forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les entités, esprits et autres compagnies

Aller en bas 
AuteurMessage
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 523
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Les entités, esprits et autres compagnies    Dim 1 Avr 2018 - 10:37

Bonjour,
Je voudrais avoir votre avis sur les esprits et autres entités que nous croisons sur notre route.

Je ne saurais pas définir avec précision les mots "esprit" et "entité ". Disons que c'est un être vivant et pensant qui n'a pas de corps physique.  Même s'il peut prendre consistance ou agir sur notre monde physique.

Mais ce ne sont pas des Dieux pour autant.  Leur champs d'action est limité et ils n'ont pas pour vocation de maintenir l'ordre du monde. Par contre, ils obéissent aux lois des Divinités.

Bon, tout ceci est la perception / compréhension personnelle.  Je suis ouverte à toutes autres informations.

Selon moi, il y a les Esprits de la Nature : elfes, farfadets et autres membres du Petit Peuple.  Mais aussi les Esprits des Éléments,  des Directions,  des Lieux, des Plantes......  Ce n'est pas uniforme car leurs sphères d'action peuvent être d'illimité à réduite à une plante.

Il m'est arrivé de ressentir l'Esprit d'arbres. Certains très bienveillants et amicaux. Voir même avec de l'humour.  Ce n'est pas simple à expliquer puisqu'il n'y a pas de mots. Juste des émotions et des impressions.
D'autres m'ont carrément fait comprendre qu'il fallait que je "dégage ". Notamment à un endroit à Bibracte. Moi qui venait en mode peace and love, limite la fleur dans les cheveux,  ça m'a fait un choc et suis repartie sur la pointe des pieds.

Je comprends les Esprits des Éléments comme des " intermédiaires" entre nous et les Dieux et Déesses.  
Disons qu'ils renforcent leurs actions dans notre monde et peuvent nous aider à en mieux comprendre les enseignements.

Je ne me rappelle pas avoir "croisé " l'Esprit d'Ancêtre.

Bon tout ceci peut faire très néo-druidique.  Je l'assume completement.  Je n'en oublie pas pour autant nos Divinités à qui je m'adresse directement.  
Néanmoins,  j'aimerais bien connaître votre avis sur nos "voisins".

Merci 😊

Ps : pour clarifier mon message.
Champ d'action = tout ce qu'ils sont capables de faire
Sphère d'action = l'espace où ils peuvent agir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 199
Age : 35
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Dim 1 Avr 2018 - 11:59

Bonjour Brigonerta,
Cette question est légitime. D'un point de vue romain, Pline l'ancien écrivait au chapitre XII traitant les arbres, au sujet de Sylvanus dieu des bois, et des Sylvains d'où découle le mot Sylphe "Bien plus, les Sylvains, les Faunes, des déesses, des divinités spéciales sont, dans nos croyances, chargés du soin des forêts, comme d'autres divinités président au ciel".
Chez les Breton, ces derniers les nomment Korrigan, évoquant plutôt un lutin. Du Breton Korr, et du gallois rach. Dans la tradition galloise, ils sont appelés Cornaniaid. Les Nordiques parlent des elfes, elflings mais je connais moins leurs traditions.
Cette croyance en des entités subtiles devait surement exister aussi dans d'autres cultures européennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3724
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Dim 1 Avr 2018 - 14:27

Peut-être un début de réponse ici : http://druuidiacto.forumculture.net/t64-le-pantheon-celtique


Auetos a écrit:
MINATE DEUATE (Les Dieux Mineurs)

Les dieux protecteurs des mondes, appelés Bitumate Deuate (dieux perpétuels), sont entourés de puissances mineures, Minate Deuate, sur lesquelles ils règnent. Parmi eux nous trouvons les Artisans, Cerdes, les Nymphes, Nexai, les dieux protecteurs des villages, Toutates, etc.


Les Artisans, Cerdes :

On les représente comme trois artisans habiles. Parmis eux ce trouve Gobannos le Forgeron, Cerdis le Bronzier et Luxta le Charpentier.

« Les chefs des Tùatha Dè Dànann furent rassemblés autour de Lug. Il demanda à son forgeron Goibniu de quel pouvoir il disposait pour eux.
« Ce n’est pas difficile, dit-il. Quand bien même les hommes d’Irlande seraient au combat jusqu’à la fin de sept années, pour chaque lance qui s’en ira de son fût ou chaque épée qui se brisera je procurerai, moi, une arme nouvelle à sa place. Aucune pointe que fera ma main ne manquera son coup. Il n’est aucune peau dans laquelle elle ira qui, après cela, goûtera la vie. Dolb, le forgeron des Fomoire, n’en a pas fait autant. Je suis prêt maintenant pour la bataille de Mag Tured.
« Et toi, ô Credne ? dit Lug à son artisan, quel sera ton pouvoir dans la bataille ?
« Ce n’est pas difficile, dit Credne : Les rivets de leurs lances et les fourreaux de leurs épées, les revêtements et les pourtours de leurs boucliers, je les fournirai tous.
« Et toi, ô Luchta ? dit Lug à son charpentier, quelle puissance atteindras-tu dans la bataille ?
« Ce n’est pas difficile, dit Luchta : leur suffisance de boucliers et de fût de lances, ils l’auront tous de moi. » (Cath Maige Turedh)


Les Nymphes, Nexai :

Elles sont représentées comme des femmes éternellement jeunes qui sont les courtisanes et les danseuses du ciel. Elles sont appelées Femmes-des-dieux, Benai deuatiom ou Filles-du-plaisir, Lauenigenai.

« Ô Roi ! lorsque les eaux furent barattées, des femmes très belles apparurent qui sont l’essence des eaux. Elles sont donc appelées les Essences-des-eaux. Comme personne ne les épousa, elles devinrent des filles publiques. » (Râmâyana)

Elles sont d’une étonnante beauté, avec des yeux azur, des tailles étroites et des hanches opulentes. Par leurs poses languissantes et leurs douces paroles, elles dérobent à ceux qui les regardent leur sagesse et leur discernement.

« Conle le Beau, appelé aussi le Rouge, était fils du roi Conn Cetchathach. Il se trouvait un jour, avec son père, sur la colline d’Uisnech, quand lui apparut brusquement une ravissante jeune fille. Elle venait, disait-elle, de Tir na m-Ban, la Terre des Femmes, où la paix règne et où les batailles y sont inconnues.
« Seul Conle voyait et entendait la jeune fille. Le roi entendant son fils parler, lui demanda ce qui se passait. La jeune fille fit savoir qui elle était, qu’elle aimait Conle-le-Rouge et qu’elle l’appelait dans la Plaine des Plaisirs.
« Corân, le druide du roi Conn, empêcha par des formules magiques que Conle succombe à la belle. Avant de disparaître devant le pouvoir du druide, la fille jeta une pomme à Conle.
« Conle s’en nourrit pendant un mois sans qu’elle diminue et sans avoir besoin d’autre nourriture. Il ne cessa de penser à la jeune fille.
« Un jour, elle se manifesta de nouveau à lui renouvela son invitation. Alors, sans hésiter, il déclara à son père que, malgré toute sa tendresse pour les siens, il ne peut renoncer à l’amour de la belle inconnue. Il saute dans la barque de la fille, et disparaît. »

Les Nexai ne sont pas chastes et dispensent volontiers leurs faveurs. On peut les conquérir en volant leurs vêtements pendant qu’elles se baignent.

« … à midi sonnant trois cygnes au plumage immaculé se posent au bord d’un lac et y prennent la forme de trois ravissantes jeunes filles qui tout aussitôt se déshabillent pour prendre leur bain, et le fils du roi de Poher s’empare des vêtements de l’une d’elles pour qu’elle ne puisse pas repartir avant d’avoir exaucé son souhait. » (Mab roue Poher)


Les Divinités protectrices des villages, Toutates :

Ces divinités sont les dieux tutélaires des villages. Ils veillent au bien des habitants. Pour beaucoup leurs noms ont une référence strictement locale, et plusieurs expriment de façon explicite l’association entre le dieu et le groupe tribal.


Les Ancêtres, Rogenate :

Sous le nom d’Ancêtre on vénère les premiers Progéniteurs des Celtes ainsi que tous les ancêtres brûlés ou enterrés selon les rites. Considérés comme des dieux, des offrandes leurs sont offertes.


Les Réalisés, Uercantate :

« Les humains qui ont atteint l’état de libération et rentrent donc dans les limites de la définitions des dieux, donnée par Patanjali, restent toutefois distincts des autres dieux. Il y a une différence entre les êtres nés dieux, éternellement libres, et les êtres devenus dieux après avoir été des hommes et avoir traversé une vie d’esclavage. L’être humain qui se dissout dans la Nature-fondamentale risque de revenir et de retrouver le fruit de ses actions qui l’attend. Un dieu né éternellement libre. » (Yogatrayânanda, Shrî Râmâvatara kathâ)


Les Sages, Suuides :

Les Sages sont des êtres mystérieux en rapport avec l’origine de l’homme et l’origine de la connaissance. Représentés sous forme humaine, les Suuidate sont en réalités des puissances éternelles qui apparaissent de temps en temps, chaque fois qu’une nouvelle révélation est nécessaire. Les Sages représentent donc des énergies fondamentales qui se combinent pour créer la vie. Ce sont des êtres qui « voient » la loi-cosmique et qui l’expriment en termes de création ainsi qu’en termes de savoir
Au nombre de sept, ils résident dans le ciel sous la forme des sept étoiles de la Grande Ourse, et portent les noms suivants : Uissus (Connaissance), Uocomarcos (Recherche), Eulaxsus (Sagesse), Uirionos (Vérité), Uiros (Vrai), Andiatis (Supérieur) et Uindosenos (Blanc l’ancien).



LES GENIES


Les Esprits-de-l’Espace :

Tout comme les centaures auxquels ils sont apparentés, ces Esprits sont représentés avec un torse humain et un corps de cheval. Ils sont de la même famille que les Hommes célestes et les Esprits vagabonds qui sont aussi des bardes et des musiciens célestes. Panégyristes du ciel, ils admirent les héros et chantent la gloire des dieux.


Les Esprits-de-la-Terre :

Les souterrains, les catacombes et les anciennes carrières sont les demeures traditionnelles de ces esprits. Il n’est recommandé à personne d’empiéter sur les collines des esprits ni sur aucun de leurs domaines. Les Esprits-de-la-Terre, appelés les Mystérieux, Runuteroi, se donnent beaucoup de mal pour protéger leurs maisons et leur or. Les chercheurs de trésors qui fouillent leurs collines et qui négligent leurs avertissements, subiront les coups du mauvais sort, la ruine et la mort en seule récompense.

Il existe une myriade de ces êtres : Les Petits-Etres, les Frappeurs, les Nains et les Lutins, pour ne citer les plus connus.


Les Petits-Etres :

Les Petits-Etres sont laids, d’aspect rébarbatif et grotesque. De petite taille, ils ont le pouvoir de s’enfler jusqu’à des formes monstrueuses. Outre qu’ils sont utilement employés à garder les trésors des collines, ce sont des bandits infâmes, des voleurs accomplis, des vandales parfois dangereux. Ils sont capables de piller les demeures des humains, d’enlever des enfants, de flétrir les récoltes et de faire toutes sortes de tours pendables.


Les Frappeurs :

C’est une race de petits êtres noirauds et taquins, ils prennent souvent un aspect animal, témoin de leur nature bestiale. Ce sont les compagnons des morts.
Tous ne sont pas d’essence démoniaque. Ceux qui hantent les mines sont généralement bien disposés envers les humains.


Les Nains :

Petits et vigoureux, les Nains sont en général barbus, ils ont l’air de vieillards, mais c’est qu’ils atteignent leur maturité à l’âge de trois ans et que leur barbe est grise dès sept ans. Ils vivent dans les montagnes d’où ils extraient les métaux précieux pour en faire des armes, des armures et d’autres objets doués de pouvoirs magiques.


Les Lutins :

Il n’est pas un endroit qui ne soit hanté par ces petits êtres verts et malicieux. Ils dansent à l’ombre des menhirs et vont gambader sur les rives des torrents. Ces esprits turbulents adorent voler des chevaux et des poneys pour leur folles chevauchées nocturnes sur la lande, ils tirent sur les crinières de leur montures pour les faire courir, tant et si bien qu’on les trouve tout emmêlées. Les Lutins aiment à s’amuser mais travaillent dur, néanmoins, et souvent, ils battent le grain de nuit en échange de pain et de fromage.

Ils prennent souvent l’apparence du hérisson.


Les Fées, Sebarate :

Formes mineures de la Déesse, les Sebarate sont, pour la plupart, des esprits bienfaisants que l’on rencontre dans les grottes, les étangs, les bois et les montagnes.


La Fée Dorée, Diuanna :

Elle est blonde et belle, pleine de rire et de bonheur, d’allure très ouverte et sans peur, entourée d’une aura de lumière dorée. Aimante, on la croise à l’entrée des grottes.


Les Ondines, Tondate :

Ces Fées sont une race de Nymphes que l’on trouve dans les chutes d’eau sous la forme de femmes nues de taille normale et d’une beauté singulière. Elles ont les cheveux d’un blond brillant, le front large, les traits admirablement ciselés, les yeux immenses et lumineux avec un reflet de sauvagerie dans les prunelles. Elles ne sont pas hostiles.


La Fée des bois, Sebara cetion :

C’est une jeune femme bienveillante. Elle porte de longs cheveux noirs qui flottent librement et lui donnent une allure un peu sauvage. Elle porte parfois, comme tout vêtement, des guirlandes et des colliers de feuilles qui se balancent à son cou.


Les Sacrées, Nemetate :

Ce sont les Fées protectrices des sanctuaires situés au sommet des collines. Elles se tiennent le long des chemins de montagne regardant, en silence, passer les pèlerins. Quant aux mal-inspirés, elles se jettent sur eux, les cheveux ébouriffés. Faisant « les folles », elles tournent, elles sautent avec un sauvage abandon dans une ronde effrénée, contraignant ces gens à se joindre à elles. La plupart du temps cette folle ronde entraîne la mort des profanateurs.


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 523
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Dim 1 Avr 2018 - 17:24

Merci Tasgos.
Chez les Grecs anciens, il y a toute une classification des naïades selon qu'elles soient de l'Océan ,d'une rivière, etc. Il en est de même avec les Dryades, esprits féminins des forêts, les Hamadryades qui intimement liées à un seul arbre, etc. Cela fait bien longtemps que je n'ai plus lu sur le sujet.

Pour les Nordiques, il y a aussi les nains. Et sûrement bien d'autres. Et en Islande, ils n'ont pas hésité à stopper momentanément la construction d'une autoroute, le temps que les Elfes quittent leurs résidences qui se trouvaient sur le trajet, et retrouvent un logement ailleurs. C'est encore très présent là bas :-).

Merci Auetos pour le rappel de ce post.
Je l'avais lu, mais il y a déjà bien longtemps.
Par contre les Nymphes/Nexai, courtisanes du ciel ?! Damned !
Et qu'ont-elles en échange ? Car une courtisane offre son corps toujours contre une contrepartie. Et si on en revient à la mythologie grecque, de nombreuses nymphes au contraire fuyaient les avances des Dieux car elles souhaitaient rester libre et indépendante. Je ne les imagine pas autrement sur nos terres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3724
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Lun 2 Avr 2018 - 6:30

Brigonerta a écrit:

Par contre les Nymphes/Nexai, courtisanes du ciel ?! Damned !

Ne pas oublier que la vraie courtisane, au sens antique du mot, était une artiste, une prêtresse même, une Femme qui, en raison de son éducation et de ses qualités artistiques, joua un grand rôle dans la vie de certains hommes de haut rang (politiques, philosophes, etc.).

« C'était à l'extrémité lointaine de la grande avenue rectiligne qui (...) menait du temple à l'agora (...) « Les courtisanes ! Les courtisanes sacrées ! » (...) Elles arrivaient comme une inondation vivante, (...). On les reconnaissait, à présent. On distinguait leurs robes, leurs ceintures, leurs cheveux. Des rayons de lumière frappaient les bijoux d'or. » (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 196.)

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 523
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Ven 6 Avr 2018 - 23:20

Oui, néanmoins malgré leurs "pouvoirs" elles étaient facilement critiquées et mal vu par la société. De plus, nous parlons ici d'humaines et qui agissaient ainsi pour obtenir un statut, un pouvoir (ente autre financier) que la société refusait aux femmes et que la base de l'arrangement restait avant tout le don de leur corps pour des ébats sexuels.

Les courtisanes sacrées citées dans l'extrait me semblent plutôt être des prêtresses qui pratiquaient la prostitution sacrée dans certains temples.

Donc, les Nexai courtisanes du Ciel ? Une divinité où les êtres féminins utilisent leurs corps comme la seule arme qu'on leur accorde pour obtenir un pouvoir plus grand ? J'avoue être plutôt sceptique. Je vous dirais le jour où j'en rencontrerai une Laughing


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos



Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Dim 13 Mai 2018 - 14:16

.


Dernière édition par Clyde TriCanauos le Lun 14 Mai 2018 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    Dim 13 Mai 2018 - 15:10

Tiens, malgré notre vaticon II tu t'intéresse toujours à nous?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les entités, esprits et autres compagnies    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les entités, esprits et autres compagnies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Talisman contre les esprits (faire monter)
» [Help] Invoquer une entité angelique planétaire.
» Cette médium parle aux morts... ou à d'autres entités maléfiques ???
» Des esprits oppressants chez moi
» entité ou ami imaginaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Croyances des Druides-
Sauter vers: