forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le son, le chant

Aller en bas 
AuteurMessage
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Le son, le chant   Mer 11 Avr 2018 - 1:22

J'aurais pu écrire à la suite du sujet d'Artio Le son dans la sphère rituelle, mais même si c'est lié, je voudrais l'aborder d'une manière différente.

Premièrement, lorsque je purifie mon foyer , il m'arrive régulièrement de faire sonner une petite cloche en fonte dont j'apprécie beaucoup le son et la résonnance.
Surtout depuis que j'ai vu un reportage en 2014 Parsis, les enfants de Zarathoustra.
A partir de 2 min 51, nous pouvons voir un rituel du feu et le prêtre explique que le son de la cloche n'est pas là pour appeler leur Dieu, mais pour chasser les énergies négatives.

Cela m'a de suite parlé. Avant je trouvais un peu ridicule l'usage des cloches vu parfois, par-ci, par-là. Cette idée que la vibration du son de la cloche chasse et brise les énergies négatives me plaît beaucoup.
Je n'ose pas imaginer la tête de mes voisins quand ils m'aperçoivent derrière mes fenêtres, me promenant avec de l'encens ou de la sauge brûlante, ma cloche sonnant vers toutes les directions et parfois jetant du gros sel devant le pas de ma porte Laughing .
Utile en purification, ma cloche en devient même une protection sur le moment.

Mais je me suis rendue compte également de l'importance du son, voir du chant lors de moment précis où je m'étais mise à chantonner un air sans m'en rendre compte. Cela m'arrive souvent lorsque je me baigne à la mer par exemple. Après discussion avec une amie païenne, elle me disait que c'était pour m'harmoniser avec les ondes vibratoires du lieu. Après réflexion, j'approuve ce qu'elle dit. Dans ces moments précis, je suis dans un état second. Je ne dirais pas jusqu'à la transe. Mais je me sens déconnectée de la société humaine mais bien connectée au lieu et à l'énergie qui m'entoure. Je dirais même noyée dans ce flot d'énergie, sans mauvais jeu de mot.

Et souvent je regrette de ne pas connaître de chant. Le chant d'épopée de nos divinités, ou de simples comptines évoquant le quotidien de nos croyances ou les êtres fantastiques qui habitent nos légendes. Car le chant permet de se recentrer de manière plus active que la respiration et évite à l'esprit de trop divaguer. Utile en préparation d'un rituel. Je trouve également qu'il permet de diffuser autour de nous une énergie qui se propage. Ou juste le plaisir de chanter ma foi.

Je regrette parfois de ne pas avoir le don de musicienne ou de parolière pour pouvoir les créer. Il m'est même arrivée de penser reprendre l'air de comptine connue et de tenter d'en changer les paroles. Ce n'est pas encore gagné.


Que pensez-vous du chant ? Du rôle qu'il peut avoir ? Un barde parmi vous pour travailler à cette idée ? Je m'y associe de bon cœurs si nos idées convergent.

Je lisais Tasgos, dans le sujet d'Artio's, que tu chantais tes prières. J'aime beaucoup cette idée. Je pense m'y mettre aussi Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 703
Age : 53
Localisation : Ferrières - Ardennes
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Mer 11 Avr 2018 - 9:40

En effet, le son impacte l'air et la matière, voire plus. Tu citais les mots "énergies" et "dieux". Quelle distinction y fais-tu ?
La réponse est là, à mon avis.
Quant à la parole chantée ...tandis que la parole fait appel beaucoup au mental, le chant, lui, fait résonner tout le corps et surtout le cœur. C'est donc une prière qui "résonne" avant de "raisonner". La résonance, elle, n'est-elle pas canal, tandis que le raisonnement sépare ?
Quand le texte est élaboré, se glisse beaucoup de clarté. Mais un texte complexe est difficilement "musicable". Il est plus répétitif, "mantrique". (désolé si j'invente un nouveau dico). En fait, mantra vient de pensée. Cette pensée s'inscrit lentement, durement dans les mondes. Pourvu qu'elle soit pure et fervente.
A mon grand dam, je ne suis pas musicien. Mais mon bardisme a d'abord été intellectuel puis compréhension, et enfin exécution.
Cette exécution n'a été possible que collectivement, quand s'associent les talents de divers sacerdotes, musiciens, chanteurs, autres. Ainsi placé "justement" dans le rite, l'apport résonnant s'en est trouvé augmenté, quand l'ensemble des participants "souriaient" au moment.
N'hésite pas alors à "collaborer", ce qui finalement va te nourrir et t'enseigner. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3827
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Mer 11 Avr 2018 - 12:01

Bien que je ne sois en rien musicien, je reconnais, comme vous, que le son, la vibration est de toute importance dans un rituel, par exemple, de protection, pour les raisons invoquées, savoir, rejeter les forces démoniaques en dehors de l’espace sacré. Voilà pourquoi, nous autres, nous usons de cet instrument qu’est la clochette ou, mieux encore, de la lance sistre, lors de nos célébrations...

Le chant, oui, je suis preneur, bien que pour l’instant nous n’ayons pas de barde réellement calé qui pourrait entonner de belles paroles accompagnées d’une douce musique jouée sur une jolie lyre... je pense, à la suite de Artio’s, que le chant fait résonner le corps.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Mer 11 Avr 2018 - 13:24

Artio's , l'énergie est pour moi une et multiples et est une émanation d'entités différentes dont nos Divinités.

Et l'idée de faire ça me plairait si je trouvais des personnes avec des disponibilités communes et les mêmes envies..

Auetos, oui Mattionos m'a parlé de la sistre et j'ai trouvé ça très parlant. J'aime la lyre celtique, mais pas trop longtemps.
Il s'avère que les musiques aériennes deviennent pour moi mentalement douloureuses au bout d'un moment. Comme si on m'étirait vers le ciel au risque de me déchirer.
Sensations difficiles expliquées.

Et puis les percussions basses et puissantes qui montent du sol le long du corps, s'harmonisent avec le coeur et explosent vers le ciel me parlent beaucoup plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diligos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 29
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Mer 11 Avr 2018 - 16:17

Je te rejoins totalement Brigonerta sur ta description des différences entre son aériens et son plus graves, comme les percussions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1060
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Jeu 12 Avr 2018 - 18:32

Bonjour,

Le chant ou la musique sont très importantes dans les rituels....Et ce quelques soit le pays ou la religion....

Saviez-vous que toutes les liturgies Chrétiennes étaient chantées et les paroissiens debout dans les lieux de cultes... ? D'où le fait qu'aujourd'hui cela n'est plus compris....Ils étaient actifs....Pas comme aujourd'hui....Assis à écouter parler un prêtre qui ne comprends plus ce qu'il fait ou dit...
Petite note: je ne suis pas Chrétien, ni baptisé Laughing

Dans le Bouddhisme, les Amérindiens, ect....Idem....Tout est musicale, chant, geste et bien-sûr la pensée...

Pensée (ou image)-parole-geste/ Kannen-Mantra-Mudra....Pour faire un bon rituel, il faut ses trois pratiques...comme je l'ai lu dans les réponses plus haut...Pour ce mettre au diapason... Very Happy Le son est une vibration....Une onde....

Bien à vous
Moilogustos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Jeu 12 Avr 2018 - 22:29

Il y a quelques années, je me suis retrouvée embarquée dans une messe donnée par l'Eglise orthodoxe celtique, située dans une petit village des environs d'Avignon. Elle était tellement discrète qu'on rentrait dans une maison de village pour se retrouver dans une toute petite église aménagée. Plutôt même une chapelle. Petite, sobre, peu de lumière extérieure. Seules personnes présentes : le prêtre, le curé, la personne qui m'en avait parlé et moi. J'en suis ressortie toute retournée.
Non pas que j'aspirais à devenir chrétienne. Mais par la force de ce que j'y avais vécu. La messe était chantée. La ferveur de ces deux religieux, assez âgé d'ailleurs, si puissante et si profonde. Et le fait que nous ayons pu être un peu actif en nous levant, chantant, nous rasseyant. Je regrette d'ailleurs que les simples croyants dans le druidisme n'aient pas leur part d'intervention/d'action afin qu'ils puissent se sentir plus investis.

Comment j'ai réussi à concilier ma foi avec cette messe sans hypocrisie ? Tout simplement que lorsque j'avais la foi chrétienne, il y a plus de 20 ans de ça désormais, j'adressai régulièrement mes prières à Marie.
Pour moi, Marie, voire même plus Sainte Anne, sur nos terres ne sont que des noms donnés à des divinités féminines liées à la Terre. Alors sans la nommer, je prie et consacre mes pensées à la Déesse de la Terre.
D'ailleurs, il m'arrive régulièrement d'allumer une bougie dans les églises, devant les statues de la Vierge et d'envoyer une prière à la Déesse. Avec amusement, je n'ai jamais ressenti de réticences vibratoires ou énergétiques en ces lieux face à mon action. Particulièrement lorsque le site d'implantation était païen auparavant.

Puis j'en reviens à ce sujet des chants. J'envie un peu les chrétiens d'avoir tout un répertoire à leur disposition . Quand j'aurais plus de temps, j'essaierai de m'y pencher un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diligos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 29
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Ven 13 Avr 2018 - 9:38

Tu avais la même pensée que ma grand-mère, qui elle aussi ne priait que le vierge Marie, laissant le christ là où il était, sur la croix. J'ai toujours pensé, bien que chrétienne, que le fond de sa pensée, de sa croyance était résolument païenne. Au final je ne me trompais pas, et je constate que tu l'abordes de la même manière.

Pour les credimaroi de la C.C.C, moi aussi je pense qu'il leur faudrait plus d'investissement, parce que c'est la base de toute croyance. Si c'est seulement pour assister à un office sans pour autant bouger le moindre petit doigt en restant dans son coin, cela manque cruellement de vie. Je pense que je ne m'avancerait pas trop en disant qu'il nous manque des personnes capable de recréer des chants, de sons et des vibrations dans nos offices, tout comme il serait bon d'y ajouter les comptes, compter les textes mythologiques serait déjà en soi, une très bonne approche. Merci pour ce rappel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 525
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Ven 13 Avr 2018 - 10:22

Diligos a écrit:

Pour les credimaroi de la C.C.C, moi aussi je pense qu'il leur faudrait plus d'investissement, parce que c'est la base de toute croyance. Si c'est seulement pour assister à un office sans pour autant bouger le moindre petit doigt en restant dans son coin, cela manque cruellement de vie. Je pense que je ne m'avancerait pas trop en disant qu'il nous manque des personnes capable de recréer des chants, de sons et des vibrations dans nos offices, tout comme il serait bon d'y ajouter les comptes, compter les textes mythologiques serait déjà en soi, une très bonne approche. Merci pour ce rappel.

tout à fait d'accord avec cela. Merci à Brigonerta pour avoir implicitement posé la question : comment et dans quelle mesure amener les assistants à une cérémonie, à participer pour qu'ils se sentent davantage investis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
tasgos

avatar

Nombre de messages : 185
Age : 35
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Ven 13 Avr 2018 - 12:46

Brigonerta a écrit:

Je lisais Tasgos, dans le sujet d'Artio's, que tu chantais tes prières. J'aime beaucoup cette idée. Je pense m'y mettre aussi  Very Happy

Oui, chanter apporte quelque chose de plus que je ne saurais définir, comme si c'était une offrande car la musique me semble une offrande. Et le fait d'utiliser le celtique ancien fait que je m'exprime plus par l'âme que par le cérébral. La langue française demande réflexion et organisation, le celte ancien sont des idées et des sons, ils sortent plus facilement de la bouche.

Certes il convient de tenir compte des lunes et des dates pour les célébrations, mais on peut aussi prendre cinq minutes dans la journée, même chez soi, pour honorer les noms sacrés. Cela se vit tous les jours ou presque.


Les prières que j'utilise ne peuvent être que simplistes et les mots validés par comparaison avec les autres langues celtes, elles vont directement à l’essentiel et c'est l'émotion qui parle. En voici en quelques unes.

"Godio to deo mercurio cissonniun tectouirus inter dumnei ac bitou" Je prie mercure cissonius dieu des voyageurs, entre l'au-delà et le monde du vivant.

"Godio to deo taranin nemi to dea rosmertan diaras dede nerton ac glauon ac goron" Je prie le tonnerre taranis dieu céleste qui offre à la déesse prodigue de la terre la force, la pluie et la chaleur.

"Godio to dea rosmertan diaras to snibo dede betun in magoisu ac olcasu ac uidusu" Je prie la déesse prodigue de la terre qui nous offre la nourriture des prés, des champs et des bois.

"Godio to dea erecuran amseron genatan nemi ac diaras ac carantian dumni esi inter dumnei ac bitou ac nemei. (To snibo dede nouio amseron / discaron amseron)."
Je prie la déesse des saisons erecura fille du ciel et de la terre, épouse du monde souterrain. Tu es entre le monde souterrain, la vie et le ciel, (Tu nous offres la saison claire (nouvelle) / la saison sombre (déclin))
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1060
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Ven 13 Avr 2018 - 13:26

Bonjour,

Tout à fait d'accord avec toi, moios Brater Diligos quand tu dis, je te cite:


"Pour les credimaroi de la C.C.C, moi aussi je pense qu'il leur faudrait plus d'investissement, parce que c'est la base de toute croyance. Si c'est seulement pour assister à un office sans pour autant bouger le moindre petit doigt en restant dans son coin, cela manque cruellement de vie. " ....

Bien à vous
Moilogustos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3827
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Ven 13 Avr 2018 - 14:46

Diligos a écrit:
Pour les credimaroi de la C.C.C, moi aussi je pense qu'il leur faudrait plus d'investissement, parce que c'est la base de toute croyance. Si c'est seulement pour assister à un office sans pour autant bouger le moindre petit doigt en restant dans son coin, cela manque cruellement de vie.

Dubrinertos a écrit:
tout à fait d'accord avec cela.

Malheureusement mes amis en disant ça vous êtes dans le faux. Bien que nous n’ayons rien de bien concret concernant les rites celtiques, nous pouvons palier en regardant ce qui se faisait chez nos proches voisins, les Grecs et les Romains.

Or, lors d’un rituel le prêtre ordonnait trois choses aux fidèles :

1 - que ceux qui n’étaient pas des leurs se retirent
2 - de se couvrir la tête
3 - de faire silence

A la fin du sacrifice il donnait l’autorisation de parler et de se découvrir.

Je comprends que vous vouliez que nos credimaroi puissent chanter et danser, pas de problèmes, mais lors du banquet, qui se fait juste après, pas lors du sacrifice, qui est un acte complexe (trop pour certains) qui doit être déroulé le plus justement possible.

Je sais qu’en disant ça, d’aucuns vont dire que je suis rigide, froid, dur, etc. mais je préfère ça que d’être traité de flasque, de tiède ou de mou.

Ceci dit, dans le post de Brigonerta, je ne vois que trois personnes à cette messe ; deux prêtres et une invitée qui se lève ou s’assois quand on lui dit et chante – avec les curés – à des moments précis. Nous ne sommes plus dans l’improvisation si chère aux néo-druides mais dans un rituel orchestré au pied-de-la-lettre voire au cordeau.

Nos rituels sont simplement différents. Et même si les credimaroi présents ne chantent pas, ils ont, dans certains d’entre eux, la possibilité de bouger pour apporter des offrandes ou des vœux.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diligos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 29
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Ven 13 Avr 2018 - 17:35

En fait, en disant cela, je ne pensais pas à une ouverture libre des Credimaroi aux rites (ce serait bien mal me connaitre). En réalité, il faudrait voir autrement le rite, non plus comme une chose unitaire, mais une chose inclue. Par exemple, on peut à tout moment porter des offrandes, et pourquoi pas organiser cela au tout début, avant les premières paroles, où chacun apporte au Druide ses offrandes, qui seront alors placés sur la table des offrandes, et recevoir, en retour, une marque, un point de cendre sur le front par exemple, une petite bénédiction (rien que cela les incluent d'une part). Ensuite, je pense que l'Udcantarios ou l'Udcantaria devrait avoir un rôle peut être un peu plus important, comme celui de raconter un passage de la mythologie, peut être avant le début de la célébration (en y mettant les formes cela va de soi). Après, une chose qui pourrait être anodine pour certains, surtout ceux qui ne sont pas originaires du catholicisme comme moi, mais l'importance de l'homélie par exemple, elle s'adresse directement aux hommes, et leur adresse un message dans le temps présent au cours d'un instant intemporel. Certaines homélies sont un prosélytisme forcené, d'autre, je vous assure, sont d'une toute beauté. Cela pourrait être du ressort du sage, de l'Odacos, en début, ou en fin. Il y a plein de manières de faire pour "impliquer" le croyant dans le rite, sans que cela n'interfère avec le rite, vraiment plein de façons. Et je pense qu'il serait bien pour nous d'y songer, ne serais-ce que pour la beauté du moment.

Après, juste en petit aparté, ceux qui auront déjà eut l'immense honneur, comme moi, d'assister à une célébration en Inde, pourront confirmer que là aussi, c'est loin de l'image d'Epinal que nous nous en faisons. C'est souvent désordonné, sale, et très, très, très, très, très, très bruyant. Mais au moins, c'est vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Sam 14 Avr 2018 - 9:45

Toutes vibrations sonores (et notamment les chants) permettent "d'aethérer" la matière et de "densifier" l' "invisible".
Les deux plans se rapprochant, cela permet de meilleurs "ressentis" et implications dans les rituels.

Pour la partie "d'aethérer" la matière, cela se fait très fortement pour les participants qui chantent, et très faiblement pour les participants qui ne chantent pas, car les vibrations résonnant dans la gorge (passage de l'air "vibré") se répercutent dans les trois chakras du haut, la boite crânienne faisant office de caisse de résonance aux vibrations "non audibles" des chants, par inter-action avec le Mental.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Lun 16 Avr 2018 - 14:38

Merci Anamcara.
Je ne l'aurais pas expliquer comme ça, mais il est vrai que chanter nous fait entrer dans la vibration et l'énergie du moment, voire même du dieu présent.

Auetos, s'il existait un chant adéquat, verrais-tu acceptable que les credomaroi chantent juste après l'acte du sacrifice ?
Car le chant ne pourrait il pas être vu comme une offrande aux Dieux et Déesses également ?
En ce cas, le sacerdote indiquerait le moment de chanter.

Ce qui pourrait concilier l'envie aux credimaroi d'êtres plus "présents" et actifs lors du rituel, tout en laissant le rituel être célébré tel que le sacerdote le souhaite.
Qu'en penses - tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3827
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Lun 16 Avr 2018 - 17:52

Brigonerta a écrit:

Auetos,  s'il existait un chant adéquat, verrais-tu acceptable que les credomaroi chantent juste après l'acte du sacrifice ?
Car le chant ne pourrait il pas être vu comme une offrande aux Dieux et Déesses également ?  
En ce cas, le sacerdote indiquerait le moment de chanter.

Ce qui pourrait concilier l'envie aux credimaroi d'êtres plus "présents" et actifs lors du rituel,  tout en laissant le rituel être célébré tel que le sacerdote le souhaite.  
Qu'en penses - tu ?

Je trouve l’idée séduisante... elle mérite qu’on s’y arrête et y réfléchisse.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diligos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 265
Age : 29
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Lun 16 Avr 2018 - 19:16

Moi je valide à 100% :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 703
Age : 53
Localisation : Ferrières - Ardennes
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Le son, le chant   Mar 17 Avr 2018 - 11:59

Je ne vois pas , moi, les choses de manière aussi binaire.
Cependant, il vrai que donner de la place à ces choses demande beaucoup d'investissement préalable, car au moment du rite, chacun est à son affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le son, le chant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le son, le chant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le chant du départ
» Isis blessée à cause d'un méchant chat...
» chant de louange
» Un titre gratuit ( enseignement ou chant religieux )
» ESPRIT de DIEU, Souffle de Vie (chant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: