forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les fêtes druidiques et le calendrier de coligny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Ven 17 Mar 2017 - 9:39



Ceci n'est qu'une étude d'analyse

Je me suis amusé à calquer les fêtes druidiques sur le calendrier de Coligny, ci-dessus représenté de forme circulaire, mais représentant bien sûr une année type du cycle des cinq années et du treizième mois.

Ce travail permet en outre de présenter aux autres une meilleure compréhension des conceptions lunaires et ce pourquoi elles sont justifiées, car correspondantes au calendrier de Coligny.

Je remarque que les fêtes druidiques ont été posées judicieusement sur les inscriptions d'origines, tout en coïncidant avec les périodes et les fêtes connues.

Les trois nuits de Samonios se situent au deuxième jour après le dernier croissant de lune. Puis Ambi Uolcato est au quatrième jour du mois de Anagantios, à l'endroit même de l'inscription Ociomu Riuri. A la pleine lune du mois de Gutios sont les Maranuxtom Dagodeui et Lugouos. Aux pleines lunes de Giamonios et de Simiuisonna, sur des années intercalées, sont les fêtes de Belotonia. Celles-ci correspondent aux Tio Com Rextu. Ce terme, ayant été traduit par "le jour avec la justice", me semble davantage être l'équivalent du terme irlandais Comh Reghe, et du gaelique Comh Righ, lesquels se traduisent par "Union (avec) le roi". De fait, et je partage cet avis, il s'agissait de faits hautement importants et, en l'absence de roi, on peut encore les considérer importantes. Lugunassatis aux pleines lunes de Elembiu et Edridi sur des années intercalées, correspondent au moins au Tio Com Rextu de Elembiu. Enfin, les Lites Teglacoi ou Diolcatoi, surviennent au dernier quartier de lune de Cantlos, à l'endroit même où l'on trouve la mention Tio Cob Rext, lequel à mon sens est une forme mal orthographiée du Tio Com Rextu. Soit un evenement tout aussi important.

Ainsi nous saisissons la logique de cet agencement.



Je me suis également permis une étude personnelle, celle-ci tenant compte de ces repères à certaines différences près, sans remettre en question la forme originale.



Les trois nuits de Samonios sont présents, mais ce jour est opposé à l'inscription NSDS deux jours après le dernier quartier de lune du mois de Giamonios. Nous n'en avons que les initiales, et de fait l'équivalent porrait être "la nuit de Giamonios". Lugo, au deuxième jour du mois de Anagantios, peut être une célébration de Lugos et ses avatars Mercurio, Cissonius, ainsi que sa parèdre Rosmerta. l'occasion de célébrer la prospérité et l'abondance. Les Tio Com Rextu, ou Comh Reghe, sont à leur place aux pleines lunes de Giamonios, Simiuisonna et Elembiu. Ainsi les différences sont dérisoires, le support d'origine étant le même ainsi que les dates.

Je suis bien sûr à votre disposition pour toute correction, réclamation ou observation, dans l'écoute et le dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Ven 17 Mar 2017 - 17:32

Shocked Waouh ! Tasgos, permettez-moi de vous dire que vos jeux sont de haute voltige Very Happy

En fait, les fêtes que vous appelez druidiques et qui, je suppose, sont celles que nous célébrons présentement, sont, comme vous le dites, exactement posées sur les inscriptions d'origines tout simplement parceque les premières sont ces-dernières. Je ne me suis pas amusé à les poser, deci delà, au petit bonheur la chance, non pas, j'ai, comme vous, avant de les poser, étudié leurs symbolismes.

Ainsi nos Trinoxtion samoni correspondent aux mêmes trois nuits du calendrier de Coligny, Ambiuolcato (autour du lavage) est la même fête que Ociomu (action de se purifier). De même pour les Belotennia, la Luginaissatis et les Bodilones posées à l'endroit même de l'inscription Tiocobrextio définissent des fêtes de haute importance, voire même des fêtes d'obligations pour toutes les classes sociales.

Pour moi, les noms trouvés sur la table de bronze de Coligny sont les noms gaulois des fêtes celtiques que nous rapporte la mythologie irlandaise.


Tiocobrextio que vous découpez en « tio - com - rextu » et que vous traduisez par « union avec le roi » est généralement segmenté en « tio - co - brextio » et traduit par « [jour] avec incantation magique ». Le premier élément est un démonstratif proche du vIr. tyà « ce ». Le second est très proche du La. cum, Gr. sun « avec ». La finale brextio se compose de la racine *bhregh, vIr. bricht « formule magique, incantation, sort », mGa. lledfrith « charme magique ».

Ceci dit, j'aime (voire je préfère) votre interprétation qui appuie bien mieux sur la dimension obligatoire de ces trois célébrations du second semestre.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Moilogustos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 1032
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Sam 18 Mar 2017 - 17:03

Bonjour,

Merci Tasgos pour ce travail très, très intéressant et qui met en valeur nos fêtes sur la roue de l'année.....J'ai de mon côté une idée qui rejoint la votre....Mais elle légèrement différente.

Pourrions-nous indiqués sur le même cercle mais "que" en direction de l'Est les mêmes valeurs....Je m'explique....Les Nemeta étaient dirigés toujours vers l'Est (ou presque, sauf pour certains cas).

De mon côté, je dirais que les temples étaient dirigés selon les fêtes suivant le soleil levant.....Du coup, si l'on regarde les sites les plus connus, l'on peut voir qu'ils ont été orientés suivant les fêtes de l'année.

En gros on s’oriente du LSE (lever du solstice d'été) au LSH (lever du solstice d'hiver) (l'image du dessous en est une idée)



Suivant les dates (le degré, suivant l'heure et la date), l'on saura si le temple est dirigé en fonction de la fête de "Belotennia" ou bien de "la Trinoxtion samoni", "Cantlos" ect....

Cela donnera aux futurs druides une idée plus précise à ce sujet. Et non pas faire d'autres choses....Car là c'est du pratique. Le druide toujours orienté à l'Est, mais légèrement orienté suivant le rituel.

Je mettrais bientôt quelques "dessins" sur les nemeta de ma part à ce sujet pour compléter.

Bien à vous
Moilogustos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pempetos
Credimaros C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 213
Age : 28
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Sam 18 Mar 2017 - 18:17

Passionnant, vos travaux sont passionnant et permettent de mieux conceptualiser notre calendrier. Merci à vous et il me tarde le lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Dim 19 Mar 2017 - 14:06

Merci Auetos pour vos observations et ce passage que je cite

Citation :
Tiocobrextio que vous découpez en « tio - com - rextu » et que vous traduisez par « union avec le roi » est généralement segmenté en « tio - co - brextio » et traduit par « [jour] avec incantation magique ». Le premier élément est un démonstratif proche du vIr. tyà « ce ». Le second est très proche du La. cum, Gr. sun « avec ». La finale brextio se compose de la racine *bhregh, vIr. bricht « formule magique, incantation, sort », mGa. lledfrith « charme magique ».

c'est donc le jour de l'incantation, philippe walter rapporte effectivement que selon le lexique de J. Vendries "le mot bricht signifie formule magique, incantation" en gaelique ancien. L'arbre celtique parle de Brixtia, lequel dériverait en vieux breton par Brith la magie, et en vieil irlandais Brichtu le charme.

Moilogustos a écrit:
....Je m'explique....Les Nemeta étaient dirigés toujours vers l'Est (ou presque, sauf pour certains cas).
De mon côté, je dirais que les temples étaient dirigés selon les fêtes suivant le soleil levant....."
"Car là c'est du pratique. Le druide toujours orienté à l'Est, mais légèrement orienté suivant le rituel."

Je pense que cela est normale car conforme à la pensé celte. Pour les celtes Areteros est le soleil levant et se trouve face à soi. La droite est bénéfique et désigne le sud lequel est appelé Dexiuos, la gauche est négative et désigne le nord, Tousto. Cela étant probablement la cause d'un soleil passant toujours par le sud et jamais par le nord. Derrière nous est Eria, l'ouest, le soleil couchant. Areteros est face à soi, mais il arriva aussi que les celtes se tournent à droite vers le sud bénéfique, car ainsi l'écrivait Posidonios d'Apamée "pour adorer les dieux, on se tourne aussi à droite".

c'est pourquoi je me tourne personnellement à l'est ou au sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Dim 19 Mar 2017 - 16:18

tasgos a écrit:
c'est pourquoi je me tourne personnellement à l'est ou au sud.

Crying or Very sad Aie !

Vous commettez une erreur, mon Ami. Pour prier les Dieux il faut être face à l’Est où, si cela n’est pas possible, faire face au Nord. Face au lieu de leur résidence. N’est-ce pas au Nord, dans des îles merveilleuses, que les Toutai Deuas Danunas sont allés chercher la science druidique ?

« Au Meru, les dieux contemplent le soleil pendant la moitié de sa révolution, après un seul lever dans le bélier. » (Sûrya Siddhânta)

« Une année des mortels est un jour et une nuit des dieux ; et voici quelle en est la division : le jour répond au passage du soleil au Nord et la nuit à son passage au Sud. » (Mânavadharmasâstra)

« La pointe de sommeil de Mac Roismelc c’est la même chose, à savoir je frapperai sans sommeil à partir de Samain, le crépuscule de l’été, c’est-à-dire encore la fin du temps d’été. Car ce sont les divisions de l’année depuis longtemps : l’été de Beltine à Samain et l’hiver de Samain à Beltine ou encore Samfuin (crépuscule de l’été) pour Samsùain (sommeil de l’été), c’est-à-dire que l’été tombe dans le sommeil, ou Sam-son (sommeil de l’été). » (Tochmarc Emire, vol. III)

Ainsi donc, le Nord est la résidence de tous les dieux, et ce qui est dit à propos de leur nuit et de leur jour qui durent une demi année s’explique ainsi aisément et naturellement ; et tous les astronomes et devins ont admis l’exactitude de cette explication. Le jour des dieux correspond au passage du soleil de l’équinoxe de printemps à l’équinoxe d’automne, lorsque le soleil est visible au Pôle Nord ; et la nuit au passage du soleil dans l’hémisphère sud, de l’équinoxe d’automne à l’équinoxe de printemps.


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Lun 20 Mar 2017 - 13:23

Auetos a écrit:
Crying or Very sad  Aie !

Vous commettez une erreur, mon Ami. Pour prier les Dieux il faut être face à l’Est où, si cela n’est pas possible, faire face au Nord. Face au lieu de leur résidence.

J'avais entendu parlé de la particularité des cultures indo-européennes à prier vers le nord, cela est donc bien vrai.

Je me suis fourvoyé dans cette phrase de Posidonios laquelle demeure infondée. Le site de remacle ajoute que Pline l'ancien aurait écrit le contraire.

Ce sera donc le nord et l'est. Je  ne souhaite pas contrarier les éléments du sacré, et de fait je vais suivre vos conseils.

Je vous remercie, par ailleurs, d'avoir cité cet extrait du récit de Tochmarc emire, il semble indiquer la période claire et la période sombre. Ainsi je comprend, il y a deux saisons de six mois chacune, clôturées par la fin de l'été et la fin de l'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Lun 20 Mar 2017 - 16:02

tasgos a écrit:
Ainsi je comprend, il y a deux saisons de six mois chacune, clôturées par la fin de l'été et la fin de l'hiver.

En fait, selon notre conception du temps, il y a deux périodes, la sombre et la claire, de six mois chacune et, en plus, cinq saisons, l’hiver, le printemps, les frimas, l’été et l’automne.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Mar 21 Mar 2017 - 16:34

Bonjour Auetos,

J'ai enfin retrouvé le passage en Français de Pline l'ancien évoquant le rite des Gaules par opposition aux dires de Posidonios d'Apamée. Il se situe au livre XXVIII (28) au chapitre V (5)
je n'avais que cette référence latine : " In adorando dexteram ad osculum referimus, totumque corpus circum agimus ; quod in laevum fecisse Galli religiosius credunt".
La voici en Français
"Pour saluer nous (les romains) portons la main droite à la bouche, et nous tournons tout le corps à droite; inflexion que les Gaulois font à gauche, la regardant comme plus religieuse".
Ainsi donc cela vous donne raison. Tousto, à gauche (et Cleios) par ailleurs au nord, est la direction que les peuples celtes jugeaient la plus religieuse Smile et désormais certifié par des faits probants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Mer 22 Mar 2017 - 10:50

Voilà un petit schéma un peu plus explicite – du moins je l’espère – montrant la route du soleil (Sonnocingos) du Nord au Sud, en partant de l’équinoxe de printemps.


Nous pouvons donc constater que, conformément aux dires du Mananvadharmasastra, le Soleil, partant de l’équinoxe de printemps et en se dirigeant vers le Nord, vers le solstice d’été, s’amplifie en lumière en parcourant le chemin des Dieux. Puis, de là, repart, toujours en restant sur le chemin des Dieux jusqu’à atteindre l’équinoxe d’automne d’où, en empruntant le chemin des Pères, se dirige vers l’équinoxe d’hiver.

Voilà pourquoi, si l’on veut prier les Dieux il nous faut faire face à l’Est ou face au Nord ou encore face au Nord-Est.

De même, si l’on veut prier les Pères (nos Ancêtres) il est préconisé de faire face à l’Est ou de se tourner vers le Sud ou encore vers le Sud-Est.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Lun 27 Mar 2017 - 9:05

Ce croquis ci-dessus est très clair et très logique.

J'ai tenté d'agencer les mois celtes aux mois grégoriens, lesquels se présentent de la manière suivante :

3888 MT

Samonios - 20 octobre 2015 (5,6,7 novembre 2015 Mid Samon Atenouxtion)
Dumanios - 19 novembre 2015
Riuros - 18 decembre 2015
Anagantios - 16 janvier 2016 (Ambi Uolcato 21 janvier 2015)
Ogronios - 15 fevrier 2016
Cutios - 15 mars 2016 (Lugouos 23 mars 2016 pleine lune)
Giamonios - 14 avril 2016 (Belotennia 21 mai 2016 pleine lune)
Simiuisonnios - 13 mai 2016
Equos - 12 juin 2016
Elembiuos - 12 juillet 2016
Edrinios - 10 aout 2016
Cantlos - 9 septembre 2016

"Quimon" - 9 octobre 2016 (Bodilones 26 octobre 2016)

3889 MT

Samonios - 7 novembre 2016 (25, 26, 27 novembre 2016 Trinoxion samoni)
Dumanios - 7 decembre 2016
Riuros - 5 janvier 2017 (Ambi Uolcato 9 janvier 2017) ?
Anagantios - 4 fevrier 2017
Ogronios - 5 mars 2017
Cutios - 3 avril 2017
Giamonios - 3 mai 2017 (Tiocobrextio 10 mai 2017 pleine lune)
Simiuisonnios - 1 juin 2017 (Tiocobrextio 9 juin 2017 pleine lune)
Equos - 1 juillet 2017
Elembiuos - 29 aout 2017 (Tiocobrextio 6 septembre 2017 pleine lune)
Edrinios - 28 septembre 2017
Cantlos - 27 octobre 2017 (Tiocobrextio 4 novembre 2017 Atenoux)

3890 MT Mid samon 26 novembre 2017

Auriez-vous, entre Mid Cantlos le 9 septembre 2016, et Mid Samon le 7 novembre 2016, ajouté le treizième mois de Quimon lequel précède Samonios, à la date vacante du 9 octobre 2016 ?

Doit-on comprendre que l'année 3890 MT commencera le 26 novembre 2017, et que l'année 3891 MT commencera le 15 novembre 2018 ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Lun 27 Mar 2017 - 9:32

Je me suis par ailleurs livré à divers calculs. En effet, le mois de Ciallos (Treizième mois placé avant Giamonios) compile une année de 355 jours ajouté des 30 jours du mois de Ciallos, soit 385 jours mentionnés par l'inscription LAT CCCLXXXV, le jour se disant aussi Latha en gaelique. Tandis que le calendrier gregorien compile une année de 365 jours.

Un lustre celtique étant de cinq années ajouté du mois de Ciallos, je calcule également cinq années de 365 jours.
Cycle celtique : (355 x 5) + 30 = 1805 jours
Cinq annés du calendrier gregorien : 365 x 5 = 1825 jours
Il est donc une différence de vingt années.
20 par 3 étant 60, soit le nombre de jours dans un mois multiplié par 2 étant 60. Il faut donc quatre mois intercallaire insérés tous les six lustres pour répartir 1825 sur six lustres, soit deux mêmes mois sur trois lustres. Lesquels pourraient être Quimon précédent Samonios.
Ainsi :
Quinze années grégoriens ((365 X 5) = 1825) x 3 = 5475 jours
Trois années celtiques complétés par deux mois de Quimon : ((1805 x 3) = 5415) + 60 (soit 2 x 30) = 5475 jours
Le compte est bon

J'ai par ailleurs calculé le siècle celtique lequel était de trente années selon Pline l'ancien, corrélé avec trente années du calendrier gregorien :
365 jours grégoriens x 30 = 10950 jours
10950 divisé par 1805 nombre de jours dans un lustre, est de 6,06
Il faut donc 6 lustres celtiques pour former un siècle celtique soit 6 x 1805 = 10830
Il est une différence de 120 jours entre ces deux chiffres, laquelle sera aplanie par le mois de Quimon précédent le mois de Samonios.
Trente années du calendrier grégoriens : 365 x 6 = 10950
Un siècle celtique : (355 x 5) + 30 = 1805
                           (1805 x 3) + 60 = 5475
                           5475 x 2 = 10950
Les deux résultats sont désormais identiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Lun 27 Mar 2017 - 16:34

Evitez, tant que faire se peut, de superposer les mois du calendrier celte avec le grégorien car, sinon, vous risquez d’avoir des sueurs froides en voyant que certaines dates tombent très loin des dates fantoches adoptées par la mouvance néo-druidique.

Un seul conseil : suivez la lune et le soleil !


3888 M.T.

Samonos = 21/10/2015 au 19/11/2015 – Trinox. Samoni 05-06-07/11/2015
Dumannos = 20/11/2015 au 18/12/2015
Riuros = 1912/2015 au 17/01/2016
Anagantios = 18/01/2016 au15/02/2016 – Ambiuolcato 21/01/2016
Ogronnos = 16/02/2016 au 16/03/2016
Cutios = 17/03/2016 au 15/04/2016

Ciallos buis Sonnocingos = 16/04/2016 au 15/05/2016

Giamonos = 16/05/2016 au 13/06/2016 – Belotennia 22-23-24/05/2016
Simiuisonnos = 14/06/2016 au 13/07/2016
Equos = 14/072016 au 12/08/2016
Elembiuos = 13/085/2016 au 10/09/2016 – Luginaissatis du 19/08 au 06/09/2016
Aedrinos = 11/09/2016 au 10/10/2016
Cantlos = 11/10/2016 au 08/11/2016 – Bodilones 25/10/2016


3889 M.T.

Samonos = 09/11/2016 au 08/12/2016 – Trinox. Samoni 24-25-26/11/2016
Dumannos = 09/12/2016 au 06/01/2017
Riuros = 07/01/2017 au 05/02/2017
Anagantios = 06/02/2017 au 06/03/2017 – Ambiuolcato 09/02/2017
Ogronnos = 07/03/2017 au 05/04/2017
Cutios = 06/04/2017 au 05/05/2017
Giamonos = 06/05/2017 au 03/06/2017 – Belotennia 12-13-14/05/2017
Simiuisonnos =04/062017 au 03/07/2017
Equos = 04/07/2017 au 31/07/2017
Elembiuos = 0/08/2017 au 29/08/2017 – Luginaissatis du 07/08 au 25/08/2017
Aedrinos = 30/08/2017 au 28/09/2017
Cantlos = 29/09/2017 au 27/10/2017 – Bodilones 13/10/2017


3890 M.T.

Samonos = 28/10/2017 au 26/11/2017 – Trinox. Samoni 12-13-14/11/2017


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
tasgos

avatar

Nombre de messages : 128
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   Mar 28 Mar 2017 - 14:12

Je vous remercie Auetos pour avoir corrigé les dates. Ainsi il n'est d'autres repères meilleurs que le soleil et la lune tel que vous le dites  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les fêtes druidiques et le calendrier de coligny   

Revenir en haut Aller en bas
 
les fêtes druidiques et le calendrier de coligny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les fêtes druidiques et le calendrier de coligny
» Calendrier
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» Calendrier académique 2009-2010
» Mariages druidiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Fêtes Néo-druidiques-
Sauter vers: