forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Sacrifice… animal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tortequesne

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   Sam 3 Mar 2012 - 3:05

Je ne suis effectivement pas un spécialiste sur la question du sacrifice sanglant, animal ou humain.
Particulièrement chez les celtes.

Tu remarqueras que j'ai placé dans ma première phrase consacrée à la question les mots ; "... Je ne crois pas..." Ce qui avait pour but juste de ne pas "poser une affirmation" mais d'émettre un avis sur la question, ce qui n'engage que moi.

Je reconnais être mieux documenté sur ce sujet dans d'autres civilisations. Je l'ai en effet étudié dans le monde gréco-romain. J'ai aussi survolé le sujet dans les culture germaniques et scandinaves, les pratiques néolithiques...

Pour ce qui est de l'exemple de l'arrachage du coeur, je le sais suite à une étude faite sur les sacrifices humains aztèque. Les sacrificateurs atteignaient de véritables performances en matière de boucherie spécialisée. J'ai la faiblesse de penser que de ce point de vue, le travail ne devait pas être beaucoup plus compliqué pour les animaux.

Les exceptions auxquelles je pense sont les sacrifices par les éléments, sur lesquels je suis peu documenté sur le plan pratique. L'immolation par le feu, par exemple, est épouvantablement douloureuse. Mais étourdissait-on les animaux avant ? Les droguait-on pour les faire tenir tranquille ? les projetait-on dans un foyer ardent tuant rapidement ou les plaçait-on sur un bûcher plus "progressif" ?
Je n'ai pas d'infos là dessus.

J'ai donc en mémoire un grand nombre d'exemple de rites sacrificatoire dans de nombreuses cultures, mais ce que je n'ai jamais vu, ce sont des actes ayant pour but de provoquer une souffrance prolongée.
Certaines mise à mort sont plus longues que d'autres, mais ce sont toujours des mises à mort. Les animaux ne sont pas torturés au préalable.

J'invite qui possède des informations sur le sujet à infirmer mes propos et j'en serais reconnaissant pour ma culture personnelle.

Mais pour ce que j'en sais, et qui s'appuie, à défaut d'un travail de spécialiste, sur une certaine érudition et quelques bases de recherches (lacunaire, j'en conviens), les animaux ne sont pas torturés dans les cultures antiques au préalable d'un sacrifice.
J'en conclue quand dans l'acte du sacrifice, ce qui est "sacré" est l'être sacrifié, non la douleur qu'il ressent.

Quand au rapport à la douleur et son évolution à travers les âges, c'est un reste d'une période où je bossais dans le paramédical et qui m'avait entrainé là encore sur des recherches perso. L'évolution sur ce sujet particulier rien que ces trois derniers siècles jette un regard déjà très particulier sur l'histoire...


Adonc, AnamCara, si tu possède des données sur le sujet que tu peux mieux documenter que je ne le suis, je serais heureux de te lire.


Cela dit... Il me semble que la question posée par Clyde est d'ordre historique. quand tu parles de "discussion pointue sur l'occultisme", je me pose la question de savoir si tu es bien dans le sujet. Mais si tu peux relier de façon sûre ces éléments occultes avec les données historiques connues, cela m'ira tout à fait.

Quand au sac plastique... Cela devrait aller, n'aies aucune inquiétude. J'en ai entendu d'autres.


Une dernière chose... Puisqu'à priori nous nous connaissons, tu ne me connais pas assez pour savoir que j'ai avec le mot "respect" une relation particulière. Je déteste profondément qu'on me respecte. Celui qui respecte ne remet pas en cause. Et nous avons tous besoin de vérifier encore et encore ce que nous tenons pour vrai, sous peine de cultiver l'erreur et par là l'ignorance en nous.
J'aime particulièrement la politesse et la courtoisie, (et c'est au nom de ces vertus que tu as, je crois, parlé d'amitié et de respect, et je t'en remercie), mais si tu veux m'être agréable, ne me respecte surtout pas. ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   Lun 12 Mar 2012 - 16:42

Tortequesne a écrit:
... ... ...
Une dernière chose... Puisqu'à priori nous nous connaissons, tu ne me connais pas assez pour savoir que j'ai avec le mot "respect" une relation particulière. Je déteste profondément qu'on me respecte. Celui qui respecte ne remet pas en cause. Et nous avons tous besoin de vérifier encore et encore ce que nous tenons pour vrai, sous peine de cultiver l'erreur et par là l'ignorance en nous.
J'aime particulièrement la politesse et la courtoisie, (et c'est au nom de ces vertus que tu as, je crois, parlé d'amitié et de respect, et je t'en remercie), mais si tu veux m'être agréable, ne me respecte surtout pas. ^^
A chacun sa notion du mot "respect".

Pour moi, c'est justement lorsqu'il y a respect que je suis ouvert et tolérant vis à vis de mon interlocuteur, que j'ai l'esprit ouvert pour accepter ses différences d'opinions qui me feront grandir par leur compréhension. Car même si je reste parfois sur mes positions, c'est lorsque ma conception se situerait sur un autre plans d'interprétation que la sienne.


Lorsque je ne respecte pas mon interlocuteur, je l'écoute "par politesse", mais justement reste alors fermé à ce qu'il pourrait dire ...

Donc l'inverse de ce que vous pensiez de moi.

Pour ma part, le respect inclus d'office mon ouverture vis à vis de mon interlocuteur, mon absence de respect à son égard me ferme à ce qu'il dit.

Me suis-je mieux fait comprendre ?

J'espère ne pas vous avoir choqué par mes propos précédents ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   Lun 21 Juil 2014 - 21:02

Auetos a écrit:
Contrairement à se que nous rapporte Strabon, on ne rencontre jamais sur aucun lieu de culte des restes d’animaux sauvages. Le mythe répandu du caractère sacré du sanglier fait reconnaître cet animal dans bien des ossements qui sont, en réalité, ceux de porcs parfaitement domestiqués et néanmoins porteurs de défenses.

Il me semblait évident qu'on n'offre aux Dieux que ce que nous mangeons nous-mêmes : pas question de leur donner des feuilles ou de la nourriture pour chats. Je n'oserais même pas leur offrir du riz ou des pâtes.

Je ne connaissais pas cette interdiction sacrificielle sur la sauvagine mais intuitivement elle me ravit.

Il me semble, pure intuition à partir des bibelots, que le sanglier n'est pas vénéré comme divin mais comme symbole de vaillance, le taureau éventuellement aussi.

Je trouve logique que le loup ne soit pas considéré comme tel. En effet il est avant tout un danger et par ailleurs il est lâche. Le loup attaque en meutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   Lun 21 Juil 2014 - 21:15

Aruernos a écrit:
Il me semblait évident qu'on n'offre aux Dieux que ce que nous mangeons nous-mêmes : pas question de leur donner des feuilles ou de la nourriture pour chats. Je n'oserais même pas leur offrir du riz ou des p^tes.

Les Dieux ne seraient donc selon vous que des pique-assiette?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 641
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   Lun 21 Juil 2014 - 21:35

Clyde TriCanauos a écrit:
Aruernos a écrit:
Il me semblait évident qu'on n'offre aux Dieux que ce que nous mangeons nous-mêmes : pas question de leur donner des feuilles ou de la nourriture pour chats. Je n'oserais même pas leur offrir du riz ou des p^tes.

Les Dieux ne seraient donc selon vous que des pique-assiette?


Notez que je ne m'édite pas, je me reprends.

Chacun offre ce qu'il peut.
Feuilles, Fleurs et finalement pourquoi pas nourriture pour chats?
De votre côté, pourquoi n'oseriez vous pas pâtes ou riz?
N'est ce pas simplement de l’orgueil?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1039
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   Mar 22 Juil 2014 - 16:51

Bonjour,

De la nourriture pour chat ? pale  Clyde t'es malade c'est immonde  Laughing et en plus ça pue.... Personnelement je n'oserais jamais mettre de telles nourritures aux divinités....

Nous pouvons offrir toutes sortes de nourritures, mais comme le dis Clyde, des fleurs, de l'alcool, de la lumière, de l'encens, des dessins si vous le souhaitez, et autres objets...

Par contre ce que nous donnons aux divinités, nous leur laissons !

Cela n'a rien à voir avec le sujet, mais je répond quand même (et je ne renchérirais pas, promis Auetos)

Cher Aruernos,
Le loup n'est pas un lâche, il est sociable, la meute est son clan (tout comme votre famille ou vos amis) il est plus proche des hommes que vous le ne le pensez, il y a une hiérarchie, des codes, ect... juste à titre comparatif, vous devez regarder la TV ? que voyons nous ? des groupes de gens qui tue, estropie, et lunche un gars ou une fille pour des futilités, qu'en pensez-vous ? Personnellement je préfère le loup.
D'ailleurs quand nos chasseurs vont faire leur sortie, que croyez vous qu'ils font ? Ils ne sont pas en meute en train de chasser et de rire de leur méfaits ?

D'ailleurs ne dis-t-on pas que l'homme est un loup pour l'homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Sacrifice… animal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sacrifice… animal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Sacrifice… animal
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.
» Avoir un animal de compagnie: un choix égoïste?
» le cochon: animal omnivore
» B-L'Animal et la religion : Diable et Démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: