forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pureté Cérémonielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 4 Fév 2006 - 16:46

Citation :
Citation :
Saches que je ne veux en aucun cas que l'époque matriarcale revienne...
mais il faut un juste milieu...un juste équilibre, un juste choix...

Tout à fait d’accord avec toi, et c’est d’ailleurs ce que j’ai essayé de faire comprendre à tout un chacun. L’homme et la femme ne sont pas opposés mais belle et bien complémentaires.

tout comme l'est la période sombre et la période de lumière,
l'est le jour et la nuit,
l'est le soleil et la lune,
l'est le Ying et le Yang,
etc etc
cette dualité nous est commune et pourtant n'empiète pas sur le territoire de l'autre...

c'est l'Equilibre tout simplement !
Wink
Eleiran
Revenir en haut Aller en bas
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 5 Fév 2006 - 16:15

eleiran a écrit:
Alors comment situes tu les Amazones ou tout autre femme qui guerroyère pour une cause ? (Jeanne d'Arc ou Gandhi) ?
Diable ! (je veux dire : Fomoire !) Gandhi est devenu une femme ? A moins que tu veuilles parler d'Indira Gandhi, l'ancienne Premier Ministre de l'Inde. Je n'ai pas entendu parler qu'elle fût une guerrière, ceci dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 5 Fév 2006 - 17:55

Fergus a écrit:
eleiran a écrit:
Alors comment situes tu les Amazones ou tout autre femme qui guerroyère pour une cause ? (Jeanne d'Arc ou Gandhi) ?
Diable ! (je veux dire : Fomoire !) Gandhi est devenu une femme ? A moins que tu veuilles parler d'Indira Gandhi, l'ancienne Premier Ministre de l'Inde. Je n'ai pas entendu parler qu'elle fût une guerrière, ceci dit...

bien, tu as tout à fait compris que c'était de l'épouse de sieur Gandhi que je citais,
tu sais il n'est pas obligé de prendre les armes pour se montrer "guerrière",
les femmes ont plus d'un tour dans leur sac, et la simplicité d'un amour "simple" suffit pour cela !

Wink Eleiran
Revenir en haut Aller en bas
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 6 Fév 2006 - 17:48

L'épouse de Gandhi ? Diable ! Et qu'a-t-elle fait, cette brave dame, qui lui vaille l'honneur d'être citée avec Jeanne d'Arc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 7 Fév 2006 - 10:39

Elle a tout sacrifié, elle était d'une caste de Brahmane et elle a tout donné pour se retrouvé dans le plus grand dépouillement et regarder son mari mourrir de faim et quand son mari est finalement mort pour ses idées, elle les a repris et a continuer le chemin, seule, avec sa part masculine et sa partr féminine, en vrai humain.

Eleiran
Revenir en haut Aller en bas
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 7 Fév 2006 - 16:44

Ah bon ? Je n'avais jamais entendu parler de Mme Gandhi, sauf en ce qui concerne la décision qu'elle prit avec son mari, en 1906, de pratiquer "brahmacharya", c'est-à-dire l'abstinence sexuelle totale. Gandhi a alors 37 ans. A part ça, je ne sais rien d'elle, ni de son action future.
J'espère que vous ne confondez pas avec Indira Gandhi... Celle-ci n'a rien à voir avec le Mahatma Gandhi, elle est la fille de Jawaharlal Nehru, premier Premier Ministre de l'Inde indépendante, Premier Ministre elle-même plus tard, assassinée par ses gardes du corps sikhs, et mère de Rajiv Gandhi, lui-même Premier Ministre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 7 Fév 2006 - 19:19

Tu m’as devancé Fergus, c’est ce que j’allais dire …


Indira Gandhi

http://fr.wikipeda.org/wiki/Indira_Gandhi

Il est vrai que si c’est d’elle dont vous parlez, excusez moi, mais je ne trouve rien de « guerrier » dans les actions politiciennes de cette dame, et la mettre en parallèle avec Jeanne d’Arc n’est pas la meilleure chose.

Par contre nous pouvons comparer Jeanne d’Arc ce soldat de Dieu qui, mit à la tête d’une petite armée, obligea les Anglais à lever le siège d’Orléans, les vainquit à Patay, fit sacrer Charles VII à Reims, et qui déclarée hérétique fut brûlée vive, avec Bouddica reine des Iceni, qui à la tête de son armée lutta contre les Romains et qui, vaincue, s’empoisonna, voire même de Cléopâtre VII qui régna sur la Méditerranée orientale et qui se suicida, après une défaite militaire, en se faisant mordre par un aspic.

Elles, sont de véritables combattantes, de véritables conquérantes, de véritables guerrières.
Elles, ont tout sacrifié pour leur cause, leur combat et leur honneur
Elles, oui …

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Ven 17 Fév 2006 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Adragante

avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Haute loire
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: l'homme et la femme un couple a marier   Sam 11 Fév 2006 - 15:37

La dualité
L’homme et la femme
Le yang et le yin
Le feu et l’eau etc. etc.
Ne sont ils pas des expressions transitoire (mutable) bipolaire issu d’une réalité qui les dépasses.
Quel est le point d’équilibre entre les opposées (complémentaires) d’on nous parles les triades
Comment faire du Deux le Un nous dit un autre texte
Quelle est la voie du juste équilibre.
La voie dite mystique n’est elle pas complémentaire de la voie dite initiatique ? N’est-ce pas par du mariage alchimique de ces deux expressions que peut naître une voie équilibrée et harmonieuse ou l’humain pourras enfin transcender le dualisme afin de percevoir l’Essence de sa Vie ?
J’entends parfois dire que certains veulent servir le Druidisme mais leur Druidisme, qui sert t’il ?
Es un moyen ou un but.
Qui, après avoir traverser l’océans du doute sur une barque voudrait avoir la sotte idée de continuer a porter la barque sur son dos pour explorer les nouvelles terres qui s’offrent a lui !
Toute les voies que l’homme s’est inventées afin de découvrir la finalité et le but de la Vie ne sont que des moyens afin de découvrir cette finalité n’en faisons pas un nouveau credo !
Je pense que l’humain ne pourras vraiment grandir et devenir mature spirituellement parlant qu’en s’affranchissant de toutes les croyances extérieurs et que c’est en lui qu’il trouveras ses réponses, les voies extérieurs ne servant que de starter a sa quête…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/grandcceltique
Adragante

avatar

Nombre de messages : 44
Localisation : Haute loire
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 12 Fév 2006 - 12:07

Cependant les multiples connexions entre la tradition Druidique et celle des Bramâmes sont certainement porteuses de réflexions utiles a tout chercheur.
L’intuition doit se marier au savoir pour que ce révèle la sagesse.
bien a vous Adragante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.groups.yahoo.com/group/grandcceltique
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 22 Fév 2006 - 13:52

Citation :
La dualité
L’homme et la femme
Le yang et le yin
Le feu et l’eau etc. etc.
Ne sont ils pas des expressions transitoire (mutable) bipolaire issu d’une réalité qui les dépasses.
Quel est le point d’équilibre entre les opposées (complémentaires) d’on nous parles les triades ?
Le point d’équilibre entre les opposés est de ne voir en eux, non pas deux éléments séparés et incomplets, mais un seul et même élément entier.


Citation :
Comment faire du Deux le Un nous dit un autre texte ?
En joignant les dits opposés qui, ainsi, donnent Un en partant de Deux.


Citation :
Quelle est la voie du juste équilibre ?
La voie du juste équilibre, la voie du milieu, est, selon moi, la compréhension de cette notion du complémentarisme.


Citation :
La voie dite mystique n’est elle pas complémentaire de la voie dite initiatique ?
Je ne sais pas. Pour moi la voie du mystique est une des trois voies qui mène à la divinité. Malgré tout, une personne qui débute sa recherche spirituelle par une autre voie peut très bien en cours de cheminement prendre la voie du mystique. Et inversement. En Inde la plupart des desservants de temples sont des Atita, d’anciens yogi-s ayant abandonnés cette voie et qui de fait se trouvent de nouveau concernés par les choses mondaines, d’un point de vue religieux il s’entend.


Citation :
N’est-ce pas par du mariage alchimique de ces deux expressions que peut naître une voie équilibrée et harmonieuse ou l’humain pourra enfin transcender le dualisme afin de percevoir l’Essence de sa Vie ?
… ?


Citation :
J’entends parfois dire que certains veulent servir le Druidisme mais leur Druidisme, qui sert t’il ?
Leur Druidisme doit servir les credimari sur le chemin de la divinité.


Citation :
Es un moyen ou un but ?
Le Druidisme est un des moyens pour arriver au but.


Citation :
Qui, après avoir traverser l’océans du doute sur une barque voudrait avoir la sotte idée de continuer a porter la barque sur son dos pour explorer les nouvelles terres qui s’offrent a lui ?
Un pèlerin prudent ! Il vaut mieux porter un fardeau que l’on croit excessif ou trop lourd plutôt que de s’apercevoir, après l’avoir jeté, qu’il nous fait défaut. De ce fait, on ne perd pas de temps à recréer une barque (dogme), on se sert directement de la sienne (sa tradition) qui est parfois mieux adaptée pour traverser l’océan de l’incertitude.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Alanon
Druide


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: l'homme et la femme un couple a marier   Ven 24 Fév 2006 - 21:10

Adragante a écrit:
La voie dite mystique n’est elle pas complémentaire de la voie dite initiatique ?

Je suis parfaitement d'accord, l'un ne va pas sans l'autre.
Quant à l'accès des femmes au sacrifice, j'ose croire que nous sommes suffisamment éveillé (spirituellement parlant) pour dépasser des symboles grossiers et laisser la fonction, quelle qu'elle soit, à celui ou celle qui en a les capacités.
D'ailleurs il me semble qu'il existe dans l'Antiquité des cas d'Androgynie rituelle, où l'Etre (homme ou femme) par le biais de techniques rituelles en arrive à acquérir les capacités et les compétences inhérentes à chacun des deux sexes. C'est également l'étape finale de l'Eveil dans pas mal de traditions spirituelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tradition-druidique.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 25 Fév 2006 - 10:32

Peux-tu me dire ce que tu entends par " des cas d'Androgynie rituelle " ? Des rituels rassemblant les deux sexes ou autre ?

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Sam 25 Fév 2006 - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Alanon
Druide


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 25 Fév 2006 - 12:25

Auetos a écrit:
Peux-tu me dire ce que tu entends par " des cas d'Androgynie rituelle " ? Des rituels rassemblant les deux sexes ou autre ?

non des rites qui te permettent de dépasser ta simple condition physique, et en premier lieu ton sexe, pour te permettre de te réaliser pleinement dans cette incarnation, quelle que soit tes prédispositions physiques de base.
quelques infos succintes sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Androgyne
si je retrouve des sources interessantes à ce sujet, je vous les transmettrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tradition-druidique.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 7 Mar 2006 - 16:11

witisa a écrit:
j aimerai savoir savoir si il existe, ou plus exactement a existé l equivalent des tentes à sudation pour se purifier?
Les Scythes, avaient certaines pratiques de divination utilisant des graines de chanvre jetés sur des pierres rougies au feu. L'utilisation d'une « hutte de sudation » pour maintenir les vapeurs n'est pas explicitement attestée mais semble plausible.

« Ce bain de vapeur fait pousser aux Scythes des hurlements de joie. » (Hérodote, IV, 75)


Le bain de vapeur était également une pratique celte.
Apparemment la coutume d'utiliser une maison de sudation faite de mottes de gazon et de pierres commença en Irlande autour du VIII° siècle. Dans un essai intitulé « Ancient Irish Hot-Air Bath » publié en 1889, Seaton F. Milligan nota que « jusqu'à une époque récente le bain d'air chaud était reconnu dans de nombreuses partie d'Irlande comme un remède contre les rhumatismes. » Et en 1892, un autre document intitulé « An Ancient Irish Hot-Air Bath » fut publié par le Révérend D. B. Mulcahy qui trouva un bain de sudation en usage dans la ferme d'un certain Widom M'Curdy. On disait que les jeunes filles utilisaient le bain de vapeur « pour améliorer leur teint après avoir récolté la tourbe ou cueilli le lin... »

http://surledosdelatortue.free.fr/20092SW2.htm

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
AnaLama
Femme-druide


Nombre de messages : 59
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 7 Mar 2006 - 17:10

merci, du renseignement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://groups.msn.com/kensonnerezhgwen34
Uellaunios

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 45
Localisation : Winnipeg, Manitoba, Canada
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 21 Aoû 2006 - 22:56

Pour revenir sur la question de la séparation des femmes pendant leurs règles, je me demande si il n'y a pas une interprétation incorrecte là-dedans.
C'est certain que la tradition de la Civilisation Romaine et Chrétienne a toujours eu tendance à voir une "impureté" quelconque dans la condition féminine, surtout par rapport aux règles. Mais nous n'avons pas besoin de reconnaître ce point de vue négatif. Ce que je verrais plutôt, ce n'est pas la séparation (ou l'exclusion) d'une femme pour cause d'impureté, mais une exemption pour cause de condition sacrée. Les règles, en particulier, sont un temps de transition biologique, d'un cycle procréatif à un autre. C'est un temps de marge, et les temps de marge sont de nature sacrée. Les hommes n'ont aucune expérience cyclique biologique comparable.
Il me semble que cette compréhension naturelle de la chose est l'approche que nous devrions reconnaître en évaluant le rôle des femmes, et des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ca.geocities.com/vellaunos/index.html
Morgane



Nombre de messages : 26
Age : 41
Localisation : Cévennes gardoises
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 17 Fév 2007 - 17:46

Bonjour à tous,

Chez certaines tribus d'Indiens d'Amérique dont je ne connais pas le nom, les femmes qui ont leurs règles sont mises dans des tentes à part entre elles.

Non pas parce qu'elles sont impures, mais parce qu'à cette période la femme devient magnétique à l'extrême et absorbe l'énergie des autres, ce moment est très paradoxal pour nous. Nous sommes à la fois plus "puissantes" et en même temps en besoin d'énergie pour compenser la perte de sang (et donc de fer) et la connexion avec un corps de souffrance commun.

Je pense que de tout temps les femmes en mentruation ont été évincées des manifestations, spirituelles, mystiques, rituelles etc. parce qu'elles "brouillent" les énergies et les forces des participants en particulier de l'Officiant.

Je trouve que le fait de les regrouper est très intelligent, ainsi elles peuvent utiliser leurs "pouvoirs" exacerbés concernant les Autres Mondes (divination, transe, chamanisme etc.) entre elles sans poser problème aux cérémonies rituelles.

En effet, il y a des chances que le patriarcat ait préféré donner une explication d'impureté à quelque chose que beaucoup d'hommes ne comprennent pas ;-). Et qui dans ce cas menace le pouvoir de certains grands prêtres en mal de pouvoirs... Mais je ne généralise pas, nous n'en sommes plus là pour la majorité des hommes et heureusement pour nous tous.

Que la Déesse vous garde,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.morganelafey.com
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Jeu 18 Juil 2013 - 22:46

Auetos a écrit:
C’est aussi pour respecter cette ordonnance que les femmes sont exemptes, durant leurs jours d’impureté cérémonielle, de participer ou d’accomplir une quelconque cérémonie. [...]
Là encore, pour respecter cette loi, nos Bena-druuis conformément à la tradition de nos Pères, peuvent être ordonnées Benate Noibate (femmes saintes) mais n’ont accès qu’aux parties bardique, uatique voire « chamanique » c’est-à-dire ; médecine par les simples, divination, vision prophétique, musique, chant, danse et poésie. Mais le sacrifice, de part leur impureté cyclique, ne leur est jamais accordé.
Je me permets de relancer ce vieux post, car il est lié à un débat sur l'autre forum auquel je participe.
Ma question va paraître primaire et égocentrique.
Pourquoi mon cycle est-il considéré comme impur ? Je ne parle pas des autres religions cités dans ses messages, car ce ne sont pas les miennes.
Mais pourquoi un fait naturel, propre au corps féminin et lié à sa capacité d'enfanter devrait-il être considéré comme impur ? Qu'on me dise que lorsque je suis indisposée, je dois gentiment m'écarter de toutes cérémonies et rituels pour ne pas en perturber les énergies, soit. Qu'on me dise que je suis impure, je risque d'être fortement agacée.
Et si je suis considérée comme tel, d'où vient cette croyance ? Pourquoi les Dieux auraient rendu les femmes "impures" cycliquement ? (Attention, je ne demande pas pourquoi j'ai un cycle menstruel).  

Qui plus est le terme " impureté " n'est pas anodin ! C'est un terme humiliant et rabaissant.
Merci de vos réponses qui m'éclairera pour ce point. Je risque de ne pas être d'accord, mais au moins je saurai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Ven 19 Juil 2013 - 15:46

Bonjour,

pure spéculation de ma part ou piste de réflexion, à vous d'en décider: le calendrier druidique dans son esprit ne vise t' il pas à rendre indissolublement liés le "pur" et "l'impur" plutôt que de les opposer simplement?
deux saisons, deux demi-lunaisons alternant à leur point d'équilibre, deux sortes de mois, puis échange de jours, raccordement à la marche du soleil: tout semble fait pour relier entre eux les temps du calendrier en les solidarisant pour en tirer tout le bénéfice plutôt que d'insister sur un manichéisme desséchant entre les sexes ou les polarités, non?


bonne après midi à tous,


Dernière édition par Ballios le Ven 19 Juil 2013 - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Ven 19 Juil 2013 - 17:10

Bonjour,

Un peu difficile de répondre à celà. Nous n'avons pas eu une Tradition qui se serait transmise au fil des siècles, à cause de son oralité bien sur, et puis par la faute des Romains d'abord, des chrétiens ensuite qui ont tout fait pour l'ensevelir sous une chape de plomb. A partir de là, alors que nous procédons par tâtonnements, comment pourrions nous affirmer que ceci est cohérent et cela ne l'est pas. Ça vaut pour certains points (l'immanence, le polythéisme, etc.) mais qui peut juger de ce qu'un "tri" est de confort ou non ?

- la pureté cérémonielle . Comment pourrais tu avoir honte de la "crasse" que génère ton corps (comme de ta transpiration) ? Il n'y a que chez les monothéistes que le corps est sale. Nos guerriers, nos artisans, nos paysans ne devaient pas toujours prendre le temps de se plonger dans une baignoire (agrémentée de plantes odoriférantes peut-être ? Wink ) pour pouvoir rendre grâce à Teutatés, Esus, ou Taranis !... après une escarmouche gagnée, un tonneau façonné, un sillon creusé.

- mon " impureté cyclique " Tu réponds toi même à la question que tu poses :" Pourquoi  quelque chose de naturel inhérent à la fertilité du corps féminin devrait-il être impur ? pourquoi les Dieux nous auraient-ils faites impures ?" (il n'y a que le dieu des chrétiens qui a créé des hommes mauvais pour avoir le plaisir de les punir ensuite !"   Impure, quel mot terrible, salissant, humiliant, rabaissant. Alors que les règles féminines sont  la mort d'un oeuf non fécondé, mort omniprésente au sein de la vie, mais qui annonce une nouvelle "ère " où une vie sera possible." il n'y a là encore que le dieu des monothéistes pour employer ce mot "terrible, salissant, humiliant, rabaissant" !

- l'hindouisme.Il est bien évident que pour beaucoup d'entre nous (en ce qui me concerne en tout cas), l'hindouisme est une source de références COMPARATIVES et il n'est en rien question de faire du druidisme un sous-hindouisme...

- mon autel,J'aurais de la terre, de l'eau, du feu et de l'air pour marquer les éléments. Des pierres qui me plaisent. Mais ceci n'est pas druidique. : pas druidique ça ?, je ne sais pas ce qu'il te faut ... Wink 

Autel purement druidique . C'est quoi un autel purement druidique ?

Que les dieux t'accompagnent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Ven 19 Juil 2013 - 18:06

Citation :
Pourquoi mon cycle est-il considéré comme impur ? Je ne parle pas des autres religions cités dans ses messages, car ce ne sont pas les miennes.
Mais pourquoi un fait naturel, propre au corps féminin et lié à sa capacité d'enfanter devrait-il être considéré comme impur ? Qu'on me dise que lorsque je suis indisposée, je dois gentiment m'écarter de toutes cérémonies et rituels pour ne pas en perturber les énergies, soit. Qu'on me dise que je suis impure, je risque d'être fortement agacée.
Et si je suis considérée comme tel, d'où vient cette croyance ? Pourquoi les Dieux auraient rendu les femmes "impures" cycliquement ? (Attention, je ne demande pas pourquoi j'ai un cycle menstruel).
Ce n’est pas difficile à dire !

Si les femmes sont écartées de toutes les cérémonies religieuses c’est parce que durant cette période elles sont dans l’incapacité de se présenter pures devant les Dieux, car seuls ceux (ou celles) qui se sont purifiés de leur impureté peuvent le faire.

Ne voyez là aucune ségrégation… juste un peu de bon sens. Comment une chose sécrétant sans cesse de la salissure peut-elle être pure ?

Au lieu de prendre cette indisposition comme un rejet voyez plutôt cela comme une dispense de la part des Dieux. Un temps de calme, de pause et de repos offert par les Dieux pour votre patience en ces moments désagréables (voire difficiles pour certaines) et pour vous permettre de vous consacrer totalement à votre bien-être, détente et sérénité.

Citation :
Qui plus est le terme " impureté " n'est pas anodin ! C'est un terme humiliant et rabaissant.
Sachez que pour moi ce terme n’est en rien une abomination… il n’est ni humiliant ni rabaissant, il explique un état de fait. Par exemple, chaque matin après mes déjections naturelles je suis impur et ne peut sous aucun prétexte me présenter devant les Dieux. Je n’en suis pas pour autant vexé. Je suis sale (souillé, maculé, etc.), je vais me laver. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

La seule différence entre vous, en menstrue, et moi, malpropre, c’est que votre temps d’impureté dure plus longtemps. C’est tout.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 20 Juil 2013 - 11:26

Et bien, je ne suis pas d'accord avec tout ce que vous dites. Mais merci de votre réponse.

Auetos a écrit:
Au lieu de prendre cette indisposition comme un rejet voyez plutôt cela comme une dispense de la part des Dieux. Un temps de calme, de pause et de repos offert par les Dieux pour votre patience en ces moments désagréables (voire difficiles pour certaines) et pour vous permettre de vous consacrer totalement à votre bien-être, détente etsérénité.
Là, je suis assez d'accord. Même si je n'en souffre pas autant que certaines, je me rends réellement compte de la période de pause nécessaire à notre corps et à notre mental. Mais je pense que les femmes devraient avoir le choix. Car certaines  vivent vraiment très bien leurs périodes de menstrues et personnellement, c'est souvent la période de mon cycle où je me sens au plus près de ma spiritualité. Je dirais presque même au plus prés des Dieux.

Auetos a écrit:
Ne voyez là aucune ségrégation… juste un peu de bon sens. Comment une chose sécrétant sans cesse de la salissure peut-elle être pure ?
Et bien non, je n'y vois pas de bon sens.
Parce qu'il est évident que nous n'y mettons pas la même signification.
Et je suis surprise de cette formulation maladroite de votre part Auetos. Si je ne vous lisez pas depuis un certains moment et que je commençais à comprendre votre manière de penser, je vous traiterai de rustre et de goujat.
Le terme " chose " est un mot général, fourre-tout pour parler de quelque chose d'inanimé (littéralement sans-âme).
Une chose sécrétant de la salissure ... Une centrale nucléaire, une voiture, nos égouts, tous les produits toxiques que nous utilisons. Car ils salissent, mais surtout détériorent.  Donc sont pour moi source d'impureté.

La sève d'un arbre peut salir, l'herbe fraîchement tondu, les poil d'animaux..... Dois-je pour autant les considérer comme impurs ? C'est salissant, mais je n'y vois que des éléments naturels, animal, végétal. Dois-je donc considérer tout ce qui m'entourent comme impurs ?

Ce que vous désignez comme impureté cyclique, je le vois comme un cadeau des Dieux. C'est le signe que mon ventre est fécond et que de l'union de mon oeuf avec la semence d'un homme pourra donner le plus beau cadeau qui soit et le plus sacré en mon sens, la vie. Chaque mois, mon corps se prépare à accueillir la vie, mon utérus se tapisse afin de confortablement l'accueillir. L'union n'a pas eu lieu, cette hypothétique vie se retire pour en accueillir une nouvelle. Cela s'inscrit pour moi dans ce cycle éternel de naissance - croissance - décroissance - mort - renaissance.

Enfin, pour rajouter un argument, qui pour moi peut-être intégrer à ma vision de ces menstrues, j'ai lu dans Mythologie du Monde Celte de Claude Sterckx  :
Le non-être est ce qui n'existe pas mais où tout est "possible ". L'être, quel qu'il soit, n'est que l'actualisation de l'un de ces infiniment innombrables " possibles" : il est donc contenu en puissance dans le non-être en procède indéniablement.

En vertu de cela, les Celtes concevaient leurs microcosmes temporels très différemment de nous : puisque le non-être doit précéder l'être, ils situaient la nuit avant le jour, la non-vie avant la naissance de la vie, l'hiver avant l'été...


Les menstrues féminines s'intègrent pour moi totalement dans cet extrait. Et comme je l'ai appris dans mes cours de biologie au collège, les règles marquent le début et non la fin du cycle féminin.


Vous avez écrit dans ce post Le panthéon celtique :
Citation :
Dagodeuos est la personnification de la tendance vers la dispersion, la désintégration, la destruction. Rien de ce qui existe ne peut échapper à ce processus. C’est de la destruction que l’existence renaît à nouveau. C’est pourquoi la destruction est la cause ultime, l’origine première de toute création. Seul Dagodeuos, le pouvoir de destruction, demeure à la fin et au commencement. Il est donc le moyen terme qui relie l’Immensité, Bitumon, le substrat neutre, impersonnel à la divinité personnelle, l’âme.

Quand je lis cet extrait, je considère mes menstrues comme un rappel du macrocosme au sein du microcosme. Mon corps détruit ce qui n'a pu donner vie, afin d'en permettre la naissance d'une nouvelle. Je n'y vois toujours pas d'impureté.

Bref, non, vraiment non, je ne serai pas convaincue par vos discours.
Par contre, j'ai une dernière question. De quels textes aient tiré cette notion d'impureté cyclique ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 20 Juil 2013 - 11:34

Merci pour ces réponses.
Setanta, je me sens moins incomprise, un grand merci. Il me semble que ma vision se rapproche assez de la vôtre Very Happy 
Auetos, je suis toujours en pleine réflexion et je suis loin d'être d'accord avec tout ce que vous dites. Mais tout cela m'aide à réfléchir, merci.

et pour la façon des Bretons d'appeler les filles pubères... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 20 Juil 2013 - 20:34

Amandine a écrit:
Et bien, je ne suis pas d'accord avec tout ce que vous dites. Mais merci de votre réponse.
Vous n’êtes pas d’accord !? Shocked Impossible Laughing Au jour d’aujourd’hui je n’ai vu qu’une seule femme être d’accord avec cette notion de pureté cérémonielle… mon épouse.

Quand je parle de salissure je veux parler de quelque chose qui rend le Sacrifiant impropre à sa fonction et non pas lui tacher sa tunique.

Exemples.
Un Officiant propre sur lui (tunique immaculé) mais n’ayant pas fait ses ablutions ne peut se présenter devant les Dieux car impur. Inversement un Officiant ayant une petite tache sur sa tunique mais ayant pratiqué ses ablutions est considéré comme pur.

Un Officiant propre sur lui et ayant fait ses ablutions dans les règles de l’art, donc pur, se retrouvera ipso facto impur s’il est touché par une femme ayant ses règles. Voilà pourquoi, en Inde, nous trouvons au devant des processions, des hommes chargés de repérer et de chasser les femmes qui sont dans cet état… maintenant, il est vrai que je ne peux certifier qu’au temps béni de l’indépendance des Gaules nos ancêtres agissaient de la sorte mais, j’ai la faiblesse de le croire car je ne peux imaginer des Druides célébrant dans un état d’impureté… c’est sur, qu’aujourd’hui où tout le monde se fout de tout, tout est possible. J’ai vu avec horreur, un (dit) druide, aller se soulager derrière un arbre et reprendre sa place parmi ses camarades sans même s’être laver les mains. Pensez-vous que cet homme-là soit digne de présenter des offrandes aux Dieux ?

Ceci dit je ne suis pas là pour vous imposer mes points de vues mais seulement pour essayer de vous les expliquer. Après chacun est libre de penser et de faire ce qu’il veut.

Qui m’a inculqué cette notion de pureté ?
Ce n’est pas difficile à dire ! C’est un enseignement que j’ai reçu de mon Altrauu. Celui-ci m’a toujours dit que les femmes, bien qu’ayant les mêmes avantages que les hommes ne peuvent pas sacrifier aux Dieux car il y a un interdit du sang sur le sang… et sans divulguer une information capitale je peux même vous dire que lui-même l’a reçu du sien qui, je pense, l’avait trouvé dans les Lois de Manos.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 20 Juil 2013 - 21:59

Auetos a écrit:
J’ai vu avec horreur, un (dit) druide, aller se soulager derrière un arbre et reprendre sa place parmi ses camarades sans même s’être laver les mains. Pensez-vous que cet homme-là soit digne de présenter des offrandes aux Dieux ?
Pardonnez la digression.
Mais c'est pour la même raison que désormais, je ne bois plus le "petit café" d'avant de prendre le boulot...
Si j'estime qu'un cave avec de la pisse sur les doigts ne peut pas me servir mes sucrettes. Je comprends dès lors que cela puisse aussi chagriner les Dieux.
Par contre, je n'aurais pas cette retenue de mains terreuses, au contraire...
Mais cela reste très personnel et une fois encore, pardonnez moi de cette digression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pureté Cérémonielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pureté Cérémonielle
» La pureté de l'ame
» Fête de la pureté de Marie - Jean Paul II devient Pape
» "L'Immaculée Pureté" apparait à deux fillettes de Litmanova (Slovaquie)
» Méditation Quotidienne : Pureté de coeur, de corps et d'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: