forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Perception du druidisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 11:22

J'ai recu aujourd'hui le questionnaire de raphael Zander de l'Albidatla Druidion Arduina et une des questions m'a interpelé. Je me premet donc de vous la reposer, d'autant que j'aurais besoin de vos réponses pour le chapitre 3 du denominateur commun....

Le Druidisme est-il pour vous ...

- Religion

- Philosophie

- Tradition

- Déisme - Croyance ou une doctrine qui affirme l'existence d'un Dieu et son influence dans l'univers, tant dans la création que dans le fonctionnement de ce dernier. Pour la pensée déiste, certaines caractéristiques de Dieu peuvent être comprises par les facultés intellectuelles de l'homme. La relation de l'homme avec Dieu est directe (notamment par la prière spontanée ou la réflexion). Le Déisme prône une « religion naturelle » qui se vit par l'expérience individuelle et qui ne repose pas sur une tradition écrite.
Typiquement, les déistes rejettent la plupart des événements surnaturels (prophétie, miracles) et affirment en général que Dieu a un plan pour l'Univers que Dieu n'altère ni en intervenant dans les affaires humaines, ni en suspendant les lois naturelles qui régissent l'Univers. Ce que les religions structurées voient comme révélation divine et livres saints, la plupart des déistes le voient comme des interprétations faites par l'homme, plutôt que par une source faisant autorité.

- Théisme - Toute croyance ou doctrine qui affirme l'existence d'un Dieu (ou de dieux) et son influence dans l'univers, tant dans sa création que dans son fonctionnement. Selon le théisme religieux, la relation de l'homme avec Dieu passe par des intermédiaires (la religion). Selon le théisme philosophique, Dieu régit l'univers directement. Le théisme est opposé à l'athéisme. Parmi les formes de théisme, on peut citer le panthéisme, le monothéisme et le polythéisme. Contrairement à la vision du déisme, le théisme affirme clairement l'ingérence du divin dans les affaires humaines, ingérence qui peut être directe, ou passer par des intermédiaires (prophètes et institutions religieuses).

- Monisme - Doctrine fondée sur la thèse selon laquelle tout ce qui existe - l'univers, le cosmos, le monde - est essentiellement Un, sans second, et donc, notamment, qu'il est constitué d'une seule substance (réalité fondamentale qui n'a besoin que d'elle-même pour exister). Le monisme s'oppose à toutes les philosophies dualistes, qui séparent le monde matériel et le monde spirituel (l'au-delà)

- Naturalisme - Position selon laquelle rien n’existe en dehors de la nature : il n’y a rien de surnaturel. Le naturalisme peut prendre diverses teintes selon l'acception du mot nature mais disons que, dans l'une de ses formulations les plus étendues, la nature est ici envisagée dans le sens de tout ce qui existe en devenir

- Panthéisme - Doctrine philosophique selon laquelle Dieu est tout. Il apparaît pour la première fois en 1720 dans le Pantheisticon de John Toland. Le panthéisme s'identifie ainsi, sous ce rapport, à un naturalisme déiste déterministe en cela qu'il est lié au concept de nécessité.
On peut comparer ce système au monothéisme transcendant en deux points :
*Tout ce qui est, existe non seulement par Dieu, mais en Dieu.
*Dieu n'est pas un être personnel distinct du monde, mais lui est immanent (en opposition, selon les métaphysiques les plus traditionnelles, au Dieu créateur et transcendant).

- Panenthéisme – Doctrine prétendant servir de médiation entre panthéisme et théisme, en affirmant, avec le panthéisme, la thèse selon laquelle Dieu contient en soi le monde, mais il s'écarte de celui-ci et se rapproche du théisme dans la mesure où il soutient l'irréductibilité de Dieu par rapport au monde, et donc sa transcendance relative

- Paganisme - Terme générique qui depuis l'empereur Théodose désigne les religions dites païennes, c'est-à-dire non-monothéistes. Ce terme à connotation parfois péjorative1 est encore utilisé de nos jours par les monothéistes, mais les laïques lui préfèrent « polythéisme » et/ou « animisme ».

- Polythéisme - Système religieux qui admet l'existence de plus d'un dieu

- Hénothéisme – Système religieux qui admet l’existence d’un dieu suprême au-dessus des autres dieux, parfois considérés comme ses manifestations

- Animisme - Croyance en une âme, une force vitale, animant les êtres vivants mais aussi les éléments naturels, comme les pierres ou le vent; mais aussi aux génies protecteurs. Ces âmes ou ces esprits mystiques, manifestations de défunts ou de divinités animales, peuvent agir sur le monde tangible, de manière bénéfique ou non. Il convient donc de leur vouer un culte. Ainsi défini, l'animisme peut caractériser des sociétés extrêmement diverses, situées sur tous les continents.

- Agnosticisme - Position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions, le plus souvent théologiques, concernant l'existence de Dieu ou des dieux est inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute tant qu'il n'existe pas de vérité scientifique établie. Cela consiste en une approche rationnelle et empirique des choses. La vérité parfaite et absolue, par définition fondée sur le dogme, ne peut être certaine. L'agnosticisme est souvent rapproché, à tort, d'autres courants philosophiques, ou confondu avec eux

- Chamanisme - Pratique centrée sur la médiation entre les êtres humains et les esprits de la surnature (les âmes du gibier, les morts du clan, les âmes des enfants à naître, les âmes des malades à ramener à la vie, etc.). C'est le chaman qui incarne cette fonction, dans le cadre d'une interdépendance étroite avec la communauté qui le reconnaît comme tel.

Nota bene : Je me suis permis de vous donner les définitions car il a fallu que je les recherche pour ma part LOL


Dernière édition par Myrddin-ar-Du le Jeu 23 Déc 2010 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 40
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 11:41

Citation :
Le Druidisme est-il pour vous ...

- Religion

- Philosophie

- Tradition
La religion a été définie pour la première fois par Cicéron comme « le fait de s'occuper d'une nature supérieure que l'on appelle divine et de lui rendre un culte ». Dans les langues où le terme est issu du latin religio, la religion est le plus souvent envisagée comme ce qui concerne la relation entre l'humanité et Dieu (ou les dieux). Dans le Coran, le terme dîn, qui peut être considéré comme équivalent de celui de religion, désigne avant tout les prescriptions de Dieu. En chinois, le terme zōng jiào (宗教), inventé au début du XXe siècle pour traduire celui de religion, est connoté de l'idée d'un enseignement pour une communauté. Enfin, le bouddhisme est considéré comme une religion alors qu'il semble n'y être question ni de Dieu, ni de nature divine.

Il n'existe pas aujourd'hui de définition qui convienne à tout ce que l'usage permet d'appeler religion. La religion peut être comprise comme une manière de vivre et une recherche de réponses aux questions les plus profondes de l’humanité, en ce sens elle se rapporte à la philosophie... (merci wikipedia...)


Philosophie veut dire litéralement "amour de la sagesse"... quand a "tradition", si nous tenons compte du fait que cela désigne le fait de transmettre a travers l'histoire les codes culturels, la vision philosophique ou religieuse ainsi que tout concepts lié à une culture dans son ensemble (a condition d'accepter son évolution a travers les àges...) alors mes réponses sont :

OUI
OUI
OUI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 14:13

de même pour les oui oui oui , pour le reste je répondrais après la sieste Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 16:22

Selon moi le druidisme est Religion, Philosophie et Tradition. De fait tous ces -ismes, à part le chamanisme, se côtoient dans le (néo)druidisme.

Ouais... pour l'hénothéisme j'aurais plus dit que c'est la préférence d'un dieu sur les autres, sans pour autant renier les dieux du panthéon.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 16:26

Ca c'est plutot la monolatrie cher Auetos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 16:52

Ah oui ?... monolâtrie...

j'y vais, moi-aussi, de mes définitions.

Le monolâtrisme (ou monolâtrie) est une doctrine religieuse qui reconnait l'existence de plusieurs dieux mais qui n'en vénère qu'un. Ce terme est formé à partir du Grec ancien μόνος (monos) qui signifie « un », « unique », et λατρεία (latréïa) qui veut dire « vénération », « adoration ».

À la différence du monothéisme, le monolâtrisme reconnaît l'existence d'autres dieux, ressortissant à divers cultes, mais sans pour autant les vénérer. Seul un dieu, celui dont les monolâtres reconnaissent le culte, est considéré comme digne de vénération.


L'hénothéisme (grec ancien εἷς θεός [heis theos], « Un dieu ») est un concept introduit par Max Müller pour désigner une forme particulière de polythéisme où un dieu joue un rôle prédominant par rapport aux autres, ce qui lui vaut un culte préférentiel. Contrairement à la monolâtrie, qui en est un cas particulier, l'hénothéisme n'exclut pas nécessairement la vénération d'autres dieux : chacun est libre de vénérer le dieu qu'il souhaite mais continuera de vénérer un dieu supérieur.

Selon je ne sais plus quel auteur latin, les druides étaient hénotéistes car bien que ne rejetant pas les autres religions ni leurs dieux, ils en existaient, pour eux, un dieu au-dessus de tous les dieux qu'ils appelaient Père de tous les Dieux, Ollater, a deue druuidion, seine deue tares papom deuom, « Père-de-Tout, dieu des druides, notre dieu au-dessus de tout dieux ».


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 18:32

Auetos a écrit:
Selon moi le druidisme est Religion, Philosophie et Tradition. De fait tous ces -ismes, à part le chamanisme, se côtoient dans le (néo)druidisme.
Pouvez-vous expliquer ce clivage ?

J'aime tout le monde sur ce forum, sauf ceux qui font des séparations par manque de résonance ou de sensibilié.

J'ai un grand respect pour vous, Auetos, comme druide et comme homme.

Je crois que tout le monde a sa place ici et que si par le passé, vous ne vous êtes jamais entendus entre vous, c'est parce qu'il y a eu justement eu volonté de clivage. Maintenant, la vraie question est est-ce qu'il est temps d'englober tous les druidisants une bonne fois pour toute ou de séparer votre grain de l'ivraie, au cas échéant, je serais fier de ne pas appartenir au grain.

Le livre et le ressenti ? le livre sans le ressenti ? le ressenti sans le livre ?

Pour moi, le livre, le ressenti, tous ceux transmettant la tradition druidique.
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 19:06

Ne nous énervons pas... vous connaissez ma position par rapport au chamanisme. Je respecte cette croyance mais, pour moi, ce n'est pas du druidisme. Par contre tous les autres -ismes, qui ne sont par ailleurs que des « doctrines », eux, se retrouvent (pour ce que l'on peut entrevoir) dans le druidisme antique et donc dans le (néo)druidisme.

Je sais que vous concilier les deux, c'est votre choix...

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 19:19

Que les dieux et déesses, que votre dieu, que le divin vous garde(nt) Auetos !!

Nous sommes tous frères et soeurs !

Yamni
Revenir en haut Aller en bas
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 20:37

Pour moi le chamanisme peut être une des spécialités d'un druide , comme historien etc.
Donc le druidisme n'est pas chamaniste , mais un druide peut l'être .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 20:56

Sad

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 21:53

Le chien qui se mord la queue !!
Polythéisme, panthéisme, ... ne courir qu'en périphérie plutôt que de ne chercher le centre.
Nous sommes née d'une tradition païenne, christianique, islamique, bouddiste, chamanique... et tous, ici, nous croyons en des idées luni-solaires, trinitaires, harmoniques et vibratoires, de la terre, de la mer et du ciel.
Le druidisme ne vit que par rapport à un territoire, un terroir.
Alors nous somme druide ici, brahmane en Inde, chamane en Russie, homme ou femme médecine dans les autres territoires...
La définition n'aurait-elle rien à voir en fin de compte avec ce territoire...et ce moment...
Quelle désillusion de ne croire que tout n'est centré par rapport à l'être humain alors que ce n'est que la terre qui voit passer les hommes, les cultures et les croyances.
Nous sommes ici et nos ancêtres sont ceux qui ont été dans le néolithisme, dans le mégalithisme et dans le celtisme se servant du chamanisme.
Et nous essayons de faire comme eux pour rejoindre la lumière en mélangeant différentes époques de l'histoire par rapport à nos résonances personnelles et qui mènent vers une unicité non-territoriale.
Alors comment définir le druidisme : tout simplement comme la dernière religion païenne luni-solaire appartenant à nos contrées et étant en train de renaître dans une croyance multiple et toujours circulaire comme les saisons, notre terre, les luminaires et les étoiles
Revenir en haut Aller en bas
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 22:26

Je me suis longtemps posé des questions sur chamanisme et Druidisme, leurs éventuelles connexions et identités ...

Or quand je regarde la partie mancie du Druidisme, que ce soit par les ogams, par le vol des oiseaux, ou de toutes autres méthodes attestées dans les mythes, légendes, ou auteurs "reconnus" de l'antiquité, aucuns des "ismes" ou "théismes" quelconques ne permettent d'expliquer ces pratiques de mancies.

Il en est de même concernant les "énergies" des lieux, de la Wouivre, de la compréhension de différents "textes" parlant de "métamorphoses" en différents animaux (par exemple Guyon), etc ...

Alors ??? ...
Alors mes questionnements à ce sujet n'ont toujours pas de réponses concrètes à y apporter.

Et je vous comprend, Auetos, car je suis assez rationnel comme vous. Mais je me sens contraint d'admettre que beaucoup de "phénomènes" et "interprétation" de textes divers ne pourraient s'expliquer que par des "dons chamaniques".

Je pencherais plutôt, comme Ana Lama, à dire que le chamanisme est une des spécialisations du Druidisme, et plus particulièrement dans la lignée des Vates.

Maintenant, je pense que la compréhension et "définition" du terme chamanisme est peut-être à "revoir" ...

Vaste débat s'il en est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Jeu 23 Déc 2010 - 23:33

Vous voulez définir le chamanisme :

c'est le voyage entre les différents plans (coprs-âme-esprit), le lacher-prise qui est si compliqué à partir de l'élément Air et si inaccessible pour certains (surmental ?).

Le passeur et savoir maîtriser le cocher...

La métamorphose (transformation universelle).
Une médecine qui voyage à travers les époques et les cultures. Toutes les religions natives à travers le monde utilisent le chamanisme (le druidisme serait-il si différent ?)


Revenir en haut Aller en bas
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 40
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 0:50

Ok, en ce qui me concerne par rapport au chamanisme (pardon mon brater Auetos), il n'est pas druidisme MAIS, car il y a évidemment un mais, je pense que nous ne pouvons nier les liens existant entre nos deux pratiques. 2 exemples svp :

1: J'ai eu l'honneur de parler une soirée entière avec un chamane mexicain qui, me racontant sa vision du "monde " autour de lui, ses pratiques, ont fait "résonnance" par rapport à ma vision des choses... j'y ai trouvé des similitudes.

2: Un ami sioux Lakota (petit fils de Red Cloud) m'a, il y a bien longtemps maintenant, offert un tambour chamanique de son peuple en peau de bison avec sa verge de bison, bref, je m'en sert uniquement lors du rite de Samonios quand, grace à ce tambour je me fait en "phase" pour ouvrir à un moment la porte du Sidh (par "phase" appellons ça tout simplement un état de transe extatique, ou chamanique...)
nous ne sommes pas des chamanes, mais nous avons beaucoup à échanger dans la tradition primordiale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 40
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 0:57

Juste un pt'it rajout pour rajouter que ce chaman méxicain me propose de m'initier a la pratique de l'ayahuasca, et je pense, a terme que si j'accepte cette initiation , elle ouvrira encore plus mon esprit de druide et non de chaman...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 1:58

J'aurais tendance à penser aussi en ce sens.
Toute religion, spiritualité, a nécessairement besoin d'accéder au "réel voilé" pour en retirer la connaissance, nourrir les mythes, donner substance aux mots, aux concepts, à une certaine vision du monde ou des mondes.
En passant par certaines pratiques, ou techniques corporelles ...
Le Druidisme a probablement eu recours à des techniques de contact avec les autres plans, autres mondes, qu'il décrit dans nombre de recits, contes, légendes ...
On peut appeler celà Chamanisme ou autrement, mais ça a du exister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 10:24

Je suis bien d’accord…

Avec Yamni quand il dit : « Alors comment définir le druidisme : tout simplement comme la dernière religion païenne luni-solaire appartenant à nos contrées et étant en train de renaître dans une croyance multiple et toujours circulaire comme les saisons, notre terre, les luminaires et les étoiles »

Avec Uindobrennos quand il dit : « que nous ne pouvons nier les liens existant entre nos deux pratiques », ou encore quand il dit : « nous ne sommes pas des chamanes, mais nous avons beaucoup à échanger dans la tradition primordiale... »

Avec Deruos quand il dit : « Toute religion, spiritualité, a nécessairement besoin d'accéder au "réel voilé" pour en retirer la connaissance, nourrir les mythes, donner substance aux mots, aux concepts, à une certaine vision du monde ou des mondes. En passant par certaines pratiques, ou techniques corporelles ... »


Par contre je ne suis absolument pas d’accord quand je lis que : « Pour moi le chamanisme peut être une des spécialités d'un druide, comme historien etc. Donc le druidisme n'est pas chamaniste, mais un druide peut l'être » ou bien « Je pencherais plutôt, comme Ana Lama, à dire que le chamanisme est une des spécialisations du Druidisme ».

Réduire la religion chamanique à une simple spécialité druidique m’hérisse le poil… je conçois que le druide ait eu recours aux pratiques extatiques, à la méditation, aux voyages astraux, etc. mais, je n’appelle pas ça du chamanisme.

Pensez-vous que le saint ascète d’une religion monothéiste, quand il atteint un état de transe extatique dit qu’il fait du chamanisme ?

Le chamanisme est, pour moi, une religion comme toutes les autres, avec ses offices, ses prêtres, ses spécificités, etc.

Alors dire que le druidisme est chamanique parce que l’on retrouve dans celui-ci des pratiques similaires ou parce que le chamanisme était là avant lui, reviendrai à dire, en quelque sorte, que le christianisme (européen) est druidique en Gaule, odiniste en Germanie, etc.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 11:09

Le chaman est défini comme un prêtre guérisseur, sachant voyager entre les mondes pour communiquer avec les esprits grâce à des techniques de transe, extase, voyage initiatique . La définition ne contient pas d'étiquette religieuse définie. Le vate, de par ses actions magiques et sa fonction d' homme médecine celte peut être assimilé à cette définition du chaman.

Voyager entre les différents plans, astral, mental..., l'ouverture des portes du monde des esprits et des dieux se retrouve aussi dans le druidisme et ne peut être assimilé à une religion en particulier puisqu'elle appartient à l'homme tout entier.
Je trouve que Samonios est une fête druidique qui est déjà fortement teintée de chamanisme.

A uindobrennos :
Vous faîtes ce que vous voulez et l'expérience de l'ayahuasca peut être intéressante. Je suis personnellement contre ces pratiques d'utilisation d'artifices pour faire lacher le mental. Si vous voulez ouvrir encore plus votre esprit de druide, faîte sans ayahuasca.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 14:48

Et pour finir, que dire du barde en transe se servant de la poèsie comme tambour chamanique pour nous faire voyager...
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 15:09

Yamni a écrit:
Le vate, de par ses actions magiques et sa fonction d'homme médecine celte peut être assimilé à cette définition du chaman.

Très juste… certaines fonctions du Uatis peuvent être assimilées à celles d’un chaman, mais cela ne fait pas pour autant de lui un chaman… et inversement.

Citation :
Je trouve que Samonios est une fête druidique qui est déjà fortement teintée de chamanisme.

J’aurais plutôt dit d’animisme… comme quoi.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 15:10

Le druidisme, c'est donc tout ce qu'on veut, sans exclusive.

Amen...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 15:29

Very Happy

pas du tout, Fergus. Croyez-vous que le terme de chamane celte vient de sortir de la besace ? Beaucoup l'utilise dans leurs pratiques druidiques. Faut-il leurs dire qu'ils ne font pas du "vrai" druidisme ?

N'y-a-t-il pas amalgame entre le terme général chamanisme et le terme chamanisme amérindien ?
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3735
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 15:39

Non ! Le druidisme est et restera le druidisme, c’est-à-dire la vision conceptuelle qu’avaient les Celtes de percevoir le monde, et donc, même si nous retrouvons, comme d’ailleurs dans toutes les religions polythéistes, toutes les notions suscitées – qui ne sont en rien opposées – nous ne pouvons pas déclarer que le druidisme est tout ce qu’on veut.

Sinon on pourrait avoir le même langage pour toutes les religions païennes et dire, par exemple, que l’hindouisme est tout ce que l’on veut, sans exclusive, car chez eux aussi toutes ces tendances se côtoient sans s’affronter.

Et vous ?


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 40
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 16:31

Oh la la, on s'emballe...

Soyons clair. Le druidisme n'est pas du chamanisme, cependant, certains aspects cultuels, dans la rituélie chamanique (en tant que lien dans LA TRADITION PRIMORIDIALE qui rassemble toutes les anciennes traditions) font qu'il n'y a, pour moi, aucune anomalie à utiliser "certaines pistes chamaniques" pour oeuvrer dans notre druidisme.

Le terme de chaman celte a t'il du sens ? Pas si sur, les druides anciens, comme certains d'entre nous, travaillaient (ou travaillent aujourd'hui sur le médiation entre les mondes du "dessous, du milieu et du dessus"avec utilisation de substance psychotropes désinhibatrices... est ce du chamanisme ou du druidisme ? Bonne question, non ?

Citation :
A uindobrennos :
Vous faîtes ce que vous voulez et l'expérience de l'ayahuasca peut être intéressante. Je suis personnellement contre ces pratiques d'utilisation d'artifices pour faire lacher le mental. Si vous voulez ouvrir encore plus votre esprit de druide, faîte sans ayahuasca.
Cher Yamni.
L'utilisation d'artifices comme cité n'est pas à considérer comme le fait de prendre de la drogue ou je ne sais quoi... de tout temps, la prise d'éléments naturels a permis a l'homme d'avancer dans le monde des esprits... c'est aussi une de nos nombreuses fonctions...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perception du druidisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perception du druidisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Perception du druidisme
» Perception des chrétiens
» Le Druidisme aujourd'hui ... quelles sont vos réponses ?
» Le Néo-Druidisme par Tadhg MacCrossan
» Les Phenomenes Aerospatiaux Non- Identifies et la psychologie de la perception, CNES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: