forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... Sacerdotal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: ... Sacerdotal   Mer 24 Juin 2009 - 9:54

Tov a écrit:
Ceci étant dans les faits les Ban-Drui sacerdotales sont rares c'est la raison pour laquelle très peu d'entre elles peuvent initier d'autres Druides, tout comme les Druides sacerdotaux sont les seuls qui puissent initier les Druides, selon la Tradition.

Peux-tu nous en dire plus sur ces Druides sacerdotaux ?
Car comme Eber et AnamCara je pensais, à tort visiblement, que chaque Druide (homme ou femme) était sacerdotal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 64
Localisation : PACA (83)
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Mer 24 Juin 2009 - 12:42

Bonjour,

J'abonde dans le sens de Carantia.
La question est interessante, on pourrait la developper : un druide est-il un chamane, n'est-il qu'un sacerdote, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Druides, Druides sacerdotaux et Druides spontanés   Mer 24 Juin 2009 - 13:06

je déplace mon post ici :
Eber a écrit:
Un Druide non sacerdotal est il un Druide ?
Oui il aura été fait Druide par un Druide sacerdotal.

Eber a écrit:
Autrement dit tous les Druides ne sont ils pas sacerdotaux ?
Oui, un Druide ne peut initier d'autres Druides s'il n'est pas Druide sacerdotal.

AnamCara a écrit:
...chaque groupe voyant "midi" à sa porte et refusant les dicts des autres groupes ...
Les initiations par un Druide sacerdotal évite justement que chaque groupe voit "midi" à sa porte, n'en déplaise aux Druides auto-proclamés.


Dernière édition par Tov le Mer 24 Juin 2009 - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 64
Localisation : PACA (83)
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Mer 24 Juin 2009 - 13:39

Désolé,

Mais ce copier-coller fait peu avancer le sujet initié par Carantia

Cher Tov, il aurait été utile et agréable que vous developpassiez vos arguments. Cela semblerait peut être nous ramener à la question de la reconnaissance et de la régularité, dont chacun sait les limites voire le peu de crédit qu'il faille lui accorder.

De nos jours qu'est-ce qu'un druide ? Un sacerdote, un chamane, un anachronisme, que sais-je encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Mer 24 Juin 2009 - 15:17

Tov prêche pour sa paroisse !
 
Les voici vos druides sacerdotaux …

OD/OCCTD a écrit:
Ce sont, par Ordre d’âge :
- Sa Sérénité très Vénérée /l\ Gwern Maha, pour les Ver Ban Drui Sacerdotales  
- Leurs Sérénités  très Vénérées /l\ Goff Ar Steredennou, /l\ Vosegus, /l\ An Habask, /l\  Lo Skiant, /l\ Kadith  pour les Ver Druis
- Les Supérieurs ayant qualité sacerdotale reconnue selon la Tradition Hyperboréenne Originelle, comme ceux de l’Ordre des Druides Gaëls ou du Druid Order (ne pas confondre avec l’OBOD et ses succursales comme l’ODET entre autres, qui n’ont aucune légitimité dans la Tradition des Druides)  pour les membres français de ces obédiences.

Les mouvements « néo-druidiques » ou  celtiques sont profanes et n’ont aucune légitimité dans la Tradition Sacerdotale des Druides. Par contre, en respectant l’éthique de la Tradition, ils peuvent être reconnus comme assemblées fraternelles de crédimaci et participer à ce titre aux cérémonies.
 
A voir sur : http://oda.chez-alice.fr/FAQf.htm
Sans eux point de salut. Les autres ne sont que du vent… Hou ! ça souffle par ici  Laughing
 
Bonne lecture  drunken
En tout cas, moi, j'ai bien ri.  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: gnagnagna du druidisme contemporain   Mer 24 Juin 2009 - 19:05

Salut Dubicattos,

Le plus simple est de te rendre compte par toi-même en ne tenant pas compte du grand n'importe quoi qui inonde internet ou des livres ésotériques de bas niveau, mais en rencontrant les groupes tous différents les uns et les autres pour comprendre si la Tradition des Druides est réellement le chemin que tu veux parcourir, tes choix t'appartiennent, mais tu pourras au moins te fixer que lorsque tu seras en étude en compagnie de bons Maîtres.

Le site dont tu parle n'engage aucunement les exemples de Druides sacerdotaux de Celtie que tu cites, il a été rédigé par une seule personne où l'humain a semble t-il pris le dessus sur le Druide respectable, après tout un Druide est composé d'un organisme humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Mer 24 Juin 2009 - 20:23

En toute honnêteté je ne comprends rien du tout à ce qui est dit dans les deux posts précédents.

Dubicattos... Comment dire...


Etant très curieux de nature, pourrais tu nous dire quelle est ta position à toi sur le druidisme ?

A part rire au théâtre des guignols , comme tout être normalement sain d'esprit ?

As tu des propositions concrètes et viables sur ce que pourrait être le druidisme aujourd'hui où n'es tu là que pour nous convaincre que les druidisants sont des demeurés profonds qui doivent être rééduqués ?


A Tov


Tov peut on avoir une idée de qui sont sont les Druides sacerdotaux de Celtie , bons maîtres , respectables et néanmoins humains.

Pour ma part ce serait un plaisir de les rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 1:03

Devenir un Druide sacerdotal n'est pas un objectif dans la vie d'un Druide, d'un compagnon ou d'un impétrant, il faut qu'un Druide en soit capable et c'est une contrainte à haute responsabilité parce que c'est un engagement à vie. Aucun intérêt donc pour toute personne qui souhaite s'aventurer sur le chemin qui mène au Druidicat de se préoccuper de cette fonction sacerdotale.

Eber,
Je t'invite à trouver d'occasion la dernière édition de 1992 avec plus de 200 pages de mises à jour indispensables de :

LES DRUIDES
LES SOCIETES INITIATIQUES CELTIQUES CONTEMPORAINES
de Michel Raoult
Avec une photo des druides du Gorsedd de Bretagne sur la couverture (photo imposée par l'éditeur)

Ici un post d'Auetos en fait la description :
http://druuidiacto.forumculture.net/bibliotheque-f11/les-druides-de-michel-raoult-t40.htm

Cet ouvrage (il n'en existe pas d'autres pour les contacts et analyse presque complète) n'est pas évident à décortiquer mais en y prenant ce que tu veux bien tu auras une idée plus précise des différents groupes, surtout des groupes réguliers pour certains encore en place aujourd'hui.
Tu y verras des contacts (certains obsolètes) bien que depuis 1992 beaucoup de choses ont évolué (rien n'est exhaustif) : des groupes se sont réactivés tandis que d'autres mis en veille, de nouvelles scissions se sont créées, sans parler des tout nouveaux groupes sans lien aucun avec les lignées sortent spontanément de nulle part comme par enchantement,

Néanmoins les choses bougent dans les groupes certains avec de nombreux Druides et Compagnons se sont épurés mais ont fini par devenir plus solides et fiables, d'autres au contraire devenues très importantes se font parasiter par des éléments aux multiples facettes religieuses incompatibles à la Tradition se dévoilant comme des tordus déguisés en pseudo druides habillés de leur vêtements civil sous leur saies, s'adonnant à des pratiques sombres, négatives, ou encore chrétiennes utilisant des bibles pendant leurs rituels... à éviter !

Le seul remède : "qui t'a fait Druide ?"

Bref en cherchant bien tu rencontreras quelqu'un sur ton chemin car autrement il n'y a pas de prosélytisme dans la Tradition des Druides.

Il vaut mieux être seul que mal accompagné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 9:28

Théophane écrivait , au VIe siécle

"Ces rois portaient (Mérovingiens...) des soies de porcs le long de l'épine dorsale."

Cet attribut qui évoque les représentations iconographiques du sanglier, le poil de l'échine dressé, animal sacerdotal chez les Celtes , signifie le lien originel avec les forces du régene animal, mais aussi la fonction sacerdotale du roi.

Les rois mérovingiens, qualifiés aussi de "rois thaumaturges", sont réputés être investis d'un pouvoir divin. De par son origine mystérieuse et pratiquelement mythique, le personnage de Mérovée fut investi de grands pouvoirs et d'une aura magique et surnaturelle qui s'est perpétuée pour toute la lignée des rois mérovingiens. Ainsi, les rois mérovingiens soignaient par imposition des mains, ou grâce aux glands magiques pendant des franges de leurs robes.

Ce même pouvoir de guérison est supposé s'être transmis ensuite à tous les rois de France qui avaient la réputation de guérir miraculeusement les écrouelles. Ils disposaient de plus d'un don de clairvoyance, de communication extra-sensorielle avec les animaux et 'une sorte de participation magique avec la nature. Des colliers magiques ornaient leur cou et une formule secrète les protégeait et leur garantissait la longévité.

On les appelle les "Rois aux cheveux longs" (Regis crinitis) car, à l'instar de Samson, ceux-ci étaient le siège de leur puissance et le signe distinctif des élus de Dieu dont tout le pouvoir magique était contenu dans leur épaisse chevelure restée intacte.
Ainsi le port des cheveux longs, qui apparaît en signe de consécration à Dieu, avait bien une signification symbolique sacrée.

Question : les Druides de notre époque ont ils ce pouvoir de soigner ?
Signe d'un don ou reliance au divin.

2 : avez vous ce pouvoir dans vos rituels ?

En gros êtes vous relié .....

La question est - ce par " don ou par initiation qu'on devient Druide"

3 Ce "passage" magique est il transmissible ou héréditaire ?

Qui dit sacerdoce dit pouvoirs
" quels sont les pouvoirs des druides au 21éme siècles "

et pour finir ont ils ces fameux crins sur l'échine king queen geek

Plus sérieusement avez vous remarqué des signes distinctifs sur vos élus de Dieu

Je crois qu'il ne faut pas se leurrer, le sacerdoce est fait pour une élite et non pour le commun des mortels. Il y a toujours des signes avant coureur .

Voir les mythes : Arthur avec l'épée et la Pierre. et tous les autres contes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 17:23

Bon le livre en question je l'ai acheté neuf en 1983 .
L'édition de 1992 est elle réellement indispensable en 2009 ?

Cela dit , sur quoi repose le concept de régularité et en particulier la régularité druidique ?

Il y a une réponse "régulière" à cela : " si tu étais régulier tu le saurais"

Ce qui est assez peu pédagogique voir même paradoxalement assez faux.
J'ai en tête de bons exemples de réguliers, qui savent qu'ils sont réguliers et qui pourtant ne savent pas sur quelle base fonctionne la régularité.

J'aime bien aussi aborder la question "que portes tu sous ta saie ?"
Suffit il d'être en string sous sa saie pour être un vrai Druide ? Symboliquement s'entend n'est ce pas.

Et puis vaudrait il mieux être seul que mal accompagné ?.. Et bien je ne suis pas persuadé qu'au delà des poncifs, la "bonne mesure" soit si simple.
Je pourrais même avancer l'idée qu'on peut être très mal accompagné par soi même .



L'approche d'EDV quoique un peu provoc me semble constituer une partie de la réponse à la question de la régularité .

En particulier avec la question " don ou initiation "
A laquelle j'aurais tendance à répondre par : " les deux"

Pour les soies de sanglier sur l'échine, j'espère qu'il faut entendre cela sur le plan métaphorique Rolling Eyes ...Certains de nos confrères ritualisaient ( ritualisent ?) avec une fausse barbe ..Allons nous le faire avec une moumoutte en soie de sanglier...

Je plaisante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 19:30

Citation :
Pour les soies de sanglier sur l'échine, j'espère qu'il faut entendre cela sur le plan métaphorique

VA SAVOIR IL Y A TELLEMENT DE TRUCS BIZARRES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 20:44

Eber a écrit:
Bon le livre en question je l'ai acheté neuf en 1983 .
L'édition de 1992 est elle réellement indispensable en 2009 ?
Les 3 premières éditions n'abordent pas certains points comme les Druides en France hors Armorique et de nombreux autres éléments et qui pour de nombreuses raisons rendent obsolète les éditions précédentes, la dernière édition est indiscutablement indispensable pour l'intéressé.

Eber a écrit:
Cela dit , sur quoi repose le concept de régularité et en particulier la régularité druidique ?
Les lignées et les groupes réguliers tout ça c'est dans le bouquin...

Eber a écrit:
Il y a une réponse "régulière" à cela : " si tu étais régulier tu le saurais"
Ou encore si tu te pose la question c'est que tu connais la réponse.

Eber a écrit:
J'aime bien aussi aborder la question "que portes tu sous ta saie ?"
Suffit il d'être en string sous sa saie pour être un vrai Druide ? Symboliquement s'entend n'est ce pas.
Le problème est qu'aujourd'hui de nombreux groupes pensent que le rituel est du cirque ou du folklore, hors s'habiller de lin nu ou en string, les pieds et les mains nus sur le cercle est tout simplement une question de médiation avec les courants et ondes telluriques de la Nature et la Surnature. A savoir que porter du métal perturbe et parasite les champs énergétiques, telluriques du lieu célébré, même l'église à ses débuts n'a pas bâtie ses églises sans ignorer la portée tellurique des sanctuaires druidiques il en est de même pour les rituels : 3 petits tour ils entrent et trois petits tours ils s'en vont...
Quant aux torques et autres objets en métal retrouvées dans les fouilles celtiques il s'agit plus de garnitures aux morts suivant leur rang dans la société ou encore de militaires.

Eber a écrit:
Et puis vaudrait il mieux être seul que mal accompagné ?.. Et bien je ne suis pas persuadé qu'au delà des poncifs, la "bonne mesure" soit si simple.
Je pourrais même avancer l'idée qu'on peut être très mal accompagné par soi même .

D'où l'intérêt d'un groupe de travail dans un collège ou groupes et en interne dans un bosquet avec son instructeur/son sanglier/son maître/son guide...


Eber a écrit:
L'approche d'EDV quoique un peu provoc me semble constituer une partie de la réponse à la question de la régularité .

En particulier avec la question " don ou initiation "
A laquelle j'aurais tendance à répondre par : " les deux"

La transmission de la Tradition par l'initiation est un don sacré

Eber a écrit:
Pour les soies de sanglier sur l'échine, j'espère qu'il faut entendre cela sur le plan métaphorique Rolling Eyes ...Certains de nos confrères ritualisaient ( ritualisent ?) avec une fausse barbe ..Allons nous le faire avec une moumoutte en soie de sanglier...

Je plaisante Wink

BMW pour se déplacer, portable pour communiquer, GPS pour trouver le sanctuaire, barbe rasée pour faire des photos d'indentité, universités... cela n'enlève en rien les pratiques traditionnelles ;o)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 20:54

Eber a écrit:
Etant très curieux de nature, pourrais tu nous dire quelle est ta position à toi sur le druidisme ?

J’y ai cru… et je fus très déçu par ceux qui se proclamaient druides… ou plutôt Archi-druide, Grand-druide, Roi-des-druide et autres Grandeurs. Hormis leurs beaux discours plein de complaisance, il n’y avait rien. Rien de vraiment druidique. Certains ne connaissaient même pas les textes mythologiques… un bien bel exemple de sottise de la part de ces Grands-druides.
 
Aujourd’hui j’en suis là.
D’où ma présence sur ce forum. Merci Auetos !
 
Citation :
A part rire au théâtre des guignols, comme tout être normalement sain d'esprit ?

Comment ne pas rire devant de telles absurdités ?
 
Citation :
As tu des propositions concrètes et viables sur ce que pourrait être le druidisme aujourd'hui où n'es tu là que pour nous convaincre que les druidisants sont des demeurés profonds qui doivent être rééduqués ?

Je n’ai aucune proposition à faire…
Je regarde. Je juge. Et je dénonce les escrocs, les charlatans et autres imposteurs afin que les plus sérieux, de ceux qui peuvent encore faire quelques choses, ne tombent pas dans les travers du néo-druidisme folklorico-new-âge et chamanico-mégalithique qu’on nous sert à tour de bras dans la plupart des groupes dits druidiques.
 
Alors messieurs je compte sur vous pour redresser la barre et prendre le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 20:58

Tov a écrit:
Le plus simple est de te rendre compte par toi-même en ne tenant pas compte du grand n'importe quoi qui inonde internet ou des livres ésotériques de bas niveau, mais en rencontrant les groupes tous différents les uns et les autres pour comprendre si la Tradition des Druides est réellement le chemin que tu veux parcourir, tes choix t'appartiennent, mais tu pourras au moins te fixer que lorsque tu seras en étude en compagnie de bons Maîtres.

Cher Tov,
 
Je ne suis certes pas bien vieux mais, comme je l’ai dis à Eber, des groupes « druidiques » j’en ai rencontré et mon opinion est faite : « c’est du pareil au même ». Mais toi qui connais de bons maîtres, je t’en pris, guide-moi !
 
Citation :
Le site dont tu parle n'engage aucunement les exemples de Druides sacerdotaux de Celtie que tu cites, il a été rédigé par une seule personne où l'humain a semble t-il pris le dessus sur le Druide respectable, après tout un Druide est composé d'un organisme humain.

Le site dont je parle est, je cite : « le site officiel de l’Ordre des Druides » (sous entendu sacerdotaux) rédigé par un hurluberlu, soit, mais validé par l’ensemble des membres de cet Ordre. C’est ce qui est écrit. A moins bien sur que cette personne ne soit qu'un affreux paranoïaque qui confond le rêve et la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Jeu 25 Juin 2009 - 21:55

Dubicattos a écrit:

Je ne suis certes pas bien vieux mais, comme je l’ai dis à Eber, des groupes « druidiques » j’en ai rencontré et mon opinion est faite : « c’est du pareil au même ». Mais toi qui connais de bons maîtres, je t’en pris, guide-moi !
Salut
je n'ai pas a guider qui que ce soit ce n'est pas le lieu ni mon rôle ni de mon niveau, et je ne souhaite pas mettre en 5 lignes ce qui m'a demandé quelques années avant d'être dans un groupe équilibré.
Approcher un groupe, prend du temps, des années, la Tradition ne se refile pas au premier promeneur du dimanche égaré ou alors c'est inquiétant vis à vis du groupe et vis à vis de celui ou celle qui se cherche et qui n'est pas certain(e) que c'est bien son chemin...

Dubicattos a écrit:
Le site dont je parle est, je cite : « le site officiel de l’Ordre des Druides » (sous entendu sacerdotaux) rédigé par un hurluberlu, soit, mais validé par l’ensemble des membres de cet Ordre. C’est ce qui est écrit. A moins bien sur que cette personne ne soit qu'un affreux paranoïaque qui confond le rêve et la réalité.
Bof c'est du pipi de chat ce type de commérage.

Tout n'est pas tout blanc ni tout noir, les Druides non plus, car ils sont plus ou moins imparfaits. Mais beaucoup d'entre nous humains de Celtie ou déjà Compagnons, seraient déçus de ne pas trouver sur leur chemin un vieux Druide barbu centenaire, sage à toute épreuve, qui sait tout et qui t'attend gentillement sur le seuil de sa chaumière pour te mettre au travail.
Ce cliché est possible, mais tellement rare en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 11:44

J'ai le sentiment que cette histoire de "druide sacerdotal", seul "habilité" à faire des Druides, ne date de guère longtemps.
J'ai même le sentiment que cela date de la rencontre de Ligné (1999 ou 2000) et de ce qui en découla.

Limiter le nombre de Druides Sacerdotaux imposent que des Druides Sacerdotaux d'autres collèges interviennent pour justement pouvoir nommer un nouveau Druide Sacredotal. De là deux remarques :
- cela retire la souveraineté à chaque collège de pouvoir élever qui bon leur semble, y compris quelqu'un d'élu en cas de décès sans successeur désigné du "patron" d'un collège ;
- cela aussi et surtout garanti le pouvoir des Druides Sacerdotaux en place qui ont ainsi le loisir de nommer que ceux qui leur plaisent ...

Ajouter à cela une bonne pratique de "l'excommunication", régulièrement pratiquée, et nous ne sommes plus du tout dans le sacré, mais bien dans le pouvoir.

Sans vouloir imiter Malraux, je pense que chaque Druide est par définition sacerdotal, ou bien n'est pas (Druide j'entends).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 11:49

Pour info, la dernière édition du livre de Michel Raoult date de 1996.

Toujours pour info, il n'y est pas fait mention de la "régularité" des uns ou des autres, mais juste mention de groupes qui se disent de tradition druidique. Dixit l'auteur, qui me l'a rappelé dimanche dernier ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: éditions   Ven 26 Juin 2009 - 13:08

La nouvelle édition revue et augmentée c'est 1992, ensuite cette même édition a été réimprimée plusieurs fois jusqu'en 1997... Personnellement j'ai l'édition de 1992 imprimée en 1997.


Dernière édition par Tov le Ven 26 Juin 2009 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 13:55

Salut Fred
Les groupes des DRUIDES sacerdotaux ne sont en aucun cas LES seuls à être LES mainteneurs de la TRAdition, certains groupes tout à fait honorables et respectables peuvent être en phase avec la Tradition, simplement une piste intéressante se profile vers les rameaux continentaux du « Druid Order » ce dernier faisant remonter son origine à son plus ancien Bosquet historique le Mount Haemus Grove d'Oxford, fondé en 1245 par Philip Brydodd. Ensuite que cela plaise ou pas l'histoire ne se réinvente pas elle concerve encore de nombreux mystères à découvrir au delà des faits marquants.
Chose importante : aucun des groupes d'une même lignée n'a les mêmes pratiques, les dogmes n'existent pas, l'éthique et les préceptes oui.

Pour répondre à Eber :
Queques uns des rameaux continentaux (situés en France) :
Grand Collège Celtique de la Forêt des Chênes de Brocéliande, de la Confraternité Philosophique des Druides, la Kredenn Geltiek, Les Druides Celtes de Normandie, le KENGERZHWRIEH DRWIZEL AN DREIST-HANTERNOZH (Campagnonnage Druidique d'Hyperborée) devenu OALED DRWIZED KORNOG « O.D.K. » (Foyer des Druides du Ponant).
Certains "Grands Druides" non sacerdotaux proviennent bien de ces rameaux, comme quoi être Druide sacerdotal n'est pas un objectif intéressant pour un Druide mais une fonction supplémentaire.

Fred, à propos de "Pouvoir" ceux qui sont dans cette perspective, un jour ou l'autre reçoivent leurs propres flèches. Et très souvent le pouvoir est recherché par ceux qui ne sont pas au niveau et qui voudraient être des Druides du jour au lendemain ou bien se gargariser en permanence du simple fait d'être Druide ou pire encore se servir d'une fonction pour amalgamer tout un tas de pratiques incompatibles avec notre culture Celtique voire pré-celtique, quel intérêt sinon de parfaire son égo. Les langues de vipères intolérantes et assassinent cherchent à approcher les groupes réguliers et profiter de leurs moments de faiblesses humaines ou d'organisation, c'est d'autant plus sain lorsque ces âmes errantes se font "excommunier", il y a des principes, une éthique à respecter tout de même.
Très souvent ce qui peut être reproché à certains groupes sont des histoires qui datent de plusieurs années voire dix lustres passés alors que les changement sont permanents. Un groupe à mon sens ne peut être une école maternelle mais un lieu de travail.
Très certainement, l'avenir du druidisme sera l'échange des point communs qui peuvent réunir TOUS les Collèges / Groupes d'éthique druidique et non pas leurs différences (ça n'a jamais fonctionné).


Dernière édition par Tov le Ven 26 Juin 2009 - 18:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubicattos

avatar

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 30/11/2006

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 14:54

Tov a écrit:
Le site dont tu parle n'engage aucunement les Druides sacerdotaux de Celtie, il a été rédigé par une seule personne où l'humain a semble t-il pris le dessus sur le Druide respectable, après tout un Druide est composé d'un organisme humain.

Même ta pirouette est grossière… ce n’est pas moi c’est lui… elle est belle votre fraternité.
 
Citation :
Bof c'est du pipi de chat ce type de commérage.

Je ne fais pas de commérage, je traduis tes propos. Par contre ton association est leader en la matière. Il suffit de lire la page sur les « druides autoproclamés » pour s’en rendre compte… tout le monde en prend pour son grade. Les seuls, les vrais, les plus beaux ce sont EUX et rien qu’EUX ! Les autres ? Du pipi de chat !
 
Tov a écrit:
Le problème est qu'aujourd'hui de nombreux groupes pensent que le rituel est du cirque ou du folklore, hors s'habiller de lin nu ou en string, les pieds et les mains nus sur le cercle est tout simplement une question de médiation avec les courants et ondes telluriques de la Nature et la Surnature. A savoir que porter du métal perturbe et parasite les champs énergétiques, telluriques du lieu célébré, même l'église à ses débuts n'a pas bâtie ses églises sans ignorer la portée tellurique des sanctuaires druidiques il en est de même pour les rituels : 3 petits tour ils entrent et trois petits tours ils s'en vont...
Quant aux torques et autres objets en métal retrouvées dans les fouilles celtiques il s'agit plus de garnitures aux morts suivant leur rang dans la société ou encore de militaires.

Ça recommence… où est-il écrit que les druides étaient vêtus de vêtements en lin ? Les seuls vêtements confectionnés à partir de cette matière, et retrouvés dans les tombes, sont de simples chemises portées en sous-vêtement. L’élément principal utilisé par les Gaulois pour confectionner leurs vêtements était la laine. Lire à ce sujet « Costumes et Textiles » de Geneviève Roche-Bernard, aux éditions errance.
 
Pour la petite histoire : le lin fut adopté au 2ème Age du Fer pour la France méridionale … pour le Nord de la France, le lin n’y apparaît pas entre le Néolithique final / Chalcolithique et le Haut Moyen-Âge.
 
Dans quel bouquin est-il écrit que les druides, pieds et mains nus, formaient un cercle ?
 
Quant aux torques, signes distinctifs des hauts dignitaires, ne furent pas de simples garnitures mortuaires. Ils étaient portés par les rois, les champions et, à n’en pas douter, par les druides.
 
Eber a écrit:
Tov peut on avoir une idée de qui sont les Druides sacerdotaux de Celtie , bons maîtres , respectables et néanmoins humains.

Tov, tu n’as pas répondu à la question. Qui sont ces fameux druides qui ont le droit et le pouvoir de dire qui est druide régulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 16:10

Dubicattos a écrit:

Même ta pirouette est grossière… ce n’est pas moi c’est lui… elle est belle votre fraternité.
pirouette cacahuète, tu es mignon toi, à qui la triplette ? ;o)

Dubicattos a écrit:
Je ne fais pas de commérage, je traduis tes propos. Par contre ton association est leader en la matière. Il suffit de lire la page sur les « druides autoproclamés » pour s’en rendre compte… tout le monde en prend pour son grade. Les seuls, les vrais, les plus beaux ce sont EUX et rien qu’EUX ! Les autres ? Du pipi de chat !
Ah bon ? maintenant je suis dans une asso que je n'aurais pas choisi, fumerais tu de la moquette mon cher Dubicattos ?
Je n'ai pas envie d'aller voir sur ce site mais je ne vois pas en quoi les « druides autoproclamés » peuvent poser un problème à toi comme à d'autres ? Un Druide est Druide s'il a été consacré Druide ou bien il ne l'est pas et par conséquent il n'est pas Druide. Un Druide consacré est Druide à vie.

Dubicattos a écrit:
Ça recommence… où est-il écrit que les druides étaient vêtus de vêtements en lin ? Les seuls vêtements confectionnés à partir de cette matière, et retrouvés dans les tombes, sont de simples chemises portées en sous-vêtement. L’élément principal utilisé par les Gaulois pour confectionner leurs vêtements était la laine. Lire à ce sujet « Costumes et Textiles » de Geneviève Roche-Bernard, aux éditions errance.

Pour la petite histoire : le lin fut adopté au 2ème Age du Fer pour la France méridionale … pour le Nord de la France, le lin n’y apparaît pas entre le Néolithique final / Chalcolithique et le Haut Moyen-Âge.
Je ne m'opposerais pas à tes sources historiques mais non exhaustives pour autant, tout dépend si ton approche est institutionnellement historique chercher des preuves matérielles archéologiques toujours trop limitées ou bien si tu t'oriente vers la pratique objective des rituels de la Tradition où nous sommes en harmonisation avec l'impalpable et l'invisible

Dubicattos a écrit:
Dans quel bouquin est-il écrit que les druides, pieds et mains nus, formaient un cercle ?
Ne me dis tout de même pas que tu penses développer les rituels de la Tradition des Druides par les bouquins en vente public ou encore le manque d'information historiques des institutions françaises.
Le plus simple pour éviter les histoires de chiffons, les méditations et rituels peuvent se pratiquer entièrement nu. Les outils de nos ancêtres concernant la médiation des ondes telluriques étaient leur pieds et mains, et non ce qui peut être utilisé aujourd'hui avec des pendules et autres.
On est d'accord nous parlons de rituélies là.

Dubicattos a écrit:
Quant aux torques, signes distinctifs des hauts dignitaires, ne furent pas de simples garnitures mortuaires. Ils étaient portés par les rois, les champions et, à n’en pas douter, par les druides.

Je n'ai pas dis le contraire (faut il développer tout sur tout sur des kilomètres pour se faire comprendre ?), je parlais précisément des pratiques rituelles où il semble inconcevable en rituélie de porter sur soi (le corps) du metal pour les intéraction que provoque ces matériaux. Les tendances bling bling sur le corps sont bien utilisés dans des groupes mais ca n'a pas de sens.

Eber a écrit:
Tov peut on avoir une idée de qui sont les Druides sacerdotaux de Celtie , bons maîtres , respectables et néanmoins humains.
Tov, tu n’as pas répondu à la question. Qui sont ces fameux druides qui ont le droit et le pouvoir de dire qui est druide régulier ?
Si si j'ai annoncé quelques rameaux continentaux desquels de nombreux groupes en France, découlent directement ou indirectement, c'est dans le post précédent ;o)


Dernière édition par Tov le Ven 26 Juin 2009 - 18:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 16:43

Concernant les "Druides Sacerdotaux", il est bien clair que je ne faisais qu'expliciter d'où le terme venait. Bien sûr que la Tradition des Druides ne se limitent pas à eux, je dirais même "heureusement !". Car bien qu'affilié aujourd'hui à un groupe dit "régulier", je reste à penser que ce qui compte c'est ce que sont vraiment les gens, le travail qu'ils font, le coeur qu'ils mettent à l'ouvrage, l'honneteté qu'ils ont dans leurs démarches et attitudes, l'adéquation entre ce qu'ils disent et ce qu'ils font/sont. Et ce genre de cherchants se trouve largement au delà des groupes qui se disent seuls réguliers.

Quant au pouvoir et au retour de bâton, je constate que des fois le retour tarde un peu ...

Enfin, à propos du Druid Order, il a certes le mérite du renouveau de 1717, pour autant, je conseille de ne pas l'idéaliser. En effet, beaucoup de leurs réunions ne se font pas dans la nature, l'essentiel de leurs membres ne font que la cérémonie de Stonehenge au Solstice d'Eté (ce qui me semble au passage une erreur, je préfererais celui d'Hiver), et ils n'ont pas tous encore bien tranché avec l'anglicanisme, voire un certain puritanisme.

Bref, pour en revenir au sujet qui était "qu'est ce qu'un Druide Sacredotal", je le répète, il me semble que tout Druide l'est dès lors qu'il est intègre et honnête dans sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tov

avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 17:41

Fred a écrit:
...Bien sûr que la Tradition des Druides ne se limitent pas à eux, je dirais même "heureusement !". Car bien qu'affilié aujourd'hui à un groupe dit "régulier", je reste à penser que ce qui compte c'est ce que sont vraiment les gens, le travail qu'ils font, le coeur qu'ils mettent à l'ouvrage, l'honneteté qu'ils ont dans leurs démarches et attitudes, l'adéquation entre ce qu'ils disent et ce qu'ils font/sont. Et ce genre de cherchants se trouve largement au delà des groupes qui se disent seuls réguliers.
Je ne pense pas que "régulier" n'est pas un sens objectivement positif, car si le Sacerdoce était représenté par chaque "Chef Druide" des groupes réguliers et "non réguliers" traditionnels reconnus respectueux de la Tradition (chaque groupe avec ses propres pratiques), cela formerait un équilibre dans le panorama druidique continental; de fait l'ensemble de ces groupes "non réguliers" reconnus deviendraient "réguliers" mais ce n'est peut-être pas aussi simple que cela. L'avenir nous dira si les choses évolueront ainsi ou pas. Finalement tout reste à construire.

Fred a écrit:
Enfin, à propos du Druid Order, il a certes le mérite du renouveau de 1717, pour autant, je conseille de ne pas l'idéaliser. En effet, beaucoup de leurs réunions ne se font pas dans la nature, l'essentiel de leurs membres ne font que la cérémonie de Stonehenge au Solstice d'Eté (ce qui me semble au passage une erreur, je préfererais celui d'Hiver), et ils n'ont pas tous encore bien tranché avec l'anglicanisme, voire un certain puritanisme.
Peu importe encore une fois les différences, elles existerons toujours et partout, ce qui compte sont les échanges et les lignées qui doivent faire durer et développer la Tradition au plus juste vers le vrai. Un vaste chantier les uns avec les autres.
Concernant Stonehenge au Solstice d'Eté c'est l'Etat britanique qui décide d'autoriser au Druid Order l'utilisation de son patrimoine à une seule date dans l'année et à condition que la seule cérémonie public (1 sur 3) soit un minimum attractive au public observateur.

Fred a écrit:
Bref, pour en revenir au sujet qui était "qu'est ce qu'un Druide Sacredotal", je le répète, il me semble que tout Druide l'est dès lors qu'il est intègre et honnête dans sa démarche.
J'ai l'impression qu'il y a une confusion sur la définition de ce qu'est un Druide sacerdotal, peut-être qu'un jour je penserais le contraire mais là j'ai du mal à concevoir un tel engagement sans transmission autant dire une passation pour une fonction à haute responsabilité.
Le Druide Sacerdotal donc qui appartient au "Sacerdoce" par définition "Haute Autorité" permet de maintenir la Tradition sans qu'elle puisse être réécrite ou redéfinie par des profanes ou ennemis de la Tradition.
Enfin Druide sacerdotal ou pas cela n'intervient pas dans les pratiques d'un groupe régulier ou pas, chaque groupe fait selon son mode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 64
Localisation : PACA (83)
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 19:19

Citation :
j'ai l'impression qu'il y a une confusion sur la définition de ce qu'est un Druide sacerdotal


Justement là c'était la question de départ posée par Carantia

J'ai déjà entendu ce débat concernant la régularité mille et une fois
Cela a empoisonné la maçonnerie (française) pendant très longtemps et cela se poursuit...

Par ailleurs qui sommes nous pour pouvoir juger les autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   Ven 26 Juin 2009 - 19:49

Citation :
Je regarde. Je juge. Et je dénonce les escrocs, les charlatans et autres imposteurs afin que les plus sérieux, de ceux qui peuvent encore faire quelques choses, ne tombent pas dans les travers du néo-druidisme folklorico-new-âge et chamanico-mégalithique qu’on nous sert à tour de bras dans la plupart des groupes dits druidiques.

Alors messieurs je compte sur vous pour redresser la barre et prendre le vent.

Voilà une base de discussion.

Cela rejoint ma question de "position"..
Pour être un peu sérieux, il ne faut pas être grand clerc pour se rendre compte qu'il y a une sorte d'inflation psychologique chez beaucoup d'entre nous. A force d'évoquer les Dieux on fini par penser qu'on est l'un d'eux.

Personne (de normalement constitué) ne pourrait se laisser abuser par le discours de ces gens que tu dénonces dans tes posts plus haut.
La question n'est pas là.

Surtout que la polémique entretenue a tendance à donner de l'importance au néant.

Ce qui est plus intéressant à mon sens (parce qu'en toute franchise je me reconnais dans quelques traits que tu cites) c'est ta position de juge entre ce qui est légitime et illégitime

C'est une discussion intéressante parce qu'elle nous amène sur des choses qui touchent à des questions d'identité.

Ton approche est extrêmement cartésienne ( en apparence) mais elle semble faire l'impasse sur un certain nombre de données de la science qui expliquent que l'Homme vit aussi de rêves de symboles et qu'il n'est pas qu'une machine à produire de la maîtrise.

Il y a une part d'irrationnel en nous qu'on le veuille ou non

Le culte des pierres aussi irrationnel qu'il paraît est une pratique ( superstitieuse ) attestée depuis des millénaires, idem pour le culte des sources , des arbres etc.. Et pourtant il y a des résultats, des constantes, des traditions..

Dans une approche purement rationnelle toutes ces formes de religiosité confinent à la névrose. C'est une position stalinienne mais totalement argumentable.

Mais.. si toute croyance est suspecte alors il n'y a pas lieu de s'embêter avec des nuances. Les Staliniens ( toujours eux ) enfermaient les chamanes en hôpital psychiatrique et détruisaient leurs tambours. C'est rationnel . Est ce ton projet ?

Au fond je ne crois pas.

Sinon.. et si je puis me permettre certains d'entre nous font un travail fantastique sur les anciennes mémoires. Auetos à mon sens est de ceux ci. Quelque part ils nous font toucher nos racines de façon plus concrète. Et essaient de leur insuffler vie. Cela demande du travail, de la rigueur dont peu sont capables.
De l'autre coté il y a des gens comme moi qui correspondent en gros à ta définition des psychotiques.
Le folklore est pour moi une source de savoir, je devrais dire d'inspiration. L'approche chamanique dans ce qu'elle a de brutal et direct est tout aussi intéressante.

Je parle aussi volontiers (et très sérieusement )aux pierres, aux arbres , aux animaux.. et si nous avions beaucoup de temps je pourrais même expliquer très rationnellement l'intérêt qu'il y a à faire cela et de quelle façon ils me répondent.
Les mégalithes sont émouvant pour moi. Une preuve que l'Homme peut se dépasser lorsqu'il croit ( croire ou croître )

Et toujours trés sérieusement malgré tout cela qui me classerait dans les causes perdues je suis presque d'accord avec toi. Curieux non ?

Ce que je retiens c'est le " Alors messieurs je compte sur vous pour redresser la barre et prendre le vent"

Si ce n'est pas du pur cynisme c'est quelque chose qui ressemble à un projet . Plutôt que de te poser en situation de juge ( facilité) . Pourquoi ne pas dire dans quel sens tu verrais le bon vent ?
Mais cela serait s'exposer . Prendre le risque que d'autres nous jettent leurs pseudos titres dans la figure et balaient d'un revers de leur mains gantées de blanc immaculé, ce qui est incertain fragile. Mais mon pauvre ami avec des idées pareilles tu ne seras jamais admis au cénacle des Druides..

pirat


Voilà. Il y a sans doute une part de projectif dans ce que je dis . Cela ressemble un peu au string de Tov. ( le mien est en peau de sanglier .héhé)

Mais je crois qu'il y a quelque chose à faire dans l'acceptation de la diversité.

Même les demeurés qui éructent des anathèmes en gras et en polychrome sur leurs sites internet ont des choses à nous apprendre. Ne serait ce que sur nos fragilités et nos illusions.





Sinon pour le catalogue (partiel ) des groupes druidiques réguliers et dignes de figurer au who's who des sacerdotes reconnus par les Dieux

J'en repère un ou deux dont des membres nous rendent visite de temps à autre et avec qui nous avons de bonnes relations . Qui se servent même des outils des druides irréguliers pour se faire de la promo.


Je ne vais pas les dénoncer sinon ils se feraient excommunier.

Ceci dit est ce qu'aujourd'hui l'inverse est possible ?

Tov. Je reçois dans mon bosquet des Druidisants que tu considères comme régulier. (comme certains fréquentent ce forum et ils confirmeront s'ils le souhaitent ) Nous les accueillons coeur contre coeur. Ils boivent à la même corne ( oh les sauvages ! ) que nous... Accepterais tu de faire la même chose pour moi ?

Evidemment non..et donc pourquoi donc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... Sacerdotal   

Revenir en haut Aller en bas
 
... Sacerdotal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mort de don Gobbi, fondateur du Mouvement Sacerdotal Marial
» Don Stefano Gobbi et le Mouvement Sacerdotal Marial !
» Comment trouver un groupe de prière du "Mouvement Sacerdotal Marial" dans ma région ?
» Décès du Père Don Gobbi, fondateur du Mouvement Sacerdotal Marial
» Mouvement Sacerdotal Marial - Don Gobbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Le (néo)Druide-
Sauter vers: