forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rituélie (Néo)druidique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 11:03

Salut Auetos

J ai vu avec plaisir que vous ritualisez enfin en plein air. Merci à Belen.

....................................

Mais .............il y a un truc qui me parait bizarre tout de même.

Pourquoi avoir fait une idole alors que l on voit une Dame Blanche en Astral (première photo).

L esprit de la Source étant là, je ne comprends vraiment pas.

Pourquoi s’ennuyer avec tout ce tralala ???

Alors que la simplicité est de mise.

Mais peut être (comme d'habitude) je me trompe.



Dernière édition par edv le Sam 11 Fév 2012 - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 11:48

Comme j’ai essayé de vous le dire à plusieurs reprise nous ne ritualisons pas toujours au sein du Nemeton.

Là, en l’occurrence, pour la célébration de l’Ambiuolcato, il nous faut être prés d’un point d’eau. Il en va de même pour la Gelina Olloiaccom où nous devons nous trouver à côté d’un arbre porteur de la baie blanche.

Je comprends votre questionnement, mais que voulez-vous nous fonctionnons comme ça. Nous érigeons un Cromo, que nous chargeons par nos appels, prières, sons, fumigations et offrandes pour que la divinité invoquée et invitée puisse s’y installer pour le temps de la cérémonie.
Une fois celle-ci terminée nous la remercions et lui demandons de quitter ce siège qui redevient un vulgaire objet.

Pour nous tout ce décorum n’est pas du tralala. C’est un signe de piété et d’hommage envers nos Dieux. Chacun ça façon de faire. Vous dans la simplicité, nous dans l’excessif. L’essentiel en est le résultat… l’amour des Dieux.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 12:09

merci de votre réponse

Pour ma gouverne

Vous vous référez à quels enseignements druidiques pour ces pratiques (écrits) ?

Quelles sont les sources (si je peux dire) ?



Je trouve la démarche bonne mais de charger une idole alors que la divinité est là ???


C est pourquoi je permets de vous poser les questions ci dessous surtout la dernière.

  • Pouvez vous m expliquer pourquoi avez vous besoin d un intermédiaire ? (idole)

  • Quelles sont avantages et les inconvénients ?

  • Est ce le même process que les statues cathos ?

  • La charge mise, comment est elle transmise, à quoi sert elle?

  • Est ce un égrégore ?

  • Reste t elle après la cérémonie ?

  • En fin où prenez vous l énergie pour habiter l idole ?

  • ET surtout est ce la même process que le Golem ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 16:04

Bien que je sache d’avance où tout cela va me mener je vais, encore une fois, vous répondre en toute sincérité…

Citation :
Vous vous référez à quels enseignements druidiques pour ces pratiques (écrits) ?

Quelles sont les sources (si je peux dire) ?
C’est une redite mais soit… nous nous référons aux mêmes enseignements que reçurent les Toutai Deuas Danunas dans les îles du nord du monde, c’est-à-dire les Uidiiai.

Citation :
Pouvez vous m expliquer pourquoi avez vous besoin d un intermédiaire ? (idole)
Prisonnier de la matière et de la forme, l’humain doit nécessairement utiliser des symboles pour atteindre, concevoir et se fixer sur l’informel.
La forme et le nom sont, pour l’homme, les deux principaux aspects de la manifestation, et c’est seulement quand ils se superposent que les choses existent réellement. Pour être approchés, les dieux sont donc représentés en termes de mots et en termes de formes.

Citation :
Quelles sont avantages et les inconvénients ?
Cela permet peut-être de saisir un aspect fondamental de l’univers et de la conscience qui préside à son mouvement.

Citation :
Est ce le même process que les statues cathos ?
Non. L’idole est un instrument basé sur un code de symboles qui expriment les affinités réelles qui existent entre les formes et les idées.

« L’idée du culte des images est de vénérer l’invisible à travers le visible. Nulle part les hommes n’adorent du bois, de la pierre ou du métal. C’est l’essence divine, immanente, donc toujours proche, qui est invoqué par le pouvoir des paroles et des rites et qui devient objet d’adoration dans une image. » (Kârapâtri, Lingopâsanâ rahasya)

L’icône ne relève pas de l’art du portrait ; si ressemblance il y a, elle est seulement de nature idéale, dans la mesure où l’image participe à la Réalité divine qu’elle est destinée à exprimer. Car l’icône est d’abord représentation, dans les limites inhérentes à l’incapacité fondamentale de traduire adéquatement le divin, de la réalité transcendante et support de méditation ; elle tend à fixer l’esprit sur l’image qui elle-même le reporte et le concentre sur la Réalité qu’elle symbolise.

Citation :
La charge mise, comment est elle transmise, à quoi sert elle ?
La « charge » est transmise par la répétition du Garios de la divinité invoquée.

Citation :
Est ce un égrégore ?
Sachant qu’un égrégore (ou eggrégore) est, dans l'ésotérisme, un concept désignant un esprit de groupe, une entité psychique autonome ou une force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un but commun, je répondrais par la négative.

Citation :
Reste t elle après la cérémonie ?
Qui reste après la cérémonie ? La divinité ?

Citation :
En fin où prenez vous l énergie pour habiter l idole ?
Dans la force des Tries Lemoi.

Citation :
ET surtout est ce la même process que le Golem ?
Le golem, signifiant « cocon », mais peut aussi vouloir dire « fou » ou « stupide », est un être humanoïde, artificiel, fait d’argile, animé momentanément de vie par l’inscription EMET sur son front. Vous constaterez aisément que cela n’a strictement rien à voir avec ce que nous appelons le cromo, le poteau-idole, qui est, rappelons-le la représentation ou le siège du dieu dédicataire pour le temps de la cérémonie.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 16:36

Merci de vos réponses

Citation :
C’est une redite mais soit… nous nous référons aux mêmes enseignements que reçurent les Toutai Deuas Danunas dans les îles du nord du monde, c’est-à-dire les Uidiiai.
Plus de précisions seraient les bienvenues . Surtout pour le culte des idoles et l incorporation.

si vous aviez le texte de référence je gagnerai du temps sur les chipotages.

Citation :
Prisonnier de la matière et de la forme, l’humain doit nécessairement utiliser des symboles pour atteindre, concevoir et se fixer sur l’informel.
La forme et le nom sont, pour l’homme, les deux principaux aspects de la manifestation, et c’est seulement quand ils se superposent que les choses existent réellement. Pour être approchés, les dieux sont donc représentés en termes de mots et en termes de formes.
Si les Dieux sont présents, ils sont visibles soit par la vue (double vue obtenue par le travail sur les vertus) ou par prescience (idem) donc pas besoin d idole.

Citation :
l’humain doit nécessairement utiliser des symboles pour atteindre, concevoir et se fixer sur l’informel
Faux il peut vivre les symboles ou dans un monde symbolique comment expliquer les mondes angéliques de la quête du Graal. ou les autres mondes, les récits des anciens, Avalon par exemple. Tout cela est virtuel, je ne le pense pas. Mais pour cela il faut y avoir accès. Nos anciens les ont ils rêvé ???? N'y sont ils jamais allés. Sans doute des blagues pour enfants. Je me demande ce que sont toutes ces sociétés discrètes lors du leurs soirées. Que dire de l Islande, qui est les paradis des mondes enchantés ? Non tout est Folie. C est fou comme Merlin le fut

C est ce qu on appelle peut être les niveaux de conscience.

Merci tout de même, mais je ne suis pas convaincu je trouve tout cela très romanisé comme explication et rite on retrouve les mêmes phases du rituel dans le culte de Cybelle ou autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 17:39

Là ou vous ne comprenez pas c’est que je ne vous demande pas d’être convaincu ni même de me donner votre assentiment quant a ma pratique, vous m’avez posé des questions et je vous y ai répondu. C’est tout.

Vous, vous faites comme bon vous semble de votre côté et moi je fais ce que je crois juste du mien. Ce n’est pas plus compliqué. Pourquoi vouloir systématiquement mettre au banc la façon de faire de l’autre ?

Même si, pour moi, votre pratique est hallucinatoire je la respecte car, pour vous, elle veut dire quelque chose. Je ne cherche pas à savoir si elle est chamanique, druidique, gauloise, celte ou tout ce que vous voulez, c’est votre chemin… pas le mien.

Je pense qu’il serait plus profitable pour les invités passant par-là de voir deux personnes parlant de leurs pratiques, différentes, avec tolérance, respect et compréhension, sans pics, attaque ou agressivité au lieu de se retrouver, encore et encore, spectateurs devant une mise à sac.

Je crois que nous y gagnerons tous.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 19:47

Auetos faut pas s'emballer comme cela je croyais qu un forum c était pour débattre

Si vous l avez ouvert c est pour exprimer quelques choses ou faire découvrir quelques choses ou même partager

on peut comparer les rites et voir leur provenance

je cherche simplement à comprendre votre démarche

il n y a ni pics, attaque ou agressivité dans mes propos



pour les notes vous n avez pas répondu je fais des recherches

Chacun fait comme il veut mais si on discute on propose des pistes et non des portes closes

Ma pratique n'est pas hallucinatoire, loin de là regarder les contes, les écrits des anciens, les textes initiatiques dans toutes les religions du monde
même chez les cathos par exemple LOURDES esprit des sources ou par exemple st Anne d Auray esprit du roncier (arbre)
si vous réfutez cela ce n est pas la peine de ritualiser. puisque justement c est la démarche pour aller dans les autres mondes

Pour les visiteurs

si cela ne leur plait pas ils zappent et passent à autre chose sur le site.

donc pas de probemes


Dernière édition par edv le Sam 11 Fév 2012 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Sam 11 Fév 2012 - 20:11

Je ne m’emballe nullement, je reste prudent et sur mes gardes. D’ailleurs votre dernière phrase est la preuve que je suis dans le vrai.

Citation :
pour les notes vous n avez pas répondu je fais des recherches
Les notes ?... ah, vous voulez parler des Uidiiai. Les « Connaissances », ces recueils d’hymnes et d’incantations rituelles chantaient durant les sacrifices offerts aux dieux, par les quatre Druides primordiaux.

Il y a quatre Uidiiai : le premier, le Rixs-Uidiia (> Rig-Veda), le Samia-Uidiia (> Sàma-Veda), l’Ur-Uidiia (> Yajur-Veda) et l’Are-Uidiia (> Atharva-Veda). Chaque Uidiia (Veda) se compose de deux parties : les récitations et les commentaires.

Les Uidiiai furent écrits à l’intention de différents prêtres : le gutuater qui récitait les cantala du Rixs-Uidiia, l’udcantarios qui chantait les hymnes du Samia-Uidiia, l’adbertomaros qui conduisait les sacrifices en déclamant les incantations de l’Ur-Uidiia et les orants druides, qui psalmodiaient l’Are-Uidiia.

Bien que rien ne nous soit parvenu qui peut se comparer aux Veda-s, il ne nous est pas interdit de penser que les Druides devaient certainement professer quelque chose de semblable.

Nous savons par la tradition védique que tous les peuples Aryens de la plus ancienne époque possédaient leur propre version des Veda-s.

Selon le Rig-Veda, les cinq peuples des Aryas (Pancha Mànavas) avec les Dasyus comprenaient les Turvashas, Druhyus, Yadus, Purus, et Anus.

Les Purana-s les décrivent comme les descendants du roi Aryen Yayati, qui descendait à son tour de la dynastie lunaire de Manu par le fils de Nashusha. Ces peuples sont d’ailleurs appelés Nahushas dans le Rig-Veda.

À l’époque des Veda-s, on retrouve les Turvashas au sud-ouest, les Druhyus à l’ouest, les Yadus au sud sur l’Indus, plus à l’ouest dans le Gujarat, les Purus au centre sur les rives du fleuve Sarasvati et les Anus se retrouvent au nord.

Anu, Druhyu et Puru étaient les fils de Yayati par Sharmishtha la fille de Vrishaparvan, roi des Asura-s, alors que Turvasha et Yadu étaient les fils de Yayati par Devayani, la fille du sage Shukra de la lignée des Bhrigu.

Les Asura-s, comparables aux Ases de la tradition germanique, étaient de race ancienne. Le sage Bhrigu était lui même fils de Manu, un des sept sages du septentrion et fondateur d'une ancienne lignée de sages.

Druhyu, « le ferme » joue avec Dhruva, alpha du Dragon, l’ancienne étoile polaire. Il devient clair que toutes ces races étaient originaires du nord.

Puisque les Veda-s datent d’au moins 5000 ans, donc d’avant les grandes dispersions, il est invraisemblable que ces gens puissent ignorer les peuples parents.

Les Anus sont, peut-être, les mêmes que les Toutai Deuas Danunas « qui étaient dans les îles du nord du monde ».

Les Druhyu-s sont, peut-être, les Cimmériens, peuple Proto-Celtique apparenté aux Tochariens. Ces Tochariens, appelés Twyry par les Uighurs, seraient les Turvashas.

Il devient alors clair que les Purus sont les Aryens des plateaux de l’Iran et que les Yadus sont les Aryens de l’Indus.

Les trois Veda-s les plus importants, dits Trayi-Vidyà, étaient le Rig, le Sàma, et l’Yajur Véda. Connaissant la propension de ces Aryens pour les jeux de mots, il est fort possible que les Tri-Uidiiai devinrent les Dru-Uidiiai des Druuioi (Druhyus) abandonnant ainsi le titre de Beromen (Brahmane) pour celui de Dru-uis (Druide).

Selon le Shrimad Bhagavatan : « Le Véda fut divisé en quatre parties pour être disséminé par les hommes. Paila Rishi devint le maître du Rig-véda, Jaimini maître du Sàma-véda, et Vaishampàyana celui du Yajur-véda, qui lui fit d’ailleurs sa gloire propre. Le sage Angirà, Sumantu Muni, à la dévotion fervente, se vit confier l’Arthava-véda ».

La notion de quatre sages gardiens des textes sacrés se retrouve aussi dans la tradition celtique.

Ce sont Marouesos, Semios Bitubarros, Esdrios Alto et Uisucios…

Citation :
je cherche simplement à comprendre votre démarche
Bien, mais dans quel but ?

Citation :
on peut comparer les rites et voir leur provenance
Comparer, discuter ne veut pas dire imposer son point de vue et censurer l’autre.

Citation :
Ma pratique n'est pas hallucinatoire…
Là encore vous n’avez pas compris le sens de mes propos. Je voulais simplement vous faire comprendre que votre façon de faire étant très différente de ce que je pratique me semble… comment dire… bizarre mais respectueuse car vous y trouvez votre compte.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Moilogustos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 1032
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 9:07

Matos diies,

merci pour ses échanges de questions réponse, je trouve ça très intéressant....

Pour Auetos : les photos sont très belle , merci pour le partage Wink

Dagomatos diies sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 12:39

merci pour ces références

Mais ce sont les notres par rapport ...............aux idoles.......

dans le druidisme comme je ne connais pas donc je m informe

je suis tout à fait d accord avec le coté incantatoire (bardique) mais par rapport aux idoles ??????

Si c est une façon personnelle et moderne de ritualiser, il faut le dire cela gagnera en compréhension


edv a écrit:
je cherche simplement à comprendre votre démarche

Auetos a écrit:
Bien, mais dans quel but ?
y a pas de complot ici

Le but est de voir les différentes pratiques utilisées de nos jours par les druidisants de tous les Cercles enfin ceux qui veulent participer
il y en a peu !!!! hélas !!!!!

Citation :
Comparer, discuter ne veut pas dire imposer son point de vue et censurer l’autre.
Je ne vois pas comment on peu imposer ou censurer sur un forum.

on peut débattre c est le but des forums je pense

edv a écrit:
Ma pratique n'est pas hallucinatoire…

Auetos a écrit:
Là encore vous n’avez pas compris le sens de mes propos. Je voulais simplement vous faire comprendre que votre façon de faire étant très différente de ce que je pratique me semble… comment dire… bizarre mais respectueuse car vous y trouvez votre compte.
j ai peut être pas compris c est peut être vrai mais vous avez mis hallucinatoire ?????

on n est pas à Delphe !!!

marcassin a écrit:
merci pour ses échanges de questions réponse, je trouve ça très intéressant....
C est peut être intéressant mais j aimerai connaitre votre démarche, pratiques, je ne pense pas que cela soit secret

plus on participera aux différents forums plus on aura un éventail d'idées sur les pratiques modernes druidiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 14:41

Il y a des moments où, je l’avoue, j’ai peur de trop bien vous comprends. Surtout quand vous dites : « dans le druidisme comme je ne connais pas donc je m’informe »… et donc pour ne pas mettre d’huile sur le feu je vais passer outre.

Non pas. Je l’ai assez répété ici et ailleurs, cette façon de faire n’est ni une façon personnelle ni non plus une façon moderne de ritualiser, c’est tout ce qu’il y a de plus traditionnelle selon les sources misent à notre disposition.

Pour votre pratique, oui, c’est vrai j’aurais du utiliser le terme hallucinante… au temps pour moi. Mais ne vous en offusquez pas pour autant.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 16:22

Je suggèrerais éventuellement à Auetos de créer un nouveau topic sur ce sujet de la rituélie, et d'y transférer les quelques posts ci-avant (à partir d'Edv du samedi 11/02/12 à 11h03), afin de ne pas faire dévier et saturer son topic personnel initial ...
Nonobstant les toutes dernières remarques formulées, j'estime que la discution franche de ce sujet, dans la tolérance et respect MUTUEL, serait intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 16:36

Je m'étais abstenu d'intervenir, considérant comme perte de temps ces débats dogmatiques, de partis pris stériles, et à la limite de l'insultant.

Merci à Auetos de nous donner des explications claires et complètes, sans partis pris ni jugement des "autres".

Merci à Edv de venir discuter, cette fois-ci me semble-t-il, sans critiquer péremptoirement, comme vous aviez malheureusement coutume de le faire jusqu'à ce jour.


Notre collège vous rejoins l'un et l'autre sur certaines parties de vos conceptions et pratiques, mais disons alternativement certaines parties chez l'un et alternativement d'autres parties chez l'autre ... et ceci n'est pas une réponse de Normand ... ... ...


Je m'explique :

1)

Certains de nos rituels s'exécutent en un lieu "fixe", et certains autres en fonction du type précis du contexte dans lequel le dit rituel est dédicataire (par exemple le rituel duquel nous sommes partis pour cette discution), si ses "conditions" ne se trouvent pas sur notre lieu habituel. Mais toujours dans la Nature.

Contrairement à Auetos, et en accord avec ce que disait Edv il y a quelques temps, nous ne nous sommes toujours pas fait à l'idée "d'emprisonner" les déités dans un "lieu" (matériel ou immatériel, "fixe" ou "voyageant") bien défini. Que ce terme "d'emprisonner" ne soit pas compris péjorativement, svp, simplement il s'agit ici d'un concept imagé !

Autant, à titre personnel, j'admire les travaux, efforts, et superbes résultats, concernant ces "temples" créés par Auetos et Matolitus, autant personnellement (ainsi qu'au sein de notre collège), je ne puis me faire à l'idée de ritualiser de façon aussi dogmatique, désolé ...

... Première raison pour laquelle nous n'avons toujours pas érigé de "temple" fixe ...

(Je parle ici en temps que lieu de ritualisation de manière collégiale, et non en tant que "temple privé", càd "Foyer" de sa demeure.)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2)

Nous comprenons très bien (et sommes en accord avec) ce que dis Edv sur la place importante du développement des facultés dites extra-sensorielles, qui nous semblent une des bases de tous développement transcendantal, càd de tout Cheminement Cultuel.
Cette notion va nettement au-delà des conceptions dites "chamaniques" (ou ... "hallucinante" ...), qui n'en est qu'une des étapes ...

Nous considérons que le Druidisme est une "religion" (mot qui me déplait dans son sens "vulgaire", mais il n'y en a pas d'autres étymologiquement parlant) scientifique, mais dans tous les sens du terme. Ce mot "sens" pris également dans toutes ses définitions, profanes et cultuelles.

Cela sous-entend donc également les "Sciences Traditionnelles", telles qu'on les appellent ésotériquement.
Qu'Auetos se rassure, nous n'incluons pas là-dedans l'occultisme de bas étage (dite sorcellerie de village) comme certains groupes plus chamaniques s'y complaisent ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

3)

Le fait de ritualiser régulièrement sur un même lieu le fait se "charger" vibratoirement, de plus en plus au fil des rituels successifs.

Mais nous considérons que chaque "lieu" est déjà "naturellement" chargé d'une Energie spécifique, d'abord et principalement de cet endroit précis, ensuite du temps (dans le sens temporel) du moment de la cérémonie. Accessoirement du temps athmosphériquement parlant ...

C'est ce que l'on appelle couramment "l'Esprit du Lieu".
(Je ne vous l'apprends pas à vous, Auetos et Edv, mais le dis pour les autres forumeurs qui nous lisent et sont dans le début de leur Cheminement, que c'est ce qui distingue la "déité" de base de ses différentes hypostases, notion "matérialisée" par les différents noms d'une même "lignée" de déité).

Chaque rituel étant chargé, et donc "dédié" à une Energie particulière, couramment appelée "déité", un même lieu "fixe" ne sera pas toujours en accord entre les différentes Energies mises en jeux par le rituel et celles "tutélaires" du Lieu.

... Ceci est la deuxième raison pour laquelle nous ne sommes toujours pas partisans d'un "temple" fixe, ni d'un chromo "à charger" en chaque lieu de culte. Mais cette considération nous est toute personnelle ...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

4)

Sans vouloir critiquer ou contre-dire Auetos, dont je respecte et admire l'intégrité, tolérance, respect mutuel, et énorme travail intellectuel auquel il s'astreint, je me permet d'émettre des doutes sur la validité de ses principes, aussi bien de déroulement pratique que de conceptions / élaboration de ses prières et "verbalisations" rituéliques.

Le fait de se référer systématiquement (et c'est surtout cette notion de systématique auquel je m'en prends ici) à la tradition Ayurvédique ne me semble pas une démarche saine, Druidiquement parlant.

En effet, si tant est que nous admettons couramment que les Celtes soient originaires de migrations dites indo-européennes, les Celtes sont à juste titre réputés pour leurs ouvertures d'esprit, inventions, assimilations / intégration des "plus" des peuples rencontrés, comportements avant gardistes, etc.


Devant ces constats, il nous semble un contresens que d'envisager que les Celtes, et partant les Druides, n'aient pas évolués dans leurs conceptions et pratiques cultuelles, de la même façon que dans leurs manières de vivre. D'autant plus que nous savons que pour eux, les deux étaient intimement liés ...

Deux points importants de leur comportement vient directement le prouver :

- a) notion et pratique très stricte des castes chez les indous, non retrouvé chez les Celtes, où la notion de liberté suivant les mérites était une des bases de leur société (indépendamment de la structure sociale concrète, non assimilable à des castes);

- b) le "système" cultuel indou, très structuré et codifié par des écrits dogmatiques ne pouvant être modifiés ni "interprétés" (ce qui fait penser à d'autres lignées cultuelles ...), alors que les Celtes / Druides avait jetés l'interdit sur les écrits cultuels ! ! !


Autant au sein de notre collège nous sommes d'accord (et le pratiquons lorsque nécessaire) de nous référer aux écrits Traditionnels indous lorsque nous sommes bloqués dans une compréhension de textes cultuels Celtes, autant nous ne pouvons nous résoudre à suivre la philosophie de systématiquement tout calquer sur cette lignée cultuelle, désolé.

Qu'Auetos ne prennent pas ceci pour une critique ou attaque, loin de là ! Simplement j'essaye d'expliquer pourquoi nous ne ritualisons pas suivant les mêmes conceptions.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

5)

Nous nous basons sur les textes d'occident connus : d'un côté les traductions irlandaises (dont notamment les deux textes des batailles de Mag Tureg), et secondairement la geste Arthurienne (même si elle est post celtique suivant les considérations dites académiques) ...

Avec avant toute chose, la notion claire et dépouillée (autant que faire se peut) de toutes superstitions, des approches symboliques ésotériques de tout écrits cultuels.

Nous considérons, chez nous, que le Druidisme n'est pas une "guidance" de masse au premier niveau, mais avant tout un cheminement transcendantal de chacun de nos membres individuellement, c'est à dire une compréhension et pratiques au troisième niveau de ses démarches et comportements, ici et maintenant, en notre XXIè siècle (ou autres calendriers de référence).

Qu'il soit clair qu'il n'y ai ici aucune notion de jugement ou de hiérarchie de valeurs, loin de la ! Simplement une conception différente de l'assimilation des raisons d'être d'une lignée cultuelle, d'où découlent les buts initiaux du Druidisme, et des moyens de les atteindre ...

"Etre ou Paraitre, that's the question ..." pourrait résumer notre démarche.

De ce fait nous sommes plus en accord avec les conceptions de développements "sensoriels" pourrait-on dire de Edv, que du dogmatisme indou, tout en ayant des rituels basés sur les règles strictes "des mondes invisibles" (pour employer un terme compréhensible et non choquant pour certains qui n'en saisiraient pas toutes les portées) s'écartant donc nettement du chamanisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 17:26

Merci : AnamCara

Y a t il propositions ????

Avez des infos sur la relation Wiccan et druidime
faery et druidime trés en vogue chez les anglo

on a déjà des infos sur Druidisme et FM
en Australie et NZ il y a beaucoup de loges avec des Druides, qui n ont rien à voir avec le druidisme

ou sur d autres relations ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 18:19

Bonsoir moios Brater AnamCara, je désespérais de te lire.

Le « Temple » gaulois, le même qui fut trouvé en moult endroits des Gaules et celui que nous avons recréé n’est pas à regarder comme un lieu de rassemblement des fidèles pour prier un Dieu. Ce « Temple » dont le mot gaulois est Teges est avant tout comme son nom l’indique un bâtiment couvert, un abri voire un simple toit permettant aux prêtres d’officier dans de « bonnes » conditions et par tous les temps.

Je suis sur que, comme tout un chacun, vous avez du braver les intempéries et célébrer sous une pluie battante… il n’est rien de plus désagréable. La concentration en est difficile et la conduite d’un rituel strict encore plus.

De ce fait, nous tournant vers l’archéologie nous avons eu l’heureuse surprise de découvrir que nos lointains ancêtres avaient, eux aussi, connu cette difficulté et avaient résolu le problème en confectionnant des Tegesa.

Ce Teges se trouve au centre d’un Nemeton qui est la propriété des Dieux et des Déesses. Ainsi, quand nous célébrons telle ou telle fête nous nous rendons en procession dans la demeure des Dieux. Nous sommes, en quelque sorte, leurs invités. C’est là que notre vision est différente. Pour nous, ce lieu, n’est point une prison mais un espace sacré, à l’écart du monde profane, réservé à l’activité religieuse sous la bienveillance des Dieux.

Le cromo, lui, symbolise le siège de la divinité invoqué. Ainsi, dans ce lieu, seule la divinité appelée s’assoie ou « s’incorpore » au cromo.

Il est vrai, je l’avoue, que j’ai tendance à regarder du côté de l’Inde pour voir ce que nos frères Brahmanes ont à dire sur telles ou telles choses mais, car il y a un mais, je ne prends pas tout à la lettre. Au préalable je compare avec les bribes de notre tradition et aussi, parfois, avec les traditions Gréco-romaines. De fait même si nous, nous nous abreuvons un peu plus que d’autres de cette lignée cultuelle, notre démarche est, au fond, pas très différente.

Pour nous, comme pour tous, le druidisme est à plusieurs niveaux… c’est une main courante pour les uns, une philosophie pour les autres et une reliance pour d’autres encore. Il en va de même pour les rites qui sont perçus selon l’éveil de chaque personne.

Donc pour répondre à la question, je ne sais pas si je suis ou si je parais mais en tout état de cause j’espère paraitre tel que je suis…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 19:54

Citation :
... , je désespérais de te lire.
J'attendais que les esprits se calment, que la discussion deviennent constructive ...

Je suis très heureux de voir que tu me détrompe et me corrige, Brater.

C'est toujours pour moi un plaisir que d'échanger dans le respect mutuel de nos différences.
D'autant plus lorsque c'est avec un Erudit tel que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 19:55

encore une erreur sur les rituels druidiques

Citation :
Je suis sur que, comme tout un chacun, vous avez du braver les intempéries et célébrer sous une pluie battante… il n’est rien de plus désagréable.
Nous sommes en affinité avec les éléments et c est pour cela que nous ritualisons avec les fêtes des éléments afin de vivre ces éléments en nous. Autrement quel intérêt ?

Lors des rituels de l'eau, du feu, de la terre et de l air nous incorporons les énergies primordiales. Nous nous félicitons de leur présence.
C est un don du ciel et comment elles sont présentes, nous pouvons interpréter leur accord ou au contraire leur désaccord.

Nous ressentons, nous vivons les forces de la nature

Citation :
La concentration en est difficile et la conduite d’un rituel strict encore plus.
Au contraire la concentration est ultime pour obtenir les liaisons avec ces forces afin de travailler avec elles.

Le rituel n 'est pas strict mais ouvert, on ne commande pas aux forces, ce sont elles qui dirigent le rituel

il ne faut pas être calife à la place du calife mais être au service, ce n est pas notre égo qui doit dominé

comment parler de ces forces si non ne les connait pas, si on ne les ressent pas.

comment employer ces forces si nous ne les avons pas senties nous pénétrer, nous incorporer et surtout vivre en nous

Connaitre leur nature reconnaitre leur nature en nous voir quel élément nous manque ou celui qui est en surplus

le travail des éléments n est que le début du chemin druidique

le druidisme est une religion de la nature

religion ne veut il pas dire relier

être relier au monde, aux énergies, prendre de la force avec elle, voilà ce qu est pour moi le druidisme

comment manipuler des forces dont on ne sait pas l état, la dimension le but ? quel est le plan divin ?

comment ritualiser ????????????? car dans les rituels on emploie des forces (éléments) si on ne connait pas l essence ?

d où viennent elles, comment sont elles ?

Le vivre là est le secret !!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Dim 12 Fév 2012 - 20:09

Je suis d'accord avec vous, Edv, nous ne devons pas "dominer" ces Forces, mais "devenir" ces Forces lorsque nous ritualisons.

D'où l'importance de développer nos "facultés" extra sensorielles. Ce qui nous permet, lors d'un rituel "canalisé" par son infrastructure et déroulement ésotérique strict, de nous intégrer aux Cycles en vigueurs à ce moment.

Même si je reconnais qu'à certains moments, certains "orages" ne peuvent être "dirigés" afin de permettre le (bon ?) déroulement du dit rituel, à nous de "sentir" pourquoi, le comprendre, et d'en tirer les Enseignements adéquats ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Mar 14 Fév 2012 - 15:26

edv a écrit:
Je ne vois pas comment on peu imposer ou censurer sur un forum.
En faisant comme vous le faites… c’est-à-dire faire croire, par des affirmations, telles que…

Citation :
Faux…
Citation :
si vous réfutez cela ce n est pas la peine de ritualiser
Citation :
encore une erreur sur les rituels druidiques
Citation :
Le rituel n’est pas strict mais ouvert…
Citation :
le druidisme est une religion de la nature
que seule votre façon de voir est juste… le hic est que ce n’est pas le cas.

J’ai pu voir au cours de mes pérégrinations un grand nombre de rituels, et bien croyez-le ou pas, pas un étaient pareils. Alors que votre rituel soit ouvert, fait en pleine nature ou que vous vous fassiez pénétrer par les éléments, soit, mais ne dites pas que votre façon de ritualiser est LA façon de faire.

Chacun sa voie, chacun son chemin.

Lors d’un rituel, ou j’étais invité, et qui a fini sous une belle averse, je peux vous assurer que la concentration des participants, loin d’être ultime, dégoulinait le long de leur saie au fur et à mesure que l’eau pénétrée leurs vêtements et bien peu se félicitaient de cette « présence » ou de ce « don du ciel ». Cette soirée-ci nous avons bien ressentis les forces vives de la nature, tombant en grosses gouttes serrées. Elles nous ont glacé le sang et éteints le feu. Pas d’offrandes données aux Dieux… ah, si seulement nous avions ritualisé en mon Nemeton, sous le Teges. Le feu ne se serait pas éteint et les Dieux auraient reçu leurs parts.

Ceci dit, je respecte…

De plus je ne cherche pas à dominer les forces ni même à en devenir, je ne cherche qu’a leurs rendre grâce par mes actions et prières… mais peut-être ne suis qu’un Etre Déficient Visuel où l’Esprit Du Vent ne souffle pas…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Mar 14 Fév 2012 - 19:44

Citation :
En faisant comme vous le faites… c’est-à-dire faire croire, par des affirmations, telles que…
Je suis pas d accord et je le dis simplement sans détour


je ne mes pas en doute vos rituels qui vous sont personnels


mais il ne faut pas présenter vos rituels comme ceux du druidisme ni ceux d autres traditions d ailleurs

c est simplement votre façon de voir

il faut le dire et c est tout c est ma vision et là les choses seront plus claires

je peux l accepter

c est votre vision et nos la vision des autres groupes ou associations druidiques

c est là dans la façon insidieuse de présentée le rituel qui m est particulièrement déplaisante


Citation :
Lors d’un rituel, ou j’étais invité, et qui a fini sous une belle averse, je peux vous assurer que la concentration des participants, loin d’être ultime, dégoulinait le long de leur saie au fur et à mesure que l’eau pénétrée leurs vêtements et bien peu se félicitaient de cette « présence » ou de ce « don du ciel ». Cette soirée-ci nous avons bien ressentis les forces vives de la nature, tombant en grosses gouttes serrées. Elles nous ont glacé le sang et éteints le feu. Pas d’offrandes données aux Dieux… ah, si seulement nous avions ritualisé en mon Nemeton, sous le Teges. Le feu ne se serait pas éteint et les Dieux auraient reçu leurs parts.
et alors vous avez peur que le ciel vous tombe sur la tête ???


il est vrai que c est bien gaulois mais pas celtes

ne prenez pas ombrage, ce n est pas une pique comme vous dites mais une constation
tout est clair


Dernière édition par edv le Mar 14 Fév 2012 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Rituélie (Néo)druidique   Mar 14 Fév 2012 - 19:45

Vous avez raison l intitulé va comme un gant Rituélie (Néo)druidique

et non Rituélie druidique

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Mer 15 Fév 2012 - 10:57

edv a écrit:
c est simplement votre façon de voir… je peux l accepter
Ah, là nous sommes d’accord…

Citation :
et alors vous avez peur que le ciel vous tombe sur la tête ???
Laughing hahaahhha ! sacré edv.

Citation :
il est vrai que c est bien gaulois mais pas celtes
Shocked vous clôturez toujours de la même manière mais un jour il va bien falloir nous dire qu'est-ce qui vous fait faire la différence entre gaulois et celtes.

Mais ce n'est pas le but de ce sujet qui porte, comme vous l'avez fait remarquer, sur les Rituélies des... groupes ou associations druidiques.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Moilogustos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 1032
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Mer 15 Fév 2012 - 14:06

Bonjour,

Je sais que ma question pourras être un peu déplacé, mais:

Les rituels que nous faisons , ne sont ils pas "inventés" ?? depuis 300 ans (les trois branches) ou moins ou plus ??

Avons nous trace des rituels vu et lu ça et là, ainsi que des textes expliquant ce que faisaient les anciens (qu'ils soient Gaulois ou Celtes) je pense que non, on a des idées sur le déroulement d'un rituel, mais pas assez clair pour moi, mais je peux me tromper, bien-sûr je ne parle pas des textes "Grecs et Latins".

Je sais que certains "rituels" pourraient être "clanique" ou "ancien", mais en gros actuellement les rituels que je lis , que j'ai vu ça et là et que je fais, pour moi n'était pas ce que faisait les "anciens".

On essaye de s'en rapprochés, ainsi comme vous le faites tous, avec d'après ce que je lis beaucoup de travail et de recherches, ce qui est gage de sérieux.

Mais je parle vraiment des rituels type "druidique" qu'en est-il ?

Bonne journée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
edv
Druide


Nombre de messages : 380
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Mer 15 Fév 2012 - 14:34

Auetos

Ce que je veux dire : vos rituels sont trop romanisés trop gallo romain si vous voulez (temple, idoles etc......)

Citation :
Mais ce n'est pas le but de ce sujet qui porte, comme vous l'avez fait remarquer, sur les Rituélies des... groupes ou associations druidiques.
Ce n est pas ce que je dis

Citation :
Rituélie (Néo)druidique
je dis que ce que vous proposez est neo et donc bien à sa place pour vous

et moi druidique antérieur à vos propositions.

Ce sont deux attitudes différentes.

Sans polémique ni conspiration (puisque cela vous agite actuellement)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   Mer 15 Fév 2012 - 15:08

Concernant le Nemeton, le Teges, je pourrais, comme je l’ai déjà fait sur un autre sujet, vous donner toute une liste de sanctuaires érigeaient sur le territoire des Gaules, à l’Age du Fer, par nos ancêtres que vous continuerez à nier l’évidence et à dire que c’est Gallo-romains… donc c’est peine perdue.

Pour le cromo, idem… nous en avons retrouvé, ici et là, mais surtout aux alentours des sources. Et je ne vous parle pas des ex-voto qui sont des objets qui ont une toute autre fonction que celle du poteau-idole.

Citation :
je dis que ce vous proposez est neo et donc bien à sa place pour vous
Pour le rituel nous nous sommes inspirés de deux sources. Ce qui se faisaient en Grèce et à Rome et donc, par analogie, en Gaule et ce qui se fait toujours en Inde. Alors quand je lis que ce que nous proposons est « néo », terme que je prends dans le sens de « new-âge », cela me fait doucement rigoler. Hormis le sacrifice animalier qui n’est plus effectué, nos rituels suivent à la lettre la chronologie de ceux pratiqués dans l’antiquité.

Ceci dit, nous ne prétendons pas, comme certains, détenir LE rituel druidique de l’antique époque, non. Il est bien évident que tous les rites de toutes les confraternités druidiques, même la votre mon cher edv, sont des rites « néo », dans le sens nouveau, puisqu’ils furent (r)établis après une rupture de plus de 1700 ans.

Citation :
et moi druidique antérieur à vos propositions.
Donc si, je vous cite, vous proposez un rituel antérieur à nos propositions, celui-ci doit se situer bien en amont de l’antiquité et frôler voire carrément plonger dans le néolithique… ce qui je l’avoue me laisse perplexe quant à l’appellation « druidique ».


_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par Auetos le Mer 15 Fév 2012 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rituélie (Néo)druidique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rituélie (Néo)druidique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La hiérarchie druidique
» Collège Druidique des Gaules
» abc de la méditation druidique
» Astrologie Druidique
» Sites traitant de spiritualité druidique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: