forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3764
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Lun 23 Jan 2006 - 14:25

Dans la pensée religieuse druidique, le « Big-bang » n’est considéré que comme l’insertion explosive du Temps et de sa mesure dans une création déjà faite ; aussi longtemps que le Temps n’est pas maîtrisé, extrait de la matière et de l’esprit éternels, l’ensemble du créé reste informe et inorganisé. Cette approche du phénomène de la Création existe dans tout le monde Indo-européen. On a que peu de mythes de la création du monde, par contre, ceux concernant la création du Temps et l’organisation du monde créé par la maîtrise de cette abstraction sont extrêmement nombreux. Tous les dieux importants comme Lugus, Dis-atir et Taranis entre autres organisent le Créé dans lequel ils évoluent, par une amélioration de la maîtrise du temps. En faits, ce sont les démiurges qui font apparaître par une action délibérée la notion de temps.


Le Premier jour du calendrier :

Ici le premier jour du calendrier est d’ordre plutôt calendaire, différent donc du moment de la Création, il est caractérisé par sa position dans une ère zodiacale et par un phénomène remarquable qui eut lieu alors. Le phénomène qui le caractérise est raisonnablement astronomique : par exemple l’entrée d’une planète particulière dans un signe spécifique et/ou la conjonction de plusieurs astres-horloges.

La position de ce premier jour prends appuie sur une double réalité, issue de l’évolution de la manière d’observer les astres : après les définitions successives du « temps tropique » (à l’aide de piquetages sur le terrain permettant de localiser avec précision les levers et couchers journaliers), du « temps sidéral », après distinction entre les astres fixes et errants, le zodiaque, la sphère des fixes, l’écliptique et l’équateur célestes.

Les moments où coïncident sur un « Passage » une conjonction, deviennent des points de repères solides pour la théologie ; il y a alors « fusion » des deux temps.
Les conjonctions de cette sorte deviennent les moments initiaux des grands cycles divins que l’on cherche à mesurer avec le plus de précision, et le Premier jour du temps est l’une de ces initiales.


Le premier jour de l’Eternel Retour :

La Table de Coligny, et bien que certains, comme M. A. Savoret dans « Visage du Druidisme », soutiennent le contraire, ne donne aucune mention de date dans une ère quelconque. C’est pourquoi il y a presque autant « d’ères druidiques » que de groupes néo-druidiques. Je ne parle pas, bien sur, de tous ces néo-druides qui par paresse et/ou par ignorance préfèrent fixer les dates de leurs célébrations d’après le calendrier de la très sainte église catholique apostolique et romaine, ou des non moins farfelus qui font remonté leur lignée aux Atlantes et font donc débuter leur calendrier avec l’ère de la Nouvelle Civilisation d’Atlantis (N.A.)…

Je parle de ceux qui s’efforcent de donner une chronologie « Celto-druidique », basée sur des évènements sinon historiques du moins mythologiques et astronomiques.

Après réflexion, je crois que l’ère de rattachement la plus sérieuse, du point de vue mythologique et astronomique, est l’ère « Saturnale » de Magos Turatiom. Cette ère, comptée à partir de la seconde bataille de la Plaine des Tertres, celle qui vu la victoire des dieux sur les forces du chaos, est datée de – 1871.

Pourquoi cette ère, plus qu’une autre ?

Nous aurions pu choisir l’ère d’Amzervezh Ledaw (Le Glaive Brisé), dont font usage certains croyants celtes de Bretagne armoricaine, comme la Breudeuriezh Drouized Barzhed hag Ovizion Breizh dite Gorsedd de Bretagne. Elle débute à partir de la date définitive de l’établissement des Bretons conquérants en Armorique, en + 433, mais cette ère, bien que historique, est beaucoup trop chrétienne à notre goût.

Ou alors opter pour la dite ère Celte. Celle-ci se réclamant d’une tradition bardique galloise, fut établie par le Grand Druide Bod Koad du Collège Druidique des Gaules par le calcul de la « croix druidique » : « L’Ere Celte a commencé il y a 2373 ans avant l’Ere Chrétienne ; cela correspond à l’Ere du Bélier plus celle des Poissons : 2159 + 2159 = 4318 pour 1945, entrée dans l’Ere du Verseau qui durera 2124 ans. Ceci est révélé par l’étude de notre Croix Druidique qui représente la durée de l’Année Cosmique par la longueur du Cercle de Keugant : 81, soit : 100 x 81 x 3,1416 = 25446,96 »
De là, ce Grand Druide affirma que les druides utilisaient un siècle de 37 ans et non de 30 ans. « Jules César en ses Commentaires sur la Guerre des Gaules affirmait que les Druides comptaient en siècles de 30 ans ; Une fois de plus, nous le prenons en flagrant délit d’erreur. Les Cycles (et non siècles) sont de 37 ans, ce qui donne : 365,242 x 37 = 13513 jours, 954, soit 365 x 37 = 13505 + 9 = 13514. » (Les Druides)
Malheureusement pour Bod Koad, Grand Druide et tous ceux qui ont adopté cette computation, cette durée de 37 ans n’est absolument pas compatible avec les valeurs astronomiques de la Table de Coligny.

Nous, nous avons choisi l’ère de Magos Turatiom. Et cela pour deux raisons. La première est que cette ère celtique est la seule mythologiquement attestée par les récits irlandais, puisque basée sur une bataille mythique. Et la seconde, la plus importante à mes yeux, est que le début de cette ère, soit – 1871, est confirmé par une coïncidence astrologique.

Dès le départ et à ma grande surprise je constatais que 1871 ans complets écoulés correspondaient à un nombre entier de lunaisons.

1871 années tropiques x 365,2421 moyenne = 683367,9691
23141 lunaisons x 29,530590 = 683367,3831

Ecart = 0,586

Ceci voulait dire que cette ère avait un point de départ sérieux puisque basé sur une coïncidence astronomique et peut-être même marqué par une éclipse. De plus nous avons un nombres d’années multiple de cinq et de trente. Cette chronologie prouve que la mise en place du système quinquennal et trentenaire est des plus ancien.

...

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Lun 23 Jan 2006 - 16:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3764
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Lun 23 Jan 2006 - 14:58

...

Hormis cette conjonction luni-solaire et la bataille mythique qui se rattache à Magos Turatiom, quelle fut la véritable coïncidence astronomique identifiée qui a marquée le point de départ de cette ère ?

Nous savons que la lune gouverne les mois et les années, que le soleil règne sur les saisons et les lustres, tandis que Saturne, correspondant astronomique du Dis-ater le Père-destructeur dont les Celtes se disent issus, dirige le grand cycle des siècles trentenaire basés sur la révolution de la planète. Je partis donc de l’idée que cette ère, tout comme le siècle, débutait avec l’entrée de Saturne dans un signe quelconque, peut-être celui du Taureau comme semblait nous le confirmer les dires de Plutarque :

« Quand l’étoile de Cronos [Saturne] que nous appelons Phénons et qui, dans cette île, porte le nom de Nycture, entre dans le signe du Taureau, ce qui arrive après une révolution de trente ans … »

Mon premier travail fut donc de retrouver le dernier de ces points de départ.

Grâce à la « toile » ce travail fut largement facilité, et sur un des sites traitant d’astronomie nous pouvions lire :

« Entrée de Saturne en Taureau. Référentiel Relation (Géo-écliptique) : 1ère entrée : Mardi 09-06-98 à 03h38 (jusqu’à 3°38’ Taureau). Direct le Mercredi 30-12-98 à 05h44. Entrée directe en Taureau le Dimanche 28-02-99 à 22h45. Référentiel Objet (Géo-équatorial) : 1ère entrée : Mardi 23-06-98 à 13h59 (jusqu’à 3°36’ Taureau). Direct le Vendredi 01-01-99 à 03h54. Entrée directe en Taureau le Dimanche 14-03-99 à 00h26. Référentiel Intégration (Hélio-écliptique) : Lundi 19-10-98 à 22h40. Entrée directe en Taureau le Dimanche 14-03-99 à 00h26. »

La dernière entrée de Saturne dans le Taureau fut donc perçue en 1998 – 1999.

Partant de là, « 1998 – 1999, début de siècle », je suis remonté siècle après siècle jusqu’à retrouver, en 1871 avant l’ère vulgaire, an I de Magos Turatiom, Saturne entrant dans le signe du Taureau.

1998 – 1999 > 3871
1968 – 1969 > 3841
1938 – 1939 > 3811
1908 – 1909 > 3781 > 7ème Cycle
1878 – 1879 > 3751
1848 – 1849 > 3721
1818 – 1819 > 3691
1788 – 1789 > 3661
1758 – 1759 > 3631
1728 – 1729 > 3601
1698 – 1699 > 3571
1668 – 1669 > 3541
1638 – 1639 > 3511
1608 – 1609 > 3481
1578 – 1579 > 3451
1548 – 1549 > 3421
1518 – 1519 > 3391
1488 – 1489 > 3361
1458 – 1459 > 3331
1428 – 1429 > 3301
1398 – 1399 > 3271
1368 – 1369 > 3241
1338 – 1339 > 3211
1308 – 1309 > 3181
1278 – 1279 > 3151 > 6ème Cycle
1248 – 1249 > 3121
1218 – 1219 > 3091
1188 – 1189 > 3061
1158 – 1159 > 3031
1128 – 1129 > 3001
1098 – 1099 > 2971
1068 – 1069 > 2941
1038 – 1039 > 2911
1008 – 1009 > 2881
978 – 979 > 2851
948 – 949 > 2821
918 – 919 > 2791
888 – 889 > 2761
858 – 859 > 2731
828 – 829 > 2701
798 – 799 > 2671
768 – 769 > 2641
738 – 739 > 2611
708 – 709 > 2581
678 – 679 > 2551
648 – 649 > 2521 > 5ème Cycle
618 – 619 > 2491
588 – 589 > 2461
558 – 559 > 2431
528 – 529 > 2401
498 – 499 > 2371
468 – 469 > 2341
438 – 439 > 2311
408 – 409 > 2281
378 – 379 > 2251
348 – 349 > 2221
318 – 319 > 2191
288 – 289 > 2161
258 – 259 > 2131
228 – 229 > 2101
198 – 199 > 2071
168 – 169 > 2041
138 – 139 > 2011
108 – 109 > 1981
78 – 79 > 1951
48 – 49 > 1921
+ 18 – 19 > 1891 > 4ème Cycle

- 12 – 11 > 1861
42 – 41 > 1831
72 – 71 > 1801
102 – 101 > 1771
132 – 131 > 1741
162 – 161 > 1711
192 – 191 > 1681
222 – 221 > 1651
252 – 251 > 1621
282 – 281 > 1591
312 – 311 > 1561
342 – 341 > 1531
372 – 371 > 1501
402 – 401 > 1471
432 – 431 > 1441
462 – 461 > 1411
492 – 491 > 1381
522 – 521 > 1351
552 – 551 > 1321
582 – 581 > 1291
612 – 611 > 1261 > 3ème Cycle
642 – 641 > 1231
672 – 671 > 1201
702 – 701 > 1171
732 – 731 > 1141
762 – 761 > 1111
792 – 791 > 1081
822 – 821 > 1051
852 – 851 > 1021
882 – 881 > 991
912 – 911 > 961
942 – 941 > 931
972 – 971 > 901
1002 – 1001 > 871
1032 – 1031 > 841
1062 – 1061 > 811
1092 – 1091 > 781
1122 – 1121 > 751
1152 – 1151 > 721
1182 – 1181 > 691
1212 – 1211 > 661
1242 – 1241 > 631 > 2ème Cycle
1272 – 1271 > 601
1302 – 1301 > 571
1332 – 1331 > 541
1362 – 1361 > 511
1392 – 1391 > 481
1422 – 1421 > 451
1452 – 1451 > 421
1482 – 1481 > 391
1512 – 1511 > 361
1542 – 1541 > 331
1572 – 1571 > 301
1602 – 1601 > 271
1632 – 1631 > 241
1662 – 1661 > 211
1692 – 1691 > 181
1722 – 1721 > 151
1752 – 1751 > 121
1782 – 1781 > 91
1812 – 1811 > 61
1842 – 1841 > 31
1872 – 1871 > 01 – Magos Turatiom, conformément aux annales irlandaises dites annales des quatre Maîtres ou il est stipulé que : « l’an I du christ correspond à l’an 1871 de Mag Tured. »

Ma curiosité me poussa, puisque j’y étais, à poursuivre ma remonter du temps. Et là encore, surprise, quand je découvris qu’en 3102 – 3101, début du Kali Yuga védique, Saturne rendait, là aussi, une visite au Taureau…

Ceci apporte une forte présomption de réalité à la transmission traditionnelle des écrits irlandais invoqués, qui peuvent connaître ainsi une validation inespérée.

...

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3764
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Lun 23 Jan 2006 - 15:02

...

Après cela, mon second travail fut de savoir si cette computation était compatible avec les données de la Table de bronze de Coligny, à savoir que les quatre oinaci, soit les Trinoxtion samoni, Ambiuolcaia, Belotennia et Luginaissatis se doivent de tomber respectivement aux environs du D.Q. dans le signe du Scorpion ; aux environs du P.Q. dans le signe du Verseau ; lors de la P.L. dans le signe du Taureau et lors de la P.L. dans le signe du Lion.

3871 (27/10/1998 > 16/10/1999)
Trinox. Sam. 12/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 27/01 – Verseau
Belotennia 29/04 – Taureau
Luginaissatis 27/07 – Lion

3872 (17/10/1999 > 03/10/2000)
Trinox. Sam. 02/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 17/01 – Capricorne
Belotennia 17/05 – Taureau
Luginaissatis 12/08 – Lion

3873 (04/10/2000 > 23/10/2001) *
Trinox. Sam. 20/10 – Balance
Ambiuolcaia 04/01 – Capricorne
Belotennia 06/05 – Taureau
Luginaissatis 03/08 – Lion

3874 (24/10/2001 > 11/10/2002)
Trinox. Sam. 09/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 24/01 – Verseau
Belotennia 25/05 – Taureau
Luginaissatis 20/08 – Lion

3875 (12/10/2002 > 30/09/2003)
Trinox. Sam. 28/10 – Scorpion
Ambiuolcaia 12/01 – Capricorne
Belotennia 13/05 – Taureau
Luginaissatis 10/08 – Lion

____________

3876 (01/10/2003 > 21/10/2004)
Trinox. Sam. 16/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 31/01 – Verseau
Belotennia 04/05 – Taureau
Luginaissatis 01/08 – Lion

3877 (22/10/2004 > 09/10/2005)
Trinox. Sam. 07/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 22/01 – Verseau
Belotennia 23/05 – Taureau
Luginaissatis 18/08 – Lion

3878 (10/10/2005 > 29/10/2006)*
Trinox. Sam. 26/10 – Scorpion
Ambiuolcaia 10/01 – Capricorne
Belotennia 12/05 – Taureau
Luginaissatis 09/08 – Lion

3879 (30/10/2006 > 17/10/2007)
Trinox. Sam. 15/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 30/01 – Verseau
Belotennia 03/05 – Taueau
Luginaissatis 29/07 – Lion

3880 (18/10/2007 > 06/10/2008)
Trinox. Sam. 03/11 – Scorpion
Ambiuolcaia 18/01 – Capricorne
Belotennia 18/05 – Taureau
Luginaissatis 15/08 – Lion


Au terme de cette petite analyse, nous pouvons dire que cette computation est compatible avec le calendrier de Coligny à la journée près ; est conforme aux annales des quatre Maîtres ; est astronomiquement confirmée, et en plus à l’avantage de tomber à un an près sur le début du Kali Yuga védique. Il y a là de quoi conforter les druides qui choisiront ou qui ont choisit cette ère calendaire, car une telle coïncidence astronomique, mathématique et mythologique peut très difficilement passer pour fortuite.


Nous avons (peut-être) là la confirmation d’un début de siècle en 1998 – 1999, soit :
MMMDCCCLXXI, Blidnis I, Quimon I, Setlon IIII, Aiuiton VII, Magos Turatiom
« 3871, 1ère Année du 1er Lustre du 4ème Siècle du 7ème Cycle de l’ère de la Plaine des Tertres ».


Si cette analyse est jugée correct et recevable par les autres groupes, qui usent de cette même ère mais avec un retard de deux ans, ils se devront de rectifier l’erreur pour se prévaloir de l'ère de Magos Turatiom.

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par le Dim 26 Aoû 2007 - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Sam 22 Déc 2007 - 14:29

Voici, pour nous, ce que l’on peut dire concernant les « Eres » druidiques

Début de l’Ere de Mag Tured :

- Ere Brittonique – 2373
- Ere continentale – 2573
- Ere goïdelique – 1870 … … … (soit 3877 MT en 2007 èv)
- Ere de Bolgios – 279

Voici les 4 principales datations, dont il convient d’exclure l’ère continentale due, semble-t-il, à une erreur, ainsi que l’ère de Bolgios par trop récente.

Certains ont choisi l’Ere brittonique. Pour notre filiation le choix s’est porté sur l’ère goïdélique dont l’an 1871 correspond avec l’an 1 de l’ère chrétienne. Par conséquent l’année civile 2007 concorde avec l’année 3877 de notre calendrier.

Ces données ne sont pas certaines mais largement symboliques, même si elles s’appuient sur des bases défendables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3764
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Sam 22 Déc 2007 - 17:38

Pour le début de l’ère de Magos Turatiom, je (re)dis :

Après réflexion, je crois que l’ère de rattachement la plus sérieuse, du point de vue mythologique et astronomique, est l’ère « Saturnienne » de Magos Turatiom. Cette ère, comptée à partir de la seconde bataille de la Plaine des Tertres, celle qui vu la victoire des dieux sur les forces du chaos, est l’année 3330 de l’Âge du Monde soit – 1871 ans avant l’Âge du Christ.

3330 + 1871 = 5201 de l’Âge du Monde, « première année de l’âge du Christ, et huitième année du règne de Crimhthann Niadhnairg. » (Annales des Quatre Maîtres)

Nous, nous avons choisi l’ère de Magos Turatiom. Et cela pour deux raisons. La première est que cette ère celtique est la seule mythologiquement attestée par les récits irlandais, puisque basée sur une bataille mythique. Et la seconde, la plus importante à mes yeux, est que le début de cette ère, soit – 1871, est confirmé par une coïncidence astrologique.

Dès le départ et à ma grande surprise je constatais que 1871 ans complets écoulés correspondaient à un nombre entier de lunaisons.

1871 années tropiques x 365,2421 moyenne = 683367,9691
23141 lunaisons x 29,530590 = 683367,3831

Ecart = 0,586

Ceci voulait dire que cette ère avait un point de départ sérieux puisque basé sur une coïncidence astronomique et peut-être même marqué par une éclipse. De plus nous avons un nombres d’années multiple de cinq et de trente. Cette chronologie prouve que la mise en place du système quinquennal et trentenaire est des plus ancien.

Hormis cette conjonction luni-solaire et la bataille mythique qui se rattache à Magos Turatiom, quelle fut la véritable coïncidence astronomique identifiée qui a marquée le point de départ de cette ère ?

Nous savons que la lune gouverne les mois et les années, que le soleil règne sur les saisons et les lustres, tandis que Saturne, correspondant astronomique du Dis-ater le Père-destructeur dont les Celtes se disent issus, dirige le grand cycle des siècles trentenaire basés sur la révolution de la planète. Je partis donc de l’idée que cette ère, tout comme le siècle, débutait avec l’entrée de Saturne dans un signe quelconque, peut-être celui du Taureau comme semblait nous le confirmer les dires de Plutarque :

« Quand l’étoile de Cronos [Saturne] que nous appelons Phénons et qui, dans cette île, porte le nom de Nycture, entre dans le signe du Taureau, ce qui arrive après une révolution de trente ans … »

Mon premier travail fut donc de retrouver le dernier de ces points de départ.

Grâce à la « toile » ce travail fut largement facilité, et sur un des sites traitant d’astronomie nous pouvions lire :

« Entrée de Saturne en Taureau. Référentiel Relation (Géo-écliptique) : 1ère entrée : Mardi 09-06-98 à 03h38 (jusqu’à 3°38’ Taureau). Direct le Mercredi 30-12-98 à 05h44. Entrée directe en Taureau le Dimanche 28-02-99 à 22h45. Référentiel Objet (Géo-équatorial) : 1ère entrée : Mardi 23-06-98 à 13h59 (jusqu’à 3°36’ Taureau). Direct le Vendredi 01-01-99 à 03h54. Entrée directe en Taureau le Dimanche 14-03-99 à 00h26. Référentiel Intégration (Hélio-écliptique) : Lundi 19-10-98 à 22h40. Entrée directe en Taureau le Dimanche 14-03-99 à 00h26. »

La dernière entrée de Saturne dans le Taureau fut donc perçue en 1998 – 1999.
Partant de là, « 1998 – 1999, début de siècle », je suis remonté siècle après siècle jusqu’à retrouver, en 1871 avant l’ère vulgaire, an I de Magos Turatiom, Saturne entrant dans le signe du Taureau.

Ma curiosité me poussa, puisque j’y étais, à poursuivre ma remonter du temps. Et là encore, surprise, quand je découvris qu’en 3102 – 3101, début du Kali Yuga védique, Saturne rendait, là aussi, une visite au Taureau…

Ceci apporte une forte présomption de réalité à la transmission traditionnelle des écrits irlandais invoqués, qui peuvent connaître ainsi une validation inespérée.

Nous avons là la confirmation d’un début de siècle en 1998 – 1999, soit :
MMMDCCCLXXI, Blidnis I, Quimon I, Setlon IIII, Aiuiton VII, Magos Turatiom
« 3871, 1ère Année du 1er Lustre du 4ème Siècle du 7ème Cycle de l’ère de la Plaine des Tertres ».

_________________
٨٧٤٦٥۶


Dernière édition par Auetos le Ven 5 Avr 2013 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Carantia
Femme-druide
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 50
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Dim 23 Déc 2007 - 16:14

Concernant l’ère celtique, débutant à Mag Tured, notre frère Auetos semble avoir commis une erreur de calcul car 1871 ans plus 2007 ans, avec une année commune : l’an 1 du christ, font bien 3877 ans en 2007 de l’ère vulgaire et non 3879 ans (voire 3880).

A vouloir tout faire concorder on est obligé de jongler avec les données
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3764
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Dim 23 Déc 2007 - 17:57

Non ! Le problème est votre mauvaise lecture des donnés.

Vous demandez à ce que l’ère celtique débute avec la constellation du Taureau, mais vous la faites débuter avec le Bélier ! Qui est dans l’erreur ? Vous ou moi ?

Comme je vous l’ai dit la dernière année à avoir vu l’entrée de Saturne dans le Taureau est 1998-1999. Le reste est mathématique. 1 + 1 + 1 …

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3764
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   Dim 13 Juil 2008 - 14:56

Je rajouterai …

L’ère chrétienne sur laquelle vous vous basez pour vos calculs est en retard de 4 ou 5 ans, suite à une erreur de calcul du moine scythe Denys le Petit.
Celui-ci, à la suite de Cyrille d’Alexandrie, entreprit de continuer les tables pascales et de trouver une solution d’entente entre les dates de Pâques de l’Eglise d’Orient et celle d’Occident qui pouvaient alors varier d’une semaine à un mois.

Pour cela, il estimait que les chrétiens devaient compter les années à partir de la naissance du Christ. Il entreprit donc de caler la date de cet évènement-origine par rapport au calendrier romain. Denys tenait pour acquis que Jésus était né un 25 décembre, parce que, depuis Constantin, c’est à cette date que l’on fêtait sa venue au monde. pour déterminer l’année de naissance de Jésus, Denys s’est fondé sur l’Evangile selon Luc, qui précise que le Christ a débuté sa vie publique « l’an quinze du principat de Tibère » (III, 1), et ajoute que « Jésus, lors de ses débuts, avait environs trente ans » (III, 23). Denys considéra cette indication d’âge comme exact ; les 29 ans accomplis de Jésus, retranchés de l’an 782 de la fondation de Rome (15ème année de Tibère), ont donné 753 comme début de l’ère chrétienne. Le 25 décembre de l’année 753 de Rome marque donc le point zéro de cette ère, dont l’an 1 débute au 1er janvier 754 de Rome.

Malheureusement, les calculs de Denys ne correspondent qu’approximativement aux données de l’histoire. D’après l’Evangile selon Mathieu, Jésus est né « aux jours du roi Hérode » (II, 1) ; or on sait aujourd’hui qu’Hérode est mort avant la Pâque de l’an 750 de Rome. En outre, l’édit de recensement auquel fait allusion l’Evangile selon Luc (II, 1) est datable des environs de l’an 747 de Rome, soit vers – 6 ou – 7. La naissance du Christ est postérieure à l’édit de recensement et antérieure à la mort d’Hérode.

L’erreur ne fut pas remarquée à l’époque. Adoptée d’emblée par l’Eglise, la datation de Denys devint d’usage général chez les Francs sous Pépin le Bref et Charlemagne et figure sur les diplômes royaux à partir d’Hugues Capet.


Aujourd’hui, vous faites de même. Vous vous précipitez de conclure sans même prendre la peine de prendre en compte toutes les données à notre disposition, comme par exemple, les dires de Plutarque : « Quand l’étoile de Cronos [Saturne] que nous appelons Phénons et qui, dans cette île, porte le nom de Nycture, entre dans le signe du Taureau, ce qui arrive après une révolution de trente ans … ».

De fait votre ère n'est pas compatible avec le calendrier de Coligny !

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ere de Magos Turatiom (Mag Tured)
» Textes irlandais
» Dates des Célébrations
» magos & macellum marché et autres rapprochements improbables

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Croyances des Druides-
Sauter vers: