forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Perception du druidisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 17:15

A commencer par une bonne cuite à la bière ou à l'hydromel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Ven 24 Déc 2010 - 17:55

par exemple !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 10:36

Que l'on appelle ça du chamanisme celte ou du druidisme, en réalité, je m'en moque un peu mais par contre, ce genre de discours me dérange :
Citation :
les druides anciens, comme certains d'entre nous, travaillaient (ou travaillent aujourd'hui sur le médiation entre les mondes du "dessous, du milieu et du dessus"avec utilisation de substance psychotropes désinhibatrices...
ou
Citation :
de tout temps, la prise d'éléments naturels a permis a l'homme d'avancer dans le monde des esprits... c'est aussi une de nos nombreuses fonctions...

les hommes médecines, de par leur statut au sein de la tribu, ont une pression constante du résultat par leur peuple que nous n'avons pas et Ils étaient solicités à tout va. La prise d'éléments psychotropes naturels leurs permettent de répondre plus facilement à ce grand nombre de demandes pour honorer leur fonction.
Les druides d'aujourd'hui n'ont de pression de personne et encore moins de résultat. N'importe qui peut voyager, après, c'est une question de mérite.
Lorsque je voyage sans substances naturelles, c'est que j'étais prêt et méritais de le faire et lorsque j'ai du mal, c'est que je dois travailler sur ce qui bloque en moi.

Je dirais même plus, le druide d'aujourd'hui devrait d'avoir suffisamment travaillé son mental pour ne même pas avoir à penser à prendre quoi que ce soit. Pour moi, c'est encore ce concept moderne de fast food spirituel, d'arriver à des résultats sans effort sur le travail sur soi alors que je le répète, nous ne sommes pas soumis aux résultats.

Je sais que beaucoup le font et cela ne remet pas en cause mon respect pour eux mais j'ai le droit d'être en désaccord.
Revenir en haut Aller en bas
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 11:42

Je ne suis pas d'accord avec toi Yamni, car même si en ce qui me concerne, je ne prendrai pas de substances psychotropes pour une quelconque expérience, ni ne cautionne ce type d'expérience, il n'empêche que l'utilisation de ce genre de substance est attestée depuis la plus haute antiquité, et tu ne peux taxer ni les Pythies, ni les Sibyles, ni les Druides, ni les Chamans, ni les Hommes médecines, ni les chamans aborigènes (dont j'ai oublié le nom, pardonne-moi) d'avoir sacrifié à un quelconque "fast-food" spirituel. Par ailleurs, personne dans ce cadre n'avait "obligation de résultats". Si le prêtre ou la vaticinante n'avait pas de résultats, justement, on disait simplement que les Dieux n'avaient pas répondu.
Il s'agit simplement d'un levier pour aider à passer d'un monde à l'autre, et même si tu ne cautionnes pas, ce que je comprends, tu ne devrais pas condamner... (On ne parle bien sur en aucun cas de substances à usage récréatif...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 11:50

Laissons à chacun la liberté de choisir les moyens à employer pour s'ouvrir aux autres mondes !
Pas de jugement.
Ce fil de discussions est intéressant. Pour moi, il fait débat car il touche un sujet important dans cette perception du Druidisme contemporain.
le Druidisme ne doit pas être que connaissance, érudition, mais il doit permettre ce lien avec la nature sacrée, avec ces autres dimensions, ces autres plans, qui permettent une communication, une relation, avec les esprits, les autres dimensions ou états de l'Etre.
Comment y accédons nous, comment décrivons nous ces états et la vision des mondes que nous rencontrons ?
Comment se fait l'initiation au sein du druidisme, de nos groupes, et par quels moyens ?
Tambours, méditation, techniques corporelles, rituels, plantes, danses, ... ?
Nous ne pouvons échapper à la nécessité pour le druidisme d'aujourd'hui de décrire sa vision du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 11:57

Absolument Deruos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 12:42

D'accord aussi avec toi Deruos, cependant, je vais te répondre Yamni.

Yamni a écrit:
Les druides d'aujourd'hui n'ont de pression de personne et encore moins de résultat. N'importe qui peut voyager, après, c'est une question de mérite.
Lorsque je voyage sans substances naturelles, c'est que j'étais prêt et méritais de le faire
- N' étant pas un pratiquant des substances psychoactives déhinibatrices, mais étant néanmoins extrèmement intérréssé pas l'apport de ces dernières quand au fait de "pénétrer" dans les mondes "différents", je ne vois nullement le terme de "résultat" et encore, ma foi, encore moins le terme de mérite...
Celui qui est à la croisée du chemin et qui doit faire le choix d'aller à gauche ou à droite mérite t'il d'aller ici ou là ?
Mériter induit la récompense ou le chatiment.
Ce n'est pas dans mon système de pensée que de penser à des choses telles que péchés ou vertue, mérite ou bien le fait d'être imméritant.
Je pense (et cela est ma vision) que nous naissons TOUS, les uns comme les autres, avec les mêmes choses, potentiels, parcelle de lumière ou bien sagesse, appelons cela comme on veut, en nous.
Nos initiations respectives, quelles qu'elles soient, doivent nous aider à nous "SOUVENIR" de ce que nous sommes depuis toujours, au delà du temps, nous aider à remonter à la source qui nous a vu être... Comment pouvons nous, ou devrions être "méritant " d'être ce que nous sommes ?
Le soleil mérite t'il d'être ce qu'il est ?
L'escargot mérite t'il sa coquille ?
Enfin, méritons nous d'être sur le sentier ou, enfin de compte, la fin de la route mene a nous même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 12:50

Mon cher Uindobrennos, voilà une réponse très païenne, et je souscris, j'adhère, voire je m'y accroche telle la prèle au rocher Smile
Pardonnez moi, je suis d'humeur badine ce matin bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 14:27

Et bien si, il faut faire certains jugements sur les moyens à employer, ce genre de citation :

Citation :
ce chaman méxicain me propose de m'initier a la pratique de l'ayahuasca, et je pense, a terme que si j'accepte cette initiation, elle ouvrira encore plus mon esprit de druide et non de chaman...
des jeunes allemands sont morts, il n'y a pas si longtemps pour avoir expérimenté l'ayahuasca et nous sommes sur un forum publique...
Revenir en haut Aller en bas
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 15:01

Le discernement est très important dans l'utilisation de drogue (il faut savoir ce que l'on fait) comme rentrer dans un groupe ; le non discernement ce paye chère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 18:42

uindobrennos a écrit:

D'accord aussi avec toi Deruos,..
J'aime particulièrement ce message, Uindobrennos. La notion de mérite m'irrite...
Ceci dit, dans notre chemin vers notre vraie nature, nous avons un travail a faire, une partie du chemin est a notre charge. Certains le font mieux que d'autres, et un même cheminant peut parfois reculer, parfois franchir des abîmes.
Étymologiquement, le mot hebreu traduit par "péché" signifie "manquer la cible". Pas de moralisation ni de culpabilisation, mais une responsabilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Sam 25 Déc 2010 - 19:02

Il est vrai que ce terme de mérite lié à ce travail était mal choisi et je tiens à m'en excuser.
Revenir en haut Aller en bas
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 0:15

Que nenni cher Yamni, foin d'excuses, ce terme de "mérite" revient souvent , on l'entends trop souvent dans des contextes ou il est non avenu... je voulais réagir à cela non pour te contrer dans ton argumentaire, mais bien pour revenir sur ce terme en lui même.

foin besoins d'excuses, juste merci d'avoir ouvert le débat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 10:01

Alors discutons sur cette notion de mérite :

La définition du mérite est d'avoir droit à juste titre à quelque chose, être digne de récompense ou passible de châtiment (je me suis excusé pour l'amalgame qui peut-être fait par rapport à cette première définition).

Mais c'est aussi présenter les conditions requises pour obtenir.
Et c'est dans ce sens que j'employais ce terme parce si vous n'arrivez pas à voyager sans substances naturelles, c'est que le travail n'est pas accompli et que vous ne présentez pas ces conditions.

Certains font le choix de prendre le chemin le plus difficile du simple travail sur soi plutôt que de prendre bêtement des drogues pour arriver à ce lacher-prise. Prendre ce choix difficile impose pour moi notion de mérite car vous utilisez cet outil de voyage chamanique sans en être prêt et vous forcez les choses avec des substances naturelles.

Les Hp et les cimetières sont remplis de ces gens croyant avoir le discernement nécessaire pour bruler les étapes.

J'ai tout entendu sur ce post, des druides faisant de la pub pour les drogues, d'autres disant qu'il ne fallait pas juger, le non-jugement et la libre expérience.

Il est hors de question pour moi de laisser dire que par manque de travail sur soi, ce n'est pas un problème dans le druidisme parce qu'on ne juge pas et on prône l'expérience libre, ce qui revient à dire qu'il y a toujours les drogues pour combler ce manque de travail.

L'être humain est merveilleusement fait par rapport à son évolution, avec des blocages de sécurité qui font que si tu n'as pas rempli les conditions requises :
- pour voir, tu ne verras pas
-pour entendre, tu n'entendras pas
...

Le problème avec ces notions, c'est qu'un jeune sans expérience peut avoir les conditions requises et cela ne veut pas dire qu'un druide érudit les a acquise.

Cette deuxième définition de mérite par le travail, de répondre à certaines conditions ne me choque pas. Je dirais même qu'elle va dans le sens de mon cheminement personnel qui va au-delà du druidisme.

Que tout le monde soit au même niveau et avec les mêmes outils d'évolution, je me bats pour ça mais ces sécurités naturelles mettent des limites à ma défence de l'expérimentation libre.

Donc, méritez, obtenez les conditions requises pour voyager sans substances en débloquant ces noeuds de sécurité naturels et non en les forçant, c'est ce que je donnerais comme conseils.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 13:42

J'ai un grand respect pour les hommes médecines mais ils ont une donnée que nous n'avons et ne pouvons avoir dans nos pratiques occidentales :
le risque et le pourcentage de perte lors des rites initiatiques ou de leurs pratiques...
Revenir en haut Aller en bas
Deruos
Druide
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 54
Localisation : Dijon bourgogne
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 19:27

Yamni,

je trouve que tes propos sont un peu outranciés sur ce sujet.

Il ne faut pas tout mélanger.

J'ai pratiqué pendant 15 ans la méditation (zazen) dans le cadre du boudhisme Zen Soto. j'ai une bonne expérience du travail sur soi, dans ce cadre, et je peux te dire que la maitrise du mental ainsi que les "effets" potentiels que zazen procure n'ont rien à voir avec les effets de certaines plantes psycho actives.

Tu ne définie pas ce que tu appelles "travail sur soi". Dis nous en un peu plus sur ton travail !

je suis bien d'accord pour dire que la prise de plantes psycho actives doit se faire dans un cadre initiatique, accompagné, et par des personnes préparées, encadrées, fortes.

Mais les personnes qui en discutent ici ne sont pas des "novices" mais des personnes averties.

Quand tu dis : "si vous n'arrivez pas à voyager sans substances naturelles, c'est que le travail n'est pas accompli et que vous ne présentez pas ces conditions ..." je trouve que ton expression est déplacée et mal venue.

je ne te connais pas mais parler de "travail accompli" ou de "remplir les conditions" c'est s'octroyer un jugement sur les autres qui j'ose espérer repose sur un accomplissement personnel de 1er ordre en ce domaine.

Ne donne pas de leçon aux autres sans montrer et démontrer auparavant ta valeur !

D'ailleurs, j'attends avec impatience que tu nous parles de ton expérience, de tes techniques, de tes voyages chamaniques et de ta vision des mondes adjacents au notre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cernunnos.over-blog.com/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 20:21

Tout est dangereux si on n'a pas de maitrise (connaissance), aussi bien une plante, qu'une méditation, y compris un voyage chamanique (fait sans substance), un rituel etc . C'est pour cela qu'il y a l'enseignement certes spirituel, mais pas uniquement.
Je fais du baume de gui, et quand la personne à qui je le donne souffre (et que la morphine ne fait plus rien), j'y ajoute du datura. Si je le fais c'est que je connais la préparation spirituelle et ainsi que des plantes pour obtenir ce baume. Il permet au gens de partir en souffrant moins ; Le datura est très dangereux, mais libre d'accés il y en a partout. Une personne peut en mourir ou être soulager. Si tu n'as pas les connaissances tu prends tes risques. Aussi bien dans le spirituel que dans le pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 21:08

Sache que si tu as pris le temps de relire le post, Deruos, (ce que je ne crois pas) , il me semble avoir dit que mes voyages chamaniques sont naturels et non contrôlés, c'est à dire que je suis fier lorsque cela arrive parce qu'ils sont justement naturels et que, contrairement à d'autres chamans axés sur ce côté naturel, ils ne sont pas encore systématique chez moi :

Citation :
Lorsque je voyage sans substances naturelles, c'est que j'étais prêt et méritais de le faire et lorsque j'ai du mal, c'est que je dois travailler sur ce qui bloque en moi.


Deruos a écrit:
Ne donne pas de leçon aux autres sans montrer et démontrer auparavant ta valeur !
Pourquoi Deruos, as-tu montré la tienne auparavant ? Je ne suis pas dans l'obtique d'aquerrir un certain statut comme toi sur ce forum pour défendre n'importe quoi, encore plus la prise de psychotropes. Pour moi, le côté pouvoir ne m'intéresse pas et de tel propos me prouve que tu n'y connais pas grand chose. Par contre, ayant une racine celte qui se balade, je suis guerrier et suis prêt à défendre même en minorité mes convictions lorsqu'elles me semblent nobles.

Je ne vais pas tout t'expliquer pour le "travail sur soi" mais j'ai essayé, pendant longtemps dans ma jeunesse ces plantes psychotropes (presque toutes je dirais même, que ce soit autant celles d'Amérique du Sud que celles plus proche de chez moi comme les champignons hallucinogènes des Vosges) et c'est pour ça que je peux en parler (parler de valeur comme tu le dis ou de personnes averties sur ce sujet me semblent aussi outrancières que les propos que tu me portes).
J'ai pris de grandes décisions lors de ces expériences de voyages comme changer de continent, migrer proche d'une réserve indienne et cette pratique que tu dis maîtrisable m'a coûté un ami (expérimenté mais ayant été trop loin).
Je ne donne de leçons à personne mais je crois que les gens qui ont expérimenté des choses qui peuvent mettre en danger la vie d'autrui ne peuvent pas à avoir d'autres responsabilités que de promouvoir des solutions autres, sans danger, et qui amènent au même résultat. On ne parle pas de manger des bonbons !!

Aujourd'hui, mon travail est axé sur un travail de soin hollistique (je suis formé par une guérisseuse hollistique travaillant sur les différents plans ainsi que sur l'aura, les blocages spirituels et énergétiques...) et mes voyages chamaniques, maintenant sans plantes, ne se résument qu'à au plus certaines fois une visite chez mes ancêtres ou ceux qui sont partis trop tôt, des prémonitions, une aide pour mon cheminement ou des symboles, universels, qui ressortent et qui m'aident personnellement ou la personne que j'avais pensé lors de mon voyage. Cela peut paraitre, à premier abord frustrant par rapport aux expériences que j'ai vécu auparavant mais tellement enrichissant et je pense qu'il n'y a aucune comparaison entre subir l'effet de la plante et être prêt à voyager, à réussir à lacher-prise naturellement.
Mon travail est aussi axé sur la sensibilité que j'ai avec les énergies, les esprits de la nature, les défunts, les dieux ? Mais je ne compte pas m'étendre sur ce sujet ici. Les preuves ne sont pas dans le livre, Deruos.
La différence entre le travail que je fais et le travail que je faisais avec les plantes psychotropes, c'est la pensée. Avant, j'annihilais la pensée avec les plantes en me croyant prêt alors qu'aujourd'hui, j'arrive, petit à petit, à ouvrir les mêmes portes sans les plantes et j'en suis fier en temps qu'étudiant.

Etre canal, travailler avec l'astral, avec les énergies, non seulement en méditation mais aussi en étant conscient, en pleine nature, c'est un résumé de mon travail.

A Ana Lama, je suis daccord avec vous sur la phythothérapie, je livre combat seulement à tous ceux qui promouvoient les plantes hallucinogènes sur un forum publique et que même si les gens qui les emploient sont expérimentés, n'importe qui voulant se prendre pour un chaman ou un druide peut lire et vouloir faire pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Dim 26 Déc 2010 - 21:38

Cher Yamni...

Pardonne moi de ce qui va suivre, je ne fais que t'ouvrir mon cœur, et te donner un simple conseil amical.

En ce qui me concerne, la seule chose que j'ai pu constater dans cette série de posts n'est pas une éloge de la prise de plantes psychotropes, loin de là. Personne à part toi ne prétend avoir touché à cela...
Et la deuxième chose que je constate est l'agressivite dont tu fais montre. Si tu relis la plus grande partie du topic à compter du moment oú on a abordé le sujet du chamanisme, la plupart de tes "contradicteurs" n'ont a aucun moment fais l'éloge de quoi que ce soit d'illicite, mais on plutôt essayer de te faire comprendre que tu ne te plaçais que dans le jugement.

Alors je réaffirme ce que j'ai déjà dis... Je ne suis pas favorable a ce que quiconque se livre a des expériences dangereuses pour son mental ou sa psyché... Mais quand tu brandis les notions de mérite (et pourquoi pas de pêché) et que tu te montres assez peu amène avec des gens qui ont essayé malgré tout de te témoigner du respect et de la compréhension, je ne saurais à ce moment là que t'inviter a être un peu plus cool. Ton message qui est en soi fort louable et fort légitime n'en passera que mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Lun 27 Déc 2010 - 9:21

Je suis en accord avec notre frère "le noir", l'énergie dégagée par tout cela deviens... étrange.

Le guerrier n'est pas forcement celui qui défends ses idées malgré l'inexactitude de ceux ci.
Que Ogmios à la langue percée me pardonne si je dis une erreur parmis ce qui suit mais je pense Yamni, que tu as tort.
Quand tu prétends pratiquer des voyage "chamanique" sans aucun apport, cela ne s'appelle pas ainsi, mais décorporation astrale., CE N'EST PAS LA MËME CHOSE !

Comme le disait très justement notre frère "le noir", nul ici n'a fait l'apologie de la prise de substances psychoactives, ni même moi qui, (les autres l'ont compris) ne faisait qu'expliquer un des liens et ses ramifications dans la tradition primordiale.
Par contre, toi qui réagit si virulemment depuis que l'on a abordé ce sujet, ma question (ne voulant pas de réponse d'ailleurs) est : Qu'est ce que cela te renvoi d'entendre parler de cela ? cela n'est pas anodin de réagir ainsi...


Citation :
La différence entre le travail que je fais et le travail que je faisais avec les plantes psychotropes, c'est la pensée. Avant, j'annihilais la pensée avec les plantes en me croyant prêt alors qu'aujourd'hui, j'arrive, petit à petit, à ouvrir les mêmes portes sans les plantes et j'en suis fier en temps qu'étudiant.

- Question (ne voulant toujours pas de reponses...) : Les lunettes de soleil, cachant, filtrant le soleil nous empêches-t-elles pour autant d'en ressentir la chaleur ?
- Question 2 : L'ego ne va t'il de paire avec le deuxieme stade, celui du mental, de la pensée ?

Citation :
je livre combat seulement à tous ceux qui promouvoient les plantes hallucinogènes sur un forum publique et que même si les gens qui les emploient sont expérimentés, n'importe qui voulant se prendre pour un chaman ou un druide peut lire et vouloir faire pareil.
- Je percois notre bon saint michel térrassant le dragon de nos traditions, et tu n'est pas sans savoir que nos grands mystères ne sont pas dans les livres...


Je terminerais juste en te disant : "Ami, tes connaissances sont utiles et pertinentes, elles ont leur place ici ou nous discutons et débattons, je ne participerais plus à cette discution, au moins dans notre échange, car ce qui ressort me peine et je me dit que le chemin est encore long a parcourir pour nous tous...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 58
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Lun 27 Déc 2010 - 14:11

Les substances contenues dans les plantes sacrées, risquent de provoquer des désordres psychiques et physiques irréversibles. Nul ne peut donc s'avancer impunement dans le monde des Dieux sans une longue initiation. Si elle est souvent très douloureuse, c'est qu'elle est destinée à préparer, émotionnellement et nerveusement, le néophyte à ne pas se laisser dépasser par des hallucinations que l'absortion de breuvages chamaniques provoque,aussi aténuées que soient leurs toxines. C'est parceque ces hallucinations sont consciemment maïtrisées, culturellement adéquates et socialement appropriées - car institutionnalisées à travers un mythe de reférence accepté par toute la communauté - que le chamane parvient rester conscient lorsqu'il navigue dans le cahos hallucinatoire et quil est capable de traduire des images psychedeliques en visions dont le symbolisme reste cohérent et fait sens pour tous."

Claudine Brelet, Medecine du Monde, p 113


Nous n'avons, sur ce sujet, pas une culture adequate, ni mythe de référence (hormis les filtres d'amour ! ;-)) acceptés par TOUTE la communauté ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Lun 27 Déc 2010 - 14:19

Entièrement d'accord avec toi, chère Syd. C'est encore un exemple de ce que certains (néo-)druides considèrent le druidisme comme un gros et joli sac à provisions, qu'ils remplissent en faisant leurs courses au supermarché du New Age.

Un peu d'archéologie, trois pincées de néo-gaulois reconstitué, un zest de plante hallucinogène, une belle saie blanche et hop ! Le druide nouveau est arrivé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 41
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Lun 27 Déc 2010 - 23:48

Syd et Fergus.

J'espère ne pas mal comprendre vos deux messages et leur destination, étant celui ayant livrer le dernier post sur le sujet.
M'étaient-ils destinés tous deux ? (je sors du boulot, fatigué...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 58
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Mar 28 Déc 2010 - 7:57

Quand je "destine" mes posts, je le signifie par un @ suivi du nom, dans les autres cas, je poste juste mon point de vue, et il ne s'adresse pas nécessairement à quelqu'un, il reste dans une globalité d'idée.


Ici je tenais juste à exprimer un point de vue qui rejoint les travaux d'une spécialiste en la matière, je pense que les plantes et autres produits induisant transes et autres sont des dangers pour nos psychés qui n'ont pas les cadres necessaires. Nous avons d'autres outils tout aussi performants et c'est, selon moi, une grande particularité du Druidisme, avec son travail Poétique et "Sorcier" (dans le sens Ovate) qui nous relie au divin de façon vraie et non par des artifices (le mot parle tout seul)...


Oui comme l'exprime Fergus il est des druidisants qui "consomment" et prennent des choses par ci, par là, comme on fait ses courses en supermarché, parceque c'est joli ou parceque cela "leur parle", parceque c'est pas cher ou est à la mode. J'ai longtemps bataillé contre ce type de pratiques qui mêment souvent (toujours ?) au syncrétisme le plus incohérent, et j'abonde toujours en ce sens de trouver ça "New Age" (sans être péjoratif). Cependant je réalise que c'est quelque part ce que nous faisons tous plus ou moins (prendre ici et là), mais certains avec une différence majeure : pas mal d'entre nous piochent ici et là, non pas en consommateur, mais en "reconstructionnistes", je veux dire, que nous prenons, cherchons, où cela porte du sens, une cohérence, ou cela peut-être justifié, pas parceque cela nous parle ou fait joli dans la panoplie, mais parceque cela trouve écho et "Sens" à la Tradition dans son ensemble.
Cela n'induit pas que nous puissions détenir "la" vérité, la fameuse vérité que certains s'évertuent à penser détenir et garder au secret (sic) mais que nous essayons de pratiquer une spiritualité saine et bienvaillante, pour Soi et pour les autres. Wink
(ce post reste dans la globalité d'un point de vue : le mien bounce )

hihih Syd 7 h du mat en pleine forme drunken

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Perception du druidisme   Mar 28 Déc 2010 - 9:24


Citation :
Oui comme l'exprime Fergus il est des druidisants qui "consomment" et prennent des choses par ci, par là, comme on fait ses courses en supermarché, parceque c'est joli ou parceque cela "leur parle", parceque c'est pas cher ou est à la mode. J'ai longtemps bataillé contre ce type de pratiques qui mêment souvent (toujours ?) au syncretisme le plus incoherent, et j'abonde toujours en ce sens de trouver ça "New Age" (sans être pejoratif). Cependant je realise que c'est quelque part ce que nous faisons tous plus ou moins (prendre ici et là), mais certains avec une différence majeure : pas mal d'entre nous piochent ici et là, non pas en consommateur, mais en "reconstructionnistes", je veux dire, que nous prenons, cherchons, où cela porte du sens, une coherence, ou cela peut-être justifié, pas parceque cela nous parle ou fait joli dans la panoplie, mais parceque cela trouve écho et "Sens" à la Tradition dans son ensemble.
Le pré mâché "consommation" est un fait actuel, ne tient qu'a nous de ne pas le propager. Notamment par un enseignement sérieux demandant de la réflexion ; et un tri sévère qui élimine tous les gens en recherche de pouvoir avec leur dérive. Je préfère avoir la qualité que la quantité.
Bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perception du druidisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perception du druidisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Perception du druidisme
» Perception des chrétiens
» Le Druidisme aujourd'hui ... quelles sont vos réponses ?
» Le Néo-Druidisme par Tadhg MacCrossan
» Les Phenomenes Aerospatiaux Non- Identifies et la psychologie de la perception, CNES.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: