forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le calendrier des druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Leuque

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 51
Localisation : Illiberis
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 10 Mar 2015 - 12:05

Bonjour à tous,

J'ai une question concernant les jours "matu" et "anmatu" de ce calendrier: Est-ce que cela a quelque chose à voir avec les jours "heureux" et "malheureux" de la "table d'Adam" (jours favorables pour entreprendre quelque chose, ou défavorables)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 10 Mar 2015 - 18:23

Il n'y a aucun jour anmatus dans le calendrier... il y a des jours ordinaires signalés par la mention « diies » abrégé en « d », il y a des jours bons signalés par la mention « matus diies » en abrégé « md » et des jours incertains signalés par la mention « diies ambistabios » en abrégé « d amb »... ainsi donc, si vous voulez que le jour soit heureux et favorables pour votre entreprise je vous recommande de de débuter celle-ci lors d'un jour-bon et de préférence lors de la première quinzaine du mois (la claire), ainsi vous aurez toute les chances de votre côté.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leuque

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 51
Localisation : Illiberis
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 10 Mar 2015 - 18:29

OK, bien compris. Merci pour votre réponse précise et claire, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebeul

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 31
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 01/01/2016

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Sam 2 Jan 2016 - 21:19

J'ai vu le calendrier sur la page de la clairière de Neved!
Ils ont divisé cela en roues.
Qu'en pensez vous?
(Désolé d'avance si ça a déjà été dit, j'ai fait une recherche sur le forum qui n'a rien donné et je galère sur mon écran de téléphone Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Sam 2 Jan 2016 - 22:07

C’est de ça que vous voulez parler ?

http://www.druidisme.fr/calendrier-et-ceremonies/calendrier-paien-ordre-druidique-de-dahut/

Si cela est, je vous conseille de revenir sur quelque chose de plus sérieux, de plus authentique et de plus juste. Cette page est un véritable condensé d’ineptie. C’est ce qui arrive quand un néo-druide veut inventer un calendrier à la sauce new-âge. Rien de ce qui est dit sur cette page se rapporte au seul et unique calendrier des Druides, c’est-à-dire celui qui a été retrouvé à Coligny dans l’Ain et que l’on peut voir au musée de Fourvière à Lyon.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebeul

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 31
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 01/01/2016

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Sam 2 Jan 2016 - 22:58

Oui c'est bien celui là que j'avais vu.
Merci pour ta réponse Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Dim 3 Jan 2016 - 3:14

Ca aura au moins le mérite d'alimenter le mythe du dahu, animal imaginaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 34
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 26 Jan 2016 - 18:20

Voilà un travail fort fastidieux et documenté

Auetos a écrit:
Telles sont les raisons qui font que certains néo-druides font débuter les mois de leur calendrier avec le dernier quartier de lune.

Chaque mois est composé de deux quinzaines inversées : l’une dominée en son milieu par la pleine lune

cela vient probablement de l'observation de Pline l'ancien, lequel fait débuter le mois Gaulois au sixième jour de la lune, ce qui correspond déjà au premier quartier depuis la nouvelle lune ou dernier quartier depuis la pleine lune "Il faut que ce soit le sixième jour de la lune, jour qui est le commencement de leurs mois (...) bien qu'elle n'en soit qu'au milieu de sa course, elle en a déjà toute sa vigueur" Cette observation a probablement induit une ambiguité dans l'étude de ce calendrier pour certains groupes et posé la question de ce fameux "sixième jour de la lune".

Le mois est effectivement coupé en deux parties à peu près de 15 jours chacun, coupé par le mot Atenoux, de Ate le recommencement, et Noux la nuit. Donc le recomptage des nuits, le renouveau.

Il me faut continuer la lecture de cette étude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 26 Jan 2016 - 21:17

Bonsoir,

Effectivement il y les textes de Pline l'ancien, mais pas que.....

Le calendrier de Coligny est bien coupé en deux....La première quinzaine ....Atenouxtion....La deuxième quinzaine.....

Car le mot ATENOUX qui sépare des deux quinzaines du mois est compris comme l’abréviation du mot « renouvellement », ATENOUXTION. Il marque ainsi le recommencement du comptage.

Bien à vous
G.M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasgos

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 34
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mer 27 Jan 2016 - 18:01

un aperçu global du calendrier de Coligny

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mer 27 Jan 2016 - 19:52

Bonsoir,

Je ne sais pas si je comprend bien le "calendrier" que vous avez mis, pourriez-vous nous en donner la teneur ? Very Happy ....







Bien à vous
G.M
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Jeu 28 Jan 2016 - 20:32

En fait, Tasgos a simplement redessiné, à sa façon, ce qui a déjà était fait…


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Ven 29 Jan 2016 - 11:22

Ce qui est une bonne chose quand on veut comprendre comment le Calendrier druidique fonctionne.

Cette reformulation personnelle possède, à mon humble avis, l'énorme avantage de considérer le global - le siècle - (ici en l'occurrence une unité du global, le lustre) pour ensuite pénétrer plus aisément le particulier (l'année et les mois, y compris les mois intercalaires)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Ven 29 Jan 2016 - 19:16

Bonsoir,

Oui effectivement je comprend mieux....En fait c'est plus logique... Very Happy

Bien à vous
Guson Moilos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Dim 21 Fév 2016 - 10:37

Matuos a écrit:
Où en êtes-vous de ce questionnement autour du cycle de Saturne?

En fait, la solution est une attente ou une anticipation du début du siècle par l'observation de la position de Saturne dans le ciel. Nous savons (maintenant) que Saturne, par sa lenteur, reste de deux à trois années dans la large constellation du Taureau en réalisant un mouvement particulier appelé « boucle de rétrogradation ».

Un observateur voyait la planète se diriger dans le sens direct vers l'Est de jour en jour, puis se mettre à l'arrêt et repartir en arrière vers l'Ouest dans le sens rétrograde, puis repartir dans le sens direct vers l'Est quelques semaines plus tard. 

« Le centre de la boucle est aussi le moment où la planète a le plus fort éclat lumineux dans le ciel puisque au plus proche de la Terre et à l'opposition du Soleil, encore plus marqué en cas d'opposition périhélique. Pour Saturne, sa magnitude passe de m= 0,1 à m= -0,5 soit un écart de 0,6 magnitude qui représente une planète dont l'éclat est x 1,5 plus important que normalement. » (David Romeuf)

Saturne réalise tous les 30 ans son premier mouvement rétrograde dans le Taureau, sous les Pléiades, ce qui constitue, pour les observateurs astronomes, une particularité et le « signe » du changement de siècle.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Dim 1 Oct 2017 - 15:49

Comarcos,

Sujet passionnant qu'est ce calendrier de Coligny. Un grand merci à vous Auetos (ainsi qu'à vos contradicteurs) pour ce travail et ce partage qui ont permis de rendre sa compréhension plus accessible.

Après une lecture attentive des divers liens, où j'ai pu trouver bon nombre de réponses à mes questions, il me reste néanmoins quelques interrogations dont celle-ci :

J'ai pu lire que vous travaillez avec les « signes » astrologiques et non avec les « constellations ». Je vous avoue ne pas comprendre ce qui peut motiver ce choix, puisque, me semble-t-il, ce qui devrait retenir notre attention est : Que voyaient nos ancêtres dans le ciel ?

Il s'agit donc bien à mon sens d'une observation astronomique (et non d'astrologie), c'est-à-dire du mouvement réel des astres dans les constellations du zodiaque.  Au nombre de 12 ou 13 (si l'on tient compte du serpentaire), elles sont de tailles variables et correspondent à une réalité observable et sidérale et non à un découpage (12 sections égales de 30°) conventionnel et tropique.

Pourriez-vous m 'éclairer à ce sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Lun 2 Oct 2017 - 10:15

Vous avez entièrement raison Andera... à l'époque où j'ai calé notre calendrier sur les signes astrologiques je le fis, peut-être, et je m'en rends compte aujourd'hui, pour des raisons de complaisance avec les dates « fantoches » car j'avais vu qu'entre les signes et les constellations il pouvait y avoir jusqu'à 28 jours de décalage. De fait, j'ai cédé à la facilité.

Mais qu'à cela ne tienne, je vais, dans les jours prochains, reprendre intégralement le calendrier. Merci à vous pour cette petite piqûre de rappel  Wink

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Lun 2 Oct 2017 - 22:46

Merci à vous Auetos pour votre réponse.  Wink

Ce point étant solutionné, je vais pouvoir continuer à avancer. Ce qui retient actuellement mon attention est Saturne et le début des siècles.

J'avoue que votre volonté à faire coïncider la rotation de Saturne autour du Soleil (et l'entrée de ce premier en Taureau) avec la rotation de la Terre et le début des siècles trentenaires fut pour le moins communicative ! Mais quand ça ne veut pas… ça  ne veut pas. Peu importe comment nous nous y prendrons : 29 ans et quelques 165 jours ne feront jamais 30. Belle découverte que je viens de faire ^^

Mais, cette persévérance n'est peut-être pas vaine pour autant et j'en viens à me dire après de nombreux essais que c'est le raisonnement qui est biaisé, car nul besoin de faire synchroniser ces deux rotations inconciliables pour que d'un côté Saturne se lève sous les Pléiades et que de l'autre le siècle commence.

Admettons qu'une fois le premier jour, du premier mois, de la première année, du premier siècle, de la première ère choisi…  ça roule un peu tout seul notre affaire. Pas besoin de Saturne pour donner le départ du suivant. Douze mois, de 30 ou 29 jours (28 ou 30 pour equos), définis selon les mois matus et anmatus, avec un treizième au milieu de l'année au milieu du lustre et un autre mois intercalaire en début d'année en début de lustre (sauf début de siècle) afin de rattraper l'année solaire et tout est dit, ou presque (reste éventuellement à rectifier un peu cela tous les 21 siècles).

En effet, si ces deux événements sont symboliquement indissociables, et si l'on peut supposer que le début du siècle ait pu être initialement déterminé en fonction de la position de Saturne, ils ne dépendent pourtant pas l'un de l'autre : ils sont juste concomitants.

Ce point de vue a l'avantage de ne plus chercher à faire coïncider exactement une manifestation particulière de Saturne dans le Taureau et le début de siècle. Cela tient compte des dires de Plutarque sans les surinterpréter. Cela pourrait même éclairer différemment le passage où il nous dit qu'ils se préparaient longtemps à l'avance.
Plutarque nous dit que lorsque Saturne « entre dans le signe du Taureau, ce qui arrive après une évolution de trente années, ils se préparent longtemps d'avance à un sacrifice solennel... ». Il n'est pas dit que le siècle commence lorsque saturne entre dans le taureau, mais bien qu'à ce moment là... ils se préparent.


Je vous laisse apprécier mes talents de graphiste ^^



Ce n'est pas à l'échelle du tout, c'est juste pour appuyer le raisonnement. De même, les chiffres ne sont pas d'une grande précision. Tout demanderait à être recalculé, mais cela ira en l'état pour illustrer mes propos.


Tout d'abord calculons la dimension de la constellation du Taureau : Le soleil est dans la constellation du taureau du 14 mai au 22 juin selon wikipédia : soit 39 jours pour un tour total de 360° en une année de 365,256 j. Un simple produit en croix nous donne la dimension de la constellation du Taureau : 38,44° (disons 38°).
Vu la dimension de la constellation du Taureau (38°) et le temps que met Saturne (10758j) à faire un tour complet (360°), encore une fois un simple calcul en croix nous permet de déterminer le temps que Saturne passe dans cette constellation, soit 1136j. (ce qui représente 1° parcouru tous les 29,89j).

Donc si nous considérons une configuration Originelle (Co) en un Temps Originel (To) avec :
- Saturne sous les Pléiades,
- en opposition avec le Soleil et donc avec une boucle de rétrogradation (C'est lors de cette configuration (opposition) que Saturne et la Terre sont les plus proches et que par effet d'optique cette boucle de rétrogradation est perçue par un observateur terrestre, donnant ainsi l'impression que la planète ralentit, puis s'avance, avant de rebrousser chemin, pour enfin reprendre sa course. Au milieu de cette boucle illusoire Saturne apparaît plus brillant, car il est à ce moment là au plus proche de la Terre).
- chacune des deux planètes s'apprêtant à entamer sa révolution autour du Soleil, de 365,256j pour la Terre et de 10758j pour Saturne.
Ici Soleil, Terre, Saturne et les Pléiades sont parfaitement alignés.

A C1/T1, soit après la révolution complète de Saturne (10858j ou 29 ans et 165 j), celui-ci est revenu à son point de départ (comme en Co/To) avec 200j (365-165) d'avance sur la Terre (on ne tient pas compte des 29 ans puisqu'ils correspondent à des tours complets). Depuis cette dernière « on peut voir » Saturne sous les Pléiades avec un léger décalage par rapport à la position d'il y a plus de 29 ans. Le siècle n'est pas achevé, il le sera dans 200j, ce qui laisse le temps de « se préparer longtemps à l'avance » selon Plutarque : sacrifice, tirage au sort des « volontaires », long trajet à la rame, séjour de 90j sur une île...

A C1'/T1', soit 200j plus tard, c'est le nouveau siècle et de la Terre on peut toujours voir Saturne dans le Taureau avec un léger décalage dû à l'angle d'observation (saturne n'a lui avancé que de 6,69° : 200/29,89).
A ce moment, où recommence une nouvelle période trentenaire, Saturne a donc 200j d'avance sur la Terre. Ce qui fait qu'à C2'T2' (fin de son 2ème tour), il aura doublé son avance (200x2) soit 400j… une année ne faisant que 365,256j, il aura rattrapé un tour complet (au passage nouvelle boucle de rétrogradation) et n'aura plus que 35j d'avance sur la terre (400-365) !

Donc au final le décalage s'annule, Saturne reste dans la constellation du taureau, avec des variations de positions à l'intérieur, mais qui vu la grande taille de cette constellation et l'apparente lenteur de Saturne due à sa distance, place cette Planète approximativement autour des Pléiades tous les trente ans.

Il y a certainement d'autres phénomènes qui entrent en jeu, les calculs doivent être amplement affinés, mais bon, le raisonnement à l'air de tenir la route. Vous me direz. Reste tout de même à vérifier sur les sites suivants ou par d'autres moyens, ce qu'un observateur peut "vraiment" voir (par rapport à la ligne d'horizon, au lever du soleil…), à quelles dates et à quelles heures...

Je vous transmets les sites que je viens de trouver sur le net (si cela vous intéresse) et qui permettent de voir le ciel aux différentes périodes  (avec une préférence pour le premier):
https://www.stelvision.com/carte-ciel/
http://www.cidehom.com/carte_du_ciel.php
https://www.astronomes.com/carte-du-ciel/
ou « cartes du ciel »  à télécharger.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 3 Oct 2017 - 13:42

Shocked Waouh ! Pour une démonstration, c’est une démonstration… propre et nette. Rien à dire ou redire. Merci à vous, Andera, pour votre contribution qui me sera d’une grande aide lors de ma reprise des travaux sur notre calendrier.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 3 Oct 2017 - 16:05

Si j'ai pu vous être utile, j'en suis ravie.
Bon courage pour le remaniement du calendrier, de mon côté, j'en poursuis l'étude. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belenigenos



Nombre de messages : 16
Age : 58
Localisation : Touta Coriosolis
Date d'inscription : 01/08/2017

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mar 3 Oct 2017 - 23:53

Quelques mots pour alimenter la réflexion : il est certain que saturne en taureau pour le début du siècle est plus que séduisant ! A titre de comparaison le nom égyptien de saturne est : taureau du ciel et le pharaon qui portait une queue de taureau sur son habit rituel devait se soumettre à un rituel de renouvellement - la fête "hed seb" au bout de .... trente ans !
Pour ce qui est des signes astrologiques et des constellations : c'est un débat qui préoccupe les astrologues et autres depuis longtemps ! Pour m'être penché sur la culture biodynamique , je peux dire qu'on a une certitude de l'action de la lune devant les constellations ! Nombre d'astrologues parmi les plus sérieux ont de leur côté en se fondant sur leur expérience cette même certitude quand à l'influence des signes ! il me semble qu'en fait il ne faut négliger ni l'un ni l'autre et l'on ne se poserait pas la question si , il y a deux mille ans les signes et les constellations n'avaient pas été plus ou moins superposés !On ne se poserait pas la question si les signes et les constellations ne portaient pas le même nom ! L'identité de nom peut traduire une similitude d'influence et de nature élémentaire (terre , eau , air , feu ) mais les constellations sont les constellations et les signes traduisent une influence saisonnière au long de l'année qui est toujours valable et qui n'a que faire de la précession des équinoxes vu qu'il ne s'agit pas de la même chose ! par exemple on ne va pas dire que le printemps n'est plus au printemps sous pretexte que les constellations se sont décalées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mer 4 Oct 2017 - 12:09

Très judicieux, Map !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andera

avatar

Nombre de messages : 46
Age : 45
Localisation : Pays Niçois
Date d'inscription : 20/09/2017

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Mer 4 Oct 2017 - 15:32

Mapo Belenos a écrit:
... il est certain que saturne en taureau pour le début du siècle est plus que séduisant !

Très séduisant même. Le « diable » ne se pare-t-il pas souvent de ses plus beaux atours pour nous subjuguer? Dit en des termes moins christiques, gardons-nous de projeter nos fantasmes sur une réalité qu'il nous reste encore à re-découvrir.


Le parallèle avec l’Égypte est intéressant à connaître, merci.  Wink


Quant à l'astrologie, effectivement le débat ne semble pas dater d'hier. Il y a néanmoins une distinction à faire au sein même de l'astrologie qui est divisée en une branche dite tropique/saisonnière et qui correspond à une pratique occidentale et une autre qui est sidérale et plus « traditionnelle ». Il semblerait pour cette dernière (pratiquée par exemple en Inde) que, même si elle ne coïncide pas exactement avec les constellations, elle s'appuie néanmoins sur une réalité stellaire et ne se laisse pas dériver sous l'effet de la précession des équinoxes. Une troisième voie tenant compte de la taille des constellations est aussi pratiquée, bien qu'elle semble assez marginale.

Les détracteurs de l'astrologie occidentale disent que le terme est impropre et qu'il serait plus juste de parler de « saisonnologie », celui d'astrologie impliquant une dimension astro/sidérale qu'elle ne peut plus revendiquer depuis belle lurette.
Les plus virulents d'entre-eux vont même jusqu'à prétendre qu'elle serait une astrologie du pauvre, l'élite s'orientant, elle, vers la sidérale. Ah… ces mauvaises-langues!^^


Mapo Belenos a écrit:
il me semble qu'en fait il ne faut négliger ni l'un ni l'autre et l'on ne se poserait pas la question si , il y a deux mille ans les signes et les constellations n'avaient pas été plus ou moins superposés !On ne se poserait pas la question si les signes et les constellations ne portaient pas le même nom !

Je vous rejoins. Quel embrouillamini de nommer pareillement deux choses à la fois si dissemblables et si proches. En même temps, comme vous le faite remarquer, le zodiaque ne faisait qu'un et ne fera de nouveau plus qu'un à la fin du cycle (quelque chose dans les 26.000 ans). Patience donc…

Avec cette précession des équinoxes, c'est un peu comme si le temps et l'espace s'étaient scindés. Le temps (tropique) correspondrait à ces 12 parties égales (mois qui divisent l'année et les saisons) et donc à la course de la Terre autour du soleil, hors de tout, sans plus tenir compte du champs stellaire qui ne serait plus qu'un décor changeant en toile de fond. L'espace (sidéral) serait lui plutôt la division de la petite bande céleste comprise de part et d'autre de l'écliptique où, du point de vue d'un observateur terrestre, ce qui compte serait la projection du soleil sur ces amas d'étoiles que sont les constellations.

Bien sûr, temps et espace ne sont pas dissociables, mais il y a là comme une distorsion de l'espace-temps par rapport à la réalité de nos ancêtres qui implique de notre part une belle souplesse intellectuelle pour nous projeter à notre tour sous le ciel et dans la pensée de cette époque.

A bien y penser, signes et constellations diffèrent la majeure partie du temps pour se rejoindre seulement une fois tous les 26.000 ans… ça doit être quelque chose ! Bonjour la fiesta ! Y'a peut-être même une porte qui s'ouvre...tongue


Mapo Belenos a écrit:
les signes traduisent une influence saisonnière au long de l'année qui est toujours valable et qui n'a que faire de la précession des équinoxes vu qu'il ne s'agit pas de la même chose ! par exemple on ne va pas dire que le printemps n'est plus au printemps sous prétexte que les constellations se sont décalées !

Effectivement le printemps sera toujours le printemps, encore que…

Si j'ai bien compris, ce ne sont pas à proprement parler les constellations qui se déplacent, mais la direction de l'axe de rotation de la terre et donc le point vernal (point à la croisée de l'équateur céleste et de l'écliptique sur lequel passe le soleil dans sa course apparente lorsqu'il passe de l'hémisphère sud au nord). Ce point qui correspond au printemps et était dans l'Antiquité dans la constellation du bélier (1er signe de l'astrologie tropique) pointe désormais dans le poisson et passera ensuite dans le verseau (d'où les fameuses ères).


Bien que je me sois montrée un peu taquine plus haut, le sujet n'est pas tellement d'opposer astronomie et astrologie, chacune a effectivement sa raison d'être et chacun peut bien pratiquer l'astrologie qui lui convient le mieux, certains combinant même les deux (astrologie tropique et sidérale).

La question est bien de savoir sur quoi nous appuyer aujourd'hui pour tenter de reconstituer la mécanique de ce calendrier.

Je me dis qu'il pourrait être intéressant d'ouvrir deux sujets consacrés à l'astronomie et à l'astrologie, afin de ne pas « polluer » ce sujet destiné au calendrier… il y a tellement à dire et à comprendre dans ces deux domaines qui semblent très compliqués de prime abord et presque réservés à une élite ; alors que, avec un peu de travail et de partage des savoirs, nous pourrions, j'en suis certaine, acquérir les bases nécessaires à une juste compréhension de l'univers qui nous entoure.

Sans compter que c'est une science pour ne pas dire La science (je réunis les deux pour le coup : astronomie et astrologie) druidique par excellence.

Concernant l'influence de la Lune et la biodynamique, serait-il possible que vous nous en disiez un peu plus à ce sujet?


Edit : Je joins le geste à la parole avec ce sujet sur l'astronomie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Ven 6 Oct 2017 - 21:05

Mata nuxs,

Merci pour vos interrogations Chère Andera.....

Bien à vous
Moilogustos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belenigenos



Nombre de messages : 16
Age : 58
Localisation : Touta Coriosolis
Date d'inscription : 01/08/2017

MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   Sam 14 Oct 2017 - 12:37

L'agriculture biodynamique , bien que rattachée à l'agriculture biologique en diffère par plusieurs points ; pour ne retenir que ce qui concerne le sujet , le travail du sol , la projection ou l'épandage d'amendements ou de préparations spécifiques à la biodynamie se font en fonction de la culture et en suivant le caractère de chaque culture c'est à dire qu'il est fait une relation directe entre la racine et l'élément terre , la feuille et l'élément eau , la fleur et l'élément air , le fruit et l'élément feu . par exemple , si l'on cultive  un légume racine comme la pomme de terre , on va intervenir sur cette culture quasi exclusivement quand la lune passe devant une constellation "terre" en suivant l'attribution traditionnelle ( la même que pour les signes !)

L'interêt de la chose , c'est que depuis des décennies , des expérimentations comparatives ( pour rester sur l'exemple de la pomme de terre , on fait des parcelles que l'on cultive respectivement en constellation eau , air et feu ) ont montré l'efficacité de cette pratique avec des différences très notables en productivité et en qualité grandement en faveur de la pratique racine/terre etc ... indiquée ci-dessus et ce dans des cadres universitaires et comme je le disais , reproduites et vérifiées sur des décennies , donc scientifiquement incontestables sans parler de la pratique de tous les agriculteurs biodynamistes qui en constatent la validité  depuis longtemps aussi !

Cela a pour conséquence de valider ces données issues de l'antiquité , ce qui n'est pas rien , de montrer la réalité de ces influences en dehors de tout soupçon d'auto-persuasion car quand on obtient deux kgs au lieu d'un , c'est concret !

Donc pour reprendre , les signes ont toute leur valeur dans le cycles saisonnier annuel mais le passages de la lune , du soleil et des planètes est prioritairement à considerer par rapport aux constellations .

Cela fait penser aux travaux du professeur Kruta sur la cruche de Brno qui montrent que les décors qu'on croirait abstraits correspondent en fait aux constellations au zénith et au nadir au moment de Beltaine ! Ceci pour continuer à alimenter la réflexion !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calendrier des druides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calendrier des druides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le calendrier des druides
» Druide et druidisme de nos jours
» Où trouver un calendrier de l'avent en feutrine/tissus?
» Calendrier académique 2009-2010
» Sépultures de Druides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le Druidisme :: Histoire / Archéologie-
Sauter vers: