forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pureté Cérémonielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 30 Juil 2013 - 20:34

Amandine a écrit:
Sinon, je n'ai pas trouvé de traces des Lois de Manos que vous m avez donné en référence. pourriez vous m indiquer où puis je trouver ces textes ?
il faut chercher sur Google à "Lois de Manou", ou "Lois de Manu" et là, tu ne manqueras pas de lecture et de sujets à réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 30 Juil 2013 - 22:16

Auetos a écrit:
J’ai bien lu qu’il est écrit « il semble que les Celtes s’en soient servi pour ce laver les dents » et d’ailleurs la question posée est « faut-il généraliser cette pratique particulière des Celtibères à l’ensemble du monde celte ». Nous sommes loin d’une affirmation. Vous en conviendrez.

Par contre, j’ai relevé que Diodore de Sicile dit de ces Celtibères « qu’ils sont très propres dans leurs festins ». Sachant que la plupart du temps un festin accompagne une cérémonie religieuse, nous pouvons dire que lors de leurs célébrations ces Celtibères étaient d’une propreté irréprochable.
En effet, ce n'est pas une affirmation. Comme beaucoup des citations de nos anciens, il n'est pas souvent évident de les considérer comme des affirmations. Mais je pense qu'on peut le considérer comme une affirmation en ce qui concernent les Celtibères.

Setanta a écrit:
il faut chercher sur Google à "Lois de Manou", ou "Lois de Manu" et là, tu ne manqueras pas de lecture et de sujets à réflexion...
Merci Setanta. Je vais chercher immédiatement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 31 Juil 2013 - 17:34

Amendine a écrit:
En effet, ce n'est pas une affirmation... Mais je pense qu'on peut le considérer comme une affirmation en ce qui concernent les Celtibères.
Oui, concernant les Celtibères je pense que nous pouvons considérer cette façon de faire comme authentique mais – pour l’instant et en l’absence de textes – pas la généraliser à l’ensemble du peuple Celte.

Setanta a écrit:
il faut chercher sur Google à "Lois de Manou", ou "Lois de Manu"...
Aurais-je écrit Manou au lieu de Manos ?
Il est plus que sur que nos anciens ont pris comme références ces textes, mais les Lois de Manos ne sont pas celles de Manou… Wink 

http://remacle.org/bloodwolf/philosophes/manou/introducion.htm

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Setanta
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 493
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Jeu 1 Aoû 2013 - 13:19

j'aimerais dans ce cas là en savoir un peu plus (origine, contenu, etc.) sur ces Lois de Manos qui, je l'avoue bien humblement, me sont complètement inconnues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Ven 9 Aoû 2013 - 21:17

« O Mère Divine, Toi dans la forme d’énergie créatrice, je me prosterne devant Toi ! »
Vedanta, 4-5, 5-26

Dans une taille ogamique, j’avais évoqué les femmes qui rendaient un culte quotidien aux déesses, ainsi qu’à l’occasion de fêtes rythmant l’année celtique : les prêtresses. Des raccourcis de langage les ont appelé « druidesses » au sens où nous l’entendons de nos jours, c’est-à-dire des femmes étant l’équivalent des druides et ayant le pouvoir de sacrifier aux dieux. Il existe pourtant des différences.

Au sens étymologique du terme, une prêtresse est, dans une religion païenne, une femme ou une jeune fille attachée au culte d’une divinité. Leurs homonymes sont les bacchantes, les pythies, les vestales, les prophétesses, les devineresses, les pythonisses, les sibylles, et plus tard les voyantes, etc.

César, la source la plus prolixe sur les druides des Gaules, ne mentionne aucune druidesse dans ses commentaires. De même la plupart des textes classiques avant ou après l’ère vulgaire ne signalent que très rarement des offices religieux tenus par des femmes. Les allusions à des femmes-druides sont encore plus rares. Un terme attesté et probablement spécialisé est celui de sena (nominatif pluriel, senaï). En le prenant au pied de la lettre, ce seraient des « doyennes ». Ces doyennes auraient pu vivre en communautés, dans une île ou dans une forêt. Autre terme probable pour ces prêtresses : nemetialis, attachée au Nemeton, mot attesté comme nom de déesses plurielles, les nemetiales. A titre historique, il faut mentionner 2 termes désignant la femme devin : ueleta >ueleda, voyante dont il n’est pas dit qu’elle était vraiment prêtresse ; et après le déclin de l’Ordre Druidique, le titre de druidesse fut récupéré par les femme ayant des dons de double vue, de visions, probablement druuidissa en gaulois. Par contre si l’on croit à la réalité de femmes prêtresses, on pourrait forger un féminin sur le nom de « curé de campagne », du gaulois, ecco, génitif ecconos, autrement dit une eccona.

En effet des passages existent dans les textes antiques qui suggèrent l’existence d’un clergé féminin chez les Gaulois et les Bretons à la fin de l’Age du Fer et à l’époque romaine païenne. Ces textes nous informent sur 2 points : le 1er est que les femmes, auxiliaires des druides, avaient accès à diverses fonctions du sacerdoce. Le second est que, même si nous n’avons aucune preuve qu’elles eussent été « druidesses », les femmes initiées ont été des magiciennes, des poétesses et des prophétesses.
Ainsi ces femmes, à l’image de la Pythie de Delphes en Grèce, sont des aruspices interprétant la volonté des dieux et des déesses de l’Autre Monde. A aucun moment nous ne les voyons exécuter un quelconque sacrifice sanglant. Par exemple, dans le célèbre texte d’O’Curry, "Lectures on the manuscript Materials of ancient Irish History", 1861, la prophétesse demande aux druides ou à leurs acolytes d’abattre la vache, mais elle ne le fait pas elle-même.
La prophétie est citée comme un attribut féminin comme Tacite l’a clairement exprimé : « Ils estiment qu’il y quelque chose de sacré et prophétique chez les femmes. Aussi ne repoussent-ils jamais leurs conseils et ne négligent pas moins les réponses oraculaires qu’elles font. »

Cette position ne donne pas un rôle inférieur à la femme Celte, quoiqu’en disent chercheurs, historiens, universitaires. Souvent ces messieurs associent prophétie et magie, à charlatanisme avec tout l’ascendant et le pouvoir sur celles et ceux qui y croient. Pourtant la force de la magie ne réside pas dans le mensonge, mais bien plutôt dans une sincérité au cours des rituels et une véracité dans les propos exprimés. En guise de conclusion provisoire, nous disons que les hommes et les femmes ont de tous temps acquis et assumé des fonctions différemment suivant leurs aptitudes, leurs prédispositions et sur ce que l’on a bien voulu leur octroyer comme place dans les différentes sociétés indo-européennes. Dès lors à notre époque, il s’agit pour elles ne pas chercher à imiter ou remplacer ce qui est du ressort exclusif des druides : le sacrifice, mais bien plutôt de retrouver leurs dons perdus ou enfouis. La prophétie ou la magie, par exemple, peuvent être les objets inépuisables de toute une vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 11 Aoû 2013 - 9:39

A part le fait de remanier un texte déjà cité (http://druuidiacto.forumculture.net/t67-les-femmes-et-le-druidisme) quel est le rapport entre tes propos et le fait d’être « impure » lors de ses mentrues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Dim 11 Aoû 2013 - 15:59

Excuse-moi AnamCara mais en relisant le sujet cité par Carantia, j’ai trouvé ça :

AnamCara a écrit:
En hindouisme (et Auetos pourra confirmer), pendant ses règles la femmes est "impures" et ne peux même pas préparer la nourriture des hommes ...

Ce n'est pas une tradition judéo-chrétienne, elle semble beaucoup plus ancienne et très largement répandue géographiquement.

Dans la mythologie irlandaise (mais je ne suis pas certain des références), les "sorcières" au sens éthymologique, devaient être ménopausées pour pouvoir jouir de toute leur "puissance".
propos qui ne sont pas vraiment en conformité avec ce que tu dis ici :

Citation :
Aucunes des parties physiques du corps qui sont rejetées … ne peuvent être considérés comme impurs. Que ce soit les règles, ou les urines, ou les selles, ou toutes les formes de squames…
Citation :
De tous temps les diverses lignées cultuelles se sont rendues comptes de la puissance des femmes au moment de leurs règles.
alors…
La femme pendant ses règles, pure ou impure ?
La notion de saleté, moderne ou ancienne ?
La « puissance » feminine, au moment de ses règles ou à la ménopose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Ven 16 Aoû 2013 - 21:04

A Carantia,

je ne te ferai pas l'injure de penser que tu ne vois le rapport entre le petit texte « recyclé » et les menstrues des femmes. Celui-ci avait pour but uniquement de montrer aux femmes qui se revendiquent femmes-druides, quelles sont les possibilités spécifiques et infinies s'offrant à leur sexe, puisque le sacrifice leur est interdit.

Mais puisque tu me poses une question, voici ma réponse en ce jour et en l'état de mes connaissances et perceptions.

Le mot-clé dans cette affaire, c'est « différence ».
Les hommes et les femmes diffèrent dans tous les domaines de leur vie, y compris dans le domaine sacerdotal. Les hommes et les femmes communiquent différemment, pensent, ressentent, perçoivent, réagissent, aiment et apprécient différemment. Ces différences sont d'abord biologiques, mais aussi sont liées à l'influence parentale, à l'éducation, au rang de naissance au sein de la famille, au conditionnement culture de la société, aux médias, à l'histoire, etc.

Traditionnellement les hommes jeûnaient avant une célébration. Ils étaient dans le registre de l'abstinence, de la privation, de l'ascèse, du don de soi et du sacrifice.
De leur côté les femmes, quand elles étaient en « règles », nourrissaient leur corps d'eau pure et de nourritures crues. Elles étaient dans l'épanouissement et la satisfaction par le soin de leur corps, ainsi que l'alliance de leur esprit avec la beauté. Autrement dit, les femmes arrivaient à se connaître d'une manière profondément spirituelle par la compréhension naturelle interne des rythmes de leur corps.
Les hommes se devaient de les connaître à l'extérieur d'eux.

Pourquoi dans ces conditions vouloir imiter ce qui est du ressort de l'un ou l'autre sexe ? C'est comme si nous les hommes, nous chercherions à procréer. La prétendue « égalité des sexes » est un leurre qui permet aux puissants de ce monde, d'entretenir la rivalité et les conflits entre les hommes et les femmes, alors qu'une complémentarité serait bien plus productive, mais dangereux pour eux.

Non, il s'agit de respecter nos natures, d'accepter nos différences afin de mieux œuvrer dans les domaines où nous excellons. Et les druides excellent dans les rites avec des sacrifices. Et les femmes-druides excellent dans la prophétie, la voyance, la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 17 Aoû 2013 - 0:05

Bonsoir Matolitus,

avec tout le respect que je te dois, et en étant bien conscient de mes grandes lacunes sur ce sujet (à chacun son métier), je tiens cependant à te dire que j'ai énormément de mal à rentrer dans ton raisonnement qui me renvoie l'image de nos grand-mères, mariées avec une dot comme si on échangeait un animal, puis esclaves domestiques leur vie durant et bêtes de somme au service des hommes de la maison qui payaient très cher cette différence biologique.
cette complémentarité harmonieuse n'était qu'une politesse que les hommes reconnaissaient aux femmes méritantes et soumises, quand les autres goûtaient ou goûtent toujours au bâton ou au coup de poing de leur mari. l'amour et le respect pouvaient être de la partie mais les bases étaient ainsi faites! pour les Gaulois et à fortiori les Druides, j'en sais rien. j'ai la faiblesse de penser après vous avoir entendus que c'était "entre-deux" plus qu 'idyllique ou affreux, mais assez moderne en définitive.

il me semble que la vraie complémentarité, c'est ce que nous voyons aujourd'hui: le gars change les couches de sa fille qui braille sans se poser de questions existentielles, madame sait mener un tracteur ou un camion si elle est de la campagne et personne ne s'en offusquerait. il y' a trois générations, on aurait rué dans les brancards!

je crois comprendre par le peu que je sais de ton parcours de vie que ce sont des positions mûrement réfléchies et n'allant pas de soi au départ? aussi...nous verrons dans un siècle si les miennes ont changé (siècle gaulois bien sur!)

ce sujet aussi riche que dérangeant à le mérite de dégager des convictions fortes et de jeter une lumière crue sur des aspects de doctrine qui sans cela m'auraient largement échappé, et je vous en remercie.

bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 17 Aoû 2013 - 21:02

Matolitus a écrit:
Par exemple, dans le célèbre texte d’O’Curry, "Lectures on the manuscript Materials of ancient Irish History", 1861, la prophétesse demande aux druides ou à leurs acolytes d’abattre la vache, mais elle ne le fait pas elle-même.
Ce déroulement du sacrifice est tout à fait conforme avec ce qui se faisait dans le culte gréco-romain. C’est-à-dire que l’invocateur demande au victimaire de tuer l’animal mais ne le fait pas lui-même.

« … le sacrifiant ordonnait à un sacrificateur d’agir : celui-ci assommait puis saignait les bovins ; les victimes plus petites étaient égorgées. » (La religion des Romains, John Scheid, Armand Colin, p.74)

Comme tu peux le voir, la seule différence entre les Gréco-romains et les Irlandais, donc les Celtes, est que pour les uns, l’invocateur est un homme et que pour les autres c’est une femme. Ce texte est la preuve que les femmes-druides pouvaient avoir la place d’invocatrice dans une cérémonie.

Je ne vois donc pas le lien entre le fait d’être une femme-druide et le fait de devoir se cantonner à la prophétie, la voyance et la magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 19 Aoû 2013 - 9:09

Carantia a écrit:
Ce texte est la preuve que les femmes-druides pouvaient avoir la place d’invocatrice dans une cérémonie.
Oui, mais non… si l’on regarde bien le passage du livre…

« « Où sont les druides ? » dit la femme. « Ici », dirent-ils. « Trouvez ce que sont les deux sacs qui sont aux flancs de la vache, à savoir un sac de chaque côté ». « Par notre conscience », dirent-ils « nous ne le savons pas ». « Moi je le sais », dit-elle, « c’est une vache qui est venue ici pour sauver ce jeune homme innocent. C’est ainsi qu’il en sera fait : que la vache soit abattue, que son sang soit mêlé à la terre d’Irlande et aux portes de Tara, et que le garçon soit libre. » (Eugène O’Curry)

La femme, ne fait pas office d’invocatrice mais plutôt d’avocate en démontrant la mauvaise plaidoirie des druides, et de juge en promulguant la sentence, c’est-à-dire l’abattage de la vache en lieu et place du jeune homme et la libération de ce-dernier.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 19 Aoû 2013 - 11:16

J’en conviens… mais ma question reste entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Lun 19 Aoû 2013 - 17:15

Bien… imaginons que je sois une femme-druide desservante d’un Nemeton et bien, lors de mes menstrues, je ne pourrais pas effectuer les trois salutations quotidiennes au Soleil et aux Dieux ainsi que les Célébrations saisonnières. A moins de me faire remplacer.

C’est peut-être pour éviter de devoir trouver une remplaçante au pied levé que les femmes furent plutôt orientées vers la prophétie, la médecine (par les plantes) ou la magie… allez savoir.

Il est vrai qu’au jour d’aujourd’hui bien peu de druides, hommes ou femmes, sont de réels desservants de Nemeta et donc ne sont pas astreints aux célébrations quotidiennes et, ainsi, peuvent à loisir raconter que le gros problème de ces desservants – comme Matolitus et moi – est d’avoir une démarche principalement livresque avec interprétation au premier niveau…

drunken 

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mar 20 Aoû 2013 - 23:32

En réponse à Dubicattos,

Je ne vois pas en quoi mes réponses aux deux topics (celui que vous citez et celui-ci) sont en oppositions.

- Dans l'autre je cite ce qui semble être une "constante" dans le temps,
- Dans celui-ci ce que JE pense, après étude, compréhension (autant que faire se peut), et pratique des Mondes visibles et Invisibles.

La notion de "pureté" a trait aux états psychiques (pratiques mentales).
La notion de "saleté" a trait aux états physiques (pratiques d'hygiènes).

Dubicattos a écrit:
... ... ...
alors…
La femme pendant ses règles, pure ou impure ?
La notion de saleté, moderne ou ancienne ?
La « puissance » feminine, au moment de ses règles ou à la ménopose ?
a) Pendant ses règles la notion de "pureté" n'a rien à voir avec le seul plan physique de cet "état" momentané physiologique. Elle est donc à même de "pratiquer" comme en dehors de cette période physiologique ...

b) La notion de "saleté" est une conception fluctuante. Elle est socio-religieuse et tributaire des époques, des lieux, des conditions de vie, des coutumes dépendant des niveaux de compréhension médico - hygiéniques. (Rappelez-vous, il n'y a pas tellement longtemps que l'on s'est aperçu que lorsque le médecin se lavait les mains entre chaque patients, il y avait moins de transmission de maladies ...).

c) En période féconde (c'est à dire toutes les décennies où elle peut procréer), la femme au moment de ses règles est plus puissante qu'en dehors de cette période.
Après la ménopause, la femme semble cumuler ses connaissances pratiques acquises pendant les décennies précédentes, avec les potentiels de ce nouvel "état" qui la rapproche des rayonnements masculins, "doublant" pourrait-on dire son potentiel occulte.
Il suffit de voir dans toutes les ethnies et à toutes les époques, "l'empreinte" de la femme ménopausée sur leurs sociétés ... y compris en Irlande comme j'en faisait mention.



En réponse à Auetos,

Je ne m'abaisserai pas à réagir à votre dernier paragraphe, et répondrai seulement au principe sous-jacent à votre réponse.
La volition d'un Cheminant, femme ou homme, qu'il desserve un Nemeton ou un autel "privé", ou simplement pratique ses dévotions pluri-journalières en quels que lieux que ce soit, "intéressera" les divinités en fonction de ce que ce Cheminant mettra comme Coeur et Esprit dans ses pratiques, et non de son "état" physiologique momentané.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 21 Aoû 2013 - 11:51

Etant une femme, je puis vous dire que les menstrues ou lunes ne sont pas qu'un phénomène physiologique, c'est nettement plus complexe que cela.

C'est un dialogue à l'astre lunaire, notre propre énergie du moment, c'est un cycle en lien avec la nature et l'âme de la femme.

A ce moment du cycle, nous sommes dans la profondeur de l'ombre, l'aspect sorcière, vieille femme sage et puissante. Aussi, lorsque l'on est pleinement cette phase, on ressent qu'il nous faut nous retirer du monde. C'est un temps propice aux rêves, à la prophétie, la vision...

Donc, il ne nous est pas possible d'être active. Notre puissance solaire s'exprime à d'autres phases du cycle. Le rituel est un moment d'action, d'expres​sion(gestes, paroles) en lien avec l'énergie masculine. La femme en menstrues étant connectée puissamment à l'énergie féminine ne pourrait pleinement assumer cette fonction à ce moment de son cycle. Mais la phase pré-ovulatoire est là, dans ce cas du rituel, recommandée, car la femme est plus en lien avec son masculin.

Ce n'est pas une question de pureté, le sang n'est pas sale, et de plus, le sang des lunes est un puissant élixir...
Revenir en haut Aller en bas
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 21 Aoû 2013 - 12:26

Merci de cette mise au point, Nesmeha.

Citation:
"Etant une femme, je puis vous dire que les menstrues ou lunes ne sont pas qu'un phénomène physiologique, c'est nettement plus complexe que cela. ... ... ..."

Tout à fait d'accord. Cet aspect physiologique "visible" n'est que "la partie émergée de l'iceberg" du sujet, si je puis employer cette correspondance. Toute la partie "immergée de l'iceberg" étant toute la puissance agissante, c'est à dire toutes les modifications émotionnelles et occultes de cette phase du cycle.


Citation:
"... ... ...
A ce moment du cycle, nous sommes dans la profondeur de l'ombre, l'aspect sorcière, vieille femme sage et puissante. Aussi, lorsque l'on est pleinement cette phase, on ressent qu'il nous faut nous retirer du monde. ... ... ..."


Peus-tu nous confirmer que cet état profond ne vous empêche pas, si désiré, "d'agir" occultement (ce terme pris dans son sens étymologique et non médiatique), et que le fait de "se retirer du monde" n'est pas par manque de "potentiels" ?

La maîtrise des deux phases (solaire et lunaire) de la Vie, est nettement plus puissante chez les femmes que chez les hommes sur les plans pratiques, l'homme étant "limité" par la prépondérance de  sa facette cérébrale par rapport à sa facette émotionnelle ...

(Et ceci n'a rien à voir avec une prétendue "impureté" ... ... ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 21 Aoû 2013 - 13:12

Nesmeha, ce que tu dis me parles beaucoup.

Nesmeha a écrit:
A ce moment du cycle, nous sommes dans la profondeur de l'ombre, l'aspect sorcière, vieille femme sage et puissante. Aussi, lorsque l'on est pleinement cette phase, on ressent qu'il nous faut nous retirer du monde.
Mais Je pense qu'il ne faut pas oublier l'individu en elle-même. je pense que certaines d'entre nous n'éprouvent pas le même besoin de se retirer. Je pense au contraire qu'elles peuvent rester présentes en gardant le recul et la lucidité nécessaires.

De plus, je ne pense pas que le rituel soit forcément lié à l'énergie masculine. Je pense que c'est en fonction du rituel lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 21 Aoû 2013 - 14:33

"se retirer du monde" ne signifie pas nécessairement vivre en recluse. C'est juste un rapport au monde plus distancié, dans l'observation, le regard pénétrant et vif... C'est sortir des mondanités pour aller à l'essentiel.

Lever les brumes pour entrer dans en Avalon, l'île aux pommes rouge-sang tenue d'une main griffue par l'antique vieille sorcière qui hanta la Blanche-Neige.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Mer 21 Aoû 2013 - 14:44

AnamCara a écrit:
Peus-tu nous confirmer que cet état profond ne vous empêche pas, si désiré, "d'agir" occultement (ce terme pris dans son sens étymologique et non médiatique), et que le fait de "se retirer du monde" n'est pas par manque de "potentiels" ?
L'action est, disons, plus réfléchie, intérieure. On connecte les racines de notre être profond. Donc on agit mais dans la lenteur, ou plutôt en dehors du Temps. C'est notre Samain mensuel en quelque sorte.

Pour moi, les lunes sont en soi un rituel régulier, un cadeau de la Vie qui nous permet de nous purifier et de nous renouveler. C'est une célébration naturelle. Les choses les plus simples (car spontanées et naturelles) sont souvent banalisées et délaissées pour leur préférer des créations mentales grandiloquentes.

Mais c'est la conscience de ces choses qui apporte la profondeur à la Vie et éclaire sur leurs dimensions sacrées porteuses de Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 24 Aoû 2013 - 11:18

Auetos a écrit:
Bien… imaginons que je sois une femme-druide desservante d’un Nemeton et bien, lors de mes menstrues, je ne pourrais pas effectuer les trois salutations quotidiennes au Soleil et aux Dieux ainsi que les Célébrations saisonnières. A moins de me faire remplacer.
C’est peut-être pour éviter de devoir trouver une remplaçante au pied levé que les femmes furent plutôt orientées vers la prophétie, la médecine (par les plantes) ou la magie… allez savoir.
vu sous cet angle, je comprend bien cette organisation du culte, et cet argument est de bon sens. merci à vous.

je trouvais drôle que les femmes soient portées si haut comme sacerdotes et frustrées du sacrifice au motif qu'elles ne doivent imiter les hommes "experts en sacrifices"...car à l'inverse le fait que ces dames excellent en prophéties, magie ou médecine n'interdit pas à un homme de s'y consacrer aussi, non? je voyais donc deux poids et deux mesures.
si dans le "civil" on dissuade une femme de conduire un tractopelle, de vouloir être sapeur pompier ou de faire de la politique sous prétexte que ce sont des métiers d'homme mais qu'on se flatte d'avoir en France les meilleurs cuisiniers ou couturiers du monde, tous hommes ou presque (même si ma compatriote Anne-Sophie Pic les explose tous Very Happy ) qui occupent une fonction traditionnellement réservée aux femmes, il y' a bien deux poids et deux mesures.

bonne journée,
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 24 Aoû 2013 - 17:59

Pardonnez moi de passer outre le côté symbolique du sujet sur lequel je suis totalement ignorant. cependant, il me plait de rebondir sur le côté sociétal, car il me semble que la religion celte était intimement liée à la société celte. Dès lors, je ne pense pas être hors sujet.

Il n'est pas question pour moi de nier que nous sommes issus de civilisations patriarcales et que de tout temps les femmes ont été cantonnées à certains rôles. mais au risque de passer pour un phallocrate de la pire espèce, je dirais simplement et alors?
Ce constat n'est il pas la preuve absolue qu'hommes et femmes sont différents, qu' un homme n'est pas une femme, que l'inverse est vrai aussi et cela tant physiquement, qu'intellectuellement?
Reprenons les exemples de Ballios.
Il dit qu'on dissuade les femmes de faire des métiers d'hommes, c'est faux. Seuls leurs proches qui ont du bon sens et de l'amour pour elles le leur déconseillent. La société au contraire les y invite.
Une femme soldat, flic ou pompier n'est pas et ne sera jamais (sauf intervention de la science), l'équivalent d'un homme exerçant les même fonctions, dès lors qu'il s'agit de physique.
L'habit ne fait pas le moine, l'uniforme ne fait pas "pousser les couilles"...

Si les grands chefs et couturiers sont des hommes, c'est parce que ces activités basiques que sont la tambouille et le reprisage sont élevées ici et par le mâle, au stade d'art et de perfection. (Il n'est pas là, question de savoir si papa fait mieux cuire les nouilles que maman).
Ces simples exemples tendent à confirmer qu'hommes et femmes ont également une approche intellectuelle différente.

Mais le monde actuel est ainsi fait et il est désormais temps du féminisme, de la parité et la volonté de tout niveler sans qu'il ne reste de bosse. Il nous faut donc accepter au risque de passer pour un horrible rétrograde, qu' un homme et une femme c'est pareil, qu'un adulte et un enfant c'est pareil, qu' un homo et un hétéro c'est pareil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 24 Aoû 2013 - 20:08

Clyde TriCanauos a écrit:

Mais le monde actuel est ainsi fait et il est désormais temps du  féminisme, de la parité et la volonté de tout niveler sans qu'il ne reste de bosse. Il nous faut donc accepter  au risque de passer pour un horrible rétrograde, qu' un homme et une femme c'est pareil, qu'un adulte et  un enfant c'est pareil, qu' un homo et un hétéro c'est pareil.
j'ai jamais rien dit de tout ça...je connais simplement des constitutions féminines que tu n'a pas croisé en ville, qui charrient des fûts, finissent un sanglier fou déboulant dans la cour au gourdin, chargent des voyages de bottes comme si c'était de la paille, mènent des fermes, travaillent au Pays, quoi. bien des freluquets tenant leurs couilles n'en feraient pas le dixième.

je croyais comme tout le monde qu'une femme ne pouvait pas être chef d'exploitation, eh ben si, et en proportion elles s'en sortent mieux que la moyenne parce qu' elles ont une volonté de fer et savent que tout le voisinage guette le moment où elles vont se manquer.

mais bon, et puisque nous sommes dans la caricature, tu es libre de penser qu'une femme sportive, dynamique et combative ferait mieux d'être secrétaire de direction ou de servir le café à ses collègues!

et le monde actuel est ainsi fait aussi que tu hisse tes border-collies à l'égal des humains, or nos anciens les auraient laissés à leur place d'animaux auxiliaires de l'homme dont la seule fonction est de ramener les bêtes du pré.
es-ce que ça te convient?


Dernière édition par Matuos le Jeu 5 Mai 2016 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 24 Aoû 2013 - 21:42

Ballios,

Moi, ça fait 20 ans que je suis dans ce trip et je n'ai jamais vu une seule fois de ma vie, une pompière  descendre sur son dos une victime sortie d'un immeuble en feu.  
Des pompières, j'en ai vu plein dans les camions,  plein les bals du 14 juillet, quelque unes dans mon... Mais jamais sur les échelles.

Quoiqu'il en soit, je prends acte de ta "petite saillie" concernant mes chiens et puisque comme tu le dis toi même:
" Nous sommes dans la caricature".
Attendu que cela m'attriste un peu venant de toi, (juste un peu). Mais passons.
Je pense que "nos anciens" auraient préféré mes chiens,"auxiliaires de l'homme dont la seule fonction est de ramener les bêtes du pré". Plutôt que la pompière  dont le rôle est d' "allumer le feu de la bougie" des valeureux au repos.
Autre temps, autre mœurs...

Ps: Moi, çà me convient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 24 Aoû 2013 - 23:02

Clyde,

c'est peut-être bourru de ma part et maladroit, mais dit sans malice aucune.
je ne pense que du bon de ta fhine canine que je suis de loin en loin et mon rapport avec mes chiens n'est pas très différent.
c'est juste pour dire qu'une aventure comme la tienne n'aurait jamais pu naître dans une cour de ferme du siècle d'avant et que tu es aussi le produit de ton époque. et je viens te le dire seulement parce que tu m'emmerde avec des étiquettes qui n'ont rien à voir avec mes opinions.

j'aime bien quand on pose ou qu'on se jette à la figure des exemples concrets et pas des slogans à la con ou des idées précuites, et avec toi on n'est jamais déçu, pour témoin ta description ravageuses des pompières! c'est comme ça et seulement comme ça que j'arrive à me convaincre de quelque chose...
les grandes envolées métaphysiques ont peu de prise sur une tête de bois!
ça doit être très chiant pour ceux qui ne se nourrissent que de hautes réflexions, surtout dans un sujet aussi sérieux que celui-ci, j'en conviens.

bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   Sam 24 Aoû 2013 - 23:37

Bah oui...

Moi, je baigne dedans depuis très longtemps et le répète.
Je n'ai jamais vu une fille monter "au feu".
Je n'ai jamais vu une fille monter "au contact".
Je n'ai jamais vu de fille "mourir à la guerre", même si certaines s'y sont fait tuer par accident.

C'est pourquoi à mon sens, une "femme soldat" c'est autant anormal qu'un homme "sage femme".
Mais bien sur, c'est là le point de vue très personnel  d'un quidam, un tantinet partisan et qui ne fait pas naitre les bébés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pureté Cérémonielle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pureté Cérémonielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pureté Cérémonielle
» La pureté de l'ame
» Fête de la pureté de Marie - Jean Paul II devient Pape
» "L'Immaculée Pureté" apparait à deux fillettes de Litmanova (Slovaquie)
» Méditation Quotidienne : Pureté de coeur, de corps et d'esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: