forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une croix sur le baptême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Dim 26 Oct 2014 - 15:48

Artio's a écrit:
En ce qui concerne le débaptême, certaines vies sont des abjurations plus puissantes qu'un mauvais rituel de renoncement.

Il me semble, en effet.

Ce message m'a fait penser tout d'un coup que les Musulmans ne demandent pas aux Chrétiens convertis à l'Islam de se débaptiser.

Pour eux, la personne est Musulmane donc le débaptême est effectif devant Allah.


(Parallèlement dans un autre sujet mais avec un raisonnement analogue l'administration française ne demande pas aux naturalisés de renoncer à leur ancienne citoyenneté. Pour la loi française, on est Français ou on ne l'est pas. Si on est en même temps Roumain, Algérien ou Libanais c'est l'affaire des pays correspondants.

En revanche la Tunisie, le Portugal entre multiples autres pays demandent au naturalisé juste avant sa naturalisation de donner ses papiers du pays d'origine. Ils dénationalisent aussi les bi-nationaux qui donc cachent bien leurs papiers français lorsqu'ils vont en vacances)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Dim 26 Oct 2014 - 15:58

Castelodumnos a écrit:
Il n'y a pas de quoi se formaliser davantage d'avoir été baptisé à la naissance que d'avoir été déclaré à la mairie.
Quand nous aurons tous eu notre acte de "débaptème" il nous restera à obtenir notre certificat de "dénationalité".

pirat

Quelquefois une formule simple clarifie tout !

Ta réaction me fait penser à des débats furieux de lecteurs du journal catalan "Avui" en 1979 lors du référendum sur le statut d'autonomie : fallait-il voter oui pour l'avoir ou s'abstenir "per dignitat" parce qu'il était insuffisant, voire même non pour la même raison ?

Les argumentations se faisaient de plus en plus longues et rageuses et un jeune homme a tout simplifié en écrivant cette courte phrase :

"Franco hauria votat no, voto si"   (Franco aurait voté non, je vote oui)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Dim 26 Oct 2014 - 16:03

Auetos a écrit:
Tu peux donc constater que tous les éléments y sont. L’eau, pour la lustration, le don du nom et la prophétie.

Vous est-il arrivé de prophétiser lors d'une naissance ? avez-vous vu un autre druide le faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Dim 26 Oct 2014 - 16:10

AnamCara a écrit:
De nos jours, dans nos civilisations dites évoluées (?), très peu de nourrissons survivraient à ce traitement ! (Sans compter le côté "pénal" des suites ...) D'où le remplacement de l'immersion par une symbolique de lustration.

Dans l'Eglise Orthodoxe, les bébés (comme les adultes) sont plongés entièrement, tête incluse, dans une grande cuve d'eau. Généralement ils le prennent assez mal. Les Russes disent que "c'est le diable qui s'en va" (C'est les Russes!)
On les réchauffe aussitôt dans des linges chauffés.

Les témoins de Jéhovah attendent un certain age pour le baptême si je ne me trompe pas. En tout cas ils se plongent entièrement dans une piscine.

Petite anecdote :

Lors d'un baptême orthodoxe on jette l'eau à la fin bien sûr, mais pas aux égoûts.

Un jour ainsi je sors de l'église avec un collègue tenant cette lourde cuve pleine.
Il se trouve que c'était un jour de marché. Un commerçant nous dit : "Videz-la ici" en montrant la rigole le long du trottoir et nous - à sa grande surprise - l'avons vidé aussitôt dans l'autre sens sur la pelouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3772
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Dim 26 Oct 2014 - 18:32

Voilà un sujet qui vous inspire…

Aruernos a écrit:
J'en suis bien conscient ! et je l'ai dit.

As-Salaam-Alaikum, Aruernos… c’est la première fois que je vois un chrétien orthodoxe musulman qui se replonger dans la tradition de ces très anciens ancêtres. Laughing Hahaha !

Citation :
Vous est-il arrivé de prophétiser lors d'une naissance ? avez-vous vu un autre druide le faire ?

Non, moi jamais… vu l’endroit où j’habite, au niveau fidèles, il n’y a pas masse. Par contre, il n’y a pas si longtemps, cet été pour être un peu plus précis, un Druide de la C.C.C. a bien « baptisé » des enfants et lu les ogams.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Lun 27 Oct 2014 - 0:12

Auetos a écrit:
Voilà un sujet qui vous inspire…



Non, moi jamais… vu l’endroit où j’habite, au niveau fidèles, il n’y a pas masse. Par contre, il n’y a pas si longtemps, cet été pour être un peu plus précis, un Druide de la C.C.C. a bien « baptisé » des enfants et lu les ogams.

génial ! j'espérais sans trop y croire une vision envoyée par les Dieux, mais les ogams c'est plus facile à croire au moins à titre de consolation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Lun 27 Oct 2014 - 13:45

Je dois vous dire que me sens très proche des préoccupations d'Aruernos, le fait est que nous sommes tous deux des Montagnards enracinés dans nos communautés villageoises, avec tout ce que ça implique!

L'Histoire de nos vies, de nos familles et de nos terres respectives étant ce qu'elles sont, notre rapport aux origines est différent... je viens vous dire ici pourquoi le Croyant celte que je suis bel et bien devenu porte un regard bienveillant sur son baptême chrétien, tout en ne se sentant nullement inféodé à la chrétienté ni à aucune de ses croyances ou institutions.

Mon point de vue se veut populaire et dénué de toute considération théologique, mais il part de ce premier constat que nous partageons tous : notre Tradition celtique n'existe en tant que telle que si elle a été transmise comme l'est toute tradition dans le monde. Si nous n'étions pas nous-mêmes persuadés d'être puissamment reliés par delà les âges à une lignée d'Ancêtres et à l'ensemble de nos pères et mères, nous ne serions pas ici, et là où nous en sommes.

Partant de cette affirmation essentielle, je ne vois que deux ancrages possibles : la religion populaire et le compagnonnage. En ce qui me concerne, être Compagnon m'aurait vivement intéressé... ce sont là des gens de savoir qui maîtrisent ce qu'ils font et savent ce qu'ils disent, joignant toujours le geste à la parole. Mais si cela devait se faire ce sera dans une autre vie.

Pour ce qui est des Franc-maçons qui sont pourtant de même souche, grand bien leur fasse le savoir dont ils sont détenteurs et dont je ne conteste pas la valeur, bien au contraire, mais leurs sociétés ne m'intéressent pas. Les Hommes de métier qui œuvrent de leurs mains plutôt que d'en causer étant infiniment supérieurs en dignité à tout ce beau linge aux yeux du Paysan que je suis, je reconnais sans peine dans le compagnonnage le dernier vestige de l'antique société tripartite où la noblesse des Artisans avait droit de cité... la société dite des Lumières portée aux nues par les Francs-maçons s'est très vite assis dessus, de même que sur les valeurs héroïques de la Noblesse d'épée et notre Sagesse paysanne, et aussi sur une certaine idée de la sacralisation des choses du Monde et de la vie de tous les jours que notre société rejette effrontément, mais que le Monde paysan toutes tendances politiques confondues aurait aimé voir perdurer. Et qui n'est pas notable, boutiquier ou beau parleur n'a pas sa place dans le monde d'aujourd'hui, comme nous le voyons chaque jour un peu plus.

Reste donc pour moi l'héritage de mes Ancêtres... aussi, je suis fier que les miens aient jugé bon de m'immerger à la naissance, de me donner un nom pour exister et de me relier aussi bien que faire se peut à la longue chaîne de mes Pères qui font ainsi depuis plus ou moins mille deux cent ans, mais le faisaient déjà bien avant l'irruption funeste des prêtres chrétiens dans leurs communautés villageoises ;

de me relier pareillement aux réalités divines qui nous entourent, et dont la vision est fort éloignée de celle de ces clercs dont nous parlons, car entendons nous bien : ces considérations théologiques ont-elles jamais été débattues autour d'une table paysanne ? Pas que je sache, du moins ici... en la matière, la méfiance paysanne dont on connaît tous la froideur d'analyse a toujours rempli son office, et le catéchisme enfantin était très vite oublié au profit de pratiques plus "terre à terre" et disons-le, païennes, puisque ce mot vient précisément de là ;

de m'ancrer enfin dans une communauté non pas chrétienne, celle-ci n'ayant jamais véritablement existé dans les faits mais dans une culture locale, dans une communauté de biens et de pensée, au sein d'une famille entretenant avec les autres des liens de cousinages.

Voici pourquoi je n'irai pas trouver le curé de ma paroisse pour me faire rayer, tout en respectant et comprenant pourquoi vous-mêmes l'avez fait... mais mes enfants seront immergés et nommés par un de nos Druides, et selon nos propres règles : je ne veux pas casser le fil qui me relie à mes origines paysannes, mais je suis et resterai le Credimaros plein et entier que j'ai juré d'être, j'espère que vous le comprenez.

D'ailleurs, un baptême catholique doit être confirmé devant l'évêque à l'âge de seize ans : je m'y suis refusé en connaissance de cause et considère depuis ce jour que je ne fais plus partie de la communauté chrétienne... le curé de mon village aussi qui dans sa bonté toute évangélique a dès-lors cessé de me dire Bonjour en me croisant.
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3772
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Lun 27 Oct 2014 - 16:51

Hum… bien.

Loin de moi l’idée de renier mes Ancêtres, non point… je suis tout aussi fier que toi d’appartenir à ma lignée familiale. Lignée qui, d'ailleurs, ne fut en aucun cas instituée par l’Eglise catholique et son baptême mais bien par le sang de mes aïeuls.

Voilà pourquoi c’est sans aucune culpabilité que je me suis fait rayer des listes des baptisés car, pour moi, ce geste militant est là pour montrer à la face du monde que je n’appartient plus à la communauté des chrétiens (dans laquelle on rentre dès le baptême) et non pas pour couper le lien avec mes Ancêtres… bien au contraire.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Lun 27 Oct 2014 - 18:50

qu'ai-je dit? j'ai bien pris soin de préciser que je comprenais la démarche de ceux qui comme toi se sont fait rayer, mais qu'un homme de la campagne comme moi n'envisage les choses sous le même angle qu'un citadin qui ne vit plus dans sa communauté d'origine... aucune culpabilité en ce qui me concerne non plus, seulement la tranquille affirmation que ce geste du baptême vaut à mes yeux une immersion et une prise de nom, faute de mieux à l'époque, mais que ce ne serait plus le cas au jour d'aujourd'hui où j'ai la chance de vous connaître.

ceci-dit, il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirai pas de ton eau" et je sens la soif me monter aux lèvres: bien que ta proposition me hérisse au premier abord, elle a le mérite de la clarté et je l'accepte car j'en comprend toute la logique. tu sais bien que je ne viens pas sur Druuidiacto pour imposer mes idées mais seulement pour faire entendre ci-besoin un autre son de cloche... le mien. et de ce simple avis, vous ferez ce que vous voudrez, ainsi que le veut la règle.

"muss es sein? es muss sein!" ... celà doit-il être? celà est! (Beethoven)
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3772
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   Lun 27 Oct 2014 - 20:09

Oui, oui j’ai bien compris ton point de vue, Matuos, même si j’y ai répondu un peu maladroitement car, tout comme toi, je n’impose rien, j’essaie simplement d’expliquer le pourquoi du comment… après à chacun ses choix et ses convictions - du moment que les convictions guident les choix Wink

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une croix sur le baptême   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une croix sur le baptême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une croix sur le baptême
» Croyez au baptême de Jésus, à la Croix et à la réssurection.
» Photo d'un miracle durant un baptême !
» LA CROIX GLORIEUSE
» le signe de croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: