forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Incarnation dans la matière et déchéance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Incarnation dans la matière et déchéance   Jeu 3 Oct 2013 - 0:23

J'ai eu une discussion quelque peu animée, il y a quelques jours, et l'un des sujets était notre incarnation dans la matière et notre déchéance.
L'idée qui m'a été dite, si je l'ai bien comprise, est que nous sommes issus du divin et nous sommes incarnés dans la matière suite à une déchéance. Et qu'il nous faut quitter cette déchéance.
Ce fait serait expliquer dans les mythes indiens et celtes.

L'idée que j'ai. Nous sommes issus du devin. Je fais partie du divin et le divin fait parti de moi. Mon âme suit un cycle d'incarnations et de réincarnations. Je dois m'améliorer et évoluer. La matière fait partie des créations des divinités : la terre, les animaux, les plantes, .... J'en admire les beautés et j'en retire des connaissances à l'aide de mes sens et de mon esprit. Tout ceci serait une déchéance ?

J'aimerais avoir votre avis.

J'ai bien trouvé un récit de la mythologie indienne où il est écrit que des divinités inférieures se sont rebellés contre les autres divinités. En punition, elles furent précipités dans l'abîme des ténèbres où elles restèrent pendant une immense période de tourments. Puis elles furent replacés dans un état de purification et d'épreuves graduelles. Elles devaient passer par les diverses sphères de purification des formes animales et humaines pour remonter aux sphères invisibles. Il y a donc bien une idée de déchéance dans ce récit.

Connaissez-vous un récit similaire dans la mythologie celtique ?

Merci de vos réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Jeu 3 Oct 2013 - 22:04

bonsoir, et merci de t'être lancée une fois le plus dans un grand sujet! Wink 

où as-tu discuté de cela, dans un groupe druidique, de l'hindouisme ou de gens passionnés par le sujet?

Pourquoi la déchéance de ces divinités inférieures précipitées dans les mondes du dessous seraient à mettre en rapport avec notre condition humaine?
dans notre mythologie nous sommes sur un autre plan et d'autre extraction qu'elles, non?

quand au mépris de la matière, il ne me semble jamais prendre le dessus dans nos traditions, au contraire.
je ne connais pas trop l'Inde, mais il me semble que certaines formes du Tantrisme ou de Shivaïsmes du Cachemire sont eux aussi aux antipodes de ce langage de tourments et de souffrance, et de ce mot de déchéance...
j'ai dans l'idée qu'on peut rester dans les mêmes croyances sans tout ce pessimisme effrayant et mortifère qui a fait le fond de commerce de certaines écoles bouddhistes ou courants hindouistes et que ça va tout de suite mieux après! chacun son tempérament, et je me retrouve tout à fait dans ce que tu dis.
dans un tout autre style et vision du monde, certaines visions de la réincarnation me rappellent les plus belles couillonnades du christianisme, avec à l'arrivée ce même ascendant sur les gens qui oblige le dévot à accepter sans conditions tout ce qu'il peut endurer de souffrances et d'injustices au prétexte qu'il les mérite toutes et pour le plus grand bénéfice de certains...
la frustration est toujours le meilleur levier pour prendre pied dans la tête des gens, le plus facile en tout cas et le plus misérable aussi.

ceci dit, je suis loin de maîtriser le sujet, et très méfiant sur les croyances qui gravitent autour de la réincarnation, et je cède bien volontiers la place à mieux informé que moi Very Happy 

à plus!
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Jeu 3 Oct 2013 - 22:48

Merci Ballios. Very Happy 

J'ai discuté de ce sujet avec une personne passionnée par le sujet et que je comprends de moins en moins.

J'ai une idée, une certitude assez précise du sujet. Mais au fond, je le connais mal. Donc même si je ne change pas d'avis, je voudrais enrichir mes connaissances avec le savoir d'autrui. S'il veut bien le partager Wink 

Ballios a écrit:
Pourquoi la déchéance de ces divinités inférieures précipitées dans les mondes du dessous seraient à mettre en rapport avec notre condition humaine?
dans notre mythologie nous sommes sur un autre plan et d'autre extraction qu'elles, non?
Je suis tout à fait d'accord avec toi et je me reconnais dans ce que tu penses.
Je cherche encore dans les mythologies indiennes et celtes pour trouver d'autres textes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Ven 4 Oct 2013 - 16:32

Amandine a écrit:
J'aimerais avoir votre avis.
 
Je ne sais pas si mon avis fera avancer le schmilblick mais, puisque vous le sollicitez, le voici…
 
Selon la doctrine de la réincarnation, l’âme, toutes les âmes, aussi bien celles des végétaux, des animaux ou des humains est une parcelle de « Dieu » et cette partie divine n’a qu’une envie une fois arrivée dans ce monde-ci, c’est de retourner là d’où elle vient, c’est-à-dire dans le Bitumon.
 
Le seul petit souci est que notre monde est le monde de la matière, elle, provenant du monde de la lumière, ne pourra y retourner qu’après s’être dépouillée, petit à petit, de la matière en évoluant vers l’illumination. Bien que cela puisse sembler être une déchéance de l’âme, je n’y vois, pour ma part, qu’une évolution de règne en règne pour arriver à la sommité.
 
Citation :
Connaissez-vous un récit similaire dans la mythologie celtique ?
 
Dans notre mythologie, les anti-dieux, les Uomorioi, lors de la seconde bataille de Magos Turatiom, furent repoussés jusqu’à la mer et rejetés hors de la terre d’Erilanda. Est-ce une déchéance ? Peut-être… la différence, ici, avec le texte indien est que nos Uomorioi ne subissent pas d’épreuves graduelles pour regagner les sphères invisibles. C’est peut-être pour ça que nous continuons à les voir ? Allez savoir.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Ven 4 Oct 2013 - 20:04

Merci pour vos lumières sunny .

Auetos a écrit:
Le seul petit souci est que notre monde est le monde de la matière, elle, provenant du monde de la lumière, ne pourra y retourner qu’après s’être dépouillé, petit à petit, de la matière en évoluant vers l’illumination. Bien que cela peut sembler être une déchéance de l’âme, je n’y vois, pour ma part, qu’une évolution de règne en règne pour arriver à la sommité.
Je le vois comme un cycle par lequel nous devons passer. Je me retrouve donc dans vos propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Ven 4 Oct 2013 - 20:22

quand à moi, je pige pas grand chose...le problème est qu'il faut se mettre à l'école des hindouistes ou bouddhistes pour y' parvenir et rentrer dans tout un système de pensée et de valeurs qui nous est étranger et qui nous dépasse, puis lire des tonnes de bouquins (et les bons) à défaut d'y aller soi-même...
bref, je n'ai pas les bases pour vous comprendre et mes questions vont être très basiques.
-le monde de la matière dont nous divinisons des aspects (les rivières) porte l'empreinte de tous nos mythes puisque tout ce que la tradition nous narre de nos dieux prend place dans des lieux précis; nos dieux tels qui se présentent à nous ne sont pas des monuments de sagesse, et le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas la voie de l'illumination et de la sainteté qui nous frappe au premier abord.
si la fuite de ce monde était si vigoureusement souhaitée par nos ancêtres, pourquoi ce discours n'est pas plus porté par nos mythes, qui semblent s'y plaire?
tout ceci ne semble pas nous préparer à nous enseigner la vacuité de nos vies terrestres.
-voyez-vous en ce monde beaucoup de bêtes et de gens susceptibles de connaitre l'illumination telle qu'elle est conçue et souhaitée par les fidèles des religions de l'Inde, avez-vous eu connaissance d'un être qui y' soit parvenu depuis le Bouddha?
cette voie est elle seulement praticable?
-pourquoi l'âme dont vous dites qu'elle n'est faite que de lumière et ne désire que retourner à son état, ne profite pas de la libération des contingences terrestres qu'est la mort physique pour s'en retourner dans le Bitumon plutôt que de se réincarner?

Very Happy désolé pour la brouette de questions!
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Ven 4 Oct 2013 - 20:48

Euh, je ne sais pas si j'ai tout compris ..... Embarassed 

* Je me suis déjà demandée pourquoi les mythes n'insistaient pas plus dans ce sens d'évolution des âmes.

* Je ne sais pas si beaucoup d'êtres sont susceptibles de connaître l'illumination.
J'admire la pensée hindouiste et boudhiste de vouloir se détacher du matériel. Surtout dans notre société de consommation actuelle.
Mais je ne veux pas suivre cette voie aussi poussée qu'eux.  J'aime trop le monde qui m'entoure, ses beautés et ses joies (même si parfois je me voile la face des horreurs que les hommes y trament, pour mieux le supporter), j'aime ressentir la joie, le bonheur et l'amour. Mais les ressentir signifie ressentir leurs pendants : la peine, le malheur et la haine. Je peux/veux chercher à atténuer ces sentiments négatifs, mais je ne veux les nier. La voie hindouiste ou boudhiste n'est certainement pas la mienne.

* Le monde de la lumière. Personnellement, je n'emploie pas ce terme.
Comme je le disais , je considère que je fais partie du divin. J'en suis issue.
Seulement, je dois passer par une série de réincarnations, d'épreuve, d'évolution, pour être en état d'y retourner.

Seulement, je me suis régulièrement demandée si ce cycle n'est pas éternel. Tout autour de nous est un éternel recommencement. Que ce soit la chaîne alimentaire, la révolution des planètes, le cycle menstruel féminin, le cercle des saisons, ...... Nos âmes ne subiraient-elles pas non plus ce genre de cycle ?

Il est parfois dit que nos prières renforcent le pouvoir des dieux priés. Nos âmes, quand elles retournent dans le divin, ne renforceraient-elles pas également ce divin ? Avant d'entamer un nouveau cycle de réincarnations en étant plus tout à fait les mêmes. C'est un ressenti assez fort que j'ai, mais je n'arrive pas à trouver les mots exacts pour l'exprimer.

En parallèle, je pense que certaines âmes, bien plus élevées, restent aux côtés des Dieux à la fin de leurs réincarnations. A la fois une récompense pour leur vie et un renfort pour les Dieux, vu tout le boulot qu'ils ont à faire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Ven 4 Oct 2013 - 23:21

Merci pour tes superbes réponses! moi qui voulais voulais me coucher tôt Laughing 

Amandine a écrit:
Euh, je ne sais pas si j'ai tout compris ..... Embarassed 
oups. qu'es-ce que j'ai dit de pas très clair. peut-être ça: "le monde de la matière dont nous divinisons des aspects (les rivières) porte l'empreinte de tous nos mythes puisque tout ce que la tradition nous narre de nos dieux prend place dans des lieux précis" (?)

comment se fait-il qu'une rivière peut être divinisée et que le feu ou les nourritures terrestres sont utilisés comme support dans les rituels si le monde de la matière ne parle pas à l'âme ni au divin? et comment un dieu peut boire et manger, se battre, copuler, se couvrir d'honneur et de vertu, trahir ou mentir parfois, jouer de la musique, discourir, juger, trancher...si le monde de la matière est à fuir absolument et que nos valeurs et sentiments humains sont faux ou vides de sens?

je disais aussi que tous les lieux cités dans les textes irlandais existent, dans la toponymie comme dans les traditions, tout est enraciné dans cette terre d'Irlande. tout comme les histoires de Gargantua en Gaule se déroulent aussi chez-nous, et sur le plancher des vaches...même si bien sur ça ne se limite pas à ça. mais comment passer à côté de tout ça?
toutes ces sagas sont pleines de fureur, passions et excès en tous genres et donnent plus d'exemples à suivre à un Gaulois belliqueux et bon-vivant pour qui l'intérêt collectif prime qu'à un ascète végétarien lancé dans une quête solitaire de l'illumination qui rejette les réalités d'ici-bas et aspire à ne plus renaître. elles nous font apprécier ce que nous sommes et nous affronter à toutes nos imperfections plutôt que de les fuir.

je n'ai pas vraiment d'avis au fond: j'attends d'en apprendre plus! et cette doctrine de la réincarnation finira peut-être par me séduire? j'ai vu aussi un post d'Auetos daté d'il y' a deux ou trois ans sur un autre forum où il disait qu'il était beaucoup plus partagé sur la question qu'auparavant, preuve que ce n'est facile pour personne!

bonne nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Ven 4 Oct 2013 - 23:47

Disons plutôt que j'ai bugué au moment j'ai lu ton message. Laughing 

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis.

Ballios a écrit:
comment se fait-il qu'une rivière peut être divinisée et que le feu ou les nourritures terrestres sont utilisés comme support dans les rituels si le monde de la matière ne parle pas à l'âme ni au divin? et comment un dieu peut boire et manger, se battre, copuler, se couvrir d'honneur et de vertu, trahir ou mentir parfois, jouer de la musique, juger, trancher...si le monde de la matière est à fuir absolument et que nos valeurs et sentiments humains sont faux ou vides de sens?
Mais dans une de mes lectures, je sais plus si c'est sur un site ou dans un livre, c'était sous entendu que les mythes où les Dieux boivent, mangent, se battent, copulent, etc. ; c'était bon pour le peuple. Afin qu'ils puissent appréhender un minimum la religion. Car le peuple était considéré un peu comme des enfants incapables de comprendre tout ça. Et que les druides avaient droit à d'autres versions des mythes. Et c'est un peu l'argument qu'on me sort des fois pour justifier certaines croyances sans plus d'explication.

Je veux bien croire que les druides se réservaient certaines connaissances, mais de là à induire le peuple en erreur ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Sam 5 Oct 2013 - 11:26

Bonjour Amandine!

le peuple ne peut être induit en erreur puisque ces mythes lui appartiennent en propre depuis les temps les plus anciens...les Druides en sont les serviteurs, mais pas les auteurs!
avant d'être établis en une caste élitiste et toute-puissante comme les textes nous les décrivent, ils en ont été les simples prêtres, et comment auraient-ils pu travestir ou réinventer pour leurs peuples une version erronée de cette Tradition qu'ils aimaient pour la servir chaque jour que les Dieux font?
après, qu'ils en aient élaboré une lecture plus savante dont la complexité échappe pour l'essentiel à ceux qui n'ont pas été leurs élèves, et s'en soient réservé certaines conceptions trop ardues pour le commun des mortels, il n'y a aucun doute là dessus puisque c'est précisément ce qui a fait leur gloire.

notre vision des Druides est faussée par ce culte du secret que les refondateurs du druidisme contemporain lui ont insufflé: quel qu'ait été leur prestige et leur réputation dans l'Antiquité, ils n'étaient ni plus ni moins "que" les prêtres de leurs clans et leurs guides éclairés avec toutes les responsabilités que ça implique pour eux...comme dans toutes les traditions indo-européennes, et bien au delà.
pourquoi en serait il autrement et qu'avaient-ils donc à leur cacher? ils n'étaient pas regroupés en loges ou clairières et réservaient simplement en sages éclairés les aspects de la religion les plus difficiles à maîtriser aux plus capables comme le feraient un enseignant d'université aujourd'hui ou un maître de l'hindouisme, sans plus de cérémonies.
de même, la somme impressionnante des enseignements et des textes fondateurs de l'hindouisme ne sont pas cachés à la vue du simple dévot comme le sont souvent les moindres trouvailles des collèges druidiques d'aujourd'hui! l'essentiel est laissé à l'appréciation du plus grand nombre et quelques perles d'enseignement brillent à la vue de tous comme une invitation...ainsi les plus grands maîtres n'ont aucun mal à trouver pour leur enseignement les meilleurs disciples.

en ce qui nous concerne, tout ce que nous savons du druidisme ancien est tiré de publications savantes ou de comparatisme avec d'autres traditions...toutes choses apprises sur la place publique! parler le "langage des oiseaux", ça fait rêver, mais si c'est pour maquiller des informations auxquelles on a tous accès sans passer par une initiation c'est peut-être en faire un peu trop et prendre les gens pour des imbéciles?
si il y' a vraiment une part de leur enseignement qui s'est transmis à nos filiations contemporaines mais qu'elle n'a pas encore été publiée au vu et au su de tous pour ne pas être divulguée, c'est fantastique mais pourquoi en ce cas ne pas aller au devant des spécialistes qui considèrent les refondateurs comme d'authentiques falsificateurs pour nous dire simplement que ces enseignements existent? les Druides qui défendent l'authenticité de leur filiation (quand ils le font) le font mollement, et ce n'est pas très convaincant.
or si nous descendants des Celtes, avons un droit qui n'est pas négociable contre quelque posture que ce soit, c'est bien de savoir si une part de la Tradition druidique a survécu à tous ces siècles dans quelques uns de ces enseignements, ou non. qu'es-ce que ça apporte d'entretenir un doute? c'est oui ou c'est non, basta.

pour revenir à ton sujet: il est bien possible (mais on peut sérieusement en douter aussi) puisque des auteurs antiques l'ont compris comme ça que la réincarnation qui intervient parfois dans les textes insulaire dans la destinée d'êtres surhumains se soit finalement imposé comme une évidence chez les Celtes, et que l'évolution des pratiques mortuaires en soit le témoin...à moins que ce ne soit qu'une nouvelle façon de concevoir l'immortalité de l'âme à laquelle les Celtes ont toujours adhéré avec force?
je crois que tout ça relève en l'état de nos connaissances de nos convictions personnelles.

Smile à titre personnel je ne sais trop que penser de cette doctrine, mais j'aime beaucoup la façon claire et vivante que tu donnes (Auetos aussi) de tes croyances sur la réincarnation...car ce qui me rebute, c'est cette sorte de fascination du vide pour souhaiter ardemment la dissolution de tout ce qui caractérise notre présence au monde: vouloir l'intensité, le bonheur et la jouissance ne seraient donc que des entraves à notre progression?
il en est qui en font pourtant une voie vers l'éveil...
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Sam 5 Oct 2013 - 15:34

En guise de réponse, je me permets de vous renvoyer sur ces topic-ci :

http://druuidiacto.forumculture.net/t22-l-ame-immortelle
http://druuidiacto.forumculture.net/t23-la-reincarnation

Ils datent un peu, c’est vrai, et ma vision des choses a quelque peu changé, c'est vrai aussi – dans le second topic par exemple, je ne me baserais plus sur les dites Triades – mais dans l’ensemble l’essentiel reste le même.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Sam 5 Oct 2013 - 17:40

Dans la tradition biblique, il est écrit que "Celui qui Est" a demandé aux messagers (anges) de s'incliner devant la création du premier homme "Adam".
Pourquoi me direz-vous, car il s'agit d'un être de chair donc perçu comme étant inférieur... Or, et c'est là toute la beauté de l'Humanité, est que l'espèce humaine a cela d'unique et de merveilleux: elle porte en elle tous les règnes.

J'aime bien l’idée que l'homme synthétise tous les règnes (animal, végétal, minéral et spirituel) dans le but d'incarner l'Esprit. Le cycle des réincarnation serait une sorte de perfectionnement de la machine humaine. C'est pour ça qu'on se réincarne afin de mieux comprendre cet ensemble synthétique où le matériel, l'émotionnel, le mental, l'imaginaire, le psychologique, le spirituel, le minéral, l'animal, le végétal, le divin coexistent et qu'on a du mal à gérer... Une sorte d'autoécole de l'humanité... Le premier pas étant de maîtriser le Cheval (Epona est une aide précieuse pour cela) pour ensuite amener à la souveraineté de l'Âme en tant que Chevalier Feu.

Lors d'un cours de danse spirale, un élève m'a demandé pourquoi apprendre à mieux maîtriser le corps (perçu comme uniquement matériel, et donc mauvais, basique, lourd et tout ce ramassis de bêtises qui ne fait qu'engendrer la culpabilité et le mal-être dans la peau des gens). Je lui avais répondu que c'était comme si tu avais un 4x4 et que tu t'en servais juste pour faire tes courses... En y réfléchissant l'image de la fusée me plait bien aussi !

Tout ça pour dire que si déchéance il y a, ce n'est que pour grandir, améliorer et perfectionner ce fabuleux véhicule qu'est le corps-personnalité. En cela, c'est un acte sacré, car il s'agit de spiritualiser la matière et réciproquement d'incarner le spirituel.

Je ne suis pas encore très calée en tradition druidique, toutefois un acte important des communautés celtes étaient le banquet (rite commun à de nombreuses cultures). Et le fait de manger correspond aux besoins basiques de l'Humanité  et peut être vu comme une expression directe de la déchéance. Or ce qui sacralise cet acte d'alimentation terrestre est le partage, la communion. C'est une façon de spiritualiser la matière de manière collective et joyeuse. Et la Joie est ce qui mène au sacré.

Après qu'importe qu'on ne vive qu'une ou plusieurs vies, selon les croyances de chacun. Qu'importe qu'on soit les bouseux de la Création selon l'idéologie religieuse de quelques traditions, ce qui importe est l'intention que l'on porte à nos actes et à nos paroles afin que le Divin en nous s'exprime et de créer non plus un monde de déchéance, mais un monde sacré sur Terre.

Beaucoup d'âmes vivent leur incarnation comme une punition. Or c'est une chance de participer à la création de l'Humanité, car elle est loin d'avoir fini d'évoluer. Nous n'en sommes qu'au début. Dans nos choix, nos actes de chaque jour, nous créons l'Humanité. C'est une chance et une mission sacrée qui est déposée en chaque être humain. Alors si c'est ça la déchéance, moi, je re-signe pour un tour !

__________________
Nesmeha
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Sam 5 Oct 2013 - 20:31

Auetos a écrit:
En guise de réponse, je me permets de vous renvoyer sur ces topic-ci :

http://druuidiacto.forumculture.net/t22-l-ame-immortelle
http://druuidiacto.forumculture.net/t23-la-reincarnation

Ils datent un peu, c’est vrai, et ma vision des choses a quelque peu changé, c'est vrai aussi – dans le second topic par exemple, je ne me baserais plus sur les dites Triades – mais dans l’ensemble l’essentiel reste le même.
passionnant, les échanges dans le second topic sont de qualité et vos réflexions de haute volée. je regrette de n'y être pas passé avant de poster!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Sam 5 Oct 2013 - 20:40

Bonsoir Nesmeha,

et merci pour toutes ces bonnes réflexions que tu nous dispense généreusement et qui vont bien m'aider à méditer la question.
Amandine a le chic pour trouver les ressorts intéressants qui sous-tendent les bon sujets!

quand à ce que tu dis là:

Citation :
Lors d'un cours de danse spirale, un élève m'a demandé pourquoi apprendre à mieux maîtriser le corps (perçu comme uniquement matériel, et donc mauvais, basique, lourd et tout ce ramassis de bêtises qui ne fait qu'engendrer la culpabilité et le mal-être dans la peau des gens). Je lui avais répondu que c'était comme si tu avais un 4x4 et que tu t'en servais juste pour faire tes courses... En y réfléchissant l'image de la fusée me plait bien aussi !


...j'adore Very Happy 
ça me parle bien, mieux qu'un long discours.

bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Connedos
Druide
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 57
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Dim 6 Oct 2013 - 9:33

Ballios a écrit:
vouloir l'intensité, le bonheur et la jouissance ne seraient donc que des entraves à notre progression?
il en est qui en font pourtant une voie vers l'éveil...
Ca n'est pas incompatible; les plaisirs du monde terrestres peuvent être une forme d'éveil à la beauté et à l'harmonie dans la mesure où on cherche à les transcender. Dans le domaine de la nourriture il y a celui qui développera un art culinaire et celui qui se contente de "baffrer".

Le plaisir fut une aide, le plaisir est l'entrave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reliance9.free.fr
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Dim 6 Oct 2013 - 19:51

Merci Nesmeha et Artugenos pour votre point de vue.

* En apparté : Nesmeha c'est quoi une danse spirale ?
Je suis d'accord avec toi, je ne supporte pas
Citation :
ce ramassis de bêtises qui ne fait qu'engendrer la culpabilité et le mal-être dans la peau des gens
*
Artugenos a écrit:
ça n'est pas incompatible; les plaisirs du monde terrestres peuvent être une forme d'éveil à la beauté et à l'harmonie dans la mesure où on cherche à les transcender. Dans le domaine de la nourriture il y a celui qui développera un art culinaire et celui qui se contente de "baffrer".

Le plaisir fut une aide, le plaisir est l'entrave.
Artugenos, c'est comme ça que je le ressens et que j'ai décidé de vivre. Merci de l'avoir si bien synthétisé.

* Auetos, merci de nous avoir rappelé ces liens.  Je me rappelais uniquement le post sur l'âme immortelle.  Je les trouve très intéressant. Même si j'avoue que dès qu'on parle éthymologie, j'ai un début de migraine. Au bout de plusieurs lectures et une meilleure compréhension, ça devrait aller mieux.


=> Par contre, l'un d'entre vous connaît-il un mythe celte qui parle de la création de l'homme ? Je n'en ai pas encore trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 9:46

Artugenos a écrit:
Le plaisir fut une aide, le plaisir est l'entrave.
ou encore:

Tout n'est qu'enchaînement à l'action en ce monde, sauf si l'action est accomplie comme une offrande (Yagya).
Pour cette offrande, engage toi dans l'action, libre de toute attache.
Au commencement, ayant fait naître ensemble les hommes et le Yagya, le Seigneur de l'émanation dit:

"Par cette offrande, vous prospérerez, et ce sera la vache qui satisfait à vos désirs.
Par l'offrande, vous nourrissez les Dieux, et ces divinités vous nourrissent en retour!
En vous nourrissant mutuellement, vous atteindrez le bien le plus élevé.
Nourris par l'offrande, les Dieux vous donnent les joies que vous désirez!
Mais celui qui jouit de ces dons sans leur faire d'offrandes n'est qu'un voleur".


Bhagavad-Gītā, chapitre III, versets 9 à 12
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 10:34

Merci Ballios pour ce beau texte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 14:38

Amandine a écrit:


* En apparté : Nesmeha c'est quoi une danse spirale ?

J'ai appelé Danse Spirale une danse issue de plusieurs traditions de danse (danses égyptiennes, flamenco, tziganes, derviche, etc.) et influences de la nature. Il s'agit de créer sa propre en danse en puisant dans un vocabulaire de mouvements universels.

voilà pour l'aparté Wink

__________________
Nesmeha
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 18:44

Amandine a écrit:
Par contre, l'un d'entre vous connaît-il un mythe celte qui parle de la création de l'homme ? Je n'en ai pas encore trouvé.

Vous ne trouverez pas de textes celtiques vous expliquant la création du monde, style genèse, car selon la pensée celtique, plutôt qu’un acte de création, l’origine du monde est un acte d’organisation du chaos en un ordre universel.
 
Dans les textes mythologiques, les images s’inspirent de la mort de Belaros. Ainsi nous pouvons lire que le premier sacrifice - celui de la création - fut accompli par Lugus Samiludanacos, « l’artisan de tout » lorsqu'il tua le démon Belaros pour stabiliser et délivrer la terre du joug des titans. Exemple de création né du conflit, le meurtre de Belaros se situe dans la perspective du grand antagonisme entre les Deuoi, dieux favorables à l'humanité, et les Uomorioi et Mapoi Deui Dumni « anti dieux » et titans.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3786
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 18:49

Embarassed  Oups… désolé. J’ai lu « création du monde » au lieu de « création de l’homme ». Ceci dit, je n’ai pas encore trouvé de mythes spécifiquement celtes parlant de cette création. Des védiques, oui, mais des celtiques… silent 

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 20:04

Merci Auetos pour ces précisions.

Pour les mythes sur la création, je me base essentiellement sur ce qui est dit dans Mythologie du monde celte de Claude Sterckx. N'ayant trouvé rien d'autres de concluant, ce livre reste ma référence pour le moment.

Auetos a écrit:
Vous ne trouverez pas de textes celtiques vous expliquant la création du monde, style genèse, car selon la pensée celtique, plutôt qu’un acte de création, l’origine du monde est un acte d’organisation du chaos en un ordre universel.
C'est bien ce qu'il me semblait Smile 

Mais je n'ai jamais trouvé de référence à Belaros. Et c'est pas faute d'avoir cherché..... Je vais donc vous poser la question que je pose à chaque fois Wink : où puis-je trouver ce texte ?

Histoire que j'étoffe un peu mes bases.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 20:09

nesmeha a écrit:

J'ai appelé Danse Spirale une danse issue de plusieurs traditions de danse (danses égyptiennes, flamenco, tziganes, derviche, etc.) et influences de la nature. Il s'agit de créer sa propre en danse en puisant dans un vocabulaire de mouvements universels.

voilà pour l'aparté Wink
bounce  Intéréessant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 20:44

Amandine a écrit:

Mais je n'ai jamais trouvé de référence à Belaros.
il s'agit du Balor gaélique, roi des Fomoire retraduit en langue gauloise.
Revenir en haut Aller en bas
Brigonerta

avatar

Nombre de messages : 492
Localisation : Narbonnaise
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   Lun 7 Oct 2013 - 21:10

Merci Ballios Very Happy 

Je n'avais pas du tout fait le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incarnation dans la matière et déchéance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Incarnation dans la matière et déchéance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» passer un CAPES dans une autre matière que celle enseignée ...
» de l’eau et de la matière organique sur un astéroïde
» je vais avoir une classe, mais pas dans ma matière !
» les OVNIs, ça existe?
» Chute et Rédemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Croyances des Druides-
Sauter vers: