forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tradition primordiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Tradition primordiale   Jeu 6 Jan 2011 - 22:01

Nous sommes tous d'accord, je crois, pour dire que le druidisme (antique) était la branche occidentale de la tradition indo-européenne et, au-delà, de la Tradition primordiale.

Que signifie pour vous cette notion de Tradition primordiale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Lama
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 171
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Jeu 6 Jan 2011 - 22:38

"Je salue la demeure de toute science . De ton souffle est issue la parole éternelle, et de la parole l’Univers. Tu es le seigneur Maître de tous les éléments. En toi sont coordonnées les 3 énergies qui forment la nature du savoir :
Les pouvoirs de comprendre
Les pouvoirs de vouloir
Les pouvoirs d’agir
Tu es le roi du monde, le Grand Voyant dont les Dieux sont issus et en qui ils se résorbent à la fin. Puisse celui qui le premier vit naître l’intellect-universel, nous accorde l’intelligence "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 57
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Ven 7 Jan 2011 - 8:04

Primordial comme"premier" (donc pas issu d une croyance qui est issue d une croyance issue d une croyance, mais en lien direct avec les premières croyances de l humanité, d où MA croyance que le druidisme est natif)

Primordial comme primitif, dans le sens noble du terme, non encore entaché des derives mentales humaines, non brouillé par les elucubrations manipulatoires de quelques uns, non encore "evoulé" dans le sens devenu dogmatique ou sclerosé.
(comme sont devenues les croyances indo européennes qui n ont pas ete "endormies")
Primitif parceque c est la naure qui parle et pas un prophète, elle tient compte de notre cerveau limbique sans privililégier l unique intellect

Et "primordial" pour moi, parce que vital à ma vie et à mon équilibre spirituel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 53
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Ven 7 Jan 2011 - 12:25

Tout d'abord, cela est une "théorie" mise en place par René Guénon dans son oeuvre 'et oui, je l'ai lu moi aussi Smile )

Alors quand je dis théorie, je précise que par ce terme je n'entends pas hypothèse bien au contraire...
Il est clair qu'à à l'instar des symboles qui très "bizarrement" se retrouvent presqu'à l'identique dans toutes les sociétés humaines primordiales, alors qu'elles n'avaient pas de rapport entre elles, il est possible de penser qu'il y a une source invible qui projète son image dans le monde visible et qui a donc initié l'ensemble des ritualies connues.
Pour moi, cela est extrèmement séduisant et très proche de ce que je peux ressentir.
Cependant pour retrouver cette sophia perennis, il faut pouvoir s'extraire de la matière, et il est fort clair que notre société moderne et ses interférences matérialistes ne le favorise pas.
Je suis intimement convaincu que pour pouvoir faire ressortir la tradition celtique de son oubli, il faut travailler à la fois sur le "syntagme et le paradygme". A la fois étudier de façon très poussée la société celtique traditionnelle et s'imprégner totalement de son essence, et par ailleurs faire une vraie ascèse intellectuelle ainsi que des recherches véritablement médiumniques, afin de pouvoir capter la "lumière portée" venant de l'invisible. Et c'est par l'interaction de ces deux dimensions que notre Tradition sera peu à peu tirée de sa gangue d'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Cogan



Nombre de messages : 22
Localisation : Limousin
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Ven 7 Jan 2011 - 13:11

Pour moi le Druidisme n'est pas seulement la branche occidentale de la tradition indo-européenne mais le fruit de la rencontre entre cette voie et la religion chamanique des constructeurs de mégalithes...
Pour moi cette notion de tradition primordiale ne tient pas vraiment historiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cogan.canalblog.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Ven 7 Jan 2011 - 17:05

Très juste Myrddin-ar-Du…

La notion de Tradition primordiale (sophia perennis) fut développée par René Guénon.

Voir sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9rennialisme

Cependant, comme nous le fait entrevoir Myrddin-ar-Du, ne pouvons-nous pas envisager cette Tradition primordiale comme une, si ce n’est la, connaissance universelle d’origine non-humaine d’où seraient issues toutes les traditions spirituelles de l’humanité ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Ven 7 Jan 2011 - 18:57

Myrddin-ar-Du a écrit:
A la fois étudier de façon très poussée la société celtique traditionnelle et s'imprégner totalement de son essence, et par ailleurs faire une vraie ascèse intellectuelle ainsi que des recherches véritablement médiumniques, afin de pouvoir capter la "lumière portée" venant de l'invisible.
d'accord avec vous pour ça comme je suis en résonance avec ce qu'a dit Syd.
Revenir en haut Aller en bas
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 57
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Sam 8 Jan 2011 - 11:54

Citation :
si ce n’est la, connaissance universelle d’origine non-humaine d’où seraient issues toutes les traditions spirituelles de l’humanité ?
La première tentative en ce sens (de reliance à Cette Connaissance là) peut être vu dans la pratique chamanique (dans son sens authentique, communautaire et non neo chamanique j'entends) qui couvre l'ensemble de la planète aux périodes les plus archaïques et encore dans le sociétés les plus excentrées (protégées ?)
Là il y a plusieurs solutions, "avant, en premier " il y avait des pratiques chamaniques qui ont "évolué" vers des traditions plus en phase avec les besoins communautaires grandissant (en nombre et en technique) (c'est mon choix de croyance),
soit on croit que les traditions sont nées "par l'opération du saint esprit" un beau matin (ce que vous comprenez aisément ne me séduit pas trop comme croyance hihiihihi)
Soit on tient compte de la croyance en une tradition première tel un culte de LA Déesse Mère mais dissocie du chamanisme

Bien entendu cela implique que l'on rejette la possible émergence de la Tradition Celtique par le biais extra terrestre, Atlantide et compagnie
... geek

Pour ma part je me tourne vers à la croyance en Une Déesse Mère et aux sources chamaniques des religions dites natives (en conséquence de ce fait)
Maintenant je ne refuse pas de réfléchir sur d'autres possibles.
Par contre je ne crois pas en une religion d'un Couple unique de dieux copulateurs, cela est inclue dans le polythéisme même.

La question que je me pose c'est comment la Tradition Celtique s'est-elle mise en place ?
Je n'arrive pas à croire qu'elle ait pu émerger de rien qui ne soit en rapport avec ce qui l 'a précédée sur le sol européen dans un sens large du terme
D'où mon avis d'une Tradition "Native" et "Première" reliée "direct live" à cette source non humaine dont parle Auetos et dont nos Ancêtres n'avaient pas perdu la trace.

Mais le débat reste ouvert


bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Sam 8 Jan 2011 - 12:32

Merci de vos réponses.

Je crois qu'il y a deux façons de considérer cette Tradition primordiale : sous l'angle historique, ou sous un angle "an-historique".

Sous l'angle historique, cela consisterait à penser qu'une seule "religion" ou "tradition" existait dans un passé lointain, et serait à l'origine de toutes les traditions authentiques qui en dérivent. C'est ce que semble dire Guénon lui-même.

L'angle "an-historique", qui a ma préférence, considère que cette Tradition primordiale existe "quelque part", hors du temps de notre monde, et qu'elle inspire depuis toujours des Sages, des voyants, des prophètes, ceux qui y ont accès d'une manière ou d'une autre. Pourquoi pas par des techniques chamaniques, la méditation, l'introspection, etc.

La Tradition primordiale s'identifie alors à "la Source" à laquelle on peut puiser, mais elle doit ensuite être transmise dans un cadre culturel et géographique défini qui, lui, est soumis au temps. C'est ce qui donne les traditions particulières - dont la Tradition celtique.

Bien entendu, tout ça est très simplifié, et sans doute y a-t-il dans la réalité un peu des deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Sam 8 Jan 2011 - 17:46

Fergus a écrit:
La Tradition primordiale s'identifie alors à "la Source" à laquelle on peut puiser, mais elle doit ensuite être transmise dans un cadre culturel et géographique défini qui, lui, est soumis au temps. C'est ce qui donne les traditions particulières - dont la Tradition celtique.
Au niveau géographique, est-ce qu'une personne vivant totalement la tradition druidique à l'autre bout du monde (même à un endroit où il n'y a jamais eu de populations celtes) ne vivra pas le druidisme alors qu'elle résonera par rapport à des mythes et symboles druidiques (non liés à un pagus mais planétaires) comme la déesse-mère, le soleil, les dieux...la mythologie celtique?

Il me semble que le cadre ne peut être que culturel avec juste des mythes et des symboles si on veut rassembler tout le monde et soutenir l'aspect an-historique, qui est aussi ma préférence.
Revenir en haut Aller en bas
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 57
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Sam 8 Jan 2011 - 19:38

Soit Yamni et il existe des Druides de par le monde ....

Cependant, ma vision des choses, me fait penser que dans ce cas, le souffle sacré de LA Terre, son chant, sa mémoire, le lien que l'on peut avoir avec, n'est pas. Nous ne posons pas nos pieds sur son dos, nous survolons son espace.
Poser ses pieds c'est relier notre chair à Sa chair et alors entre en ligne de compte l'histoire et la culture de ce qui a été .. (est ? Sera ?)
Cela est le fondement de toutes la pratiques primitives (premières) aucun Amérindien, Aborigène, Chaman Eurasien ne conçoit le sacré sans le chant de la Terre, L'homme et la Terre ont des liens sacrés : l'esprit du lieu est fait aussi de cette histoire et de la culture qui s'y est développée comme les végétaux et les animaux
IL semble que l'on peut vivre le druidisme sur le plan uniquement de l"Esprit", je connais des personnes qui le font et le font avec beauté. Mais il me semble que dans la "Tradition" se lisent ces traces de lien à la Terre Sacrée (lieux sacrés) mais que le mot même de "Tradition" ne peut se départir de ce sens.

Enfin c'est ainsi que j'aime le vivre :-))

Invoquer Sequana au bord du Nil, serait pour moi sacrilège, l'y installer colonisation spirituelle.

Bien sûr cela ne vaut pas pour tous ....

Citation :
Sous l'angle historique, ...
L'angle "an-historique",
Les deux ?
Un axe vertical, (l'historique )
Un axe horizontal (l'an historique)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Sam 8 Jan 2011 - 20:44

Comme le CNRS a fait une expérience concluante de la conscience collective des arbres, j'ai cette même croyance avec la terre, les lieux sacrés, l'Homme :

Je pense que nous sommes tous reliés et le fait que les deux serpents énergétiques de la terre serpentent la planète avec son réseau de Leylines me fait penser que cette toile énergétique ne peut nous permettre de cloisonner des secteurs de terres afin d'associer Tradition et géographie puisque de n'importe où nous nous trouvons, nous sommes reliés à tous les lieux, tous les esprits du lieu ainsi que leurs énergies.

La tradition druidique vient, pour moi, d'une fusion du peuple indo-européen, néolithique et mégalithique . De quel ratio, cela n'a pas d'importance pour moi. Ce qui compte, c'est que j'ai la conviction que ces peuples ont partagé et comparé leurs modes de vie et leurs cultures et qu'il en est ressorti quelque chose d'hybride. Dans l'optique de ce partage, l'important n'est pas de savoir pour moi si dans cette histoire passée, la tradition druidique est relié au pagus indo-européen ou à celui des autochtones mais de se rendre compte de ce qu'est le druidisme d'aujourd'hui, de ce qui l'est devenu et où il est vivant (partout dans le monde).

Si quelqu'un au Canada ou en Australie fait un rituel druidique avec intention et esprit, il laisse une trace indélébile sur le lieu le rendant à tout jamais pour moi un lieu avec une histoire relié au druidisme.

Mais ceci n'est que ce que je crois en ce moment...

Revenir en haut Aller en bas
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 57
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 7:22

Citation :
La tradition druidique vient, pour moi, d'une fusion du peuple indo-européen, néolithique et mégalithique .
De mon coté je ne vais pas encore citer les travaux d'érudits sur lesquels s'appuient mes croyances (Eluère, conservatrice en chef des musées nationaux, et Galliou Maitre de conférence à Brest) je pense quil n'y pas pas fusion, mais continuation, en tous cas, pas de horde de Celtes envahissant l'Est
Comme quoi toutes les thèses peuvent être avancées. A chaucn de s'y trouver ;-)

Citation :
qu'est le druidisme d'aujourd'hui, de ce qui l'est devenu et où il est vivant (partout dans le monde).
Il est ça, effectivement, mais sous un angle philosophie voire spiritualité, non pas sous un angle religieux natif, premier
L'angle d'approche auquel tu fais reference, que je connais bien, permet ce type de pratique, mais cela n'exclu pas la manière dont je le pratique.

Citation :
Si quelqu'un au Canada ou en Australie fait un rituel druidique avec intention et esprit, il laisse une trace indélébile sur le lieu le rendant à tout jamais pour moi un lieu avec une histoire relié au druidisme.
Ben justement c'est ce qui me derange, de quel droit je laisse "ma" trace ...
Cest ce qu'ont fait les Chrétiens, religion venue dOrient, en implantant leur Dieu sur notre Terre Sacrée, c'est ce qu'on fait les Romains .... c'est "quelque part" de la colonisation spirituelle.
Comment se comporte t-on quand on est chez des amis ? Installe t-on de fait son autel de prière dans leur salon ?
N'essuie t-on pas nos pieds sur le paillasson en entrant ? ...

Mais cela n'est pas un jugement de valeur, c'est un constat, un angle de vue, le mien

Quand cette colonisation est un fait historique, il est bien evident que les croyances suivent, mais cela n'empeche pas d'avoir "en conscience " et de respecter l'anteriorité et la chant de la terre, comme savent le faire certains Druides Canadiens, qui ont tout à fait trouvé leur place dans le respect du lieu.

Cette échange touche un point clé de notre fonctionnement humain, celui de l'appartenance à un groupe, appartenance à la Terre et celui de notre universalité....

Levi Srauss a parfaitement bien etudié le phenomène à deux mouvements, celui d'avoir besoin de faire partie d'un groupe restraint et celui d'universaliser notre appartenance. (mondialiser ?°) Ainsi le rythme de vie nous amène a glisser d'une tendance à l'autre, sachant que la "Sagesse" serait peut-être d'avoir conscience des deux et de les assumer afin de ne jamais tomber dans les extrêmes. Pour ceux que ça interresse lire "Race et histoire" du même auteur.

Merci Yamni de cet échange qui touche des points sensibles, mais clés, de notre humanité et de notre pratique. Cela permet, en outre de démonrer si cetait encore à faire que le Druide est DruidismeS ;-))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 9:41

Je comprends tes arguments que je trouve pertinents malgré que je pense un peu différemment. Ce qui m'embête, c'est que cela voudrait dire que beaucoup se rattache au druidisme sans en avoir d'autre contact de la terre que par l'esprit, ce qui me mets mal à l'aise parce qu'une terre rattachée à une tradition et une religion a toujours été source de conflits et de guerres. De plus, figer une terre par rapport à une tradition me semble contraire, je crois, aux valeurs du druidisme qui dit que tout est en mouvement.

Citation :
Ben justement c'est ce qui me derange, de quel droit je laisse "ma" trace ...
Cest ce qu'ont fait les Chrétiens, religion venue dOrient, en implantant leur Dieu sur notre Terre Sacrée, c'est ce qu'on fait les Romains .... c'est "quelque part" de la colonisation spirituelle.
Comment se comporte t-on quand on est chez des amis ? Installe t-on de fait son autel de prière dans leur salon ?
N'essuie t-on pas nos pieds sur le paillasson en entrant ? ...
Je ne peux qu'être en accord qu'il faut respecter le lieu (comme toutes choses) mais quand je parle de "trace", je ne parle pas de laisser quelque chose de matériel. Tu auras beau construire énergétiquement le temple, tracé le cercle puis à la fin, avec le plus grand respect, tout enlever, il en restera toujours une "trace" laissée par la pensée, et une intégration faîte pour toujours par le lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 9:59

Citation :
qu'est le druidisme d'aujourd'hui, de ce qui l'est devenu et où il est vivant (partout dans le monde).

Il est ça, effectivement, mais sous un angle philosophie voire spiritualité, non pas sous un angle religieux natif, premier
L'angle d'approche auquel tu fais reference, que je connais bien, permet ce type de pratique, mais cela n'exclu pas la manière dont je le pratique
Je réfléchis à ton argumentaire, Syd, et j'ai une question par rapport à ça :

Ou fixes-tu la limite de la terre sacrée du druidisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Syd
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 57
Localisation : Berry
Date d'inscription : 31/05/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 12:35

Citation :
mais quand je parle de "trace", je ne parle pas de laisser quelque chose de matériel.

hihi moi non plus justement
La trace matière se détruit, la trace spirituelle infuse et s'imprègne .....

Pour ta dernière question huhuhu
Pour moi - Le "Druidisme " est lié aux terres celtiques c'est à dire l'Europe dans le sens large du terme *, avec des frontière plus ou moins mouvantes et / ou naturelles
L'attitude "druidique" ferait de moi un chaman si je partais vivre en Mongolie, parce que c'est la Terre qui parle ..
Bien sûr que L'Est et l'Ouest sont partout .. et l'Eau et l'Air, mais le Dieu, le NOM du Dieu : Invoquer Ma Déesse c'est l'incarner, l'infuser ....
hi les "Pop" de Danu SONT l'émanation de Dana ....
Pour moi le sacré de la terre c'est la Matière, la matière naturelle (et non celle générée par l'Homme) Les Traditions natives sont nées de la Terre via une culture (relation entre les hommes et leur biotope)

C'est sûr que la tendance d'aujourd'hui est à la spiritualité globale, je suis peut-être un dinosaure, un vieux machin archaïque ; je m'en fiche ;-)) Mes voisins sont mes amis non mes sujets et ma maison n'est pas leur cour de recréation.

Alors peut-être oui nous touchons là un point clé !
La Tradition Celtique serait ce que je pratique (liée à la Terre)
là où le Néo Druidisme serait cette pratique héritière mais non plus liée à la Terre ???
Je sais que c'est difficile de répondre à ces questions, car on entre dans des idées qui peuvent ouvrir sur des conflits que certains affectionnent.
J'espère que nous sommes bien Ok sur le fait que nous ne sommes pas sur ce registre.
Mais ce serait bien d'avoir d'autres visions, d'autres approches ?
Qui s'y colle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesyd.wordpress.com
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 13:31

Je vais encore jouer mon rôle de poil à gratter et d'avocat du diable... Je n'adhère pas du tout à une vision qui identifierait "le" druidisme à des "terres celtiques".

Qu'est-ce qu'une terre celtique ? N'oublions pas que, qu'on le veuille ou non, les peuples celtiques, ou la culture celtique, sont venus de l'est, eux aussi. Certaines terres ont été habitées par des Celtes, puis ont cessé de l'être. D'autres ne l'étaient pas, puis le sont devenues. La Galatie turque est-elle une terre celtique ? Certaines terres étaient-elles celtiques avant l'arrivée des Celtes ? L'étaient-elles aussi avant qu'il y ait des hommes ? Une terre n'est celtique que parce que des Celtes l'habitent.

Je crois qu'il y a un risque d'idolâtrie à sacraliser une terre particulière, au motif qu'à une certaine époque, des Celtes y ont vécu - ce qui, d'ailleurs, reviendrait à identifier l'origine de la sacralité dans le peuple, et non dans la terre. Ce qui est sacré - parce que image du divin - c'est la Terre dans son ensemble, et plus encore : le Cosmos. Aucun endroit de notre planète n'est profane.

Par ailleurs, il peut y avoir des endroits où la sacralité du Cosmos est plus manifeste, plus perceptible qu'ailleurs : un paysage de beauté où s'exprime la poésie divine, un lieu où se sont produits des évènements particuliers, un lieu consacré par des rites... Par contre, le lien entre nous et notre "pays" (au sens de pagus) est nécessairement fort et signifiant. Tout lieu où je vis est sacré pour moi (et pas forcément pour d'autres), parce que je l'investis d'une charge émotionnelle, parce que j'y vois l'expression d'un "numen" particulier.

Le "colonialisme" que tu critiques, et que tu reproches au christianisme, Syd, est un des constituants fondamentaux de la mentalité indo-européenne, depuis toujours, avant et après le christianisme. Nos ancêtres lointains emportaient avec eux leurs dieux et leurs autels, et "sanctifiaient" les terres qu'ils colonisaient, souvent au détriment des peuples autochtones. Le christianisme, en faisant la même chose, en est un héritier évident, même si ça ne nous plaît pas. Si on considère le christianisme "officiel" comme une synthèse d'éléments d'origine juive, égyptienne, grecque, romaine, il me semble que le colonialisme tient bien plus aux composantes indo-européennes que juives, pour qui une seule terre est la patrie... Ca fait mal d'entendre ça, peut-être, quand on assimile druidisme et valeurs modernes et New Age telles que féminisme, anticolonialisme ou écologisme.

Je voudrais aussi aborder une question qui me semble importante : le druidisme n'a jamais été une tradition "pure", exempte de tout élément "étranger". Aucune tradition ni doctrine n'est "pure", toutes résultent d'héritages divers, d'influences, de mélanges, de réinterprétations. Aucune n'est figée pour léternité, ni ne cesse d'évoluer sous l'influences d'éléments variés. La religion des Bituriges en 120 av. J.C. n'est pas la même que celle de leurs ancêtres deux siècles plus tôt, ni que celle des Leuques, ni que celle de l'Irlande deux siècles plus tard. Il y a entre ces différentes expressions des points communs, mais aussi des divergences parfois radicales. Pourquoi ? C'est parce que toute tradition, bien qu'elle provienne de la Tradition primordiale "idéale" (au sens des Idées platoniciennes), est soumise à l'entropie inhérente à la nature humaine, à l'histoire et au temps, au changement.

Alors, de quel "druidisme" parlons-nous ? Chacun, selon ses penchants, optera pour telle forme de la Tradition celtique, et il en aura le droit. Mais personne n'a le droit de prétendre détenir le "pur" druidisme, qui n'a jamais existé (la même chose est vraie pour toutes les traditions de l'humanité, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 53
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 13:44

Je suis d'accord sur tous les points avec toi Fergus, mis à part que le fait "d'exporter" sa religion, n'est pas le fait forcément d'une ethnie spécifique, mais de tous les peuples conquérants et/ou impérialistes. Est-ce forcément à relier aux indo-européens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 13:51

Non non, bien sûr, il y a d'auters peuples conquérants, en dehors des Indo-Européens, mais chez ces derniers, c'est une composantes particulièrement forte. C'est beaucoup moins le cas des Sémites, par exemple, ou des Dravidiens de l'Inde, ou même des Chinois, des Japonais (sauf récemment...), etc. Qu'on le veuille ou non, notre civilisation occidentale colonialiste s'est développée en milieu indo-européen - même s'il y a d'autres composantes, comme la partie sémitique du christianisme.

Ne faisons pas d'angélisme. Nos ancêtres Celtes ont été des guerriers, pas particulièrement démocrates ni vraiment féministes (même si, je sais, le statut de la femme était mieux qu'ailleurs, on était loin de l'égalité), et encore moins des écologistes. La forêt gauloise a été particulièrement exploitée et défrichée, dès avant la conquête romaine.

Myrddin, je n'ai pas employé le terme d' "exporter sa religion", qui pourrait signifier "convertir" d'autres peuples. Ce n'est pas le cas des Celtes. La conquête, par contre, est une autre forme d'exportation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 53
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 13:54

Fergus a écrit:
Nos ancêtres Celtes ont été des guerriers, pas particulièrement démocrates ni vraiment féministes (même si, je sais, le statut de la femme était mieux qu'ailleurs, on était loin de l'égalité)

Pfffffff, vil rancunier ! Laughing geek Very Happy he he he
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 14:47

Very Happy
A titre personnel, je suis pour l'égalité de dignité entre hommes et femmes, et pour la complémentarité, ce qui implique des différences, notamment dans les domaines rituels et initiatiques, comme il a été dit sur un autre fil de ce forum. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uindobrennos
Druide
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 40
Localisation : PAYS TECTOSAGE
Date d'inscription : 17/10/2010

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 16:05

Citation :
Je voudrais aussi aborder une question qui me semble importante : le druidisme n'a jamais été une tradition "pure", exempte de tout élément "étranger". Aucune tradition ni doctrine n'est "pure", toutes résultent d'héritages divers, d'influences, de mélanges, de ré interprétations. Aucune n'est figée pour l' éternité, ni ne cesse d'évoluer sous l'influences d'éléments variés.
Tout a fait d'accord.
Nous sommes, j'espère du moins , tous au clair sur le fait que les Celtes , arrivant des terres de l''est ont "soumis" les peuplades Chalcolithiques vivant déjà sur place, MAIS, il semblerait qu'une fusion de la tradition ancienne ai eu lieu plutôt qu'une simple "annihilation".
Notre dieu Cernunnos en est un indéniable exemple. Issu des traditions paléolithiques, puis Néolithique, chalcolithique et druidique ensuite, il est en lui même un lien fort entre l'avant, le pendant et l'après.....
La "pureté" du druidisme quand à son origine non "métissé" n'est pas à démontrer, puisqu'elle n'existe paz non plus à mon sens...

Citation :
A titre personnel, je suis pour l'égalité de dignité entre hommes et femmes, et pour la complémentarité, ce qui implique des différences, notamment dans les domaines rituels et initiatiques, comme il a été dit sur un autre fil de ce forum.
La femme n'est elle pas initiée d'office ?








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 16:33

uindobrennos a écrit:

Nous sommes, j'espère du moins , tous au clair sur le fait que les Celtes , arrivant des terres de l''est ont "soumis les peuplades Chalcolithiques vivant déjà sur place, MAIS, il semblerait qu'une fusion de la tradition ancienne ai eu lieu plutôt qu'une simple "annihilation".
Je crois que c'est toujours le cas, sans exception, bien qu'à des degrés divers. Le vaudou haïtien, par exemple, est une fusion des religions animistes des esclaves africains déportés et du christianisme français du XVIII° siècle.

Citation :
la femme n'est elle pas initiée d'office?
C'est-à-dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 17:51

Pour certains, la femme, du fait de son pouvoir de donner la vie, sera à tout jamais initiée.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Fergus



Nombre de messages : 503
Age : 54
Localisation : Gortona
Date d'inscription : 08/01/2006

MessageSujet: Re: Tradition primordiale   Dim 9 Jan 2011 - 18:12

Chacun son truc. Je trouve ça un peu facile. L'initiation est un processus spirituel, pas seulement une expérience naturelle, aussi forte soit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tradition primordiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tradition primordiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tradition primordiale
» Le mystère du yéti à la lumière de la tradition biblique d'Attilio Mordini
» Kabbale et Chevalerie
» Perception du druidisme
» si la majorité des terriens devenait vraiment respectueuse en matière religieuse ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Croyances des Druides-
Sauter vers: