forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ivos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bran



Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Ivos   Ven 12 Déc 2008 - 18:54

Ceci est une traduction d’un passage du livre « THE LOST ZODIAC OF THE DRUIDS » de Grégory A. Clouter

En lisant ceci il faut prendre en compte que ma connaissance le la matière astrologique est assez sommaire et que mon anglais est lui aussi approximatif. J’espere que ce travail ne vous parraitra pas trop indigest, s’il l’est ce n’est de tout évidence pas la faute de l’auteur mais de celui qui traduit.
bran


Les caractéristiques du mouvement de mercure ont un statut hautement référentiel dans la tradition druidique.
Mercure s’élève comme l’étoile levante du matin à l’est du soleil disparait dans l’éclat du soleil, ré-émerge comme l’étoile couchante du soir à l’ouest du soleil. Il est la planète la plus rapide et la plus proche du soleil César mentionnait Mercure comme le dieu principal du panthéon gaulois. Dans la seconde bataille de Mag Tured, Lugh contrôle la puissance maligne du soleil symbolisé par l’œil toxique de Balor.



Pour en revenir au cycle de mercure dans le calendrier de Coligny, mercure met 116 jours pour parcourir son cycle, environ 4 mois lunaires. Il apparaît pour 48 jours en tant qu’étoile du matin à l’est disparaît 20 jours derrière le soleil (conjonction supérieur) ré-émerge à l’ouest pour 28 jour en tant qu’étoile du soir à l’ouest du soleil disparait à nouveau pendant 20 jours en passant devant le soleil.

En plaçant 2 mois intercalaires à des intervalles de 2 ans et demi, qui divisent le lustre de 5 ans (mentionné comme : « la procession du chant ») en 2 compte de 8 mois mercuriens. Si les mois mercuriens sont individuellement observés dans le calendrier, nous pouvons nous attendre à trouver la trace d’activités rituelles célébrant ces événements à des intervalles réguliers.

Le terme Ivos (« évocation ») apparaît exclusivement dans la semaine entourant la nouvelle lune, demeurant entre 4 et 9 jours consécutif. Il est significatif que pendant cette nouvelle phase, l’obscurité de la lune offre les meilleurs conditions pour observer mercure avant les crépuscules du levant et du couchants. Ivos n’est pas placé à la première ou à la dernière semaine du mois, mais est distribué entre des mois alternatif avec une période allant de 115 à 118 jours, couvrant 3 Ivos. Cela suggère un système ou Ivos annonce le mois mercuriale lorsque mercure apparaît en tant qu’étoile du soir, avec un second Ivos annonçant la réapparition de mercure en tant qu’étoile du matin. Cela pour montrer qu’un Ivos était tenus pour célébrer la ré-émergence de mercure en tant qu’étoile du matin et du soir.

Il faut porter attention à la pièce d’argent « tetradrachm Taurisci » qui date du 1er siècle avant JC et récapitule la doctrine cosmologique druidique en 3 parties.



En haut de la pièce, 7 ailes sont représentées reconnus comme les 7 planètes du monde antique. Les ailes accentuent l’aspect symbolique de leur nature mobile en relation avec les autres astres plus fixes. A travers la portion médiante de la pièce, il y a 29 « boulettes » arrangées en 3 lignes avec un croissant de lune sur la droite. Ceci fait référence au nombre de jour du mois lunaire qui commence en nouvelle lune. De part et d’autre du portrait du Mercure Celtique se trouvent deux ailes. Cette composition apparaît sur certaine pièces avec l’inscription : Ulatos ateula ceci fait référence au levé de mercure. Le visage est entouré de « boulettes » qui représentent les 4 lunaisons qui ont lieu pendant le mois mercurien. La mythologie est l’interprétation narrative des lois du cosmos, ses cycles et rythmes sont souvent exprimés sur la base symbolique du nombre 3. 3 est aussi le nombre associé avec le principe du Dieu Mercure Celte, planète qui suit un chemin de trois pétales autour du peu du soleil pendant un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Ivos   Sam 13 Déc 2008 - 14:49

Citation :
Le terme Ivos (« évocation ») apparaît exclusivement dans la semaine entourant la nouvelle lune, demeurant entre 4 et 9 jours consécutif

Pour les professeurs Paul-Marie DUVAL et Georges PINAULT, iuos est « indépendant de la notation qu’il accompagne échappe, avec les jours 7, 8, 9, 7a, 8a, 9a, au retard dû à l’intercalation, par le phénomène de la rétrogradation d’un mois, pendant l’année qui suit un mois intercalaire : il y a tout lieu de penser que les jours à iuos et les jours situés au milieu de chaque quinzaine du mois sont importants par rapports aux phases de la lune, et de conclure que iuos à un sens relatif au cours de la lune. » (R.I.G., volume III)

Cette notation du premier état du calendrier, dont le sens est « bon, propice, valable, fort » se présente le plus souvent en série de 5 à 9 jours, couvre l’importante période qui est, dans un calendrier lunaire, le passage d’un mois à l’autre. Elle est là pour nous informer sur la durée d’influence du premier quartier de lune qui, comme nous le rapporte Pline l’Ancien « « Parce qu’elle aurait déjà assez de force, sans être en son milieu. »


Citation :
… il y a 29 « boulettes » arrangées en 3 lignes

J’en ai compté 32 sur quatre lignes. Trois lignes de 10 boulettes, plus une de 2 boulettes.



Citation :
Ceci fait référence au nombre de jour du mois lunaire qui commence en nouvelle lune.

De fait, ces 32 jours ne peuvent en rien faire référence au nombre de jour du mois lunaire.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
bran



Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Ivos   Sam 13 Déc 2008 - 15:48

En fait les deux boulettes de la 4 ème ligne font parts des 4 qui entourent le visage et qui symbolise les 4 lunaisons du mois mercurien.
mais de toute façon il n'y en a pas 29 mais 30 effectivement.
Je vais chercher sur la pièce originale pour voir si c'est une erreur dans le dessin ou une mauvaise interprétation.

Sinon pour la mention de l'Ulatos ateula? il traduirait cela en anglais par : "the flying one who returns in fly" en gros "Le volant qui retourne au vol". Curieux????

J'ai vu sur les pièces ou l'on retrouve cette inscription, un visage de profil sur le coté face, et un pentacle sous un cheval au coté pile.
Je vais chercher également des representations

Bon tout ça est assez nouveau pour moi je joue un peu au singe savant en levant des éléments que je suis bien loin de maitriser, mais bon je suis simplement des indices qui viennent sur ma route

bran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bran



Nombre de messages : 13
Age : 42
Localisation : amiens
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Ivos   Sam 13 Déc 2008 - 16:20

Voici ce que j'ai trouvé de mieux, mais ça reste très peux visible. difficile de compter les "boulettes"




Sinon sur beaucoup de pièces la mention ulatos revient avec un cheval et un pentacle




Pensez-vous que poursuivre des recherches dans ce sens est intéressant ou est ce que je fais fausse route ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Ivos   Sam 13 Déc 2008 - 17:35

Citation :
Sinon pour la mention de l'Ulatos ateula ? Il traduirait cela en anglais par : "the flying one who returns in fly" en gros "Le volant qui retourne au vol". Curieux????

C’est curieux en effet d’autant qu’Ulatos est plus souvent traduit par « souverain », « suzerain », « seigneur » ou « chef ».

Ateula… selon le dictionnaire de M. Monard serait un nom commun féminin signifiant « certitude scientifique » (?)…
Ateulos/ -a/ -on, adj. est traduit par « très savant », « docte », « érudit ».

Donc si l’on suit la traduction proposée, Ulatos ateula voudrait dire quelque chose comme « le souverain très savant ». Ce qui se rapprocherait assez bien de la vision que l’on se fait de Lugus Samildanacos > Samildanach = « Polytechnicien ».

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Ivos   Sam 13 Déc 2008 - 17:38

Pour en revenir à la notation iuos :

Cette notation du premier état du calendrier est d’une nature particulière. D’une part, elle ne constitue pas une notation quotidienne se suffisant à elle-même : elle ne fait qu’accompagner une notation de base et, quand celle-ci subit un transfert, même un prêt à un jour intercalaire (Cu. III. 15a -> In.2 15a), elle ne la suit pas mais subsiste à la même place, sauf dans le cas où la notation de base subit la rétrogradation (ex : Si. I et III. 9 rétrogradés en Gi.).

En effet, iuos est sujet à la rétrogradation d’un mois, dans l’année qui suit un mois intercalaire et cela, quelle que soit sa place dans le mois et alors même que la notation qu’elle accompagne n’est pas, elle, rétrogradée : iuos s’accole alors à la notation du mois précédent. Dans ce transfert, il n’est pas augmenté lui-même du nom de son propre mois en guise d’étiquette d’origine, comme le sont les autres notations rétrogradées, les prêts et les notations du premier état échangées : iuos « voyage », pour ainsi dire, incognito.

D’autre part, il se présente le plus souvent en séries de 5 à 9 jours, situées à la fin d’un mois et au début du mois suivant (non pas à tous les mois), rarement en des jours isolés situés ailleurs dans le mois.

C’est au professeur Mac Neill que revient le mérite d’avoir découvert la rétrogradation des iuos et leur indépendance par rapport à la notation qu’ils accompagnent.

Il est évident que la fonction d’iuos est en relation avec une position particulière dans le mois et , apparemment, sans rapport avec une notation donnée, qu’elle soit du premier ou du second état, à sa place initiale ou transférée.


Iuos en série

a) Dans le premier état. Il est aisé, en supprimant les rétrogradations propres au second état, de réaliser les séries du premier état. Les voici, le premier chiffre concernant les iuos de fin de mois, le second ceux du début du mois suivant :

Ca. – Sa. : 2 + 3 = 5
Sa. – Du. : 5 + 4 = 9
Ri. – An. : 5 + 3 = 8
Cu. – Gi. : 3 + 3 = 6
Eq. – El. : 4 + 4 = 8
Ed. : 3 en tête

Comme on le voit, certains mois ont des iuos à la fin : Sa., Ri., Cu., Eq., Ca. ; Certains en ont en tête : Sa., Du., An., Gi., El., Ed.
Seul Sa. En à la fois en tête et en queue, seuls Og. Et Si. N’en ont ni en tête ni en queue. Seul Ed. a des iuos en tête qui ne suivent pas d’autres iuos placés à la fin du mois précédent pour former une série.

b) Dans le second état. Les rétrogradations créent une répartition complexe, différente suivant certaines années.
Les rétrogradations ont quatre effets, outre les différences qu’elles produisent entre les années : 1° les iuos rétrogradés se trouvent maintenus à leur place dans le temps réel par suppression de l’effet de l’intercalation ; -- 2° leur distribution en série est différente selon certaines années ; -- 3° certains mois n’ont plus d’iuos qu’en tête (Sa., Gi., El., Ed.) ou en queue (Og.) ; -- 4° il n’y a plus de mois sans plusieurs iuos successifs.


Iuos isolé

Si l’on supprime les rétrogradations de iuos, on trouve la répartition suivante des iuos isolés dans le premier état :

Ri. 13, où iuos occupe une seconde ligne en II ; sa présence est confirmée par Du. I. 13, où se trouve le iuos retrogradé de Ri. I. 13 (conservé alors que Du. IV. 13 est lacunaire).
Ri. 2a iuos
Ri. 3a iuos
Ri. 5a iuos
Si. 9 iuos
Ed. 10a iuos

La raison de cette répartition et de sa rareté n’est pas connue.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ivos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ivos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: