forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... et la Franc-Maçonnerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tortequesne

avatar

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Jeu 19 Jan 2012 - 22:46

Une leçon des tarots
(Oui : J'ai étudié le tarot. Non : je ne m'en sers pas pour la divination, merci beaucoup.)
que j'ai reçu est que dans le parcours initiatique il y a des phases. Des phases qui, en apparence, s'opposent, avant de révéler leur complétude quand l'initié avance son parcours et peut les englober dans une réalité plus grande, un peu comme si on remontait une poupée russe.

Tirer leçon de chaque état demande à vivre pleinement ce moment.
Lorsque c'est fait, on peut passer à la suivante.

Le chemin initiatique est ainsi fait qu'il faut peler la vérité comme un oignon pour atteindre la Vérité.
Tant que les étapes n'ont pas été franchies, les réponses sont inutiles.

Un livre d'une grande drôlerie (Guide du routard galactique, ou comment voyager dans l'univers pour moins de 7 dollars altaïriens par jour.) parle d'un méga ordinateur conçu pour répondre à la Grande Question de la Vie, de l'Univers et du Reste.
Après une longue réflexion, l'ordinateur livra la réponse.
Et la réponse à la Grande Question de la Vie, de l'Univers et du reste est...

42.

Les savants se demandèrent si l'ordinateur a : Ne s'était pas trompé b: fonctionnait correctement et c : ne se foutait pas de leur bobine.

Ce à quoi l'ordinateur répondit "Je fonctionne, je ne me suis pas trompé et je ne me fous pas de votre bobine. La réponse est 42. Le problème est que vous ne savez pas ce qu'est vraiment la question de la Vie, de l'Univers et du Reste.

De la même façon doit-on former le disciple non à recevoir les réponses mais à être capable de poser les bonnes questions.
Et ça, c'est long...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Jeu 19 Jan 2012 - 22:47

mes questions ont trouvées des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 8:23

Juste une précision à ajouter : le rite de Memphis-Misraïm n'est pas typiquement égyptien.

L'Égypte dont il y est question est un Égypte mythique, celle qui symbolise les premières civilisations. Sur cette Égypte mythique (avec sa mythologie, en particulier ce qui touche à Thot et aux analogies entre le Temple égyptien et l'homme) viennent ensuite des éléments hébraïques (dont la Cabbale), grecs (des philosophes présocratiques aux néoplatoniciens), latins (avec des écoles venues de Grèce notamment), et même celtiques (via la Tradition Compagnonnique en général, et Charpentière en particulier comme déjà cité).

A ces données antiques s'ajoutent une grosse influence de la Renaissance, où on retrouve les philosophes néoplatoniciens (encore eux !), où on retrouve aussi des choses comme l'Alchimie philosophale, l'Astrologie, le Tarot, les résurgences de Gnose et de Théurgie ...

Tant est si bien qu'au final, il n'y a pas tant d'Égypte que cela dans ce rite.

Mais là, on dévie ...


Dernière édition par Fred le Ven 20 Jan 2012 - 8:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 8:28

Citation :
Premièrement, si le rituel de l'initiation (quel que soit l'organisation initiatique traditionnelle) est révélé à tout le monde, l'impétrant devant passer par cette initiation n'aura plus le choc émotionnel requis ... puisqu'il le connaîtra déjà par avance. Car c'est l'émotion, éprouvée au cours de ce rituel, qui permet à l'âme, ou à l'inconscient, de s'ouvrir à l'influence spirituelle transmise par l'initiateur. Et si les rituels de la FM sont diffusés depuis longtemps (voir Jules Boucher ou Oswald Wirth), c'est leur problème. Mais il y a bien d'autres organisations initiatiques traditionnelles qui s'en gardent bien.

Deuxièmement, ce fameux secret de l'initiation réside tout uniment en ce que l'on ressent au cours de ce rituel. Et ce que l'on ressent, au plus profond de soi-même, est incommunicable, parce que très personnel.

Enfin, troisièmement, on voit mal offrir au premier venu, dès qu'il frappe à la porte d'un Ordre, Collège, ou Groupe, l'ensemble d'une connaissance séculaire, sinon millénaire (si l'on peut dire ?) sans effort particulier. Car l'acquisition de la Connaissance ne peut se faire qu'au prix d'un travail personnel soutenu, mené sur une longue période de temps (souvent toute une vie), non pas par souci de "sélection" (Fergus a déjà répondu sur ce point), mais simplement parce que c'est ce travail, qui passe par l'étude livresque, la méditation, et surtout le travail sur soi dans le but de s'améliorer et de s'élever spirituellement, qui apportera la Connaissance. Connaissance qu'il faut bien différencier du simple Savoir. En résumé, il faut un travail personnel, une démarche personnelle, et ne pas attendre que ce soient les autres qui fassent le travail à notre place.
Tout est là

Avant de créer autre chose, méditer ce texte.

tout le reste n est qu'intellectualisme et fadaise. (temple etc.)

Le problème est qui initie et surtout à quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 8:37

Je ne pense pas que l'émotion soit le but qu'il faille absolument viser lors d'une initiation. Cela signifierait que l'émotionnel suffit comme voie d'accès au spirituel. Ce qui n'est pas, de mon point de vue, le cas.

Le secret d'un rituel est à mon sens nécessaire pour perturber l'initié au point que son intellect doit finir par lâcher prise, afin que l'initié soit pénétrer d'autre chose, sans les filtres de sa raison, de sa conscience, de ses références. Il doit perdre ses repères pour pouvoir en recevoir d'autres. Il doit être ouvert, détaché de sa "civilisation" pour pouvoir être pénétré par les influences qui viennent des plans subtils.
D'où la nécessité d'obscurité, de mouvements, d'épreuves, de bruits alternants avec des silences..., d'où la nécessité que cela dure quelques temps ...

Puis, avec le temps et le travail, avec les initiations à venir qu'il pourra voir, cette graine pourra germer... L'initié deviendra un disciple, puis un adepte, par son travail et ses expériences, et ce en toute liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 10:24

Pas d’inquiétude, Gwyon, pour mon hypothétique vexation. Après deux ans, je réitère au combien ce que j’ai dit. De toute façon, ce ne sont que des opinions. Ce n’est pas ici que l’on trouvera la vérité (tic-tac).
Aucune importance…
Revenir en haut Aller en bas
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 10:35

????????????????????????????????????????? Question Question Question

Citation :
Ven 20 Jan - 7:37
Je ne pense pas que l'émotion soit le but qu'il faille absolument viser lors d'une initiation

Citation :
D'où la nécessité d'obscurité, de mouvements, d'épreuves, de bruits alternants avec des silences..., d'où la nécessité que cela dure quelques temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 11:17

Si l'initiateur ne fait que viser l'émotion, il fait du théâtre, ce qu'il a le droit de faire. Mais qu'il ne fasse pas passer cela pour une initiation.
Pour initier convenablement, il en faut plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 12:38

Fred a écrit:
Si l'initiateur ne fait que viser l'émotion, il fait du théâtre, ce qu'il a le droit de faire. Mais qu'il ne fasse pas passer cela pour une initiation.
on est bien d accord mais l émotion est nécessaire pour déstabiliser


Citation :
Pour initier convenablement, il en faut plus.
il faut maintenant nous en dire plus bounce bounce bounce

sinon cela ne sert à rien de lancer cela sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 13:25

Vous êtes décidément fort pour demander alors que vous ne dites jamais rien en retour à tous ceux qui vous ont sollicité !!!!
Remarque que je vous ai déjà formulée d'ailleurs...
Donc je ne dirai rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 13:41

Auetos a écrit:

Cette façon de voir le druidisme ; tout le monde au même niveau, tous égaux est une vision dès plus soixante-huitarde, biknik, love and peace, super cool, mais malheureusement pas celtico-druidique.

Razz Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 14:08

Mon opinion, c'est effectivement, les soixante-huitards ne devaient pas être atteints du syndrome de prométhée Razz

Il est clair que la soif de connaissance et de l’avoir, ainsi qu’un besoin de hiérarchie, est parfois tel dans le druidisme et la franc maçonnerie que cela s’apparente à ce syndrome de prométhée. Mais je ne veux pas généraliser.

Pour ma part, j'essaye d'extirper au mieux cette pépite d'or qu'est le druidisme d'aujourd'hui dans cette structure franc-maçonne.
Revenir en haut Aller en bas
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Ven 20 Jan 2012 - 15:49

Fred a écrit:
Vous êtes décidément fort pour demander alors que vous ne dites jamais rien en retour à tous ceux qui vous ont sollicité !!!!
Remarque que je vous ai déjà formulée d'ailleurs...
Rien de plus faux
tout ceux qui sont venus ont été recus

Citation :
Donc je ne dirai rien.
Cela ne m étonne pas Exclamation

Peut être n avez vous rien à dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Sam 21 Jan 2012 - 8:36

Vous m'avez démasqué !!!!
Je n'ai rien à dire en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 8:18

Je ne me mélais plus de vos affaires mais cette histoire de soixante-huitards peace and love a comme réveillé en moi un je ne sais quoi de Taranis.

Comme un jeune coucou dans un nid d'étrangers. A présent les yeux ouverts, je peux retrouver par moi-même mes ancêtres, lassé de cette façon de me nourrir qui ne me convient pas. Il est temps, à présent...

Je suis un chamane celtique dont la religion se positionne entre le druidisme et la religion chamanique polythéiste des huichioles. Y-a-t-il une incohérence par rapport au druidisme, pas plus que de ne prendre des références hindouistes à un tel point qu'on se demande si les prêtres ne sont pas plus brahmanes que druides.

Il est facile de contrôler l'évolution d'un groupe de par l'énergie que dégage son égrégore (forcé de constater que l'expérience me prouve que le soufflet retombe généralement bien vite malgré la participation de personnes idéalistes et pleines de bonnes volontés). Je me demande même si les gens ont conscience de ce qu'ils trainent avec eux. Je conçois que ce ne sont pas les idéaux de départ de la FM qui étaient magnifiques et d'une grande sagesse, malgré le machisme d'une autre époque (incohérente par rapport au fondement de toute religion), mais ce qu'ils sont devenus en réalité aujourd'hui. Donnez cinq cents livres ésotériques à lire à un crétin au portefeuille garni et vous en ferez un érudit, jamais un druide tel que je le conçois. Voyons, comment peut-on appeler quelq'un le vénérable (il y a d'autres façons de travailler l'humilité que de crier allégeance à un autre humain) ? Rien que ça, pour moi, on part de très mais alors, de très trés loin. Qu'une personne un jour vienne me demander pour recevoir son enseignement de l'appeler comme le vénérable et il repartira avec le c-l rouge, et je vous assure, ce ne sera pas la montée de la Kundalini des gnostiques.

Un druide, pour moi, doit être un intercesseur entre les mondes comme l'est un chamane (le haut et le bas). Nul être ne lui est supérieur ou inférieur puisqu'il a conscience d'être le tout.

A force d'analyser les symboles et d'enfermer sa liberté dans une structure pyramidale, on s'éloigne du lacher-prise nécéssaire pour y arriver complètement. Bien sûr, sur ce forum, on trouvera énormément de personnes disant maîtriser le subtil et l'accès à ces mondes mais en réalité, dans l'obscurité, on se rend compte que les trois quarts des druides avouent avec sincérité ne ressentir que trés peu les choses ou de grandes difficultées à passer de leurs croyances théoriques à un développement de cercle plus grand. Et je ne vais pas parler du nombre de cheminants ayant un problème d'ancrage...
Je ne mets pas le bardisme et les druides bardes dans ce constat parce qu'il représente pour moi la richesse du druidisme, le chamanisme celtique dans son art le plus pur et je pense qu'il y a moins de risque. Encore heureux que cette fondation lumineuse est présente. Mais bon, est-ce qu'on en demande autant aux prêtres des autres religions, probablement que non mais ils n'en font pas non plus une évidence. Qui demande aux druides de se faire passer pour des faux couteaux Suisse?

En passant, Auetos, je suis daccord avec vous qu'être un biknik soixante-huitard n'est pas du celtico-druidisme mais êtes-vous sur qu'être un demillisard en est pour autant? Je pense que les deux chemins sont finalement un peu complémentaire tant l'un peut amener de la liberté créative et mouvante à l'autre. Le druidisme d'état et hiérarchisé est mort, il est difficile de respecter le mouvement en restant immobile. Mais bon, on ne va pas se la rejouer au remake des trois moustiquaires avec comme nouveau scénario : Atos et Portos contre Taranis.

Certains diront qu'il ne faut pas parler comme ça, que cela ne peut amener que des querelles stériles. Moi, je dis que les vieux couples sont ceux qui se disent tout, pas ceux qui se font des sourires de façade à coup de frères et soeurs, et qui explosent tôt ou tard, leurs frustrations et les non-dits accumulés. On parle de sagesse : je me demande parfois si être sage et être en paix n'est pas de ne pas aller au-dela des apparences (le rapport lumière/obscurité est vraiment partout dans un sens comme dans l'autre, voir l'attitude des tueurs en série). Le déphasage est bien trop important.

Il est vrai qu'au débout, notre cheminement nous impose de trouver notre propre centre mais pour arriver en haut de la montagne, il doit se produire un changement de ce centre magnétique avec la prise de conscience que les autres sont en réalité une partie de nous-même et que notre équilibre passe par le leurs. A un moment donné, il doit se produire ce déplacement de centre qui est malheureusement empêché par ce syndrome de Prométhée (toujours ce besoin d'en savoir plus pour soi) et qui mène, à mon avis, vers une voie de garage et une sublime dette karmique.

Je ne souhaite pas vexer Gwyon mais si des druides aux chemins initiatiques traditionnels, avec leurs enseignements de plus de 2 millénaires, ont besoin de plus en plus de mes services, moi jeune non-initié traditionnel, je ne voix pas dans quel intérêt j'aurais besoin de leurs enseignements "cachés". Je dirais même que si vous ne donnez pas votre enseignement à n'importe qui, rassurez-vous, vous n'aurez donc pas le mien.

Mais bon, je suis conscient que ce n'est pas avec des gens comme moi que cette religion sera reconnue. Mieux vaut qu'à l'avant, il y ai le même genre de personnages que ceux de notre gouvernement. Je le répète pour moi, ce ne sera jamais l'essence du druidisme (cachée). Ceci ne se trouvera jamais dans aucun portefeuille garni dirigé vers la seule soif de son centrage propre perpétuel (sa reconnaissance).

Au fait, tant que quelqu'un m'ai prévenu qu'il fallait que je me reveille, je vais en profiter pour me faire de la publicité alors si vous avez besoin d'un guérisseur hollistique leveur de sorts (ou faiseur parfois pour rééquilibrer l'obscurité par l'obscurité) aux pratiques celtiques. Ce service est basé sur l'échange même minime et ne concerne que ceux détachés de toute structure hiérarchique spirituelle, bien sûr. Pour les autres, c'est infiniment trop cher, cela va de soi.

Je sais que beaucoup de druides considèrent leurs structures comme non hierarchique mais comme un accompagnement côte à côte. Ce message ne les concernera donc pas et je suis à leur disposition.

Le coucou forgeron qui crée son propre nid avec de la paille de fer...et pour trés longtemps




Dernière édition par Yamni le Lun 23 Jan 2012 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 11:26

Mon très cher Yamni, ne vous méprenez pas sur mes propos, je ne faisais que répondre à une affirmation qui, selon moi, était fausse.

Comme je l’ai dit plus haut, c’est malheureux, c’est désolant, c’est triste, c’est tout ce que vous voulez mais n’importe quelle structure humaine – et même animale – se doit d’être hiérarchisée pour pouvoir fonctionner.

J’en veux pour preuve les loups, les lions, les hyènes et tous les autres vivants en meutes, en troupeaux ou en harde sans oublier les fourmis, les termites, les abeilles et tous ceux qui, comme eux, vivent en communauté.

Sans vouloir vexer personne je dis que c’est une utopie de croire que nous sommes tous égaux, tous pareils, tous semblables… alors oui, le druidisme d’état est mort avec la société celtique mais, néanmoins, sa structure hiérarchique est une nécessité pour que le druidisme renaissant puisse se développer dans de bonne condition.

Même le soi-disant accompagnement côte à côte est une hiérarchie (déguisée). Car il ne viendrait pas à l’idée du néophyte de donner une leçon à son instructeur. Pour cela il lui faut attendre d’atteindre une position ou un garde plus haut.

La hiérarchie n’empêche pas le mouvement car, de même qu’une plante tient droit avec l’aide de son tuteur, ses branches et ses feuilles vibrent d’elles-mêmes.

Mais bon, tout ceci ne vous concerna en rien puisque, selon vos dires, vous êtes Chaman.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 11:58

Citation :
Car il ne viendrait pas à l’idée du néophyte de donner une leçon à son instructeur.

Ah bon, je croyais que l’humilité de l’instructeur lui donnait l’occasion d’en apprendre tout autant.

Effectivement, je suis un chamane celtique puisque malgré que je suis barde et ovate Obod, je ne me considère pas comme le druide gaulois mais comme le prêtre celtique qui existait bien avant, ayant un lien avec toutes les autres cultures primitives chamaniques.

Vous savez, sincèrement, lorsque vous incitez les gens à construire des temples n'importe où sans prendre en compte ce que nos ancêtres faisaient dans l'importance de la hiérogamie sacrée naturelle, je ne vois que l'idée de faire croire qu'on peut obtenir un poussin simplement avec la coquille vide sans le blanc et le jaune. Pour ce genre de choses, j'ai plus cette fiereté du chamane que celle du druide.


Lorsque je parle d'égalité, c'est que les enseignements de l'humanité devraient être disponible pour tous sans qu'il n y ai aucun contrôle d'un être sur un autre être, ni une question d'argent. Je ne sais plus qui a dit que dans la vie, il y a 1/3 des personnes qui s'en moquent, 1/3 qui l'oublie et 1/3 qui essaye de le vivre. Et dans ce dernier tiers, il n'y en aura qu'une poignée qui y arrivera vraiment. Pas besoin d'en faire plus. Il y a bien des enseignements donnés librement, qui, en fin de compte, n'ont donné qu'une petite poignée de personnes qui les maîtrisent vraiment.
Il est évident qu'on a pas tous le même âge (les divers incarnations comprises), le même cheminement ni les mêmes énergies qui nous acceuillent à la naissance.



Dernière édition par Yamni le Ven 27 Jan 2012 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 13:42

Cela n’a rien à voir avec l’humilité de l’instructeur, vous le savez bien… quand je suis entré en druidisme je posais des questions et même des questions sur les réponses données voire par moment je confrontais ma vision à celle de mon enseignant mais jamais, au grand jamais je me serais permis de donner une leçon à mon parrain.

Autre temps, autre mœurs… aujourd’hui les mapiniacoi naissent avec la science infuse, c’est ainsi, ils n’ont donc point besoin de maître !

Vous n’êtes pas druide gaulois mais prêtre celtique… qu’elle en est la différence ? Je croyais, dans ma grande inculture, que l’un était équivalent de l’autre, que le Druide celtique était un prêtre gaulois et réciproquement.

Là encore, mauvaise incompréhension… si j’incite mes camarades à ériger des temples c’est tout simplement pour les encourager à marcher sur les traces laissées par les Druides antiques et, en cela, j’éprouve une grande fierté quand je vois l’un d’eux, délaissant les belles images d’Epinal, bâtir de ses mains un tel édifice. Ce qui est pour moi coquille vide c’est de continuer encore et encore à faire croire que les monuments mégalithiques furent, si ce n’est de facture celtique, du moins utilisés par les Druides celtico-gaulois alors que l’archéologie, par ces récentes découvertes, nous prouve le contraire.

Mais ceci ne vous concerne pas puisque vous n’êtes pas Druide mais Chaman.

Les enseignements de l’humanité sont disponibles via les nouvelles technologies, internet et autres. C’est ce que m’a affirmé un… druide. Maintenant seul et sans instructeur ceux qui volent ces enseignements se retrouvent avec des informations qu’ils ne savent pas toujours maîtriser. D’où, peut-être, si ce n’est l’obligation, la recommandation de passer entre les mains d’un enseignant.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 13:51

Pour vous expliquer la différence entre un prêtre celtique et un druide gaulois... désolé mais je ne peux pas vous initier... la hiérarchie...

Bon, restons-en là, ces histoires de maître Evil or Very Mad

Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 15:19

Enfin, tant pis pour nous… nous ne saurons jamais la différence qu’il y a entre un druide gaulois et un prêtre celte. Pas même en regardant sur le dictionnaire. Car sur celui-ci, édité par des je-ne-sais-quoi, il est écrit en toutes lettres « Druide : n. m. (lat. druidae, du gaul.) Prêtre celte. »

Comme quoi...

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 16:45

Citation :
Enfin, tant pis pour nous… nous ne saurons jamais la différence qu’il y a entre un druide gaulois et un prêtre celte.
La différence elle est simple

druide gaulois est une aberration

Druide celte oui c est assez simple tout de même

Les Gaulois ne sont plus de religion druidique depuis longtemps

Cela n a rien à voir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 16:58

Un druide gaulois, c'est un peu un druide celte amnésique ...
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 19:48

Merci à vous deux pour cette… leçon.

Donc si j’ai bien tout compris : un prêtre celte n’est ni un druide, ni même un Gaulois, ou s’il se trouve en Gaule il est lobotomisé… bien. On se demande alors quels sont ces personnages dont César, dans ses commentaires, affuble du titre de druide ? Bah, surement de pauvres bougres atteints de trouble du comportement.

Grâce à vous, ce soir je me coucherais moins bête, c’est sur. Laughing

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwyon
Druide
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 67
Localisation : Bretagne, Morvan et Région Parisienne
Date d'inscription : 08/01/2011

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Lun 23 Jan 2012 - 22:46

Fred a écrit:
perturber l'initié au point que son intellect doit finir par lâcher prise, afin que l'initié soit pénétrer d'autre chose, sans les filtres de sa raison, de sa conscience, de ses références.
Fred, c'est exactement ce que j'entendais lorsque je parlais d'émotion: faire taire l'intellect. La pré-connaissance du rituel tuerait l'émotion générée par sa découverte. Par l'émotion, l'impétrant est accaparé par le rituel et s'y donne totalement. De la sorte, il est "ouvert" à l'influence spirituelle, et est dans la disposition lui permettant de recevoir le message qui lui est destiné. C'est-à-dire, le sens profond de l'initiation en cours.
J'ai bien peur, justement, que tu intellectualises un peu trop ... Very Happy
Mais tu sais qu'en réalité, dans le fond des choses, nous les voyons de la même manière. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clairiere-uxellia.blog4ever.com
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   Mar 24 Jan 2012 - 8:29

Auetos

Montsanto est il un paysan ou un laborantin ?????

plus rien à voir

pour l ami César (votre maître à penser ?) je n y étais pas alors ????

Je n interprète ses écrits

De plus ce n est pas ma bible
je préfère les textes des Iles du Nord écrits en celte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... et la Franc-Maçonnerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
... et la Franc-Maçonnerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Le (néo)Druide-
Sauter vers: