forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... de Andera

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: ... de Andera   Jeu 21 Sep 2017 - 7:50

C'est le ciel et la terre de vous accueillir ici, en ce petit espace privé que je m'apprête à inaugurer par de menues indiscrétions. Soyez-y les bienvenus.

Une présentation... c'est toujours un peu délicat, c'est comme une entrée en scène, avec son lot d'angoisses : Vont-ils m'aimer ? Et si j'trébuche ? Ou si j'bafouille ? Ça fout la trouille et puis on ne sait jamais vraiment par où commencer, ni comment d'ailleurs.

Dois-je opter pour la formule chronologique en narrant par le menu et depuis ma première dent tout ce qui a bien pu, de près ou de loin, concourir à m'amener ici ? Être plus pragmatique genre curriculum vitae qui, à défaut d'éclairer vraiment, a le mérite d'être complet? Ou encore style décousu et apparemment hors sujet afin de laisser à voir et à comprendre plutôt que dire ? Les mots mentent tellement bien.

Aux inévitables questions en société :
« Et sinon, vous faites quoi dans la vie ? Je suis souvent tentée de répondre,
— Rien.
— Et d'où venez-vous ?
— De nulle part. D'ailleurs, si vous le permettez, j'y retourne. »
J'ai dû être ermite dans une vie antérieure, je ne vois que ça…

Tout ceci pour vous dire que je crois au temps dans les relations humaines, je crois aux actes posés si infimes soient-ils et qui, bien plus que les discours, nous mènent pas à pas dans la connaissance de l'autre.

Par politesse, je vais tout de même vous expliquer ce que je fais parmi vous, c'est la moindre des choses. Je suis en quête. En quête d'identité et de racines. En quête de culture et de spiritualité… Alors j'enquête, je cherche.

J'ai commencé mes pérégrinations, il y a de cela environ trois ans, par une petite incursion dans le monde de la physique quantique. Je n'en suis jamais vraiment revenue. Pour moi, l'athée –  baptisée certes et de culture catholique –  issue d'une famille qui ne pratiquait pas plus qu'elle ne croyait… Ce fut vertigineux! Au point que je repris ma petite vie comme si de rien n'était durant deux ans. Deux années qui semble-t-il ne furent pas de trop pour dépasser cet état de dissonance cognitive. Deux années pour doucement me dire : « Et si… et si la réalité était toute autre ? » et surtout en accepter les multiples implications dans ma vie. C'est fascinant et sans nul doute le cheminement de toute une vie. Cela tombe bien, j'ai tout mon temps.

Hermétisme et alchimie m'accompagnent également sur cette voie et ma foi tout ce petit monde cohabite plutôt bien. S'ils appartiennent à des sphères différentes, chacune concoure à un éclairage complémentaire. Il en résulte une profondeur et une perspective accrues.

Cette quête n'est pas seulement spirituelle, elle est aussi d'ordre sociétal et civilisationnel. Je crois qu'il arrive des moments dans une vie propices à tous les remaniements, même les plus profonds où, par lambeaux, comme lors d'une mue, on peut abandonner ce qui est devenu superflu pour faire peau neuve. Des moments où sans savoir ni pourquoi, ni comment, vous avez accès au code source et devenez, au moins provisoirement, capable d'opérer une reprogrammation, comme un reset des conditionnements antérieurs. C'est une prise de conscience, comme une prise de guerre. C'est un sujet éminemment Politique, avec un grand « p », que sont l'identité et le destin des peuples.

Sur un ton plus léger voici pêle-mêle ce que j'aime en ce monde : le sourire de mes enfants, ma Gironde natale (ce petit bout de terre aux frontières de la Dordogne et de la Charente), la poésie (avec une mention pour les haïkus), les kakis, le vent et l'orage, le jeu de rôle (insuffler vie à un personnage et le voir s'animer pour mieux m'échapper est toujours une aventure très riche), le tutoiement et l'odeur de l'herbe fraîchement coupée (c'est un peu ma madeleine de Proust). Pour le reste ce sera peut-être pour une prochaine fois ou au fil de nos discussions.

Je termine avec ces mots que je viens d'apprendre :

Bratertebo comarci,
Andera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de Andera   Jeu 21 Sep 2017 - 10:32


Ici, pas d’angoisse pour qui vient en ami(e),
pas t’anxiété pour qui vient échanger,
pas de peur pour qui vient la main sur le cœur…

Je vous réitère mes bons vœux de bienvenue, Andera, et j'espère que nous aurons moult occasions de mieux nous connaitre

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Jeu 21 Sep 2017 - 12:07

C'est le pas et le cœur légers que j'avance en ces terres amies.

Une nouvelle fois merci pour votre accueil et également pour le partage de votre travail en ce lieu favorable aux échanges. Remerciements que j'étends, pour être juste, aux divers contributeurs qui concourent à faire vivre ce forum de belle qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: ... de Andera   Jeu 21 Sep 2017 - 19:33

Very Happy Bonjour et bienvenue sur ce forum en nul autre pareil, Andera, je suis sûr que tu trouveras de quoi continuer ton cheminement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Jeu 21 Sep 2017 - 21:27

Merci à toi, Dubicattos.

Il y a effectivement de quoi étudier et progresser ici. Pour commencer, je me suis attelée à ce qui semble mettre tout le monde d'accord... le calendrier ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de Andera   Ven 22 Sep 2017 - 6:40

Laughing Hahaha ! Vous n'avez pas commencé par le plus facile... mais par le plus fascinant

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Ven 22 Sep 2017 - 13:05

Je vous rejoins sur l'emploi du terme « fascinant » et ce à bien des égards.

Ce calendrier de Coligny, outre sa valeur archéologique, est un héritage inestimable, un passage de relais transgénérationnel au nez et à la barbe des romains et des chrétiens. Il nous parvient, certes de manière parcellaire, mais le présent n'en devient que plus précieux lorsque l'on imagine ces gardiens de l'antique croyance confier ce témoignage à la Terre-Mère, qui le couva pour nous, patiemment, pendant près de deux millénaires.

Et nous voilà, aujourd'hui, à mener l'enquête, indice après indice, supposition après supposition, avec l'espoir de lever le voile sur ce qu'était le temps ancien.

C'est comme une porte ouverte sur leur temporalité. Un lien menu et intangible, mais puissant et symbolique : une véritable connexion à travers les âges. C'est par la même une porte ouverte sur leur psyché, car il ne s'agit pas seulement d'une histoire de rythme lunaire, de découpage saisonnier et d'organisation de vie en société. Bien qu'essentielle, il ne s'agit pas non plus uniquement de ritualisation, ni même d'un témoignage d'une concordance entre les cultes continentaux  et insulaires : il s'agit aussi de la conception même de leur pensée. Le temps n'existe pas, il est pure invention humaine. Le découper, c'est se positionner dans Le Grand Tout infini et intemporel. Or des manières de découper le temps il en existe de multiples, mais chacune se fait le miroir et l’écho d'une pensée singulière.

Vous avez dit fascinant?  Wink

PS : Pour le moment, j'ai effectué une première lecture des liens suivants :
- http://druuidiacto.forumculture.net/t538-calendrier (Étude et discussions)
- http://druuidiacto.forumculture.net/t1346-l-annee-druidique (Vie pratique)
     * http://druuidiacto.forumculture.net/t5-le-calendrier-des-druides (Histoire & archéologie)
     * http://druuidiacto.forumculture.net/t8-les-sacrifices-rituels (Les sacrifices celtiques)
- http://druuidiacto.forumculture.net/t68-l-ere-de-magos-turatiom-mag-tured (Les Croyances druidiques)
- http://druuidiacto.forumculture.net/t1336-les-fetes-druidiques-et-le-calendrier-de-coligny (Les fêtes néo-druidiques)
En existe-t-il d'autres sur le forum traitant de ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3775
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de Andera   Ven 22 Sep 2017 - 13:58


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Ven 22 Sep 2017 - 15:20

"... Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
   Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
   Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
   Ajoutez quelquefois, et souvent effacez..."

Nicolas Boileau

(Merci pour les liens & à bientôt).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide
avatar

Nombre de messages : 526
Age : 66
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... de Andera   Mar 3 Oct 2017 - 18:24

avec un peu de retard, la bienvenue à vous parmi nous Smile !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Mar 3 Oct 2017 - 19:14

Merci Dubrinertos. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artuuiros
Druide
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 54
Localisation : Ferrières - Ardennes belges
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... de Andera   Mar 3 Oct 2017 - 20:43

C'est un véritable délice de vous lire. Poésie et science, parfait mélange habillant ces lieux, plus même, l'habitant. Vous êtes donc à point arrivée ... chez vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Mar 3 Oct 2017 - 21:23

Arrivée chez moi… puissiez-vous dire vrai.

Merci pour cet accueil, Artio's. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Ven 27 Oct 2017 - 12:37

En un brame, Il nous convie à franchir d'un pas léger le sombre seuil de l'an,
Puissions-nous en cette nouvelle période voir nos troupeaux au clos et nos réserves pleines,
Et la chaleur couver, maternelle et sereine, en nos foyers et en nos cœurs;
Qu'elle soit propice en sa fraîche dormance à tous les profonds renouveaux.

Quand sonne l'heure des ténèbres, ami, reste en ta tiède demeure,
Affûte ta lame, sur la pierre et le cuir, accorde ta lyre au murmure de l'eau
Et tandis que ta muse tisse le fil de la vie, chante-lui le doux air fertile des plaines
Où serpente notre Mère et au près de laquelle le Cerf vient s'abreuver, puissant.

À tous les faiseurs de sorts de la Nature, je dis merci. Merci et protection, à vous mes frères, à vous mes sœurs,
À vous qui du chaudron lancez en cette terre un peu de l’indicible magie de l'autre, en un coup de sabot,
Sonnant telle une clameur et fendant de son feu les portes qui nous séparent encore de l'attendue lueur
De nos Pères et des Pères de nos Pères qui, depuis la nuit des temps, veillent sur leurs graines et les graines de leurs graines.

Ô, toi, Gironde Messagère, grosse de ta moitié, il est temps! Illumine la nuit de ta froidure et annonce le passage de l'an.


Une bonne année à vous et à tous ceux qui vous sont chers, puisse-t-elle vous combler et la Lune illuminer le chemin que vous aurez choisi d'emprunter.

Su suiebo,
Andera.


Dernière édition par Andera le Sam 28 Oct 2017 - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mattionos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 83
Localisation : Terres Voconces
Date d'inscription : 16/10/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Ven 27 Oct 2017 - 22:10

Merci pour ces magnifiques paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 28 Oct 2017 - 20:56

Merci à vous Mattionos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artuuiros
Druide
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 54
Localisation : Ferrières - Ardennes belges
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... de Andera   Mar 31 Oct 2017 - 8:17

J'aime beaucoup, car les images accompagnent les mots. Merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Mar 31 Oct 2017 - 12:08

Vos paroles me touchent, Artio's.

C'est pour la même raison que j'aime tant les Haïkus. En quelques mots, les Maîtres japonais relient l'infiniment petit à l'infiniment grand et font surgir tout un monde sous nos yeux. C'est sans doute cela la magie du verbe.

En voici quelques uns de saison :

Appuyé contre l'arbre nu
aux rares feuilles
une nuit d'étoiles

Shiki

Solitude -
après le feu d'artifice
une étoile filante

Shiki

Le son de la cloche
tournoie dans la brume
au petit matin

Bashô

Il est transi
de pauvreté
ce matin d'automne

Buson

Plus blanc que les pierres
de la pierreuse montagne
le vent d'automne

Bashô

J'ai brûlé un cierge au dieu -
sur le chemin du retour
le cri du cerf

Shiki

Dans la profondeur des bois
le pivert
et le bruit de la hache

Buson

Un oiseau chanta -
tomba au sol
une baie rouge

Shiki

Qu'elle était belle énorme
cette châtaigne
hors de portée

Issa


~o-O-o~


Un village de pêcheurs
dansant sous la lune
à l'odeur du poisson frais

Shiki

Dans le brouillard dense
qu'est-ce qui se crie
de colline à bateau?

Kitô

«Je ne veux plus avoir affaire
à ce monde sordide»
et se détache la goutte de rosée

Issa

Sur la mer obscure
le cri blême
d'un canard sauvage

Bashô

Pleine lune -
ma hutte délabrée est bien telle
que vous la voyez

Issa

L'eau s'écoule
devient la nuit
de chaque champ

Buson

Même devant l'épouvantail
dans mon grand âge
j'ai honte de moi

issa

Devant le chrysanthème blanc
les ciseaux un instant
hésitent

Buson

Visite au cimetière
le vieux chien
ouvre la marche

Issa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 19 Mai 2018 - 13:57

Comarcos,

C'est sans doute mon dernier message ou tout au moins l'un des derniers.

J'ai suivi les derniers échanges sur le journal de Clyde Tricanuauos (aujourd'hui supprimé) et je dois dire que je reste perplexe sur la teneur des commentaires. Sans prendre partie pour ce dernier avec qui je n'ai jamais eu le moindre échange, sans m'immiscer le moins du monde dans des querelles dont je ne sais au fond rien, même si les protagonistes ont, semble-t-il, voulu nous en rendre témoins, je dois dire que je le rejoins au moins sur point, en dehors du fait que, par principe, je suis rarement du côté de la meute : la qualité des échanges, me semble, comparativement aux écrits antérieurs, d'une piètre qualité.
Déjà, le terme échange pourrait être discuté, tant la plupart ne sont qu'une suite de monologues. Ensuite, pour la nouvelle venue que je suis (à peine huit mois), il est flagrant de voir à quel point ce forum est devenu l'expression d'un entre-soi : c'est dommage et dommageable.

Quant on remonte les sujets sur le long terme, la comparaison entre aujourd'hui et les débuts de ce lieu ne supporte justement pas la comparaison. Certains on pu trouver que par le passé les querelles et accrochages étaient nuisibles. C'est peut-être vrai lorsque cela est systémique et représentatif d'un mode de communication, mais de grâce relisez-vous il y a de cela quelques années… quelle richesse par rapport à aujourd'hui où l'indigence de la pensée semble régner en maître (et c'est normal lorsqu'on ne se confronte plus, avec bienveillance et bonne foi, à des pensées divergentes). Je vous passe la froideur de relations (quand il y en a...) digne de l'autre monde, où même le simple bonjour semble être l'exception et non la règle. Ce forum est dans une dynamique mortifère à tous les points de vue.

Auetos,
Si je me permets de dire tout cela ici, chez vous, en enfreignant en quelque sorte les règles élémentaires de l'hospitalité, au lieu de me contenter de passer mon chemin, comme je le fais ailleurs lorsque cela ne me convient pas, c'est, et je vous prie de le prendre pour ce que c'est, un signe de respect envers votre personne et le travail que vous avez accompli ici. Mais, je dois le dire comme je le pense, et sans vous connaître, il me semble que vous vous égarez.

Pourquoi avoir supprimé le journal de Clyde, alors même qu'il venait de répondre à ses détracteurs. Le droit de réponse n'aurait-il pas cours ici ? Ou bien alors, se pourrait-il que les «insultes des uns, ne valent pas celles des autres » ?

J'espère que vous aurez l'élégance et la droiture de ne pas supprimer ce message qui vous met ouvertement en cause (je crois en l'exemplarité du chef et si cela « m-rd- »* c'est toujours de son fait quelques soient les faits. En tant qu'ancien militaire, je pense que vous me rejoindrez sur ce point).

Je continuerais sûrement à venir en ces lieux de temps à autres (sans me connecter) pour consulter les anciens messages du temps de sa belle et généreuse pluralité d'opinions et de pensées, selon mes besoins et mes recherches, mais je ne crois plus participer activement à votre forum, bien que jusqu'ici je me faisais un point d'honneur à partager, avec vous tous, mes maigres connaissances afin de ne pas être dans cette démarche ingrate qui consiste à venir prendre sans jamais donner en retour.

Je ne viendrai plus parmi vous parce que le bénéfice personnel que j'en retire est infinitésimal tant, comme je l'ai dit, les échanges authentiques sont inexistants. Ensuite parce qu'il manque ici, pour moi, la chaleur humaine qui, me semble-t-il, devrait être un préalable non négociable lorsque l'on a l'esprit bien tourné. Enfin, il semblerait que vous veniez de me porter le coup de grâce par votre dernier acte, à savoir supprimer le journal de Clyde. C'est pour moi assez impardonnable. J'arrivais sans grande joie à m’accommoder des deux premiers en me disant que malgré tout notre croyance commune (bien que divergente sur certains points ) était un bien précieux qui valait ces désagréments, et je dépassais cet entre-soi que vous semblez pratiquer (c'est vraiment ainsi que je le ressens) en me disant que malgré cela il y avait une proximité d'être et de pensée entre nous : le nous est ici à comprendre comme «celtisants » se revendiquant d'une démarche authentique et proche de la réalité historique et archéologique et donc loin du folklore New-age. Je ne parle même pas des « vents » que vous m'avez mis en ne me répondant pas, je les ai pris avec recul en me disant qu'ils étaient dans votre nature.

Mais, et c'est ce qui explique mon retrait, je ne supporte pas la censure partisane, par nature et par conviction en tout premier lieu, mais aussi parce qu'elle nous renvoie à notre triste réalité d'aujourd'hui où la liberté d'opinion est systématiquement battue en brèche et judiciarisée : nous sommes à l'ère du délit d'opinion : il semblerait qu'ici aussi. J'en suis infiniment désolée pour vous et sincèrement déçue de voir cet espace ainsi gagné par les ténèbres.

Je rejoins aussi un autre intervenant (je ne sais malheureusement plus lequel, le sujet ayant été effacé) : Mais que faites-vous donc tous sur Facebook ? Est-ce bien raisonnable? Et pour aller à l'encontre des propos de ce même intervenant : à tout prendre mieux vaut s'adonner au plaisir de la boisson, elle a au moins l'avantage, à défaut d’élever l'esprit, de le révéler.

Spiritus… In vino veritas.


Ceci étant dit,
Je lève mon verre :
Bonne continuation à tous,
Que nos Dieux vous gardent
Et vous apportent la sagesse qui semble en ces jours vous faire cruellement défaut.



* ah... un mot censuré.
Lorsqu’on a peur des mots, c'est rarement bon signe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 19 Mai 2018 - 17:44

En réalité Andera, le fait que ce forum vous paraisse mort n'est pas forcément le reflet d'un entre-soi, mais le reflet d'un forum qui a bien vécu et qui n'a pas, comme 99% des forums, survécu à l'aire de Facebook.

C'est quelque chose qui est regrettable de voir un tel forum tomber en désuétude, comme bien d'autre avant lui, mais les forums aussi vieux que ce dernier ont malheureusement tous subi le même sort.

Je ne parlerais pas plus ici à la place d'Auetos, mais le connaissant suffisamment bien maintenant, je puis dire qu'il n'a probablement pas fait preuve de censure, puisqu'il ne s'y est jamais résolu, mais la suppression du journal de Fabrice est très probablement la suite de sa propre requête.

Malheureusement, on voit le mal partout, sans même chercher à savoir ce qui se passe, les tenants, les aboutissants, mais nous sommes tous des hommes et cette querelle à propos de Fabrice n'était pas la première, et certainement pas la pire. Et pourtant, le forum y a toujours survécu. Le fait est que le temps passe, comme toutes choses, et que ce dernier semble en faire les frais, et nous ne pouvons que le déplorer.

En attendant, ce constat est le tiens, je ne le partage pas, et pourtant je suis partie prenante du dernier débat houleux de ce forum, mais cela ne m'empêche pas de le dire. Parfois, la réponse à une situation donnée est bien souvent plus simple et plus futile qu'on ne le pense.

Alors, si le point de vue que vous avez à ce sujet vient en partie de moi, alors j'en assume l'entière responsabilité, du moins, j'assume l'entière responsabilité de mes choix et de mes propos. Le soucis étant, vois-tu, que tout le monde aime la franchise, du moment que l'on ne tombe pas sur quelqu'un qui la pratique.

Alors de grâce, n'imputez pas une telle fausse responsabilité comme la censure à celui qui, probablement, ne l'a jamais pratiqué, et encore moins une vision "d'entre-soi" à un forum qui s'est toujours bien gardé de l'être.

Bonne journée :-)
Revenir en haut Aller en bas
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 19 Mai 2018 - 20:16

Diligos a écrit:
… tout le monde aime la franchise, du moment que l'on ne tombe pas sur quelqu'un qui la pratique.
La formulation est assez juste. Cela m'a fait sourire.
Maintenant, c'est comme tout, cela s'apprend.

Entre le "vous" et le "tu", je vais trancher ^^
Et donc en profiter pour te faire remarquer que, en huit mois, c'est bien la première fois que tu m'adresses la parole. Pas même un petit bienvenue. C'est assez significatif ne trouves-tu pas ?

Pour ce qui est de Facebook, il a bon dos. Personne ne vous oblige à aller engraisser la bête multinationale qui vous fiche, revend vos données, contrôle vos contenus et vous censure. C'est masochiste et suicidaire pour ne pas dire autre chose. Mais et là je te rejoins partiellement, la plupart des forums qui se sont dispersés sur d'autres médias ont signé leur arrêt de mort. Lorsque l'on crée un forum, et surtout s'il est attractif, il faut impérativement renoncer à y adjoindre un blog, une page Facebook, un tweeter ou même d'aller sur discorde. Cela dilue les contenus, rend le forum moins attractif et le référence moins bien. Finalement, cela éparpille les contributeurs aux quatre vents… et tous ne reviennent pas. La vie appelle la vie, il faut donc qu'elle se manifeste et se concentre en un seul lieu.

Ensuite, il a bon dos facebook, parce que cela n'explique pas le manque de communication ici et le manque de débats constructifs sur les thèmes qui pourtant devraient fédérer cette "communauté". Car sans cela, pas de communauté. Pour faire communauté, il faut mettre en commun, c'est aussi simple que cela.
En d'autres termes, un forum comme tout organisme, vivant ou non, cela s'alimente. Il faut aussi savoir profiter du sang neuf que viennent pulser les nouveaux venus, c'est de l'air frais qu'ils viennent insuffler et qui devrait être mis à profit pour conserver la dynamique originelle : car c'est un peu comme un soufflé, cela peu retomber aussi vite que cela a pris.

Pour ce qui est de la censure ou pas, effectivement Auetos s'en expliquera lui-même, ou pas, s'il le désir. Mais, tu conviendras que, dans un cas comme dans l'autre, le timing était mauvais. Clyde semble avoir effectivement demandé la suppression de son compte, sans résultat (selon ses dires et de mémoire), pour finir c'est son journal qui a été supprimé mais bien tard. Non pas après que vous l'ayez bien mis à l'amende, mais juste après qu'il vous ait répondu. C'est fâcheux. Cela laisse une drôle d'impression. Car si tout le monde a pu lire quel gamin de niveau quatrième il était, et comment il vous a insultés sur facebook, tout le monde aurait dû pouvoir lire sa réponse. C'est une question de juste équilibre.
Et de toi à moi, il n'est pas plus injurieux d'être qualifié de chapon ou de trou du c-l que de gamin de quatrième (je pense de surcroit que les gaillards que vous devez être devraient tous survivre à de tels affronts).

Personnellement, si je ne suis pas fan de ce genre d'échanges, je pense d'ailleurs que bien peu le sont ici, il n'est pas utile non plus d'en faire une montagne, cela arrive. Cela fait parfois du bien, met les choses à plat… Enfin, si ce n'est pas souhaitable, ce n'est pas un crime non plus. Ce qui me dérange bien plus c'est bien que son journal ait été supprimé juste après son intervention.

Bon, à défaut d'un "bonjour", j'ai eu droit à un "bonne journée", c'est déjà ça.
Bon début de soirée, Diligos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide
avatar

Nombre de messages : 526
Age : 66
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 19 Mai 2018 - 20:25

quand on ne sait pas vraiment ce qui s'est passé sous ces échanges "houleux", et qu'on ne connaît pas les protagonistes, je crois qu'il vaut bien mieux s'abstenir de délivrer des sentences arbitraires et définitives... et si vous avez décidé de quitter le forum, grand bien vous fasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 19 Mai 2018 - 20:59

Encore un qui ne me dit ni "bonjour" ni "m-rd-"… enfin pour le second faut voir, y'a peut-être moyen ^^

Comme je suis bonne pâte, je vous donne entièrement raison. Je ne connais que bien peu les protagonistes (en dehors de ce qui transparaît de vos écrits respectifs ou de vos silences) et je ne sais, effectivement, pas vraiment ce qui s'est passé. D'ailleurs, figurez-vous, et c'est là que cela devient drôle, cette parfaite ignorance me convenait parfaitement bien avant que vous veniez vous donner en spectacle… et là ça change tout ! Car quand on joue les saltimbanques, il faut s'attendre à rencontrer son public et supporter la critique.
J'ajoute que vous vous êtes mis tout seul dans cette situation, car ce n'est pas Clyde qui a importé ce différend sur le forum, mais bien vous. Alors, ne vous en déplaise et assumez.

Quand à votre manière bien peu courtoise de m'ouvrir la porte de sortie en grand, elle ne détonne guère de la quasi absence de toute relation entre nous depuis mon arrivée et confirme bien que c'est dans le confort de l'entre-soi que vous vous complaisez.

Je reste à votre service pour tout échange d'amabilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide
avatar

Nombre de messages : 526
Age : 66
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... de Andera   Sam 19 Mai 2018 - 21:27

bonsoir (puisque vous semblez y attacher de l'importance...) je voudrais quand même souligner que je n'ai lu aucune de ces démonstrations de politesse, y compris dans votre présentation, qui vous tiennent tant à cœur... mais il est possible bien évidemment que je me trompe. N'ayez crainte, je ne vais pas abuser de votre temps, je voulais simplement dire que je me demandais s'il ne vous était pas venu à l'esprit que si je, et quelques autres membres de notre forum, ne participaient pas à vos discussions, c'est parce que nous n'y voyions rien à y répondre ? et que, en ce qui me concerne, je n'y voyais pas d'intérêt ? croyez vous que vos commentaires présentaient tant d'importance qu'ils nécessitaient obligatoirement des réponses laudatives ? ...c'est toute la différence avec ce "quant à soi" dont vous nous rabattez les oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Andera

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: ... de Andera   Dim 20 Mai 2018 - 0:09

Si j'accorde de l'importance au fait de saluer une personne? Votre réaction est tout bonnement surréaliste. Passons.
Vous vous trompez effectivement. Je commence en général mes échanges par "Comarcos" (salutations), quant à ma présentation la formule de politesse y est bien présente et est dérivée d'une expression médiévale "c'est le ciel et la terre de vous revoir".

Quant au reste de votre message, il est plein de mépris et de suffisance. Vous croyez vraiment pouvoir me moucher de la sorte alors même que vous êtes morveux? S'en est risible.
"Des réponses laudatives" dites-vous? Manquez-vous à ce point d'humilité pour ne concevoir les échanges qu'en terme d'éloge et de lauriers? "Vous n'y voyez pas d'intérêt"? Seriez-vous à ce point supérieur au commun des mortels ou manquez-vous tout simplement de curiosité et d'imagination que vous ne parveniez pas à discerner une quelconque piste digne de la haute perception que vous semblez avoir de votre personne? Vraiment Dubrinertos, je vais finir par me demander si le qualificatif que vous a attribué Clyde ne vous sied finalement pas à merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... de Andera   

Revenir en haut Aller en bas
 
... de Andera
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Journal ...-
Sauter vers: