forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Dim 24 Fév 2013 - 13:06

Prenez un Credimaros sur une terre celtique, ajoutez-y sa foi en ses dieux et en ses ancêtres, une fontaine et son dieu tutélaire et qq offrandes





UINDios

et voici ce que cela donne en allant puiser de l'eau :
"Sunertos Uindios, Sunertos Damona, Sunertos Boruo,
Deiz mat goulou Feuntan
Bonjour à toi Fontaine,

daignez accepter ces modestes offrandes sous forme de résines en guise de remerciements pour tous les litres d'eau que je vais prélever ici, litres d'eau qui vont me servir à me désaltérer, à me purifier et à me mettre dans la lumière des dieux. Bodilo Do Suebo (merci à vous)."





"Matos" nécessaire : charbons spéciaux à résines, pince, support pour les charbons, qq résines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Mer 13 Mar 2013 - 21:38

Voici qq éléments qui apportent "de l'eau à notre moulin" :

AMBACTONOS était un dieu de la 3 Fonction, celles des producteurs, des commerçants, des artisans, bref des serviteurs. D'ailleurs Ambactonos veut dire le "Grand Serviteur". Il était le fils de la Deua Anna et peut être considéré comme une représentation de la divinité agraire des Celtes. De ce fait il est le "Cultivateur" et son surnom était "Fils de la charrue".
Dans la tradition galloise, son nom est Amaethon et ses 4 frères sont Gwydyon ("le Savant", en Celt. anc. Uidodunios), Hyveidd ("le Perspicace", Suuidos), Govannon ("le Forgeron", Gobannos), Gilwaethwy ("le Sentier de la Plaine", Calliomagosios). Il a pour soeur Arianrhod ("la Roue d'Argent", Argantorota). Amaethon est mentionné par Taliesin avec Math et Gwydyon dans Four ancient books Skene, II, p. 200, vers 2. Amaethon figure aussi dans la bataille de Goddeu, une des 3 frivoles batailles de l'Ile de Bretagne. En effet elle eu lieu à cause d'un chevreuil et d'un vanneau (petit oiseau) et 71 OOO hommes furent tués (Myv. arch. p. 400, 50). Une note à un fragment poétique de la Myv. ajoute qu'Amaethon s'y battit avec Arawn, roi d'Annwn et qu'il fut vainqueur grâce à son frère Gwydyon. Il y avait sur le champ de bataille une homme et une femme dont on ne pouvait pas triompher si on ne savait pas leur nom. Gwydyon les devina. La femme s'appelait Achren. C'est pourquoi cette bataille a pris le nom de Cat Achren ou de Cat Goddeu (Myv. arch. p. 127, note 2).
Source : Ialon "Clairière", revue d'études druidiques de la KGH n°7

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Mar 26 Mar 2013 - 8:42

peut-être avez-vous un Hymne à proposer pour ce divin Cultivateur...il y'en aurait bien besoin, en ces temps!
les Gallois en ont un "Ambactonos, le premier qui connaît le temps, les étoiles et les cieux, et le passage des saisons..."

en ces temps qui ont juré et mis en oeuvre partout dans le monde la ruine du monde paysan: son outil de production, ses moyens de subsistance, ses langues, cultures, gestes, sagesses, médecines, rites, liens communautaires...tout est raillé, pillé, anéanti sous nos yeux et on se demande ce qu'il en restera.
Beaucoup d'empathie pour les chasseurs-cueilleurs, un peu de charité aux enfants du Sahel ou des bidonvilles de Calcutta (mais on oublie que leurs parents cultivateurs ne demandaient qu'à les nourrir de leur travail), mais rien pour les communautés paysannes qui partout se débattent pour ne pas échouer en périphérie des villes!
peu de nos contemporains mesurent l'ampleur du désastre et que cette mécanique folle, loin de s'enrayer s'accélère pourtant.
mais les conséquences seront supportées à tous les niveaux...

le Crépuscule celtique de nos poètes n'est rien d'autre que celà, le reste si j'ose dire,
nos Traditions druidiques, puis martiales étaient parties en leur temps, subissant pareille infamie, et la même indifférence crasse de la part de leurs contemporains bien dans l'air du temps...
or nous Celtes n'avons jamais été des girouettes ni des pierres qui roulent (et avons trop aimés la mousse, hips drunken )...

il y'a peut-être aussi une lettre à écrire à nos Etats respectifs, à l'Europe et aux instances et zélateurs des croyances économiques ou laïquardes lancés à nos trousses pour qu'ils s'excusent de nous avoir anéantis Wink !
Comme vous l'avez exprimé maintes fois ici, tout se tient: enlevez à un Breton ses attaches paysannes ancestrales et il n'est plus Breton...

le Grand Serviteur?
sans faire de politique et puisque l'Irlande contemporaine est au coeur de notre histoire celtique, il y'a à mes yeux un hommage aussi clair qu'inattendu à Ambactonos dans ce drapeau de la dignité retrouvée des paysans et de leurs fils obligés à devenir ouvriers à Dublin et ailleurs: La Charrue étoilée de la Land League et de James Connoly!

la voici, tout le monde la connait, en fait:



mes amis, je vous présente le drapeau de la troisième fonction celtique!

bonne journée à tous,

(édit: une phrase un peu obscure demandait à être retoquée!)


Dernière édition par Ballios le Mar 26 Mar 2013 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Mar 26 Mar 2013 - 10:41

Cher Ballios, ce drapeau est une très bonne idée pour le drapeau de l'Europe des producteurs. Que ce drapeau soit largement médiatisé ! Pourquoi pas lors des manifs paysannes ou autres ?

Cependant ton idée mériterait d'être creusée pour créer un drapeau qui soit en rapport avec les terres des Gaules en reprenant des couleurs de la 3e Fonction, en y ajoutant un ou deux objets symboliques. La charrue me paraît très bien. Mais cela peut être aussi la faucille ou la faux. A associer, par exemple, à l'équerre du charpentier ou au fil à plomb du maçon, au rabot du menuisier, à l'enclume du forgeron, etc.

Voir le drapeau de l'Inde ci-dessous. Pour la petite histoire, ce drapeau a été dessiné par Pingela Venkayya, un agriculteur de Machilitpatnam qui y avait inclu au milieu, le rouet si cher à Gandhi. Ce rouet symbolisait le fait de pousser les Indiens à l'autosuffisance en matière de fabrication de tissus. Mais qq jours avant l'Indépendance, l'Assemblée Constituantes indienne, le 15 août 1947, décida d'adopter un drapeau qui soit acceptable par tous les partis et les communautés. Le rouet sera alors remplacé par la roue éternelle de la Loi ou Chakra d'Ashoka, roue qui exprime le mouvement perpétuel de l'Univers.



A nous tous et toutes de faire des propositions dans ce sens ci-après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Mar 26 Mar 2013 - 19:58

...la Charrue étoilée est reconnue comme un drapeau officiel en République d'Irlande (même si ce sont surtout les mouvements syndicaux ou nationalistes qui l'arborent) aimé et respecté par les Irlandais pour ce qu'il représente: les luttes paysannes ou syndicales et la proclamation de la République de 1916.
d'accord avec toi Matolitus que ce bel étendard si riche de sens pour nous Celtes pourrait être présenté et utilisé ici aussi.

Cette ancienne façon insulaire de nommer la Grande Ourse, Charrue se retrouve-t'elle sur le continent et à l'époque gauloise?

autre drapeau méconnu ici et fort ancien, puisque c'était l'étendard des Fianna: An Gal Gréine ou Sunburst, réservé aux militaires des Forces de défense ou Óglaigh na hÉireann (on le voit aussi dans les défilés paramilitaires républicains au Nord, ou parfois dans des régiments irlandais d'autres armées)

le voici, on peut dire qu'il représente fort bien la seconde fonction celtique, comme la Starry Plough pour les Producteurs: je ne sais pas si les pratiquants de la Branche Rouge d'aujourd'hui le considèrent comme leur emblème, mais il l'est:





cette fois, ce ne sont plus les sept étoiles d'argent de la Charrue mais sept rayons d'or de notre soleil...

et vous, Druides? comment verriez-vous représenté votre propre étendart?
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3746
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Mar 26 Mar 2013 - 20:38

Pour l’étendard de la seconde branche, je l’aurais vu avec plus de rouge… couleur guerrière.
Pour celui des druides… je ne sais pas… je vois bien un drapeau jaune et le blanc avec au centre un nœud à sept boucles.


_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Mar 26 Mar 2013 - 21:37

Auetos a écrit:
Pour l’étendard de la seconde branche, je l’aurais vu avec plus de rouge… couleur guerrière.
moi aussi, mais il est ainsi fait: et quel serait l'effet d'un ciel ou soleil rouge? je crois que les Fianna-s représentaient ainsi leur Destinée ou Fáil, et bien dans l'esprit de ce Sunertos que l'on donnait peut-être aux guerriers, dont nous parlions il y'a quelque temps, je cite Setanta:

Citation :
bonne force (pour parcourir la durée du jour sous l’oeil et la protection des divinités diurnes)
le soleil est en tout cas orange (et non pas jaune comme je l'ai posté) sur les drapeaux militaires, il contient donc du rouge.
voici pour l'armée (frappé d'un glaive):




ou plus classiquement:

Revenir en haut Aller en bas
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Lun 8 Juil 2013 - 11:32

Attention, il n'utilisait pas un rouet mais une charkha, un outil spécialement conçu pour le filage du coton (très difficile car les fibres sont très courtes et un rouet n'est pas bien adapté); je me suis d'ailleurs fait la réflexion sur la similitude entre les termes charkha et chakra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roparzh

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 57
Localisation : Belgique, Brabant Wallon, Nivelles.
Date d'inscription : 18/07/2015

MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   Lun 3 Aoû 2015 - 20:13

Matolitus a écrit:
Prenez un Credimaros sur une terre celtique, ajoutez-y sa foi en ses dieux et en ses ancêtres, une fontaine et son dieu tutélaire et qq offrandes

J'aime bien cette idée, je me sens plus  un "frère païen de cœur" un CREDIMARos qu'un druide.
Partager la foi sans le sacerdoce.
On peut servir les dieux de différentes manières à mon humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment un Credimaros peut vivre sa foi de nos jours ?
» Comment un jeune peut-il être fidèle à la foi chrétienne dans la société actuelle ?
» comment on peut avoir des étoiles
» En dépression, comment faites-vous pour vivre, tout simplement
» Comment le Seigneur peut-Il m'aider ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Vie pratique-
Sauter vers: