forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Ven 10 Oct 2008 - 15:56

Au commencement ce monde n’était que non-Etre sans dualité, et l’Etre sortit du non-Etre. C’est ainsi que se pose le problème de l’origine des dieux, des hommes et du cosmos.
A quoi pouvait bien correspondre cet état mystérieux et fondamental, ce noyau vide de l’être vivant ?
Etait-ce là le principe même de l’être au-delà des formes ?
Ce vide était-il le substrat de l’existence même ?
Y avait-il un substrat de la matière, un autre du temps comme il semblait en exister un de la pensée ?
Ces divers substrats étaient-ils les aspects d’un autre substrat unique plus subtil encore ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Ven 10 Oct 2008 - 17:35

Nous atteignons là les limites de la pensée et peut être de ce qu'on peut raisonnablement dire.

Un vide plein , une existence sans existence , un temps hors du temps, un espace infini ..

Les cosmogonies utilisent le symbole et le mythe sans doute parce qu'ils disent sans réellement décrire.

Quelques groupes druidiques ont leur cosmogonie qui parfois d'ailleurs est confiée sous le sceau du secret .
Je trouve d'ailleurs assez juste de pratiquer comme ça.

Notre langue a des limites

Ainsi l'affirmation au commencement n'était que le non être porte en soi toutes les infirmités de notre pensée ( comme je ne préjuge pas de vos capacités je vais dire des infirmités de ma pensée )

Affirmer qu'il y a un commencement à "rien "suppose déjà un "existant" . Un quelque chose avant le rien du commencement ?
Si rien ne commence tout est en permanence. le début et la fin et le temps n'est qu'une illusion. Une marche en avant dans un espace "temps".
Et peut être est ce que le notion même de commencement n'est liée qu'à notre incapacité de concevoir un "non temps" ?

De la même façon lorsqu'on dit que le non être "était" . Notre langue nous dit qu'il existait quelque chose et ce quelque chose c'est rien .

Cette queste de l'origine du monde est aussi celle du sens des choses et peut être aussi la question de nos propres origines. Celle de ce que nous sommes.

Je jette des choses comme ça

Un état indifférencié, utérin, fusionnel. L'éveil de la conscience du moi . Séparation de l'état paradisiaque et donc dualisme. moi , pas moi, agréable, pas agréable, bon, pas bon.. Ce qui nous permet l'expérience des formes et quelque part génère l'illusion . Puis l'opportunité d'aller au delà des oppositions, des apparences, toucher du doigt ce qui nous relie à tout ce qui n'est pas nous ou plus nous ?



Sans début, sans fin, vide infiniment plein , être et non être. Tel qu'on ne peut le nommer. Origine et fin de toute chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Sam 11 Oct 2008 - 18:37

L’hypothèse que les trois continus de l’espace, du temps et de la conscience peuvent être les aspects divers d’un substrat causal plus subtil encore, ne pourra jamais être vérifiée puisque tous ses éléments sont au-delà de nos moyens de perception et de toutes nos méthodes de raisonnement.

On appelle ce substrat possible, imaginaire, la Monade, Oinalio.

L’Oinalio qui peut être décrite comme le continu Espace Temps Conscience, serait le stage ultime et absolu dans lequel sont unies l’Existence, source de la forme spatiale, la Conscience ou Connaissance, base de la pensée, et la durée sans limite ou Eternité, base de l’expérience ou jouissance. L’Oinalio est donc défini comme « l’unité indivisible de l’Existence, la Conscience et l’Eternité ».

Ce principe ultime demeure au-delà de la portée de la forme, de la pensée, de l’expérience, au-delà de toutes les catégories du manifesté, au-delà du temps, au-delà de l’espace, au-delà du nombre, au-delà des noms et des formes, au-delà de l’intelligence et de la parole. C’est le lieu duquel « l’esprit et la parole retombent, n’ayant plus prise ».

Ce stage ultime ne peut être appelé non-être, ni être. Il n’est ni un, ni plusieurs. Nous pouvons seulement le définir négativement en disant qu’il n’est rien de ce que l’homme peut savoir ou concevoir, ni dieu, ni homme, ni chose. Nous ne pouvons chercher à en parler que négativement en l’appelant le non-duel, l’inconnaissable, l’informel, l’inchangeable, l’illimité. Il est ni positif ni négatif, ni mâle ni femelle.

Cette monade, cette immensité, ce vide, cet inconnu, cet absolu non existant semble être la nature la plus profonde de toutes choses.

suite …

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Dim 12 Oct 2008 - 14:06

Oinos - Un ou unique
et alio ??

Que veut dire oinalio ?


Pour ma part je suis assez d'accord sur tout ce qui est dit
En pratique et de façon très triviale n'est ce pas dire qu'il y a des choses qui nous échappent et quoiqu'on fasse elles nous échapperont toujours.
Même si on multiplie les mots pour dire qu'il n'y a pas de mots suffisants ?

Y aurait il une formulation "poétique" ou "symbolique" ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Dim 12 Oct 2008 - 20:51

Auetos a écrit:
... On appelle ce substrat possible, imaginaire, la Monade, Oinalio ...

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Dim 12 Oct 2008 - 20:59

Bonjour ,
je me rappelle avoir eu sur un autre forum une discussion au sujet du druidisme dans lequel je disais à Auetos que nous devrions ressourcer le druidisme auprès de sa grande soeur l'Hindouisme.

Sur le sujet évoqué, je penses en effet que l'hindouisme apporte certainement une vue extrèmement claire :

Les veda emploient plusieurs images pour décrire la naissance du monde. Ils décrivent le monde comme émanation, procréation.

Si on affirme qu'il n'existait au début rien que l'Un , on ne peut qu'émettre l'hypothèse que Dieu a créé le monde du néant. Mais commence alors une autre difficulté: peut-il y avoir à côté de l'Absolu (l'Un), un domaine que sa totalité ne pénètre pas. Les hindous y ont répondu en se représentant la naissance du monde non comme une création, mais comme un déploiement de Dieu.
Le Brahman est un être "neutre" ni dieu, ni déesse, sans attribut, ni forme, omniprésent et pourtant inconnaissable. Il est une essence transcendante qui pénètre le monde, le vivifie et le sous-tend. Il est un principe éternel tout à la fois à l'intérieur du monde et le transcendant.

Le Brahman n'agit pas dans le monde, ce sont les divinités qui le manifestent qui agissent.

L'Un existait déjà avant la création, avant le monde, et était déjà parfait. Le fait de créer n'est qu'un aspect partiel de lui, qui ne se manifeste que lors du déploiement de l'un au multiple. La création est donc un déploiement de l'Absolu. A partir de ce moment-là il y aura des dieux qui agissent, qui créent, et qui de nouveau détruiront ce qu'ils ont créé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 13 Oct 2008 - 18:10

Auetos j'avais lu que oinalio était "monade"

Je te posais juste la question du suffixe "alio"

Parfois les anciennes langues ont une subtilité que les autres n'ont pas

Si le mot monade est la traduction d'oinalio, il n'y a pas d'enrichissement de sens. En revanche peut être y a t'il un sens supplémentaire dans oinalio d'où la question .

par exemple l'usage de la langue gauloise pour qualifier l'âme
- anamon ( principe pensant )
- anamu ( principe vital )
La différence tenant semble t'il au genre
- anavo souffle, inspiration ( awen ? )
- anamon ( âme esprit )
- anatlo souffle respiration
certains y voient une hiérarchie sémantique comparable aux prâna du sanscrit .

Cela est intéressant parceque le français moderne est assez pauvre pour évoquer ces questions

De la même manière puisque nous parlons de "credo" il ne s'agit pas d'une crédulité naïve mais d'une relation basée sur la confiance et la responsabilité.

le celtique distinguerait ainsi

- Kred-dhe la croyance basée sur le lien de confiance
- Krabitu-s la pratique religieuse conséquence de la confiance
- Kred-ro-s relique .. le culte dans son aspect matériel

Ce ne sont que des exemples mais qui illustrent les difficultés que nous pouvons avoir dans l'exhumation des pensées anciennes. Et qui peuvent prendre de l'importance dans les posts associés à celui ci . Quand nous parlons de "credo" de quelle "croyance" s'agit il ?
Quand nous parlons d'âme et de "réincarnation" de quelle âme s'agit il ?

Pour terminer sur oinalio . Oin-olio serait un mot intéressant .
Oinos "un" et Olio "Tout"


Une question à propos des comparatismes

Il est vrai que la mise en parallèle des vedas et des thèmes celtiques est féconde. Il y a avait une expo sur ce thème au Mont Beuvray il y a quelque temps. Très impressionnant.

Mais il en est de même des rapports entre les cultures "celtiques" et héllènes , étrusques, germaines, ligures....etc .. qui ont au moins l'avantage de la proximité et donc de la permanence des échanges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 13 Oct 2008 - 18:16

Tu sais les indo européens sont allé par là aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 13 Oct 2008 - 18:28

Citation :
sont allé par là aussi

Oui , oui

Il y a même une thèse d'historien récente qui parle d'un centre géographique dans le berceau historique des celtes c'est à dire l'Autriche (en gros..)


Et puis il y a l'histoire de Ram chère à nos anciens .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 13 Oct 2008 - 18:33

ha Ram!! si on prends cela comme un mythe, c'est tres interressant à differents niveaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 13 Oct 2008 - 21:32

Evitons les hors sujet, s'il-vous-plait
Pour discuter de « Ram » vous avez les sujets suivants : RAM et Ram (suite)

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Mer 15 Oct 2008 - 14:54

Excusez-moi Eber, je n’avais pas bien compris le sens de votre remarque.

De la même façon que Monade (Mona-ados, provenant de monos), signifie « seul » en grec, le mot OINALIo, venant de OINos/-a/-on veut également dire « seul ». Ce qui va très bien avec la définition du mot : PHILO. Chez Leibniz, substance de nature spirituelle, simple, active et individuelle, dont le nombre est infini et dont tous les êtres sont composés.

La seconde partie du mot (ainsi que vous l’avez découpé) ALIos/-a/-on se signifie pas (selon le dictionnaire de M. Monard) « tout » mais « autre », « entre deux », « second ».

Il est vrai que si le mot s’était écrit OINOLIos nous aurions pu y voir une formation en OINos « seul » et OLIos « tout », pouvant signifier « seul en tout ».

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Jeu 16 Oct 2008 - 20:02

Pas d'excuses , c'est moi qui m'exprime parfois par des raccourcis.

Je ne connais pas le dictionnaire de Monnard. Ceci explique sans doute cela

Merci de votre réponse qui m'amène un peu à réfléchir

Peut être reviendrais je avec ce "autre unique" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Sam 25 Oct 2008 - 19:42

Le monde existe à travers l'Incrée , c'est son énergie qui donne vie à ce monde.

Dans la tradition Irlandaise , le début du monde est décrit comme la mise au monde d'un Serpent par la Grande Mer.
Le Serpent représente le principe masculin et la Grande Mer le principe féminin qui se sont séparés pour donner vie au monde.

Ainsi tous les principes sont crées par la division de l'Incrée , la lumière et l'ombre , le bien et le mal , la vie et la mort.

Il nous est impossible d'imaginer à quoi pourrait ressembler l'Incrée , où tout existe sans exister en particulier. Où le masculin et le féminin , le bien et le mal , la lumière et l'ombre ne feraient plus qu'un.

Il y a simplement quelque chose qui me choque dans le titre. Si nous ne nommons pas l'Incrée c'est que le nom représente l'individualité. Or l'Incrée est l'antithèse de l'individualité.
Plutôt que de dire "celui que l'on ne nomme pas" ce qui sous entend une interdiction , je dirais "celui que l'on ne peut pas nommer" ce qui sous entend une impossibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Sam 25 Oct 2008 - 19:58

Oui, "celui que l'on ne peut pas nommer" est plus juste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Dim 26 Oct 2008 - 11:47

Je le conçois… nous pourrions alors formuler ce point n° 1 ainsi :

Je crois…
1- Que l’Ananmeneticon, « l’Innommé », est.

Qu’en pensez-vous ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Dim 26 Oct 2008 - 14:32

C'est beaucoup mieux en effet Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 27 Oct 2008 - 14:58

Citation :
Je crois Que l’Ananmeneticon, « l’Innommé », est

Et comme ça ?


Je sais qu'au delà des mots et des concepts se trouve l'Ananmeneticon
"l'innomé"


Cela étant Auetos

Je trouve anman le "nom" dans mes dictionnaires donc

An anman _ Sans nom

Pour le reste "eticon" ??

J'en profite lâchement pour apprendre à parler gaulois
Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Lun 27 Oct 2008 - 17:17

J’avoue mon ignorance, ma crédulité et ma maladresse

En fait je n’ai fait que recopier (bêtement) le mot que j’avais trouvé dans un feuillet sans en vérifier la validité… d’autant plus, qu’avec le recul, pour retranscrire le terme Innommé j’aurais plutôt eu tendance à le formuler ainsi : ANANMENon, et cela, pour les même raisons que vous…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Mar 28 Oct 2008 - 12:15

Si vous êtes ignorant dans la langue Gauloise, je dois atteindre les abysses de l'inculture.

Donc ce n'est pas moi qui vous jetterai l'acaunon .. Embarassed

Sur le fond je trouve que l'emploi de l'ancienne langue est plein de sens pour nous druides continentaux.

En revanche , malgré l'incertitude des traductions, il me semble important de "bien dire" les mots. Et j'oserais rajouter de les entendre avec l'âme .

Il me paraît aussi important de les utiliser en première intention s'ils portent un sens supplémentaire qui n'existe pas dans la langue française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Mar 28 Oct 2008 - 15:22

Notons qu'en Breton le terme usité est Dianav/Dianavezet qui signifie clairement l'inconnu et non pas le sans nom...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Mar 28 Oct 2008 - 16:56

Inconnu avec la possibilité de connaître
Ou inconnaissable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Mar 28 Oct 2008 - 17:23

j'aurai tendance à dire "dianavezet = inconnu" et "dianav = inconnaissable". Et bien sûr, c'est cette dernière acception qui parait convenir en l'espèce puisqu'elle va avec la notion que l'"individu" ne pouvant supporter le Ceugant ne peut connaître la monade tant qu'il est justement "individualisé" en Gwynfyd...
cela va bien aussi avec les notions de limité quant au limitable, d'infini, etc... décrit dans les triades
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Mar 28 Oct 2008 - 17:35

a noter que bien que proche pour des francisants, "Dianav = inconnaissable" est différent de "Dianv ou Disanv = sans nom", ce que confirmera sans doute auetos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   Sam 8 Nov 2008 - 18:17

Je suis d’accord…
Bien que ce qui est sans nom n’est pas obligatoirement inconnu, voire inconnaissable. Par contre ce qui ne peut être connu est obligatoirement sans nom.

Voilà pourquoi, je trouve que « l’Innommé » est un mot qui convient très bien à l’Oinalio. Car elle est pressentie, bien qu’inconnue, sans pour autant pouvoir porter un nom qui la définirait dans son ensemble.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :   

Revenir en haut Aller en bas
 
Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Credo druidique… 1- « Celui qu’on ne nomme pas », est :
» Saint Luc et commentaire du jour "Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur"
» “Et personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme…” (Jn 3.13).
» Saint Hubert et commentaire du jour "Heureux celui qui participera au repas..."
» Sainte Anne et commentaire du jour "C'est vraiment lui le grand prophète, celui qui vient dans le monde"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: