forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Dim 16 Aoû 2015 - 23:08


pour ma part, je trouve ce sujet rondement bien mené. il donne la bonne température du forum et fait la lumière sur les postures et les non-dits des uns et des autres, et en particulier sur Bledoorgetos, l'arroseur arrosé. j'en ai entendu bien au delà de ce que j'espérais sur le personnage et sur ce qui le motive à fréquenter les lieux, et je peux maintenant m'en faire une opinion bien arrêtée. un grand merci à tous!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 6:58

SoK a écrit:
J'avoue ne pas trop comprendre la réaction épidermique que semble provoquer le phrase "En cas de nécessité je pourrais organiser une cérémonie pour demander aux Dieux "d'introniser" une autre personne druide et je considèrerais la cérémonie comme valide s'il y a une réaction divine comme j'en ai déjà eu quelques manifestations", ou le nom de M. Verrier.

je te répond sur mon comportement épidermique, que nous appelons aussi la loi du D(h)erme Very Happy

dans le petit monde des néo-païens dont nous faisons tous partie pour nous retrouver souvent côte à côte aux mêmes endroits (ici par exemple) il n'y a rien qui me dérange au point de me faire perdre la raison, et comme au quotidien j'accepte l'idée (et j'espère que c'est ton cas aussi) que d'autres puissent penser ou agir à l'opposé de moi sans qu'ils aient nécessairement tort de le faire, car sans m'écraser pour autant je reconnais bien volontiers que n'ai pas la science infuse...

je suis de ceux qui pensent que tout en gardant sa fierté intacte, il est possible de faire preuve d'un peu d'humilité qui, bien que ce soit une valeur assez peu partagée dans le monde païen, suffit en général à résoudre toutes les situations. sauf quand nous trouvons devant un type comme Bledoorgetos, haineux, méprisant et tordu. dans ce type d'échange, mon sens de la politesse et mon respect du grand âge se bornent à rendre les coup, et si possible à la tête. si ça te bouscule, tant pis. il ne prend pas de gants, eh moi non plus. et quand à tendre l'autre joue ou attendre que l'orage soit passé pour sauver ce qui peut l'être, ça n'est pas le style de la maison. je tiens une ferme moi, pas un salon de thé, et celui qui me crache à la figure ou qui s'en prend aux bonnes personnes, je le fracasse. plus qu'un principe, c'est une question d'hygiène.

mais ce qui ne passe pas et contre quoi je ne recule devant rien, c'est la manipulation et l'escroquerie, dont le sectarisme fait partie. je n'aime pas les fouines, les pervers et ceux qui nous utilisent ou pillent les savoirs que nous partageons ici pour leur seul bénéfice. je n'aime pas les gourous au sens occidental du terme. et en l'occurence, je n'aime pas les gourous auvergnats. c'est un peu raciste je le sais, mais bon, Raël, Lo Skiant et Bledoorgetos, ça commence à faire beaucoup!

ai-je bien répondu à ta question?

pour le cas où tu te sois senti visé, sache il n'en est . ton clan n'est que familial, tu fais donc le bonheur des tiens et tu es donc, comme nous tous, initiés ou pas, Druide en ta maison. hors de ce cadre que nos traditions adoubent, ce serait une toute autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 7:30

Clyde TriCanauos a écrit:
Matuos.

Es-tu partisan du métissage?

sur le principe, non. quoique... les peuples de l'Inde, les Malgaches, les Touaregs, les Malgaches, les Réunionnais, les Turcs, la Nation métisse au Canada pour ne citer qu'elles sont de belles races et de grandes nations, qui supportent aisément la comparaison avec les familles consanguines de mon petit pays où je dois l'avouer, nous sommes parfois un peu trop cousins. un peu de sang neuf et d'étrangeté sont à mon sens un puissant stimulant pour révéler ce que nous sommes et du moment qu'il n'y a pas d'aliénation et que l'alliage se fait, je ne trouve rien à y redire.
Revenir en haut Aller en bas
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 10:51

Matuos a écrit:


sur le principe, non. quoique... les peuples de l'Inde, les Malgaches, les Touaregs, les Malgaches, les Réunionnais, les Turcs, la Nation métisse au Canada pour ne citer qu'elles sont de belles races et de grandes nations, qui supportent aisément la comparaison avec les familles consanguines de mon petit pays où je dois l'avouer, nous sommes parfois un peu trop cousins. un peu de sang neuf et d'étrangeté sont à mon sens un puissant stimulant pour révéler ce que nous sommes et du moment qu'il n'y a pas d'aliénation et que l'alliage se fait, je ne trouve rien à y redire.

C'est assez sensé. Mais de quel métissage parlons-nous ? Que dire de ces français (etc.) qui s'intéressent au druidisme et dont un langage par le sang leur fermerait la porte à notre religion ? Si nous portons le sujet au clan, quel genre d'appartenance conditionne cette notion ? De ce que je remarque, aujourd'hui, tout va vite, en perpétuel mouvement, sans enracinement même à moyen terme. Tous ces gens enfermés chez eux, sans réel contact social, qui crient au désespoir d'un passé révolu ? Quel position le druidisme a-t-il à leur offrir , à ces sincères demandeurs, à ces désespérés ? D'accord, les celtes sont des semi-nomades, mais il s créent des liens claniques forts, à chaque révolution de temps, dans un même ensemble culturel cohérent. Que diraient nos ancêtres de notre incapacité à nous mobiliser ? Quel est le squelette structurel qui permet cet alliage ?

Resterons-nous, nous aussi, dans une certaine mesure, des païens tout seuls, changeant le monde à notre image, étriquée ? Quel leçon alors ce sujet peut-elle nous apporter en miroir ? L'exemple offert est-il alors réaliste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 14:23

Artio's a écrit:


Resterons-nous, nous aussi, dans une certaine mesure, des païens tout seuls, changeant le monde à notre image, étriquée ? Quel leçon alors ce sujet peut-elle nous apporter en miroir ? L'exemple offert est-il alors réaliste ?

Personnellement et bien que n'ayant pas vos connaissances théologiques, je suis intimement persuadé que le celte de l'antiquité, ( c'est celui qui m’intéresse, moi) était foncièrement un "paien tout seul", spécialement ceux qui étaient les plus éloignés des civilisations policés, méditerranéennes.
Voyez combien leur panthéon est vaste et sans réel hiérarchie. Voyez le nombre de divinités qui ne sont connues que localement.

L'idée que le (néo) druidisme puisse désormais se présenter comme une religion ouverte sur le monde, me semble être une totale infamie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 14:24

Artio's a écrit:

C'est assez sensé. Mais de quel métissage parlons-nous ? Que dire de ces français (etc.) qui s'intéressent au druidisme et dont un langage par le sang leur fermerait la porte à notre religion ? Si nous portons le sujet au clan, quel genre d'appartenance conditionne cette notion ?

Un proverbe du moyen orient le décrit bien , je pense:

« Moi contre mon frère,
mon frère et moi contre mon cousin,
mon cousin, mon frère et moi contre l'étranger. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 15:25

Brigonerta a écrit:


Pensez-vous vraiment en savoir assez rien qu'en lisant ce forum ?
Pourquoi pensez-vous que nous suivons un enseignement de plusieurs années, si ce n'est pour nous préparer à comprendre et acquérir les connaissances au moment voulu ? Et que c'est pour cette raison que certains savoirs sont cachés. Non par volonté élitiste. Mais parce que seul une personne ayant suivi une initiation peut en prendre tout le sens.

Qui plus est le pouvoir sacramentel... Vous connaissez tous les rites ? Vous en connaissez toutes les symboliques ? Tous les tenants et les aboutissants ? Savez-vous dépasser le rituel physique et faire appel à des forces et des énergies qui vous dépassent ? Puis les renvoyer, tout ceci sans faire de dégâts ? Savez-vous ouvrir un espace sacré ? puis le refermer ?

Brigonerta.

Et bien en lisant et en participant à ce forum, depuis quelques temps, je pense avoir une vue d'ensemble de ce qu'est le néo-druidisme. Quelques personnes appliquées, travailleuses et besogneuses, mais aussi beaucoup de délurées et de doux rêveurs.

Pourriez vous, m'expliquer:

Qui est ce "nous" qui suit un "enseignement de plusieurs années ", pour être prêt à comprendre et acquérir", " les connaissances" "au moment voulu?"...
Que sont donc "ces savoirs sacrés", quoique non "élitistes", mais que pourtant, seule une poignée d'élus initiés peut en comprendre le sens?
De quels rites parlez vous? De quels symboles? Aboutissants et autres tenants? de quels Rituels physiques? De quelles Forces et énergies qui nous dépassent? Pouvez vous m'expliquer que que c'est qu'ouvrir un espace sacré? le fermer?

Ce druidisme là, ça ressemble plus à Harry Potter de la maison Pulvar qui aurait "fauté" avec Dark Vador de la force.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 16:27

Va pour Harry Potter Et Dark Vador.

Le nous, ce sont  les cheminants comme moi et ceux que j' ai rencontré qui avons entamé notre apprentissage dans la voie sacerdotale.

Ces savoirs abordent des sujets multiples comme les mythes et leur symbolique, mais aussi les éléments,  les couleurs, la symbolique touche énormément de domaine. La divination  ( les vates la pratiquaient bien ), des connaissances en histoire, en magnétisme  (où on ne trouve pas que des charlatans ),  sur les plantes, sur l'astronomie,... Tous ceci est vaste et je me connais assez pour savoir que je n'en saurai jamais assez dans tous ces domaines. Mais les druides étaient les Très -savants. D'où notre volonté d'en savoir beaucoup.


" La poignée d'élus initiés ". J'ai volontairement refusé d'employer le terme " élus "car je ne le vois pas comme ça.
Les initiés sont ceux qui ont d'abord souhaité entamer l'initiation. Et à moins d'être à côté de ses pompes dès le début et ne rien vouloir comprendre,  tout le monde peut prendre cette voie s'il le souhaite.  Après tout le monde ne parviendra au bout.  Même moi, qui sait.
Mais une initiation, selon moi, c'est accepter de "mourir" pour mieux renaître.  Je ne parle pas de mort physique bien sûr.  Mais se transformer de l'intérieur.  Laisser mourir une partie de soi, refondre sa manière de penser. Non pas de penser car nous restons des individus autonomes et libre de penser. Mais c'est toute notre manière de percevoir et comprendre le monde qui nous entoure. Bien au delà des frontières physiques.

Et pour arriver à ceci, cela se passe par des étapes nécessaire. D'où " Au moment voulu ".
On apprend pas à lire du Victor Hugo au Cp.On ne balance pas  en première ligne du Front une jeune recrue à peine formée  (Au moins je l'espère ).

Et dans l'armée, pour les troupes d'élites,  Il y a formation puis sélection.  Tout le monde n'est pas pris. Et pourtant les non-pris ne sont pas les derniers des idiots.  Bah pour moi, cette voie c'est pareil. Et il faut accepter à l'avance qu'on peut se prendre un mur. Perso, je m'y prépare.  Parce que je ne sais pas de quoi est faite mon initiation.  Et peut être que j'échouerai car je ne serai pas prête à laisser mourir certaines choses ou comprendre différemment.

Les rites.
Dépendent des clairières.  Mais il y a en a plusieurs, en fonction des célébrations annuelles ou des rites de passage.  Auetos et Matolitus nous en donnent régulièrement des aperçus.  Et je suis loin d'en connaître n'en serait-ce qu'un seul complet.

Les tenants et les aboutissants. Les Forces Et énergies qui nous dépassent. Espace sacré.

Un rituel n'est pas une simple mise en scène.
Nous délimitons un espace et les druides par leurs paroles, leurs gestes, leurs projections mentales rendent cet espace sacré.  C'est comme si nous ouvrions une connection avec l'Autre-Monde. Dis comme ça,  ça fait les bisounours ont fumé la moquette.

Mais pour l'avoir personnellement ressentie, cette sensation d'espace qui s'ouvre sous mes pieds et de bulle qui m'entoure, je le confirme.

Cependant,  j'ignore s'il en est de même pour un temple, cet espace sacré doit être refermer pour que le lieu retourne au monde profane.  Pour éviter les " incidents "  si c'est un lieu public par exemple.

Ensuite si on ritualise, ce n'est pas pour le fun. Il y a un objectifs et il faut le faire correctement.  Sinon les " énergies et forces qui nous dépassent " (dieux, esprits des lieux, etc) peuvent devenir incontrôlables et rompre ll'équilibre.

Voilà où j'en suis à l'heure actuelle de mes connaissances.  Les druides seront  bien mieux placés pour vous répondre que moi ,quitte à me rectifier.

Mais tout ça pour rappeler que druide n'est pas un titre honorifique mais une fonction. Et je n'ai jamais vu de personnes, nommé par en ignorant en la matière,  médecin sans avoir fait les études et l'apprentissage nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 16:39

Clyde TriCanauos a écrit:
Artio's a écrit:


Resterons-nous, nous aussi, dans une certaine mesure, des païens tout seuls, changeant le monde à notre image, étriquée ? Quel leçon alors ce sujet peut-elle nous apporter en miroir ? L'exemple offert est-il alors réaliste ?

Personnellement et bien que n'ayant pas vos connaissances théologiques, je suis intimement persuadé que le celte de l'antiquité, ( c'est celui qui m’intéresse, moi)  était foncièrement un "paien tout seul",  spécialement ceux qui étaient les plus éloignés des civilisations policés, méditerranéennes.
Voyez combien leur panthéon est vaste et sans réel hiérarchie. Voyez le nombre de divinités qui ne sont connues que localement.

L'idée que le (néo) druidisme puisse désormais se présenter comme une religion ouverte sur le monde, me semble être une totale infamie.

S'il y a une chose que j'ai compris depuis que j'ai appronfondi mes connaissances en histoires, c'est que les Celtes étaient de sacrés commerçants et sous l'influence des échanges, Ils ne cachaient pas sur ce qui venaient de l'étranger.
La dame de Vix et son vase grecque. Les places fortes au temps de Hallstat qu'i ont fait leurs richesses sur les échanges commerciaux entre les contrées du Nord et du Sud.
Il y a eu une influence bien avant la Guerre des Gaules. Certains peuples n'ont pas cherché longtemps avant de faire alliance avec les romains. Et pour eux, nulle trahison puisque que la nation celte n'a jamais existé. C'était l'intérêt du peuple (ou juste de ses gouvernants ) à ce moment là qui prônaient.


Enfin, des membres de ma famille sont métis, ma meilleure amie est métisse, j'ai des collègues et connaissances de différentes couleurs et origines. Et j'y ai trouvé un sens des valeur et une attitude des plus respectables. Donc pourquoi se baser sur l'emballage Et pas sur leurs valeurs ? Des pourritures, j'en connais de toutes les couleurs. Et quand on est pourri de l'intérieur, qu'importe la couleur extérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 17:57

Brigonerta a écrit:

S'il y a une chose que j'ai compris depuis que j'ai appronfondi mes connaissances en histoires, c'est que les Celtes étaient de sacrés commerçants et sous l'influence des échanges,  Ils ne cachaient pas sur ce qui venaient de l'étranger.
La dame de Vix et son vase grecque.  Les places fortes au temps de Hallstat qu'i ont fait leurs richesses sur les échanges commerciaux entre les contrées du Nord et du Sud.
Il y a eu une influence bien avant la Guerre des Gaules. Certains peuples n'ont pas cherché longtemps avant de faire alliance avec les romains.  Et pour eux, nulle trahison puisque que la nation celte n'a jamais existé.  C'était l'intérêt  du peuple (ou juste de ses gouvernants ) à ce moment là qui prônaient.



Là, vous passez un peu du coq à l'âne.  Je parlais de religion et  de la relation entre les hommes et leurs divinités et vous embrayez sur le commerce. Pourquoi pas.
Que les Celtes aient été  de sacrés Artisans, de sacrés agriculteurs, de sacrés guerriers, cela est acquis car affirmé par plusieurs générations d'historiens antiques. Qu'ils aient été de sacrés commerçants, ça me semble moins flagrant.
Toutes les sociétés commercent, (échanger un caillou contre un coquille, faire du troc, c'est déjà commercer).
Seulement la participation  des celtes, ( gaulois)  tient essentiellement à ce que certaines tribus occupent des territoires situés sur un axe commercial entre le nord et le sud. En gros, plus que commerçants, ils tiennent par les armes des points stratégiques, se payent sur la bête ou par  les taxes.
Avons nous connaissance de gaulois partant à l'étranger faire du commerce comme le font les grecs, créer des colonies? Il ne me semble pas... Lorsqu'ils partaient, ( ceux contemporains de la dame de Vix), c''était  pour faire des razzias, piller et rentrer chez eux.
Maintenant que des gens riches aient été sensibles a de beaux objets couteux, quoi d'étrange?

Sinon, Concernant ce passage:

Citation :
Enfin, des membres de ma  famille sont métis, ma meilleure amie est métisse,  j'ai des collègues et connaissances de différentes couleurs et origines. Et j'y ai trouvé un sens des valeur et une attitude des plus respectables.  Donc pourquoi se baser sur l'emballage  Et pas sur leurs valeurs  ?  Des pourritures,  j'en connais de toutes les couleurs.  Et quand on est pourri de l'intérieur,  qu'importe la couleur extérieure.

A nouveau, je ne comprends le rapport. Mais je répondrais ceci.
- "Moi, pas du tout. Cela est il un handicap, pour discuter du druidisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 18:43

Personnellement, je n'ai aucune objection à ce que s'enracine un nouveau venu, dans le respect de la mémoire du sol et de la culture. Et je peux affirmer sans me tromper qu'à cette condition, le neo-druidisme "correct" et le druidisme antique se relient.
Si la religion druidique ne peut s'adresser à un ensemble cohérent, ca ne deviendrait que de l'isolationnisme sectaire.
Les considérations de razzia et de querelles claniques sans raison valable, ne sont, pour moi, aujourd'hui, plus que des fantasmes et des irréalités nostalgiques basiques. Une razzia et une guerre ont pour but un affaiblissement systématique d'une menace, qu'elle soit mortelle, ou même théologique et culturelle. Nos ancêtres, d'ailleurs, ont d'abord cherché toutes les solutions avant de s'y résoudre, la pérennité du peuple, sa tradition ayant été leurs priorités premières.
Réinsuffler le désir de s'ancrer dans le sol, o que l'on soit,  de revenir à des valeurs essentielles, et redécouvrir le culte de nos ancêtres est la priorité des successeurs du druidisme : tout pour le peuple celte, son identité présente, la qualité de sa vie.
Et s'il est des personnes bien ancrées dans la tradition, qu'elles soient des inspirations pour d'autres, avec une langue qui leur est audible.
Si l'écart entre l'imprégnation du nouveau venu et la culture du sol est trop important, je ne peux que faire le constat que la tâche est impossible, du moins en une ou deux générations. Mais je ne veux pas être borné, même si je suis contre l'outrance de l'accueil européen, et l'outrecuidance irrespectueuse des sans-terre, au point de ne pas proposer un contrat "du sol" et "du sang" avec le futur cogéniteur.
Le sol est une porte qui dépasse la simple petit bout de terrain qui entoure nos pieds. C'est une valeur universelle, qui ne peut se vivre qu'en s'attardant à cet endroit et découvrant sa réalité profonde. Ce n'est pas une espèce de racisme ou de nationalisme aveugle.
On est toujours l'étranger de quelqu'un, par exemple s'il vit à l'autre bout de la rue, et ce sentiment se renforce quand la rue à la longueur du monde. Se positionner de cette manière ne crée pas des ensembles. A quoi bon alors professer une attitude, si l'on se renferme pour que personne ne l'écoute ?
OUi, les celtes découvraient le monde, ils le connaissaient, toujours fiers d'eux-mêmes, mais moins pour l'avoir que pour la découverte et le savoir, chez eux ou qu'ils s'installent, bigarrés dans leurs filiations, unis dans la tradition et sous des étendards (image) auxquels ils jurent fidélité.
Le celte d'aujourd'hui ne guerroie plus, il maîtrise ses instincts, parfois il les a perdus, quand la bonne cause frappe à sa porte. C'est son côté perverti du désir d'acquisition de richesses et de confort qui l'a perdu. Courage perdu, orgeuil inutile.
Le Celte doit se sentir fier de ce qu'il fut, ne cherchant pas à imposer sa vérité, toujours curieux, mais celte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 19:02

Et bien, si vous parliez de métissage dans le domaine de la religion, non pour moi ce n'était pas clair. Pour ce qui est du commerce, pourquoi aller loin quand on peut se faire de l'argent sur place ? Ils avaient mis en place d'importantes voies commerciales qui rapportaient .

Enfin , le métissage dans la religion. Je ne prie pas les Dieux monothéistes, n'en déplaise à "bouffé -par-un-loup", et j'ai beaucoup de mal avec le mélange de panthéons effectué par certains. Mais c'est leur problème. Et si un guadeloupéens se met à prier nos Dieux, ça me ferait très bizarre et demanderais une explication. Mais en quoi puis-je m'y opposer ? Nous n'avons pas le monopole de nos Dieux.

Puis que savons nous des Dieux celtes des origines ? Les celtes ont parcouru des territoires, rencontrés le culte des Dieux locaux. Des amalgames auraient été fait que ça ne m'étonnerait pas.

Donc le métissage, bof. Mais qu'en savons nous réellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 19:10

Clyde a écrit:

Sinon, Concernant ce passage:

Citation :
Enfin, des membres de ma famille sont métis, ma meilleure amie est métisse, j'ai des collègues et connaissances de différentes couleurs et origines. Et j'y ai trouvé un sens des valeur et une attitude des plus respectables. Donc pourquoi se baser sur l'emballage Et pas sur leurs valeurs ? Des pourritures, j'en connais de toutes les couleurs. Et quand on est pourri de l'intérieur, qu'importe la couleur extérieure.

A nouveau, je ne comprends le rapport. Mais je répondrais ceci.
- "Moi, pas du tout. Cela est il un handicap, pour discuter du druidisme?

Le rapport était tout simplement que je n'avais pas compris votre question d'origine.
Et que si j'ai bien compris votre réponse, j'éviterai d'aborder ce sujet avec vous à l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 19:12

J'ai, l'été dernier, reçu une vietnamienne adoptée qui demandait ce que le druidisme pouvait lui apporter, elle qui fréquentait les foires médiévales.
Je lui ai conseillé de chercher écho en elle d'abord, afin de voir ce qui résonne le plus en elle, intimement, en connaissance de cause, vers les deux traditions, celle d'accueil et celle de ses ancêtres. Je ne l'ai jamais revue, car je n'ai pas été aussi conciliant que mon druide responsable.
Après, je me suis interrogé si j'avais bien fait. Je dois avouer que je me sens impuissant dans ce genre de cas.
Si j'avais été dans son cas, à l'inverse, je pense que j'aurais toujours respecté ma tradition d'accueil, mais je me serais imprégné de celle de mes ancêtres également, et jamais je ne me serais autorisé à demander à rejoindre une caste religieuse. Oui, je sais, les exemples d'adoption spirituelle sont nombreux, mais voilà : il y a conflit de genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 19:46

Sur le péril que j'annonçais, voilà ce que je viens de trouver sur Face Book par Jean-Luc Em, auquel je suis abonné parce qu'il présente par ailleurs de magnifiques photos du chaudron de Gundestrup et de cérémonies irlandaises et qu'il se passionne pour les fêtes gauloises même s'il a tendance à les irlandiser un peu trop parce qu'il confond allègrement tous les Celtes entre eux.

Le post ci-dessous sera sûrement accepté par Brigonerta.
Moi je le trouve scandaleux.

J'y ai répondu

"et alors ? Vous êtes nazi ?
Il ne voulait la paix qu'avec la Grande-Bretagne pour pouvoir garder la France. alors un salaud pareil n'a eu que ce qu'il méritait.
Il n'a pas été assassiné en plus."

Jean Luc Em
8 h ·

Après avoir croupi quarante six ans en prison, Rudolf Hess y est mort le 17 août 1987, victime d’un assassinat maquillé en suicide.
Photo de Jean Luc Em.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 22:11


tu dis des choses intéressantes, cher Artio's et j'aimerai y répondre... mais revoilà Rudolf Hess. je me casse quelque temps, le temps que le calme retombe sur ce forum et que Bledoorgetos redescende de son bad-trip.

à bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 22:23

Brigonerta a écrit:
 Et si un guadeloupéens se met à prier nos Dieux,  ça me ferait très bizarre et demanderais une explication.  


Pourquoi ? Ils n'ont pas d'autres Dieux !

Leurs ancêtres venaient de zones diverses, de peuples différents et priaient des Dieux différents.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 22:28

Brigonerta a écrit:


Puis que savons nous des Dieux celtes des origines ? Les celtes ont parcouru des territoires,  rencontrés le culte des Dieux locaux.  Des amalgames auraient été fait que ça ne m'étonnerait pas.

Donc le métissage,  bof. Mais qu'en savons nous réellement  ?


Les Dieux celtes n'existent pas. ll y a les Dieux irlandais, les Dieux écossais, les Dieux gallois, les Dieux bretons, les Dieux gaulois.

Quelques uns sont communs mais la plupart ne le sont pas et même ceux qui sont communs n'ont pas exactement la même mythologie d'un pays à l'autre. Il suffit de lire les Mabinogion pour s'en rendre compte, mais encore faut-il être capable d'ouvrir un livre au lieu de balancer des phrases en l'emporte-pièce.

Les Dieux gaulois sont parfaitement connus

et les mélanges avec des divinités antérieures ne se font que pour des Dieux très locaux d'un recoin d'ariège ou d'autres endroit des Pyrénées où les langues proto-basque et gauloise ont cohabité pendant des siècles et sans doute aussi les deux panthéons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 22:31

Artio's a écrit:
C'est assez sensé. Mais de quel métissage parlons-nous ? Que dire de ces français (etc.) qui s'intéressent au druidisme et dont un langage par le sang leur fermerait la porte à notre religion ? Si nous portons le sujet au clan, quel genre d'appartenance conditionne cette notion ?


Le clan n'existe plus au sens ancien. C'est pourquoi je m'adresse à mes "ancêtres de ma famille et de ma tribu". Je ne vois pas ce que le mot clan pourrait signifier dans mon cas en dehors de la famille avec les cousins germains, oncles et tantes qui dans mon esprit sont déjà contenus dans le mot famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 22:34

Clyde TriCanauos a écrit:

Mes Dieux sont les miens.  Une chose est sure, ils ne sont ni Romains, ni Egyptiens,  ni Sioux, ni Peuls, ni Esquimaux.
Contrairement à certains druides, j'attends de MES DIEUX,  qu'ils s’intéressent à moi, plus qu'aux habitants de l'île de Pâques...  
C'est un point de vue qui pourrait être considéré comme nazi, non?


Non pourquoi ? C'est le point de vue des Gaulois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 22:41

Artio's a écrit:
J'ai, l'été dernier, reçu une vietnamienne adoptée qui demandait ce que le druidisme pouvait lui apporter, elle qui fréquentait les foires médiévales.
Je lui ai conseillé de chercher écho en elle d'abord, afin de voir ce qui résonne le plus en elle, intimement, en connaissance de cause, vers les deux traditions, celle d'accueil et celle de ses ancêtres. Je ne l'ai jamais revue, car je n'ai pas été aussi conciliant que mon druide responsable.

Son origine vietnamienne est secondaire si elle vit en France de manière définitive,
d'autant plus que - je connais mieux les Laotiens que les Vietnamiens - chez les Laotiens en tout cas la religion païenne a complètement disparu. Elle ne demeure un peu que sous la forme de quelques "superstitions" qui s'intègrent au Bouddhisme local et ne sont pas suffisantes pour faire une religion complète.

Je parle des Laos et Vietnamiens de langues, car il y a aussi des minorités nationales et les Thos ont gardé une religion polythéïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 23:09

Matuos a écrit:

tu dis des choses intéressantes, cher Artio's et j'aimerai y répondre... mais revoilà Rudolf Hess. je me casse quelque temps, le temps que le calme retombe sur ce forum et que Bledoorgetos redescende de son bad-trip.

à bientôt Very Happy
C'est vrai, on ne s'entend plus avec tout ce bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 23:21

Bledoorgetos a écrit:
Clyde TriCanauos a écrit:

Mes Dieux sont les miens.  Une chose est sure, ils ne sont ni Romains, ni Egyptiens,  ni Sioux, ni Peuls, ni Esquimaux.
Contrairement à certains druides, j'attends de MES DIEUX,  qu'ils s’intéressent à moi, plus qu'aux habitants de l'île de Pâques...  
C'est un point de vue qui pourrait être considéré comme nazi, non?


Non pourquoi ? C'est le point de vue des Gaulois.


J'ajoute que le Romain Celsius explique que l'Ananmenon - qu'il appelle autrement bien sûr - a donné des Dieux adaptés à chaque peuple.

Nous ne sommes pas au supermarché: on ne choisit pas ses Dieux et je ne comprends pas les gens du Poitou ou de Gascogne qui choisissent les Dieux allemands ou les Dieux scandinaves. Ces Dieux ne sont pas pour eux.

(Sauf s'ils le font pour des raisons politiques inf^mes, par admiration pour les nazis, mais à ce moment-là ce n'est plus un choix religieux et ils n'ont d'ailleurs aucune pratique religieuse réelle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Lun 17 Aoû 2015 - 23:44

ne nous absentons pas trop longtemps, car notre délicieux convive aura tôt fait de refaire le forum à son image...

non, non, vous ne rêvez pas, vous êtes bien sur Druuidiactoc, blog credimaros en lengo d'oc, interdit aux femmes, aux druides et à Matuos. les Belges, ces enfants de putains acoquinés avec le Germain ennemi seront abattus sans sommation, sauf Clyde, et les Bretons seront éconduits, car ils n'ont pas les mêmes dieux ni la culture celtique des vrais Gaulois d'Oc. d'ailleurs, notre professour Bledoorgetos (béni soit son nom) a déjà moult-fois fait la démonstration ici-même dans feu le forum druidique du druide Auetos, que leur baragouin venu des îles est moins celtique que l'Auvergnat et que leurs druides sont chrétiens.

il va sans dire que ne seront confirmés comme membres du forum que l'élite qui pense, vit et mange selon les préceptes de notre guide bien-aimé... Aruernos le Magnifique, celui que le monde entier nous envie!

eh bien, vous semblez traîner des pieds. qu'attendez-vous pour vous convertir à la religion gauloise, tas de mécréants?
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   Mar 18 Aoû 2015 - 6:14

Artio's a écrit:
J'ai, l'été dernier, reçu une vietnamienne adoptée qui demandait ce que le druidisme pouvait lui apporter, elle qui fréquentait les foires médiévales.
Je lui ai conseillé de chercher écho en elle d'abord, afin de voir ce qui résonne le plus en elle, intimement, en connaissance de cause, vers les deux traditions, celle d'accueil et celle de ses ancêtres. Je ne l'ai jamais revue, car je n'ai pas été aussi conciliant que mon druide responsable.
Après, je me suis interrogé si j'avais bien fait. Je dois avouer que je me sens impuissant dans ce genre de cas.
Si j'avais été dans son cas, à l'inverse, je pense que j'aurais toujours respecté ma tradition d'accueil, mais je me serais imprégné de celle de mes ancêtres également, et jamais je ne me serais autorisé à demander à rejoindre une caste religieuse. Oui, je sais, les exemples d'adoption spirituelle sont nombreux, mais voilà : il y a conflit de genre.

Bledoorgetos a écrit:
J'ajoute que le Romain Celsius explique que l'Ananmenon - qu'il appelle autrement bien sûr - a donné des Dieux adaptés à chaque peuple.

Nous ne sommes pas au supermarché: on ne choisit pas ses Dieux et je ne comprends pas les gens du Poitou ou de Gascogne qui choisissent les Dieux allemands ou les Dieux scandinaves. Ces Dieux ne sont pas pour eux.

(Sauf s'ils le font pour des raisons politiques inf^mes, par admiration pour les nazis, mais à ce moment-là ce n'est plus un choix religieux et ils n'ont d'ailleurs aucune pratique religieuse réelle)

Positivons, car bien que ce soit dit différemment, c'est grosso-modo le même point de vue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Païen tout seul ça ne veut rien dire sur le plan religieux"
» a 2 ans mon fils ne veut pas dormir tout seul
» Peut-on prouver que l'univers s'est crée tout seul ?
» Mon bébé de 4 mois ne sait pas s'endormir tout seul
» Transfo qui séteint tout seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: La foire à tout :: Autres-
Sauter vers: