forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... de Senos Goba TriCanauos.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mar 2 Juil 2013 - 16:20

Cher Clyde, ma curiosité me pousse encore à te demander quelques nouvelles de ton petit autel. Est-il sur plan ? La liste des matériaux établie ? Le lieu déterminé ? Les fondations creusées ? Autres ?

Bien à toi,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mar 2 Juil 2013 - 19:06

Hello,

Pour le moment, je n'ai rien commencé, mais j'ai quelques idées et dans la tête.
Tout d'abord il sera finalement dans le jardin, plutôt que la cour. A la vue de vos réalisations au milieu des arbres, ça m'a convaincu de faire de même et l'installer dans la partie nature, plutôt qu'entre les bâtisses. Il sera donc sous le grand noyer qui est un peu notre chêne à nous. Le mettre dans le jardin permettra aussi de le tourner plus facilement vers l'est.

Il sera bâti sur une base de quatre piquets de deux mètres et apriori ce seront mes seuls achats, car pour le reste je compte utiliser ce que je trouverais, dormant au fond des granges.
Les murs seront sans doute en vieux torchis. j'en récupère régulièrement des chambrées du grenier et j'ai quelques noisetiers pour l'armature.
Si j'arrive à bâtir un toit qui ne soit pas trop de guingois, il sera couvert avec de vieille tuiles tempêtes. Certes, la tuile tempête n'est pas tellement archéo-compatible. Mais elles sont partie intégrante du lieu et j'ai sentiment parfois que certaines sont aussi vieilles que la maison.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mar 2 Juil 2013 - 20:38

sacré bonne nouvelle!
mais attendons que l'ensemble de la fhine canine s'en empare...Clyde le bipède n'est pas le meilleur conteur du clan!
bonne soirée,

Ballios
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mer 3 Juil 2013 - 22:50

c'est un bien beau projet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Jeu 4 Juil 2013 - 7:36

Bonjour,

Oui c'est un beau projet cher Clyde TriCanauos...il n'est pas présent physiquement ce projet, mais il tourne dans les airs....que les dieux t'accompagnent pour cette belle aventure....

Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: potin   Dim 14 Juil 2013 - 22:44


Clyde, en voyant ton chien en photo lorgner ainsi sur ces potins, j'en déduis qu'il ne résistera pas longtemps avant de se jeter dans cette source!
ce sont bien deux potins qu'il couve du regard?

bonne nuit,
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Ven 19 Juil 2013 - 20:42

Oui, ce sont deux potins Leuques "au sanglier"et "tête d'indien". (la tête d'indien serait selon certains plutôt une coiffure faite avec un bandeau). Elles viennent de la région de Sens, mais sont bien usées. Du coup, elles intéressent pas les collectionneurs  sérieux, ce qui m'a permis de les acheter... je trouve touchant d'avoir dans le creux de la main, une de ces minuscules piécettes qui bien que modestes et sans grande valeur sont parvenues à traverser les âges.
bien sur, depuis leurs découvertes, elles ont été manipulées. Mais comme je le dis souvent en plaisantant, deux mille ans se sont écoulés entre le Gaulois qui l'a perdu et le "Gaulois perdu" qui l'a acquise. (C'est à dire moi)
En quelque sorte, elles sont de retour à la maison après une longue absence.


Hier et aujourd'hui, nous avons débuté la construction de notre autel familial. Il sera bien entendu à mille lieux des constructions engagées par Auetos et Matolitus. Mais après tout nous, nous ne sommes pas Druides et n'avons pas l'envie de le devenir. Cela ne nous empêche pas depuis quelques temps déjà, de nous adresser à ces Dieux "trop longtemps oubliés". Ils sont charmants et nous écoutent, mais lorsqu'ils font la sourde oreille, on  s'autorise à les engueuler. Au risque de choquer les plus sensibles d'entre vous, Eux et nous on est en affaire...
Ainsi donc, ce qui est dit est dit, cochon qui s'en dédit!

Bien que pas savants de ces choses. Nous voulons les faire bien. Aussi suivant l'exemple de Auetos, nous avons fait une petite offrande aux lieux, histoire d'attirer le bon oeil. En l'espèce une petite bourse de piécettes, quelques fleurs du jardin et une "arme prise à un ennemi" que j'ai auparavant cassée, afin qu'elle ne serve plus à personne.



Avant de reboucher, pris d'une soudaine envie, j'ai ajouté une demie canette de bière...

Quoiqu'il en soit, les quatre poteaux sont désormais debout et tournés vers l'est.



Vu ainsi, c'est bien modeste. Mais sachez qu'il y a quelques heures de terrassement, quelques kilos de silex et surtout des racines énormes à protéger, car il était hors de question que cela fasse souffrir trop les arbres.

Votre Dévoué, Clyde TriCanauos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Ven 19 Juil 2013 - 22:26

Bonsoir Clyde,

et bravo!
bonne continuation pour tes travaux...
est-ce MagioBilio qui est tout près et que tu prend soin de ne pas blesser?

merci pour tes précision sur les potins, ça me donne furieusement envie d'en tenir un jour moi aussi!

Ballios

Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Sam 20 Juil 2013 - 9:43

Il a saisi la pioche,
il a empoigné la houe du nord,
il a terrassé les fondations du temple.
Il a creusé pour lui jusqu’à la limite du nadir.
Mais avant tout, ô Terre, pardonne-lui d’avoir du ouvrir ton corps.

Ce qu’il a fendu et creusé de toi, ô Terre,
puisse cela même recroitre promptement !
Puisse-t-il n’avoir entamé, ô purifiante, ni ton cœur,
ni quelque point mortel !

Tu as sur toi les sièges de l’offrande,
le poteau rituel est planté sur toi,
pour toi, les Druides qui savent les formules
chantent selon les textes et la mélodie.

O Terre notre Mère,
confère-lui la grâce d’un bon établissement
en harmonie avec le ciel, ô sage.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dubrinertos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 65
Localisation : Pays santon
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Sam 20 Juil 2013 - 11:56

merci de nous faire suivre l'état d'avancement de tes travaux. Bravo et bon courage et tout un tas de bonnes choses !sunny Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lamainrouge.wordpress.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Sam 20 Juil 2013 - 13:28

C'est un bien joli texte, merci Auetos.

Ps: Oui c'est MagioBillio qui est sur la photo. Cependant, la grosse racine pourrait aussi venir du pommier qui se trouve à côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Lun 5 Aoû 2013 - 16:15

Hier, si je ne dis pas de bêtise, nous étions le quatrième jour de la lunaison sombre de miđ Elembiu, de l'année 3885 de l’ère de la bataille de la Plaine des Tertres. C'était un dimanche et ce fût un bon jour pour nous sous le signe de Bélénos, même si déjà il  avait le goût de la fin des vacances... Il faut que vous le sachiez, l'automne et la rentrée débuteront pour nous Jeudi prochain. Maitre Clyde retournera à la mine de sel la nuit et nous reprendrons nos tours de  garde à la  "vieille forge", durant ses absences.
Comme j'aimerai pouvoir arrêter le temps et qu'à jamais ne dure pour nous ce merveilleux été. Car le bonheur est là. Maitre Clyde est disponible, il se lève aux aurores et nous partageons avec lui toutes les petits choses simples. Mais je ne suis qu'un chien et je ne sais pas arrêter le temps...

Hier, Bel nous a donc encore fait la grâce de sa présence sur nos têtes. Est ce parce qu'il y a quelques semaines,  nous nous interrogions sur le fait de lui préférer Bellisima, tant il semblait nous oublier? Cela a peut être porté, car Bélénos, nous a offert cette année, le plus beau des étés depuis que nous vivons ici!  
Nous l'avions pourtant maintes fois engueulé durant ce printemps qui ne venait pas. Nous l'avions menacé! Mais il nous a écouté!
Aussi, aux derniers jours de ce merveilleux été, il serait malhonnête de notre part de ne pas le remercier, car Bélénos nous a offert de merveilleux moments.
Merci à toi, Bélénos!  Nous aurons, je le le promets l'occasion bientôt, de te rendre hommage à notre façon.

Mais je m'égare...

Hier, maitre Clyde et moi, nous sommes retournés travailler un peu à notre autel Gaulois. Il a installé les fermes du toit. C'était disait il, la partie qui l'inquiétait le plus, car Maitre Clyde a deux mains gauches. En plus, il avait monté ces fermes à la maison... Et bien miracle! elles tombent juste!  
Le maitre est soudain très confiant. Il pense que son toit devrait tenir! Imaginez vous cela? Il se sent capable d'un coup d'installer des tuiles tempêtes!  Moi, je ne suis pas certain  que cet hiver, notre toit tienne le coup. L'hiver c'est rude ici et les vents soufflent fort. Mais après tout ce petit autel est bâti pour les Dieux! A eux aussi ,d'y mettre de la bonne volonté!  
Il s’appellera Autel Olaf Roméo,  en souvenir d'un souhait merveilleusement exaucé.





D'autres photos ici.

E'Clyde TriCanauos, du clan de la vieille forge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Lun 5 Aoû 2013 - 17:16

Bonjour cher Clyde TriCanauos,

Magnifique, ce lieu est très beau...quel arbre pousse à coté ?

Que les Deuoi ac deuai veillent sur ce lieu magnifique.....qu'ils bénissent ce lieu, ainsi que son desservant.....

Mata toncia Clyde TriCanauos

Bien à toi
G.M


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Lun 5 Aoû 2013 - 20:32

L'arbre qui pousse a côté, c'est "MagioBilio", notre grand noyer, c'est notre chêne à nous. Vu ainsi sur les photos, il semble bas. . Son tronc est court, aux environs de trois mètres et si on y mettait du cœur on pourrait d'un saut, accrocher le nœud de ses premières branches. Seulement, il est vieux et ses branches cassent comme du verre. Il semble si fragile.
Pourtant, il suffit de le voir l'hiver lorsque le vent vient de nord d'ouest. MagioBilio sans ses feuilles, fait face!
Ce soir le vent souffle fort, mais il est au sud. C'est dire si ici, on rigole! Cette nuit nous ne perdront ni branches , ni tuiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mar 6 Aoû 2013 - 12:29

Bonjour cher Clyde TriCanauos,

OK pour le noyer, j'avais des doutes sur les feuilles...c'est un très bel arbre en tout cas....

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mer 7 Aoû 2013 - 13:06

Bonjour à toi Clyde,

à la vue des photos, ton petit temple me semble très prometteur.

Petite question : En prévision des vents d'hiver, as-tu pensé au contreventement de la charpente ?
Par contreventement, il faut entendre stabiliser le temple vis à vis des efforts horizontaux (poussée du vent notamment sur les pignons) en bloquant les fermes latéralement. Pour le dire autrement il s'agit de contreventer en diagonale (45° environ) le plus près possible des noeuds d'assemblage.

Voir les photos ci-dessous de contreventements



Si tu me demandais comment j'agirai en pareil cas, eh bien je ferai partir le chevron de contreventement du haut de la ferme d'entrée pour sa fixation sur le milieu de la poutre transversale du fond.

Bien à toi,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mer 7 Aoû 2013 - 15:29

Hello Matolitus.

Effectivement, je n'avais pas pensé à cela.
L'autel étant de taille modeste, j'avais dans l'idée que les linteaux pourraient assurer le tout. Mais les fermes sont malgré tout modestes et même s'il n'y en aura pas beaucoup, les tuiles pèsent leur poids malgré tout. L'hiver ici parfois ça souffle fort. Aussi, çà ne coute rien d'y ajouter des contrevents de chaque côté, fussent ils artisanaux. Merci du conseil.

PS: Je pensais y bosser un peu aujourd'hui, mais ce jour, Taranis est très triste, comme nous le sommes tous ici. C'est le dernier jour de vacances et demain ce sera le retour à la mine de sel...
L'autel n'est pas encore terminé et peut être que cela ne devrait pas se faire. Mais tant pis, nous allons y monter pour offrir à Bélénos un bouquet de fleurs et de la cervoise. Histoire de le remercier pour ce bel été qu'il nous a offert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Mer 7 Aoû 2013 - 19:50



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Jeu 8 Aoû 2013 - 11:00

Y'a pas à hésiter, tu sais, Clyde, faire les choses comme il se doit. C'est rare à notre époque où la règle est plutôt de prendre (quitte par la force et la violence) et non pas de donner, d'offrir avec bon coeur, sans arrière-pensées...

Que la lumière des dieux soit sur toi et tes animaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgwen

avatar

Nombre de messages : 211
Localisation : Entre Anjou et Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Jeu 8 Aoû 2013 - 19:48

Juste un mot pour dire combien Dame Benca est magnifique devant ce tout aussi magnifique bouquet de fleurs !

Moi aussi en ce temps de Lammas/Lugnasad, je fais des bouquets en offrande aux déesses, dieux, aux esprits de la Nature, aux ancêtres et proches trop tôt disparus (même si les intempéries que nous avons connues rendent les fleurs moins belles et moins nombreuses que les autres années).

Bonne continuation à vous pour tout,

Morgwen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Jeu 8 Aoû 2013 - 23:27

Bonsoir, Clyde
c'est très beau, et simple comme il se doit.
et ton geste de remercier avant la finition, encore mouillé de chaud de t'être donné à ce travail et sans attendre plus, c'est en même temps de bois brut et plein de classe! tout ce qui plairait à nos aïeux Gaulois.
ce que tu vis avec tes chiens est fantastique...on voit la fierté et l'adhésion dans leurs regards chaque fois qu'ils apparaissent en portrait et les voir ainsi garder leur autel force le respect.
bonne continuation!
Revenir en haut Aller en bas
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Sam 14 Sep 2013 - 22:11

Genabum.

Je le savais !

Au plus profond de moi, je savais que les Senons ou les Carnutes auraient été ceux par qui la révolte qui couvait depuis si longtemps, allait s’exprimer dans les flots de sang et les larmes de ces gras colons romains!
Je savais que notre fierté renaîtrait par l’un de ces deux peuples, plutôt que de ces bavards d’Arvernes, qui causent et causent et causent encore et n’agissent pas…
Depuis que le « petit galant brun » l’a mis à mort. Acco hantait nos nuits… Il hantait même les nuits du Roi Commios. C'est dire s'il était dessus nos têtes.
Depuis longtemps, son fantôme soufflait à nos oreilles à quel point il était déshonneur pour nos tribus de n’avoir pas réagit immédiatement et planté nos lances dans la paillasse du premier romain venu. D'autant que lorsque Acco mourrait nous n’étions qu’à deux heures de marche. Nous avions rebroussé chemin, alors que nous aurions pu le venger et piquer la tête de Kesar sur une pique !
Déshonneur absolu, spécialement pour nous les clans Belges ! Comme si nous étions tous devenus aussi veules et lâches que des Rèmes.
Depuis la mort d’Acco, je n’avais pas connu une nuit sans cauchemar, ni un réveil, sans honte… Seulement moi, je ne suis rien. Ni Roi, ni Cavalier, ni même Ambact. Je ne suis que de la piétaille…

C’était une froide journée d’Anagantio et c’était la veille d’ Ambiuolcato. La neige couvrait les vallées et le ciel était tellement bas que nous aurions pu croire qu’il allait s’écrouler sur nos têtes et nous faire disparaître à jamais. Les bêtes et volailles étaient à l’étable. La plupart d’entre nous renâclions à l’idée de traîner dehors. Moi, j’étais occupé à couper du bois pour alimenter la forge, lorsque la clameur du « coureur de nouvelles » est arrivée à nous.

Mon petit doigt me dit qu’il avait dû courir comme jamais il n’avait couru de sa vie. Il était rouge et haletant. Il fumait sous son Cucullus givré ! Il était surtout souriant et heureux !

- " Genabum s’est révoltée ! Ils ont taillé les Romains en pièce. Les Carnutes ont déclaré la guerre à Rome !... Les Sénons vont les suivre ! Les Arvernes devront bien ! Les chevelus prennent les armes !"

- "Et nous allons nous rester là à attendre ?"

- "Non ! Car Commios veut la guerre désormais!»

Je crois que ce triste jour d’Anagantio a été le beau jour de ma vie. Dans l’instant ce n’est pas moins de six coureurs qui partaient du village pour porter la nouvelle. Deux vers des clans Atrébates du nord ouest, (comme il est prévu depuis la nuit des temps). Mais aussi d’autres vers nos plus proches voisins. Deux chez les Morins et deux autres encore chez les Ambiens et ceux là, selon les souhaits du chef, ils chevauchaient ! Juste au cas où, ils n’auraient pas reçu la nouvelle ! Les coureurs de nouvelles Ambiens ont les pieds lourds et ceux des Morins les pieds carrés!
Le « père du clan » jubile ! Il rappelle ses Ambacts !
Moi, je ne suis rien ou pas grand chose. Mais je cours à la forge. Nous allons devoir travailler dur car le temps est venu de sortir les lances et de forger les épées !
Le temps de la guerre est venu!

L'Atrébate.


Dernière édition par Clyde TriCanauos le Dim 15 Sep 2013 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: L'Ambien.   Lun 23 Sep 2013 - 18:36


Enfin, ils sont venus et en nombre...

Il y a bien longtemps déjà que  nos clans se sont installés des deux côtés de Samara. Si ces terres marécageuses sont parfois difficiles à travailler, nous y avons mis du cœur. Nous les avons amendées, nous les avons marnées. A la sueur de nos fronts, nous y avons fait souche. De mauvaises langues venues du sud disent, qu’il s’agissait là de terres Armoricaines et qu’à ce titre, nous serions des intrus ici. C’est faux !
Avant les nôtres, personne n’avait honoré ce pays. L’Armoricain n’y avait posé que quelques comptoirs afin de s’ouvrir au commerce avec la Bretagne. Tout au plus, y  existait t’il quelques  hameaux de trappeurs de loutres ou de chasseurs de canards. Qui peut un instant penser que ces gens là, aient pu honorer comme il se doit Matres Samarae ? Avant nous, ici il n’y avait rien.

Lorsque nous y sommes venus, ce pays était désert et ce n’est qu’en découvrant la bonne fortune de nos villages naissants que l’Armoricain s’est soudain senti des envies  revendicatrices. Ils ont alors  installé devant nous de pauvres cahutes. Le seul but étant pour eux alors, d’affirmer leur droit sur ce sol que jusqu’à présent, ils avaient délaissé.Les choses auraient pu en rester ainsi,  car nous nous n’étions pas belliqueux. Même si depuis quelques années déjà, nous subissions leurs rapines. (Il faut dire que  peu doués pour l’agriculture, l’Armoricain   maraudait souvent autour  de nos villages). Les choses auraient pu en rester là, si les voleurs de récoltes ne s’étaient pas transformés l’an dernier en pillards. A l’époque qui suivit les moissons de Lug, lorsque le temps est au partage, bon nombre de nos villages situés les plus au sud furent attaqués et des nôtres furent massacrés.
Une année s’est écoulée depuis. Une triste année en réalité, mais qu’importe, ils sont venus. Ils sont venus en nombre et nous aussi sommes là et moi aussi je suis là et tant pis si mon cœur s’emballe à tout rompre, que mes jambes tremblent et que mes mains se serrent sur la hampe de ma lance.

Respirer, garder son calme ! Teutatès est dessus nos têtes, il nous regarde ! Il me regarde et moi je suis là, frémissant comme une pucelle, quelle honte !

Il est temps des provocations entre les deux camps. Comme si les mots avaient une chance encore d’éviter l’affrontement. Sur toute la ligne, ici et là-bas,  de fiers guerriers s’avancent et  se provoquent. Difficile d’entendre ce qui se dit plus bas avec le vacarme ambiant. Les épées claquent sur les boucliers. En face de moi, un Armoricain gigantesque rit de toute sa mâchoire de loup.  Il est terrifiant.

Ici, c’est le gros AbroBroccos  qui sort  de nos rangs. Abus de cervoise ? Le potier se sent pousser des ailes.
-«  Mon nom est AbroBroccos ! (Blaireau courageux), Toi là bas, le grand rouquin ! Regarde moi bien !  Car je suis le dernier visage que tu verras avant de crever. Je te trouerais la panse et te regarderait te vider de ta bouillasse. Je clouerais ta tête à la porte de ma maison ! »

Nous pouffons ! Nos boucliers claquent.

Mais l’autre en face fait front et lui répond.
-« Broccos, Blaireau obèse ! Je porte  déjà sur les épaules la peau de ta mère !  Voit comme elle me sied bien ! Avec la tienne, celle qui pend sur  ton ventre flasque, j’offrirais une couverture  pour l’hiver à toute ma marmaille ! »
Eux ne pouffent pas. Ils rient  de bon cœur et c’est tintamarre de boucliers!

C’est au tour d’un fin « bretteur de mots » Armoricain d’entrer en scène.
-«  Je suis AdloLuernos (beau renard) ! Regardez moi putains de Cimbres ! Vous puez tant la m-rd- que les vents nous annonçaient votre venue depuis dix jours. Puisque vous avez franchi Samara, pourquoi ne pas en avoir profité pour vous laver ? Devrons nous baigner vos carcasses avant de les offrir aux Dieux ou simplement les donner à bouffer aux porcs ?»
C’est mon ami, CaletoCãno (roseau vaillant) qui lui rétorque.
-« Tu es plus joli que beau le renard ! Mais j’ai sentiment que tu t’es trompé d’endroit. Malgré ton discours ordurier, on te voit  tous onduler du croupion derrière ta lance. Sache qu’ici, ce sera  un champ de bataille ! Pas l’endroit où  tu pourras te vendre comme giton ! »
Nous rions à gorges déployées ! le tintamarre des bouclier monte encore d’un cran !

Mais est-ce une malédiction ? Car c’est un idiot qui s’avance de par chez nous…
-« Je suis LivoMoccos (sanglier splendide) ! Je vous chie dessus ! »

Nous attendons, espérant une saillie plus pertinente. Mais l’animal reste là, satisfait…
-« Ferme ta gueule, porcelet ! Tu ressembles à une des couilles de Dagodeuos ! Sauf que  tu es  plus rose et moins  poilu ! »
L’ensemble de leurs rangs éclate de rire. Comme si Uentos avait soufflé la réplique dans chacune de leurs oreilles. Pourtant avec ce vacarme, la plupart n’auraient dû rien entendre...C'est mauvais signe. Ils rient, ils se gaussent de nous et ils ont raison de le faire.
L’inquiétude doit transparaître sur mon visage, car CaletoCãno me dit :

-«Ne sois pas inquiet, ami. Ils rient parce que l’homme à côté d’eux rit et rien de plus. Ils rient comme nous rions nous, lorsque d’un échange là bas vers l’est, les nôtres deviennent tonitruants. Ils rient pour le groupe, sans savoir pourquoi. Sinon que c'est le temps du rire.»
-« J’en ai bien conscience, CaletoCãno. Mais je me disais juste que s'il ne s’agit que d’un combat de mots. Alors LivoMoccos nous a  déjà perdu…
As-tu vu combien ils sont nombreux  en face? »

Mon ami sourit.
-« Moccos est un con. Il va crever ce matin et personne ne se souviendra de son nom. Mais tu as  raison. Ils sont venus nombreux, c’est chose certaine… Mais faisons fi de leurs fiers à bras qui rivalisent d’idioties avec les nôtres.  
Regarde les ! La plupart ne sont que de pauvres paysans.
Regarde comment ils sont serrés les uns contre les autres…
Pour la plupart, ce ne sont pas des guerriers. Ce sont des  vieux, pire encore, ce sont des enfants… Ils sont apeurés, bien plus que nous ne le sommes toi et moi.
Regarde celui là, juste à côté du grand rouquin que brancardait Braccos. Il a à peine dix années de vie, que déjà il  sait qu'il va mourir.»

Mon ami a raison. C’est un tout petit garçon qui se trouve au côté du « grand rouge » et il tremble, bien plus encore que moi, je ne tremble. Il  a peur et c’est bien normal, car plus qu’aucun de nous tous, il ne devrait pas être ici. Il a peur au point de souiller ses braies.
Sont ils a ce point désespérés pour mettre à la ligne de petits enfants ?
Je les regarde tous, avec attention. Sinon quelques exaltés qui me feraient plus rire, que frémir s’ils appartenaient à mon propre camps. Ce  sont de pauvres hères, ils le sont plus que moi.
Si je n’ai pour me défendre qu’une lance, la plupart d’entre eux ont des fourches ou des faux.  Paysan que je suis, je sais qu’une fourche n’est pas faite pour être maniée sur un champ de bataille. Ils ne sont que des paysans, des enfants, des vieillards…
CaletoCãno se tourne vers moi et il sourit.
-« Je porte le bouclier à gauche  et l’épée à droite, mon ami. Toi, les Dieux t’ont fait la grâce d’être gauche. Alors, marche avant moi ! Car mon épaule qui supporte le bouclier ne faiblira pas, à moins que je ne meure, bien sur. Je trancherais de  l’Armoricain par la droite. Il ne tient dès lors qu’à toi de marcher dans mon pas sous notre protection et de piquer par la gauche, ou par  le dessus. Suis moi et ainsi  nous irons jusqu’en Grèce ! »

Mais déjà la clameur s’élève. Les Carnyx  annoncent le temps du combat.  Les armes claquent sur les boucliers !  Devant moi, les Armoricains se serrent un peu plus les uns contre les autres.
-«  Me suivras tu ? »  Me demande CaletoCãno.

Je remplis mes poumons d'air et je réponds:
-« Jusqu’en Grèce ! »

Mais déjà nous fonçons !

-« Regarde moi Teutatès ! Regarde moi !!! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Lun 23 Sep 2013 - 20:21

Fantastique! j'attends la bataille avec impatience en espérant que l'issue soit de votre bord!
Bonne soirée, et chapeau bas pour ce vrai talent d'écrivain qu'on découvre un peu plus chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   Lun 23 Sep 2013 - 21:40

On est transporté par ta manière d'écrire. Merci pour ce beau partage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... de Senos Goba TriCanauos.   

Revenir en haut Aller en bas
 
... de Senos Goba TriCanauos.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» ... de Senos Goba TriCanauos.
» Les animaux que l'on mérite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Journal ...-
Sauter vers: