forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pureté Cérémonielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
AnaLama
Femme-druide


Nombre de messages : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Pureté Cérémonielle   Ven 20 Jan 2006 - 10:40

je suis tres interressée par ce que tu as mis, car pour les rituels, normalement , et tu me fais penser à ce que je le redise, certains oublient vite,avant de faire un rituel , il faut se purifier, par imersion (bain ou douche) et pas uniquement au cour du rituel d Imbolc . J essaye de remetre en honneur avant tout rituel la purification de la bouche.
mais j aimerai savoir savoir si il existe, ou plus exactement a existé l equivalent des tantes à sudation pour se purifier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/kensonnerezhgwen34
Suibhne



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 21 Jan 2006 - 18:16

Les prières, les répétitions de Paroles sont des ablutions intérieures. S'il faut attendre de pouvoir "être propre sur soi" pour entrer dans la relation avec le divin cela introduit une séparation et cette séparation n'existe pas.
La proximité est à ce prix, accepter ce que l'on est, ne pas se renier, nous avons besoin d'être entier sur ce chemin.
Nos périgrinations nous montrerons ce que nous devons élaguer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnaLama
Femme-druide


Nombre de messages : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 21 Jan 2006 - 22:59

je suis d accord, mais c est aussi un symbole qui aide les "jeunes"; mais cela ne repond pas à ma question Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/kensonnerezhgwen34
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 22 Jan 2006 - 10:38

Suibne a écrit:
S'il faut attendre de pouvoir "être propre sur soi" pour entrer dans la relation avec le divin cela introduit une séparation

Faire ses ablutions avant une cérémonie religieuse est le minimum que l’on puisse faire pour se présenter devant une divinité. D’ailleurs, cette idée de pureté cérémonielle est une notion commune à toutes les religions depuis la plus haute antiquité jusqu’à nos jours.

Le Rabbin est, en quelque sorte un « intouchable » car personne ne peux l’effleurer sous peine de le rendre ipso facto impur et de l’obliger à y remédier en procédant, entre autre, à des abutions.

L’Imam se lave des pieds à la tête sans oublier de se rincer la bouche pour se présenter devant « Dieu ».

En Inde la pureté cérémonielle est si importante que le livre cinq du Manavadharmasastra lui est entièrement consacré.

Chez les chrétiens les ablutions, même réduites à leurs plus simples expressions, existent encore. Les fidèles se purifient en se signant avec de l’eau avant de pénétrer dans « la maison de Dieu » et le curé se lave les mains avant de célébrer l’eucharistie.

Nous ne dérogeons pas à la règle. Nous nous purifions par des ablutions et nous ne prononçons pas un mot avant de nous être lavé la bouche.

C’est aussi pour respecter cette ordonnance que les femmes sont exemptes, durant leurs jours d’impureté cérémonielle, de participer ou d’accomplir une quelconque cérémonie. En Israël, les femmes des Rabbins se doivent de quitter la maison conjugale afin de ne pas la souiller et d’en revenir qu’après avoir retrouvé sa pureté. En Inde les femmes brahmanes en règles ne peuvent pas faire les adorations quotidiennes, ne peuvent pas préparer le repas sous peine de souiller la nourriture, etc. Là encore, pour respecter cette loi, nos Bena-druuis conformément à la tradition de nos Pères, peuvent être ordonnées Benate Noibate (femmes saintes) mais n’ont accès qu’aux parties bardique, uatique voire « chamanique » c’est-à-dire ; médecine par les simples, divination, vision prophétique, musique, chant, danse et poésie. Mais le sacrifice, de part leur impureté cyclique, ne leur est jamais accordé.

Witisa a écrit:
mais j aimerai savoir savoir si il existe, ou plus exactement a existé l equivalent des tantes à sudation pour se purifier?

Là je n'ai pas de réponse ... silent

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Sam 26 Aoû 2006 - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
AnaLama
Femme-druide


Nombre de messages : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 22 Jan 2006 - 11:57

le fait d ecarter les femmes , ne vient elle pas plustot du patriarcal ? car moi en tant que femme qu est ce qui est impur dans les regles? , ne pas etre en ceinte? quand un homme est blessé et perd du sang est il impur? non; est ce qu une Déesse est impure? et n a pas droit au rang de déesse? c est une reaction patriarcale, qui n a pas de lien avec le spirituel, il n y a et n aura aucune preuve spirituelle de cet impuretré; c est une façon comme une autre de mettre les femmes sous tutelle; mais cela n a rien avoir avec le spirituel;donc je n etonne, a moins d etre matcho , de voir encore ce genre de discours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/kensonnerezhgwen34
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 22 Jan 2006 - 16:07

Le sang menstruel est un don qui nous relie au sacré, nous possédons un rapport direct au divin dans sa nature cyclique et nous participons à la fertilité de la Terre.

Naig Miliau
Revenir en haut Aller en bas
Suibhne



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 22 Jan 2006 - 16:17

La prière et la récitation des "paroles" sont des ablutions intérieures et si vous avez "les mains dans le charbon" pour la bonne cause et que vous sentez la prière venir à vous, ne la rejetez pas, je vous en conjure, cette prière vaut mieux que vous.
Pureté et impureté sont des concepts religieux, pas mystiques, ils découlent des référentiels sociaux. La boue n'est pas "sale" elle est féconde de même que le sang est le principe même de la vie de notre corps, tout est affaire de sentiment profond, de perception intime, entre ce qui nous éloigne ou nous rapproche de l'Absolu en nous. Le reste élaguons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 23 Jan 2006 - 10:44

Point de Machisme dans mes propos. Juste une réalité traditionnelle.

Le Druidisme, notre Druidisme est atemporel. Il se moque bien des tendances actuelles, des revendications féministes et des lois sur la parité et autre mixité car autrement il deviendrait du néo-druidisme, c’est-à-dire un druidisme qui serait adapté aux mœurs modernes et qui évoluerait en suivant celles-ci.

Or le Druidisme n’est ni à inventer, ni même à rénover car il est immuable. Immuable, car il se veut le reflet de la réalité cosmique et vitale, mise au diapason de la Loi du Bon Ordre de l’Univers, de l’Homme et de la Société. Immuable, donc, parce que les principes physiques, chimiques et biologiques régissant, actionnant l’univers et la vie n’évoluent pas ; ils ont toujours été les mêmes, depuis des milliards de milliards d’années, ils le seront encore pendant des milliards de milliards d’années, toujours !

On ne peut rendre service au Druidisme en l’édulcorant. Pour nous, les mœurs doivent émaner de la Loi du Bon Ordre de l’Univers, et non l’inverse. Ne serait-il pas tragique si le Druidisme se reniait lui-même ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
AnaLama
Femme-druide


Nombre de messages : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 23 Jan 2006 - 10:56

le principe du druidisme est le meme ; j en convient , mais certenement pas la façon de l esprimer, et là c est un exemple typique de la regementation patriarcale, qui n a pas toujours existé, comme beaucoup d autre chose dailleurs; donc le principe Divin est de tout temps , mais pas l interpretation des Hommes, qui evolue selon ,l epoque; c est pour cela pour moi qui n existe pas de néo druidisme , mais des courrants druidiques; ce qui ne peut etre nié, c est que l Homme à evolué, c est un fait historique, donc sa façon de penser et de s exprimer à evoluer, le nier est un non sens. Ce que l Homme à fait et pensé il y a 4000ans,personne ne peut le dire,tout n est que supposition , pas des fais, donc vouloir si ratacher , n est qu illusions et erreurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/kensonnerezhgwen34
Suibhne



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 23 Jan 2006 - 18:41

Réponse d'Auetos :
http://druuidiacto.forumculture.net/viewtopic.forum?p=345#345

Je ne saurais entrer dans ce genre de dualisme "horizontal", car ainsi la femme est horizontale, ou à la cuisine, et l'homme vertical ? C'est affligeant.
Et vous osez parler de tradition ? Je n'ai que faire de ces vieilles barbes qui anonnent à n'en plus finir de vieux clous pour attacher leurs défroques passeistes. Vivez le présent ou mourrez ! L'Absolu n'est pas phraseur, il Est tout simplement...
J'ai essayé mais je ne supporte vraiment pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 23 Jan 2006 - 21:22

Tssss ! Tssss ! Mad Pas de dualisme dans le druidisme Suibhne mais un complémentarisme. C’est le propos que vous tenez, sans chercher à comprendre, qui crée un dualisme Twisted Evil .

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 7:59

Chercher à comprendre quoi?
Un druidisme plagié aux orientaux...
A vrai dire, j'ai de gros doute
Saviez vous que le lama et le chameau sont de la même origine, ils ont évolués différement sur deux continents différants.
De même, si le druidisme et l'hindouisme sont de même origine, la manière des uns n'est pas celle des autres.

Naig Miliau
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 10:13

Naig Miliau a écrit:
Chercher à comprendre quoi?
Un druidisme plagié aux orientaux...

Faux, Naig Miliau. Comprenez.

Le mythe de la femme éternelle et ultime induit une pensée passive et mystique en Occident. Cette obsession féminine, défendue par des penseurs amoureux, des philosophes maternés et des prêtres manqués, repose sur un phantasme matriarcal. Le monde celtique n’a pas été épargné par cette dénaturation de la femme.

Pourtant il n’existe aucun signe d’infériorité sociale de la femme dans le monde celtique. Il y a simplement, heureusement, naturellement, une différence de nature entre l’homme et la femme. Cette différence interdisant à la femme druide l’acte fondamental du sacerdoce : le sacrifice.
N’en déplaise aux adeptes d’une exceptionnelle féminité celtique en Occident, aucun texte antique connu à ce jour, latin, grecs ou celte, ne décrit la femme sacrifiant. Même C.-J. Guyonvarc’h confirme cette analyse, la femme connaît et possède l’art de la prophétie mais n’a pas accès à celui du sacrifice.

Malgré tout, la femme, à l’image de la Déesse, est le moteur de la vie, l’énergie sans qui rien ne bouge. La femme apaise, réconcilie, est fécondée, elle incarne la souveraine, la troisième fonction dans son rôle d’épouse. La femme incarne aussi la fureur guerrière, la deuxième fonction. Or, si elle peut être assimilée à la première fonction, elle est, comme Macha, passive, à la fois épouse de Nemed et voyante du rêve.

Par analogie, nous pouvons et devons nous inspirer de la société celtique traditionnelle dans laquelle le druide sacerdotal est l’élément masculin par rapport au roi qui apparaît comme l’élément passif. La guerre étant par essence féminine par la passion mise en mouvement, le roi redevient alors l’élément actif par rapport au guerrier emporté par la fureur des combats. Mais le guerrier se retransforme en élément actif par rapport aux producteurs de la troisième fonction, l’artisan et l’agriculteur. Ceux-ci se réaniment ensuite dans leurs rapports avec la matière féminine. Cette répartition bipolaire des rôles assure la stabilité de l’édifice social de la société indo-européenne en générale et celtique en particulier, et la cohésion dans les fonctions.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 10:34

On est plus dans une société traditionnelle celtique...
et ça depuis longtemps

soit tu fais un jeu de rôle passéiste soit tu cherches à retrouver une spiritualité d'essence celtique pour ce monde-ci...
Auquel cas, on n'a  besoin de guerriers ni de Roi... quand à la place de la femme ne t'en déplaise on est au 21émme siècle
Et à part chez les Barbus elle doit avoir les mêmes prérogatives que l'homme...
Tant que vous y êtes avec votre pseudo-traditions rétablissez les Castes et l'esclavage pour être cohérent.

Moi aussi j'ai essayé mais là je peut plus
Ciao

Frikorneg
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 11:03

Naig Miliau a écrit:
Le sang menstruel est un don qui nous relie au sacré, nous possédons un rapport direct au divin dans sa nature cyclique et nous participons à la fertilité de la Terre.

Cela est très juste. Mais pourquoi ?

Simplement parce que la voie initiatique est masculine par rapport à la voie mystique qui est féminine.

Dans l’initiation, la voie masculine, il y a action, il y a utilisation manifeste du rite pour agir dans un monde subtil tandis que la voie mystique, la voie féminine, n’exige aucune volonté de l’impétrant. Le mystique, lui, n’a nullement besoin de rituel, n’a nullement besoin d’initiation organisée puisqu’il est choisi par Dieu, touché par la grâce divine. Le mystique est l’élu.

La femme est plus spécifiquement mystique ou héroïque car sa spiritualité immanente liée à la nature, la dispense d’une initiation. En effet, la femme, ou le principe féminin, est le seul véritable principe initiatique, mais, tout comme la femme ne peut donner sa vertu qu’une seule fois, elle ne peut initier qu’une seule fois, au prix d’un sacrifice qui lui coûte sa qualification initiatique. Voilà pourquoi, dans l’antiquité, seules les vierges consacrées officiaient dans les Temples. Car elles conservaient en elles le principe actif, elles n’avaient pas perdue leur qualification naturelle d’initié.

Ainsi est-il symboliquement et naturellement interdit à la femme réglée de partager le sang, tout comme il lui est interdit de chasser avec des armes tranchantes. Dans une société traditionnelle « si les femmes doivent être séparées des armes, c’est parce que les femmes sont en contact avec leur sang, de même que les armes sont en contact avec le sang animal, et que les deux sangs ne doivent pas être mis en contact » (A. Testart, La femme et la chasse).

La femme n’est pas inapte biologiquement mais symboliquement à la chasse et à la prêtrise. Les exemples de furies guerrières dans l’antiquité sont des femmes qui crient, qui excitent, qui battent, qui frappent mais jamais elles ne percent, jamais elles ne tranchent, jamais elles ne coupent. Les exemples de prêtresses dans l’antiquité celtiques sont également bien typés. Prêtresses de Sein ou de Mona, elles voient, elles entendent, elles devinent, elles maudissent mais jamais elles ne sacrifient, jamais elles n’officient, jamais elles ne sacrent.

Leur nature est autre.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 14:36

Par ma barbe Frikorneg, toi aussi !


Citation :
soit tu fais un jeu de rôle passéiste...

Non, non ce n'est pas moi qui joue au jeu de rôle Very Happy
Nous ne nous déguisons pas en druide. Nous voulons être druide.


Citation :
soit tu cherches à retrouver une spiritualité d'essence celtique pour ce monde-ci...

Retrouver une spiritualité d’essence celtique pour ce monde-ci, reviendrait à faire ce que vous dénigrez ; c’est-à-dire du néo-druidisme.

Nous essayons de coller au plus près de la Tradition que nous ont légué nos Pères. Voilà pourquoi, bien que je ne conteste pas que les femmes aient les mêmes prérogatives que les hommes dans la société, elles ne peuvent les avoir dans la prêtrise. (voir msg ci-dessus)


Citation :
Tant que vous y êtes avec votre pseudo-traditions rétablissez les Castes et l'esclavage pour être cohérent

Nous n’avons nullement l’intention de rétablir une quelconque société celtique, nous ne sommes ni des illuminés, ni des utopistes. Donnez nous un minimum d’intelligence. Nous nous basons simplement sur des faits historiques pour retrouver un Druidisme traditionnel, conventionnel, institutionnel. En un mot orthodoxe.


Y a-t-il du mal à ça ?

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Mer 25 Jan 2006 - 14:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Suibhne



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 16:00

Code:
Y a-t-il du mal à ça ?
Oui car :
1) Des choses qui s’opposent extérieurement, peuvent intérieurement travailler ensemble.
2) Une personne ne peut évaluer certaines choses que si elle a l’expérience pour le faire.
3) Les dimensions autres que celles qui nous sont familières sont soumises à des rythmes qui nous paraissent excentriques.
4) Si une chose supérieure est rendue dans un langage inférieur, elle peut perdre de sa valeur effective.
5) Tous les « systèmes » sont des véhicules temporaires. Seule l’ignorance relative essaie de faire quelque chose de permanent d’un système, ou d’en faire un but en soi.
6) Les gens ignorent en grande partie les erreurs qu’ils font en pensée et en actes, même lorsqu’ils ont affaire à des matériaux d’enseignement précis.
7) Le premier objectif des étudiants et des groupes est de préparer un « terrain » où certaines expériences supérieures peuvent être entreprises. Si le terrain est défectueux, il en sera de même pour l’opération et l’action.
8 ) Des pensées justes dans une compagnie inadéquate, des actions inadéquates dans une compagnie juste, une compagnie inadéquate dans un moment juste : ceci caractérise bon nombre d’occasions perdues pour l’homme.
9) Vous ne pouvez pas comparer utilement des formulations présentes avec des formulations passées.
10) La littérature, de même que les concepts, les exercices et les impacts sensoriels, a une fonction spéciale. Elle doit être étudiée avec le même soin que toute chose possédant un contenu à effets multiples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 18:29

1) Les choses qui s’opposent extérieurement se complètent et travaillent ensemble aussi et surtout extérieurement (féminin – masculin).

2) D’où l’initiation.

3) Vrai, et c’est la raison pour laquelle (à cause des concordances qui existe entre les mondes ; visible et invisible) les rites, qui sont des instruments « dangereux » puisqu’ils peuvent créer des contacts autres que ceux recherchés, ne peuvent être accomplis que par des prêtres dûment formés.

4) D’où la sélection.

5) Tous les systèmes sont des véhicules temporaires, certes, mais adaptés à la sensibilité ethnique avec laquelle ils se confondent.

6) D’où l’enseignement.

7) Préparer le « terrain » fait aussi partie de notre objectif.

8 ) Vrai … on ne peut rien dire face à la vérité …

9) Nous ne comparons pas des formulations présentes avec des formulations passées, mais nous avançons présentement avec les enseignements du passé.

10) D’où l’apprentissage.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Suibhne



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 24 Jan 2006 - 19:08

Trop vite, tu éludes les points les plus importants. Ces 10 points doivent être mis en "situation", pas adaptés à ta doctrine.
Les considérer comme justes ou faux... et de là, si c'est possible, remettre en question certains dogmes de tes croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 25 Jan 2006 - 10:42

Je m’en serai douté !

Vous savez quoi ?

Vous me faites penser à cet homme dans « The Soufis ». Vous proposez d’enlever le fardeau (rites, us, coutumes, tradition) en affirmant qu’il n’y à pas de fardeau…

Vous dites qu’il n’est pas besoin de savoir nager, de savoir construire un bateau, donc qu’il n’est pas besoin de recevoir une initiation pour arriver au but … foutaise !

Vous, les mystiques, vous détournez l’attention avec plus ou moins de succès dans des entreprises principalement émotionnelles (mystique). Toute émotion est regardée comme "intérieure" ou "profonde" -- en tout cas plus profonde que la non-émotion (initiation).

Malheureusement, à cause de cette cassure, « le travail et l'insistance des navigateurs devaient prendre différents aspects en accord avec les changements survenant dans la communauté. Ce fait rendait leur réalité encore plus déconcertante pour les étudiants qui essayaient de les suivre du point de vue de l'île ».

N’oubliez pas que : « La construction de navires est un art et un métier. L'étude et la pratique de cette science reposent sur des techniques spéciales. Prises ensemble, elles forment une activité totale qui ne peut pas être examinée par fragments. Cette activité comporte un élément impondérable, appelé baraka, de là le mot « barque » -- navire. Ce mot signifie « a Subtilité » et elle ne peut pas vous être montrée ». Cette technique n’est pas l’illumination mystique mais le dur et long apprentissage initiatique.

Sachez que si à vos yeux nous sommes « déplaisant » et « désagréable » parce que nous contredisons « ce nouvel évangile », c’est déjà une grande victoire pour nous, car cela veut dire que nous sommes sur la bonne voie, celle qui mène au but.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Suibhne



Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 25 Jan 2006 - 16:05

"C'est pas moi c'est lui !" un peu puéril tout de même...
T'inquiètes, je dirais rien à la maîtresse mais au moins tu as apprécié le texte, c'est déjà ça...
Citation :
Sachez que si à vos yeux nous sommes « déplaisant » et « désagréable » parce que nous contredisons « ce nouvel évangile », c’est déjà une grande victoire pour nous, car cela veut dire que nous sommes sur la bonne voie, celle qui mène au but.
Il n'y a pas de nouvel évangile, ça suffit des grecs mais celui de Thomas est intéressant. Ni déplaisants ni désagréables, curieux voilà tout à vouloir restreindre la tradition de cette manière dans le flux hurlant de la vie.
Somme toute cela doit rassurer de figer ainsi 2000 ans d'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 25 Jan 2006 - 19:00

que l'on considère un pole feminin et un masculin avec chacun ses symboles et attributions, ca je peux le concevoir mais que l'on case des humains dedans sur le seul critère de son sexe, c'est réducteur.
La vie n'est pas si simple.

Naig Miliau
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 25 Jan 2006 - 21:03

Je suis content de voir que nos vues, si « opposées » au départ, se rejoignent finalement Very Happy

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 4 Fév 2006 - 13:55

Je reprends ton texte évaluant ainsi les dires et pour reprendre le but du message au départ et non pour discourir sur des possibilités patriarcale ou matriarcale en ce XXIe siècle.

Cette différence interdisant à la femme druide l’acte fondamental du sacerdoce : le sacrifice.

qu'entends tu par là ? que la femme se sacrifiant pour les siens et omettant de se nourrir pour garantir à ses enfants , à son foyer, la garantie qu'elle veuille sur eux, tu appelles ça comment , mon ami ?
du sacrifice ou de la bonté, voir de la charité ?

../...
je continue à te lire...et je comprends alors mieux tes propos...
certes la femme n'a jamais été (en principe) invitée à faire la guerre sauf exceptions...
Alors comment situes tu les Amazones ou tout autre femme qui guerroyère pour une cause ? (Jeanne d'Arc ou Gandhi) ?
celles ci faisaient ça pour complaire à leur déesse ou pour s'enquérir d'un pouvoir envers la gente masculine ?

Saches que je ne veux en aucun cas que l'époque matriarcale revienne...
mais il faut un juste milieu...un juste équilibre, un juste choix...

On pourra toujours donner des raisons pour qu'untel ou tel puisse ou non accéder à un titre...mais on ne pourra jamais changer le coeur d'une personne. Jadis on me posa une question d'apparence banale...veux tu prendre le sacerdoce...et sans hésiter j'ai répondu que "oui" !
Peut être alors la personne qui est pourtant druide sacerdoce elle-même n'en savait pas autant que toi sur le sujet ? ou peut être alors ?  Twisted Evil
se moquait elle de mon ignorance ou de ma naïveté ?

Qu'importe je m'en moque...

Un jour viendra où je prendrai soin de guider d'autres...et même si je ne puis me donner comme mes frères , la part que je donnerai me satisfera..
car une petite étincelle peu donner Foi en la vie, l'amour, et permettre alors à ceux qui suivront cet étincelle de voir la Lumière qui mène à leur Eveil.

Naig Miliau // Eleiran


Dernière édition par le Sam 4 Fév 2006 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 4 Fév 2006 - 16:24

Citation :
Cette différence interdisant à la femme druide l’acte fondamental du sacerdoce : le sacrifice.

Qu'entends tu par là ?
Que la femme se sacrifiant pour les siens et omettant de se nourrir pour garantir à ses enfants, à son foyer, la garantie qu'elle veuille sur eux, tu appelles ça comment , mon ami ?
Du sacrifice ou de la bonté, voir de la charité ?

J’appelle ça la survie de l’espèce (sans vouloir vexer personne)


Citation :
Certes la femme n'a jamais été (en principe) invitée à faire la guerre sauf exceptions...
Alors comment situes tu les Amazones ou tout autre femme qui guerroyère pour une cause ? (Jeanne d'Arc ou Gandhi) ?
Celles-ci faisaient ça pour complaire à leur déesse ou pour s'enquérir d'un pouvoir envers la gente masculine ?

Non, non, j’ai dit que : « la femme incarne aussi la fureur guerrière » et que « la guerre est par essence féminine par la passion mise en mouvement » et aussi que « la femme, à l’image de la Déesse, de Cacto, est le moteur de la vie, l’énergie sans qui rien ne bouge » … de fait je ne vois aucune objection à ce que les femmes prennent les armes en cas de conflit


Citation :
Saches que je ne veux en aucun cas que l'époque matriarcale revienne...
mais il faut un juste milieu...un juste équilibre, un juste choix...

Tout à fait d’accord avec toi, et c’est d’ailleurs ce que j’ai essayé de faire comprendre à tout un chacun. L’homme et la femme ne sont pas opposés mais belle et bien complémentaires.

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Mar 22 Aoû 2006 - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pureté Cérémonielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pureté Cérémonielle
» La pureté de l'ame
» Fête de la pureté de Marie - Jean Paul II devient Pape
» "L'Immaculée Pureté" apparait à deux fillettes de Litmanova (Slovaquie)
» Méditation Quotidienne : Pureté de coeur, de corps et d'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: