forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La cueillette du gui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sonniios

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 31
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: La cueillette du gui   Lun 22 Déc 2008 - 23:56

Il y a déjà un post sur le gui ,
http://druuidiacto.forumculture.net/les-preceptes-druidiques-f13/le-gui-t140.htm
mais j'aimerais savoir qu'est-ce que vous faites aujourd'hui pour célébrer la cueillette du gui ?

Celà se déroule durant décembre-janvier , qu'en est il cette année ?
Est-ce déjà passé , où peut-on prévoir de le célébrer en janvier ?

Comment faites vous pour cueillir le gui et qu'utilisez vous à la place de la serpe d'or ?

Je suis désolé ça fait beaucoup de questions mais c'est intéressant de partager nos expériences sur la fête qui est la plus caractéristique du druidisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 8:54

Je pense que tout est dit concernant sa cueillette par rapport à la phase lunaire. Par contre, cela m'intéresserait de savoir ce qu'il en est exactement de la contenance des principes actifs, toxiques surtout, à cette période de la lunaison. Il porte le nom de "celui qui guérit tout"; outre son utilisation rituelle (qui s'est poursuivie jusqu'à nos jours sous forme de porte-bonheur, comme quoi, les vieilles traditions sont bien ancrées), l'utilisait-on pour certaines préparations médicinales? Pour traiter le bétail, les étables...on connait aujourd'hui l'existence d'une "biodynamique", que la production des principes actifs varient au cours du temps. Qu'en était-il de la connaissance des vates à ce niveau là? A-t-on des traces concernant l'herboristerie (la base de la pharmacopée, ne l'oublions pas) chez les celtes?

Mais ma question principale est de savoir si la guérison par le gui était uniquement d'ordre symbolique ou a-t-on des traces de son utilisation en médecine de l'époque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 9:22

Gwenaël a écrit:

Mais ma question principale est de savoir si la guérison par le gui était uniquement d'ordre symbolique ou a-t-on des traces de son utilisation en médecine de l'époque?

Quel est l'arbre Porteur ?
Est-il ensemmensé ou naturel par les oiseaux ? Si 1 normalement sur le tronc, si 2 normalement sur une branche par déjection. La qualité n'est pas la même.

Tu parles du baume ou du prana de Gui ?

Pour nous, c'était ce Week end bien sur à 14h
Balencement de la Terre inter dimension deux heures environ avant et après.
Voir où se trouvait le soleil cette journee là, c'est assez parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 9:45

Le gui parasite les plantes; les principes actifs qui sont produits par lui ne dépendent pas de l'arbre "nourricier" qui ne fait que fournir sels minéraux et eau, la synthèse des glucides étant également assurées par le gui même (il est capable de photosynthèse). On pourrait éventuellement évaluer la santé de l'arbre parasité mais la teneur en sels minéraux et eau est relativement constante dans un organisme (c'est même une nécessité).

Tout comme pour la chronobiologie, la biodynamique est inhérente l'organisme même, sa biochimie, et donc dans le cas présent, le gui uniquement et non son hôte.

Désolée mais c'est la biologiste qui parle là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 10:06

Gwenaël a écrit:
Le gui parasite les plantes; les principes actifs qui sont produits par lui ne dépendent pas de l'arbre "nourricier" qui ne fait que fournir sels minéraux et eau, la synthèse des glucides étant également assurées par le gui même (il est capable de photosynthèse). On pourrait éventuellement évaluer la santé de l'arbre parasité mais la teneur en sels minéraux et eau est relativement constante dans un organisme (c'est même une nécessité).

Tout comme pour la chronobiologie, la biodynamique est inhérente l'organisme même, sa biochimie, et donc dans le cas présent, le gui uniquement et non son hôte.

Désolée mais c'est la biologiste qui parle là Wink

Je vois que l'on ne parle pas de la meme chose, comme d'hab.
Pour le visible je suis d'accord avec toi pour le biologiste.
J'ai aussi étudié cela mais cela ne suffit pas hélas ....

Chaque gui vibre différemment il suffit de tester.

Désolée mais c'est l'énergiticien qui parle là.
Sinon pourquoi les labos Suisse l'étudiraient comme cela.
De toute façon il y a très peu de Gui de Chêne.
Comment fais-tu la biologiste pour faire prendre du gui sur un arbre ?????

Et aussi j'aime bien "qui ne fait que fournir sels minéraux et eau"
Il y a bien interraction mais bon on va pas y passer tout notre temps, cela n'interesse personne.
Mais tout de meme l'Eau !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 10:15

En effet, on ne parle pas de la même chose; je parle des principes actifs médicinaux (en rapport à la pharmacopée) et non de la bioénérgétique, c'est pour cette raison que j'ai précisé que je ne tenais compte que de l'aspect "purement" scientifique, mesurable.

Bien que la bioénergétique soit intéressante également; il m'arrive même de me soigner à l'homéopathie vous savez Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 10:21

Chaque année, je garde le gui cueillit toute l'année qui suit. Les feuilles prennent alors la couleur de l'Or et les baies deviennent brunes légèrement violettes.
N'y a t'il pas entre la cueillette au solstice d'hiver et le printemps des modifications chimiques dans sa composition ?

Certaines lectures laissent penser que le gui cueillit au solstice et préparé au printemps d'une manière particulière constituait une boisson à caractère psychotrope pour l'initiation des druides.

Pourtant il me semble qu'il n'y a pas de substance psychotrope dans la composition chimique du gui?

Qu'en pensez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 10:36

Tu prends les feuilles ?????????

Je prend les baies, principe graine plus prés de l'unité.
De plus pour les baumes c'est plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 23 Déc 2008 - 12:06

Et attention à ne pas confondre la bioénergétique dont nous parlons avec la branche de la biochimie portant le même nom Wink

Les principes actifs d'une plante vivante peuvent se dégrader et donner d'autres produits après la cueillette. Tout composé chimique subit des transformations dès lors que les conditions initiales sont modifiées, que ce soit par des voies métaboliques dans un organisme vivant ou de simples transformations chimiques dues à des modification de température, de pression, à des radiations, la mise en contact avec d'autres réactifs...

Il est probable que les vates (les devins) aient pris des substances psychotropes afin de pratiquer leur art mais quant à savoir lesquelles...on parle de la Morrigan s'enivrant de bière; au vu des effets décrits, ne pourrait-on imaginer qu'ils utilisaient des céréales ergotées pour la préparation de celle-ci? Cela me semblerait plus probable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mer 24 Déc 2008 - 21:19

Laissant le côté scientifique à plus calés que moi, je vais me contenter de répondre aux questions de base du sujet.

Solarus a écrit:
Cela se déroule durant décembre-janvier, qu'en est-il cette année ?
Est-ce déjà passé, où peut-on prévoir de le célébrer en janvier ?

Selon ma lecture – qui peut être sujet à cotions – de la Table de Coligny, cette cueillette devait s’effectuer le mid riuros IIII. Et, cette année le mid riuros IIII, jour de la gelina olloiaccom (cueillette du gui), se déroulera le 08 janvier 2009 è.v., Le rituel devra se faire de jour et avant midi.

Citation :
mais j'aimerais savoir qu'est-ce que vous faites aujourd'hui pour célébrer la cueillette du gui ?

Je vais certainement vous décevoir mais… Rien ! Nous ne faisons rien. Bien que nous ayons établis un rituel pour la cueillette du gui, nous ne la commémorons pas…

Nous n’avons pas assez d’éléments. Nous ne savons pas le pourquoi du comment.

En cela je vais dans le sens des « Paroles du druide sans nom et sans visage » : « Que tu tailles le Gui avec une faucille d’Or ou avec les Dents : sache d’abord pourquoi tu le tailles ! Si c’est pour imiter ceux qui, tu crois, le détachèrent ainsi, sache que Mimance ainsi est fort niaise… Ainsi laisse en paix le Gui sur les arbres ! »

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Jeu 25 Déc 2008 - 8:36

Cueillez-vous le gui ou pas dans ce cas?
Personnellement, je n'aime pas déranger la nature sans une bonne raison (se nourrir, se soigner). J'aimerais savoir ce qu'il en est des autres. Par exemple, couper la branche d'un arbre pour en faire un "bâton de parole" (cela existe dans la tradition nordique, amérindienne aussi je pense et certains druidisants en font également) me pose un problème dans le sens qu'on blesse un arbre pour cela. Qu'en pensez-vous? De plus, cela ne relève-t-il pas d'une forme de sacrifice?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Jeu 25 Déc 2008 - 9:52

Je cueille le gui très simplement et l'accroche en une boule chez moi.
C'est pour moi un geste symbolique dont j'ai besoin.
Comme je le disait plus haut, sa transformation tout au long de l'année, sa transmutation en "Or" me rappelle l'évolution de chaque chose, l'impermanence et le cycle des renouvellements.
Le gui est un "multi-symbole" , je le regarde souvent, contemplatif, comme devant une clef qui ouvrirait plusieurs portes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Ven 26 Déc 2008 - 14:54

Gwenaël a écrit:
Cueillez-vous le gui ou pas dans ce cas ?

Je pensais l’avoir dit dans mon post précédent… J’ai du être brouillon dans ma réponse, en clair, je ne ritualise pas et je ne cueille pas non plus le gui.

Citation :
Par exemple, couper la branche d'un arbre pour en faire un "bâton de parole" me pose un problème dans le sens qu'on blesse un arbre pour cela. Qu'en pensez-vous ?

Pour mon bâton, j’ai choisi l’arbre, j’ai choisi la fourche et après un sacrifice qui a consisté en oblation (céréale), libation (hydromel) et incision (sang) afin de remercier l’arbre, j’ai scié la branche.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Sam 27 Déc 2008 - 23:35

Votre "méthode" me paraît la plus correcte en effet mais le don de sang semble rebuter pas mal de gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 53
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Deux petites réponses   Jeu 18 Nov 2010 - 21:56

Venant d'arriver, je me permet de m'immiscer dans les topics déjà existant

edv a écrit:
Tu prends les feuilles ?????????

Je prend les baies, principe graine plus prés de l'unité.
De plus pour les baumes c'est plus simple.
En ce qui me concerne, je prend les feuilles mais uniquement à fin d'infusion ou d'élixirs spagyériques... Elles présentent des vertus hypotensives particulièrement intéressantes.

Gwenaël a écrit:
Votre "méthode" me paraît la plus correcte en effet mais le don de sang semble rebuter pas mal de gens.
C'est pourtant la seule façon de compenser le sacrifice que fait l'arbre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
skindianat
Druide


Nombre de messages : 103
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Lun 20 Déc 2010 - 23:37

Pour ma part, étant donné que je n'utilise pas dans ma pharmacopée, onguents et liqueurs le gui, je ne le cueille pas. Et du chêne à gui par ici.... peu.
Mais rien ne m'empêche d'aller saluer le gui fleuri lorsque l'heure est là n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 21 Déc 2010 - 9:53

J'ai fait la cueillette de gui sur un pommier, il y a toute une préparation avant pour demander la permission au gui, puis pendant on ne le cueille pas n'importe comment, et après je fais du baume de gui avec les baies, recette qui m'a été transmise par un druide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortequesne

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mar 29 Mar 2011 - 17:45

bon...

Quelques mots de la part d'un gars qui n'est pas vate du tout, mais qui a suivi le chemin bardique.

D'un point de vue symbolique, le gui est lié à la lune, étant à l'époque la seule baie blanche existante sur les territoires celtiques.
Le gui de chêne est préférable (toujours d'un point de vue symbolique) parce que le chêne est l'arbre solaire par excellence.
Adonc la plante lunaire cueillie sur l'arbre du soleil...
Décortiquez à votre idée.

Pour la faucille.
En bronze.
Et encore...
Parce que je ne sais pas si vous avez taillé du gui un jour mais c'est un bois dur, très dur. Alors la cueillette de gui à la serpe d'or, techniquement...

Par contre la serpe d'or d'un point de vue symbolique (encore), c'est intéressant. La forme rappelant le croissant de lune, l'or, métal solaire.
Je vous laisse décortiquer.

Le problème du gui de chêne c'est qu'il est rare et ce pour une raison simple, le chêne a une écorce épaisse. La graine de gui ne peut forer que sur une poignée de millimètres pour atteindre les pipelines de sève avant d'épuiser ses réserves.
Il préfère donc pousser sur le pommier ou le peuplier, plus fin.

Si vous tenez à avoir du gui de chêne, vous pouvez amincir une écorce sur une branche pas trop épaisse et coller une graine dessus. Par contre il vous faudra être patient. Entre la pose de la graine et les premières feuilles, il faut compter deux ans. Ensuite la croissance est lente. Il faut compter au minimum six ans pour avoir un commencement de boule.

L'expression "au gui l'an neuf" viendrait d'une déformation de "O gelan eu." (aurtografe en option.) signifiant "le blé lève."
Ce qui nous ramène à la symbolique du solstice : Le réveil de la vie au sein de la terre froide, le retour de l'espoir tandis que la progression des ténèbres s'interrompt enfin.

La cueillette du gui est optionnelle pour moi. L'important est de rappeler le sens profond à travers des actes symboliques.
Maintenant, comme je l'ai dit, je ne suis pas vate et les propriétés énergétiques ou médicinales du gui me passent au dessus de la tête tel un Spoutnik en orbite haute.

Je me base donc sur la symbolique pour établir le rituel et on peut faire autrement pour évoquer ce qu'on doit.

Pour le reste, le gui est une plante intéressante à connaitre.
la baie produite une glue naturelle indigeste pour les oiseaux et qui possède en plus la particularité de faire des fils élastiques, favorisant, lorsque les chapelets de graine pendouillent après déjection, la projection sur la branche pour coller la graine.
Sa graine a inventé l'équilibrisme : Une fois collé sur la branche, un "périscope" sort de la graine et vient se coller à l'écorce. Puis la graine se redresse en se décollant de la branche, ne laissant que l’extrémité du "périscope" en contact avec l'arbre.
La racine du gui pousse à l'envers. C'est en effet le seul moyen pour garder les "sucoirs" en contact avec la tranche très fine de bois vivant où passe là sève nourricière.
Le gui est un "semi parasite" qui compte sur l'arbre pour lui fournir eau et sel minéraux mais a sa propre photosynthèse.

Bref, un exemple passionnant d'adaptation extrême.

Les légendes dans d'autres cultures se rapportant au gui sont aussi passionnantes à étudier...
Mais on sort du cadre.

Cordialement,

Tortequesne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bregwenn
Druide
avatar

Nombre de messages : 179
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Mer 30 Mar 2011 - 10:53

O gelan eu : en quelle langue ?
En Breton, c'est Egi an ed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Ven 20 Juin 2014 - 21:26

Deruos a écrit:
Je cueille le gui très simplement et l'accroche en une boule chez moi.
C'est pour moi un geste symbolique dont j'ai besoin.
Comme je le disait plus haut, sa transformation tout au long de l'année, sa transmutation en "Or" me rappelle l'évolution de chaque chose, l'impermanence et le cycle des renouvellements.
Le gui est un "multi-symbole" , je le regarde souvent, contemplatif, comme devant une clef qui ouvrirait plusieurs portes.

Je fais de même chaque année le 31 décembre depuis l'age de 28 ou 30 ans, donc même à l'époque où j'étais encore Chrétien Orthodoxe. auparavant je le faisais aussi mais moins régulièrement.

J'aimerais savoir si les baies ont une vertu - les Gaulois disaient "la plante qui guérit - et si on peut les manger sans risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leuque

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 51
Localisation : Illiberis
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Ven 20 Juin 2014 - 22:46

Apparemment pas en quantité, voir la page wikipédia sur le gui qui dit entre autres: "Le gui renferme des substances toxiques, des hétérosides (vraisemblablement des saponosides) qui peuvent provoquer en cas d'ingestion des fruits des troubles digestifs et même des troubles cardiaques (collapsus cardio-vasculaire) si le nombre de baies ingérées dépasse la dizaine".

Ne pas dépasser la dose prescrite, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Uindauelia
Credimara C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 277
Age : 40
Localisation : Haute Garonne
Date d'inscription : 07/12/2013

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Lun 23 Juin 2014 - 9:27

Aruernos, je te déconseille de manger du gui, tu vas être malade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leuque

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 51
Localisation : Illiberis
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Lun 23 Juin 2014 - 13:25

D'après ce que j'ai pu lire, les principes actifs sont dans les feuilles et pas dans les baies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: La cueillette du gui   Jeu 3 Juil 2014 - 17:31

Myrddin ar Du a écrit:
Gwenaël a écrit:
Votre "méthode" me paraît la plus correcte en effet mais le don de sang semble rebuter pas mal de gens.
C'est pourtant la seule façon de compenser le sacrifice que fait l'arbre...

Je ne comprends pas cette répulsion. On ne nous demande pas de verser trois litres de sang. Une petite entaille le long d'un ongle par exemple, même avec les dents, et le sang coule assez abondamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cueillette du gui   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cueillette du gui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cueillette du gui
» La cueillette : joindre l’utile à l’agréable
» Première cueillette !
» La cueillette des plantes médicinales
» Gratte cul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Fêtes Néo-druidiques-
Sauter vers: