forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Spiritualité celtique : la vision de Fergus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Dim 26 Déc 2010 - 14:01

AnamCara a écrit:
... ... ...
Quand à vos dires concernant le christianisme, je ne peu qu'y souscrire à cent pour cent ! Raison pour laquelle je n'y ai fait aucune allusion ici.
En disant cette phrase, je pensais au "fond" de la pensée de Fergus, c'est à dire si j'ai bien compris, que les bases originales du message de cette lignée cultuelle était la même que la nôtre ou celle de l'hindouisme.

En aucun cas je ne souscrit à ce qu'en a fait l'église, c'est-à-dire à toutes les horreurs des hommes qui se sont arrogé le droit de travestir le message initial d'amour, de tolérance, et de respect de toute Vie.


En début j’avais également dit ceci :
AnamCara a écrit:
... ... ...
Je suis en accord sur une très grande majorité de ce que vous nous avez dit.
... ... ...
Et à 03h00 du matin, après ce long post, n’avais plus envie de « décortiquer » le côté catholique, seul le « fond » de la pensée me restait et c’est à lui que je faisais allusion.


Donc soyons clairs dans mes positions :

Je souscris au « message original » de cette lignée, mais rejette tous ce qui en a été déformé et fait !

Je ne fais pas de concessions, ni vers le catholicisme, ni vers l’hindouisme, ni vers quelque lignée cultuelle que ce soit, actuelle ou ancienne, qui soit en opposition avec ces principes universel de respect et préservation de tous types de Vie et de Pensée


Je pense avoir été plus clair ici ...


Quand au fait de demander l'annulation de son baptême catholique auprès de son archevêché de naissance et pratiquer le rite d'abjuration, je m'en suis exprimer sur un autre topic y discutant, et n'y reviendrai pas ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Dim 26 Déc 2010 - 16:18

Je fais juste une petite aparté pour répondre à AnamCara…

AnamCara a écrit:
En aucun cas je ne souscrit à ce qu'en a fait l'église, c'est-à-dire à toutes les horreurs des hommes qui se sont arrogé le droit de travestir le message initial d'amour, de tolérance, et de respect de toute Vie.

Il faut arrêter avec cette rengaine : « Dieu est Amour ». Alors qu’il suffit d’ouvrir la bible pour s’apercevoir du contraire.

Dieu dit :

« J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé. »

« Je ferai pleuvoir sur la terre 40 jours et 40 nuits et j'exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j'ai faits. »

« Tous les êtres qui étaient sur la face de la terre furent exterminés. »

« Tu ne laisseras point vivre la magicienne. »

« Celui qui offre des sacrifices à d'autres Dieux qu'à l'Eternel sera voué à l'extermination. »

« Tu ne te prosterneras point devant leurs Dieux, tu n'imiteras point ces peuples dans leur conduite, mais tu les détruiras, et tu briseras leurs statues. »

« Tu dévoreras tous les peuples que l'Éternel ton Dieu va te livrer, tu ne jetteras pas sur eux un regard de pitié. »

« Qu'on ne trouve chez toi personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Eternel. »

« Si tu n'obéis point à la voix de l'Eternel ton Dieu voici toutes les malédictions qui viendront sur toi : tu seras maudit dans la ville et dans les champs […], l'Eternel enverra contre toi la malédiction, le trouble et la menace […], l ‘Eternel attachera à toi la peste, l'Eternel te frappera de fièvre, d'inflammation, de chaleur, de dessèchement, de jaunisse, de gangrène, qui te poursuivront jusqu'à ce que tu périsses. L'Eternel te fera battre par tes ennemis, ton cadavre sera la pâture des bêtes. L'Eternel te frappera de l'ulcère, d'hémorroïdes, de gale et de teigne. »


Son « fils » ne fut pas en reste… n’est-ce pas lui qui disait :

« Repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle. »

« N’allez pas croire que je suis venu apporter la paix sur terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. »

« Celui qui ne me reconnaît pas devant les hommes, amenais-le-moi je l’étranglerais de mes propres mains. »

« Celui qui n'est pas avec moi, est contre moi. »


Alors de grâce cessons avec ça… les Pères de l’Eglise n’ont fait qu’appliquer à la lettre les très saintes écritures ; paroles de Dieu le Père par son Fils Jésus Christ…

In nomine Patris et fillii et Spiritus Sancti, Amen…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Dim 26 Déc 2010 - 16:26

Ceci dit je n’ai rien contre les chrétiens ou toutes autres religions, qu’elles soient d’ici où d’ailleurs… chacun est libre de prier le dieu qu’il veut, où il veut et comme il veut.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Dim 26 Déc 2010 - 17:21

Je voudrais souligner cher Anam Cara et cher Fergus que mon dernier post ne constituait en aucun cas un jugement de valeur sur vos écrits et encore moins sur vos intentions, car j'ai beaucoup apprécie le travail d'érudition de Fergus même si je ne suis pas en accord avec certaines de ses options... Et par ailleurs, je suis assez en phase avec les propos d'Anam Cara. Et je me propsais de faire étudier vos deux travaux a nos jeunes en Clairiere d'ailleurs... Si vous m'en donnez l'autorisation bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 12:55

Je remarque que, dans mon long post initial, il n'y a qu'une seule chose qui vous intéresse : mon refus d'opposer la Tradition celtique avec une certaine forme de christianisme. Tout le reste n'a fait l'objet d'aucun commentaire de la part de qui que ce soit.

Être non-chrétien est votre droit le plus strict, et je défendrai ce droit avec vous. Être anti-chrétien (pour certains, violemment) est par contre le signe d'une immaturité spirituelle (tout comme l'anti-paganisme de l'Eglise est le signe de son immaturité spirituelle, je le dis et l'écrit aussi sur d'autres forums).

Le christianisme originel (ou primitif) est un point de vue différent sur une même vérité indicible. Je ne suis pas ici pour vous expliquer le christianisme ésotérique, mais pour tenter de vous faire accepter le fait que ce christianisme-là n'est pas celui qui a opprimé les paganismes européens, et que ma position philosophique et religieuse personnelle est la suivante : je suis A LA FOIS chrétien et celtisant ; j'assume à la fois l'enseignement ésotérique chrétien et les mythes celtiques. En ce sens, je suis certainement plus proche des filid irlandais du moyen-âge que des druides antiques, et c'est pour cette raison que je ne me dis pas "druidisant". Je vous reconnais entièrement le droit de revendiquer ce nom, et j'entends entretenir avec vous, druidisants ou (néo-)druides,, un dialogue fécond, ouvert et tolérant sur la Tradition celtique.

Êtes-vous d'accord avec ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 58
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 13:36

Citation :
Le christianisme originel (ou primitif) est un point de vue différent sur une même vérité indicible. Je ne suis pas ici pour vous expliquer le christianisme ésotérique, mais pour tenter de vous faire accepter le fait que ce christianisme-là n'est pas celui qui a opprimé les paganismes européens, et que ma position philosophique et religieuse personnelle est la suivante : je suis A LA FOIS chrétien et celtisant ; j'assume à la fois l'enseignement ésotérique chrétien et les mythes celtiques. En ce sens, je suis certainement plus proche des filid irlandais du moyen-âge que des druides antiques, et c'est pour cette raison que je ne me dis pas "druidisant". Je vous reconnais entièrement le droit de revendiquer ce nom, et j'entends entretenir avec vous, druidisants ou (néo-)druides,, un dialogue fécond, ouvert et tolérant sur la Tradition celtique.

Êtes-vous d'accord avec ça ?

Oui ! pour moi.

Je ne peux concevoir, "en ma psyché", la notion de Polythéisme et de Dieu unique, de tripartisme et de dualisme, cela porterait la confusion et le cahos en mon âme et je ne tergiverse pas avec cela. Mais je peux "entendre" que d'autres approches sont faites, claires et sincères.
Ce n'est pas tant la croyance d'un être qui fait sa valeur mais la manière dont il l'aborde, en quelque sorte il m'est arrivé de rencontrer des Chrétiens magnifiques et sages et des Païens sournois et vils ...


Etre à la fois Chrétien et Celtisant est , en mon âme , impossible, dans mon approche et dans le travail que je propose, impossible, MAIS je conçois tout à fait qu'une telle volonté puisse se faire, dans un autre cadre de reference. Si ces différences empechent la fusion, elles n'empechent pas la rencontre et l'échange, à condition qu'elles soient voulues des deux parties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 13:51

Fergus a écrit:
Êtes-vous d'accord avec ça ?

oui bien sur, votre façon d'apprehender le monde est la votre, cher Fergus, et elle est tout aussi légitime que peuvent l'etre la notre. Comme je l'ai deja exprimé, je suis païen et c'est ma vérité. Pas LA verite... En tous les cas, même si nous ne retrouvons pas sur tous les domaines, il est toujours plaisant d'échanger avec une personne aussi ouverte et cultivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 14:15

Citation :
Si ces différences empechent la fusion, elles n'empechent pas la rencontre et l'échange, à condition qu'elles soient voulues des deux parties.

C'est évidemment mon cas.

Je rappelle que pendant 700 ans, l'Irlande a vécu réellement à la fois un christianisme sincère, et une Tradition celtique authentique. C'est parce que ces deux "doctrines" ne se placent pas au même niveau qu'il n'y a pas d'incompatibilité et que cette synthèse a pu réussir - avant d'être "mise au pas" par l'ogre catholique romain, au XIII° s. Le christianisme (le vrai, à mon avis...) réfère au niveau 1 du ternaire, les mythes celtiques au niveau 2 (au monde "intermédiaire", le Sid). Voir mon argumentation ci-dessus.

Je regrette de devoir dire que la société irlandaise médiévale, bien que chrétienne, était bien plus imprégnée d'éléments authentiquement celtiques, que nombre de pratiques contemporaines, comme le chamanisme new-age ou le ritualisme hindou transposé mot à mot.

C'est MA vérité. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 14:55

Non pas que, votre refus d'opposer la Tradition celtique avec le christianisme, est la seule chose qui m'intéresse, mais c'est la seule chose qui m'est difficile à comprendre.

Je suis d'accord avec le fait que le christianisme, comme toutes les religions d'ailleurs, soit un point de vue, une voie différente tendue vers le même but, mais je trouve déplacer d'être chrétien et païen en même temps. Je trouve ça incompatible puisque l'un ne peut concevoir l'autre de part sa vision unique.

Maintenant que vous soyez chrétien et celtisant, me choque un peu, mais après tout c'est votre choix. Je trouve seulement ça dommage. Ceci dit, cela ne m'empêchera pas d'avoir un dialogue fécond, ouvert et tolérant avec vous sur la Tradition celtique.

Pour le reste, comme je vous l'ai dit, je suis entièrement d'accord... mais je vous promets de revenir faire des commentaires.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 15:25

Je suis heureux que tout le reste de mon message initial te soit facile à comprendre, Auetos...

Je n'ai jamais prétendu être "chrétien et païen en même temps." Même si je trouve d'ailleurs que ces étiquettes masquent la réalité complexe des choses,  je ne pense pas qu'on puisse être chrétien et païen en même temps, puisque l'étiquette "paganisme" a été accolée par l'Eglise aux paysans qui n'acceptaient pas sa loi, puis ensuite à tous les non-chrétiens (même, au moyen-âge, aux musulmans, ce qui est un comble). Si on définit le "paganisme" par un non-christianisme polythéiste, alors en effet, on ne peut pas vraiment affirmer être les deux... Certes, les Irlandais du VII° siècle, par exemple, n'étaient pas des païens...

Par contre, j'affirme qu'on peut (puisque c'est mon cas) être un chrétien ésotériste et non-dogmatique, et travailler sur la Tradition celtique, ses mythes et ses sciences sacrées.

Je crois qu'il y a une question linguistique en suspens, et qu'il faudrait s'accorder sur le vocabulaire :
"druide", "druidisant", "néo-druide", "celtisant", "celtomane", "païen" ne sont pas la même chose.

- Selon moi, le mot "druide" devrait s'appliquer d'abord aux druides de l'antiquité, l'expression "néo-druide" à tout le druidisme postérieur à 1717. Je mets souvent le préfixe "néo-" entre parenthèses, pour marquer que j'accepte que les (néo-)druides se disent eux-mêmes druides.
- Le mot "druidisant" est plus complexe à définir, mais il pourrait s'appliquer à ceux qui se sentent appartenir au (néo-)druidisme, quelle que soit leur fonction au sein d'un groupe, ou pas. Tous les druidisants ne sont pas druides, évidemment.
- Le mot "celtisant" est utilisé dans les milieux universitaires pour désigner celui qui étudie ou parle les langues celtiques.
- Le mot "celtomane" s'applique à un certain courant de pensée issu du XVIII° siècle, qui voyait des Celtes partout, y compris par exemple dans les mégalithes. On l'applique aussi volontiers à certains néo-druides trop charlatanesques, que je ne citerai pas pour ne vexer personne.
- Sur le mot "paien", il y a généralement consensus : il s'agit des différents polythéismes européens pré-chrétiens.

Ceci n'est qu'une proposition sémantique, afin que nous parlions bien de la même chose.

Mais en ce qui concerne ma position, je ne connais pas de mot désignant quelqu'un qui ne se réclame pas du (néo-)druidisme, tout en revendiquant l'héritage culturel et spirituel celtique... Peut-être faudrait-il inventer un nouveau terme pour désigner ce genre d'olibrius ? Pourquoi pas "fergussien" ?  geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 15:55

Fergus a écrit:
Je suis heureux que tout le reste de mon message initial te soit facile à comprendre, Auetos...

Que dois-je comprendre par là ?

Citation :
Je crois qu'il y a une question linguistique en suspens, et qu'il faudrait s'accorder sur le vocabulaire :
"druide", "druidisant", "néo-druide", "celtisant", "celtomane", "païen" ne sont pas la même chose.

- Selon moi, le mot "druide" devrait s'appliquer d'abord aux druides de l'antiquité, l'expression "néo-druide" à tout le druidisme postérieur à 1717. Je mets souvent le préfixe "néo-" entre parenthèses, pour marquer que j'accepte que les (néo-)druides se disent eux-mêmes druides.
- Le mot "druidisant" est plus complexe à définir, mais il pourrait s'appliquer à ceux qui se sentent appartenir au (néo-)druidisme, quelle que soit leur fonction au sein d'un groupe, ou pas. Tous les druidisants ne sont pas druides, évidemment.
- Le mot "celtisant" est utilisé dans les milieux universitaires pour désigner celui qui étudie ou parle les langues celtiques.
- Le mot "celtomane" s'applique à un certain courant de pensée issu du XVIII° siècle, qui voyait des Celtes partout, y compris par exemple dans les mégalithes. On l'applique aussi volontiers à certains néo-druides trop charlatanesques, que je ne citerai pas pour ne vexer personne.
- Sur le mot "paien", il y a généralement consensus : il s'agit des différents polythéismes européens pré-chrétiens.

Il est vrai que nous devrions laisser le mot druide aux seuls véritables porteurs de cette appellation, c'est-à-dire les druides de l'antiquité. Le hic est que nous n'avons, d'une part, aucun mot pouvant remplacer le nom du prêtre celte et, d'autre part, la grande majorité des druides contemporains refusent le préfixe néo-, donc...

Pour le mot druidisant, il fut, à l'origine, inventé par certaines clairières, pour différencier les (néo)druides entre eux. Par exemple au sein de la KGH, Les druidisants sont ceux qui ne maîtrisent pas entièrement la formation... les autres, ceux qui ont atteints le dernier degré de connaissance avec tout ce que cela comprends, apprentissage des rituels, du celtique ancien, des mythes, etc., sont seuls habilités à porter le titre de druide. Autant dire pas grand monde.

Le mot celtisant, dans le milieu (néo)druidique, recouvre quand à lui l'ensemble des pratiques religieuses orchestrés par l'ensemble de la communauté païenne non sacerdotale.

Celtomanes...  Very Happy oui, pourquoi pas.

Païen, c'est le seul mot avec lequel tout le monde sera d'accord.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 27 Déc 2010 - 16:58

Auetos a écrit:
Fergus a écrit:
Je suis heureux que tout le reste de mon message initial te soit facile à comprendre, Auetos...
Que dois-je comprendre par là ?
C'était juste une moquerie sans méchanceté, Auetos. Il est très important de ne pas se prendre trop au sérieux, je m'y essaie chaque jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Ven 31 Déc 2010 - 17:18

Je reviens sur cette opposition Polythéisme, Monothéisme…

Il est vrai que de nos jours le monothéisme est souvent représenté comme une conception religieuse et philosophique plus élevée que le polythéisme.

Pourtant il n’y a rien de plus faux !

Car, malgré ce que l’on veut nous faire croire, nous ne pouvons atteindre le divin qu’à travers ses multiples manifestations et donc qu’à travers une multitude de dieux. Voilà pourquoi il existe, pour nous, païens, autant de dieux qu’il existe d’aspects du créé. Les dieux et l’univers sont les deux aspects d’une multiplicité éternelle et infinie.

Dans les religions polythéistes, chaque individu se choisit un dieu-préféré (deuos-uellanos) et ne vénère pas d’ordinaire d’autres dieux autant qu’il vénère son dieu, celui dont il se sent le plus proche. Toutefois il sait qu’il existe d’autres dieux. Le polythéiste, qu’il soit l’adorateur de Lugus, du Dis-ater, de Cacto, de Belenos, d’Aedos ou du Dagodeuos, est toujours prêt à admettre l’équivalence de ces diverses divinités conçues comme la manifestation de forces distinctes émergeant de l’ « Immensité » inconnaissable et indéterminée (Ananmenon). Il sait que cet être ou ce non-être ultime est à jamais hors de son atteinte, au-delà de l’existence, et qu’il est impossible de le vénérer ou de le prier. Par ailleurs il comprend que dans l’ordre de la multiplicité divine, les dieux des autres hommes ne sont que des aspects du ou des dieux qu’il adore lui-même.

Le polythéiste reste constamment conscient de la coexistence d’une multitude de voies menant vers le divin.

Ce qui n’est pas le cas des monothéistes.

Il est très difficile, pour un individu emprisonné dans un système monothéiste, de concevoir une autre voie, un autre chemin que le sien. Pourquoi ? Parce que les dogmes et les lois du système dans lequel il se trouve immergé, l’empêche, comme des œillères, de voir clairement tous les à côtés, illustrés par les différents symboles et les différents dieux des autres systèmes de penser. C’est à cause de ça que nous trouvons dans les monothéismes si peu de place pour la tolérance, si peu de respect pour les autres pensées, les autres cultes, les autres systèmes de conduite, différents de la « norme ». Nous ne devons donc pas être surpris de voir toutes les religions monothéistes combattre pour imposer leur(s) dieu(x) et détruire les autres, comme si « Dieu » n’était pas un, ainsi qu’ils le proclament.

Le monothéisme est en fait l’exaltation du dieu préféré qui se dresse contre tous les autres aspects du divin, contre tous les autres dieux qu’il faut alors considérer comme faux ou dangereux.

Ainsi, lorsque les monothéistes appellent leur dieu l’unique, le seul, ils ne lui donnent pas une place plus élevée que les autres dieux, ils restent seulement aveugles à d’autres réalités, ils ne s’approchent en rien de l’Immensité non duelle.

A partir de l’instant où une divinité est personnifiée et où une qualité quelconque lui est attribuée, cette divinité appartient, ipso facto, au multiple et ne saurait être une, car il existe inévitablement une entité personnifiant la qualité contraire, une forme complémentaire de sa forme… donc d’autres dieux.

C’est pourquoi le « Dieu » des monothéistes ne saurait être l’Un, puisqu’il à son pendant sous la forme de Satan.

Il est donc totalement faux de dire que les monothéistes se focalisent sur le niveau 1 (sur-céleste) car, à l’inverse des païens, ils nient, en vérité, ce niveau. Et cela, pour la majorité d’entre eux, sans même le savoir tellement ils sont persuadés du contraire.

Ce ne sont donc pas les païens, avec toutes leurs notions en -ismes qui se fourvoient, mais bien les monothéistes ou plutôt devrais-je dire les monolâtristes.

Le système monothéiste, même avec la meilleur volonté du monde, ne pourra jamais cadrer avec cette unité complexe aux mille visages que constitue le panthéon celtique dans lequel, bien que chaque élément puisse être, d’un certain point de vue, pris comme un équivalent de chaque autre, le tout ne saurait en aucun cas être ramené à l’unité numérique.

La théorie du polythéisme est basée sur la conception que c’est seulement par la multiplicité des entités manifestées qui, à la base des formes existantes, sont seules à la portée de notre compréhension que nous pouvons nous faire une idée de cet « Inconnaissable » qu’est la Réalité-transcendante.

Ainsi donc, je pense que, contrairement aux idées reçues, c’est bien le monothéisme qui est un système simpliste et inexact pour comprendre la nature multiple du divin.

Mais ceci, n’est que mon avis sur la question.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Ven 31 Déc 2010 - 17:44

Je suis assez de ton avis.
Pour parler de monothéisme, si nous regardons effectivement bien l'exemple chrétiens, nous avons le Père, le Fils, le Saint Esprit, la vierge, Satan, les Anges, les Saints etc ; Cela fait beaucoup de monde pour du monothéisme.

Désolée, mais j'ai une migraine, et j'ai du mal à continuer la réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Ven 31 Déc 2010 - 18:36

D'autant que de mémoire, j'essaierai de retrouver les sources, Jehovah était à l'origine un dieu de la guerre du panthéon Canannéen Smile Un bel exemple de monolatrie qui a viré au monothéisme..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Ven 31 Déc 2010 - 18:55

Auetos a écrit:

Ainsi donc, je pense que, contrairement aux idées reçues, c’est bien le monothéisme qui est un système simpliste et inexact pour comprendre la nature multiple du divin.

Mais ceci, n’est que mon avis sur la question.
C'est aussi le mien ... Very Happy
... et je citerai une fois de plus Alain Daniélou qui avait, décidément, sans doute tout compris :

Citation :
Bien qu'un million ne soit en aucune manière plus proche de l'infini que "un" ou "deux" ou "dix", il peut sembler l'être du point de vue limité de nos perceptions et nous avons peut-être une image mentale plus exacte du divin quand nous envisageons un nombre immense de dieux différents que lorsque nous cherchons leur unité car, d'un certain point de vue, le nombre "un" est le nombre le plus éloigné de l'infini (...)
Tout monothéisme écarte l'homme de la voie de la connaissance et de la réalisation métaphysique, remplaçant un effort pour comprendre la nature multiple du divin par un postulat simpliste et inexact
(...)
et enfin (et peut être surtout) :
le monothéisme est la projection de l'individualité humaine dans la sphère cosmique, la formation d'un dieu à l'image de l'homme (...) Le monothéisme est donc toujours en fait l'exaltation du dieu préféré qui se dresse contre tous les autres aspects du divin, contre tous les autres dieux qu'il faut alors considérer comme faux ou dangereux. la notion même d'un faux dieu est évidemment fallacieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Ven 31 Déc 2010 - 18:57

Chers amis,

Je vais de ce pas festoyer et rendre hommage au dieu des forêts - je veux dire à Saint Sylvestre -, et je reviens demain, ou plus tard, reprendre cette conversation.

N'abusez pas trop et faites gaffe à la maréchaussée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Dim 2 Jan 2011 - 20:55

Cher Auetos,

Je viens de relire ton message ci-dessus, et je suis entièrement d'accord avec toi. Le divin ne se révèle que par ses manifestations, qui sont par nature multiples. Chaque "Cherchant", étant lui-même "imparfait", c'est-à-dire différent, se fait du divin une représentation particulière, il se choisit dans les figures divines, celle pour qui il a une dévotion particulière (sanskrit : Ishta-devata).

L'erreur fondamentale de tout monothéisme, c'est la réduction, dans le discours, du divin à l'Un. Tout croyant monothéiste a alors tendance à imaginer que sa conception du divin unique est la seule bonne, et à nier les autres représentations. C'est la source du dogmatisme monothéisme.

Je pense, comme Auetos, que le monothéisme est la seule doctrine théologique incompatible avec le druidisme.

Citation :
Il est donc totalement faux de dire que les monothéistes se focalisent sur le niveau 1 (sur-céleste) car, à l’inverse des païens, ils nient, en vérité, ce niveau. Et cela, pour la majorité d’entre eux, sans même le savoir tellement ils sont persuadés du contraire.

Ce ne sont donc pas les païens, avec toutes leurs notions en -ismes qui se fourvoient, mais bien les monothéistes ou plutôt devrais-je dire les monolâtristes.
Je suis également d'accord avec ça. Ton argument est solide. D'ailleurs, il y a des "monothéistes", je veux dire des juifs, des chrétiens et des musulmans, qui ont conscience de ce problème, et qui cherchent à atteindre l'Un par la voie "apophatique" ou "négative", ce qui ne peut se faire que par le recours au "monde intermédiaire" ("céleste"). Ces "monothéistes"-là, qui ne le sont pas vraiment, partagent ton avis, Auetos. Bien que minoritaires et souvent opprimés par leurs corréligionnaires dogmatiques, ils existent depuis toujours, au sein même des trois religions abrahamiques (par exemple, le pseudo-Denys, ou Maître Eckhart, ou encore toute la théologie chiite). Je t'engage à nouveau à lire l'excellente étude de Henry Corbin, Le paradoxe du monothéisme.

J'aimerais parler de tout cela avec toi, Auetos, d'homme sincère à homme sincère. Rien ne vaut le dialogue direct et réel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 3 Jan 2011 - 13:05

Shocked Fergus ?!.
C’est vous l’auteur de ce message ? Vous avez été touché par la grâce divine ou bien…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 3 Jan 2011 - 13:13

Si ça interesse quelqu'un j'ai retrouvé le texte auquel je faisais référence par rapport à Jehovah un peu plus haut... et je l'ai traduit en français hier entre minuit et 4h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 3 Jan 2011 - 13:26

Bien sur mon frère Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 3 Jan 2011 - 18:22

Auetos a écrit:
Shocked Fergus ?!.
C’est vous l’auteur de ce message ? Vous avez été touché par la grâce divine ou bien…
Mais oui, c'est bien moi l'auteur. Non, j'attends toujours la grâce divine Smile .

Le problème, c'est qu'on mélange volontiers tout et n'importe quoi. Monothéisme philosophique et religions monothéistes. En réalité, seul l'islam sunnite est réellement monothéiste au sens strict, et encore faut-il en exclure le soufisme.

C'est ce monothéisme-là que je rejète, celui qui dit : il n'y a qu'un dieu, et point barre. La réalité spirituelle est bien plus compliquée que ça.

Myrddin, de quel texte parles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 3 Jan 2011 - 18:38

Un texte que j'ai trouvé dans un magazine sur les religions quand j'etais en Ecosse il y a quelques années, assez passionnant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 55
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   Lun 3 Jan 2011 - 18:41

Je suis preneur. Tout m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spiritualité celtique : la vision de Fergus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spiritualité celtique : la vision de Fergus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Spiritualité celtique : la vision de Fergus
» Le Canon de St Patrick (spiritualité celtique)
» Les druides, histoire et spiritualité des origines à nos jours, de Verdier & Bertin
» Vision/son , réel/surnaturel...
» Le Dictionnaire de Spiritualité Oeuvre monumentale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: