forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La coiffure à la « double feuille de gui »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: La coiffure à la « double feuille de gui »   Ven 26 Déc 2008 - 16:14

Restons dans le gui… Smile

Il a été retrouvé au côté du défunt de Glauberg les fragments d’une armature de métal et des lambeaux de cuir dont la restitution donne une coiffe identique à la coiffure de la célèbre statue de Glauberg…


…que W. Kruta, dans son dictionnaire, désigne sous le nom de « double feuille de gui » : « La double feuille de gui est un des motifs symboliques fondamentaux de l’art celtique depuis sa phase initiale du Vème siècle av. J. -C... »








Serait-ce une simple effigie aristocratique liée à un culte funéraire comme semble nous le dire J. Gomez de Soto et P.- Y. Milcent, dans Documents d'archéologie méridionale : « La statue de Glauberg démontre éloquemment qu’il s’agit d’effigies aristocratiques, dans certain cas liées à un culte funéraire, comme, plus tard, les statues du type Paule. »


Ou une coiffe qui devait représenter pour les Celtes la fonction du personnage qui la portait, comme pour les chrétiens la mitre d’un évêque ou l’apex des flamines de Rome ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: La coiffure à la « double feuille de gui »   Jeu 13 Aoû 2015 - 16:29


La coiffure des flamines, galerus, était un bonnet assez élevé, droit, de forme conique, entouré à la base d’un bourrelet ou d’un rebord. Il était pourvu de courroies ou de lanières de cuir destinées à servir de jugulaires : des brides ou des cordons de cuir rattachaient ces courroies sous le menton du prêtre, car c’était pour le prêtre une grave infraction à ses devoirs religieux que de laisser tomber sa coiffure : ces attaches le garantissaient contre un accident de ce genre.

Sous l'Empire, le galerus diminua légèrement en hauteur et prit une forme moins pyramidale.


Le bonnet des flamines était surmonté d'un ornement indispensable qu'on appelait apex. Il était l'attribut essentiel de leur dignité.


La pièce principale était formée par une baguette de bois d'olivier, fixée et sans doute cousue au milieu de la coiffure : elle sortait de la forme comme une sorte de cimier. Sa hauteur, assez grande, était à peu près égale à celle du bonnet lui-même. A l'endroit où la baguette sort du bonnet, se trouve un ornement en forme de disque qui a parfois un diamètre presque égal à la longueur de la baguette elle-même.


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 411
Age : 61
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: La coiffure à la « double feuille de gui »   Jeu 13 Aoû 2015 - 20:40

Il y a la même représentation symbolique par chez moi ( Bliesbruck / Reinheim )

Cela ressemble à cela

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La coiffure à la « double feuille de gui »   

Revenir en haut Aller en bas
 
La coiffure à la « double feuille de gui »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La coiffure à la « double feuille de gui »
» Double inscription Paris I + Nanterre
» Université de double inscription
» [Danse] branle double
» Durs de la feuille ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le Druidisme :: Histoire / Archéologie-
Sauter vers: