forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un temple au coeur de la Bretagne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Cingedanios
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 49
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 0:24

Clyde TriCanauos a écrit:
Dagolitus a écrit:


Et je suis aussi d'accord avec vous tous pour dire mon non intérêt et mon incompréhension de ces gens qui se réfugient dans une religion exogène. Mais mon interrogation est spirituellement ont ils le choix ? Sommes nous assez visible pour leur offrir le choix ?
( La réponse dans la phrase précédente ).

Bien sur qu'ils ont le choix, chacun à le choix. Celui qui cherche, trouve.
Personnellement, je ne suis pas persuadé qu'il faut être spécialement visibles par ces gens là. Même s'ils ont du temps et du fric à claquer.

Clyde je crois que ton analyse reflète une méconnaissance de la nature humaine, pour affirmer ce que tu affirme !
C'est la fameuse force d'inertie dont je parlais. En même temps je pense sincèrement que tu es une personne de valeur,
mais avec soit des frustrations soit avec un mauvais ressenti ? On ne peut pas comme tu le fais être pour la non influence et être pour la survie de notre lignée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 11:17

C'est bien possible, Dagolitus, on traine tous ses propres névroses et son vécu.
Quoiqu'il en soit, je vous souhaite sincèrement de réussir votre entreprise et si vous vous y engagez, j'aurai plaisir à observer, l'évolution des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 11:24

Dagolitus a écrit:

Clyde je crois que ton analyse reflète une méconnaissance de la nature humaine, pour affirmer ce que tu affirme !
C'est la fameuse force d'inertie dont je parlais. En même temps je pense sincèrement que tu es une personne de valeur,
mais avec soit des frustrations soit avec un mauvais ressenti ? On ne peut pas comme tu le fais être pour la non influence et être pour la survie de notre lignée !!!

c'est pourtant ce que tu semblais faire aussi, puisque tu réponds que les solutions que tu proposes nécessiteraient un huis-clos pour en parler... prêcher de la sorte à l'écart de la piétaille du forum des moyens de se rendre plus visible tout en le claironnant à qui mieux-mieux me semble assez contre-productif en terme d'influence, ça nous donne la désagréable impression que vous travaillez nos druides en sous-main et qu'une enseigne qui ne dit pas son nom cherche à nous refourguer quelque marchandise dont nous ne saurions connaître l'origine... mais si votre désir d'influence n'est pas destiné à convaincre le péquin de base mais plutôt à offrir le gîte et le couvert à des militants en recherche de druide, je comprend mieux. mais alors dans ce cas, pourquoi être aussi peu discret?

ceci-dit je ne te jauge d'aucune manière, ni ne vois de complots à tous les coins de rue et ne mange pas de ce pain là: je me place simplement sur le terrain du ressenti que tu questionnais toi-même pour t'expliquer la réaction de Clyde, et je te dis que le mien est mauvais par rapport à ce que tu avances... je te sais pourtant on ne peut plus franc de collier et donc ne te reproche pas un double-discours que tu n'est jamais venu tenir ici, et j'en profite pour te dire que le sujet de la branche rouge qui te tenais à coeur au contraire de moi m'a beaucoup fait évoluer sur ces questions.

ne jouons pas les autistes gaulois que nous ne saurions êtres! se confronter sans cesse avec des gens qui a priori sont différents est une réalité à laquelle on ne peut échapper, et chacun sait que c'est la base de toute vie communautaire... nos ancêtres proches ou lointains ont érigé pour leurs enfants des communautés de travail, de sang et de destin, mais pas d'idéologie. moi, mon ambition est de tenir la place qui est la mienne dans ma famille, mon village, ma vallée, d'honorer ma Touta et de suivre l'enseignement de mon Altrauu. aux autres gaulois je ne dois rien, fussent-ils comme l'envisage SoK plus "fidèles à leurs coutumes" que les miens, ou "plus aptes à les représenter" (sic)... sauf bien entendu l'hospitalité qui vous est due, et des échanges aussi virils que respectueux, en réservant notre fiel à ceux qui ont juré notre perte.

vous me reprocherez peut-être de ne pas vouloir participer à votre communauté gauloise plus virtuelle que réelle autrement qu'en participant régulièrement à ce forum et à nos Oinaci quand ils ne sont pas à l'autre bout de la Gaule pendant je rentre mes récoltes, ce qui est bien normal... mais je vous répondrai que ça me suffit amplement et que nos ancêtres ne faisaient pas plus quand il s'agissait pour eux de faire acte d'oecuménisme entre gaulois de sang.

pour le reste, nous verrons en temps et en heure... les va-t'en guerre en temps de paix ne sont pas toujours les mieux préparés à se battre, ni les premiers à partir au front.

bonne continuation, et au plaisir de se rencontrer si l'occasion se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 11:59

SoK a écrit:
La CCC a, à ma grande surprise, fait le choix de passer directement à la dernière étape. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, mais comme le reconnaissez, Auetos, le succès est plus limité que vous ne l'espériez.

Je ne pense pas que nous ayons mis la charrue avant les bœufs… pour nous il fallait d’abord reconstruire une « caste » sacerdotale solide sachant correctement accomplir ses devoirs envers les Dieux et les Hommes avant de nous révéler.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 12:05

Clyde TriCanauos a écrit:
Pardonnez moi Auetos mais sur votre page facebook, vous vous contentez de faire suivre des informations qu'on peut lire partout, ainsi que des tests idiots. ( genre: Quel est ton nom celte?)
jamais vous ne vous exprimez...

Laughing Je confirme Clyde… peut-être parce que facebook est pour moi un simple amusement. Il faut savoir que si je n’avais pas fait parti, en son temps, du C.D.I.M., jamais je n’aurais eu de page facebook et donc jamais vous ne m’auriez lu à part que sur ce forum.

Citation :
A mon avis, c'est une erreur.

Je prends acte…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 12:11

Dagolitus a écrit:
Mon cher Auetos, il existe des solutions…

Je suis prêt à les entendre, à les comprendre et (le cas échéant) à les prendre.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 23
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 16:38

Matuos a écrit:
ne jouons pas les autistes gaulois que nous ne saurions êtres! se confronter sans cesse avec des gens qui a priori sont différents est une réalité à laquelle on ne peut échapper, et chacun sait que c'est la base de toute vie communautaire... nos ancêtres proches ou lointains ont érigé pour leurs enfants des communautés de travail, de sang et de destin, mais pas d'idéologie. moi, mon ambition est de tenir la place qui est la mienne dans ma famille, mon village, ma vallée, d'honorer ma Touta et de suivre l'enseignement de mon Altrauu. aux autres gaulois je ne dois rien, fussent-ils comme l'envisage SoK plus "fidèles à leurs coutumes" que les miens, ou "plus aptes à les représenter" (sic)... sauf bien entendu l'hospitalité qui vous est due, et des échanges aussi virils que respectueux, en réservant notre fiel à ceux qui ont juré notre perte.

vous me reprocherez peut-être de ne pas vouloir participer à votre communauté gauloise plus virtuelle que réelle autrement qu'en participant régulièrement à ce forum et à nos Oinaci quand ils ne sont pas à l'autre bout de la Gaule pendant je rentre mes récoltes, ce qui est bien normal... mais je vous répondrai que ça me suffit amplement et que nos ancêtres ne faisaient pas plus quand il s'agissait pour eux de faire acte d'oecuménisme entre gaulois de sang.

pour le reste, nous verrons en temps et en heure... les va-t'en guerre en temps de paix ne sont pas toujours les mieux préparés à se battre, ni les premiers à partir au front.

bonne continuation, et au plaisir de se rencontrer si l'occasion se présente.

Les "occasions" ne sortent hélas pas de terre comme cela - pas plus que les communautés, qu'elles soient "de travail, de sang ou de destin", ou que les sanctuaires, ou que les druides.

Le YSEE (conseil suprême des Héllènes gentils) en Grèce, ou toutes les autres composantes du Conseil Européen des Religions Ethniques, sont des groupes organisés et structurés, qui fonctionnent très bien, ont des célébrations régulières un peu partout sur leur territoire, bref, existent réellement. Et pour cela, tout simplement, ils ne se content pas d'avoir une poignée d'érudits se contentant d'un "qui m'aime me suive" : ils ont des responsables, élus selon leur mérite à gérer les affaires courantes. Telles que, par exemple, organiser de vraies festivités à plus de cent personnes, ce qui prend un temps et une énergie dont les prêtres se dispenseraient bien, surtout s'ils doivent par exemple occuper un emploi à côté, tout en se formant et formant leurs successeurs (à titre d'exemple je pense qu'une licence d'anthropologie, ou au moins quelques modules d'anthropologie religieuse, ne serait à mon avis pas de trop pour ceux qui font office de druides, sans même parler de phytothérapie, y compris ou peut-être justement parce que la législation française actuelle est restrictive).

En tout cas, je crois que la réaction de Matuos et de Clyde est assez explicite par rapport à l'approche "descendante"... La "branche rouge", "deuxième fonction" ou quoi que ce soit d'analogue ne peut avoir de sens que si elle correspond à un besoin de la part des Gaulois fidèles à leurs coutumes, et que ceux-ci choisissent eux-même au niveau local leur "primus inter pares".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 18:33


sans vouloir manquer de respect à nos gentils hellènes, organiser des festivités de plus de cent personnes c'est ce que fait régulièrement le comité des fêtes de mon village de 85 habitants... je pense donc que pour ce type de rassemblement, un comité des fêtes des gentils gaulois suffirait amplement, au vu du nombre de participants escompté! élisons un président, un secrétaire, un trésorier et prévoyons une assemblée générale dans une forêt du pays des Carnutes avec cervoise et grillades à volonté!

je ne pense pas que l'anthropologie, cette branlette de sociologues aux prétentions plus "roots" que leurs collègues soit d'une quelconque utilité pour être druide à moins qu'il y ait encore dans nos campagnes des Gaulois à demi-sauvages à étudier de près? mais je me tiens à votre disposition si vous voulez tenter une "approche descendante" sur mon cas personnel et mesurer mon tour de crâne Very Happy

...et des connaissances poussées en phytothérapie, oui, bien évidemment! et beaucoup d'autres choses encore.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 18:55

Quelqu'un pourrait il m'expliquer le concept d' "approche descendante"?
Apriori c'est pas flatteur? ( sourire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 23
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 21:29

Je ne pense pas que ce soit spécialement humiliant, en fait c'est tout simplement le principe-même de la CCC depuis sa fondation : quelqu'un, considérant qu'il est druide, lance un "qui m'aime me suive" et prend pour fidèles ceux qui le suivent, accordant à certains le titre de "druide" si ceux-ci conviennent à ses critères. Dans cette optique-là, Dagolitus a bien raison de demander audit druide s'il veut le prend pour intermédiaire afin de transmettre sa parole et de l'assister dans sa tâche d'évangélisation. Le(s) druide(s) propose, les profanes disposent, et n'ont pas d'autre voix au chapitre que de suivre ou d'aller voir ailleurs si ça ne leur convient pas.

Matuos, je suis d'accord qu'il vaudrait mieux que les druides soient issus des rangs des derniers authentiques paysans gaulois comme toi, malheureusement il semblerait que la conjonction de ces deux facteurs restreigne la classe sacerdotale à peau de chagrin. Donc, quitte à composer avec ce qu'on a, il faut bien une formation accélérée aux postulants pour leur faire comprendre (même superficiellement) tout ce qui te semble évident et que tu évoques ça et là sur le forum, à savoir la "mentalité de clocher", l'attachement à sa terre et à sa famille, l'art et la manière de conjuguer honnêteté et conflits inter-familiaux dans un village, le pragmatisme paysan, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Cingedanios
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 49
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 22:11

à Clyde : Merci à toi on ne se connais pas mais je crois qu'on se comprend…
à Matuos : Je ne dénigre personne mais je pense que certaine questions d'ordre stratégique ne doivent pas être débattues dans un forum publique, c'est tout… Je ne méprise personne en disant cela…
à Sok : Très jeune celte je lis tes messages avec attention, choisi ton chemin, le bon…
à Auetos : Vois ma requête avec Matolitus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Dim 30 Aoû 2015 - 23:26

SoK a écrit:


Matuos, je suis d'accord qu'il vaudrait mieux que les druides soient issus des rangs des derniers authentiques paysans gaulois comme toi,


C'est une drôle d'idée !

Pourquoi un ancien militaire serait-il moins indiqué qu'un ancien paysan, qu'un prof, qu'un charcutier pour être druide ?

Je ne crois pas que les druides anciens aient tous été paysans même si, à l'inverse, je ne crois pas qu'on ait formé de futurs druides uniquement parmi les adgenioi brigantas = les nobles de la noblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 23
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 0:21

Si les militaires actuels étaient de l'ancienne noblesse d'épée, ils auraient été tout indiqués pour en faire des druides. Malheureusement, ce n'est pas le cas. La paysannerie (mais pas les "chefs d'entreprise agricole"...) est la seule chose qui reste de la société traditionnelle en-dehors de laquelle parler de "religion celtique" n'a pas de sens.

Et je tente également de suivre, autant qu'il est possible, tes projets, Dagolitus ! Au final je pense que nous avons les mêmes objectifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 1:40

Dagolitus a écrit:
je pense que certaine questions d'ordre stratégique ne doivent pas être débattues dans un forum publique, c'est tout…

je comprend... merci pour ta réponse, courte, mais suffisante.

Bledoorgetos a écrit:
SoK a écrit:


Matuos, je suis d'accord qu'il vaudrait mieux que les druides soient issus des rangs des derniers authentiques paysans gaulois comme toi,

C'est une drôle d'idée !

Pourquoi un ancien militaire serait-il moins indiqué qu'un ancien paysan, qu'un prof, qu'un charcutier pour être druide ?

deux affirmations totalement gratuites que je n'ai jamais dit, ni pensé, ni laissé croire... trois si on ajoute le fait que je n'ai jamais manifesté l'envie d'être druide, ni ici, ni ailleurs... et quatre si l'ancien militaire auquel vous faites allusion est Auetos, car c'est pour moi une fierté que mon Altrauu l'ait été, comme mon grand-père, son père et bien d'autres de ma lignée paternelle avant eux.
Revenir en haut Aller en bas
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 23
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 11:38

Mon propos n'est pas qu'il faille absolument que le druide soit un paysan... il faut juste qu'il comprenne comment fonctionne une société traditionnelle, parce qu'une religion traditionnelle ne fonctionne pas comme une religion révélée (de la même manière qu'une religion ethnique ne fonctionne pas comme une religion universaliste, etc). Ce n'est pas juste un point ou deux de doctrine qui seraient différents, c'est juste que ce n'est pas de la même nature (cf. par exemple le sujet de discussion sur le shinto, qui n'est pas une "confession" différente du bouddhisme, du taoïsme ou du confucianisme, les pratiquants du shinto pouvant suivre l'enseignement ou pratiquer le culte d'un ou plusieurs de ces trois courants sans que cela ne pose problème ou ne remette en question leur identité).

Or, pour comprendre comment fonctionne une société traditionnelle, je ne vois que deux méthodes : la meilleure, qui est d'avoir été élevé et si possible de vivre dans une société traditionnelle (et, à notre stade, il ne reste guère en Gaule que la paysannerie, peut-être à la limite le compagnonnage ou certaines familles nobles), ou, à défaut, d'acquérir les rudiments de ce mode de pensée via la science qui l'étudie, l'anthropologie (en particulier l'anthropologie culturelle et religieuse, donc les mesures de crâne ne sont pas trop au programme, haha). C'est comme pour le gaulois : on peut le parler comme langue maternelle (la meilleure solution, mais pas disponible à ce jour, donc on peut opter à la limite pour des langues proches, comme le breton, le gallois, à défaut l'irlandais, ou certains "patois", qui fournissent tout au moins certains mécanismes mentaux et grammaticaux), ou l'étudier par la linguistique. Dans tout le cas, si le mode de pensée est celui d'un bon occidental de l'ère industrielle (fut-il parmi les moins dégénérés de ceux-ci, par exemple un militaire), on peut engranger toutes les informations du monde, le cadre ne sera pas le bon, et l'interprétation comme la mise en actes seront biaisées. Ça aboutit plus ou moins à avoir un curé en braies qui déclame des hymnes védiques traduits en gaulois reconstitué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 12:10

Et vous, Auetos, Matolitus, Dagolitus, quels sont selon vous de bons critères pour être druide aujourd'hui ?
En est-il de meilleurs que d'autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 12:36

Artio's a écrit:
Et vous, Auetos, Matolitus, Dagolitus, quels sont selon vous de bons critères pour être druide aujourd'hui ?
En est-il de meilleurs que d'autres ?

entendons nous bien! je ne joue pas à ce jeu là. je me suis simplement inscrit en faux contre l'affirmation de SoK: je ne vois pas pourquoi un druide devrait être obligé de faire des études d'anthropologie... point final.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 12:44

Vous lire est plutôt intéressant, cependant j'ai le sentiment que pour certains d'entre vous, le druidisme ce serait un emploi qui nécessite des diplômes et qu'on pourrait devenir Druide, comme on devient médecin.
Derrière tout ces plans marketing qui permettraient de mettre l'institution en valeur, il y a un point que vous semblez occulter, ce sont les Dieux eux même. Où les placez vous, dans l'échelle de vos ambitions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 486
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 13:58

Sok a écrit:
  Dans tout le cas, si le mode de pensée est celui d'un bon occidental de l'ère industrielle (fut-il parmi les moins dégénérés de ceux-ci, par exemple un militaire), on peut engranger toutes les informations du monde, le cadre ne sera pas le bon, et l'interprétation comme la mise en actes seront biaisées. Ça aboutit plus ou moins à avoir un curé en braies qui déclame des hymnes védiques traduits en gaulois reconstitué.    


Sok, Neutral   tu aurais  voulu dénigrer  le travail d'Auetos et Matolitus, leur manquer de respect et les prendre de haut, tu ne l'aurais pas formulé autrement.  On peut  ne pas être d'accord avec  leur pratique, mais réduire de la sorte un travail long et minutieux me choque. Qui plus est ne pas nommer directement  les personnes incriminés est un manque de courage pour un chef de clan.

Étudier l'anthropologie. ..... oui pourquoi pas. Ce peut être un plus,  même si je ne sais pas en quoi ça fait un druide.
Comme le formule très bien Clyde :

Citation :
   Vous lire est plutôt intéressant, cependant j'ai le sentiment que pour certains d'entre vous, le druidisme ce serait un emploi qui nécessite des diplômes et qu'on pourrait devenir Druide, comme on devient médecin.
Derrière tout ces plans marketing qui permettraient de mettre l'institution en valeur, il y a un point que vous semblez occulter, ce sont les Dieux eux même. Où les placez vous, dans l'échelle de vos ambitions?  

Personnellement, je suis perplexe à la lecture de tout ceci. Vous parlez de société traditionnelle. Premièrement, on ignore comment la société aurait évolué si le  druidisme serait parvenu jusqu'à nous.  Et les sociétés traditionnelles n'étaient pas franchement égalitaires entre tous les hommes  (sans parler des femmes et des esclaves).

Même si la demande de reconnaissance me semble légitime, Dagolitus et surtout toi Sok, vous me semblez essentiellement en quête de prestige. Et je ne suis pas sûre de comprendre ce que ça nous apporterait. A part des hommes qui fanfaronnent car ils appartiennent à la classe des guerriers. Si je provoque, c'est volontaire,  car je ne comprends vraiment pas cette manière de penser à l'heure actuelle. ça me juste penser à,  une nouvelle fois,  l'inégalité des personnes entre les 3 fonctions.
Super...... quelle avancée pour tous. Comme si inégalités des classes actuelles n'étaient pas suffisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cingedanios
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 49
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 16/05/2012

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 16:14

Brigonerta a écrit:


Même si la demande de reconnaissance me semble légitime, Dagolitus et surtout toi Sok, vous me semblez essentiellement en quête de prestige.

Définition de prestige : Le prestige désigne le fait d'imposer le respect, d'inspirer l'admiration. Ok ça me va ! aussi bien pour moi que pour la Croyance Celtique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 16:50

SoK a écrit:
Mon propos n'est pas qu'il faille absolument que le druide soit un paysan... il faut juste qu'il comprenne comment fonctionne une société traditionnelle, parce qu'une religion traditionnelle ne fonctionne pas comme une religion révélée (de la même manière qu'une religion ethnique ne fonctionne pas comme une religion universaliste, etc). Ce n'est pas juste un point ou deux de doctrine qui seraient différents, c'est juste que ce n'est pas de la même nature (cf. par exemple le sujet de discussion sur le shinto, qui n'est pas une "confession" différente du bouddhisme, du taoïsme ou du confucianisme, les pratiquants du shinto pouvant suivre l'enseignement ou pratiquer le culte d'un ou plusieurs de ces trois courants sans que cela ne pose problème ou ne remette en question leur identité).

Or, pour comprendre comment fonctionne une société traditionnelle, je ne vois que deux méthodes : la meilleure, qui est d'avoir été élevé et si possible de vivre dans une société traditionnelle (et, à notre stade, il ne reste guère en Gaule que la paysannerie,

Si, le Shinto est différent des trois autres qui ont un Maître.
Ceci dit le Confucianisme n'étant pas du tout un religion mais une philosophie sociale peut s'accorder avec n'importe quoi. Cesbron était Chrétien et confucianiste. Je suis assez largement confucianiste moi-même et le culte des ancêtres qui en est la base est commun avec nous, de même que le fait qu'il n'y a pas de "morale" confucianiste. Il y a juste des indications pour le comportement en société, donc le but est de maintenir la paix.

Si on a vécu dans un village mais qu'on n'est pas fils de paysan ça ne marche pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 23
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 17:39

La taoïsme n'a pas de "Maître" puisqu'il est dérivé des rites de l'âge du bronze chinois (voire du néolithique) ; le confucianisme pas réellement non plus, car aucune des "4 livres" et des "5 classiques" qui forment le corpus de base du confucianisme ne peuvent lui être attribués avec certitude ; quant au bouddhisme, on peut considérer qu'il provient effectivement de l'enseignement de Siddharta Gautama, mais il n'a jamais empêché la pratique d'autres cultes (qu'il s'agisse du bönpo tibétain ou du tengrisme turco-mongol, du taoïsme en Chine, du shinto au Japon, etc).

Pour ce qui "marche" ou ne "marche pas", je ne suggérais pas forcément de demander un certificat de paysannerie en deux exemplaires, haha. Je disais simplement que ce serait bien qu'on puisse avoir des druides qui aient été formés une vingtaine d'années à temps plein comme le veut la tradition... et que, du coup, on aurait le temps de s'assurer qu'ils comprennent (voire maîtrisent) tous les aspects de la tradition. Ça permettrait aussi de leur faire, par exemple, apprendre par coeur et à l'oreille les hymnes, comme le veut notre tradition et procèdent encore les brahmanes en Inde (ce qui leur a permis d'être enregistrés au patrimoine mondial de l'Humanité, qui est en soi une forme de reconnaissance dont on ne peut guère que rêver tant que des druides à lutrin garderont un oeil sur leur texte, en prétextant que cela vaut mieux qu'une erreur alors que nous connaissons des brahmanes la procédure pour compenser les erreurs sans avoir à enfreindre le tabou de l'écriture du sacré). Bref, une approche ascendante permet d'attendre, pour nommer des "druides", que des personnes remplissent réellement les critères (vingt années d'étude et l'apprentissage oral)... et, à défaut, dans une approche descendante, il est urgent que soient mises en place les structures nécessaires pour que cela advienne au plus vite.

Oh, j'avais loupé l'intervention ton intervention, Brigonerta, qui est sans doute la plus intéressante au final, donc :

Je ne souhaite aucunement leur manquer de respect, et le seul des deux que j'aie pu rencontrer et donc me permettre de jauger, à savoir Matolitus, ne fait pas partie de ceux à qui je préconiserais un stage de rattrapage en anthropologie paysanne, loin de là ! Ensuite, que tu ne voies pas en quoi l'anthropologie peut être utile, ou en quoi le druidisme est une religion traditionnelle, revient en fait à ce que je disais : par exemple, en quoi le druidisme devrait-il avoir l'égalitarisme pour vertu cardinale ? La plupart des religions révélées fonctionnent sur ce paradigme, peut-être justement parce qu'elles visent à démanteler les structures traditionnelles. Ce n'est aucunement le cas du druidisme. Je ne veux pas dire par là que ta préférence pour l'égalité sociale est une tare à éliminer, mais j'ai simplement l'impression qu'il y a un manque de remise en perspective quant au fait que les idéaux de progrès universel des Lumières ne sont pas l'incarnation du Bien à laquelle toute pensée doit se conformer. Il y a aussi d'autres façons de voir le monde. Notre tradition fait partie des ces Autres, qui n'a pas à devenir le Même pour avoir sa valeur.

Concernant le "prestige", il faut bien admettre que c'est une des bases de la vision celtique du monde. Il suffit de jeter un oeil aux textes irlandais pour voir que la plupart des légendes tournent autour de cela (le pauvre Cuchulainn est-il peace & love compatible ? J'en doute). Pour autant, en ce qui me concerne, je n'ai pas un tempérament qui me pousse spécifiquement à la recherche de prestige, et j'abhorre l'hybris. Je ne suis pas un guerrier, c'est tout à fait clair. Je représente et gère les affaires de mon petit clan parce que j'ai été désigné pour cela. Si mon clan s'associe à d'autres, je serais ravi qu'il y ait plus compétent que moi pour être chef de tribu. A la rigueur, si un nouveau membre de mon clan pouvait me surpasser et gérer les affaires à ma place, je lui en serais reconnaissant. En fait, je prendrais même cela comme une bonne nouvelle qu'un de mes frères du moment développe ses capacités et son dévouement à un niveau supérieur au mien, et c'est ce que j'essaye constamment de faire en les poussant à progresser. La seule chose que je veux, ce sont de vrais druides qui ne commettent pas le sacrilège de l'écriture, qui soient réellement des experts reconnus dans les domaines qu'il leur est prescrit de maîtriser, et à qui il soit possible de demander conseil pour des affaires sérieuses concernant ma famille et mon clan. Par exemple, faire en sorte que les cours d'eaux sacrés de la Gaule cessent d'être toxiques, ou qu'on cesse de bétonner l'équivalent d'un département tous les 7 ans. Ouais, ça, ça me plairait bien, je dois l'avouer. Malheureusement, ça ne se fait pas sans s'organiser, sans structure et sans meneurs (et, non, ça ne signifie pas que je veuille être grand chef, je prendrais vraiment cela comme une mauvaise nouvelle si on ne trouvait pas meilleur meneur que moi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 20:34

SoK a écrit:
La taoïsme n'a pas de "Maître" puisqu'il est dérivé des rites de l'âge du bronze chinois (voire du néolithique) ; le confucianisme pas réellement non plus, car aucune des "4 livres" et des "5 classiques" qui forment le corpus de base du confucianisme ne peuvent lui être attribués avec certitude ; quant au bouddhisme, on peut considérer qu'il provient effectivement de l'enseignement de Siddharta Gautama, mais il n'a jamais empêché la pratique d'autres cultes (qu'il s'agisse du bönpo tibétain ou du tengrisme turco-mongol, du taoïsme en Chine, du shinto au Japon, etc).



Pour ce qui "marche" ou ne "marche pas", je ne suggérais pas forcément de demander un certificat de paysannerie en deux exemplaires, haha. Je disais simplement que ce serait bien qu'on puisse avoir des druides qui aient été formés une vingtaine d'années à temps plein comme le veut la tradition... .


Le Taoïsme est né avec Lao-Tan dit Lao-Tsî au IVème siècle avant le Christ. Son livre est le Tao tsî Qin

Il ne faut pas le confondre avec la religion traditionnelle basée sur la terre, l'eau, le feu et l'air.... même s'il en a repris les Dieux, et dans une forme dégénérée, des pratiques magiques ou superstitieuses.

Le Confucianisme est né avec Confucius / Kong Fu-Tsî au VIème siècle avant le Christ avec un livre de "sentences".

Une vingtaine d'années pour former les druides ? à l'époque, oui, car ils étaient médecins et astronomes, sans doute même un peu chirurgiens et dentistes, et très secondairement un peu juristes;

mais aujourd'hui ?

Je doute qu'il faille plus de six mois pour assimiler tout le savoir d'un druide actuel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 20:41

SoK a écrit:
Ça permettrait aussi de leur faire, par exemple, apprendre par coeur et à l'oreille les hymnes, comme le veut notre tradition et procèdent encore les brahmanes en Inde (ce qui leur a permis d'être enregistrés au patrimoine mondial de l'Humanité, qui est en soi une forme de reconnaissance dont on ne peut guère que rêver tant que des druides à lutrin garderont un oeil sur leur texte, en prétextant que cela vaut mieux qu'une erreur alors que nous connaissons des brahmanes la procédure pour compenser les erreurs sans avoir à enfreindre le tabou de l'écriture du sacré).


Je suis tout à fait d'accord avec ça. Je n'y avais pas pensé.

Ceci dit il est inutile de demander à un druide de savoir en tous temps tous les rituels.
Une semaine avant une cérémonie il peut apprendre son texte comme un acteur de thé^tre. - je l'ai été en amateur pendant quelques années pour un spectacle l'été - on peut apprendre cinq heures de texte (car on apprend aussi les répliques des autres à force de répéter).

Donc une semaine suffis pour apprendre une demie-heure de texte.


Surtout j'aimerais connaître ce que font les brahmanes pour compenser les erreurs.

On pourrait utiliser leur système s'il ne s'agit pas de se crever les yeux et d'avaler des sabres. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   Lun 31 Aoû 2015 - 21:00

Bledoorgetos a écrit:


Je doute qu'il faille plus de six mois pour assimiler tout le savoir d'un druide actuel.


Doutez donc. C'est le propre de la remise en question. Rencontrez-en donc, comme nous. Very Happy
Vous remarquerez que le savoir est présent. Mais pas seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un temple au coeur de la Bretagne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un temple au coeur de la Bretagne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un temple au coeur de la Bretagne.
» APPROCHE DES PROPHETIES DE MJJ
» Les reliques du temple du coeur viennent à Gand ( Belgique)
» Le coeur tourné vers Le Dieu de Yeroushalaïm (Jerusalem)
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: