forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'origine des Druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: L'origine des Druides   Dim 21 Mai 2006 - 20:26

L’ORIGINE DES DRUIDES

Citation :
par Jean-Louis Brunaux

La question de l’origine des druides ne date pas d’aujourd’hui. Elle était déjà débattue dans l’Antiquité au moins depuis le III° s. av. j.c. Et César dans Bellum Gallicum nous livre une théorie parmi d’autres, selon laquelle le druidisme serait né dans l’île de Bretagne. Parce que cette région est devenue l’un des conservatoires de la langue et de la mythologie celtiques.

Cette théorie de l’origine insulaire a connu un succès certain pendant tout le XIX° s.

Aujourd’hui pourtant elle ne peut plus être retenue par les historiens et les archéologues : il y a un anachronisme évident entre les manifestations les plus anciennes du druidisme dans le courant du III° s. et la celtisation relativement tardive des îles Britanniques.

Les druides apparaissent pour la première fois dans la littérature grecque à la fin du III° s. av. j.c. dans un moment particulier de l’histoire de la philosophie, a une époque où les intellectuels helléniques s’interrogent sur le bien-fondé d’une origine grecque de la philosophie et de sa toute-puissance.

C’est à ce courant de pensée que se réfère Diogène Laërce lorsqu’il cite : « Quelques-uns affirment que l’étude de la philosophie a commencé chez les Barbares. Les Mages la pratiquaient chez les Perses, les Chaldéens chez les Babyloniens ou les Assyriens, les Gymnosophistes chez les habitants de l’Inde, ainsi que chez les Celtes et les Gaulois ceux qu’on appelle Druides et Semnothées ».

Ouvrons une petite parenthèse afin de revenir sur une information qui n’a pas été exploitée comme elle aurait dû l’être, c’est-à-dire la traduction du terme « semnothées » que l’on retrouve accolé au mot druide.
Ce mot qui se traduit par « les hommes vénérables d’origine divine », traduction grec du mot, druide, nous indique l’ancienneté de la source, à un moment où les voyageurs grecs en pays celtique faisaient encore de l’ethnographie et où le mot druide ne s’était pas définitivement imposé. De plus, ce terme grec du mot druide nous donne une idée de la conception que les Celtes se faisaient de ces hommes : ils étaient censés être d’essence divine, ce qui leur valait la vénération dont ils étaient l’objet.

Cette théorie antique nous est précieuse, elle suppose que déjà au III° s. l’influence des druides chez les Celtes était suffisamment remarquable pour que leur réputation ait pu atteindre Athènes et se trouver décrite dans des livres figurant dans la bibliothèque d’Alexandrie. Autrement dit, les druides étaient déjà alors bien installés et il faut imaginer que leur apparition s’était faite beaucoup plus anciennement, au moins au IV° s., plus probablement au cours des VI° et V° s.

L’archéologie paraît beaucoup moins diserte sur le sujet. Au milieu du III° s. l’apparition et le développement de grands sanctuaires du type de Gournay supposent l’existence d’un corps sacerdotal structure et stable. Le fait confirme donc ce que laissent penser les textes : tout est en place au moins dès le début du III° s.

Au début du V° s. à Vix, au milieu des sépultures monumentales dont l’une, la plus célèbre, est de type princier, est installé un petit lieu de culte qui, si ce n’est sa dimension réduite, présente un enclos parfaitement similaire à ceux des sanctuaires du III° s. : plan géométrique quadrangulaire avec angles soigneusement dessinés, fossé large et profond, entrée au milieu d’un côté. La présence dans les couches de remplissage du fossé de deux statues grandeur nature (l’une représentant une femme parée d’un torque, l’autre un guerrier richement équipé), d’os de bœuf, porc, mouton et chien et de nombreux fragments de coupes à boire, évoquent bien un culte des héros, probablement de la lignée princière.
Les deux statues, assis sur des sièges très bas, ou plutôt sur un lit végétal, devaient participer aux banquets qui furent donnés dans le lieu sacré. Nous avons là l’un des témoignages archéologiques les plus anciens d’un culte celtique, parfaitement organisé, qui s’accompagnait de sacrifices animaux, suivis de banquets et de libations, et qui de toute évidence était entre les mains de l’élite aristocratique.

L’enclos de Vix nous livre donc une image ancienne de la pratique religieuse chez les Celtes. A cette époque, le culte était encore aux mains des princes qui justifiaient ce privilège par une filiation héroïque faisant d’eux des êtres de nature quasi divine. La pratique sacrificielle renforçait et entretenait cette essence surhumaine.

Plus tard, au cours du V° s. av. j.c., quand aux dynastie princières succéda une aristocratie, les affaires religieuses furent récupérées par une partie des héritiers des lignées princières qui méritèrent alors pleinement l’appellation de « semnothées ».

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Lun 29 Mai 2006 - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Durnacos



Nombre de messages : 18
Localisation : Argentorate
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: L'origine des Druides   Lun 22 Mai 2006 - 14:25

Et si une partie de la réponse était là :
http://druuidiacto.forumculture.net/ftopic24-15.Le-Druide-et-les-nombres.htm

Du moins, pour ce qui est de l'origine (probable) du druidisme.

Zalmoxis, le Dace, est "devenu" une divinité vénérée par son peuple. A-t'il existé réellement ?

En tous les cas, il est sûr, d'un point de vue archéologique, que Celtes et Thraces ont été en contact. Une origine commune pour leur classe sacerdotale peut être suggérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'origine des Druides   Mar 23 Mai 2006 - 18:42

Bien que je ne soutienne pas cette théorie, c’est ce que semble aussi nous dire J.L. Brunaux :

« Tout porte à croire que c’est chez les Grecs qu’ils [les druides] trouvèrent des connaissances spirituelles propres à entretenir l’aura qui se dégageait d’eux. Il y eut une véritable acculturation qui fit qualifier les Celtes de « philhellènes » par ceux qui étaient leurs modèles. La mythologie grecque intégra les hommes et les lieux de Celtique à la vie de ses héros. Héraklés était censé avoir créé la plaine de La Crau, y avoir conçu Galates. De leur côté, les Gaulois adaptèrent leurs anciens cultes à des formes helléniques. Pythéas et ses épigones ne divaguaient pas quand ils croyaient reconnaître sur les côtes celtiques de l’Océan des cultes des Dioscures, de Dionysos ou de Démeter et Coré. Ils ne faisaient que traduire en termes grecs ce que des contacts répétés avaient partiellement hellénisé. Mais il est probable que l’influence méditerranéenne était ancienne et profonde : la culture de Hallstatt avait déjà largement servi d’intermédiaire entre ces deux mondes.
Les deux sources de Diogène Laërce concernant les druides indiquent que ces derniers professaient trois maximes : « il faut honorer les dieux, ne pas faire le mal, s’exercer à la bravoure ». Cette mention prouve que dès la fin du III° s. av. j.c. les druides enseignaient un embryon de morale et se conduisaient déjà en philosophes tels que les décrit un siècle plus tard le savant Poseidonios. De telles idées étaient étrangères aux Celtes du premier Age du Fer et de La Tène ancienne. Et l’on sait que les théories philosophiques ne se transmettent pas à distance comme de simples marchandises mais nécessitent des contacts prolongés, un véritable apprentissage. Il ne fait aucun doute que Marseille joua le plus grand rôle dans cette éducation philosophique des Gaulois dont la meilleure preuve est certainement l’adoption rapide de l’écriture grecque
. »

Je ne crois pas que les druides aient eu besoin des Grecs pour établir leur connaissance spirituelle, leur philosophie et leur morale.
Similitude il y a entre ces deux formes de pensée, mais je ne pense pas quel soit dû à une imprégnation de l’une sur l’autre, mais plutôt à une origine commune.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: L'origine des Druides   Mer 24 Mai 2006 - 8:38

Auetos a écrit:
De telles idées étaient étrangères aux Celtes du premier Age du Fer et de La Tène ancienne.
affirmation gratuite non confirmable, donc inacceptable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'origine des Druides   Mer 24 Mai 2006 - 11:10

Evil or Very Mad Ce n'est pas Auetos qui l'a dit c'est J.L. Brunaux !

Auetos n'est pas de cet avis, il l'a d'ailleurs dit un peu plus bas.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: L'origine des Druides   Mer 24 Mai 2006 - 15:52

autant pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belenuntia

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 52
Localisation : 94
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'origine des Druides   Mar 4 Mar 2008 - 18:23

Un lien trouvé par hasard :

http://bcs.fltr.ucl.ac.be/fe/01/Druides.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mor

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Grecs   Mar 22 Avr 2008 - 19:52

N'est-ce pas Divicandus qui avait écrit que Pythagore avait été enseigné par les druides et que sa science venait de la?
Alors oeuf ou poule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'origine des Druides   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'origine des Druides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'origine des Druides
» L'origine de la mer...
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Révélation sur l'origine des Bretons???
» Quelle est l’origine de l’Eglise Catholique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le Druidisme :: La Caste Sacerdotale-
Sauter vers: