forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Déclaration…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Déclaration…    Mar 14 Déc 2010 - 17:02

uindobrennos a écrit:
Ecrire un déclaration d'intention commune sera fastidieux mais loin d'être impossible.

Fastidieux, je confirme… pas impossible, je l’espère.

Il serait peut-être temps de travailler dessus, non ? Car ce n’est pas avec un simple « nous sommes vivants » ou un « nous sommes là » ou encore un « coucou, c’est nous » que nous allons nous en tirer.

Alors, faisons bouillir nos méninges et au boulot…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mar 14 Déc 2010 - 17:26

Je me lance. Je vois ça en plusieurs chapitres

A - Historique
- Définition du paganisme
- Histoire et importance du paganisme dans le monde
- Définition du Druidisme
- Histoire et importance du Druidisme en Europe et en France
- Le (Néo) druidisme : Origines et filiations

B - Les croyances et les pratiques
- Paganisme et/ou polythéisme
- Druidisme, voie de la connaissance
- Cérémonies et pratiques
- Le druidisme aujourd'hui : Philosophie et implication dans la vie de la cité

C - Déclaration d'intention
- Groupes impliqués : Définition et pratiques *
- Stigmatisation des dérives possibles (sectaires, violentes, raciales, charlatanisme...)*
- Vers une reconnaissance officielle, quelle est notre demande

* Par rapport à une reconnaissance officielle, nous n'échaperons pas aux divers lieux communs et il faudra sans aucun doute que nous penchions sur "nos vieux démons" Smile

Voilà... c'est du rapide, et ça demande sans doute à être étoffé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mar 14 Déc 2010 - 19:53

Pour compléter mon post précédent, et comme il n'y a pas de religion officielle en France, nous serons sans doute tenus de passer en loi de 1905 sur les associations a but cultuel.
Et bien que je me sois jusqu'à présent montre très réticent sur la notion de confédération (par peur d'un nième megalo se voulant le réincarnation du divin sur terre), devrons-nous nous inscrire chacun de nos groupes en assoc indépendantes, ce qui nous retirerait toute crédibilité ? Ou bien nous inscrire sous la forme d'une entité globale ? En quel il faudra effectivement définir la forme, le mode de direction...
Mesdames, Messieurs... il semble bien que nous ayons plusieurs centaines d'années de clivage et de scissions diverses a digérer et mettre de côté Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mar 14 Déc 2010 - 20:15

Je suis d'accord avec toi , juridiquement le seul moyen d'être reconnu comme religion , c'est de se déclarer en CULTUEL donc loi 1905. Et à plus ou moins long-terme une confédération , si on veut être reconnu il faudra en passer par là.

Citation :
- Stigmatisation des dérives possibles (sectaires, violentes, raciales, charlatanisme...)
Il faudra marquer noir sur blanc que nous sommes anti secte , non raciste, non violent , apolitique...

Pour ce qui est de l'historique nous avons parmis nous de bon historiens donc pas de problème Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mar 14 Déc 2010 - 22:12

Confédération ?
ouhla !!
Attention de ne pas effrayer certains !
Certains groupes ne veulent pas entendre parler de structures communes qui globaliseraient les groupes, les pratiques, et "encadreraient" le fonctionnement général.

Même si je sais que ton expression vise à obtenir une cohérence plus grande du druidisme, une force plus importante pour exister et obtenir une reconnaissance, il faut bien convenir que celà peut faire peur.

Nous ne sommes pas encore prêts à ça!

De mon point de vue, il faut engager les travaux en commun qui sont proposés ça et là, mieux nous connaître, apprendre à travailler ensemble, se recevoir pour certains rituels, trouver nos points communs, les mettre en avant, ...

Après, oui, si nous avons passé ce stade, viendra le temps de réfléchir à nous regrouper dans une union, une assemblée, une structure légère qui permette de s'exprimer d'une seule voix, mais de garder ces différences, son autonomie, ses particularismes,

Beaucoup tiennent à leur liberté, à leurs différences, et c'est bien ainsi ... à condition d'avancer sur la cohérence du groupe, sa visibilité, ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mar 14 Déc 2010 - 23:25

Très franchement Deruos, je tourne et je retourne le problème dans ma tête depuis des semaines maintenant, et crois moi, j'etais vraiment très peu favorable à une notion de rassemblement... Et je dois reconnaitre que cela me fait toujours un peu peur.
MAIS ... crois tu que nous aurons une image ou un poids suffisant, si nous nous présentons comme un patchwork disparate de groupes divers ? N'aurons nous pas une image de stabilité et par là une crédibilité plus grande si nous faisons front commun ?

Citation :
Nous ne sommes pas encore prêts à ça!
Laughing , John Toland c'était en 1717, Iolo Morganwg 1792... Combien faudra-t-il encore de centaines d'années avant que nous soyons prêts ?

Citation :
Après, oui, si nous avons passé ce stade, viendra le temps de réfléchir à nous regrouper dans une union, une assemblée, une structure légère qui permette de s'exprimer d'une seule voix, mais de garder ces différences, son autonomie, ses particularismes
Bien sur, c'est l'évidence... Si cela se fait il faudra que ça soit une "réunion" et non une "fusion"... Et bien sur, je ne mettais pas ça comme un préalable, loin de là... Mais, tôt ou tard, il faudra sans doute y réfléchir. Et je suis tout à fait d'accord pour une structure légère...

Citation :
Beaucoup tiennent à leur liberté, à leurs différences, et c'est bien ainsi ...
Bien sur, et Lemovica n'échappe pas à la règle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 0:44

Comparons avec le bouddhisme.

Tout le monde ou presque s'accorde à dire que le bouddhisme est une religion respectable, reconnue par le grand public et avec qui de grands penseurs occidentaux discutent. Tout le monde ou presque éprouve même une certaine admiration pour le bouddhisme, au point que certains lui dénient le caractère de religion.

Mais le bouddhisme en France est extrêmement divers. Il y a des associations relevant de 3 ou 4 écoles zen japonaises, chinoises et vietnamiennes ; il y a le bouddhisme mahayana vientamien classique, le bouddhisme theravada du sri lanka, le bouddhisme nichiren japonais (style Soka Gakkai), il y a les quatre lignées tibétaines (nyingmapa, kagyupa, sakyapa, gelugpa), dont certaines sont déchirées en leur sein même...

Entre le dépouillement anti-intellectuel du zen japonais et le foisonnement des pratiques quasi-chamaniques des Nyingmapa, entre l'ascèse monacale de l'Ecole de la Forêt thaïlandaise, et le tantrisme des Kagyupa, il y a de telles différences qu'on a du mal à croire qu'il s'agit de la même religion.

En France, aucune association ne fédère toutes ces branches. Il y a bien une "Université bouddhique européenne" (http://www.bouddhisme-universite.org/ ), une Union bouddhique de France (http://www.bouddhisme-france.org/ ), mais ces organisations ne fédèrent pas toutes les associations ou courants du bouddhisme sur notre sol, et ne sont pas représentatives.

Alors posez-vous ces questions :

Qu'est-ce qui fait l'unité du bouddhisme, par-delà ses différences ?
Qu'est-ce qui fait la reconnaissance du bouddhisme, non pas par l'Etat (aucune importance), mais par la société ?
Où en est le (néo-)druidisme dans l'opinion publique, par rapport au bouddhisme ? Pourquoi ? Quels devraient être les caractéristiques d'un (néo-)druidisme adulte, responsable, respectable, de haut niveau ? Où en êtes-vous par rapport à ces critères ?
Avant de créer une structure, même virtuelle, ne faudrait-il pas que le (néo-)druidisme ait une unité profonde, par-delà ses différences ? Qu'il produise une réflexion philosophique, métaphysique, spirituelle de haut niveau ? Qu'il y ait une littérature druidique de qualité ? Un art druidique ?
On voit bien qu'ici même, avec la meilleure volonté, personne n'est capable de donner la définition d'un socle commun à toutes les branches, et mon opinion à ce sujet n'a pas varié depuis de nombreuses années : le druidisme, le vrai, est mort en tant que tradition autonome. Le (néo-)druidisme, issu du XVIII° siècle, est artificiel et non traditionnel, il n'est souché sur aucune filiation remontant à l'antiquité. Dans ces conditions, chaque personnalité, chaque groupe de l'histoire néo-druidique moderne a mis ce qu'il voulait dans le grand sac "druidique", au gré de sa fantaisie, de ses opinions et de ses préférences. Un doigt de Triades bardiques, un zest de La Villemarqué, trois rondelles de découvertes archéologiques, une pincée de Tuatha Dé Danann, une bonne couche d'écologie New Age et d'amour des arbres et des animaux, saupoudrer de Veda indien pour boucher les trous et hop ! lLe tour est joué. Voici le druidisme authentique, je vous le jure !.

Ce n'est pas sérieux.

Si je me permets cette critique acerbe, c'est parce que j'y ai cru, et parce que je pense que malgré tout, il y a une spiritualité celtique possible. A condition d'aller en profondeur, de ne pas prendre le doigt du Sage pour la Lune qu'il montre, et d'abandonner ses revendications identitaires réductrices, pour enfin reconnaître dans les autres traditions - polythéistes ou monothéistes, peu importe - des voies similaires, et voir dans chaque Cherchant, d'où qu'il vienne, un Frère. Alors le (néo-)druidisme sera enfin adulte, parce qu'il aura pris sa place dans le concert des spiritualités humaines. Ce qu'il n'a pas encore fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 6:24

Certes Fergus... tu as raison sur bien des points... Mais constater la vacuité et la vanité de la triste réalité est une chose, mais du coup dans le concret que proposes tu ?

Quand tu dis
Citation :
le druidisme, le vrai, est mort en tant que tradition autonome. Le (néo-)druidisme, issu du XVIII° siècle, est artificiel et non traditionnel
Cela veut-il dire que nous nous agitons tous le bocal pour rien ? Devrait-on tous raccrocher notre tablier, ou en l'occurence notre saie, ou pouvons nous continuer nos pratiques, mais au titre du jeu de rôle grandeur nature ?

Pardonne moi si je semble un peu acerbe moi aussi... Mais chez la plupart d'entre nous, le druidisme représente notre foi et notre règle de vie depuis bien des années, et même si nous sommes tous conscients que les sources sont rares et peuvent parfois prêter à caution, nous avons pour beaucoup expérimenté des sensations et des perceptions particulières lors de nos rituels. Cela pourrait-il simplement venir de notre envie de ressentir quelque chose ? Ou pire d'une forme de névrose obsessionelle ? Laughing (Où sont mes cachets ?)

Là je reconnais que mon enthousiasme vient de retomber comme un soufflet trop cuit. Bon, reconcentrons nous...

Donc le premier travail consisterais a récupérer l'ensemble des sources, littéraires et archéologiques et a les dépouiller des influences chrétiennes plaquées, puis des délires symboliques ajoutés au XIXe et XXe et des machins new âge pour récupérer la substantifique moelle. Ça risque d'être un boulot de Titans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 8:08

Je suis d'accord avec toi Myrddyn
A la fois sur le fait que si certain pense que le druidisme est mort , je comprends qu'ils aient nul envie de la réunion , mais il suffit de dire je ne viens pas et ne participe en rien , c'est leur droit.

Pour la confédération c'est une chose qui un jour devra être si nous voulons compter; l'avantage d'une confédération c'est que justement , on ne touche pas à la marche des associations membres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 12:41

Ne te méprends pas Ana sur le sens de mes propos... Je ne considère pas que Fergus ait tort, je serais même d'accord avec la quasi totalité de ce qu'il a écrit... Je suis surtout impressione du coup par l'ampleur de la tache a accomplir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 14:18

Ce n'est pas comparable... le bouddhisme, qu'il soit japonais, chinois, tibétains, ou autres, se base sur la doctrine émise par le bouddha. Et en cela ressemble au christianisme, avec ses schismes, ou à l'islam, avec ses différentes voies, à savoir que tout comme elles, le bouddhisme suit à la lettre les recommandations de son guru/prophète. C'est ce qui fait l'unité du bouddhisme par-delà ses différences.

De plus, ce qui ne gâche rien, le bouddhisme à un représentant, le Dalaï Lama, énième réincarnation du Bouddha, qui fait office de Pape, et qui, par son histoire et celle de son peuple attire la compassion d'une bonne partie du monde. Ca aide...

Il est sur que si le druidisme avait été dans la même situation, nous n'en saurions pas là. Notre « problème » est que le druidisme est une religion/philosophie/spiritualité qui n'est que la vision du peuple Celte de la Tradition Commune et Primordiale, sans aucun écrit et sans aucun guide. D'ou toutes les interprétations que l'on connait.

Maintenant, c'est sur, et je vous suis quand vous dites que « le (néo)druidisme doit avoir une unité doctrinale au-delà de ses différences », ça l'aiderait à se positionner.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 14:31

Ce qui nous ramène a un travail en quatre phases si je ne m'abuse :
1 - établissement des lignes directrice du druidisme en préliminaire
2 - rédaction d'un document d'intention
Et dans un ordre non précisé :
3 - conférence de presse
3bis - création d'une ou plusieurs assoc sous loi de 1905
Et bien sur là se posera la question confédération ou pas confédération ( that is thé question)

Tout le monde est-il ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 14:50

Une association loi 1905 est une association de personnes, pas d'association.
Si une association se monte, elle sera donc indépendante de toutes nos Clairières. Ou alors il faudrait faire comme les protestants, et monter une association par Clairière, ce qui exluerait nos Soeurs et Frères d'Alsace et Moselle où ce type d'association n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 15:06

Cher Myrddin,

Non non non, je ne veux pas dire que votre foi est vaine. Si je le croyais, je ne viendrais pas ici.
Mais je pense que pour atteindre une vraie maturité spirituelle, le (néo-)druidisme doit approfondir sa réflexion, produire une vraie pensée métaphysique et spirituelle. Ce qu'on trouve est trop souvent affligeant de platitude. Or, il y a matière.

Quelle est l'opinion du (néo-)druidisme sur la nature du divin ? Sur la nature de l'homme, et de l'univers ?
Quel est le rôle du mythe, en tant que récit sacré ? Quel est le rôle de l'homme dans ce monde ? Quel est le but suprême de la vie humaine ?
Quels sont les devoirs éthiques et moraux de l'homme envers lui-même, envers les autres hommes, envers toutes les créatures et le cosmos ?

Voilà des questions fondamentales qu'il faudrait approfondir, discuter, mettre au point...

Le druidisme d'aujourd'hui ne peut pas faire l'économie d'un dialogue avec les autres religions. Aujourd'hui, en Occident, le monopole religieux de l'Eglise est terminé, heureusement, et le "marché" religieux est plus ouvert que jamais. Il ne s'agit pas de concurrence, mais de prendre et d'occuper toute sa place dans le débat religieux. Être "reconnu" par l'Etat, non seulement ça n'existe pas, mais c'est sans importance par rapport à une vraie reconnaissance par le public, par la société, dans le champ philosophique et intellectuel...

C'est dans cette optique que je viens ici.

Cher Auetos, ton message est arrivé pendant que je rédigeais le mien ci-dessus.
Tu as raison, une différence fondamentale entre le bouddhisme et le druidisme, c'est que le premier a un fondateur, le Bouddha, alors que le druidisme antique n'en avait pas. Mais tu as tort aussi, car le (néo-)druidisme n'est pas le druidisme antique, et le (néo-)druidisme lui aussi est issu d'un petit groupe de personnes. La diversité des courants (néo-)druidique Mahayana-s est également due à des scissions et des schismes. (Ce n'est d'ailleurs pas le cas dans le bouddhisme, sauf entre Theravada et Mahayana).
Le Dalai Lama n'est pas le chef religieux du bouddhisme. Il n'est que le chef religieux de la lignée Gelugpa du bouddhisme tibétain, et le chef politique du Tibet.

Je ne suis pas d'accord avec cette phrase : "le druidisme est une religion/philosophie/spiritualité qui n'est que la vision du peuple Celte de la Tradition Commune et Primordiale". C'était le cas du druidisme ancien, pas du (néo-)druidisme. Où est le peuple Celte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 17:20

Fergus a écrit:
Le Dalai Lama n'est pas le chef religieux du bouddhisme. Il n'est que le chef religieux de la lignée Gelugpa du bouddhisme tibétain, et le chef politique du Tibet.

Je sais bien que le Dalaï Lama n'est que le chef religieux d'une lignée du bouddhisme, mais son impact retombe tout de même sur l'ensemble du bouddhisme (toutes lignées confondues).

Citation :
Mais tu as tort aussi, car le (néo-)druidisme n'est pas le druidisme antique, et le (néo-)druidisme lui aussi est issu d'un petit groupe de personnes

Donc, John Toland, Henry Hurle et Iolo Morganwg se doivent d'être les points de références du druidisme actuel ? Même s'ils ont été lâchés au fil du temps ? Même si on leur prête le nom d'usurpateur, de fraudeur ou d'inventeur ? Même si la vision mégalithique de leur druidisme est remis en cause ? Même si tout le monde se plait à dire que leurs druidismes sont basés sur rien de fiable ? Shocked

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 17:37

Fred a écrit:
Une association loi 1905 est une association de personnes, pas d'association.
Si une association se monte, elle sera donc indépendante de toutes nos Clairières. Ou alors il faudrait faire comme les protestants, et monter une association par Clairière, ce qui exluerait nos Soeurs et Frères d'Alsace et Moselle où ce type d'association n'existe pas
Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est cette fameuse loi de 1905 voici un résumé trouvé sur wikipédia

Article 1er : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes [...] ». Le premier article crée un large consensus. Le texte ne laisse que peu de marge pour son application, par les mots « assure » et « garantit ».
Article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte [...] »
Par cette loi, l'État manifeste sa volonté de neutralité religieuse mais ne s'exonère pas de ses responsabilités.

Il veut « garantir » à chacun les moyens d'exercer librement sa religion dans le respect de celles d'autrui. C'est dans cet esprit que sont instituées des aumôneries dans les milieux fermés (casernes, lycées, prisons, hôpitaux...) et, plus tard, des émissions religieuses sur les chaînes publiques de télévision. L'État n'entend en aucune façon limiter la liberté de conscience.

La loi du 17 avril 1906 et le décret du 4 juillet 1912 ont confié la charge des 87 cathédrales au secrétariat d'État aux Beaux-Arts, devenu ministère de la Culture et de la communication. Cette propriété s'étend à l'ensemble des dépendances immobilières et à la totalité des immeubles par destination et des meubles les garnissant. Le cadre juridique de l’aménagement intérieur des cathédrales a été analysé par Pierre-Laurent Frier, Professeur à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), ancien directeur des études de l’École nationale du patrimoine[3] ; et la compétence du conseil municipal quant aux églises et aux biens qui y ont été installés a été traitée par Marie-Christine Rouault, doyen de la faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales de Lille II[4] à partir de l’arrêt du 4 novembre 1994 du Conseil d’État. Les édifices postérieurs à 1905 demeurent généralement propriétés des associations cultuelles, maîtres d'ouvrage lors des constructions. Instituées par la loi de 1905, ces associations dont l'objet est l'exercice exclusif du culte sont de type 1901. Elles ne doivent pas avoir d'autres buts, notamment commerciaux. En revanche, elles disposent d'un avantage fiscal important, levier financier très appréciable. Elles peuvent recevoir des donations et des legs qui sont exonérés de droits de mutation. Ce sont les Préfets qui accordent, pour cinq ans, le statut d'association cultuelle. Il en existe un nombre important dans l'Hexagone. La religion catholique ne dispose volontairement que d'une association diocésaine, assimilée en droit français à une association cultuelle, par diocèse (correspondant à un département). L'évêque y joue un rôle prépondérant. Les associations diocésaines ont vu le jour dans les années 20 lors de la normalisation des relations entre les autorités catholiques et de l'État »[5].

Sur le plan domanial et financier, la loi a trois conséquences majeures :

Les ministres des cultes (évêques, prêtres, pasteurs, rabbins...) ne sont plus rémunérés par l'État (alors qu’avant 1905 ce budget était de 40 millions de francs) et celui-ci perd le droit de veto sur la nomination des évêques, qui va être ainsi réservée au seul nonce du Pape,
Les établissements publics du culte sont dissous et remplacés par des associations cultuelles ; ces dernières pourront recevoir le produit des quêtes et des collectes pour les frais du culte, mais elles ne devront en aucun cas percevoir de subventions de l’État, des départements ou des communes.
Les biens religieux propriété de l'État ou des communes depuis 1789 le restent mais l'État se réserve le droit de les confier gratuitement aux représentants des Églises en vue de l'exercice du culte. La loi de séparation prévoit ainsi un inventaire des biens mobiliers et immobiliers des fabriques et des consistoires avant de les confier aux associations cultuelles. Dans les faits, cet inventaire se fera de façon estimative
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 18:00

Merci pour ce rappel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 267
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 19:24

Quelques points qui me trottent en tête depuis longtemps sont repris dans les posts précédents ...


Auetos a écrit:
... ... ... Donc, John Toland, Henry Hurle et Iolo Morganwg se doivent d'être les points de références du druidisme actuel ? Même s'ils ont été lâchés au fil du temps ? Même si on leur prête le nom d'usurpateur, de fraudeur ou d'inventeur ? Même si la vision mégalithique de leur druidisme est remis en cause ? Même si tout le monde se plait à dire que leurs druidismes sont basés sur rien de fiable ? Shocked
Je te rejoins concernant l'authenticité de ces trois fondateurs du (néo)Druidisme, tel que nous le vivons généralement aujourd'hui.

Mais j'estime qu'ils ne sont pas plus à rejeter que nos actuels dirigeant de Collèges (moi compris), car tous et toutes nous fonctionnons sur des "principes empiriques", puisque nous n'avons aucunes données cultuelles archéo compatibles.

Qui plus est, ces trois "découvreurs" dirais-je, ont édictés leurs écris suivant les connaissances et "moeurs" de cette époque.
Il y a trois cent ans ...

Nous, ici au XXI ème siècle, avons d'autres vécus et connaissances, et il me semble donc "normal" de réagir et d'agir différemment d'eux ...
Au même titre qu'il ne viendrait à personne l'idée de "pratiquer" la médecine (ou tout autre chose) comme il y a trois cent ans ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Les questions que nous suggère Fergus sont les réelles questions fondamentales à se poser.
Et en principe, leurs réponses sont du même "style" que les réponses données aux mêmes questions par les autres lignées cultuelles, en tenant compte des "bases conceptuelles" différentes fondatrices de ces diverses lignées cultuelles.

Toutes les grandes lignées cultuelles sont des facettes différentes, suivant les circonstances géographiques - temporelles - socio-politiques, issues de ce qu'on appelle généralement la Tradition Primordiale.
Il est donc légitime de penser que les réponses à ces questions seront de mêmes "racines" mais formulées de manières différentes.


Les "bases fondamentales" sont les mêmes. Deux grands "groupes" de "phénomènes" sont à la base de ces apparentes divergences des lignées cultuelles:
a) les circonstances géographiques - temporelles - socio-politiques etc;
b) le "facteur humain", c'est à dire d'égo ... ... ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Lorsque Myrddin-ar-Du se pose des questions sur "l'origine" des ressentis lors de rituels, je pense que c'est indépendant de la "véracité archéo compatible" du rituel pratiqué, mais de l'élan cardiaque qui a été mit dans ce rituel et de ce qu'il "représentait" pour cette personne, éventuellement "teinté" par le rayonnement des autres participants, suivant sa sensibilité - réceptivité.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

A ceci se joint un sujet qu'il serait intéressant d'investiger:
Le GDG serait en contact avec un groupement international réunissant toutes les religions natives, parait-il.
Il en serait même le représentant officiel du Druidisme, le représentant à leurs réunion internationales.
Pourrions-nous savoir ce qu'il en est exactement, quelles en sont les "crédos", les "critères" d'admission, les bases conceptuelles avancées par le GDG, etc ???

Toutes sources de réunions de lignées cultuelles seraient intéressantes à examiner. Pas sur les dires "superficiels", mais sur le fond, sur la "substantifique moëlle" pourrais-je dire, de ce qui les réunit.

Cela pourrait nous apporter des éléments valables pour nos sujets de discutions actuels.


Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 20:40

Citation :
Le GDG serait en contact avec un groupement international réunissant toutes les religions natives, parait-il.
Il en serait même le représentant officiel du Druidisme, le représentant à leurs réunion internationales.
Pourrions-nous savoir ce qu'il en est exactement, quelles en sont les "crédos", les "critères" d'admission, les bases conceptuelles avancées par le GDG, etc ???
Cher ami.
Il se trouve que faisant parti du GDG, je suis partis avec (quelques druides de chez nous) deux années consécutives en Lithuanie pour représenter la tradition de nos ancêtres au sein du WCER (World Congress of Ethnic Religions)
Allez voir sur le net ce que c'est, c'est éloquant...

Si le GDG est quasiment le seul groupement druidique à représenter le druidisme "de france", c'est peut-être tout simplement parceque les autres n'y ont peut être trouvé aucun intérêt ou bien s'en fichaient (peut être aussi pour les complications à aller dans des pays différents tout les ans...)


Lors de nos voyages là-bas, nous restions au "ROMUVA", camp d'été "paien" ou de nombreuses personnes participaient (nombreux rites, fêtes , chants etc...)
Venait ensuite la conférence elle-même, avec ordre du jour (par exemple : comment vivez vous votre paganisme dans vos pays respectifs, comment cela est il percu par les gouvernements...), discussions, débats, échanges. (merveilleusement intérréssants)

L'entité que représente le WCER est reconnu par certains gouvernements (lithuanien par ex), mais la religion native lithuanienne est PLEINEMENT RECONNU là-bas... le christianisme n'étant arrivé que depuis 200 ans je crois... je vous jure que ça fait tout drole de pouvoir faire des rites près de la pierre du dieu Perkunnas (notre taranis) dans les jardins nationaux de la capitale, Vilnius...

..............................................................................................................................................................................................

Pour ce qui est du reste de ce que vous avez tous dit jusqu'à lors, je suis d'accord avec ca :

- Trouvons nous des points communs "généraux"
- déclaration d'intention commune
- demande de reconnaissance officielle
(réponse à cette demande...)
- création de confédération(s) (pourquoi pas)
- loi 1905? (autres formes ?)

NE CHERCHONS PAS PENDANT DES MOIS DE QUELLE COULEUR EST LE CROTTIN !

Nous ne sommes et ne seront jamais uniformes et d'accord sur l'ensemble de nos oeuvres respectives, il nous faut ne pas perdre de vue l'élément qui nous a ammené à lancer nos énèrgies dans ce projet : la reconnaissance !!!!!!

Nous savons par avance que nous sommes d'accord sur un ensemble de choses qui nous fait être ce que nous sommes ! c'est déja

Qui prétendrait pratiquer le druidisme de nos anciens ?
Qui aurait la prétention de déclarer être le descendant de Vercingétorix ? (non, c'est pour rire !!!)
Soyons nous même, nous essayons de faire perdurer ce en quoi nous croyons le plus, la beauté, et les valeurs artistiques, spirituelles, théologiques et philosophiques de nos anciens, et c'est déja beaucoup...

Nos méthodes se ressemblent, nos prières quelles soient en celtique ancien (c'est mon cas), en breton ou en gaelique sont des prières qui, en vibrant dans l'ether, permettent au "non verbal" d'atteindre nos dieux et les esprits de nos ancêtres.

Ne perdons pas le temps précieux qui nous est dévolu en nous perdant dans les affres des théories sécurisantes certe, mais non "constructives"...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 21:13

Citation :
Lorsque Myrddin-ar-Du se pose des questions sur "l'origine" des ressentis lors de rituels, je pense que c'est indépendant de la "véracité archéo compatible" du rituel pratiqué, mais de l'élan cardiaque qui a été mit dans ce rituel et de ce qu'il "représentait" pour cette personne, éventuellement "teinté" par le rayonnement des autres participants, suivant sa sensibilité - réceptivité.
En fait, je ne me pose aucune question là-dessus. Je vais sans doute passer pour un redoutable illuminé, mais bien que je sois d'accord, dans l'absolu, avec la nécessité de recherches et de séparation du bon grain de l'ivraie, je continue à penser que ce qui fait un culte (et de ça je suis ABSOLUMENT certain) ça n'est pas seulement la "véracité archéo-compatible" mais aussi le profond engagement de foi qui nous relie à nos Dieux... et qui reste le moteur dans la matière. Alors si cette "exaltation de l'âme" ne doit être réduite qu'à un simple emballement cardiaque ou bien à une vue de l'esprit, je crains qu'effectivement pour moi il n'y ait un hiatus.
Dois-je en conclure que ce que je ressens depuis 20 ans en officiant n'est qu'un fantasme de mon esprit fragile?

Je suis pour dépoussiérer nos rituels et pratiques de tous les miasmes chrétiens, new age et autres dérives symboliques, mais si ça ne doit être qu'un travail livresque ou intellectuel, je crains de ne pas adhérer.

Par ailleurs et pardonnez moi de dire cela... Cela fait un petit bout de temps que la question de la reconnaissance et de la rencontre agite le forum, mais en relisant les divers posts, il me semble (mais je me trompe peut être) que cela suscite plus de "oui, mais..." que de "oui, j'adhère" (adhérer ne voulant pas dire tout gober, mais on peut être heureux de participer au moins à un travail préparatoire). Alors, je conçois qu'il y ait besoin de freins pour qu'une machine ne s'emballe pas, mais il faut aussi des moteurs... pour qu'elle avance. Et quoi qu'il soit décidé, je suis motivé pour aider...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 21:33

Je ne saurais pas dire mieux cher Myrddyn , sinon une généralité : une tradition qui n'évolue pas est une tradition morte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Déclaration…    Mer 15 Déc 2010 - 23:17

Auetos a écrit:
Je sais bien que le Dalaï Lama n'est que le chef religieux d'une lignée du bouddhisme, mais son impact retombe tout de même sur l'ensemble du bouddhisme (toutes lignées aos, du Japon ou du Sri Lanka, dont la majorité ne connaissent même pas son nom. Le "Dalai Lama chef du bouddhisme", c'est une invention médiatique occidentale.

Citation :
Citation :
Mais tu as tort aussi, car le (néo-)druidisme n'est pas le druidisme antique, et le (néo-)druidisme lui aussi est issu d'un petit groupe de personnes
Donc, John Toland, Henry Hurle et Iolo Morganwg se doivent d'être les points de références du druidisme actuel ? Même s'ils ont été lâchés au fil du temps ? Même si on leur prête le nom d'usurpateur, de fraudeur ou d'inventeur ? Même si la vision mégalithique de leur druidisme est remis en cause ? Même si tout le monde se plait à dire que leurs druidismes sont basés sur rien de fiable ? Shocked
Toland, Hurle et Morganwg ne se doivent rien. Ils sont morts. Mais qu'on le veuille ou non, le néo-druidisme descend d'eux, et non du druidisme antique.

Cher Uindobrennos, la Lituanie a été christianisée au XIII° siècle par les Chevaliers Teutoniques, comme toute cette région. Il y a donc 800 ans, et non 200.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Jeu 16 Déc 2010 - 8:00

Fergus.

Certains endroits, tel le nord et le nord-ouest de Lietuva n'ont, je le maintiens, été "pollués" par la religion du dieu cadavre qu'il y a 200 ans. Les chevaliers teutoniques occupant certes le reste du territoire (jusqu'à ce que Gediminas ne les défasse...)

Moins d'agressivité "piquante" et plus de phrases serait le bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Déclaration…    Jeu 16 Déc 2010 - 8:02

Désolé, mais je déteste voir dans tous ces topics ces "duels intellectuels"... aucun intérêt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Déclaration…    Jeu 16 Déc 2010 - 8:23

Quelqu'un sait-il comment fonctionne le British Concil of the Druid Order ? Pourrait-il nous l'expliquer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déclaration…    

Revenir en haut Aller en bas
 
Déclaration…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: