forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 11 Oct 2008 - 18:45

L’homme, vu par lui-même, occupe une place centrale dans la création, car il est le seul être moralement responsable de ses actions. L’état d’homme est donc la matrice de l’action. Les actes et les pensées de l’homme ont une puissance créatrice similaire à celle des actes et des pensées divins.

En ce sens également l’homme ressemble à l’Oinalio.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Ven 17 Oct 2008 - 17:22

L'Homme vu par lui même occupe une place centrale dans un Monde qu'il imagine avoir été crée pour lui. De la même manière que les virus , les lézards où les cachalots pensent sans doute le Monde selon leurs propres schémas. Chacun finalement verrait le centre du Monde aux alentours de son nombril.

Croire que l'Homme est au centre d'une création faite pour son "bon plaisir" ou son évolution supposée... est une idée très biblique . Qui n'est d'ailleurs pas sans conséquence sur notre façon de "consommer" le Monde.

Il me semble bien que dans la pensée Druidique l'Homme n'est pas le seul être conscient et agissant. Il semble aussi que l'Homme est plus "agit" ( jeu des forces "supérieures, des Dieux ..qui agissent à travers lui ou sur lui ) qu'agissant.
Ce qui somme toute rejoint les propos de la psychologie moderne .

Alors ressembler à un infini sans nom et sans limite ? Sous prétexte que nous serions mus (en partie ) par notre raison .me semble un peu présomptueux

Je ne préjuge en rien de ce qu'il en est de chacun d'entre vous mais en ce qui me concerne, si je reste persuadé d'être une Homme .Et même s'il m'arrive d'émettre quelques pensées que je crois ordonnées, je suis certain de ne pas ressembler à quelque chose comme l'oinalio . Grands Dieux ! Si déjà je pouvais ressembler à ce que je suis véritablement ce serait pas si mal .

PS. Est ce que la minuscule à homme est volontaire dans toutes ces citations ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 18 Oct 2008 - 12:05

Oui, de ce point de vue, vous avez bien raison en ce qui concerne la dite-ressemblance avec l’Oinalion… mais ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Je voulais faire remarquer que l’Homme, tout comme l’Oinalion, était le seul, dans notre univers créé, à pouvoir agir sur la destinée du monde. C’est en cela qu’il y a « ressemblance ».

Mais cela ne veut pas dire pour autant que l’Homme soit au centre de la création… il en fait parti, mais sa conscience des choses et sa liberté de choix entre Bien et Mal, en fait un acteur incontournable.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 18 Oct 2008 - 13:54

Toute créature agit sur le monde.
Et ce n'est pas le fait "moral" qui donne un impact plus ou moins grand de nos actes sur la destinée du Monde.
Sans doute avons nous la possibilité actuellement de détruire le Monde tel que nous le connaissons.
Et nous nous y employons avec entrain.
Cependant, ce que nous détruisons, ce n'est pas le Monde c'est le Monde tel que nous le disons.
Admettons que l'Homme s'arrange pour s'atomiser demain. Et bien sans doute verrons nous le règne des cafards, des blattes ou autres animaux moins intelligents mais plus résistants que nous .
Est ce pour autant la fin du monde ?

Le bien et le mal . Il est clair qu'il s'agit de convention qui varient à la "marge" selon les sociétés.
Ce qui est bien pour nous ( collectivement ) serait sans doute considéré comme "mal" par les Druides anciens
Il n'est qu'à relire le dialogue des deux sages pour s'en persuader.
A l'inverse il y a quelques habitudes anciennes qui ne font plus partie des valeurs que nous défendons.

Mais il y a un point que je souhaite relever. Sommes nous certains d'être aussi "libres" que cela dans nos choix

A nouveau , l'Homme qui mange le fruit de l'arbre de la connaissance ( du bien et du mal ) et qui donc deviendrait pour cela l'égal d'un Dieu.
Cela ressemble fort à un mythe vétérotestamentaire.
Reste la chute dans le Monde des formes puis la possibilité de réintégrer l'état paradisiaque ( Monde de Lumière ?) ..

Nous ne sommes pas très loin du modèle biblique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 25 Oct 2008 - 9:45

Toutes les existences intelligentes ont leur part de privation et de jouissance plus ou moins grande selon leur degré, depuis les morts au fond d'Andumnon jusqu'aux vivants en Dumnon ou Bitu à l'extrémité de la Bonté et du Pouvoir ; jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible à ce que Dits Ater ne les conduisent plus loin.

Les animations en Andumnon ne possèdent de la Vie et de la Bonté que le degré le plus minime ; et de la Mort et du Mal-Être, elles ont le degré le plus élevé possiblement compatible avec le maintient de la Vie et de l'identité individuelle. C'est pourquoi elles sont nécessairement mauvaises. Et ce, à cause de la prépondérance du mal-être sur le bien-être. Or, c'est à peine si elles vivent et existent. Leur durée de vie est nécessairement courte tandis que par le processus de la dissolution et de la mort elles s'élèvent graduellement à un plus haut niveau où elles reçoivent la vie et le bien en abondance. Ainsi, elles progressent de stade en stade de plus en plus près des limites de la Vie et de la Bonté.

Dits Ater, par sa compassion pour les êtres vivants, prépare leurs parcours le long du circuit des retours en Abreidasedon. Poussé par son amour des êtres vivants, il les porte jusqu'à leur accession à l'état d'existence humaine en Dumnon où le bien-être et le mal-être s'équilibrent, aucun ne l'emportant sur l'autre. De là prennent source la liberté, le discernement et le pouvoir du libre arbitre en l'Homme, de sorte qu'il puisse accomplir selon sa préférence, le bon discernement ou le mauvais choix. Ainsi l'on voit que l'état de l'Homme est un état d'épreuve et d'apprentissage dans lequel le bonheur et le malheur s'équilibrent alors que les êtres vivants sont laissés à leur propre vouloir et plaisir.

Dans chaque état et point d'Andumnon en dessous de l'humanité, tous les êtres animés sont nécessairement désanimés et enclins au non-être, nécessairement sous son joug, par trop grand manque de volonté et de pouvoir. Ceci, malgré tout l'effort et les moyens déployés qui varient selon leur position élevée ou basse en Andumnon. Pour cette raison, Dits Ater ne les hait point ni ne les châtie mais les couvre de sa bienveillance car ils ne peuvent être autrement par obligation soumis à leur destin. Ils n'ont ni volonté, ni choix : quel que puisse être le degré de privation, ils ne peuvent y remédier, se trouvant en cet état fatalement et non volontairement.

Arrivé au seuil de l'humanité par Abredio, l'Affranchissement, où le manque et la plénitude s'équilibrent, l'Homme est libéré de toute contrainte car la Bonté et la Méchanceté ne s'empiètent plus l'une sur l'autre, aucune n'ayant sur l'autre prépondérance. C'est pourquoi la condition humaine est un état de volonté et de capacité où chaque acte est l'objet de réflexion et de compréhension et non de contrainte et de dégoût, de nécessité et d'incapacité.

Pour cette raison, Manos, l'Homme est un être vivant capable de jugement et le jugement lui sera rendu à lui et sur ses actes. Ainsi donc, il sera bon ou mauvais selon ses œuvres. Puisque selon ce qu'il a accomplit, il pouvait le faire autrement. Il est donc juste qu'il reçoive la rétribution en compensation des ses actions passées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 25 Oct 2008 - 19:59

Pourquoi l'homme serait t'il le seul conscient du bien et du mal ?

Les animaux aussi sont organisés en sociétés , avec leurs règles , leur "bien" et leur "mal".
Pourquoi serions nous si différents d'eux ?

Cette conception du bien et du mal me semble trop chrétienne , où seuls les humains ont croqués la pomme du Savoir , séparant ainsi le bien et le mal dans leur esprits.

Il n'est dit nulle par dans la tradition druidique que les hommes sont supérieurs aux animaux.
Dans les mythes la sagesse est représentée par un saumon et nombre de druides se transforment en animaux.
D'ailleurs , Cernunnos , une des facettes les plus importantes du principe Masculin n'est pas le maitres des animaux pour rien.Il porte des cornes signe de son appartenance au monde animal , et pourtant c'est un Dieu.

Ne faisons pas l'erreur des chrétiens en nous croyant supérieurs aux autres formes de vie.

Carantia a écrit:

Pour cette raison, Manos, l'Homme est un être vivant capable de jugement et le jugement lui sera rendu à lui et sur ses actes. Ainsi donc, il sera bon ou mauvais selon ses œuvres. Puisque selon ce qu'il a accomplit, il pouvait le faire autrement. Il est donc juste qu'il reçoive la rétribution en compensation des ses actions passées.
Je ne sais pas d'où tu sors cela , nulle part dans la tradition druidique il n'est fait question d'un "Jugement Dernier"

Et sur quelle base morale les Dieux jugent t'il le bien et le mal , je suis curieux de le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Mer 12 Nov 2008 - 20:31

Désolé pour ma distraction, mais ce post est un réponse à ce que je demandais sur le fil " reconnaissance"

Bref

L'Homme n'a qu'une connaissance partielle et culturelle du bien et du mal . Notions qui sont d'ailleurs en générale très anthropocentriques

Nous pourrions dire autrement
Que l'Homme semble être la seule créature ( peut être les animaux domestiques) a avoir poser une valeur à ses actes. a juger en bien et mal par rapport à une référence. Et donc à passer de l'instinct au désir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Dim 16 Nov 2008 - 11:45

Je vais vous expliquer pourquoi, selon ma lecture, l’Homme est le seul dans notre univers créé à être conscient du bien et du mal, et d’avoir la liberté de choisir.

Dans un premier temps, il ne faut pas voir le bien et le mal dans le sens d’une morale (bien qu’un axiome druidique nous recommande de ne pas faire le mal), mais plus comme une conscience.

En effet, l’Homme, grâce à son « intelligence » sait ce qui est bien ou mal pour la planète. Nous le voyons bien aujourd’hui avec tous les grenelles de l’environnement qui se succèdent. L’Homme a prit conscience de ce qui est bien ou mal… et il est libre de choisir s’il veut ou pas faire bien ou mal. Prenons, par exemple, deux individus, X et Y ; X est ce que l’on appelle un m’en-foutiste, il se dit qu’après lui le déluge, pour se laver les dents il laissera allègrement couler l’eau et préfèrera un bain plutôt qu’une douche alors qu’il sait pertinemment que cela est mal pour notre devenir, l’autre, monsieur Y, plus conscient ou concerné, fermera le robinet et se contentera d’une douche…

De même, selon leurs centres d’intérêts ces deux messieurs se comporteront différemment. X utilisera un gros véhicule tout-terrain très polluant, alors que Y choisira une voiture verte. X répandra à foison des pesticides dans son champ, pendant que Y optera pour une agriculture biologique.

Nous voyons bien par ces exemples, que l’Homme est conscient du bien et du mal et qu’il a une entière liberté de choix sur le devenir de notre monde.

C’est en ce sens, je crois, que nous devons lire ce point du credo. Et non pas y voir une supériorité de l’Homme dit « conscient » sur le règne plus « instinctif » des animaux.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Mar 2 Déc 2008 - 17:22

C'est la formulation qui me gène parce que très Abrahamique et en même temps je ne suis pas certain que la notion du bien et du mal ou du licite et illicite soit proprement humaine. je pense qu'elle est consubstantielle à toute forme d'organisation sociale comme le dit Solarus mais que chez l'Homme elle est enrobée dans le discours.

En revanche ce qui semble proprement humain c'est la distance à soi même autrement dit sa capacité à interpréter ses actes a priori ou a posteriori a leur donner un sens qu'ils n'ont pas obligatoirement.
Quelque chose d'une peu névrotique qui parait il constitue les civilisations.

C'est ensuite en fonction de cette interprétation et des codes utilisés ( le vrai, le bien le beau et leurs contraires ) que l'action va prendre du sens et impacter notre "culpabilité".

Pour une même action faire couler sa douche le "bourrin" n'aura aucune mauvaise conscience (parce que pas de connaissance ?) tandis que l'écolo trouvera sans doute qu'il n'en a pas fait assez avec la petite culpabilité qui va avec. Paradoxal non ? Les deux sont des Hommes.
Et je suis certain qu'en cherchant bien on peut tous se trouver dans les deux rôles.

Voilà sinon je ne suis pas persuadé que "Atir" soit aussi compatissant que cela et que le moteur des mécanismes divin se réduise à des concepts vaguement moralistes.
Que dirions nous alors de la Grande Reine, Reine des batailles et des fantômes: qu'elle est méchante ?

Nous pourrions peut être formuler que seul l'Homme est suffisamment éloigné de lui même pour connaître la culpabilité et la responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Mar 2 Déc 2008 - 18:29

Comme je l'ai dis , il n'y a rien de concret dans la tradition druidique qui puisse nous permettre de faire une quelconque différence entre les humains et les animaux.

C'est une question purement métaphysique et personnelle , qui n'a donc rien à faire dans un crédo qui se veut "commun" Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Ven 3 Juin 2011 - 22:07

Le bien, le beau et le vrai comme la lumière n'est qu'une polarisation opposée au mal, le faux et l'obscurité mais l'un et l'autre ne peux exister l'un sans l'autre.
Rien que dans le cycle lunaire, on peut avoir affaire à ces deux opposés. Est-ce qu nos ancêtres en avaient conscience ? Comment pourrait-il en être autrement ?.
Si le bien et le mal n'est que subjectif, alors le druidisme n'est que la maîtrise de ces deux polarités, ce qui n'est guère plaisant lorsqu'on se frotte au côté obscure d'un point de vue énergétique.
Pourriez-vous m'expliquer l'approche druidique que l'on peut avoir vis à vis de ces forces moins lumineuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 4 Juin 2011 - 15:54

Comme vous l’avez dit à très juste titre, l’un ne peut aller sans l’autre ; la nuit sans le jour, la lumière sans les ténèbres, le bien sans le mal, le beau sans le laid, etc.

Voilà pourquoi les Deuoi (dieux) sont en perpétuel combat contre les Uomorioi (ceux-sous-la mer) ou Daunoi (démons) ou encore Dusioi (démons immondes) les forces sombres du chaos, sans pour autant les détruire complètement. Sinon l’équilibre serait rompu est le monde basculerait.

Le maître mot en druidisme est, vous l’avez deviné, équilibre.

D’ailleurs si l’on prend les deux grandes figures de la mythologie, Lugus et Breisillos, ne sont-ils pas fils des deux races ? Lugus est un Deuos par son père Cenos et un Uomorios par sa mère Etnia. De même, mais inversement, Breisillos est Uomorios par son père Elatio et Deuos pas sa mère Eria. L’équilibre est respecté.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   Sam 4 Juin 2011 - 20:18

Merci Auetos pour ces explications !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
6- Que l’Homme à pleine conscience du bien et du mal ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je peux essayer pour un homme scorpion !!
» « Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup..., qu'il soit tué et que, le troisième jour, il ressuscite »
» De nouvelles preuves montrent que l'homme de Florès est bien une espèce à part
» L’Homme de Florès est bien un nouvel hominidé, selon son petit crâne
» Hadith du bien-guidé vs conquête de la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: