forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Deus ac Deuas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tasgos

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 34
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Deus ac Deuas   Sam 2 Avr 2016 - 17:01

Les divinités, déités, deus et deuas sont des courants sacrés dont l'interpretation en tant que entités, personnages, idées ou fluides dépend de chacun.

Mais pour se représenter les deus et deuas, et pour une meilleur conservation de la tradition celte, il est judicieux d'en avoir une représentation claire et la plus honnete possible.

Pour les deus et deuas comme Taranis, Sirona et Rosmerta par exemple, l'étymologie et les symboles, ainsi que les faits rapportés ou comparés, laisssent une représentation précises de ceux-ci.

Pour d'autres, la représentation me parait plus vague et presque de libre interpretation, auquels il est souhaitable d'avoir un éclairement.

Cernunnos par exemple, aussi mentionné Cernunicos. Le dit dieu cornu est attesté par le pillier des nautes, et conforté par le chaudron de Gundestrup lequel est incontestablement celtique même si son nom n'est pas mentionné sur l'ouvrage.

Cependant, sa fonction reste obscure. Une interpretation poétique et moderne la veut le dieu de la vie et de la mort, comparant les bois de cerf tombant et repoussant tel un être s'éteignant et rennaissant. On le dit aussi étant le "Dis Pater", dieu des enfers et pêre de tous les dieux. Ou bien le dieu des bois et de la faune à l'image du dieu Pan. Desforges, qui a étudié les moeurs du Morvan, le place au rang des divinités des sources et de l'abondance. Nous avons dès lors plusieurs interpretations mais aucune étant certifiée.

Sucellos, le doux marteau, appellé aussi "le bon frappeur", serait le dieu des champs, des moissons, de l'agriculture. L'idée est séduisante, mais est-elle certifiée ? Son nom est associé à un remerciement ou une requete gravée, mais sans en connaitre la demande. Certes, Sucellos, comme son nom l'indique, tient bien un marteau. Mais en quoi est-il le dieu des moissons ?

Nantosuelte, ou Nantosuelta dans son appellation feminisée, serait la déesse de la nature, dont le nom se traduirait par "vallée ensoleillée". Elle tient cependant une maison à deux portes. Est-elle alors déesse du foyer ou de la nature ? Son nom est mentionné sur la requete de Sucellos mais sans en connaitre la demande. De fait, je me suis demandé quel support ou indice permettait d'associer Sucellos aux champs et Nantosuelte à la nature.

C'est pourquoi une grande justesse de la représentation et de l'interpretation des Deus et Deuas maintient la tradition celte dans son contexte réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3772
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Deus ac Deuas   Mar 5 Avr 2016 - 10:20

Cernunnos voir http://druuidiacto.forumculture.net/t90-cernunnos

tasgos a écrit:
Sucellos, le doux marteau, appellé aussi "le bon frappeur", serait le dieu des champs, des moissons, de l'agriculture. L'idée est séduisante, mais est-elle certifiée ? Son nom est associé à un remerciement ou une requete gravée, mais sans en connaitre la demande. Certes, Sucellos, comme son nom l'indique, tient bien un marteau. Mais en quoi est-il le dieu des moissons ?

N’oubliez pas qu’à Rome Mars était aussi un dieu de l’agriculture. Non pas parce qu’il était lui-même un laboureur mais parce qu’il en était le protecteur.

Concernant notre Sucellos, c’est légèrement différent, même si l’idée reste la même. Sucellos est le Dits-Ater (Dis Pater des Romains) et en tant que tel est le Père de tout et de tous. Il détruit mais reconstruit. Il tue mais redonne la vie. Il consomme mais pourvoie…

Citation :
Nantosuelte, ou Nantosuelta dans son appellation feminisée, serait la déesse de la nature, dont le nom se traduirait par "vallée ensoleillée". Elle tient cependant une maison à deux portes. Est-elle alors déesse du foyer ou de la nature ? Son nom est mentionné sur la requete de Sucellos mais sans en connaitre la demande. De fait, je me suis demandé quel support ou indice permettait d'associer Sucellos aux champs et Nantosuelte à la nature.


Certains traduisant Nantosuelta par « Virevoltante en val » (Nanto, « val » et suelta, « volte »), considèrent cette déesse comme fécondante car aqueuse. D’autres voient en Nantosuelta une guerrière et traduisent son nom par « qui retourne le combat » (Nantion, « combat » et suelto, « retourner, pirouetter »)… qui à raison ? Et bien, je pense que tous détiennent une part de vérité. Parèdre de Sucellos, « le bon frappeur » (et non pas le doux marteau), elle peut être vu à la fois en tant que mère fécondante – car fécondée – et en tant que guerrière car protectrice du foyer.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 673
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Deus ac Deuas   Mar 5 Avr 2016 - 11:38

Ma foi, un forum sert d'échange d'idées. Il est difficile de répondre à des textes dont la vocation est de "enseigner".
Car souvent, sans question, il ne peut y avoir de réponse.
Je pense personnellement que pour com-prendre les divinités, il faut dissocier le contexte (ici guerrier) de la valeur différenciée.
On peut remarquer que presque tous les symboles du panthéon celte sont récurrents, mais que les désignations induisent déjà une déclination intentionnelle.
Ainsi le val est le lieu ou l'on combat, mais aussi un réceptacle ou le fluide virevolte, comme une vasque, ou la combat de la vie fait rage et tape durement. C'est presque une image poétique et guerrière d'une forme crue d'un effort que les forces mènent pour "créer" les conditions de vie.
Superposez un pilon et un mortier et observez ce merveilleux symbole alchimique du travail de la matière, qu'elle soit métallurgique, alimentaire, médicinale, agricole, guerrière, énergétique, etc... Ce symbolisme est ... parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 34
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Deus ac Deuas   Mar 5 Avr 2016 - 16:39

Artio's a écrit:
Ma foi, un forum sert d'échange d'idées. Il est difficile de répondre à des textes dont la vocation est de "enseigner".
Car souvent, sans question, il ne peut y avoir de réponse.

Merci pour vos deux réponses éclairantes

Pour Artio's
Je n'enseigne rien. Il s'agissait vraiment de questions. Je me demandais le rapport entre les noms, symboles sculptés et interprétations car j'avais des doutes sur Cernunnos, Sucellos et Nantosuelte lesquels ne trouvaient pas réponses.
En tout respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 143
Age : 34
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Deus ac Deuas   Mer 22 Juin 2016 - 12:57

Toujours dans le thème des déités, venons en à mercure. Lequel, pour les celtes, était Lug au sud et/ou Cissonius coté belge-helvete.
Celui-ci concerne les voyages, le commerce entre autre. Pour Cissonius, on reconnaît Cisson le charretier et donc le voyage.
Concernant Lug, ou Lugouos, ou Lucobus, le Glosaire d'Endlicher nous apporte un eclairage. Ce manuscrit est certes tardif et aléatoire.
Dans ce Glossaire, il est mentionné LugDunon comme étant "la montagne désiré". Dunon étant la montagne et plus précisément la forteresse. Lug serait alors le désiré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3772
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Deus ac Deuas   Jeu 23 Juin 2016 - 8:34

CISSa (n.c.f.) « caisse de voiture »

CISSIARIos // CISIARIos (n.c.m.) « cocher »
CISSIARis // CISIARis (n.c.m.) « fabricant de cabriolet »

CISSon (n.c.n.) « panier »

CISSONIos // CISONIos (div. n.c.m.) « Vannier » ou « Voiturier »

_________________

LUGIos/-a/-on (adj.) « désiré »
LUGIos/-a/-on (adj.) « assermenté »

LUGos (n.c.m.) « éclat, splendeur »
LUGos // LUOGos (n.c.m.) « corbeau»
LUGos/-a/-on (adj.) « lumineux »

LUGos // LGos (div. n.c.m.) « Splendeur » ou « Désiré »
LUGos // LUGUs (div. n.c.m.) « Lug », « Lleu »

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deus ac Deuas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deus ac Deuas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Quis ut Deus ? » (MI-KA-EL)
» Le nom de Saint Michel : Quis ut Deus !
» Joao De Deus Guérisseur Médium
» l'homme miracle du brésil : Joao de Deus
» fievre une semaine apres rhume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: