forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Célébrer le mythe de l'état-nation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anandogna

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Monts d'Arrée (Finistère)
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Célébrer le mythe de l'état-nation    Ven 11 Nov 2011 - 13:02

Bonjour à tous,

Aujourd'hui il est le jour de l'Armistice, donc, puisque je viens d'un pays qui n'a pas vu la guerre depuis le XIX siècle, je pense un peu plus des mythes des états-nation.

Corrigez-moi si ces remarques d'une étrangère sont erronées... La France a quelques cycles mythologie officiels, crées par l'état. Tous les états les font, en particulier les états qui se manque l'unité comme la France, avec ses plusieurs langues et des cultures. Il y a le mythe de la révolution, par exemple. J'utilise le mot «mythe» mais on peut aussi dire «narration». D'un côté il y a l'histoire de la révolution, de l'autre côté il y a l'idée collective de la révolution avec les icônes officielles. En Suède, mon pays, c'est la vie de Gustave Vasa... vous avez la Liberté guidant le peuple, nous avons la première entrée à Stockholm de Gustave Vasa, nouveau roi. Il y a beaucoup des statuettes de culte. Chaque commune a un monument aux morts. J’espère que je ne blesse personne en parlant de ces monuments comme monuments de culte - je crois qu'ils sont une très bonne idée, ces monuments.

[Avis] Un part de moi veut se rebeller contre le mythe officiel. Je suis historienne et je sais qu'il n'est pas totalement vrai, et aussi je viens d'un région pas suédois en d'origine (il était un royaume, et plus tard danois) ainsi le mythe officiel n'est pas le mythe de mes ancêtres. Mais aussi, je me sens qu'il faut qu'on participe. Notre communauté a une place dans le cosmos et une relation (oubliée) avec les dieux, les esprits de la terre, les ancêtres (génétique et culturel), et tout du monde invisible... soit nous aimons le mythe officiel ou non. Elle a besoin de nous, la communauté, et de notre participation. Ce-là, c'est le chemin indo-européen et le chemin celtique. Refuser, c'est chaos et malchance. On ce voit chez les Grecs et les Romains par exemple. [/Avis]

Que croyez-vous? Est-ce qu'il faut qu'on participe dans la culture majoritaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Célébrer le mythe de l'état-nation    Ven 11 Nov 2011 - 17:27

Le mythe de la nation fut créé sous la Révolution, opposant les Gaulois ancêtres du peuple au Francs ascendants des rois de France. Puis il fut remis au gout du jour sous le règne de Napoléon III, avec la figure de Vercingétorix représentant de la civilisation gauloise largement mise en avant ; puis, dans le cadre de l’affrontement franco-allemand, ou il incarne la figure mythique et nationale du tout premier peuple de France dans une part importante de l’historiographie du XIXe siècle.

Donc, si j’ai bien tout compris, je dis oui ! Nous devons, nous, druides, entretenir la mémoire de tous ceux qui sont tombés. De ces valeureux guerriers gaulois morts pour essayer de défendre nos lois, nos droits, nos institutions et notre indépendance, jusqu’à ces non moins courageux jeunes gens morts dans la fleur de l’âge, en 1789, en 1870, en1914-1918, en 1940-1945, en 1946-1954 ou encore en 1954-1962, sans oublier tous ceux qui, aujourd’hui encore, donne leur vie pour défendre les valeurs auxquelles nous tenons.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anandogna

avatar

Nombre de messages : 21
Localisation : Monts d'Arrée (Finistère)
Date d'inscription : 26/10/2011

MessageSujet: Re: Célébrer le mythe de l'état-nation    Ven 11 Nov 2011 - 20:19

Je suis d'accord. Mais je me demande aussi, est-ce que nous devons aussi entretenir le mythe et les mémoires de l'état si nous savons qu'ils sont simplifiés au point d'erreur ou si l'état n'est pas cela de notre peuple?

Par exemple: le roi Gustave Vasa, de qui j'ai parlé, est célébré comme l'unificateur des suédoises et notre libérateur par le mauvais roi danois... j'ai appris ça à l'école. Mais il n'est pas vrai et aussi mes ancêtres étaient danoises. Dans le mythe d'état mes ancêtres, maintenant adoptées et désignées «suédoises», sont l'ennemi. Un autre exemple personnel: j'habite en France, mais je ne suis pas française. Personne est mort pour moi en France (mes ancêtres qui étaient soldats aux guerres napoléoniennes ont survécu).

Doit-on entretenir le mythe quand même? Je crois qu'on doit, pour l’intérêt de la communauté local. Mais, on peut aussi argumenter que l'état n'est pas son tribu et que l'état de l'état (le peuples de l'état, tout ensemble) ne doit pas nous préoccuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3787
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Célébrer le mythe de l'état-nation    Ven 11 Nov 2011 - 21:06

Pour nous c’est un peu plus complexe nous avons subit pas moins de quatre pertes. Et oui, l’appât du gain a poussé César, un général romain, à nous faire la guerre. Guerre d’assujettissement qui dura huit ans, fit plus d’un million de morts et nous coutât notre indépendance après le siège d’Uxellodunum 51 av. è.v.

Première perte : notre indépendance

Même si certains disent que nous sommes restés les mêmes (ce dont je doute finalement) nous étions devenus des gallo-romains.

Deuxième perte : notre langue

Non content de nous avoir mis sous le joug, les Romains s’en prirent à nos us et coutume.

Troisième perte : notre religion

Après arrivèrent les Francs de Clovis qui s’imposèrent et donnèrent le nom de leur peuple à notre pays appelé encore « Gaule » à cette époque.

Quatrième perte : notre nom


Alors qu’en 1789 les sans-culottes « inventèrent » un mythe d’état pour réveiller la mémoire collective et rappeler à tous nos concitoyens que nous étions des Gaulois avant de devenir malgré nous des Gallo-romains puis des Francs ne me fait pas bondir. Maintenant je suis d’accord avec vous, il est faux de dire que nos ancêtres formaient une même entité car bien que Celtes ils se sentaient avant tout Aruernes, Eduens, Pictons, Armoricains, Lemouices, etc.

Donc, oui à l’entretien de la mémoire en commémorant nos morts mais non au mythe d’état erroné.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castelodumnos
Druide
avatar

Nombre de messages : 38
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Célébrer le mythe de l'état-nation    Mer 16 Nov 2011 - 16:39

La graîne en germant pousse d'abord ses racines dans le terroir où le vent l'a porté pour se nourrir avant d'aller voir là-haut s'il y fait meilleur qu'en bas.
Ce qui est devenu une plante tient autant du terroir où elle a fait pousser ses racines, que de ce qu'elle était en elle-même avant que de venir s'implanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Célébrer le mythe de l'état-nation    

Revenir en haut Aller en bas
 
Célébrer le mythe de l'état-nation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mythe du jardin d'Eden
» Le dragon est-on bien sûr qu’il s’agit d’un mythe?
» Le Mythe des Géants
» Palestine, Mythe du moyen-orient
» Mort : mythe ou réalité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: