forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Jumeaux divins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 508
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Les Jumeaux divins   Jeu 27 Juil 2017 - 9:31

Ce livre est intéressant à plus d'un titre. Je soulignerai là, surtout, le travail réalisé par les auteurs pour présenter les raisons, nombreuses et séduisantes, qui les font inclure les solstices et équinoxes dans le calendrier religieux des Celtes





RÉSUMÉ
Des travaux récents montrent l’importance des Jumeaux divins celtiques qui s’inscrivent dans le vaste cadre du dioscurisme des peuples indo-européens. Chacun d’eux, au-delà de leur gémellité, est un dieu majeur dans son domaine d’élection. Le premier frère, affin à l’eau, aux espaces et créatures sylvestres, protagoniste de morts et renaissances successives, s’incarne dans le cervin Cernunnos. Le comparatisme montre en ce dioscure ‘sauvage’ l’homologue du grec Dionysos et de l’indien Śiva. De son côté, le frère lumineux et multifonctionnel Lug(us) s’avère l’équivalent d’Apollon. Le dieu de Delphes dans son sanctuaire phocidien est d’ailleurs complémentaire de Dionysos sur les plans calendaire et fonctionnel.
Ce sont les liens entre les Jumeaux celtiques et le calendrier qu’explore cet ouvrage. Chacun patronne une moitié de l’année : le semestre chaud et lumineux pour Lugus; le semestre froid et sombre pour Cernunnos. Le basculement cyclique entre ces périodes s’effectue aux 1er mai (Beltaine) et 1er novembre (Samhain). Mais l’année celtique apparaît plus complexe. Outre quatre fêtes saisonnières préservées jusqu’à nos jours en Irlande (Imbolc, Beltaine, Lugnasad et Samhain), liées aux phases lunaires, aux constellations, voire aux mouvements de Vénus, les quatre stations de l’année solaire que constituent solstices et équinoxes se révèlent au cœur du festiaire celtique.
Textes et images montrent les dieux frères présents, isolément ou de concert, à toutes les étapes du cycle annuel. Ils jouent un rôle moteur dans la dynamique cosmique et l’alternance saisonnière. Se manifestant tour à tour en majesté au milieu de l’été (Lugus à Lugnasad) ou de l’hiver (Cernunnos à Imbolc, ancêtre de notre Carnaval), ils coopèrent à force égale lors des basculements équinoxiaux et sont en interaction différenciée lors des solstices, dramatiques ‘retournements’ de la course solaire.
Un grand nombre de documents ont pour thème essentiel le mouvement cosmique dans son cycle complet ou lors d’un moment significatif de son parcours. Ils figurent les Jumeaux divins sous forme humaine ou celle d’animaux variés. La mythologie gémellaire est ainsi attestée depuis le début du second Âge du Fer jusqu’à l’époque gallo-romaine. Maîtres des passages du temps et/ou de l’espace qu’ils parcourent, les frères géminés concourent à l’équilibre dynamique du monde entre les pôles opposés des ténèbres et de la lumière, des vivants et des morts, du sauvage et de l’ordonné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 685
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Les Jumeaux divins   Mar 1 Aoû 2017 - 17:48

Très intéressant, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Jumeaux divins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos "jumeaux" astrologiques
» Une paire de jumeaux catholiques à la tête de la Pologne
» les jumeaux?
» jumeaux, fente et désarroi ..
» Les siamois, ou jumeaux fusionnés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: La foire à tout :: Bibliothèque-
Sauter vers: