forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'homosexualité celtique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: L'homosexualité celtique   Jeu 24 Juil 2008 - 18:01

Lors de mon passage en terre Arvernes, un organisateur nous a affirmé que l’homosexualité était un usage courant dans la société celtique. Surtout entre guerriers. D’ailleurs ce n’est pas le seul à l’attester puisque déjà Aristote, au IV° siècle av. è.v., ami des Celtes, dont son élève Alexandre le grand était l'allié, nous présentes les Celtes comme des pédérastes, et à ses yeux c'est un éloge. Grâce à cette habitude, ils échappent à la domination des femmes qui est le fléau des Etats.

Un peu plus tard, au I° s. av. è.v., Diodore de Sicile admet l'existence de l’homosexualité celtique, mais l'apprécie autrement : « Les Gaulois ont de jolies femmes, mais ils approchent d'elles très rarement ; ils ont une préférence passionnée pour les embrassements immoraux des mâles. Chose incompréhensible ! Sans aucun respect pour leur dignité, ils livrent sans résistance leurs beaux corps à d'autres hommes ; ils ne considèrent pas cette faiblesse comme honteuse ; ils offrent même leurs faveurs, et, quand on ne les accepte pas, ils considèrent le refus comme une injure ».

Strabon, au I° s. ap. è.v., exprime la même idée d'une façon plus brève : « Chez les Celtes on ne considère pas comme honteuse pour les jeunes gens le fait qu'ils laissent un autre homme abuser de la fleur de leur âge ».

Athénée, au III° s., reproduit d'une façon plus complète la doctrine de Diodore : « Quoique les Celtes, un des peuples barbares aient de très belles femmes, ils leur préfèrent les jeunes garçons ».

Claude Ptolémée, au II° s., acceptant comme certain ce phénomène, l'avait expliqué par l'influence des astres.

Quand est-il exactement ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Mar 10 Nov 2009 - 23:00

Voilà une chose que j'apprends avec surprise ...

Merci pour cette instruction.
Revenir en haut Aller en bas
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Mer 11 Nov 2009 - 23:51

Auetos a écrit:

Quand est-il exactement ?
Difficile de faire la part des choses.

D'une part il faut se souvenir que la description des Celtes par les Grecs et les Romains , est un point de vue extérieur et très subjectif.
Les Celtes étaient vus comme des barbares , et les Romains s'acharnaient à les discréditer.
Alors que les Romains et les Grecs pratiquaient eux-même l'homosexualité , cette critique qui condamne cette même pratique chez les barbares, et donc forcément de mauvaise foi ,et peut alors être remise en cause.

Néanmoins , on peut retrouver chez les Celtes , les schémas classiques de la bisexualité des peuples guerriers.
Les jeunes Celtes , hommes et femmes étaient marriés ensembles dès leur plus jeune âge vers 14,15 ans.
Ils n'avaient pas le choix , on en prenait 2 et on les mariait ensemble.
Dans un société guerrière , les hommes meurent au combat , ainsi on ne laissait pas partir au combat un homme qui n'avaient pas laissé au moins un fils.
Les celtes étaient donc à la base hétérosexuels , ils n'avaient pas le choix.

Néanmoins , une fois partis à la guerre , loin de leur femmes , il ne fut pas impossible qu'ils se soient livrés à des pratiques homosexuelles entre guerriers.
Toutefois il est impensable que l'homosexualité fut une norme sociale telle qu'on la connait aujourd'hui, avec des couples fixes et reconnus , c'était une simple pratique entre guerriers.

Comme je le disais , il s'agit d'un schéma transversal à toute société guerrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiern

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 50
Localisation : penn ar bed
Date d'inscription : 26/12/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Jeu 12 Nov 2009 - 10:03

Ben ça.... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtes-et-jardins.com
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Jeu 12 Nov 2009 - 11:53

On retrouve cela dans le cycle arthurien, où l'attitude de Lancelot est parfois pour le moins ambiguë. Certains passages concernant Cuchulainn peuvent aussi être sujet à interprétation.

Faut-il y voir le fait que l'homosexualité était simplement admise du point de vue sociale ? Ou bien faut-il y voir une attitude vertueuse ? Là est toute la question, là est aussi ce qui pourrait éventuellement nous interpeler, nous qui nous intéressons à la civilisation celtique.

Généralement, cette homosexualité de fait n'est pas présentée comme accompagnée de sentiments, mais plutôt comme une vision très poussée de la fraternité guerrière. Dans ce cas, elle pourrait très bien être symbolique, comme pour lier deux hommes qui ne sont liés ni par le sang, ni par le lait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilindil

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 33
Localisation : Soues, Hautes-Pyrénées ou Labathude, Lot
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Mar 29 Juin 2010 - 10:57

Peut-on raisonnablement penser que les témoins se sont basés sur quelques avérés et qu'ils ont généralisés (on a tendance à le faire même de nos jours) ou bien était-ce des pratiques qui ont été mal interprétées ou interprétées selon une vision gréco-latine ? Cela me paraît bizarre qu'une société toute entière soit homosexuelle, elle n'aurait pas survécu et cela dénierait aux gens leur liberté sexuelle. Nous n'avons pas, à ce que je sache, de témoignages écrits des principaux concernés, et nous savons que les Grecs et les Latins les prenaient pour des Barbares. Je me méfie donc des témoignages de ces derniers.
Si j'extrapôle à notre époque, c'est un peu comme si un observateur étranger venait en France, se rendait dans un bar homo et affirmait que la société française est homosexuelle, c'est regarder par le petit bout de la lorgnette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Jeu 1 Juil 2010 - 11:59

Je ne pense pas que la société celtique fut totalement homosexuelle… ce serait absurde. Par contre je serais d’avis à ce que cette pratique soit, comme en Grèce, la conséquence d’une « amitié virile » entre guerriers.

La promiscuité peut, parfois, créer des liens indissolubles entre personnes du même sexe… je pense notamment à l’amitié (ou amour) entre Alexandre-le-Grand et son compagnon d’arme et amant Héphaestion.

C’est ainsi qu’il faut comprendre, je pense, les propos tenus par les auteurs Grecs et Latins.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Ithilindil

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 33
Localisation : Soues, Hautes-Pyrénées ou Labathude, Lot
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Jeu 1 Juil 2010 - 19:00

C'est bien comme ça que je l'avais compris au début en y réfléchissant. Ca me rassure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3736
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Jeu 15 Juil 2010 - 20:24

Fred a écrit:
Faut-il y voir le fait que l'homosexualité était simplement admise du point de vue sociale ? Ou bien faut-il y voir une attitude vertueuse ? Là est toute la question, là est aussi ce qui pourrait éventuellement nous interpeler, nous qui nous intéressons à la civilisation celtique.

Si l’on regarde toutes les sociétés anciennes traditionnelles (amérindienne, indoue, maori, etc.) la troisième nature (l’intersexualité) est  reconnue et acceptée.
 
Les trois tendances fondamentales, masculin-féminin-neutre, se retrouvent dans tout ce qui existe. Tout ce qui existe possède à des degrés divers cette double nature, est à la fois mâle et femelle. La différenciation des êtres et des choses provient du degré de masculinité et de féminité des éléments qui les composent. Il en résulte que chaque être est mâle ou femelle par rapport à un autre aspect, un autre état d’être.
 
Appliqué à la société humaine, ce principe fait que chaque degré hiérarchique est masculin par rapport au degré qui lui est inférieur ou supérieur.
 
Le roi est féminin par rapport au prêtre et lui est donc soumis.
L’artisan est féminin par rapport au roi et lui doit obéissance.
Le paysan est féminin par rapport à l’artisan et le sert.
 
Ainsi l’adolescent est féminin par rapport à l’homme adulte et ne développe son équilibre viril que s’il a réalisé son identification à l’homme mûr.
 
C’est le degré de féminité ou de masculinité dans chaque être par rapport à d’autres êtres qui détermine son rôle et sa fonction. Pour réaliser ses potentialités chacun devra déterminer sa position par rapport à ceux qu’il approche et ainsi réaliser sa nature, son Dedma, sa conformité à ce qu’il est.
 
Le travail de l’homme consiste d’abord à se connaître et à se conformer à sa nature afin de se libérer d’elle.
 
Les hommes qui, par leur nature, sont marqués par l’ambigüité sexuelle, ont un rôle autre que la transmission du code génétique et des fonctions particulières dans la société. Les intersexuels, en qui s’unissent certains aspects masculins et féminins, possèdent, dans ces sociétés, un caractère sacré car ils évoquent l’androgyne primordial, l’unité des principes.
 
L’influence du puritanisme christique sur les sociétés a fait que l’on feint d’ignorer la troisième nature, et des pratiques homosexuelles.
 
L’absence du genre neutre, complément essentiel des genres masculins et féminins, dans une langue comme le Français, est l’indice d’une limitation mentale qui a des conséquences psychologiques et sociales.
 
Sachant que la langue celtique utilise les trois genres, il est tentant d'imaginer que la société celtique était assez « tolérante » pour accepter la troisième nature telle qu’acceptée dans les civilisations suscitées.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Dim 21 Nov 2010 - 2:30

Je ne veux pas créer de polémique, mais il semble que dans la nature l'homosexualité soit largement répandue. Le cas des dauphins et des lions par exemple a été largement rebattu par les zoologues. Et que dire des bonobos qui sont les singes les plus proches de l'homme et chez qui l'ensemble des individus sont bisexuels ?

Pourquoi plutôt que chercher des justifications morales ou sociétales, ne pas simplement considérer que la société celtique était suffisémment ouverte pour concevoir l'humain dans sa complexité et l'ensemble de ses facettes.

Il est clair que dans l'antiquité cela se retrouvait dans l'ensemble des sociétés guerrières telles que les spartiates, mais que dire alors de l'Athènes antique où la philosophie avait déjà supplanté la culture martiale ou de la tradition sapphique antique ?

En ce qui me concerne, je considère qu'il est simplement abérrant de nier pratiquement 1/10ème de l'humanité, comme le firent si souvent les judéo-chrétiens.


Dernière édition par Myrddin-ar-Du le Lun 22 Aoû 2011 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   Lun 22 Nov 2010 - 18:44

Je suis d'accord avec toi Myrddin-ar-Du
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité celtique   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité celtique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pénétration du christianisme dans le monde celtique
» Bestiaire mythique, légendaire et merveilleux dans la tradition celtique...
» L'art celtique
» Avaricum ou Bourges celtique
» l'armement celtique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le Druidisme :: Civilisation et Société Celtique-
Sauter vers: