forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les spécialisations druidiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Les spécialisations druidiques   Mar 10 Jan 2006 - 9:48

Le terme « druide » englobe également les fonctions générales de philosophe, sage théologien, semnothée, prêtre (sacerdotes, oeditus, antistites), magestermes… mais les druuides sont en réalité spécialistes dans un ou plusieurs domaines : Bardes-poêtes-musiciens, uates, augures-haruspices, devins, astronomes, médecin, etc. On peut cependant les classer en trois catégories :

Les druides théologiens. Selon César, ils se livrent à d’immenses spéculations qu’ils transmettent à la jeunesse. Ils ont la charge de la religion, de la justice, de l’enseignement et de la surveillance du pouvoir politique. En somme, on peut retenir qu’ils méditent mais aussi expliquent et commentent les doctrines sacrées.

Les bardes. En gaule, se sont eux qui s’occupent de la poésie et de la littérature. Parmis eux nous trouvons donc les musiciens, les poètes, les chantres, les panégyristes et les historiens.

Les uates. Ils ont le droit de se mêler des affaires politiques et militaires mais aussi ont beaucoup à faire dans le domaine spirituel. Ils exécutent toutes les applications « pratiques » de la religion à savoir la médecine (magique, sanglante et végétale), la divination et le sacrifice.

En résumé les druides sont des philosophes, des historiens, des généalogistes, des aruspices, des prédicateurs, des satiristes, des juristes, des avocats, des enseignants, des diplomates, des ambassadeurs, des musiciens, des poètes, des médecins, des chirurgiens, des herboristes, des mathématiciens, des astronomes, des architectes, etc., et des prêtres.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Mar 16 Déc 2008 - 15:10

Puisqu'il faut bien se lancer un jour (je tâcherai de faire ma présentation un peu plus tard), la description que vous donnez ici des vates semble appuyer mon "intuition" (et une bonne dose d'esprit d'analyse) qui me fait songer que les Gallisenae remplissaient sans doute cette fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Mar 16 Déc 2008 - 21:12

Hormis pour le sacrifice sanglant, je suis d’accord avec vous. J’en ai d’ailleurs glissé un mot dans « Les Femmes et le Druidisme »

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Mar 11 Fév 2014 - 22:18

Avec le recul que j'ai actuellement, je reviens sur mes dires car je trouve que le "travail" du vate est très différent; même si les actes posés peuvent sembler identiques, cela se joue sur un "autre plan".

J'ai l'impression que le travail du vate est plus intellectuel malgré tout alors que, comme je l'explique ailleurs, le travail des femmes (dont les Gallisenae) est inspiré et donc ne passe pas nécessairement par l'intellect.

Et je confirme pour le sacrifice sanglant; d'ailleurs, il arrive un moment où le sang dégoûte...mais bon, cela n'a peut-être aucun lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Lun 17 Fév 2014 - 10:49

Que pensez-vous de mon analyse ?
https://docs.google.com/file/d/0B4WiwLE9V9MTZEVRcFVjV3VTeG8/edit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Lun 17 Fév 2014 - 16:56

Cela me semble bien équilibré et assez représentatif mais j'ai juste envie de mettre un petit bémol de rien du tout en ce qui concerne l'aspect féminin (et je t'en ai déjà peut-être touché un mot; je ne me souviens plus très bien), tel qu'on en parle dans le poste sur les femmes dans le druidisme, ce que j'en dis dans mon journal...plus mes expériences s'affinent (et pas uniquement en rituel; c'est assez involontaire la plupart du temps) et plus je me rends compte de l'aspect un peu...décalé de la Veleda (ou File telle que Fedelm, bien que je ne connaisse pas bien le type d'initiation qu'elle a vécu) par rapport au barde.

Même si le barde est dans l'inspiration, il a un aspect encore trop intellectuel (si je puis dire) par rapport à la Veleda.

Je ne dis pas que je suis une branque, loin de là, mais je sépare les expériences type "veleda" (que je range dans le chamanisme) de l'aspect oratoire...je pense, d'ailleurs, que c'est l'une des raisons pour laquelle la Veleda avait un interprète (ou un message du moins), qu'elles étaient isolée du reste du monde également.

Mais sinon, la classification est intéressante en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Lun 17 Fév 2014 - 18:02

J’aime bien ce que vous dite Artio’s… j’ai juste relevé deux petites choses qui me chagrine ; « le druide apprenti dit marcassin », ça non, et « le druide sage ou Ollam dit sanglier », je ne peux pas. Excusez-moi. Ce sont les termes marcassin et sanglier qui me chiffonne, à part ça je trouve votre analyse pertinente, idoine et conforme.

Personnellement à la place de marcassin ou mabinog j’aurais mis mapiniacos ou uoctlonos et pour le sanglier Ollamos. Ah oui, j’oubliais le titre d’archi-druide n’existe pas, c’est une invention récente pour contrebalancer avec l’archidiacre.

Pour les « grades » voir ici : http://druuidiacto.forumculture.net/t54-et-les-grades-neodruidiques

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Lun 17 Fév 2014 - 19:30

Auetos, une conversation dernièrement avec Raphael Zander qui vient de raccrocher m'a fait poser le constat suivant :
à force de soumettre de manière pyramidale les différents sacerdotes, il est normal qu'un druide finisse par éprouver une lassitude à observer l'inaction de ses disciples. Je crois que cela est dû à la non-reconnaissance de l'équivalence horizontale et complémentaire de tous les sacerdotes ; ces derniers ne se sentant pas à prendre leur place. Et je l'ai constaté dans maintes clairières aujourd'hui disparues. Quel gâchis. Autrefois, j'avais entrepris un groupe basé sur l'équivalence. Mais il se basait sur des touristes ignares; Et là aussi, je pense qu'un cheminement sérieux et sincère doit être entrepris et suivi par un druide docte et bien basé.

Gwen, d'où sors-tu qu'un barde est intellectuel ?  Si l'inspire, l'Awen vient, le processus se fait, si l'expire vient, pareil, qu'il soit pour la divination ou non.  Toutefois, oui, un homme peut se sentir plus enclin aux mots en général tandis qu'une femme, et je ne présume de rien, à ses propres moyens d'expression. Est-ce nourrissant d'en mettre l'accent ? Pourquoi choisir le druidisme si la voie de la veleda est une voie de solitude ?

Blague dans le coin, c'est quoi encore une veleda, c'est pas une marque de shampoing ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Lun 17 Fév 2014 - 19:57

Dans la mesure où tu y mets des historiens, pour moi cela relève de l'étude et donc de l'intellect.

Pour prendre un exemple comparatif avec le grand nord; le barde (historien) est le scalde alors que le file/veleda (de welet- "qui voit") est la völva.

Si tu veux en savoir un peu plus, lis les sagas, lis la Völuspa...au même titre, relis la prophétie de Fedelm, dans les premières pages de la Razzia des vaches de Cooley.

Les scaldes ne voient pas, ils racontent des sagas (la réputation étant extrêmement importante dans le nord, mais chez les celtes également si l'on se réfère aux nombreux textes médiévaux Irlandais, Gallois...).

La Völva, la File, commencent leur prophétie par "je vois" (Fedelm voit "rouge" sur l'armée d'Ailill et Medb) et l'inspiration est d'origine divine, à l'image de la Pythie...messagère des dieux donc.

Maintenant, on retrouve en effet le wut dans l'inspiration poétique...et à voir la complexité de la poésie scaldique, je ne suis pas certaine qu'elle soit inspirée. Et si tel est le cas, je pense qu'elle était retravaillée.

On peut être un excellent chroniqueur et un poète médiocre...ou un excellent troubadour satire mais un mauvais chroniqueur, si l'on se situe au Moyen Age, etc.

Veleda fut un personnage historique; elle a réellement existé et était la messagère de Sukellos et Nantosuelta. On a beaucoup écrit sur elle, sous le nom de Velleda (erreur de retranscription sans doute).

Sinon, il existe une marque "weleda", qui fut créée dans la continuité des travaux de Steiner et sa biodynamique, oui, mais c'est un détail insignifiant. Même si je reconnais que ces produits sont excellents  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Lun 17 Fév 2014 - 20:21

Les celtes nous ayant laissé peu de traces (mis à part la prophétie de Fedelm, dont on sait qu'elle était File, mais ce n'est pas elle qui a rédigé, évidemment, la Razzia des vaches de Cooley), je remets ci-dessous la Völuspa; il est clair que ce n'est pas la devineresse/prophétesse qui a rédigé ce texte mais un scalde évidemment; il apparaît, dès lors, que le barde pouvait sans doute tenir le rôle de transcripteur des paroles de la prophétesse, celle-ci n'entrant que rarement en contact avec l'univers profane. On retrouve d'ailleurs ce fait avec la Pythie, dont les paroles étaient interprétées par un prêtre d'Apollon. Il semble qu'il en ait été de même pour Veleda.

http://www.nordic-life.org/nmh/voluspafr.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Mar 18 Fév 2014 - 0:46

Tout cela est, je trouve, très manichéen de figer les sexes dans des rôles. A l'heure d'aujourd'hui, le bardisme ne reprend pas que la chronique. C'est un terme générique qui reprend bien des voies à l'instar de celle des vates. Je trouve peu satisfaisant de répondre à une recherche de position personnelle par rapport à une compréhension partitionnée. Pour exemple, ta réponse est autant une citation chronique(use) hors celtisme bien qu'inspirante dans un cadre large. A ce titre, comme je te l'ai dit, tu fais une excellente barde (hihi).
Il me semble que la société celte comprenait des modèles sacerdotaux masculins ou féminins ou mixtes selon les traditions et les tendances.
Cependant, merci pour le lien, Gwenaelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Mar 18 Fév 2014 - 10:00

Le file était une sorte de barde dans la mesure où il s'exprimait oralement, oui. C'est le cas de Fedelm, par exemple, mais leurs paroles pouvaient prêter à une large interprétation, comme toute prophétie ou poésie, tu vas me dire...et si on prend le rôle du barde "historien", qui mettaient sous forme de poésie, avec les kennings, cela pouvait encore compliquer les choses.

Ce qui nous amène, à terme, aux textes gallois, irlandais, médiévaux et leur difficulté de compréhension donc il faut travailler par comparatisme, aller voir à côté (Scandinavie et région saxonne) si on ne peut pas trouver de réponse (et on le peut, bien sûr, puisque la Grande-Bretagne a été envahie par les anglo-saxon, l'Irlande par la Norvège). Mais il faut, aussi, travailler avec l'archéologie; par exemple, l'usage du char tel que décrit dans la razzia des vaches de Cooley remonte à l'âge de fer. Donc, il faut réellement opérer une sorte d'étude stratigraphique de l'histoire contée Wink

C'est clair que c'est passionnant et que je passe des heures à cela, mais ce n'est pas le domaine qui m'apporte le plus ni qui peut apporter le plus aux autres, je pense. En tant que reconstitutionniste/reconstructionniste, cela me plait d'explorer une voie qui a été oubliée et cela, avec l'aide des Dieux. Je sais que cela dérange certaines personnes, qui se disent "mais pour qui se prend-elle, celle-là, qui prétend être en contact avec les dieux"  Very Happy . Sauf que tout le monde l'est, il faut juste pouvoir s'ouvrir, surtout lorsqu'on entre en sacerdoce...

Sinon, pour en revenir à ta classification, oui. D'ailleurs, c'est vrai que l'intuition est nécessaire à une bonne réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 660
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   Ven 11 Avr 2014 - 10:45

L'insistance sur la prépondérance féminine n'est-elle pas une revendication phallique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les spécialisations druidiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les spécialisations druidiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mariages druidiques
» Les sacrifices (néo)druidiques
» Confraternités (Néo)Druidiques
» ... et les "Grades" (néo)druidiques
» Les obsèques druidiques.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le Druidisme :: La Caste Sacerdotale-
Sauter vers: