forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dates des Célébrations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Mer 8 Juin 2011 - 21:07

J’aime bien l’idée de la Reliance virtuelle…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skindianat
Druide


Nombre de messages : 103
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Mer 8 Juin 2011 - 23:53

Ne serait-ce pas plutôt une reliance spirituelle ?
Mais il me semblait que tu t'y opposais Auetos, en insistant sur la nécessité pour les fidèles de se déplacer sur le lieu d'office du Druide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connedos
Druide
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 57
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 7:53



c'est ARTIO qui s'exprime... je suis obligée de prendre le Nom d'Artugenos car je ne suis pas inscrite sur ce forum.


En effet, il pourrait s'agire d'une reliance Spirituelle... le terme est plus adapté.

Cela nous permettrait de faire un calendrier auquel tout le monde pourrait adhérer et cela permettrait aussi à chaque clairière et collège de continuer leurs propres célébrations en parallèle, tout en ayant un temps commun de spiritualité.

Ceci nous permettrait de vivre "le temps druidique" dans une forme d'unité... quand je parlais d'égrégore, je pensais à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reliance9.free.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 10:42

skindianat a écrit:
Mais il me semblait que tu t'y opposais Auetos, en insistant sur la nécessité pour les fidèles de se déplacer sur le lieu d'office du Druide ?

Je ne suis opposé à rien… mais tu as raison, je pense et crois dur comme fer, que tout le monde, druides et fidèles, devraient faire un effort pour commémorer à la bonne date.

Je pensais que cela était une évidence pour tous. Ce n’est visiblement pas le cas… peut être faut-il à certaines personnes plus de temps pour ingérer, digérer et se mettre au diapason donc…  Neutral

Le problème c’est que nous mettrons plus de temps à avancer, c’est tout.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connedos
Druide
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 57
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 11:57



Artio


Je comprends bien Auetos, mais ce Calendrier que tu proposes remet en question toutes les références des autres.

Mettre en forme cette façon de se Relier, permettrait de laisser le temps au temps et d'installer déjà quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reliance9.free.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 13:50

Oui, oui, Artio, c'est bien ce que j'ai voulu dire... laissons le temps au temps

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 19:45

Et commençons pas à pas

Premier pas autour de Samonios 2011
Cela s'y prête bien

Peut être sera t' il bien d'exposer alors les principes de ce calendrier druidique dont tu as reposé les bases Auetos ?

Je pense qu'il faut laisser du temps au temps, mais aussi laisser aux esprits le temps de se modeler sur d'autre schémas

Nous vivons au sein d'une société qui n'est plus ( hélas ) druidique. Notre sensibilité est peu représentée. Il nous faut faire preuve de pédagogie, de souplesse, de conviction, de justesse, d'équilibre etc..C'est plus difficile pour les druidisants que nous sommes de tout reconstruire et réaffirmer.
Alors je pense qu'il faut entendre l'approche légère et fluide, qu'il faut trouver les équilibres, les opportunités, les autres sons.

Auetos tu as fait un très beau travail, complet sur le calendrier.
Il serait peut être bien de le "diffuser" au moins parmi nous. Même s'il reste quelques imperfections de forme ( dont je suis responsable )
Qu'en dis tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 20:38

Oui, pourquoi pas… mais en même temps, je me dis que si quatre lignes sont si difficile à appréhender pour certains d’entre nous, comment vont-ils réagir devant plus d’une trentaine de pages… Very Happy

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 508
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Jeu 9 Juin 2011 - 22:23

effectivement, on peut se poser la question ... mais d'un autre côté, on peut aussi dire ... chiche !... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Ven 10 Juin 2011 - 8:20

Avant d'entrer dans "la mécanique" (désolé, je n'ai pas trouvé mieux comme mot) de la construction du calendrier, peut-être dire quelques mots sur le choix des dates : quels critères ?

Doit-on construire un calendrier sur des bases astrologiques ? Si oui quelles planètes ? Quelles conjonctions rechercher pour chaque cérémonie, saisonnière, initiatique et familiale ? Si pas astrologiques, quelles bases ?

Ou doit-on se fixer un rythme saisonnier et, en fonction des circonstances astrologiques, invoquer telle ou telle Divinité pour rétablir des équilibres ?

Qu'est-ce qui fait que tel jour est mat, et tel jour anmat ? Quelles conséquences pour un jour anmat : sur la rituélie, le travail, éventuellement les pratiques ascétiques voire des choses plus simples comme la nourriture ?

Il me semblent intéressant de discuter d'abord de ces choses. Puis de voir ensuite comment cela se met "en musique", avec plus ou moins de références à Coligny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Ven 10 Juin 2011 - 11:04

Fred a écrit:
Avant d'entrer dans "la mécanique" (désolé, je n'ai pas trouvé mieux comme mot) de la construction du calendrier, peut-être dire quelques mots sur le choix des dates : quels critères ?

Excellente question !

Citation :
Doit-on construire un calendrier sur des bases astrologiques ? Si oui quelles planètes ? Quelles conjonctions rechercher pour chaque cérémonie, saisonnière, initiatique et familiale ? Si pas astrologiques, quelles bases ?

Oui, comme tous les calendriers antiques, le notre est aussi basé sur l’astrologie. L’emplacement du soleil dans tel ou tel signe et les phases de la lune.

Trinoxtion samoni = lune en D.Q. et soleil dans le signe du scorpion
Ambiuolcato = lune en P.Q. et soleil dans le signe du verseau
Belotennia = lune en P.L. et soleil dans le signe du taureau
Luginaissatis = lune en P.L. et soleil dans le lion pour l’ouverture. L’Epomeθuos se célèbre neuf jours après lors du D.Q. et la fermeture s’effectue neuf jours plus tard lors de la N.L.

Pour les rites initiatiques et familiaux, j’avoue ne m’être pas penché sur la question. Mais cela est dès plus intéressant si quelqu’un peux nous en dire plus… Skindianat ?

Citation :
Ou doit-on se fixer un rythme saisonnier et, en fonction des circonstances astrologiques, invoquer telle ou telle Divinité pour rétablir des équilibres ?

Oui, bien évidemment.

En plus des observations astronomiques, nous pouvons remarquer une autre particularité concernant ces fêtes.

Celles-ci sont dédiées alternativement à un dieu puis à une déesse, et sont à caractère chtonienne puis lumineuse dans le premier semestre et, inversement, lumineuse puis chtonienne dans le second.

Premier semestre

Trinoxtion samoni = Dis-ater = Chtonienne = Hiver = Scorpion = Eau =Nord = Chaudron
Ambiuolcato = Brigantia = Lumineuse = Printemps = Verseau = Air = Est = Epée

Second semestre

Belotennia = Taranis = Lumineuse = Eté = Taureau = Feu = Sud = Lance
Luginaissatis = Maria Talantio = Chtonienne = Automne = Lion = Terre = Ouest = Pierre

Citation :
Qu'est-ce qui fait que tel jour est mat, et tel jour anmat ? Quelles conséquences pour un jour anmat : sur la rituélie, le travail, éventuellement les pratiques ascétiques voire des choses plus simples comme la nourriture ?

Il n’y a pas de jour anmatos dans le calendrier… seuls des mois. Et encore ce mot, dans ce contexte, ne veux pas dire « non-bon » mais indique le caractère « incomplet » du mois.

Nous trouvons des jours bons (M.D., « Matos diies ») des jours [ordinaires] (D., « Diies ») et des jours incertains (D. AMB., « Diies Ambistabios »), ces jours sont ni tout à fait bon, ni tout à fait mauvais, ni, non plus tout à fait ordinaire. Un jour laissé, en quelque sorte, à l’appréciation des dieux. Dans les deux sortes de mois, d amb désigne toujours les jours 5, 11, 3a, 5a, 7a, 9a, 11a, 13a et 15a, soit exclusivement les jours impairs dans la quinzaine.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Ven 10 Juin 2011 - 13:31

Donc ok, on pourrait partir avec un calendrier calé sur les rythmes respectifs du Soleil et de la Lune, et on ajoute éventuellement la présence d'autres Divinités aux cérémonies suivants le contexte astrologique du moment.

Concernant le zodiaque en toile de fond, les signes cités sont ceux issus de la tradition babylonienne. Un pseudo archéologue allemand du XIX° a présenté Babylone comme l'origine du zodiaque, ce qu'il n'a jamais prouvé , et ce que tout le monde reprend aujourd'hui sans plus de preuve. Bref : accorde-t-on du crédit à cette répartition en 12 signes ? Quid du Serpentaire et d'une version en 13 signes ? Quel zodiaque celtique si tant est que cette expression ait du sens ?
A ma connaissance, les seules vestiges archéologiques locaux sont les tablettes de Grand et le disque de Chevroche, qui tous deux reprennent le zodiaque classique. Est-ce à dire que les Celtes n'avaient rien avant ? Est-ce à dire qu'ils ont découvert le zodiaque par le contact avec l'Orient ?

Sur les phases de Lune au moment des fêtes, l'argumentaire déjà développé par Auetos est aussi à valider avant d'aller plus loin.

Enfin, pour commencer à parler un peu "mécanique", ne pas oublier que l'observation des deux luminaires doivent permettre, à quelques jours prêts, de définir la date du moment. Sinon je pense que nous serions à côté de la plaque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Dim 12 Juin 2011 - 16:30

Concernant le zodiaque et l’astrologie, nous en avons discuté succinctement ici, ici et un peu … tu te souviens ?

Depuis j’ai un peu (re)travaillé le sujet et je peux t’envoyer, si cela t’intéresse, le résultat de « mon » essai.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connedos
Druide
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 57
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Dim 12 Juin 2011 - 17:24

Auetos a écrit:
Trinoxtion samoni = lune en D.Q. et soleil dans le signe du scorpion
Ambiuolcato = lune en P.Q. et soleil dans le signe du verseau
Belotennia = lune en P.L. et soleil dans le signe du taureau
Luginaissatis = lune en P.L. et soleil dans le lion pour l’ouverture. L’Epomeθuos se célèbre neuf jours après lors du D.Q. et la fermeture s’effectue neuf jours plus tard lors de la N.L.

Je suis intéressée par cette partie de ton travail, j'essaie de prendre les éléments que je peux utiliser. Peux-tu me dire si ce qui est cité ci-dessus est utilisable tel quel ? dis moi si d'autres éléments doivent être rajoutés impérativement.


Si cela est possible je le considérerai comme une première étape et nous pourrions nous rapprocher de ces dates pour célébrer nos fêtes lunaires.

"Dis-ater" est-il "Dis pater" ?

ARTIO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reliance9.free.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Dim 12 Juin 2011 - 18:06

Artio a écrit:
Je suis intéressée par cette partie de ton travail, j'essaie de prendre les éléments que je peux utiliser. Peux-tu me dire si ce qui est cité ci-dessus est utilisable tel quel ?

Ces dates sont le résultats d’un  « compromis » entre le calendrier antique de Coligny et l’adaptation de calendriers récents… car normalement, si l’on se fit exclusivement aux dates situées sur la table de bronze de Coligny il y a parfois un petit décale de un à trois jours avec la phase de la lune. D’où cette « uniformisation »… afin de célébrer tous en même temps.

Donc si tout le monde est d’accord avec ça, je répondrais oui à ta question.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Dim 12 Juin 2011 - 18:08

Artio a écrit:
"Dis-ater" est-il "Dis pater" ?

Oui le Dis Ater gaulois est bien le Dis Pater cité par César. Le dieu dont les Celtes se disent issus… chez nous, il est aussi appelé Dagodeuos (Dagda) « le dieu-bon ».

Dagodeuos est la personnification de la tendance vers la dispersion, la désintégration, la destruction. Rien de ce qui existe ne peut échapper à ce processus. C’est de la destruction que l’existence renaît à nouveau. C’est pourquoi la destruction est la cause ultime, l’origine première de toute création. Seul Dagodeuos, le pouvoir de destruction, demeure à la fin et au commencement. Il est donc le moyen terme qui relie l’Immensité, Bitumon, le substrat neutre, impersonnel à la divinité personnelle, l’âme.


Le dieu terrible et bénéfique :

Du point de vue de l’être individuel, la destruction se manifeste toujours en deux stades successifs, le premier est la mort physique, le second la dissolution de l’individualité subtile. Le premier est la fin de l’existence apparente, le deuxième la libération de ses liens subtils. Il y a donc deux aspects du Dagodeuos, l’un effrayant l’autre désirable, l’un immédiat l’autre transcendant. Dans son action ultime Dagodeuos représente la mort de la mort. La vie éternelle.
Par ailleurs, la vie naît de la destruction. En tant que fin de toutes choses Dagodeuos est le dieu de la mort, mais en tant qu’origine de toute création il est la source de la vie. Le Dagodeuos est donc un dieu terrible qui détruit tout, mais aussi l’être mystérieux et lubrique qui erre à travers forêts et montagnes, donnant naissance à toutes formes de vies, par les gouttes de sa semence jetée aux vents.

Il est le plus ancien des dieux.
« Pour ce qui est des Tùatha Dè Dànann, ils prospérèrent si bien qu’on en entendit parler dans tous les pays de la terre. Ils avaient leur propre dieu du druidisme. Eochu Ollathir, c’est-à-dire le grand Dagda, car c’était un dieu bon. » (Cath Muige Tuired Cunga)


Dis-ater, le destructeur :

Dagodeuos est le nom donné à l’aspect paisible, transcendant de la tendance désintégrante, tandis que Dis-ater, « le Père-destructeur », représente l’aspect agressif, actif, visible de la destruction. C’est donc Dis-ater qui symbolise directement l’action centrifuge, la dispersion, l’obscurité. Dis-ater est un dieu puissant et dangereux. Il faut se méfier de lui. Son nom ne doit pas être prononcé. Monté sur son char il est dangereux comme un loup. Il est destructeur et violent. Dis-ater est « le Père-destructeur ». Les hommes parlent de lui avec terreur. Il est la mort… Le démon… La cause des larmes.
« Ce n’est pas difficile, dit le Dagda : je serai le flanc de l’armée des hommes d’Irlande, soit par massacre, soit par destruction ou magie. Aussi nombreux que les grêlons sous les pieds des chevaux seront leurs os sous ma massue. » (Cath Maige Turedh)

Dis-ater est la Grande-Peur, la Foudre-qui-menace. Celui dont les dieux mêmes craignent la rage dans les combats. Comme souverain suprême, Dis-ater incarne tout ce qui effraie. Le pouvoir de détruire, le pouvoir de Dis-ater, se manifeste à travers tous les éléments, toutes les formes de la Nature. Dis-ater est le feu qui brûle, l’eau qui noie, le vent qui détruit, l’homme qui tue. Il est le Furieux, Uictolanos, la Rage, Condaris, le Terrifiant, Ecritumaros.

Dis-ater est la personnification du soleil, la forme céleste du feu, qui fait naître et dessèche la vie.

Sous son aspect le plus effrayant Dis-ater est appelé Ecritumaros, « Terrifiant ». Il est le destructeur malfaisant qui se plait à détruire. L’Eclair, « Leucetos », autre nom d’Ecritumaros est l’étincelle du feu qui détruira le monde.

Comme le pouvoir dévastateur qui balaie et détruit toutes choses, le Dagodeuos est appelé Dilediutios, « l’Effaceur ». Il est identifié à la maladie, à la mort, ainsi qu’à la puissance destructrice qui, à la fin des temps, efface l’Univers.


Dagodeuos, le bénéfique :

Le mot Dagodeuos signifiant « Bon-dieu » est seulement un adjectif.
« Le Dagda dit : le pouvoir dont vous vous vantez, je l’aurai entièrement rien qu’à moi seul. C’est toi qui est le bon-dieu, dirent-ils tous, et désormais le nom de Dagda lui resta. » (Cath Maige Turedh)

Il est proclamé « Bon-dieu », c’est-à-dire efficace, doté de toutes les qualités convenables à son état. Mais il n’en reste pas moins que ce qualificatif s’applique aux aspects paisibles de Dis-ater.

Dagodeuos représente le pouvoir procréateur qui recrée indéfiniment ce qu’il détruit. Il est le Souverain-suprême, Ollatir, symbolisé par le phallus, l’instrument de la procréation et la source du plaisir duquel jaillit la semence de vie dont le réceptacle est le calice d’immortalité.
« Le Dagda avait cependant un rendez-vous de femme, à la fête de Samain, à Glenn Etin. La rivière Unius de Connaught y gronde au sud. Il vit la femme, se lavant, l’un de ses pieds, devant l’eau, au sud, et l’autre, devant l’eau, au nord. Elle avait neuf tresses libres sur la tête. Le Dagda lui parla et ils firent une union. Le lit du Couple est le nom de l’endroit à cause de cela. » (Cath Maige Turedh)

« Quand il arriva il vit la jeune fille à la forme distinguée avec ses tresses. Le désir du Dagda alla vers elle. » (Cath Maige Turedh)

Dagodeuos est, sous le nom de Rudianos Rouissus, le dieu de la connaissance. C’est du Rouge-à-la-grande-connaissance qu’il faut extraire le savoir.
« Je salue la demeure de toute science, le Grand-dieu (Rudianos). De son souffle est issue la parole-éternelle, le Ueda, et de la parole, l’Univers. » (Shiva anka)

« Il est le Seigneur maître de toutes les formes du savoir. Il est souverain de tous les éléments. » (Mahânârâyana Upanishad)

En lui est la nature du savoir, les pouvoirs de comprendre, de vouloir et d’agir. C’est donc Dagodeuos, sous l’aspect du Rudianos Rouissus qui est vénéré pour toutes les réalisations de l’intelligence.

Sous le vocable Cernunnos (le Cornu), Dagodeuos représente le Principe-de-vie, le Seigneur-de-la-terre, qui au moyen des rênes que sont les énergies vitales, dirige l’immense troupeau des créatures.
Cernunnos est le souverain de la terre, l’ami de la vie, le guide de chaque espèce dans son développement. Régent sur les animaux sauvages et le bétail, il erre nu à travers montagnes et forêts, lubrique et vigoureux. Il enseigne les secrets du plus haut savoir aux plus humbles. Il apporta sur la terre les arts de la musique et de la danse. Il est considéré comme le guide du monde naturel.
On peut parfois le rencontrer dans la forêt sous l’apparence d’un cerf majestueux.

Le principal rôle du Dagodeuos en tant que Carantinos (l’Ami) est de forcer les hommes à tenir leurs promesses et à s’associer. Carantinos leur montre les mérites de la camaraderie, de la sincérité, de l’honnêteté, le respect de la parole donnée, le code de droiture qui rend possible l’association des hommes en tribus et en nations.
Carantinos est le dieu des contrats et des serments. Il est bienveillant et réconfortant, il protège les rapports directs et ordonnés qui rendent la vie sociale possible. Il est l’ennemi des querelles, de la violence. Il induit les hommes à bien agir les uns envers les autres.

Dagodeuos est aussi identifié au temps.
« Tu es l’origine des mondes tu es le temps, leur destructeur. » (Mahâbhârata, Anushâsana)

Avant que rien n’existe, le Temps est. Le Temps représente la condition première qui permet à l’Univers d’exister.
Le Temps est la puissance de Dis-ater, la puissance de la mort, le destructeur universel. Il est le Temps dont l’inclinaison est de détruire les mondes. Il est le Temps qui digère les éléments, le Temps qui dévore les êtres. Tout dons ce monde, la vie et la mort, la joie et la douleur, reposent sur le Temps.


L’image du Dagodeuos :

Ainsi que nous venons de le voir, le Dagodeuos, comme tous les dieux, est envisagé sous divers aspects. Chacun d’eux porte un nom différent et est représenté par des symboles et des images distincts. Le symbole le plus général du Dagodeuos est le phallus.
« Sa tenue était indécente : une tunique brune lui tombait jusqu’au renflement des fesses. Il avait le membre viril haut et long. Il portait des braies en peau de cheval avec le poil à l’extérieur. Il avait derrière lui une fourche branchue réclamant, pour être portée, l’effort de huit hommes et dont la trace suffisait comme frontière de province. » (Cath Maige Turedh)

Le Dagodeuos possède un autre objet tout aussi extraordinaire que sa massue : un chaudron « magique » à double emploi. C’est un chaudron d’abondance et aussi de résurrection.
« C’est de Murias que fut apporté le chaudron du Dagda. Aucune troupe ne le quittait insatisfaite. » (Cath Maige Turedh)

« Leurs hommes blessés mortellement y étaient cependant jetés tels qu’ils avaient été frappés. Ils étaient vivants quand ils en sortaient. Leurs blessures mortelles étaient guéries. » (Cath Maige Turedh)

En plus de la massue et du chaudron, le Dagodeuos possède un autre objet merveilleux : une harpe qui a la particularité de jouer toute seule.
« C’était dans cette harpe que le Dagda avait lié les mélodies et elles ne retentirent pas avant que le Dagda, par son appel, ne les ait nommées, en disant :
Que vienne Daurblada, que vienne Coir-Cethar-Chuir, que vienne l’été, que vienne l’hiver, bouches de harpes et sacs de cornemuses. Car cette harpe avait deux noms, à savoir Dur-Dabla et Coir-Cetha-Chuir. » (Cath Maige Turedh)

« Il leur joua alors les trois airs par lesquels ils reconnaissaient les harpistes : le refrain de sommeil, le refrain de sourire et le refrain de lamentation. Il leur joua le refrain de lamentation et leurs femmes pleureuses pleurèrent. Il leur joua le refrain de sourire et leurs femmes et leurs garçons rirent. Il leur joua le refrain de sommeil et l’armée s’endormit. »

L’image la plus commune du Dagodeuos montre un homme barbu au regard bienveillant, vêtu d’une simple tunique courte à capuchon de couleur rouge, chaussé de bottes en peau de cheval avec le poil en dehors. Assis sur un monticule de crânes, il est muni de l’arme des primitifs ; la massue. A ses côtés un chaudron. Son sexe dénudé est dressé.

1) La couleur brune :

Le brun est un substitut du noir, dont il a tout le symbolisme. Le noir est, de façon générale, la couleur de la Substance universelle, de la materia prima, de l’indifférenciation primordiale, du chaos originel, des eaux inférieures, du nord, de la mort. Le noir possède incontestablement en ce sens un aspect d’obscurité. Mais inversement il est le symbole supérieur de la non manifestation et de la virginité primordiale : à ce sens se rattache le symbolisme des déesses mères souvent noires en vertu de leur origine chtonienne. Il est noir parce qu’il réintègre dans l’informel la dispersion des formes.

2) La couleur rouge :

Le rouge est considéré comme le symbole du principe de vie, avec sa force, sa puissance et son éclat. Incarnant la fouge et l’ardeur de la jeunesse, le rouge est aussi par excellence la couleur de la caste des guerriers. Ce qui est une référence à l’aspect destructeur et agressif du Dagodeuos.

3) Les braies en peau de cheval :

Le cheval ou plutôt la jument est la représentation de la déesse Epona, symbole du pouvoir de la Nature. Le Dagodeuos étant hors d’atteinte du pouvoir de la Nature porte ses braies comme un trophée.

4) La massue :

Le Membre-frappant, massue qui donne la mort par une extrémité et la vie par l’autre, nous montre toute la puissance du Dagodeuos sur ces deux principes.

5) Le chaudron :

C’est un chaudron d’abondance dispensant une nourriture inépuisable, symbole d’une connaissance sans limite. Mais c’est aussi l’image de l’organe féminin, symbole de l’Energie qui est la nature du monde, génératrice de tout ce qui existe, le chaudron de résurrection.

6) La harpe :

La harpe relie le ciel et la terre. Les héros des Eddas veulent être brûlés avec une harpe à leur côté sur leur bûcher funèbre : elle les conduira vers l’autre monde. Ce rôle de psychagogue, la harpe ne le remplit pas seulement après la mort ; durant la vie terrestre, elle symbolise les tensions entre instincts matériels représentés par son cadre de bois et par les cordes de lynx, et les aspirations spirituelles, figurées par les vibrations de ces cordes.

7) Le monticule de crânes :

A l’heure de la destruction universelle, il ne reste aucun être vivant, le Dagodeuos demeure seul. L’Univers ressemble aux vestiges d’un bûcher, un tas d’ossements calcinés.
Les têtes de morts représentent également les cycles sans fin des âges, ainsi que l’apparition et la disparition des diverses races humaines qui se sont succédé sur la terre.

8 ) Le phallus :

Source de vie, le phallus est le signe, l’emblème du Père, créateur de toutes choses, symbole de la puissance génératrice, source et canal de la semence, en tant que principe actif.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skindianat
Druide


Nombre de messages : 103
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Dim 12 Juin 2011 - 23:43

Fred a écrit:
A ma connaissance, les seules vestiges archéologiques locaux sont les tablettes de Grand et le disque de Chevroche, qui tous deux reprennent le zodiaque classique. Est-ce à dire que les Celtes n'avaient rien avant ? Est-ce à dire qu'ils ont découvert le zodiaque par le contact avec l'Orient ?

*) de l'origine des Druides ???
*) Il y aurait un disque de terre cuite, découvert dans le palais de Phaestos, en Crète, datant du 2ème millénaire avant l'ère chrétienne, qui pourrait-être un calendrier basé sur des durées de 31 et 30 jours.
*) Nous avons le disque de Nébra, qui date de 1600 avant notre ère environ.
*) Nous avons aujourd'hui le calcul des éphémérides qui sont sans doute beaucoup plus précises que les relevés antiques.

Si notre savoir est plus complet aujourd'hui grâce à l'électronique et l'informatique, autant s'en servir pour affiner et donner plus de forces à nos actions.

Fred a écrit:
Qu'est-ce qui fait que tel jour est mat, et tel jour anmat ? Quelles conséquences pour un jour anmat : sur la rituélie, le travail, éventuellement les pratiques ascétiques voire des choses plus simples comme la nourriture ?

Auetos a en partie répondu, en omettant de préciser que l'astrologie quotidienne vient compléter le caractère mat et namat (en breton moderne). Un jour défini Diies Ambistabios peut parfois devenir Matos diies en rituélie si telle est la configuration du ciel, et inversement.

Auetos a écrit:
Pour les rites initiatiques et familiaux, j’avoue ne m’être pas penché sur la question. Mais cela est dès plus intéressant si quelqu’un peux nous en dire plus… Skindianat ?

Auetos, le collège ODK n'est certainement pas le seul à posséder ce genre d'enseignements et de pratiques, j'en suis certain.
Il me semble que Fred doit avoir une partie de ces éléments, (et Bran Du peut-être aussi par l'intermédiaire de la Comardiia Druidiacta Aremorica). je pense que c'est le pourquoi de sa question : quels sont les groupes qui ont des pratiques spécifiques documentées liées au culte des divinités, à l'astrologie et aux différents ordres druidiques, autres que celles qu'utilisent ODK, et peut-on les mettre en commun, les confronter ?
Je pense que, si le collège ODK accepte le principe (encore à débattre), les éléments que nous utilisons pourraient bien sûr être partagés, étudiés et débattus, mais avec quelques restrictions dont au moins :
- Chez nous, cet enseignement est réservé aux seuls druides initiés, il va de soi que nous demandons de respecter ce principe.
- Que ces travaux soient effectués en petit comité, (donc pas sur la toile au vu et au su de tous), avec des Druides qui souhaitent réellement travailler sur la question, (pas des auditeurs libres), avec des druides qui font/feront l'effort de ritualiser aux dates ainsi définies et en respectant les contraintes et les interdits liés à chacun de ces rituels.
- Que nous ne soyons pas les seuls à partager nos archives.
- Si les sources doivent rester discrètes, le résultat de ces travaux (calendrier) devrait pouvoir être librement distribué au membres de Comarlia.
- Ce serait alors une avancée vers le projet de compagnonnage druidique (réservé aux Druides initiés s'entend)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin-ar-Du
Druide
avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Pays Lémovice
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Lun 13 Juin 2011 - 10:06

Chers Frères,

Je suis absolument partant pour travailler avec vous sur ce sujet.
Skindianat, afin de respecter les modalités de l'ODK sur ce domaine, peux tu fixer les modes de travail et nous nous y conformerons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lemovica.gandi-site.net/
Fred
Druide


Nombre de messages : 180
Localisation : 44
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Lun 13 Juin 2011 - 12:33

J'ai déjà eu l'occasion de le dire à plusieurs, si un "lieu" tel que celui suggéré par Skindianat se monte, qu'on s'y retrouve en toute intelligence, toute sincérité et toute fraternité, mes archives y seront disponibles, sans tabous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   Lun 13 Juin 2011 - 14:38

Je suis en accord avec cette volonté de partage avec les mêmes réserves et enthousiasmes

Reste que ceci pose une question : celle de la reconnaissance inter groupe

Qui considérons nous comme Druide "initié" ?

Pour ce qui nous concerne Altitona

Nous adaptons nos pratiques au temps et lieu
Nous adaptons temps et lieu à nos "contraintes"

Double mouvement

Nous célébrons à une date et lieu fixés. Je vais prendre globalement ( carte du ciel informatique) les tendances liées à la course des astres et en partcilier les maisons et demeures lunaires et les degrés du zodiaque et en tirer des inspirations pour le rituel. Si les uns et les autres ne sont pas compatibles. On reporte le moment

Ce qui fait que gloabalement aucun de nos rituels n'est semblable et que nous pratiquons en des lieux différents pour diverses occasions

Depuis que je cotoie Auetos, je pratique aussi .. A un ou plusieurs les rituels selon le calendrier de Coligny et un rituel adapté du sien.
La logique est différente mais cela fonctionne aussi

Personne ne me contraignant à choisir un modèle ou l'autre, je travaille dans le contraste des ombres et lumières

Reste qu'il y a un intérêt à réfléchir à tout cela. A notre position , la position que nous adoptons, dans le temps et l'espace.

Il y a plusieurs clefs

Le temps & le lieu .. Dans nos interpétations du sens.. Temps et lieu sont liés.. Le temps étant une déclinaison du mouvement qui lui même est lié à une déclinaison du lieu . Y compris d'ailleurs de ce lieu particulier qui est le lieu d'où nous parlons. L'être


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dates des Célébrations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dates des Célébrations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Dates des Célébrations
» La guerre d'Algérie fait polémique au sein des célébrations 2012
» Dates des oraux :
» dates des rattrapages
» 2000 , 2010 des grandes dates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Etudes et Discussions-
Sauter vers: