forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Solstice d'hiver chez les druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 15:09

solarus a écrit:
Je vous en prie vous d'abord , puisqu'il s'agit d'intéresser tout le monde.

C'est trop facile de se mettre dans la position de celui qui pose les questions , mais l'important étant d'y répondre.

ta réponse me suffit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 19:17

edv a écrit:

Ca me parait interressant pour tous.
edv a écrit:

ta réponse me suffit
En psychologie on appelle çà une dénégation , c'est le fait de trahir inconsciemment une pensée que l'on voulait déguiser.
Tu prétends vouloir intéresser les autres mais ma réponse n'intéressait que toi. Smile

Si d'autres personnes en font la demande , je posterais sur ma manière de ritualiser , mais ce ne sera pas facile car c'est la seule partie du druidisme que nous ayons à réinventer de A à Z , autrement c'est sur cette partie que nous nous trouverons le plus de divergences.
C'est aussi quelque chose de très personnel , et cela me blesserait que tu porte un jugement mal placé sur quelque chose qui m'engage corps et âme envers les dieux.

PS: Essaye de faire des réponses qui font plus d'une ligne , tu n'en seras que plus crédible Smile
PS 2:
Citation :
Le Galdr du Corbeau d'Odinn
C'est pas druidique c'est germanique çà , tricheur Smile


Dernière édition par solarus le Ven 12 Déc 2008 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bran



Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 19:40

sur cet interlude haut en couleurs Laughing
j'ai retrouvé le nom gaulois de saturne que je cherchais :

Nyctouros

quelqu'un pourrait il me dire ce qu'il signifie

merci d'avance
bran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 20:16

Difficile de donner le sens gaulois de ce nom , le seul endroit où il est évoqué c'est justement dans De faci in orbe lnée le passage de Plutarque sur l'astronomie des druides.

Peut-être qu'avec l'étymologie gauloise nous pourrions approcher le sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 21:10

Solarus ! edv ! Cessez vos chamailleries…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 21:12

bran a écrit:
Pour en revenir à Saturne, quel est son nom en gaulois, je l'ai trouvé une fois mais je ne parviens pas à remettre la main dessus ?

Citation :
j'ai retrouvé le nom gaulois de saturne que je cherchais :

Nyctouros

quelqu'un pourrait il me dire ce qu'il signifie

J’ai donné le nom de Saturne dans le fil sur le calendrier druidique…

Nycture = Saturne = Nucturos Uosiros, « le Traînard Nocturne ». Son dieu régisseur en tant que divinité Saturnienne est Iuocatus Ollater (> Eochaidh Oll-Athair), « le Combattant par l’If, Père de Tout » alias Dagodeuos (> Dagda), « le Dieu Bon ». Sucellos, « le Bon Cogneur », « le Tape Dur », est le nom gaulois du Dagodeuos.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
bran



Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 22:15

merci beaucoup Auetos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Ven 12 Déc 2008 - 22:17

Solarus a écrit:
… c'est la seule partie du druidisme que nous ayons à réinventer de A à Z.

Pourquoi vouloir réinventer ?

Concernant le rituel je vous renvoie au sujet suivant plus précisément sur la technique du sacrifice.

Bien sur je parle de druidisme antique, mais nous pouvons fort bien calquer sur ce rite en ne mettant plus l’animal à mort. Ainsi nous respecterons les rites anciens tout en les modernisant.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Sam 13 Déc 2008 - 8:50

Quand je dis réinventer , il ne s'agit pas de faire n'importe quoi , mais il faut reconnaitre que les traces historiques sont minces.
Il s'agit toujours d'incorporer des techniques rituelles universelles , mais nous aurons tous une manière différente de le faire.

Quant aux sacrifices vivants , animaux ou humains , ils ne sont en effet plus d'actualité Smile , je me vois mal faire un véritable homme d'osier à l'heure actuelle.
D'où l'intérêt de pratiquer des sacrifices de végétaux et de viandes ,d'ailleurs pour revenir au sujet de base , qu'avez vous prévu d'offrir pour le solstice d'hiver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Sam 13 Déc 2008 - 14:18

Concernant ce fameux « homme d’osier », dont la description exotique a le plus retenu l’attention des commentateurs, se trouve mis à mal par certains archéologues qui restent très réservé sur son authenticité.

César, recopiant les écrits de Posidonios qui lui-même les avait recopié d’une source intermédiaire, nous dit : « … D’autres ont des représentations d’une grandeur colossale dont les pièces faites d’osier tressé sont remplies d’hommes vivants ; on met le feu a celles-ci et les hommes entourés par les flammes y périssent. »

Et Strabon nous rapporte que les celtes lors de sacrifices « … perçaient de traits les victimes et les accrochaient à un poteau dans les sanctuaires ; ils construisaient aussi une représentation gigantesque de bois et de paille qu’ils brûlaient après l’avoir remplie de bétail et de bêtes sauvages ainsi que d’êtres humains. »

L’originalité de cet holocauste, les précisions sur la construction peut donner une certaine crédibilité au témoignage, sauf que la mention des bêtes sauvage dans le texte de Strabon paraît fort douteuse. Jusqu’à aujourd’hui aucune bête sauvage n’a était retrouver dans les restes sacrificiels.

De plus, les récentes découvertes de dépôts osseux humains dans les sanctuaires Bellouaques, loin d’accréditer de tels témoignages, invitent plutôt à les corriger. On est en droit de se demander s’il ne s’agit pas tout simplement de la description de trophées humains construits avec des cadavres de guerriers morts au champ d’honneur.


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Sam 13 Déc 2008 - 14:20

Pour le solstice d’hiver, comme je l’ai dit ailleurs, n’étant pas sur de sa célébration par nos prédécesseurs, je ne le fête donc pas… du moins pour le moment.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Lun 23 Juin 2014 - 21:35

Sonniios a écrit:
edv a écrit:
Qu il faut faut mettre les énergies du zodiaque tant gaulois que les autres en vie bien sur cela est de la magie mais toutes les anciences societes discretes sont sur ce modéle.
Le zodiaque est complètement grec , rien de gaulois ou de celtique là dedans.
On peut s'en servir comme repère astronomique , mais certainement pas comme référence ésotérique.

Quand à l'étude de la croix celtique , je me demande ce qu'il y a d'historique là dedans.



La croix celtique ou le triskell ? Tu parles de croix celtique et tu montres une image de triskell.

Je vais donc parler des deux.

- La croix celtique ou croix irlandaise est à l'évidence un souvenir de la roue solaire païenne collé à la croix chrétienne.

La roue solaire est germanique certainement, irlandaise certainement, gauloise ? je ne le sais pas de manière sûre mais ça me paraît possible, avec une différence importante en tout cas entre les Germains et les Celtes.

Pour les Germains le soleil est l'oeil de Wotan. On adore donc le soleil comme partie visible du dieu.
Chez les Celtes la roue représente plutôt l'Univers tout entier, et elle a plus de quatre rayons chez les Gaulois.
Le dieu Tarannos, Taranoos, Taranis selon les variante, tient la foudre de sa main droite, et de la gauche il fait tourner l'univers pour éviter qu'il se contracte.


- le triskèle en française, an triskell e brezoneg, ne peut pas être gaulois puisqu'il date du haut Moyen Age, mais il reprend le thème de l'Univers qui tourne.

En effet le triskell est une stylisation de trois jambes, que l'on retrouve dans les armoiries de l'île de Man entre autres.
Ces trois jambes légèrement pliées suggèrent un mouvement tournant... pour éviter que l'Univers ne se contracte sur luii-même.

http://mistralenc.over-blog.com/article-comment-les-arvernes-ont-ils-su-ce-que-les-astronomes-n-ont-decouvert-qu-au-vingt-et-unieme-siecle-122665906.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 484
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mar 24 Juin 2014 - 8:42

Aruernos a écrit:

le triskèle en française, an triskell e brezoneg, ne peut pas être gaulois puisqu'il date du haut Moyen Age, mais il reprend le thème de l'Univers qui tourne.

En effet le triskell est une stylisation de trois jambes, que l'on retrouve dans les armoiries de l'île de Man entre autres.
Ces trois jambes légèrement pliées suggèrent un mouvement tournant... pour éviter que l'Univers ne se contracte sur lui-même

Je n'ai pas la possibilité de poster des photos pour le moment pour illustrer mes dires ( j'écris de mon téléphone portable et je ne suis pas chez moi), mais on trouve le triskell sur des objets celtes et gaulois.

De mémoire, il y a une frise de triskells sur le casque d'Agris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mar 24 Juin 2014 - 10:39

Ma dévotion pour le Triscele ne date pas d'hier et comme le dit si bien Brigonerta, on le retrouve depuis fort longtemps. Témoin ces trisceles spiralés sur la pierre à l'entrée du tumulus de Newgrange en Irlande

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mar 24 Juin 2014 - 13:21

Comme le triskèle de Tanum en Suède de l'âge du bronze. Que penser alors des swastika indo-aryens, stylisés à la manière des triskèles, datant de -1000 BC ou de ceux germaniques (se déclinant en 8 ou 9 parts) ou slaves datant de -400 BC de ceux des Alpes datant de -4000BC ou de ceux des indiens du Mississipi ou des Incas, ou de ceux retrouvés dans les armes de jet orientales? C'est un symbole mondial. Le triskèle est son héritier et est sans nul doute plus ancien que les celtes chez les peuples indo-européens car il se distingue localement de la formation en "quatre" pour épouser la vision "sociétaire et divine trine" particulière des peuples indo-européens. Il n'est donc pas un symbole tardif ou gaulois mais un symbole précoce des populations tôt arrivées en Europe en provenance d'un autre continent.
L'idée des jambes qui a inspiré les précurseurs géobiologues dans leurs recherches sur les cheminées cosmo telluriques tient de ce schéma qui veut qu'un axe s'appuie sur des fondations. Dans le même ordre d'idée les symboles du sanglier, du cerf, de la grue du cheval, etc., exprimeront plus tard sur quoi s'appuie cet axe dans la vision des celtes. Les spirales de New Grange, représentent, non des bases, mais des spirales à l'instar du triskèle. Une spirale est le symbole qui fascine le plus les hommes. Nous la retrouvons en Polynésie sur les tatouages. Elle semble représenter l'énergie, le mouvement voire la vie elle-même. Elle est représentée respectivement dans les deux sens. Le triskèle le plus usité est dextrogyre donc solaire ou lunaire apparent sous ces latitudes et semble désigner, à mon sens, une idée d'association de trois "forces" s'associant en sens unique. Et du fait de notre position sur le globe, le triskèle figuré prend tout son sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   Mar 24 Juin 2014 - 15:00

La rouelle à quatre, six, huit branches ou plus est attestée en Gaule depuis le IVème siècle av. è.v., elle est en bronze, en plomb, en argent et en or. Elle représente le mouvement rotatif du soleil au-dessus de la ligne d’horizon.

En fait la roue(lle) est un triple symbole. Elle est tout d’abord un symbole solaire, elle est ensuite symbole du mouvement perpétuel du devenir, de l’éternel retour et, enfin, un symbole du monde lui-même.

Pour les Celtes, la roue solaire est constamment associée au Dieu Taranis comme nous le montre la plaque du célèbre chaudron de Gundestrup ou encore la statuette de ce même Dieu (bronze, 1er siècle ap, è.v. St-Germain-en-Laye).

Pour ma part je pense que la symbolique de l’objet et donc le Dieu ou la Déesse qui lui est approprié dépend du nombre de rayons le composant. Par exemple une rouelle à quatre (4) branches peut symboliser la Déesse Terre puisque le quatre est son chiffre – symbole du carré orienté – de même celle à six (6) branches peut correspondre à Taranis puisque le six, l’hexagone, symbolise l’air et celle à douze (12) branches peut être rapprochée de Belenos, le soleil.

Le triskell (ou triscèle selon les écritures) est un motif giratoire ternaire constitué de trois volutes tournants dans le même sens et qui fut très utilisé par les Celtes le triskell laténien est caractérisé par sa partie centrale en forme de triangle aux côtés concaves. On en retrouve des traces sur de nombreuses monnaies et bijoux datant parfois de 450 à 200 ans av. è.v.

En réalité, il est apparu bien avant cette date. Les hommes du mégalithique l’utilisaient déjà pour orner leur mégalithes (la plus ancienne empreinte est gravée dans la pierre sur le site de New-Grange, en Irlande).

Après avoir été oublié, le triskell réapparait à la fin du VIème siècle dans l’art mérovingien, puis replonge de nouveau dans l’oubli au Moyen-Âge, sauf en Irlande où il décore de nombreuses enluminures. Vers les années 1920 on le découvre en Bretagne.

Mais quelle est la signification de ce triskell ? Les avis des historiens restent partagés sur ce sujet. Pour les uns le triskell signifierait « à trois jambes » en ancien grec. La forme spiralé de ses branches serait symbole de vie, de dynamisme et d’enthousiasme en opposition à tout ce qui est droit et semble figé. C’est donc un mouvement, la vie.

En breton, il signifie les « trois rayons ».

Pour les autres, le triskell est assimilé au soleil, parce qu’il regarde avec ses trois branches dans les trois directions et parait surveiller l’univers.

D’autres encore affirment qu’il représente le cycle de la vie (enfance, vie adulte, vieillesse). On peut faire le rapprochement avec le soleil qui nait et meure tous les jours.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solstice d'hiver chez les druides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solstice d'hiver chez les druides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Solstice d'hiver chez les druides
» Solstice d'hiver
» Solstice d'hiver
» Retrouver l'esprit du solstice d'hiver
» SOLSTICE D'HIVER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Fêtes Néo-druidiques-
Sauter vers: