forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les obsèques druidiques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Les obsèques druidiques.   Mer 25 Juil 2012 - 12:52

Bonjour,

Si est une notion qui me plait dans l'ancienne religion de ceux qui ont occupé cette terre avant moi. C'est que revient souvent l'idée que la mort n'est qu'instant de pause dans une longue vie. Qu'elle n'est pas une fin brute. (Bien que ce soit là ce que nous vendent toutes les religions...)

Après quelques recherches sur le net, il semblerait que des obsèques dans la tradition druidique soient possibles. Encore que ce que j'en ai vu me laisse un peu dubitatif.
Mais vous qui êtes intimement convaincus. Pourriez vous m'en dire plus?
Avez vous participé à de telle cérémonie? La loi ne pose t'elle pas de problèmes?


Clyde TriCanauos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mer 25 Juil 2012 - 19:20

Comme toutes clairières druidiques nous avons bien un rituel pour les funérailles, malheureusement ou heureusement (tout dépend du point de vue) je n’ai encore jamais officié une telle cérémonie.

La chose qui me pose problème est l’enterrement de l’urne. Où la déposer ?

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eber
Druide
avatar

Nombre de messages : 410
Age : 62
Localisation : Metz
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Jeu 26 Juil 2012 - 19:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.druides.fr/
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Ven 27 Juil 2012 - 13:07

Bonjour,

Comme souvent ma question n'est pas anodine et outre le côté théorique, ( comment faisaient les celtes, dixit les "très sérieuses recherches archéologiques du professeur Tournesol"). Moi, je suis plutôt curieux du côté pratique et des moyens qui permettent de mettre en adéquation des croyances qui remontent à la nuit des temps, avec une vie actuelle dans une société policée et régit par tant de lois.

Concernant la crémation, j'avais cru comprendre que désormais, il était interdit de disperser les cendres dans la nature et qu'elles devaient reposer dans des espaces, crées à cet effet. Les tombes ou les "horribles jardins du souvenirs", où l'on se mélange au pied d'un arbuste que dix familles auront trouvé joli et ou on se fait finalement piétiner...
La crémation me plaisait bien pour le côté libre, qu'elle offrait. Être déposé "auprès de mon arbre à moi", pas au pied d'un redodidron communal. S'il s'agit désormais d'être brulé pour être balancé ainsi ou être mis au au caveau, dans une urne. Elle perd totalement de son intérêt...

Dès lors, je me tourne de nouveau vers l'enterrement classique. D'autant que le défunt reste libre ( pour le moment) d'emmener avec lui ses effets personnels. Pour peu, j'imagine qu'ils n'encombrent pas trop le cercueil...
Partir avec mon épée, les urnes de mon clan canin, quelques bricoles sans importance qui ont eu tant de place dans ma vie, un journal de bord sous la tête, une bouteille de vin de noix de "Senos Goba" et peut être quelques clés USB dans les revers de vêtements et surtout mon nom sur un support solide et qu'on retrouverait au milieu de mes os usés... Faire un ultime tour de piste. Ça ne me déplairait pas dans le fond. Peut être que mon point de vue est finalement plus dirigé vers les curieux de dans mil ans que vers une réelle spiritualité...

Une question: Comment sont enterrés les druides ou les "druidisants" aujourd'hui? Ont ils droit à des usages qui leurs ressemblent, où comme le commun des mortels passent ils sagement à l'église, devant un laïc, car de nos jours les curés qui officient ne sont pas légion....

Et vous, comment envisagez vous, vos obsèques? Sauf si bien sur ce sujet est scabreux et trop personnel...

Clyde TriCanauos , (curieux) du clan de la vieille forge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Ven 27 Juil 2012 - 20:48

Oui, c’est un sujet scabreux et personnel mais je vais quand même répondre :

Pour moi, je considère que la façon dont sera traité mon corps après mon départ n'a que peu d'importance. Ce n'est qu'un véhicule qui perd de son importance lorsque la mort se présente.

Pour expliquer cela, je suis obligé d'en dire un peu plus d'un point de vue perso mais ça ne me dérange pas. Ce qui m’a amené à cheminer dans le druidisme est la mort d’un de mes enfants. A ce moment là, je n’étais pas dans la spiritualité, j’étais endormi mais quand j’y repense, la façon que nous avons accompagné tous ensemble notre fille pour qu’elle franchisse le monde du Sidh était très druidique.

En résumé, elle avait cinq ans et était condamné d’un cancer. Nous lui avons fait croire pendant deux ans, la duré de son stade terminal, qu’elle allait partir pour changer de corps parce qu’elle avait effectué ce qu’elle avait à faire dans cette incarnation. Trois semaines avant son décès, dans sa chambre d’hôpital, elle en était tellement convaincue qu’on était tous ébahi, nous et les infirmières, qu’elle ait préparé un petit sac avec ces objets qu’elle voulait emporter avec elle. Elle est partie confiante d’une continuité, heureuse. Lorsque cela a été terminé, nous avons choisi la crémation avec son petit sac parce que le corps n’avait plus d’importance pour nous. Nous avons applaudi de bonheur (le chagrin à mourir, c'est au début de l'annonce de la maladie, petite mort) qu’elle puisse continuer son cheminement, chose qui s’est fait juste ma femme, moi et mon fils puisque tout le reste de la famille pleurait. Nous, nous étions heureux pour elle, que cela se termine, heureux et fier de son combat par rapport à la vie et la mort.

En y repensant, je me dis que maintenant que je suis ovate dans le druidisme, nous n’aurions pas pu avoir un comportement plus druidique que celui-la et c’est celui-la que j’aimerais avoir à ma mort : combattre jusqu’au bout, honorer la mort lorsqu’il sera tant, avoir confiance dans une continuité avec mes objets qui m’accompagneront dans ce voyage, mon enveloppe matérielle n’ayant que très peu d’importance au niveau de son mode de traitement post-mortem. Je demanderais simplement à respecter un certain nombre de jours avant la crémation, si cela est choisi par ceux qui restent, pour éviter de me retrouver bloqué entre deux mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Morgwen

avatar

Nombre de messages : 211
Localisation : Entre Anjou et Bretagne
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Ven 27 Juil 2012 - 22:24

Sujet pas si scabreux, ("la mort nous rend égaux"), mais personnel en effet, et dans tous les cas, question intéressante.

Tout comme Yamni, c'est le départ d'un très proche qui m'a amenée à y réfléchir. J'ai ainsi brutalement découvert que beaucoup de personnes non croyantes (d'un point de vue chrétien) souhaitent malgré tout "bénéficier" de funérailles selon le rite catholique.

Et comme c'était prévisible, cela ne m'a pas convenu, et m'a plutôt choquée.

Pendant longtemps je m'étais dit qu'en fin de vie terrestre, me disperser au gré de la Loire, mon fleuve et paysage préféré, serait une option convenable, mais effectivement, j'ai lu récemment, au détour d'une quelconque revue, qu'il était illégal de déverser des cendres dans la nature, hors de lieux autorisés.

Je me demandais également quelle procédure suivre si l'on souhaite une cérémonie druidique, dans le cas où l'on n'a pas d'appartenance à un groupe particulier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnamCara
Druide
avatar

Nombre de messages : 267
Localisation : B.l.i.u.
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Dim 29 Juil 2012 - 23:03

En relisant attentivement le dernier lien donné par Eber, on peu constater qu'il est possible de disperser les cendres dans la nature, dans un endroit de son choix (excepté sur les voies publiques), avec l'autorisation du maire de l'endroit concerné. (Ou alors je lis mal ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artus

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 64
Localisation : PACA (83)
Date d'inscription : 21/01/2009

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Lun 30 Juil 2012 - 21:20

C'est tout à fait cela, mon cher ami

Que les dieux et déesses continuent de t'inspirer, de t'assister et de te guider sur le chemin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mar 31 Juil 2012 - 17:11

AnamCara a écrit:
En relisant attentivement le dernier lien donné par Eber, on peu constater qu'il est possible de disperser les cendres dans la nature, dans un endroit de son choix (excepté sur les voies publiques), avec l'autorisation du maire de l'endroit concerné. (Ou alors je lis mal ...).
Hello,

Je suis certain que personne ici, n'imaginera un instant que vous puissiez lire mal. Puisque vous écrivez bien..
Je suis allé jeter un œil sur LégiFrance et effectivement, l' article R. 2213-39 ne semble pas avoir été revu et qu'on puisse encore dispercer les cendres du défunt. Néanmoins, çà laisse à interprétation. Ainsi il est écrit:

"Toutefois, si telle est la volonté exprimée par le défunt, soit l'urne est déposée ou inhumée dans une propriété privée, ..., sans pouvoir l'être sur les voies publiques. Le dépôt ou l'inhumation de l'urne ou la dispersion des cendres sont effectués après déclaration auprès du maire de la commune du lieu de dépôt, d'inhumation de l'urne ou de la dispersion des cendres."

Il faut savoir que si l'ont vend la dite "propriété privée". L'urne enterrée doit aussi quitter les lieux. Ce qui n'est pas dit dans cet article de loi.


Artus a écrit:
C'est tout à fait cela, mon cher ami

Que les dieux et déesses continuent de t'inspirer, de t'assister et de te guider sur le chemin


... Sinon, avez vous un avis personnel Artus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Aruernos

avatar

Nombre de messages : 258
Age : 62
Localisation : Auvergne ou Comminges selon les moments
Date d'inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Ne pas être bloqué entre deux mondes : 40 jours ?   Ven 4 Juil 2014 - 22:48

Citation :
combattre jusqu’au bout, honorer la mort lorsqu’il sera tant, avoir confiance dans une continuité avec mes objets qui m’accompagneront dans ce voyage, mon enveloppe matérielle n’ayant que très peu d’importance au niveau de son mode de traitement post-mortem. Je demanderais simplement à respecter un certain nombre de jours avant la crémation, si cela est choisi par ceux qui restent, pour éviter de me retrouver bloqué entre deux mondes.

Le témoignage de l'ovate invité m'émeut beaucoup et m'a donné plus de sérénité devant la mort. En principe j'ai largement le temps mais "on ne sait jamais le jour ni l'heure". Les rois de Navarre faisaient leurs testament dès l'âge de trente ans en commençant ainsi :

"Coum nou y a cause pus certe que la mort, ni pus incerte que la oure de querre...."

Ici je me pose une question très concrète.
Notre ami ovate dit "pour éviter de rester bloqué entre deux mondes".... "je respecterais un certain nombre de jours avant la crémation".

Or des traditions très différentes parlent de 40 jours très précisément :

- Dans l'église orthodoxe on considère qu'un défunt "n'est pas tout à fait mort" pendant les 40 premiers jours - sans que personne ne sache très précisément où il est - et on fait une deuxième cérémonie au 41ème jour.

- Dans le bouddhisme on dit que "le mort se réincarne au bout de 40 jours".

- alors que les orthodoxes se laissent pousser la barbe et la moustache lors d'un deuil, les animistes africains font l'inverse et rasent barbe et moustaches pendant 40 jours sans savoir à quoi correspond ce nombre.

- Une voyante des morts ou prétendue telle, Isabelle (?) Carré, dit elle aussi que les morts restent 40 jours auprès de leurs êtres chers.

- Vous allez me trouver naïf mais nous avons perdu une chatte, de maladie mal identifiée par le vétérinaire, sans doute un cancer de la gorge puisqu'elle est morte de faim alors qu'elle avait envie de manger mais ne pouvait rien avaler.

Nous avons été très malheureux et nous lui avons demandé naïvement de nous envoyer un signe si elle était encore là, et pendant 40 jours très précisément un merle que nous n'avions jamais vu est venu vivre dans notre jardin, se reposer maintes fois sur sa tombe, puis il est parti pour toujours.

Nous l'avons sans doute revu - il était un peu brun et donc un peu particulier - mais ailleurs dans le village, plus jamais chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drine Gwendyr



Nombre de messages : 11
Age : 52
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 21/04/2017

MessageSujet: Obséques   Lun 24 Avr 2017 - 20:29

Je ne connaissais pas le délai des 40 jours... Ce qui me semble un peu long pour des funérailles dans nos sociétés actuelles. Je vois mal des pompes funèbres accepter de garder un corps aussi longtemps...
Certains bouddhistes parlent d'un délai de 3 jours pour laisser le temps à l'âme de quitter le corps.
Personnellement je voudrais si possible des funérailles selon le Druidisme, puis une crémation, car une fois que l'âme est partie, le corps n'est plus son temple et j'ai horreur des cimetières. J'honore mes ancêtres dans mon coeur et par des offrandes et non sur des pierres tombales qui ne contiennent que des résidus organiques qui devraient retourner à la terre, or ils sont gardés dans du béton, ce qui selon moi nuit à la tradition des Dieux et de la Nature. Puis je voudrais être dispersée dans une forêt avec les cendres de mes animaux, en toute discrétion bien sur, puisque cela est interdit. Mais savoir que mes cendres danseront dans le vent et nourriront la terre est pour moi la plus belle chose qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Lun 24 Avr 2017 - 20:54

Au risque de dire des bêtises énormes, et dans ce cas là des gens bien plus savants que moi me reprendront:
Les obsèques, particulièrement lors de l'âge d'or, sont des mises en terre, avec beaucoup d'apparat (Glasberg, Vix). ca vaut également pour des gens plus modestes (Acy Romance)
D'ailleurs les crémations sont elles même ritualisées et on est loin de "l'approche hippie" des cendres jetées au pied d'un arbre, puisque qu'elles sont généralement enterrées avec des effets personnels ( armes, vêtements, parures). Des recherches récentes, tendraient même à laisser croire que la tombe est organisée comme une maison, avec un feu en son centre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
tasgos

avatar

Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : Allobrogos
Date d'inscription : 18/01/2016

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mar 25 Avr 2017 - 14:08

Diodore de Sicile :
"c'est pourquoi, pendant les funérailles, ils jettent dans le bûcher des lettres adressés à leurs parents décédés, comme si les morts les liraient".

Sévère Sulpice :
"Martin, dans un de ses voyages, rencontra le convoi funèbre d'un paîen qu'on portait en terre avec des cérémonies superstitieuses (...) cependant, comme il voyait une troupe de paysans, et que le vent faisait voltiger les linges blancs qui recouvraient le corps, il crut qu'on accomplissait quelques rites profanes et superstitieux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mar 25 Avr 2017 - 14:51

Ce que dit Clyde est juste… dans les temps anciens ce fut d’abord l’inhumation qui était de rigueur, puis vint le temps de l’incinération et un moment ou les deux ont cohabité.

http://druuidiacto.forumculture.net/t22-l-ame-immortelle

http://druuidiacto.forumculture.net/t23-la-reincarnation

http://druuidiacto.forumculture.net/t99-sepultures-de-druides


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3785
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mar 25 Avr 2017 - 15:03

Juste une petite précision… ne prenez pas pour argent comptant les dires de Auernos/Bledoorgetos qui sont comme le personnage ; sans-valeur.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drine Gwendyr



Nombre de messages : 11
Age : 52
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 21/04/2017

MessageSujet: ce que j'en pense...   Mar 25 Avr 2017 - 15:58

Auetos, je suis tout à fait d'accord avec l'idée druidique de la réincarnation.
Par contre, je m'en excuse, j'ai trop de mal avec l'idée d'enterrement surtout à la moderne... Ou alors que mon urne soit en bois et enterrée en forêt. Ce n'est pas une idée de Hippie pour moi, c'est parce que je veux que mon corps retourne à la terre mère et non qu'il soit prisonnier d'un coffre bétonné que je trouve inutile. Si encore les sépultures étaient à même la terre, l'enterrement ne me génerait nullement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diligos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 29
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mar 25 Avr 2017 - 16:22

Malheureusement, là est toute la question vis-à-vis des cavurnes modernes. Cependant, une alternative est possible, c'est l'inhumation de l'urne en terrain privé, après autorisation de la préfecture, où là, aucune restriction n'est faite quand à la structure.

Faute de moyens mais dans les temps à venir, il est probable que la Celtiacon Certocredaron Credima mette à disposition, à proximité de ses Nemeta, des nécropoles permettant l'inhumation complète selon nos rites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde TriCanauos

avatar

Nombre de messages : 642
Localisation : Entre Atrébatie et Morinie
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   Mer 26 Avr 2017 - 19:59

Bonsoir.
Hello Drine Gwendyr.

Le dénuement est une approche monothéiste de l'au delà et l'idée d'être "jeté" ou "recyclé" au pied d'un buisson, pour retourner à la "terre mère" est quelque chose de moderne, d'hippie, d'écolos des villes. Cette mode à tendance à prendre, car ne soyons pas dupes, dans un monde où l'on ne croit plus à grand chose, elle permet l'économie pécuniaires d'un caveau en dur et les nécessaires visites  au cimetière des ancêtres. Quoi de pire en vérité, qu'un jardin des souvenirs, quoi de plus nihiliste et d'athé?

A sa mort, le gaulois n'a pas vocation à communier dans un grand tout, il espère juste passer dans l'autre monde et y retrouver ses ancêtres, les héros et les Dieux.
la meilleure preuve étant qu'il se fait accompagner dans la tombe de ses effets personnels et de ses parures.
Dans le lien que je joins, on apprend même que le guerrier s'est fait enterrer avec son rasoir, ce qui laisse à penser qu'il veut être coquet, même dans la mort.

http://www.lenouvelliste.ch/articles/valais/valais-central/decouverte-historique-a-don-bosco-665526

Croyez vous un instant que celui-là a emmené ses armes , ses bijoux ,  ses poteries  et son rasoir pour servir d'engrais à une haie d'épines?


Cordialement, Clyde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tri-canauos.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les obsèques druidiques.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les obsèques druidiques.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les obsèques druidiques.
» Mariages druidiques
» Les sacrifices (néo)druidiques
» Confraternités (Néo)Druidiques
» ... et les "Grades" (néo)druidiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: