forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 … et les Clichés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 9:21

bregwenn a écrit:
Etre druide, ou druidisant ou intéressé par la pensée religieuse des celtes sans tenter de s'initier à au moins une langue celtique a-t-il un sens ? Le druidisme existe-t-il sans celtes et sans culture celtique ?

Cela me rappelle la Gorsedd où pour entrée il faut parler le Breton .

Quelle perte de temps !!!!!
C'est plus 20 ans d'étude par 60 ans
Lors des rituels que j'ai pu voir, le jeune Mabinog débutant était constamment repris par le grand Druide pour son breton nul. Toute magie avait disparu.

Citation :
Le druidisme existe-t-il sans celtes et sans culture celtique ?
Que sont les Celtes et la Culture celtique aujourd'hui ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 14:55

Cher EDV
pourriez vous imaginer qu'il n'y a pas que le Gorsedd comme groupe druidique en Bretagne, que beaucoup de groupes druidiques gaulois sont issus eux aussi du Gorsedd (via Phileas Le Besgue), qu' apprendre une langue celtique pourrait faire aussi partie de l'enseignement, que les langues véhiculent des notions supplémentaires (cf. nirukta, hez et hezh, gwez, gouiz en breton ) qui justement font la magie des mots comme il y a la magie des formes ? Un mot vieux celtique comprend plus de sens que son descendant breton et encore bien plus que la traduction en français (par exemple Sunertos ="bon pouvoir" qui n'a pas grand chose à voir avec le français bénédiction...)

Qu'un maître reprenne son élève, où est le problème ?

Ha ma 'peus c'hoant da studian lidoù e brezhoneg, deskit ar yezh da gentan !
(et si vous voulez étudier des rituels en breton, commencer par l'apprendre !)

Quant à ce que sont les celtes aujourd'hui, la réponse est simple : moi et les miens !

Je ne comprends pas pourquoi vous polluez ce lieu d'échange... Ha kerzhit da gac'hat en ho pouestl ! (la charte du forum m'interdit de traduire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 15:58

Nous touchons là du doigt la distinction entre langue sacrée et langue vulgaire, entre langue sacrée et langue liturgique, entre langue liturgique et langue profane, distinction beaucoup plus forte encore qu’entre langue savante et langue littéraire ou entre langue de culture et langue populaire.

Le sanskrit est, pour l’éternité, une langue sacrée sans devenir pour autant une langue morte, et le latin est resté une langue liturgique, même si le latin des clercs du Moyen Age fut quelque peu différent (parce qu’il était encore la langue véhiculaire d’un enseignement !).

En outre, la notion de « langue morte » est dépourvue de tout sens dans le cas d’une langue sacrée ou plus simplement liturgique, laquelle reste vivante in principio tant qu’elle est connue, apprise et transmise sans changement par les docteurs initiés.

Une seule langue celtique a pu être sacrée au même titre que l’hébreu, l’arabe ou le sanskrit, c’est le gaulois ou celtique continental qui fut parlé en Gaule et dans une partie importante de l’Europe occidentale jusqu’au tournant du VIème siècle. Bien que cette langue ait disparu, nous ne sommes pas totalement ignorants du gaulois : la phonologie est relativement bien connue grâce aux comparaisons avec les langues celtiques actuelles et le vocabulaire est encore assez abondant. Nous disposons d’un peu plus de trois cents inscriptions réparties entre le sud de la France, l’Italie du Nord et l’Espagne septentrionale et orientale. Nous avons quelques idées assez précises sur la déclinaison, sur le système verbal et sur la syntaxe et donc nous pouvons tenter une reconstruction ou reconstitution en partant du celtique insulaire et continental.


Donc, je regrette d’être dans l’obligation de le préciser, alors que cela devrait aller de soi : une personne qui se dit « druide authentique », se doit d'apprendre, à défaut de savoir, le celtique de l’antiquité de la même façon qu’un rabbin doit savoir l’hébreu, un soufi l’arabe et un brahmane le sanskrit.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 16:42

Cher Auetos
Je ne suis pas convaincu.

Je viens de visiter St Remy de Provence
Ville gauloise rien n'est en gaulois
même le site sacré de l'eau est en Romain

Quelles sont les avantages de célébrer en gaulois ?

Je n'imagine pas les dégats si je fais une mauvaise transcription.

Ne croyez vous pas plutot que le gaulois de l'époque etait la langue employée en ce temps puis après le romain etc. et qu il faut évoluer.
Pour ce qui est de l'hebreux ou de toutes langues les concepts qabalistiques sont bien exprimés en francais arabe ou autres langues.

Je dirais même que je comprends mieux la psychologie sur fond qabalistique avec un ( Q ) pour ceux qui sont qabaliste.

Tout évolue c'est ainsi !!!!!!
Les travaux alchimiques sont traduits en francais (c'est de l'arabe)
L'hebreux était la langue de l'époque pour des concepts de l'époque.
Si vous voulez restez au temps des Gaulois libre à vous.

J'aurais préférer que vous m'emmeniez sur les mathématiques... nouveau langage de l'informatique. et très certainement langage des Dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 16:56

Citation :
Je ne comprends pas pourquoi vous polluez ce lieu d'échange...
Pas class ...

Je m'instruis
Le Druide n'est-il pas là pour instruire le pauvre Mabinog que je suis

Dans ton groupe on doit aller tout droit ou garrrrrrreeeee au bâton
pardon quine .

Trop autoritaire pour moi.
Quel savoir mais pas pratique, il faut tout traduire moi je gagne du temps.
Tu ne devrais t'exprimer qu'en breton c'est vrai c'est plus facile pour tout le monde.

Citation :
pourriez vous imaginer qu'il n'y a pas que le Gorsedd comme groupe druidique en Bretagne, que beaucoup de groupes druidiques gaulois sont issus eux aussi du Gorsedd (via Phileas Le Besgue), qu' apprendre une langue celtique pourrait faire aussi partie de l'enseignement, que les langues véhiculent des notions supplémentaires (cf. nirukta, hez et hezh, gwez, gouiz en breton ) qui justement font la magie des mots comme il y a la magie des formes ? Un mot vieux celtique comprend plus de sens que son descendant breton et encore bien plus que la traduction en français (par exemple Sunertos ="bon pouvoir" qui n'a pas grand chose à voir avec le français bénédiction...)
Beaucoup c'est combien ?????

Pour pouvoir repondre il faudrait savoir de quoi vous parlez moi je ne sais pas : "bon pouvoir" qui n'a pas grand chose à voir avec le français bénédiction...
Tu parles seul, pour communiquer il faut avoir le même référenciel cela s'appelle la communication je crois.

Pour la Magie des mots dans toutes les traditions cela se retrouvent même aujourd'hui, je crois que cela s'appelle la POESIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 17:33

Si tu veux t'instruire, ce dont je doute finalement, bien que ne connaissant pas ce qui fait de toi un chercheur, commence par écouter et comprendre les réponses...

Et par magie, j'entendais bien sûr plus "vibrations" que "sonorités"...

La rapidité n'est pas le temps des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc'h

avatar

Nombre de messages : 38
Age : 51
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/05/2009

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 17:42

Bonjour,

Je pense qu'apprendre aussi le grec, et le latin aident à mieux comprendre les textes des témoins historiques des celtes.
Une approche sérieuse, poussée l'impose... donc il faut du temps...

Ce n'est que mon avis bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 18:02

D'autant plus que la grammaire du gaulis et des autres dialectes celtiques antiques se rapprochait beaucoup de celle de ces deux langues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 20:35

Pour résumé :

Aprendre le Gaulois, autres dialectes celtiques antiques, le latin moderne ancien, aussi le grec, le breton le gallois ect. ect.

Par quoi me conseilles-tu de commencer mon cher bregwenn ?

C'est très élitiste et pas trés réaliste je comprend pourquoi on est si peu

j'espére que tu préviens tes impétrants de ce qui les attends :

Une vie d'universitaire ?????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Mer 15 Juil 2009 - 21:02

Très concrètement

Il m'arrive de ritualiser en patois local .( de chez moi )
Lorsque je souhaites créer le lien avec ce que sont nos racines

Il m'arrive aussi de dire quelques mots maladroits en Gaulois lors de nos rituels. Pour la même raison. Des bribes . Comme le sont d'ailleurs ce qui nous reste de la langue gauloise.

Pour le reste. J'habite une région qui a encore ses dialectes ( nombreux) et même des lois particulières.

Sous mes pas, il y a les traces très visibles des Celtes depuis le tout début.. Je peux les montrer en vrai à qui veut

Je me sens lié à mon terroir. Et désolé ...Pas du tout mondialiste.


Cela dit sur cette base, cela m'enrichit de causer avec les Bretons qui habitent de l'autre coté du monde...( pour moi )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Jeu 16 Juil 2009 - 8:14

Crying or Very sad Pfffft… après le druide sacerdotal régulier, voici le druide magicien kabbaliste… on ne s’en sortira donc jamais ! Neutral Crying or Very sad Sad

Smile Un grand merci toutefois à ceux qui, comme Auetos, Bregwenn et Eber, prouvent par leur réponse qu’au sein du (néo)druidisme il n’y a pas que des farfelus mais aussi des personnes, certes peu nombreuses, mais sérieuses dans leur démarche et recherches. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 12:19

edv a écrit:
Tout évolue c'est ainsi !!!!!!

Allons plus loin dans votre raisonnement.
 
Nous savons que nos ancêtres après la défaite d’Alesia puis celle d’Uxellodunom sont devenus ce que l’on appelle des « Gallo-Romains » (d’où les écrits, après cette date en latin), que les druides ont été pourchassés et éradiqués au Ier siècle de l’ère vulgaire. Adieu le druidisme ! Mais ce n’est pas tout… nous n’en sommes pas restés là, nous sommes aussi devenus, au VIème siècle et par la force des choses, des chrétiens. Adieu le paganisme !… tout évolue !
 
Alors pourquoi perdre du temps à vouloir revenir vers un druidisme qui n’existe plus ? Restons chrétiens, c’est bien moins fatiguant.
 
Ou bien, faisons semblant. Promenons-nous dans les bois, coupons le gui, tournons autour des dolmens de Brocéliande en dansant la ronde… ou pire encore, utilisons le calendrier des chrétiens pour positionner nos fêtes (c’est plus facile et moins contraignant) et donnons un « enseignement », qui n’a de druidique que le nom.
 
C’est cela votre « druidisme » ?
 
Et bien ce n’est pas le mien. Ce n’est pas ma façon de voir. Pour ma part, revenir vers le druidisme et la culture celtique est une renaissance culturelle et cultuelle. Le chemin est long et ardu, c’est vrai – car il nous faut réapprendre nos us, nos coutumes, notre façon d’appréhender et de penser le monde, ainsi que la langue avec laquelle nos anciens vénéraient nos dieux – mais le voyage en vaut le coût, car au bout du sentier c’est l’âme de notre ethnie, de nos glorieux ancêtres qui nous attends.
 
Alors ne jouons pas au druide, de grâce, soyons druide !

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 12:21

edv a écrit:
J'aurais préférer que vous m'emmeniez sur les mathématiques... nouveaux langages de l'informatique. et très certainement langage des Dieux.

Et puisque vous aimez les sentences chiffrées, lisez et comprenez : « Au moyen de l’un, discernez entre les deux, avec l’aide des quatre, vainquez les trois, triomphez des cinq, connaissez les six, évitez les sept, et alors, soyez heureux. »

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 15:18

D'accord avec Auetos.
Puiqu'on parle mathémathiques , on aurait pu dire :
Trois la dirigent, cinq l'éclairent, sept la rendent juste et parfaite.

Ou encore :

Tout est Un. Le Un ne saurait exister en dehors du Tout. Le deux est le nombre de la Science, il représente un antagonisme qu'il convient de concilier. Il y a donc lieu de ramener le binaire à l'unité par le moyen du nombre Trois. Le ternaire est la synthèse de ce qui parait s'opposer.

Ou encore :

Il existe trois identités primitives, et de chacune il ne peut y en avoir qu’une seule émanation : un Dieu, une Vérité et un Point de Liberté, c'est-à-dire un lieu où toutes les oppositions s’équilibrent

Mais je préfère de loin la fonction logistique que suit sans doute la verve (pour ne pas dire plus) de notre ami :

f(t) = k(1/1+ae*e-rt)

Comprenne qui voudra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 17:19

Auetos a écrit:
edv a écrit:
J'aurais préférer que vous m'emmeniez sur les mathématiques... nouveaux langages de l'informatique. et très certainement langage des Dieux.

Et puisque vous aimez les sentences chiffrées, lisez et comprenez : « Au moyen de l’un, discernez entre les deux, avec l’aide des quatre, vainquez les trois, triomphez des cinq, connaissez les six, évitez les sept, et alors, soyez heureux. »
 
Vieille maxime !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 17:34

Je ne vois pas les choses ainsi.

Je prends les informations druidiques exemple la géobiologie ou les chiffres, les incantations, le positionnement des dieux ou encore les rituels.
Pour les actualiser il n est pas utile de ritualiser en Breton ou autre langue puisque le système n'est pas dans les langues

Le processus serait dans la transmutation de l'homme dans des conditions particuliaires sur des points particuliers en des temps particuliers mais pas dans un système folklorique qui ne sert strictement à rien.

Je crois que nous resterons sur nos positions et que ce n 'est pas la peine de s'engager plus avant .

Citation :
Alors pourquoi perdre du temps à vouloir revenir vers un druidisme qui n’existe plus ? Restons chrétiens, c’est bien moins fatiguant.
Le druidisme est pratique car opérationnel et de la nature.

Pourquoi chrétiens il y a de nouvelle religion depuis exemple l'islam.

Non le druidisme n'est pas mort mais transparait sous les autres comme avant l'égyptien et d'autre avant.

Ce qui est pratique c'est qu'en France on a l'empreinte astrale du système druidique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 17:47

Pour un historique du sytème breton je vous invite à lire

Le néo druidisme en Bretagne
Origine naissance et développement
1890 1914
de Philippe Le Stum
Editions ouest france

Depuis Charles de Gaule l'oncle jusqu'à la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Ven 17 Juil 2009 - 17:49

La mère du Grand Charles a habité à Paimpont pendant la Guerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Sam 18 Juil 2009 - 14:42

Et mon arrière grand mère à Chartres !
Pauvre EDV, vous faites de tout sauf du druidisme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Sam 18 Juil 2009 - 17:15

edv a écrit:
Vieille maxime !!!!!

C’est votre réponse ? Un peu facile vous ne trouvez pas ?
 
Citation :
Je prends les informations druidiques  exemple la géobiologie ou les chiffres, les incantations, le positionnement des dieux ou encore les rituels.
Pour les actualiser il n’est pas utile de ritualiser en Breton ou autre langue puisque le système n'est pas dans les langues

D’où vous viennent ces informations druidiques ?
 
Citation :
Le druidisme est pratique car opérationnel et de la nature.

Là, je demande un peu plus d’explication, si cela ne vous fait rien… en quoi le druidisme est opérationnel et de la nature ?
 
Citation :
Ce qui est pratique c’est qu’en France on a l’empreinte astrale du système druidique.

Itou pour cette affirmation. Auriez-vous des informations supplémentaires à nous fournir concernant cette empreinte astrale déposée sur le territoire français ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Sam 18 Juil 2009 - 17:32

Bonjour edv,

Je ne critique pas ta façon de voir les choses, mais je doute que tu puisses appeler ça druidisme. Je pense que c’est bien plus du chamanisme.

Ce n’est pas parce que l’on est radiesthésiste, rebouteux, herboriste ou phytothérapeute que l’on peut se prétendre druide. Cela ne suffit pas. Un druide est un initié de Celtie et, comme tel, il lui faut donc apprendre ce que tu refuses obstinément. Les mythes, la cosmogonie, la rituélie mais aussi la langue liturgique. Un druide n’est pas un sorcier, un mage ou un chamane il est avant tout un prêtre, c’est-à-dire un ministre du culte ayant reçu toutes les initiations de son ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 64
Localisation : PACA (83)
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Sam 18 Juil 2009 - 19:53

Bonsoir

Carantia a écrit:
il est avant tout un prêtre, c’est-à-dire un ministre du culte ayant reçu toutes les initiations de son ordre.

Est-il prêtre parce qu'il est initié ?
Ou sa qualité d'initié lui confère t'elle directement celle de prêtre ?


Quant à l'opposition druide-chamane. Je n'en suis pas si sûr (cf Markale même si c'est une "mauvaise " référence) mais étant donné qu'on manque de sources écrites.

A mon avis, il y en avait peut être et tous n'étaient pas au même niveau.
Si vous me permettez l'expression, il y avait peut etre le "curé" du village et le curé du XVIème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Lun 20 Juil 2009 - 14:25

Artus a écrit:
Est-il prêtre parce qu'il est initié ?
Ou sa qualité d'initié lui confère t'elle directement celle de prêtre ?

Il est prêtre parce que initié à la prêtrise. Mais il est aussi beaucoup d’autres choses.
 
Citation :
A mon avis, il y en avait peut être et tous n'étaient pas au même niveau.
Si vous me permettez l'expression, il y avait peut etre le "curé" du village et le curé du XVIème.

Bien que nous n’ayons pas de sources officielles, je suis entièrement de ton avis. Les druides ne devaient pas tous êtres conseillés du roi. Il devait surement y avoir des prêtres de campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Lun 20 Juil 2009 - 15:59

D'abord Auetos

Citation :
C’est votre réponse ? Un peu facile vous ne trouvez pas ?
Ce n'est pas des mathématiques mais du symbolisme numérique, dans les écrits platoniciens et alchimiques on en touve pas mal.

Citation :
D’où vous viennent ces informations druidiques ?
Deux choses :
De ma filiation druidique et de l'application initiatique de la connaissance druidique des enseignements (ne pas oublier la tradition familiale de certaines familles de l'ouest).

Et aussi de mes rencontres druidiques dans le monde . plus particulierement néo zélandaise et australienne.

Citation :
Là, je demande un peu plus d’explication, si cela ne vous fait rien… en quoi le druidisme est opérationnel et de la nature ?
En premier lieu , on ritualise dehors par n'importe quel temps, on est au contact

Deux : Chaque participant est son propre druide c'est pour lui qu'il travaille (ritualise) en fonction de son grade donc de sa place dans le cercle exemple si nord donc face à la lumiére solaire il ne voit pas (impétrant)

Si à l'est (portier) conduit la lumière et l'introduit (je suis volontairement flou) ect.
Chacun a une fonction, le druide officiant est simplement là pour allumer l'étincelle et la transmettre.
Dans le cercle sacralisé chaque participant ressent l'énergie, se charge et s'en nourrit.
Chaque participant communique avec IOW et s'instruit.

Ce qui est pratique c’est qu’en France on a l’empreinte astrale du système druidique.
L'egregore druidique est présent et on peut travailler avec.
C'est opératif et non folklorique je dirai magique.
Les anciens sont là et guident.
Mais pour cela il faut être au bon endroit au bon moment.
Oui j'ai des infos cela ne se communiquent pas par blog mais en le pratiquant et en le vivant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: … et les Clichés.   Lun 20 Juil 2009 - 16:29

Carantia a écrit:
Bonjour edv,

Je ne critique pas ta façon de voir les choses, mais je doute que tu puisses appeler ça druidisme. Je pense que c’est bien plus du chamanisme.

Ce n’est pas parce que l’on est radiesthésiste, rebouteux, herboriste ou phytothérapeute que l’on peut se prétendre druide. Cela ne suffit pas. Un druide est un initié de Celtie et, comme tel, il lui faut donc apprendre ce que tu refuses obstinément. Les mythes, la cosmogonie, la rituélie mais aussi la langue liturgique. Un druide n’est pas un sorcier, un mage ou un chamane il est avant tout un prêtre, c’est-à-dire un ministre du culte ayant reçu toutes les initiations de son ordre.
Je ne refuse pas la tradition je travaille avec.
Ce que je refuse c'est un regionalisme c'est différent. Un regionalisme qui se cache derriere des choses qui n'ont pas lieu d'être.
Ayant ritualise avec des personnes de ces groupes je n ai pas rencontré de sensations particulieres je dirai spirituelle
c était simplement Bardique et folklorique

Le druidisme est chamanique hé oui...
Autrement autant se renfermer dans un local
Si tu ritualises c'est pour avoir des pouvoirs exemple les soins ou une connaissance particulière

Autrement cela sert à quoi ? C'est bidon !
Langue liturgique, un prêtre ministre du culte c'est très catho tout ca.

Le druide est un intercesseur de la nature.

A vous écouter il n'y aurait que des universitaires que faites vous des Philéas Lebesgue, le druide paysan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: … et les Clichés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
… et les Clichés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» … et les Clichés.
» Clichés anti-catholiques - explications
» Quelques clichés sur les régimes.
» Premier cliché en ciel profond
» Mon tout premier cliché (testé sur la lune)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Le (néo)Druide-
Sauter vers: