forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Sam 11 Mai 2013 - 12:22

Bonjour,

je voudrais attirer votre attention sur ces cultes ruraux montagnards peu connus que l'archéologie a mis au jour en Pays Voconces, qui mériteraient d'être plus étudiés, et mieux fouillés (Mr Barruol, inspecteur général et maître de recherche au CNRS s'est démené pour cela et il a poussé la prospection aussi loin qu'il pouvait, compte tenu des moyens mis à disposition)...

Deux sanctuaires se distinguent, fréquentés de l'Indépendance jusqu'à la constitution des évêchés chrétiens qui les feront disparaître (par destruction volontaire dans une volonté de préservation du sacrilège, ou du fait des chrétiens eux mêmes): Chastellard de Lardiers et le Luminaire à deux vallées l'un de l'autre et assez proches à vol d'oiseau. Le premier est un oppidum totalement réaménagé en sanctuaire de grande importance dont les offrandes viennent de toute la Gaule, du Nord de la Belgique à la Lombardie actuelle (Fanum de tradition indigène en pierre monumentale) et du second, on ne connaît que les structures en bois disposées dans l'ancienne Favissa.

Ils ont pourtant ce point commun qui les distinguent d'emblée des cultes gallo-romains contemporains qui prospèrent autour des capitales et places de marché de la cité des Voconces: le refus obstiné tout au long de l'époque romaine des dédicants de livrer des ex-votos en écriture, comme le voulait l'usage gallo-romain. La seule trace d'Interpretatio romana connu sur ces sites nous vient d'un fragment d'inscription d'une des quatre niches cultuelles accompagnant la montée de la via sacra vers l'oppidum du Chastellard : dédicace à « ...adon » qui serait peut-être pour ce dieu Beladon dont le culte associé à Mars ressurgit dans la région à l'époque tardive. Pour le sanctuaire du Luminaire, il a été trouvé dans le dépôt un miroir votif dédié à la Lune en écriture grecque (Sélénios) d'un certain Lucinius Touteinos, rigoureusement le même que celui trouvé à Mauressip (30)... Difficile donc, de dire au premier abord pour qui ces cultes étaient rendus !

Les dépôts votifs énormes dégagés sur les deux sites comptent surtout des monceaux de lampes à huiles en terre cuite, mais sont pour le reste de profil très différents : prédominance d'offrandes en bronze au Chastellard (anneaux, plaquettes perforées, carrés, rectangles, losanges, triangles, "yeux") et d' amulettes (armes préhistoriques, fossiles, œufs druidiques) ; au Luminaire ce sont d'abord des dépôts d'outils agricoles et d'armes (comme à Gournay sur Aronde) ou fibules (tous ces objets offerts sont fait en miniature à partir de l'époque gallo-romaine) mais aussi de disque de bronze et de miroirs votifs, et des traces de sacrifices de poulets (ossements et abondante vaisselle en terre de facture gauloise).

Notez bien que ces types d'offrandes se retrouvent aussi dans les vallées voisines dans des petits sanctuaires, chapelles ou oratoires locaux, ce qui témoigne de l'ancrage et de la vivacité de ces cultes gaulois dans les communautés montagnardes (paysans et equites locaux) indépendamment des pratiques romanisées de l'élite prospère de l'aristocratie ou marchande de la cité des Voconces... l'ombre de ces Eccones ou prêtres locaux dont nous parlait Auetos plane peut être au-dessus de notre petit Pays!  Wink


Dernière édition par Matuos le Jeu 5 Mai 2016 - 9:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Sam 11 Mai 2013 - 15:42

Le Chastellard de Lardiers est donc un oppidum Voconces de l'äge du fer occupant une forteresse naturelle des contreforts de la montagne de Lure sur le plateau d'Albion, face au mont Ventoux et au pays des Albiques à 1000m d'altitude: il s'agit d'un plateau aride cerné d'une triple enceinte en pierres sèches du second âge du fer, sans eau, qui sera sans doute pour celà déserté pour les vallons environnants par ses habitants dès la "Pax romana" instaurée entre ces deux frères ennemis; ces murailles toujours visibles sont constituées par un double parement de gros blocs de calcaire enserrant un amas interne de blocs ou "clapas" de 4m de largeur. Le sanctuaire devenu gallo-romain sera bâti avec les pierres des habitations abandonnées pour occuper la totalité de ces 8ha fortifiés.

L'accès se fait du sud par la via sacra (50m de long et 3.5m de largeur) qui escalade la pente à partir de la première enceinte, jalonnée de aquatre niches cultuelles (deux de chaque côté) dont une abritait cette dédicace à (Bel-?)ado(-n?).
100m plus haut, sur le point culminant se dresse un fanum orienté de type indigène (à l'Est, donc) constitué d'une cella carrée (6.05m de côté) dans une cour entourée d'une galerie couverte concentrique de 3m de large sur 24.8m de côté; contre le mur du fond de la cella, un socle maçonné de 1.35 de côtés. Parallèlement à 10m en avant du fanum vers l'Est mais décentré par rapport à lui, un grand portique allongé de garages à chevaux pour les attelages des pélerins.

Mr Barruol recense au bas mot:

-10000 anneaux de bronze, brisés intentionnellement pour certains;

-5000 plaques de bronze découpées dans des objets puis perforées d'un trou central; il semble que le travail ait été fait dans la cour du fanum;

-outils préhistoriques (haches polies, lames et flèches) et fossiles/amulettes (rostres de bélemnites en forme de dent, amonites, oursins ou ostrea...)

-quantités de petits objets en bronze;

-et surtout: 50000 petites lampes à huile en terre cuite mises au rebut dans la favissa!

une fois abandonné, le site ne sera pas christianisé ni habité et sera cultivé jusqu'à aujourd'hui par les paysans du vallon.


Dernière édition par Matuos le Jeu 5 Mai 2016 - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Sam 11 Mai 2013 - 16:07

extrait de "Fervor and Residue: Chastelard-Lardiers (Luminous Debris)" de Gustaf Sobin (University of California Press, 2000):

"Nous grimpons à ce sanctuaire de montagne avec pour tout équipement, une paire de pinces. Une fois en haut, au sanctuaire lui-même, nous commençons à les repérer: des quantités de minuscules bronzes, beaucoup trop petits pour tenir entre nos doigts. Les anneaux, boucles, plaquettes perforées font rarement plus de six ou sept millimètres de diamètre; partout, ces débris verts oxydés jonchent le sol. A certaines périodes de l'année, surtout après la fonte des neiges, le sol sent le bronze. Avec les tessons de céramique, ces objets minuscules sont plus nombreux que les cailloux."

"Le Chastelard de Lardiers était autrefois un lieu de pèlerinage très important. Les pèlerins pouvaient se déplacer de très loin pour visiter le sanctuaire comme l'attestent les offrandes qu'ils ont laissé, certains venant du Nord de la Belgique ou de Padanie. Tout en remontant la Via Sacra vers le temple, ils glissaient leurs offrandes en bronze (des anneaux, bracelets, parfois une feuille de laurier d'or) dans les murailles en pierres sèches. Puis, dans le temple lui-même, ils allumaient des petites lampes votives en terre cuite. Plus de 30 000 lampes de ce genre ont été découverts dans la Favissa, dépotoir votif du sanctuaire. Ces offres votives en terre cuite ont fourni de précieuses indications aux archéologues en ce qui concerne les rites eux-mêmes. Petites par rapport à des lampes à huile traditionnelles (quatre à six centimètres de diamètre) et dépourvues de poignée, et donc clairement destinées à être posées en place sur les autels eux-mêmes, plutôt que portées. Elles contenaient peu d'huile et par conséquent n'auraient pas brûlé plus de une heure. Celles qui auraient brûlé plus, ont de toute évidence, été interdites."

"On peut supposer que le pèlerinage lui-même a eu lieu à des moments précis de l'année, conformément à une fête votive cyclique en l'honneur de la divinité locale, Mars Belanos. Compte tenu de la fréquentation, le temps passé au temple proprement dit devait être limité par les prêtres résidents."


la vue de l'oppidum est là pour nous rappeler au cas où nous les aurions oubliées les cultes qui étaient rendus à Albiorix et Uinturos dans les environs immédiats et sur les montagnes associées à ces puissances:

"un panorama spectaculaire s'étend dans toutes les directions, les Alpes à l'est, la Sainte-Victoire au sud, et le Ventoux immédiatement à l'ouest."

déjà superficiellement endommagé par les travaux agricoles, le site qui est encore largement non prospecté par les archéologues est régulièrement pillé par des fouilles clandestines:

"Le site lui-même, partiellement fouillée par des archéologues professionnels dans les années 1960, a été ravagée au cours des dernières années par les chercheurs de trésors clandestins. Démontant des murs entiers, et creusant des trous profonds  là où leurs détecteurs de métaux ont retenti."

son hypothèse sur ces offrandes de bronze:

"Si le cercle prédomine, le carré, triangle, losange, rectangle et également existent aussi, ce qui suggère un ensemble de symboles anatomiques. Si le cercle pourrait bien invoquer, par exemple, un souhait pour la récupération globale, ces configurations plus anguleuses pourrait bien avoir représenté certains organes ou fonctions du corps. C'est une hypothèse à considérer."

"Les archéologues ont découvert de grandes quantités de scories de bronze fondu dans l'enceinte du temple, ce qui suggère que des offrandes votives métalliques ont été détruites."






Dernière édition par Matuos le Jeu 5 Mai 2016 - 9:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Mar 14 Mai 2013 - 19:43

Merci pour ce sujet passionnant.
Le site est-il accessible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diligos
Daltios C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 29
Localisation : Pays de Caux
Date d'inscription : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Mar 14 Mai 2013 - 20:23

Ceci est on ne peut plus intéressant en effet, merci Ballios pour cette présentation. Il faudrait que je me penche un peu sur ce qui se trouve dans mes environs, comme l'oppidum près d'Evreux malheureusement inaccessible... Attend avec impatience la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Mer 15 Mai 2013 - 6:04

bonjour Amandine,

il l'est encore, je pense, bien que de propriétés privées; mais la recrudescence des fouilles clandestines a peut-être changé la donne?
tous les sites de la région (nous ne sommes pas un pays de bocages et l'usage est de laisser partout le droit de passage sous réserve que le visiteur se montre respectueux) à l'écart des habitations sont pillés depuis un siècle et leurs trésors éparpillés dans des collection "personnelles"...

salut Cíarán,

et moi d'attendre avec impatience d'en savoir plus sur ton oppidum près d'Evreux.

bonne journée à tous les deux,


Dernière édition par Matuos le Jeu 5 Mai 2016 - 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1046
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   Mer 15 Mai 2013 - 12:15

Merci Ballios pour ce topic qui nous présente des lieux de ton pays chargés d'histoire. Nous aurions tort de partir à l'autre bout de la planète pour d'autres civilisations, aussi intéressantes soient-elles, alors que le passé, notre passé est là sous nos pieds, devant nos yeux, pour peu que l'on s'y penche un peu...

Au sujet des lampes, je m'étais toujours refusé d'en acheter car de facture trop romaine pour cela. Je vois qu'il existait une production gauloise locale dans l'oppidum Le Chastellard de Lardier. Alors peut-être vais-je réviser mon jugement. En attendant voici celles que j'achète dans le quartier Tamoul à Paris et qui me servent ici en Berularia en diverses occasions :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Offrandes des sanctuaires ruraux des Alpes Voconces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Volucella zonaria] Diptère des Alpes-Maritimes
» Offrandes pour la prise de refuge
» Araignées des Alpes-Maritimes suite...
» Une apparition peu connue : N-D de la Fleur à Thorame (Alpes)
» Les offrandes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le Druidisme :: Les Sacrifices Celtiques-
Sauter vers: