forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Solstice d'hiver chez les druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Solstice d'hiver chez les druides   Sam 22 Nov 2008 - 11:44

On doit se demander sous quelle forme fêter le solstice d'hiver en druidisme.

En druidisme on ne fête pas Yule ,qui est une fête germanique , mais cette fête existe sous le nom d'Alban Arthan.

Cependant c'est un terme néo-druidique tiré des écrits de Iolo Morganwg qui fut un grand usurpateur et fit passer ses textes fraichement écrits de sa main pour des textes antiques.
Toutes les fêtes dont le nom commencent par Alban sont tirés de ces livres mais celà n'empêchent pas qu'ils s'agit de fêtes solaires chères a beaucoup de religion païennes.

Dans les textes donc aucune trace du solstice d'hiver , néanmoins les traces archéologiques montrent que les fêtes solaires des solstices existaient déjà dans la civilisation pré-celtique qui pourtant était plus chtonienne (terrestre) comparée aux Celtes qui étaient beaucoup plus solaires.
Une des dernières pistes en date concerne Stonehenge , ce mégalithe pré celtique mais certainement utilisé par les Celtes , est orienté de manière à être parfaitement orienté avec le soleil couchant du solstice d'hiver.
Au vu des connaissances astronomiques des druides , cela m'étonnerais vraiment qu'ils n'aient pas eu de fête du Solstice d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3772
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Lun 24 Nov 2008 - 14:44

Concernant le solstice d’hiver j’en ai déjà glissé un mot ici

Sur la Table de Coligny nous pouvons remarquer que, tout au long du lustre, quatre fêtes : Brigiomu (riuros IIII), Deuortomos iugo (riuros XII), Petima uxa I (riuros at. VIII), Petima uxa II (riuros at. X) semblent s’articuler autour du solstice d’hiver en couvrant la période dite des Douze jours.

Pour ce faire la célébration de la Petima uxa I est amovible. C’est-à-dire qu’elle avance d’un mois (de riuros vers dumann) au cours des années I et IV pour se positionner approximativement le jour de l’ascension du soleil, c’est-à-dire environ trois jours après le solstice d’hiver, soit aux alentours du 25 décembre.


Nous avons, peut-être là, les traces d’un sacrifice aux alentours du solstice d’hiver.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mar 2 Déc 2008 - 18:19

Superbe

Sur le calendrier lui même tel qu'exposé par Auteos j'ai quelques précisions à demander.
Notamment sur les cycles de Saturne

Auetos .. où est la bonne place pour en causer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mer 3 Déc 2008 - 12:17

Eber a écrit:
Superbe


Notamment sur les cycles de Saturne


Saturnales ou cycles astrologiques de Saturne Genre astro holistique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mer 3 Déc 2008 - 19:59

Sur les Saturnales si ce sont les fêtes romaines plutôt "libérées" ? Il me semblent qu'elles étaient annuelles et pas trentenaires .

Sur astro-holistique ?
Je ne sais pas répondre à cette question . Je ne connais pas l'astrologie holistique mais ce que je viens d'en lire sur internet dit que c'est une astrologie plutôt spiritualiste.

Peut être peux tu préciser ce qu'est l'astrologie holistique ?

Sauf si c'est une question condescendante que tu posais mais je suis sûr que ce n'est pas le cas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: l'astrologie holistique ?   Mer 3 Déc 2008 - 23:51

C'est l'astrologie de rudhyar dan philosophe et musicien. Voir aussi Ruperti alexander

Pour les cycle de saturne 28 ans premier cycle
De 28 a 56, deuxieme cycle
56 et plus, troisieme cycle

Le premier est un travail sur soi
Le deuxieme sur l'exterieur
Et le troisieme synthese des deux premiers

Voir astrologie de la personnalité


Nous travaillons en cercle sur ce systéme
Tres interessant
Dane était francais, astrologue mais surtout musicien.

Voir aussi le systeme sabiens là c'est tres interessant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Jeu 4 Déc 2008 - 19:16

Alors je vais aller voir ces références et essayer d'être moins bête la prochaine fois qu'on me parlera d'astrologie holistique Merci Very Happy


Pour ma part j'ai pris quelques cours d'astrologie dite "initiatique" dans mes jeunes années et aussi pris par la suite quelque recul . Il me reste des notions mais d'un point de vue pratique les cycles des luminaires plus éventuellement le cycle "structurant" lié à Saturne me cause.. (comme on dit vulgairement.)

Je me suis aussi éloigné des modernes et des planètes au delà de Saturne. En revanche l'astrologie lunaire avec ses demeures et maisons, les degrés du zodiaque et autres figures des décans donnent des résultats assez intéressants d'un point de vue "opératif"

Le calendrier tel que présenté par Auetos est un outil plus qu'intéressant , j'essaie de comprendre ses mécanismes et voir de quelle manière l'utiliser


Je vais être sans doute hors sujet mais deux objets en Gaule m'interpellent

Le calendrier de Chevroches :

http://rae.revues.org/index1269.html

et celui de Grand pas très loin de chez moi :

http://www2.cr-lorraine.fr/grand/site/chap5.htm

Dans les deux cas une astrologie assez classique , importée ?
Alors que le calendrier de Coligny semble être une création "du cru"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 5 Déc 2008 - 9:54

POUR L'ASTRO LUNAIRE VOIR AUSSI RUPERTI

Je pense, mais ceci est mon expêrience perso, qu il faut faut mettre les énergies du zodiaque, tant gaulois que les autres, en vie. Bien sur cela est de la magie mais toutes les anciences societes discretes sont sur ce modéle.

Voir les rituels !!!

Actuellement peu de rites en parlent mais ils sont là pourtant.

Les calendriers sont les cycles de la Nature ou leurs "symboliques"

Avec appartition et disparition, mort et renaissance.

Comment expliquer la lucidite de ces calendriers autrement

La mise en pratique de ces informations donnent une clé générale du système.

Mais cela n'est pas à la porté de n'importe qui et ne le doit pas l'être

Seul le travail de la croix druidique permet de découvrir ces secrets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 5 Déc 2008 - 16:53

edv a écrit:
Qu il faut faut mettre les énergies du zodiaque tant gaulois que les autres en vie bien sur cela est de la magie mais toutes les anciences societes discretes sont sur ce modéle.
Le zodiaque est complètement grec , rien de gaulois ou de celtique là dedans.
On peut s'en servir comme repère astronomique , mais certainement pas comme référence ésotérique.

Quand à l'étude de la croix celtique , je me demande ce qu'il y a d'historique là dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 5 Déc 2008 - 18:01

Mon cher Solarus.

Il n y a pas que l'histoire pour tout prouver !!!!

Il y a d'autres voies

Je parle de zodiaque pour le calendrier

Mon bon, c'est un point de vue

Je dirai ce qui est réel ne l'est peut être pas

Surtout dans ces disciplines

Mais peut être ne parle t-on pas de la même chose king geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 5 Déc 2008 - 18:02

Si le nom zodiaque ..Si ma mémoire est bonne cercle des vivants est grec, la nécessité de prendre des repères dans le ciel est probablement hors d'âge.
Des constructions comme Stonehenge ou encore les disques de Nébra témoignent de cette préoccupation .
Bien avant l'histoire connue.

EDV

Ok sur le principe des rituels liés aux grands mouvements du Monde comment pourrait il en être autrement . Si ce n'est à célébrer son nombril Wink

En revanche tu dis que la croix druidique est une clef, sans doute est ce le cas et qu'elle a été construite dans ce cadre là mais il me semble qu'effectivement elle a un aspect de construction "relativement" récente du moins sous la forme élaborée dont je pense tu dois parler.

A moins qu'il y en ai d'autre formes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 5 Déc 2008 - 18:52

Sans rentrer dans un domaine contraditoire je dirai simplement que tout rituel est un positionnement dans l'espace, face à l'est, les trois autres branches determinent des directions donc des symboles et analogies

Si on met la croix en 3D on obtient un cube
Cube des fm en autre
On peut aussi mettre la qabal sur ce système

Pour plus d'infos en mp merci.

Le positionnement dans l'espace est primordiale

De plus on doit traverser les trois mondes

Si on crée le cube et que l'on se positionne, alors, le zodiaque et ses analogies sont autour de nous et on peut tracer trois axes et changer de dimension comme dans le chamanisme.

Il faut déjà parler le même langage et avoir la même info de départ
ainsi que la meme connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Dim 7 Déc 2008 - 14:35

Pour l'Est , j'ai une piste . Elle semble être inscrite dans le vocabulaire des langues celtiques.
Quand je dis "il semble" c'est que je dis cela de mémoire ( et que cela reste sujet à caution )

L'Est équivaut à "devant" . Pour le coup le nord est à main gauche , le sud à main droite et l'ouest derrière.

l'Est comme l'Ouest sont des directions assez faciles à déterminer. Lever ou coucher du Soleil . Les Aurores qui dans les religions indo européennes sont des moments privilégiés pour le rituel.

L'Est vrai est le lever héliaque au moment de l'équinoxe. Un moment important pour qui observe le Ciel .

Ainsi le rituel peut s'inscrire à la fois dans le temps ( ces moments particuliers ) et l'espace. Et comme ces temps et espaces s'inscrivent eux mêmes dans une structure plus globale ( celle du cosmos). Ils deviennent "sacrés" .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Dim 7 Déc 2008 - 16:34

Eh oui, bien pensé

Maintenant il faut passer en 3D

Créer les axes comme avec l'arbre et on obtient les directions chamaniques.

Le positionnement peut encore s'améliorer en ajoutant d'autres symboles.
On peut continuer à travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Lun 8 Déc 2008 - 19:39

Cher edv,

Peux tu expliciter tes interventions. L'ésotérisme dans les écrits c'est bien pour ceux qui savent ou qui croient savoir. Pour les autres , c'est simplement incompréhensible.
Or, la meilleure preuve du savoir, c'est de savoir expliquer, de la pédagogie en somme.

Les sujets que nous abordons sont déjà complexes pour certains, merci de vous exprimer sans obscurité supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mer 10 Déc 2008 - 18:15

Autres réponses

Il est vrai que cela peut paraitre très obscur mais c’est nécessaire.
Tous les textes druidiques sont incompréhensibles pour le profane.
Il ne parle pas à l’intellect mais au cœur et doivent être travaillés.

As-tu ritualisé, pourquoi, comment, et les effets ???

Cela peut être très dangereux, donc il faut parler à couvert.
Beaucoup d’adeptes finissent mal problèmes psychologiques voir plus.
Surtout si on pratique l’incorporation des Dieux.

Si c’était simple cela se saurait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Jeu 11 Déc 2008 - 23:09

edv a écrit:

Si c’était simple cela se saurait
C'est simple , et ca se sait.

Du moins si l'on s'y prend avec prudence , si l'on prend le temps d'avancer à son rythme , il n'y pas de danger.

Mon premier rituel fût un rituel de Samhain , pourtant le rituel le plus puissant de l'année , eh bien abordé avec respect et prudence il fut intense mais calme.
D'autres Samhain que j'abordais pourtant avec plus d'expérience furent plus violents.

Je doute que certaines personnes aient finies folles à cause d'un rituel , Ogmios nous a donné la parole et la raison , je ne vois pas ce qui le pousserais à nous l'enlever.

Citation :

Il est vrai que cela peut paraitre très obscur mais c’est nécessaire.
Tous les textes druidiques sont incompréhensibles pour le profane.
Il ne parle pas à l’intellect mais au cœur et doivent être travaillés.
Leur forme de contes bardiques et leur appartenance à la culture populaire montre au contraire que leur compréhension de base était accessible au simple paysan , le barde ou le druide pouvant étudier plus en détail le mythe.
Mais de là à dire qu'ils sont incompréhensibles c'est grandement exagéré.


C'est regrettable cette intention de mystifier une religion qui fut tellement claire , qu'elle reste compréhensible après une interruption de 2000 ans et des pertes immenses.
Si elle était aussi obscure que tu le dis , plus personne n'y comprendrait rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Jeu 11 Déc 2008 - 23:34

je souscrit à 100% à ce que dit Solarus.
pourquoi une spiritualité devrait elle être cachée à certains et réservée à d'autres qui auraient des clefs secrètes permettant une réelle compréhension d'un certain mystère....
Arretons tout celà. Certes, il est nécessaire de recevoir un enseignement pour comprendre certaines choses mais l'essentiel est question d'expérience et de temps, de patience et de méditation, de simplicité et de fraternité, de compasssion et d'écoute, avec beaucoup d'humilité.

Si j'aime me rendre sur ce forum, c'est que j'apprécie les éclaircissements d'Auetos, d'Eber et de tous ceux qui viennent apporter leur expérience, leur connaissance en respectant la recherche de chacun.

Le druidisme a probablement un bel avenir, et un véritable message a délivré auprès des hommes et des femmes de ce monde, à condition qu'il soit accessible à chacun.
Que chacun puisse l'aborder et y trouver ce qui pourra l'unir avec l'oinalio, (comme le dit Auetos) au travers les divinités qui parleront le plus à son âme.
Ne le réduisons pas à un cercle limité d'instruits qui sauraient ou croieraient savoir, laissons le vivre au milieux de tous et toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
bran



Nombre de messages : 13
Age : 43
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 0:16

edv a écrit:

Il faut déjà parler le même langage et avoir la même info de départ
ainsi que la meme connaissance
Est ce que ce n'est pas ça la clef. Le druidisme est un système spécifique, avec un protocole qui pose les jalons d'une dimension sacré
Je pense que pour que les choses deviennent claires, il faut que les symboles, les temps et les espaces sacrés soient parfaitement intégrés pour pouvoir rentrer dans certaines dimensions. Ce n'est pas un savoir d'individus mais une science lié au tissage d'un communauté sacerdotale.

Sinon comme en parle edv, l'incorporation des Dieux est une pratique qui demande de bons fondements internes au niveau de l'individu et un soutiens réel de la communauté dans l'espace rituel, c'est un art puissant et donc dangereux sans maitrise et sans cadre.

Je ne suis pas non plus pour jouer aux grands secrets, d'ailleurs je n'en possède pas des masses mais il faut bien avouer que si quelqu'un se crame à cause de moi, je doit en porter la responsabilité morale, d'où une vigilance à montrer certains chemins.

Pour en revenir à Saturne, quel est son nom en gaulois, je l'ai trouvé une fois mais je ne parviens pas à remettre la main dessus ?
Et peut on dire que le calendrier de Coligny est un calendrier saturnien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 0:41

bran a écrit:
Ce n'est pas un savoir d'individus mais une science lié au tissage d'un communauté sacerdotale.
Communauté qui se re-créé à partir de la lecture individuelle des mythes par chacun et de l'interprétation personnelle d'éléments archéologiques.
A partir d'éléments aussi hypothétiques et personnels il est complètement impossible d'avoir le même "langage" ou la même "connaissance".

Vous cherchez une clé , mais vous fabriquez vous même une serrure qui est inutile Smile Smile
Le druidisme n'est pas une porte , c'est un chemin ... alors avançons.

Concernant les risques rituels , nous avons effectivement une responsabilité envers ceux que nous encadrons ,mais celui qui a besoin de se la jouer "grand mystique" pour assumer cette responsabilité , c'est lui qui a un problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bran



Nombre de messages : 13
Age : 43
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 1:23

ben j'ai pas l'impression de fabriquer une serrure, mais d'essayer honnêtement d'intégrer des symboles vivants. mais puisque tu l'évoques je vais y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 9:35

solarus a écrit:
edv a écrit:

Si c’était simple cela se saurait
C'est simple , et ca se sait.

Du moins si l'on s'y prend avec prudence , si l'on prend le temps d'avancer à son rythme , il n'y pas de danger.

Mon premier rituel fût un rituel de Samhain , pourtant le rituel le plus puissant de l'année , eh bien abordé avec respect et prudence il fut intense mais calme.
D'autres Samhain que j'abordais pourtant avec plus d'expérience furent plus violents.

Je doute que certaines personnes aient finies folles à cause d'un rituel , Ogmios nous a donné la parole et la raison , je ne vois pas ce qui le pousserais à nous l'enlever.

Citation :

Il est vrai que cela peut paraitre très obscur mais c’est nécessaire.
Tous les textes druidiques sont incompréhensibles pour le profane.
Il ne parle pas à l’intellect mais au cœur et doivent être travaillés.
Leur forme de contes bardiques et leur appartenance à la culture populaire montre au contraire que leur compréhension de base était accessible au simple paysan , le barde ou le druide pouvant étudier plus en détail le mythe.
Mais de là à dire qu'ils sont incompréhensibles c'est grandement exagéré.


C'est regrettable cette intention de mystifier une religion qui fut tellement claire , qu'elle reste compréhensible après une interruption de 2000 ans et des pertes immenses.
Si elle était aussi obscure que tu le dis , plus personne n'y comprendrait rien !

Merci Solarus

Puisque c est si simple

Peux tu m expliquer les bardas.
Le Mabinogion
La querelle des deux porchers
Le collogue des deux sages
Le festin de Bricieu
Le GAldr du Corbeau d'Odinn
Le Livre des conquetes
Le songe de Maxen
LE songe de Rhonabwy
Book of Leinster
Manawyddan , fils de Llyr
Math , fils de Mathonwy
Peredur, fils d'Evrawe
Pwylll, Prince de Dyfel
Taliensin
The Gododdin
Branwen, Fille de Llyr
Keris
LA fée au Blanches mains
La legende de Ceridwen
La navigation de Bran, fils de Fébal
La Prophétie de Gwernc'halan
La Submersion de la ville d'Ys

Si tu peux m expliquer cela me ferai gagner du temps merci
Ca fait dix ans que je cherche
et j en possede d'autres en étude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 11:32

En terme de temps c'est l'oeuvre d'une vie , mais en terme de simplicité c'est à la portée de toute personne prenant le temps et le sérieux necessaire à cette étude.

Tu sembles étudier le druidisme comme une religion morte , en oubliant que les dieux sont toujours là.
L'étude des textes est secondaire face à la foi , les textes sont là pour nous aider à appréhender les dieux, mais ils ne remplacerons jamais la foi sincère et ancrée dans le présent.

Peu importe les niveaux de complexité des textes , la foi est simple , il suffit de croire.
La foi est la base de toute religion et si la base est simple , le reste vient avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 12:50

Peux tu nous informer de ta pratique rituellique.

Et de ton vecu druidique.

Ca me parait interressant pour tous.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 13:45

Je vous en prie vous d'abord , puisqu'il s'agit d'intéresser tout le monde.

C'est trop facile de se mettre dans la position de celui qui pose les questions , mais l'important étant d'y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solstice d'hiver chez les druides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Solstice d'hiver chez les druides
» Solstice d'hiver
» Solstice d'hiver
» Retrouver l'esprit du solstice d'hiver
» SOLSTICE D'HIVER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Fêtes Néo-druidiques-
Sauter vers: