forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... et les filiations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Dim 17 Mai 2015 - 13:34

j'ai moi même eu souvent quelques problèmes avec l'Awen qui se rapproche vraiment trop, au moins phonétiquement, de l'amen judéo-chrétien à mon goût (en fin de prière, je préfère nettement le Ambra qui semble attesté)
j'ai pourtant chanté cet Awen pour les occasions où ça s'est présenté car son chant en cascade est beau, simplement beau, et permet d'élever à l'intérieur du Cercle une belle énergie... (et c'est d'ailleurs la même chose pour l'Aum : chanté dans une église, le son en est magnifique Very Happy )
Néanmoins, la "solution" proposée par Auetos est tout à fait séduisante et je compte bien la "tester" à la première occasion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Dim 17 Mai 2015 - 14:06

Voici qui promet d'être intéressant à expérimenter, effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Dim 17 Mai 2015 - 15:38

Setanta a écrit:
j'ai pourtant chanté cet Awen pour les occasions où ça s'est présenté car son chant en cascade est beau, simplement beau, et permet d'élever à l'intérieur du Cercle une belle énergie...

Me concernant, je n’ai jamais réussi à « chanter » le awen… c’est plus fort que moi, je n’y arrive pas. Même lors de rassemblement ou tous les participants se devaient d’entonner ce son, je ne le faisais pas… non pas par bravade (ou si peu) mais parce que contrairement à vous, je trouve ce son très laid, disgracieux voire désagréable à l’oreille.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Dim 17 Mai 2015 - 15:39

Setanta a écrit:
Néanmoins, la "solution" proposée par Auetos est tout à fait séduisante et je compte bien la "tester" à la première occasion...

Artio’s a écrit:
Voici qui promet d'être intéressant à expérimenter, effectivement.

Je l’utilise tous les jours et plusieurs fois dans la journée… le plus souvent avant de réciter un garios. Mais attention, mes amis, l’essayer, c’est l’adopter Wink

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Dim 17 Mai 2015 - 19:32

j'en ai bien l'impression ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Uranca

avatar

Nombre de messages : 61
Age : 50
Localisation : Belgique, entre Sambre et Meuse
Date d'inscription : 04/07/2014

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Dim 17 Mai 2015 - 20:36

Merci Auetos et Setanta pour vos explications et impressions :-)

Effectivement, je serais curieuse d'essayer cet AOUm et de ressentir l'énergie dont il est porteur.

Puis-je encore demander quelques explications à propos de cet "ambra" dont il est fait mention ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 0:05

je t'en prie ... c'est ton questionnement qui est à l'origine de ce sujet, et donc merci à toi .
Pour ce qui est d'Ambras, je ne peux malheureusement pas te donner une réponse précise, simplement te dire qu'au sein du GDG, on remplaçait sans problème le mot "awen" par "ambra", "ambras" ou "ambro" qui sont des anciens cris de guerre gaulois attestés par plusieurs auteurs anciens. Lesquels, peut-être Auetos pourra-t-il nous le préciser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 10:07

Je suis désolé mais rien chez Jean-Paul Savignac (Dictionnaire français-gaulois) ni Xavier Delamarre (Dictionnaire de la langue gauloise), ni même chez Pierre-Yves Lambert (la langue gauloise)…

Seul Joseph Monard (dictionnaire de celtique ancien) donne un Ambra :

AMBRa < AMRa (n.c.f.) « prouesse de bravoure »

AMBRo (n.c.m.) « jeune homme courageux »
AMBRo, AMBRon (n.c.m.) « brave »
AMBRo/-ona (adj.) « puissant et violent »

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 14:11

Actuellement, ayant assisté à certains rituels du GDG, je n'ai remarqué en fin de prière que "Ison son Bissiet" ainsi que "Celtogaltiia a Bitud", autrement dit "que cela soit" et "Gaule pour toujours".  L'Awen est parfois évoqué en tant que souffle mais point chanté.
Mais je ne me prononce ici que pour les personnes que j'ai rencontrées.
Monard est édité par le GDG, ce qui pourrait expliquer ce que dit Setanta, "force et courage".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 15:02

Je pense, Artio's, que tu dois approcher de la vérité et c'est probablement dans ce sens qu'il faut entendre "Ambra"...je pense aussi, mais rapidement car je ne voudrais pas faire trop de hors sujet, que les Gaulois en attaquant l'ennemi devaient avoir des cris du genre immortalisé par Louis Pergaud dans sa "Guerre des Boutons" (livre que je considère comme un vibrant hommage à nos ancêtres) "à c-l les Velrans !!!" (mais qui devaient être noyés dans le fameux tumulte gaulois ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 16:45

Pour revenir succintement sur cet "awen", par chez moi le mot se prononce plus ou moins "A-ou-n" (['ɑ:un]). De sorte que si le mouvement de l'appareil vocal est fluide, la prononciation est globalement indiscernable du "AOUm". Après, forcément, si on prononce ça "awèèèène" ([ɑ'wɛ:n]), j'ai tendance à grincer des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 17:48

Il y a également confusion dans le IOW du GCC, prononcé Ioun. Après vérification, j'ai constaté qu'il s'agissait de l'axe du monde égyptien assez proche du YHW hébreux. Un relan maçon ? J'aime assez votre propos, Sok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Lun 18 Mai 2015 - 19:12

SoK a écrit:
Après, forcément, si on prononce ça "awèèèène" ([ɑ'wɛ:n]), j'ai tendance à grincer des dents.

ce qui ne doit pas t'aider à articuler ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mar 19 Mai 2015 - 15:23

Quelques repères chronologiques qui pourraient servir de filiation druidique :

*52 avant èv : fin de l'indépendance des Gaules, le couple druide-roi est déstabilisé
*37 après èv : sous  l'empereur romain Tibère, un décret du sénat romain est pris contre les druides gaulois et « toute engeance de devins et de guérisseurs »
*54 après èv : d'après Suetone, l'empereur romain Claude  « abolit complètement la religion barbare et inhumaine des druides de Gaule »
*57 après èv : les cohortes romaines d'Agricola commandées par Suetonius Paulinus détruisent le Sanctuaire de l'île de Mona (Anglesey actuelle), massacrant les druides et les prêtresses qui s'y trouvaient
*313 après èv : sous l'empereur Constantin, par l'édit de Milan le christianisme devint religion officielle de l'empire
*432 après èv : arrivée ou retour du breton insulaire Patricius en Hibernie (Irlande actuelle) et début de conversion des habitants de cette île au christianisme
*5e et 6e siècle après èv : conversion de l'Armorique par les moines bretons. La résistance druidique est déterminée, à en croire tous les récits hagiographiques de combats de « saints » contre des serpents, dragons et autres bêtes fantastiques, ces derniers symbolisant les derniers groupes druidiques.
C'est à cette époque que Hersart de La Villemarqué situe la prophétie de Gwenc'hlan, l'un des derniers druides armoricains aux yeux crevés, qui jette cette malédiction : « Un jour viendra où les prêtres du Christ seront poursuivis, où on les tuera comme des bêtes fauves (…) la roue du moulin moulera menu, le sang des moines lui servira d'eau (…) Barzaz Breizh
*1176 après èv : première assemblée historique des bardes gallois au château de Cardigan, seule fonction druidique ayant survécu
*1450 après èv : tenue du premier Eisteddfod, concours de composition bardique en langue galloise et accompagnée de la harpe à Carmathen
*22 septembre 1717 : constitution à Londres, à la Taverne de la Pomme d'Or, sous l'impulsion de l'irlandais John Toland, du premier « bosquet » de l'Ancient Druid Order
*28 novembre 1781 : fondation à Londres, à la king's Arms Tavern de l'Ancient Odrer of Druids d'Henry Hurle
*21 juin 1792 : constitution par le gallois Edward Williams, plus connu sous son nom bardique de Iolo Morganwg, de la première assemblée du Gorsedd de Galles à Londres sur la colline de Primrose Hill.
(etc.)

Apparemment, d’après certains critiques qui les déclarent fausses, les filiations avec ces 3 reconstructionnistes, dont nous avons hérité n’échappe pas à la règle. Je ne suis pas sûr que notre généalogie soit si fausse, mais on ne peut pas tout prouver. La discrétion, voire le secret, dont s’entourèrent les druides durant les siècles d'obscurité peut expliquer beaucoup d’incertitudes.

Est-ce un inconvénient ? Certainement pas. La tradition est permanente ; elle n’est pas « historicisable ». Les commencements échappent au temps. Et, quand même elle serait totalement inventée, cette généalogie, il suffit de la dire à haute voix, pour goûter la force dont elle est encore habitée. Revêtue de la puissance du mythe, elle en a les effets.

Les mêmes historiens qui critiquent la généalogie des Bardes de la Grande Bretagne, beaucoup plus vraisemblable que beaucoup d’autres, accorderont pourtant, l’un que les Francs-Maçons modernes tiennent leur science de l’architecte du roi Salomon, Hiram ????, et un autre conviendra sans sourciller que Jésus de Nazareth descend du roi David ????, par un père (Joseph) dont la paternité est niée par le dogme de la virginité de Marie.

Donc, jusqu’à plus ample informé, nous tiendrons la nôtre pour beaucoup plus proche de la vérité que beaucoup d’autres. Qu'on se le dise...


Dernière édition par Matolitus le Mer 20 Mai 2015 - 11:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mar 19 Mai 2015 - 21:34

Matolitus a écrit:
*1176 après èv : première assemblée historiques des bardes gallois au château de Cardigan, seule fonction druidique ayant survécu

J'ignorais cet événement mais il confirme ce que je pensais à partir des auteurs latins (latins pas nécessairement Romains). Les rituels ont dû être globalement gardé sinon les textes précis.

Evidemment la croyance des credimaroi a été transmise.

Ce qui est perdu à tout jamais c'est une partie du savoir des druides, de même que le Christianisme a fait disparaître une partie du savoir des prêtres égyptiens. (enfin, s'ils en avaient un)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mar 19 Mai 2015 - 21:38

Auetos a écrit:

Ainsi donc, nous nous retrouvons avec un son primordial tout à fait comparable à celui des Brahmanes, légèrement plus long… la prononciation du AOUm [druidique] : A émerge du fond de la gorge, vers le palais, O roule sur la langue, U se positionne à l’arrière des lèvres et m (nasal) termine sur les lèvres avant de libérer l’air et donc de donner la vie.

J'aime beaucoup la signification de cet AOU.

Mais je ne comprends pas d'où sort le M ou la nasalisation de U (nous l'avons en auvergnat)

Par ailleurs quand dit-on cette formule ?

Il m'a semblé comprendre qu'on peut la dire en fin de cérémonie, sinon, comme formule pour donner de la force ? pour aider à la méditation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mar 19 Mai 2015 - 22:55

Matolitus a écrit:
Est-ce un inconvénient ? Certainement pas. La tradition est permanente ; elle n’est pas « historicisable ». Les commencements échappent au temps. Et, quand même elle serait totalement inventée, cette généalogie, il suffit de la dire à haute voix, pour goûter la force dont elle est encore habitée. Revêtue de la puissance du mythe, elle en a les effets.

personnellement, cette généalogie je la crois totalement inventée! on ne me fera pas avaler que le druidisme ancien ait pu résister et réapparaître dans une culture anglo-saxonne ennemie, au coeur de l'Angleterre, à l'époque des lois pénales et de l'ethnocide cromwellien en Irlande et du démantèlement de la société gaélique dans les Highlands... ou dans le travail d'un faussaire gallois.

par contre, je reconnais tout à fait une filiation avec la Kredenn Geltiek historique. mais remonter au delà me serait difficile... veuillez m'en excuser. sans doute mes origines irlandaises et ma mentalité paysanne, mon âge aussi creusent-ils plus qu'ils ne la comblent la distance avec le travail de ces trois fameux "reconstructionnistes primordiaux" ... ceci-dit, leur parcours m'intéresse et je ne demande qu'à les connaître mieux, ainsi que leurs enseignements, que je respecte.

ce que je pense par dessus tout, c'est que le seul fait d'honorer les dieux anciens abolit une fois pour toute la distance entre les Gaulois et nous-mêmes, leurs lointains descendants. j'ai comme qui dirait l'intuition que nous n'avons pas besoin de Toland pour prier le Dagda ou Cernunnos! non?

bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mer 20 Mai 2015 - 0:17

Matuos a écrit:
ce que je pense par dessus tout, c'est que le seul fait d'honorer les dieux anciens abolit une fois pour toute la distance entre les Gaulois et nous-mêmes, leurs lointains descendants. j'ai comme qui dirait l'intuition que nous n'avons pas besoin de Toland pour prier le Dagda ou Cernunnos! non?

C'est ce que je ressens aussi profondément lors des rituels. D'ailleurs le culte des ancêtres qui me paraissait presque inutile au début prend de plus en plus d'importance.

Il y a eu coupure, c'est certain.

Maintenant il est normal que des druides cherchent une filiation, non pas avec les Gaulois puisque il y a eu coupure mais du moins le plus loin possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mer 20 Mai 2015 - 9:31

Matuos a écrit:
ce que je pense par dessus tout, c'est que le seul fait d'honorer les dieux anciens abolit une fois pour toute la distance entre les Gaulois et nous-mêmes, leurs lointains descendants. j'ai comme qui dirait l'intuition que nous n'avons pas besoin de Toland pour prier le Dagda ou Cernunnos! non?

Certes, au-delà du côté "certificatif", il est primordial d'honorer les dieux et la Vie, de se relier à la Tradition léguée par nos aïeuls, en toute objectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mer 20 Mai 2015 - 12:45

Matuos a écrit:
ce que je pense par dessus tout, c'est que le seul fait d'honorer les dieux anciens abolit une fois pour toute la distance entre les Gaulois et nous-mêmes, leurs lointains descendants. j'ai comme qui dirait l'intuition que nous n'avons pas besoin de Toland pour prier le Dagda ou Cernunnos! non?

tes paroles sont d'or Matuos Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mer 20 Mai 2015 - 14:56

Je demande une ovation générale pour Matuos, haha.

Sur ces histoires de filiations, il me semble normal que ceux qui les aient reçues témoignent le respect qui est dû à ceux qui la leur ont transmise (même si on peut débattre de la forme exacte de respect qui est due aux faussaires, je connais des endroits où c'est une baignade gratuite dans la mare aux canards).

Ces "néodruides refondateurs" et leurs successeurs sont des gurus. Ce n'est pas nécessairement péjoratif : si leurs élèves sont élevés par l'enseignement qu'ils reçoivent, c'est qu'ils sont de bons gurus et c'est chose extrêmement respectable. Mais cela ne signifie pas qu'ils soient druides ou même héritiers de ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mer 20 Mai 2015 - 15:33

Setanta a écrit:
Je pense, Artio's, que tu dois approcher de la vérité et c'est probablement dans ce sens qu'il faut entendre "Ambra"...je pense aussi, mais rapidement car je ne voudrais pas faire trop  de hors sujet, que les Gaulois en attaquant l'ennemi devaient avoir des cris du genre immortalisé par Louis Pergaud dans sa "Guerre des Boutons" (livre que je considère comme un vibrant hommage à nos ancêtres) "à c-l les Velrans !!!" (mais qui devaient être noyés dans le fameux tumulte gaulois ... Wink

Je me souviens d'une "préparation" grecque quand j'étais en Première.

Les préparations grecques ou latines sont un texte que le prof nous donne à traduire pour la prochaine fois. Ce n'est pas un devoir écrit où tout le monde est noté. Nous écrivions notre traduction dans nos cahiers, et tout en reprenant la traduction en commun le prof demandait à chacun à un moment où un autre comment il avait compris tel mot ou telle formule.

Donc cette préparation grecque relatait une bataille qui avait été catastrophique au début dans l'ensemble et assez mauvaise à la fin.

avec indulgence le prof nous avait dit : "Vos erreurs viennent de ce que vous avez compris mais que vous n'avez pas osé comprendre".

Puis il nous a expliqué comme se déroulait une bataille entre cités grecques, ou comme c'était le cas ici entre Grecs et Perses.

Trois phases :

- Les insultes : des guerriers s'approchent des rangs adverses en insultant les ennemis. Les thèmes sont "nous allons vous écraser" "vous êtes peureux comme des femmes" "vous n'avez pas de couilles"  "Je suis sûr que vous êtes en train de vous chier dessus en ce moment"

- L'affrontement, qui fait en principe très peu de morts car on est en rang serrés. Chez les Spartiates chacun couvre de son bouclier son voisin de gauche, d'où obligation de marcher bien serrés et bien coordonnés.

(Ceux qui sont tout à droite ne sont donc pas protégés, raison pour laquelle les places à droite du rang sont honorables et très disputées)

- La poursuite.

à un moment l'un des camp perd l'espoir de gagner et s'enfuit, évidemment chacun pour soi.
C'est à ce moment seulement chez les Grecs que la cavalerie intervient pour faire un massacre.


Les insultes sous la république romaine étaient réservées aux alliés -peuples soumis et ralliés de force - les Romains restant déjà en bon ordre, bouclier contre bouclier.

à l'époque de César les alliés devaient être des Gaulois ralliés comme les Eduens, les Volques du Languedoc et autres peuplades abandonnées des Dieux.

Il n'en reste pas moins que lorsque les Gaulois chargeaient César écrit que les carnyxs impressionnaient beaucoup les légionnaires et qu'ils "chargeaient en hurlant".

Il n'a pas repéré de mot du genre "Montjoie-Saint-Denis!", juste un grand hurlement.

Cet hurlement pouvait être un simple cri.

Il est possible aussi qu'il ait tenu en un mot court que César n'a pas perçu voulant dire "en avant" ou "hourra".


Note:

hourra nous vient des Slaves, déformation de "u raj" resté tel quel en Serbo-Croate actuel et qui veut dire "au paradis !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... et les filiations    Mer 20 Mai 2015 - 19:17

SoK a écrit:
Je demande une ovation générale pour Matuos, haha.

Sur ces histoires de filiations, il me semble normal que ceux qui les aient reçues témoignent le respect qui est dû à ceux qui la leur ont transmise (même si on peut débattre de la forme exacte de respect qui est due aux faussaires, je connais des endroits où c'est une baignade gratuite dans la mare aux canards).

Ces "néodruides refondateurs" et leurs successeurs sont des gurus. Ce n'est pas nécessairement péjoratif : si leurs élèves sont élevés par l'enseignement qu'ils reçoivent, c'est qu'ils sont de bons gurus et c'est chose extrêmement respectable. Mais cela ne signifie pas qu'ils soient druides ou même héritiers de ceux-ci.
C'est en effet toute la question de s'en rendre compte. Mais il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac, Sok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... et les filiations    

Revenir en haut Aller en bas
 
... et les filiations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 4 filiations authentiques vasnava

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Le (néo)Druide-
Sauter vers: