forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... de Gwen Ermesinde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   Dim 23 Fév 2014 - 19:45

J'ai découvert récemment que Gandhi filait le coton (à l'aide d'une charkha), fabriquait ses propres vêtements...et c'est vrai que le travail manuel est un excellent allié de la spiritualité. Il aide à prendre conscience du travail, de ses difficultés, apprend à travailler bien, à utiliser des matières saines (il en est de même pour la culture, l'alimentation...).

Je crois que la plupart des gens n'ont plus conscience que leur nourriture, leurs vêtements...proviennent d'agriculteurs par exemple. D'où le mépris de certains envers cette classe qu'ils jugent emplie de profiteurs...la belle ironie, n'est-il pas?  Wink 

Il n'y a pas encore vraiment de fleurs, juste des feuilles mais je vais profiter du soleil pour faire mes teintures à la camomille; odeur agréable, couleur magnifique...et séchage sous le soleil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   Dim 23 Fév 2014 - 22:36

oui, "ça a eu payé...mais ça paye plus"  Razz  ...mais cette fois c'est vrai! nous avons perdu plus des deux tiers de nos exploitations agricoles depuis la blague de Fernand Reynaud et le processus s'accélère.

Gandhi voulait inciter les Indiens à filer eux-mêmes leurs vêtements et faisait brûler les habits faits en Angleterre.
mais le slogan qu'on lui attribue souvent "brûle tout ce qui est Anglais, sauf le charbon" était plus vieux que lui et venait d'Irlande, du vieux Sinn Féin qui voulait diminuer la dépendance économique de l'île envers sa puissante voisine  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   Lun 24 Fév 2014 - 11:15

Ah c'est bien possible, je ne connais pas mais irai voir tout cela quand j'aurai un peu de temps...

Mis à part cela, je me rends compte, pour parler chamanisme, que j'ai sans doute été quelque peu secouée ces temps-ci; il ne faut pas croire que ce soit une pratique de tout repos car l'énergie (j'ai même envie de dire les énergies) a/ont tendance à s'agiter pour se frayer un chemin...une image qui m'était d'ailleurs venue lors de l'une de mes expériences était celle d'un serpent se tordant.

Il y a une sorte de souffrance pour atteindre la félicité et elle n'est pas là où pense qu'elle se situe...à force de trop traîner là-haut, on peut en devenir "fou"...

Rien de tel que le juste équilibre, la voie du coeur  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   Lun 24 Fév 2014 - 20:26

Puisque ce groupe est constitué de personnes qui s'intéressent à la voie hindouiste en même temps que druidique, je me suis un peu plongée dans des recherches sur le chakra du coeur (je dois avouer que je n'y connais pas grand chose même si mon paganisme a débuté par la lecture de la Bhagavad Gita) et j'ai trouvé cette très belle méditation tirée des Upanishad (qu'il faudrait que je me décide à lire en profondeur mais 1300 pages, ça prend du temps...).

"XII-16: Dans la citadelle du corps, se trouve, menu, sans souillures et immatériel, le lotus du cœur, résidence du Suprême. Plus profondément enchâssé dans ce lieu exigu, se trouve l'éther, Akasha , parfaitement serein. C'est sur Cela qu'il faut méditer continuellement.

XII-17: Il est le Seigneur suprême qui transcende la syllabe Om que l'on psalmodie au moment d'initier un récital de Védas; l'importance du Om est clairement établie par les Upanishads, ce Om qui se dissout dans la cause primordiale durant la contemplation.

XIII-6: On doit méditer sur le Suprême – le Sans-limites, le Non-changeant, l'Omniscient, la Cause unique de tout bonheur en ce monde, le Résident de l'océan du cœur – comme sur le but de tous nos combats et efforts. Le lieu où méditer sur Lui est cet éther logé dans le cœur – ce cœur pareil à un bouton de lotus renversé.

XIII-7: Il faut savoir que le cœur subtil, qui se situe exactement à distance d'un empan de main en-dessous de la pomme d'Adam et au-dessus du nombril, est l'immense demeure de l'univers.

XIII-8: De même qu'un bouton de lotus s'incline sur sa tige en position renversée, le cœur, entouré de ses artères, regarde vers le bas. En lui, se trouve un espace exigu, celui de la sushumna nadi. En cet espace, se trouve la base et le support de toute la conscience.

XIII-9-11: Au centre de cet espace exigu de la sushumna nadi, demeure le Feu majeur, sans déclin, omniscient, brûlant vers toutes les directions, qui se réjouit de la nourriture qu'on lui présente en offrande, qui se repaît de l'énergie assimilée à partir de la nourriture absorbée, dont les rayons s'éparpillent à la verticale et à l'horizontale pour réchauffer le corps dans lequel il réside, depuis la plante des pieds jusqu'à la couronne crânienne. Au centre de ce Feu qui imprègne ainsi le corps entier, se tient une langue de feu, brillant de la couleur de l'or pur, qui est de l'essence la plus subtile qui soit, qui éblouit tel un éclair surgissant d'un nuage sombre gonflé de pluies, qui est aussi fine que la barbe d'un grain de riz non décortiqué, et dont on se sert pour les comparaisons illustrant la subtilité.

XIII-12: Paramatman réside au centre de cette flamme. Là, bien que Sa forme manifestés soit limitée, Il n'en demeure pas moins le Créateur aux-quatre-visages, Shiva, Vishnu et Indra, la cause matérielle et efficiente de la manifestation universelle, la pure Conscience, suprême et lumineuse par Elle-même."

(Maha Narayana Up.)


C'est avec étonnement, d'ailleurs que j'ai constaté que c'est surtout cette voie que semblent prôner les traditions orientales plutôt que l'illumination; erreur d'occidentale sans doute  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   Mar 25 Fév 2014 - 21:33

Petite inspiration du soir...ce n'est pas grand chose mais c'est de bon coeur  Wink 

"Morrighan, force d'éternité et d'annihilation, toi qui règne sur le temps, la vie et la mort, grande Mère, dans le sombre puits qui s'enfonce dans ta mer, laisse-moi reposer.

Kerridwen, gardienne du voile de l'illusion, grande initiatrice de Taliesin, gardienne des secrets par-delà les brumes de vérité, laisse-moi voir au-delà.

Brigantia, belle Déesse de la jeunesse et de la renaissance, puissante Déesse à l'enclume sacrée, transcende l'essence qui s'écoule dans mes rouges veines.

Lugh, Seigneur au visage de Soleil, toi qui anime la roue du temps, toi dont la course dans le ciel crée l'éternel cycle de la vie, empli mon coeur de ta viridité.

Ainsi, je nais, vis, meurs et me régénère à travers la grande roue de la Vie qui anime toute existence."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen Ermesinde

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 40
Localisation : Seraing (Belgique)
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   Lun 22 Sep 2014 - 22:05

Aujourd'hui, après une longue réflexion, mon compagnon et moi-même, qui étudions les traditions Belges, avons célébré notre premier équinoxe d'automne; ce fut une très belle, bien que simple, cérémonie.

Notre association, à laquelle j'avais donné le nom de "Corne d'Airain" est bien nommée puisque nos divinités tutélaires principales sont Lug et Rosmerta.

A part les "grandes divinités", telles que Lug, Rosmerta, Cernunnos, nous honorons des divinités locales; certaines "celtes", d'autres "germaniques" (la langue faisant que...); Arduinna, Vihansa, Virathetis, Magusanos, Holda...

Nos pratiques sont également animistes (esprit du lieu...) et chamaniques (vate, veleda...).

Nous nous refusons à créer une hiérarchie (style druide, archidruide...); parce que cela n'est pas nécessaire, parce que c'est à chacun à parcourir son chemin selon son coeur.

Nous ne pratiquons pas nos rituels selon les "habitudes païennes" (ésotériques); nous préférons honorer, faire des offrandes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... de Gwen Ermesinde   

Revenir en haut Aller en bas
 
... de Gwen Ermesinde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ... de Gwen Ermesinde
» Gwen - Catwoman
» MEETIC - ou topic spécial drague à la demande générale !
» du ou dû ?
» GUERANDE / Gwenrann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Journal ...-
Sauter vers: