forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tarvos Trigaranos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Tarvos Trigaranos   Jeu 7 Avr 2011 - 12:46

bonjour,

dans la même optique que le serpent-bélier , je cherche des informations sur le Tarvos Trigaranos (taureau aux trois grues ) si quelqu'un à des informations à ce sujet , je suis là encore preneur Very Happy

voici ce que j'ai à ce sujet , je cite :

"Gaule
Le Taureau aux Trois Grues représente l'alliance des forces telluriques et de la connaissance; divinité très fréquemment représentée sur l'ensemble du territoire gaulois, ses trois grues deviennent trois cornes représentant les trois phases de la Lune"

ou alors :

"TARVOS
Le taureau sacré surmonté de 3 grues, Tarvos Trigaranos (tarvos « taureau » et garan « grue ») figure sur le Pilier des Bautes de Lutèce. Il existe aussi un taureau à 3 cornes, présent surtout dans les territoires séquanes, lingons, helvètes et les peuples rhénans, où il accompagne fréquemment Teutatès. Le culte de Cybèle remplace celui du taureau à 3 cornes dans la vallée du Rhône."

merci pour vos informations

amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 7 Avr 2011 - 17:20

Demande à Setanta; il avait bien étudié la question des grues, en rapport avec le Pilier des Nautes si mes souvenirs sont corrects Very Happy

Quant à Teutatès, ce terme renvoie au Dieu protecteur de la tribu, une sorte d'hénothéisme donc. Il ne s'agit pas d'un nom de divinité mais une fonction de Dieu protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 7 Avr 2011 - 20:19

bonsoir,

le pilier des Nautes est très important dans beaucoup de domaines Wink je vais voir certaines réponses , d'ici quelques jours , sinon je demanderais à Setanta

merci pour l'info Very Happy

bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 8 Avr 2011 - 9:32

En fait, je m'étais davantage occupé des grues que du taureau, en partant des travaux de Jean-Jacques Hatt. De même les Piliers des Nautes étaient, là, considérés comme élément d'un ensemble et non comme un élément observé individuellement...
Dans son interprétation du chaudron de Gundestrup, Jean-Jacques Hatt a pu élaborer le schéma du mythe représenté:
A certains moments de l’année, Rigani la grande Déesse, épouse de Taranis était reine du ciel. Puis elle descendait aux « enfers » (c’est le mot employé par Hatt mais perso je préfère « Monde d’en bas » ou « Autre monde » à cause des « images » qu’on attache aux « Enfers »), accompagnée de deux compagnes pour retrouver son second fiancé et futur époux Esus, alors sous la forme de Cernunnos. La jalousie et la fureur de Taranis les transformaient en grues. Dans la suite le sang des taureaux sacrifiés leur permettait de retrouver leur forme « humaine ». Rigani épousait Esus, revenu sur la terre. Mais un peu plus tard elle allait de nouveau retrouver Taranis et Esus redevenait Cernunnos.
Ainsi de suite, ce mythe comportait un cycle saisonnier de pérégrinations et de métamorphoses.
Le souvenir attaché à la descente aux enfers de la déesse est conservé la nuit des Mères (24-25 décembre)

La question est de savoir qui sont ces deux autres déesses… selon Yves Kodratoff dans son livre sur « les Runes » : » l’analyse de Hatt du chaudron de Gundestrup décrit la grande déesse Celte Rigani, accompagnée de deux déesses servantes, descendant du ciel sur terre au solstice d’hiver. Rigani devient alors la déesse des morts pour un certain temps ». Outre le fait que la déesse ne descend pas du ciel sur terre mais dans le Monde d’en bas, Kodratoff, qui est un nordisant, est le seul à employer les mots « déesses servantes » … je n’ai en ce qui me concerne, jamais entendu dire qu’il puisse exister des déesses « servantes » dans la mythologie ou le panthéon celtes.
Hatt, quant à lui, n’emploie que les mots « mères », « compagnes » et « acolytes » ce qui ne présente aucune idée de subordination.
Même si les trois déesses sont très individualisées et présentées comme distinctes les unes des autres, il est aussi possible que la déesse Rigani soit ici envisagée sous son triple aspect car on sait en effet qu’en Gaule la Grue Sacrée représente la Déesse Mère triple, la force créatrice du monde. De même les déesses-mères ou/et les matronae sont souvent représentées par deux ou par trois …
Un détail m’intrigue aussi, c’est la plaque où figurent les trois déesses: Hatt souligne que « les deux grues en haut de la plaque représentent l’aboutissement de la métamorphose des deux acolytes de la déesse »… mais qu’en est-il de la grande déesse ? pas de grue pour elle, il n’y en a que deux sur la plaque… où voir l’aboutissement de sa métamorphose à elle ? on ne le voit pas sur le Chaudron en fait, il faut le chercher ailleurs car il faut savoir que Hatt ne fait pas reposer sa thèse uniquement sur le chaudron de Gundestrup mais la fait découler également d’un bas relief du Mont Berny, d’un bas relief de Vendeuvres, d’un relief sur terre sigillée de Boucheporn, d’aediculae de Mayence et d’ailleurs, de l’autel de Saintes, des piliers des Nautes de Paris, et d’un certain nombre d’autres monuments ce qui la rend d’autant plus crédible même si, dans les milieux dits « autorisés », on ne s’est pas privé de la critiquer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 8 Avr 2011 - 11:46

Et si le Taruos Trigaranos était la représentation de la constellation de même nom ?

Tout y est, le taureau et les grues, perchées sur son épaule.


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 8 Avr 2011 - 14:08

Setanta a écrit:
En fait, je m'étais davantage occupé des grues que du taureau, en partant des travaux de Jean-Jacques Hatt. De même les Piliers des Nautes étaient, là, considérés comme élément d'un ensemble et non comme un élément observé individuellement...
Dans son interprétation du chaudron de Gundestrup, Jean-Jacques Hatt a pu élaborer le schéma du mythe représenté:
A certains moments de l’année, Rigani la grande Déesse, épouse de Taranis était reine du ciel. Puis elle descendait aux « enfers » (c’est le mot employé par Hatt mais perso je préfère « Monde d’en bas » ou « Autre monde » à cause des « images » qu’on attache aux « Enfers »), accompagnée de deux compagnes pour retrouver son second fiancé et futur époux Esus, alors sous la forme de Cernunnos. La jalousie et la fureur de Taranis les transformaient en grues. Dans la suite le sang des taureaux sacrifiés leur permettait de retrouver leur forme « humaine ». Rigani épousait Esus, revenu sur la terre. Mais un peu plus tard elle allait de nouveau retrouver Taranis et Esus redevenait Cernunnos.
Ainsi de suite, ce mythe comportait un cycle saisonnier de pérégrinations et de métamorphoses.
Le souvenir attaché à la descente aux enfers de la déesse est conservé la nuit des Mères (24-25 décembre)

La question est de savoir qui sont ces deux autres déesses… selon Yves Kodratoff dans son livre sur « les Runes » : » l’analyse de Hatt du chaudron de Gundestrup décrit la grande déesse Celte Rigani, accompagnée de deux déesses servantes, descendant du ciel sur terre au solstice d’hiver. Rigani devient alors la déesse des morts pour un certain temps ». Outre le fait que la déesse ne descend pas du ciel sur terre mais dans le Monde d’en bas, Kodratoff, qui est un nordisant, est le seul à employer les mots « déesses servantes » … je n’ai en ce qui me concerne, jamais entendu dire qu’il puisse exister des déesses « servantes » dans la mythologie ou le panthéon celtes.
Hatt, quant à lui, n’emploie que les mots « mères », « compagnes » et « acolytes » ce qui ne présente aucune idée de subordination.
Même si les trois déesses sont très individualisées et présentées comme distinctes les unes des autres, il est aussi possible que la déesse Rigani soit ici envisagée sous son triple aspect car on sait en effet qu’en Gaule la Grue Sacrée représente la Déesse Mère triple, la force créatrice du monde. De même les déesses-mères ou/et les matronae sont souvent représentées par deux ou par trois …
Un détail m’intrigue aussi, c’est la plaque où figurent les trois déesses: Hatt souligne que « les deux grues en haut de la plaque représentent l’aboutissement de la métamorphose des deux acolytes de la déesse »… mais qu’en est-il de la grande déesse ? pas de grue pour elle, il n’y en a que deux sur la plaque… où voir l’aboutissement de sa métamorphose à elle ? on ne le voit pas sur le Chaudron en fait, il faut le chercher ailleurs car il faut savoir que Hatt ne fait pas reposer sa thèse uniquement sur le chaudron de Gundestrup mais la fait découler également d’un bas relief du Mont Berny, d’un bas relief de Vendeuvres, d’un relief sur terre sigillée de Boucheporn, d’aediculae de Mayence et d’ailleurs, de l’autel de Saintes, des piliers des Nautes de Paris, et d’un certain nombre d’autres monuments ce qui la rend d’autant plus crédible même si, dans les milieux dits « autorisés », on ne s’est pas privé de la critiquer…

Très intéressant; tu as plus développé ici les sources que tu ne l'avais fait je ne sais plus trop où et cela donne des pistes à lire et comprendre concernant la Grande Déesse-Mère.

Concernant la transformation en grue, c'est un "mythe" relativement fréquent que la transformation en oiseau d'une divinité ou d'un héros, comme les enfants de Lir, Oengus, etc. On confond l'oie et le cygne, parfois, mais la grue a-t-elle la même symbolique? Et concernant l'aspect de corneille que prennent parfois les Bansidh?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 8 Avr 2011 - 21:43

bonsoir,

merci pour ce travail formidable Setanta , merci à toi aussi Auetos ,merci aussi Gwenaël.
j'avoue que je n'avais pas grand chose sur le tarvos trigaranos , mise à pars mon ressenti sur le fait que je devais en parler pour Beltaine/Beloténnia , car je le ressent très fort ....c'est une image très puissante !!

bonne soirée à tous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mar 12 Avr 2011 - 9:47

Concernant les trois grues, on les retrouve liées à la Déesse Cliodhna, bien que la tradition varie et que ce soit parfois trois corneilles qui l'accompagnent. Ces oiseaux semblent avoir un rôle psychopompe (leur chant guérit ou donne le sommeil éternel), comme cela est le cas pour les corneilles de la Morrigan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Dim 17 Avr 2011 - 10:13

bonjour,

merci pour ses précisions gwenaël ; mais il n'y aurais pas aussi une idée sur le chiffre trois, qui en druidisme et les autres religions sont important, voir sacré ?

le chiffre trois est bien celui de la déesse..... Wink sur le pilier des nautes nous avons le taureau (plutôt masculin) et les trois grues (plutôt féminin) ? point de vue symbolique nous avons aussi :

le taureau plutôt "terrestre" qui est fécondé par le divin (le chiffre 3 =divin )

je cherche , je cherche Very Happy

en tout cas merci à tous pour ses réflexions.....

bonne journée sous Sulis Diies sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Lun 18 Avr 2011 - 15:08

La triade divine uniquement féminine, de la Déesse comme tu le dis, fait partie de la Wicca, pas du Druidisme; on retrouve la triple figure divine masculine également (comme pour Lug-Dagda-Ogmios).

De même, si l'on parle de certaines Déesses, elles dépassent parfois la simple triade, comme pour la Morrigan que l'on retrouve aussi sous les "traits" de Macha et de Badb Catha mais également sous ceux de Nemain voire de Medb ou de Scathach (avis personnel); dans le cas présent, c'est surtout le nom qu'elle porte et ce qu'il évoque comme fonction ou trait qui importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Lun 18 Avr 2011 - 17:15

bonjour,

Gwenaël je te remercie pour tes idées , mais ne suis pas tout à fait d'accord avec toi , tout d'abord je n'ai pas dit qu'elles étaient exclusivement féminines et ensuite je ne parle pas de Wicca (cette branche n'est pas la mienne même si je la respect )..... mais de symbolique . assez souvent le chiffre trois est plutôt féminin .

pour ce qui est des déesses ; n'y a t'il pas les trois macha ?, les matrones sont bien trois ? mais aussi la triple Birgit ? ou bien dans d'autres traditions (du nord ou autres) ou bien les trois déesses mères . il y a bien sûr les divinités masculines par trois je suis d'accord.

donc pour la fonction et le trait , je suis d'accord , mais le nombre et/ou chiffre aussi à sa valeur à ne pas omettre . Very Happy exemple : si l'on trouve 1,2 , 3 ou 5 ou 9 divinités ou X , c'est qu'il y a une raison ...voilà ce que je voulais dire .

merci encore.... Very Happy

amicalement sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Lun 18 Avr 2011 - 18:10

Pourquoi le 3 serait-il plus féminin que masculin, selon toi? Les triples figures (ou triades) sont aussi bien masculines que féminines, comme je l'écrivais plus haut.
De plus, les Matrones ne sont pas toujours représentées par trois et n'ont strictement rien à voir avec l'aspect vierge, mère et vieille tel que j'ai eu à le lire parfois; elles sont des Déesses-Mères et représentent fertilité et abondance.
Les triades, selon les spécialistes, se référent plutôt à la structure tripartite dumézilienne qu'à un quelconque aspect purement ésotérique.

Quant à certaines triades du type Dana - Brigid - Morrigan, je pense qu'elles sont plutôt influencées par la Wicca et autres traditions ésotériques modernes étant donné que le renouveau druidique est tout de même imprégné de Franc-Maçonnerie.

Tout comme pour certains, l'aspect passif de la divinité peut être aussi bien masculin que féminin, de même pour l'aspect dynamisant, pourquoi cela serait-il différent pour les divinités triples? Revoir la symbolique du Triskel dans le cas présent est intéressant.

Concernant justement ces aspects, j'aimerais avoir l'avis d'autres druidisants sur le fait que l'on évoque un seul principe divin féminin dont toutes les déesses ne seraient qu'émanations; si il est dit que les Déesses ET les Dieux sont les DESCENDANTS de Dana, il n'est dit nulle part, à ma connaissance, que Brigid, Eithne ou Dana ne sont d'une seule et même Déesse; elles sont d'ailleurs bien trop différentes dans leurs origines (Fomoire ou Tuatha de Danann voire les deux), attributs et fonctions que pour pouvoir évoquer cela.
Je ne parle pas, ici, de la Monade qu'à très bien évoquée Auetos mais plutôt des aspects "différenciés" des différentes divinités et des Déesses en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Lun 18 Avr 2011 - 19:24

re bonjour Gwenaël,

oui je suis d'accord avec toi sur beaucoup de tes dires ,il n'y a pas ambiguïté .....

pour les matrones , elles sont souvent par trois quand même , même si on en trouve seule, ou à deux !

pour les triades ; on est d'accord sur la forme , car en lisant certains écrits (ceux d'Auetos aussi ) il parle de divinités triple comme en Inde par exemple ....maintenant je t'avoue que je ne suis pas non plus un spécialiste en la question Embarassed

à suivre.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Lun 18 Avr 2011 - 19:49

merci Gwen de poser cette question ... il y a bien longtemps que je m'interroge moi même sur ce principe féminin divin qu'on nous présente comme unique ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mar 19 Avr 2011 - 9:34

bonjour,

oui moi aussi je me suis déjà posé la question....je pense qu'en fait c'est le principe féminin unique mais multiple à la fois , comme le principe masculin d'ailleurs....

ce ne sont que des facettes de la déesse ou du dieu Smile même si ils sont différents .....là encore ce n'est que mon point de vue et là encore je ne suis pas assez caler dans ce domaine (pour l'instant ) Embarassed mais j'apprends ....

bonne journée sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 497
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mar 19 Avr 2011 - 10:21

marcassin a écrit:

ce ne sont que des facettes de la déesse ou du dieu
ce ne sont pas mes croyances mais c'est une théorie qui semble avoir cours dans le paganisme contemporain ... parmi d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mar 19 Avr 2011 - 10:53

En effet, le Dieu et la Déesse n'ont rien de celte, pas selon les sources que l'on possède du moins. Cela relève plus de la vision wiccane qu'autre chose. Et si l'on veut parler correctement, on devrait plutôt dire que les différentes divinités masculines et féminines sont des facettes de la Nature (ou de la Grande Déesse-Mère connue depuis la préhistoire?), à peut-être mettre en parallèle avec la descendance de Dana concernant les Tuatha de Danann. On parle de descendance, pas d'émanations.

La littérature irlandaise, la plus riche dans ce domaine, parle des différentes grandes divinités gouvernant chacune leur Sidh, alors je ne vois pas pourquoi on les ramène à une seule. Ana/Dana est différente de Brigantia/Brigid, elle-même différente de la Morrigan, etc...

On sait que le Soleil, la Lune, la Terre, les gaz stellaires, le feu, l'eau, les vents...font tous partie de notre univers, ce n'est pas pour cela qu'ils sont une seule et même chose dans leur aboutissement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mar 19 Avr 2011 - 12:43

bonjour,

oulàlà grosse discutions fort intéressante Very Happy , on est d'accord sur la forme... mais sur le fond ; n'y a -t-il pas dans la nature , le masculin et le féminin ?

plantes, animaux, humains , il y a le principe mâle/femelle on est d'accord sur ce point ? pourtant on est tous différents non ? pourquoi les divinités ne seraient pas dans le même registre ? je sais que ce que je dis peut être considérer comme anthropomorphe , mais a y réfléchir...... les anciens travaillaient la logique.

ne pas oublier une chose dans notre tradition , on est assez proche de la tradition animiste donc avoir de multiple divinités est logique... mais le principe reste le même : à la base mâle/femelle

pour ce qui est des vents, lune , soleil , gaz stellaires etc..... bien-sûr qu'ils ne sont pas une seule et même chose , mais ils sont ensemble !! c'est un tout !! et c'est par eux que nous sommes , à eux tous ils créent la vie (symbolique : feu, eau, air(gaz) , terre)

bon là je grogne façon de parler Very Happy ; pourquoi comparer notre tradition avec la wicca ? la wicca existe telle qu'on la connais , depuis maintenant à peu près 90 ans (officiellement) , nous ne faisons pas de la wicca , notre tradition n'est pas empreinte de ce gloubiboulga de traditions et de mélanges multiples , pour certaines cérémonies plutôt tourner vers le bassement matériel (argent, voiture, pouvoir et j'en passe... je connaissais des gens qui en faisait) ne serait-ce-pas le contraire ? la wicca qui se serait servis du druidisme ? je ne sais pas .

je respect cette tradition , elle est proche de nous , et pour cause elle est sous les mêmes latitudes , mais ce n'est pas la mienne !

au plaisir de vous lire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mar 19 Avr 2011 - 14:37

La Nature n'est pas que mâle et femelle, la reproduction asexuée étant tout autant répandue si pas plus que la reproduction sexuée (les bactéries, par exemple, forment la plus grosse masse vivante sur la Terre et se reproduisent de manière totalement asexuée).

Quant à définir si tel élément est plutôt mâle ou femelle, je suis passée par là, dans "l'analyse" du Triskel entre autre et après analyse et réflexion intuitive, cela ne tient absolument pas la route.

Maintenant, je ne dis pas que le principe masculin et féminin n'existe pas dans notre tradition; ils sont bien là mais ne relève pas de fonctions ou attributs. Il suffit de prendre l'exemple de Brigid ou de La Morrigan pour s'en rendre compte. Brigid, par exemple, est une Déesse solaire, déesse de la poésie et des arts, de la médecine, de la magie mais également de la forge, de la guerre et de la fertilité; on voit très bien qu'elle regroupe les trois fonctions dans ses attributs dont certains ne sont sans doute pas associés à la féminité dans notre conception moderne, païenne ou pas.

Je pense que la conception spirituelle druidique doit dépasser ces aspects simplifiés que sont les aspects féminins et masculins, somme toute assez bien humains mais non représentatifs de la Nature dans son ensemble. Et même si cette dernière a sans doute été représentée par une figure féminine à la préhistoire, n'oublions pas, non plus, que certaines Déesses étaient aussi des êtres hermaphrodites.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1035
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 20 Avr 2011 - 15:33

bonjour,

oui bien-sûr qu'elle n'est pas que mâle ou femelle , mais dans la globalité , car qu'est-ce qu'un androgyne ? ou hermaphrodite ? c'est bien mâle et femelle non ? même si les "aséxuées" sont ce qu'elles sont , il y a un principe , et c'est ce principe qui est intéressant .

pour les divinités je comprend ce que tu veux dire , mais n'oublie pas que "d'après ce que j'ai lu de part et d'autres" que les "déesses et/ou femmes" sont généralement initiatrices dans le domaine "sexualité , de la fertilité mais aussi des arts de guerres" non ? donc tout ce qui en découle....donc qu'elles aient ses attributs sont normal.

pour le triskele on est d'accord Very Happy

pour notre tradition : je suis d'accord avec toi , il faut le dépasser le "mâle/femelle" , mais ne pas l'oublier , car il est présent !!

on s'est un peu éloignés du sujet , quand même , mais ce n'est pas grave .... Very Happy j'adore chercher et apprendre...

au plaisir de te lire

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bradan

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 51
Localisation : paris
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 21 Avr 2011 - 12:35

C'est vrai qu'elle est fort intéressante cette discussion.
La wicca est proche de certains mouvements druidiques plus que d'autres, de par le fait que Gerald Gardner était un ami de Ross Nichols et que les deux ont œuvrés ensembles pour établir des repères qui ont été depuis repris par pas mal de gens, d'un côté comme de l'autre, le meilleur exemple étant la roue des saisons avec ses 8 étapes, alors que l'on ne devrait si je ne me trompe pas ne célébrer que 4 fêtes.
C'est vrai que c'est typiquement wicca voir new age de résumer les déesses à un même principe féminin ou les dieux à un même principe masculin. Quoique cette tendance semble se transformer fortement depuis quelques années aux états unis, où les mouvements ésotériques ont tendance à réviser leur copie sur la notion de polarité male femelle pour se contenter d'une émanation divine simple sans sexe déterminé.
Il est fort à penser que dans les temps anciens, les dieux étaient des êtres non pas multiples mais identifiés. Si on regarde la mythologie celtique il peut arriver qu'un personnage ait plusieurs facettes, voir identités. Cela s'explique aussi de par le fait que l'on parle de plusieurs mythologies celtique, une par pays ou région.
Par exemple, cela me parait toujours bizarre de voir des invocations à Kerridwen , comme notre "mère " à tous, alors que les récits qui nous la présente en font un tableau plutôt effrayant.
Maintenant si l'on s'extrait de la religion pour se placer sur une vision symbolique, elle peut d'une certaine façon être associée à cette image de mère , de gardienne des transformations... Elle peut de ce fait être un des visages multiples de Dana et de la morrigan, mais dans ce cas, le fait de l'incorporer à un rituel implique t'il que ce rituel n'est pas un rituel religieux, dans le fond, mais une démonstration symbolique, à 'limage d'un rituel franc maçon?
Devient il un rituel wicca de par l'imagerie multiple du personnage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 21 Avr 2011 - 13:08

La mythologie irlandaise (appelons-la comme ça) fait une parfaite distinction entre des Déesses telles que Brigid, La Morrigan, Dana, etc. Ce sont les conceptions modernes qui les ont rattachées les unes aux autres malgré leurs grandes différences. Il est tout de même clair que La Morrigan n'est pas Dana, non? Sinon, on retrouverait aussi le terme "Tuatha De Morrigan".

De même, autant, on peut "lier" Le Dagda, Lug et Ogmios, il ne s'agit tout de même pas du même dieu. On peut rattacher éventuellement Lug à Manannan Mac Lir, par contre, si l'on en croit les textes.

Kerridwen est une Déesse galloise; peut-être pourrait-on la rattacher à Domnu ou la Morrigan, en Irlande? Je ne saurais dire. Quant à Dana, au Pays de Galles, elle se nomme Dôn.

La tradition celte est extrêmement riche et relativement facile à comprendre à partir du moment où l'on ôte toutes les conceptions modernes, post-wiccane et franc-maçonne. La transition se fait plutôt entre les textes épiques (entre divinités et héros) qu'entre divinités-même.

Aussi, la religion celte (comme celle des germains sans doute), bien que les celtes comptaient en nuit, est essentiellement solaire, ce qui la démarque clairement de la Wicca.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 21 Avr 2011 - 14:58

Si la mythologie irlandaise fait une distinction entre les déesses c’est parce qu’elle fait une distinction entre les dieux. La Deua est partout, en tout. Elle est l’essence de tout. Elle est le pouvoir des dieux qu’elle accompagne sous divers noms car, sans elle, les dieux sont morts, inactifs, inconnus, inopérants et non-existants.

Tous les dieux sont les fils d’Anna, la puissance originelle inépuisable, la totalité indivise, la Première déesse qui ne connaît pas d’obstacle et qui est la mort, la dévorante, la pauvresse qui n’a rien à donner. Elle est le ciel sans limites, la nuit sans fin, la nature même du divin, la mère des dieux, Deui-mater.

Aspect créateur du divin, elle est la puissance de laquelle la Création est issue, de laquelle les dieux naissent, par laquelle ils procréent. Elle est la Mère, l’Epouse, la Sœur, la Fille de tous les dieux.

Puissance de manifestation des trois forces, la Déesse apparaît à l’origine des trois aspects de l’existence comme la Réalité, la Conscience et l’Expérience.
En tant que Réalité, elle est le pouvoir de coordination, le pouvoir de la tendance cohésive. Elle est Cersa, la Gauchère, le Pouvoir-d’agir, c’est-à-dire la causalité. Elle est aussi le pouvoir de multiplicité et comme telle est Rosmerta « la Pourvoyeuse », la déesse de la Fortune, compagne de Lugus.

En tant que Conscience, elle est le pouvoir de compréhension, le pouvoir de la tendance orbitante. Elle est Brigantia « la Très élevée [rivière du savoir] », la déesse de la Science, compagne d’Esus.

En tant qu’Expérience ou félicité, elle est le pouvoir de bonheur, de joie, de plaisir, le pouvoir de la tendance centrifuge ou désintégrante. Elle est Ecritumara « la terrible », le pouvoir de perception, de réalisation, de connaissance transcendante qui détruit le monde illusoire. Elle est Morrigane « la Grande-reine », la compagne de Dis-ater.

http://druuidiacto.forumculture.net/t64-le-pantheon-celtique

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Gwenaël

avatar

Nombre de messages : 71
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)
Date d'inscription : 12/12/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 21 Avr 2011 - 20:09

En ce qui concerne Dana, je la sépare des autres divinités que je qualifie de "descendance" dans le sens originaires de Dana donc nous sommes d'accord sur ce point de vue; c'est d'ailleurs la seule Déesse dont on ne parle pas vraiment dans les textes, de par son immanence sacrée sans doute (?).

Ce que tu en dis, Auetos, me fait songer à Domnu (Fomoire et non Tuatha De Danann) et Kerridwen, plutôt; j'ai un peu de mal avec une "sombre" Dana, bien qu'elle soit chtonienne sans doute. Mais je comprends le sens de vie-mort-vie de la Grande Déesse de la Nature; la Mère universelle, la matrice primordiale, oui.

Tu parles des Déesses mais les Dieux sont ses fils, sans que l'un d'eux semble être réellement son parèdre, ce qui montre bien le caractère de Mère, une fois de plus. En cela (l'absence de parèdre), elle me rappelle un peu Dhumavati, en effet.

Peut-on, dès lors, comparer Dana à la Shakti? Et n'est-ce pas toi (je me trompe peut-être) qui parlait du fait que ces conception plus "panthéistes" de l'hindouisme étaient relativement "modernes"?

N'a-t-on pas tendance, dans le druidisme moderne et sans vouloir critiquer les travaux de chacun, à vouloir rattacher la tradition celte à d'autres traditions païennes (ou non; la franc-maçonnerie n'a rien de païen à mon sens) qui ont continué d'évoluer, telles que l'hindouisme, par exemple? Parce qu'à part quelques textes irlandais et gallois, nous avons un terreau pauvre, et qu'on le veuille ou non, les druides ont disparu quelques siècles, avant de réapparaître sous l'impulsion de Toland, entre autre, un franc-maçon.
Je ne crois pas à une continuité de la transmission druidique, je crois à la continuité d'une transmission traditionnelle orale, oui, à travers les légendes de campagne entre autre. Transmission qui, par chance, a été partiellement retranscrite, que ce soit dans les textes épiques irlandais, gallois ou la légende arthurienne.
De plus, la conception que l'on avait du Druide, au 19ème siècle, relevait d'un romantisme profondément imprégné d'une certaine nostalgie nord-européenne (avec l'Atlantide et Hyperborée en première ligne); ce qui a entraîné un amalgame avec les théories pythagoriciennes, entre autre.

Je crois que lorsqu'on aborde l'étude des divinités, il est important de se focaliser sur l'étude des textes en laissant de côté les autres traditions, surtout non païennes ou évoluées et ne prendre que les religions plus primitives (comme l'hindouisme contemporain de la religion des celtes à la protohistoire, les religions germaniques, romaines, grecques, etc...).

Mais cela ne reste que mon avis et expérience personnels, je ne cherche certainement pas à critiquer les travaux des autres, encore moins ceux d'Auetos, très riches et sans doute bien plus poussés que les miens Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3758
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 21 Avr 2011 - 20:27

Je suis bien d’accord avec vous… juste une chose. Ne pas oublier que Dana / Don / Danunna veut dire « l’Impétueuse ». Un trait de caractère qui va comme un gant à Shakti (> Cacto).

Du coup à la question… « Peut-on, dès lors, comparer Dana à la Shakti ? »
J’aurais tendance à répondre oui.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarvos Trigaranos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tarvos Trigaranos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: