forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ... de SoK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 0:16

Je suis né en Bro Wened (d'une lignée maternelle du Bro Gerne et d'une lignée paternelle alémanique) en 3866 après la bataille de la Plaine des Tertres, ce qui me fait donc une vingtaine d'années. Même si c'est mon premier message ici, je me suis inscrit un an après ma redécouverte de l'Ancienne Coutume, donc il y a quelque chose comme trois ou quatre ans. C'était d'ailleurs Setanta qui m'avait donné l'adresse de Druuidiacto, me vantant les mérites du travail et de l'érudition d'Auetos sur un forum consacré aux traditions germaniques où je faisais part de mon désarroi face au néodruidisme français qui ne semblait guère répondre à mes attentes en matière de fidélité à l'esprit comme à la forme de l'Ancienne Coutume.

Membre du Clan Beltan (fondé en 3883 MT), je suis le célébrant régulier de ses cérémonies dans notre nemeton, situé dans le bois de Lutobrogilos dédié à Caruonos, dans le pagus des Parisii. Notre approche me semble assez similaire à celle de la CCC, si ce n'est que nous en avons peut-être une vision un peu plus "moderne" ("la Tradition, ce n'est pas le passé, c'est ce qui ne passe pas") et plus populaire, puisque nous n'avons plus eu de Druide (né Druide par sa ligné, deux-fois-né par son initiation traditionnelle, et digne de ce nom par sa pureté et son accomplissement quotidien de ses devoirs) dans notre terroir depuis bien longtemps. De telle sorte que nous avons plutôt une approche ascendante, où nous considérons qu'il faut d'abord reconstituer un peuple de producteurs, puis de décideurs, pour ensuite pouvoir offrir l'assise nécessaire à la formation de sages qui puissent se consacrer pleinement à l'étude, aux rites et à la méditation. En attendant, nous pratiquons l'Ancienne Coutume comme elle a été pratiquée depuis l'interdiction de l'enseignement druidique en Gaule, c'est-à-dire par des chants, danses, fumigations, oblations et libations aux Esprits locaux, aux Divinités et aux Ancêtres. Nous les pratiquons dans nos foyers, aux points d'eau, aux sommets, aux pierres levées et dans les clairières des bois consacrés (ce qui n'exclut pas, loin de là, la construction et l'usage d'aires sacrées délimitées et/ou couvertes, soyons d'accord).

Néanmoins, j'ai pu assister à un rituel matinal au teges Berularias cet été (qui m'a plutôt convaincu), et le fait qu'Auetos ne soit plus seul dans sa démarche nous fera peut-être à terme ré-évaluer notre stratégie. D'ici-là, j'espère que nos échanges seront fructueux, et que nous aurons quoi qu'il advienne matière à s'entraider pour atteindre un but commun. Je pense en particulier au projet de "tour de Gaule" des sanctuaires, ressuscitant ainsi la tradition sacrée des pèlerinages.

Ajout du 05/03/15 : Je tiens également un blog, Un Tiers Chemin, consacré aux arts, rites et savoirs traditionnels (entres autres celtiques, mais pas uniquement).


Dernière édition par SoK le Jeu 5 Mar 2015 - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 10:13


Bienvenue ici.
Revenir en haut Aller en bas
Moilogustos
Druide
avatar

Nombre de messages : 1056
Localisation : Brogis Parisii
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 10:28

Bonjour SoK,

Bienvenue à vous sur ce lieu d'échanges....Je ne suis pas loin de Lutecia, étant moi-même dans le brogi des Parisii, dans quel lieu êtes-vous ? (en MP si vous le souhaiter).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matolitus
Druide


Nombre de messages : 1043
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 11:05

Toutes mes salutations, Sok, et très heureux de te revoir sur le Forum. Que de choses vécues et de chemin parcouru depuis cet été, cette Luginaissatis de l'année 3886 MT et cette célébration à Belenos se levant...

Au sujet de ce que tu écris, ne peut-on considérer une double, voire une triple entrée sur la renaissance de notre religion ? Entrée par des producteurs conscients de leurs racines, de leur appartenance à une lignée et à un clan, une tribu, et croyant en nos dieux ? De même une entrée par des guerriers ? Idem par des sacerdotes ? A un moment ou à un autre, autrement dit quand les conditions extérieures seront favorables et nos dieux le jugeront, tout ce monde devrait bien se rencontrer et oeuvrer pour la renaissance de ce qui animait nos peuples à la Haute Epoque, non ?

Bien à toi,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 14:53

je ne viens pas te chercher des noises, d'autant plus que je suis vivement intéressé par ce que tu dis et globalement d'accord, mais pas sur le portrait que tu fais du Druide, qui est trait pour trait celui d'un Brahmane. le monde indo-européen ne se résume pas à l'Inde et à son système de castes héréditaires. tu dis qu'il aurait été fils de Druide? on n'en sait rien. donc si tu te réfère au système des castes, interdiras-tu à qui n'est pas fils de militaire ou d'origine noble d'être décideur? et mettras tu hors-castes tous ceux des autres qui ne sont pas fils d'éleveur de bovins ou d'artisan? c'est ça être moderne? je pense que ce que tu reproche gentiment à la CCC, vous en souffrez autant que nous. dans un pays comme le nôtre ça reviendrait à exclure des trois fonctions neuf Français sur dix. je ne serai pas le plus malheureux, étant dedans. mais vous?
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 15:25

Merci à Setanta de vous avoir fait connaitre ce forum et à vous d’y participer… j’espère, toutefois, que celui-ci fut (est et sera) à la hauteur de vos attentes.

Ma vision, bien qu’inverse de la votre, n’est pas figée. Elle peut donc évoluer. Pour l’instant je constate que seule la caste sacerdotale est en manque dans notre société. Nous avons nos artisans et producteurs, nous avons nos gens d’armes et militaires mais nous n’avons plus de druides. Voilà pourquoi je pense qu’il faut urgemment s’efforcer de (re)construire la caste sacerdotale en appelant à nous les plus orthodoxes de ceux qui veulent se consacrer au druidicat. Car il est plus facile de dessiner sur une toile tendu par un cadre que de badigeonner dessus en la tenant à bout de bras…

Une fois celle-ci recréée et bien visible, nous pourrons voir venir.

Comment donner envie ?
Nous, à la C.C.C., nous avons opté pour l’exemple – en espérant qu’il soit contagieux – d’où la création d’un site et d’un forum, l’édification de Tegesa et la célébration de pratiques quotidiennes en leur sein mais aussi et surtout la célébration des oinaci en temps et en heure, c’est-à-dire ni avant ni après l’heure parce que pratique. Nous voulons expliquer et faire comprendre à tous que ce n’est qu’ainsi, en étant visible, que nous arriverons à sortir du bois dans lequel les néo-druides nous ont enfermé.

Il est vrai qu’apparemment nos pratiques – presque – ascétiques, où du moins monastiques n’ont pas eues (pour l’instant) l’effet escompté… mais ce n’est pas grave, nous ne perdons pas espoir car nous savons que c’est en montrant que nous arriverons à convaincre, nous savons aussi que ceux qui nous rejoindrons seront réellement investis, qu’ils ne viendront pas là pour jouer les figurants, non, mais bien pour agir à leur tour en montrant l’exemple.

Citation :
et le fait qu’Auetos ne soit plus seul dans sa démarche nous fera peut-être à terme évaluer notre stratégie

Vous voyez, c’est là que le bât blesse… vous avez attendu que ce pauvre Auetos ne soit plus seul pour vous tourner vers lui. Que de temps perdu. Enfin, j’espère que nous rattraperons ce retard et que nous aurons le plaisir de voir, sur vos terres et dans un futur proche, l’édification d’un nouveau Teges. En attendant marchons, main dans la main, vers notre but commun.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 15:54

Je suis d'accord, Matolitus, sur le fait qu'avoir une approche "ascendante" des trois fonctions n'est pas forcément en conflit avec une triple entrée, ainsi qu'avec Auetos sur l'importance d'avoir une vision évolutive. Là où je pourrais être moins d'accord, c'est sur l'existence effective et structurée de classes producteurs et de combattants respectant leurs devoirs sacrés, mais c'est un détail.

Mon clan a suivi une stratégie inverse (plutôt qu'une vision opposée, dirais-je) pensant que la mise en place d'une classe sacerdotale valable n'était pas possible en l'état actuel des choses. Matolitus et toi êtes tout de même des arguments assez convaincants que nous n'avons pas vu parfaitement juste, même si c'était effectivement impossible pour nous il y a trois ans. Reste ensuite à voir ce qui sera le plus efficace parmi les solutions possibles - là dessus j'ai ma petite idée, à savoir la synergie entre les initiatives qui sont déjà en marche, puisque comme tu l'indiques le succès de ta très honorable approche n'est pas si éclatant qu'il aurait dû être (et j'en suis le premier chagriné, ou du moins pas loin derrière).

Et puisque ce qui se profile semble effectivement être la reconstruction simultanée des 3 fonctions, il est donc vital de veiller à ne pas se tirer dans les pattes, ou même à s'ignorer mutuellement et à développer des dogmes mutuellement exclusifs, ce qui serait à mon sens oeuvrer pour la dissolution de nos traditions. Ce ne sera sans doute pas si facile, compte tenu des contraintes géographiques ou personnelles (travailler ensemble est une chose, vivre ensemble en est une autre).

A propos de notre futur tegesa, ce ne sera pas avant quelques temps, d'abord pour des questions bassement matérielles (avec un budget de 180€/an offrandes comprises et surtout sans voiture pour un terrain à 2km de la gare en montée) et ensuite à cause léger problème de n'avoir pas de desservant permanent - ni même d'ailleurs de druide qui pourrait pénétrer au coeur du sanctuaire sans le profaner. En attendant, nous avons tout de même une aire sacrée partiellement couverte par un chapiteau, à l'intérieur de laquelle est délimitée un sanctuaire pourvu d'un foyer et d'un arbre-cromos dédié à Caruonos. A moins que ce ne soit suffisant pour être qualifié de tegesa (ou par un autre terme) ou être inclus dans le tour de Gaule ?


Quant à la question de l'hérédité, j'aurais effectivement du prendre davantage de précautions oratoires. Sans vouloir statuer sur la question de la valeur réelle de l'hérédité pour les anciens, ou sa validité à l'heure actuelle, je voulais simplement dresser un portrait "idéal" du druide, que celui-ci ait existé ou non et qu'il doive être notre but à atteindre ou non (un peu comme les sacrifices humains ou animaux... et le parallèle est d'autant plus frappant qu'ils font aussi partie des sujets qu'il vaudrait mieux éviter d'aborder en premier au moment de faire connaissance, en fait).


Dernière édition par SoK le Lun 1 Déc 2014 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de SoK   Lun 1 Déc 2014 - 17:22


Very Happy au contraire, tu as bien fait de ne pas prendre de précautions oratoires, on ne se parle pas sur un forum comme dans un salon, et non, il n'y a pas de sujets sur lesquels on ne doive pas parler.

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Mar 2 Déc 2014 - 10:54

SoK a écrit:
Là où je pourrais être moins d'accord, c'est sur l'existence effective et structurée de classes producteurs et de combattants respectant leurs devoirs sacrés, mais c'est un détail.

J’aimerais savoir ce que vous entendez par « l’existence effective et structurée de classes de producteurs et de combattants ». Si cela est la création d’une branche rouge et d’une branche bleue-noire, je vous rassure (ou pas) de suite ce n’est pas à l’ordre du jour. Pourquoi vouloir créer quelque chose qui existe déjà. Seront considérés « branche rouge » les croyants ayant adopté le métier des armes (policier, gendarme, militaire) et « branche bleue-noire » ceux ayant le dur labeur de travailler la terre.

Citation :
Mon clan a suivi une stratégie inverse (plutôt qu'une vision opposée, dirais-je) pensant que la mise en place d'une classe sacerdotale valable n'était pas possible en l'état actuel des choses.

Je comprends votre choix… il est plus que louable. Si je n’avais pas embrassé la voie sacerdotale, je pense que j’aurais fait comme vous ; prier dans mon coin en attendant l’arrivée de druides véritables (de mon point de vue, il va sans dire), pas de farfelus courants les forêts ou tournant autour des gros cailloux.

Citation :
Matolitus et toi êtes tout de même des arguments assez convaincants que nous n'avons pas vu parfaitement juste, même si c'était effectivement impossible pour nous il y a trois ans.

Si pour vous, nous sommes de ceux-là, je peux vous affirmer que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider. Déjà, dans un premier temps, vous pouvez adopter le druuidiacto amserolenmen en respectant ces dates de célébration. Vous pouvez aussi, vous et votre clan, en tant que croyants, rejoindre la Celtiacon Certocredaron Credima et, si les Dieux le veulent, il y aura prochainement un druide de notre obédience dans la région parisienne vers qui vous pourrez vous tourner.

Citation :
Reste ensuite à voir ce qui sera le plus efficace parmi les solutions possibles - là dessus j'ai ma petite idée, à savoir la synergie entre les initiatives qui sont déjà en marche, puisque comme tu l'indiques le succès de ta très honorable approche n'est pas si éclatant qu'il aurait dû être (et j'en suis le premier chagriné, ou du moins pas loin derrière).

Notre approche ne se focalisait que sur les futurs sacerdotes. Malheureusement pour nous il y eu que très peu de candidats… nous savons pourquoi.

Citation :
Et puisque ce qui se profile semble effectivement être la reconstruction simultanée des 3 fonctions, il est donc vital de veiller à ne pas se tirer dans les pattes, ou même à s'ignorer mutuellement et à développer des dogmes mutuellement exclusifs, ce qui serait à mon sens oeuvrer pour la dissolution de nos traditions.

Nous ne voulons tirer dans les pattes de personnes, nous voulons simplement que ceux qui se proclament « druides » ou « païens de confession druidique » ne disent et ne fassent pas n’importe quoi. Il n’est rien de plus agaçant que de croiser des druides faisant la causette avec de gros cailloux aux fins fonds des forêts où raconter des bêtises plus grosses qu’eux en affirmant que ce sont des vérités vraies… cela ne sert qu’à nous discréditer et à nous faire passer pour de doux dingues et à œuvrer contre notre tradition.

Citation :
Ce ne sera sans doute pas si facile, compte tenu des contraintes géographiques ou personnelles (travailler ensemble est une chose, vivre ensemble en est une autre).

Je suis d’accord avec vous mais, comme dit le proverbe : « A cœur vaillant, rien d’impossible ». Alors essayons.

Citation :
A propos de notre futur tegesa, ce ne sera pas avant quelques temps, d'abord pour des questions bassement matérielles (avec un budget de 180€/an offrandes comprises et surtout sans voiture pour un terrain à 2km de la gare en montée)…

En fait pour le Teges, le plus difficile est de trouver le terrain sur lequel l’édifier. Le reste n’est qu’un assemblage harmonieux de planches de bois, bien disposé et bien orienté.

Citation :
… à cause léger problème de n'avoir pas de desservant permanent - ni même d'ailleurs de druide qui pourrait pénétrer au coeur du sanctuaire sans le profaner.

Pour cela deux solutions. 1) Vous réunir autour de notre futur druide, ou, 2) Vous faire vous-même initier. Ainsi, dans les deux cas vous aurez un druide pouvant sacrifier au sein du Teges.

Citation :
En attendant, nous avons tout de même une aire sacrée partiellement couverte par un chapiteau, à l'intérieur de laquelle est délimitée un sanctuaire pourvu d'un foyer et d'un arbre-cromos dédié à Caruonos. A moins que ce ne soit suffisant pour être qualifié de tegesa (ou par un autre terme) ou être inclus dans le tour de Gaule ?

Un chapiteau est déjà mieux que rien (si vous pouviez nous mettre une petite photo, juste pour voir)… mais qui entre sous ce « toit » sans le profaner ?

Citation :
Quant à la question de l'hérédité, j'aurais effectivement du prendre davantage de précautions oratoires. Sans vouloir statuer sur la question de la valeur réelle de l'hérédité pour les anciens, ou sa validité à l'heure actuelle, je voulais simplement dresser un portrait "idéal" du druide, que celui-ci ait existé ou non et qu'il doive être notre but à atteindre ou non (un peu comme les sacrifices humains ou animaux... et le parallèle est d'autant plus frappant qu'ils font aussi partie des sujets qu'il vaudrait mieux éviter d'aborder en premier au moment de faire connaissance, en fait).

Ne pouvant jurer de l’hérédité, nous avons opté pour la filiation… quoi de mieux que de demander à un « druide » de déclamer sa filiation pour, ensuite, pouvoir la vérifier. Seuls les druides réguliers seront à même de vous la donner. Les autres en inventeront une ou glisseront sur la question ou encore diront que cela ne se dit pas ou que ce n’est pas le plus important.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Mar 2 Déc 2014 - 13:08

J'aurais peut-être une définition un peu plus large des branches. La branche rouge est, en Inde, désignée par un mot qui réfère plutôt au gouvernement et au pouvoir temporel qu'aux armes en tant que telles. Quant à la branche bleue-noire, les artisans, marchands et éleveurs en font aussi partie - davantage d'ailleurs que les cultivateurs dans les textes irlandais. Être membre de ces branches est pour moi une "voie des actes" qui possède ses rites et son identité propre, de la même manière qu'être de la branche blanche ne se résume pas uniquement au credo druidique et à un métier intellectuel et/ou un rôle sacerdotal.

Sur le "credo", même si j'aimerais ouvrir une discussion à ce sujet ailleurs (question d'orthopraxie par rapport à l'orthodoxie, etc, mais c'est un peu du pinaillage), ça devrait se faire, même si pour mes frères il faudra encore leur confirmation. Pour les dates exactes, un étudiant dispose (plus ou moins) de vacances mais celles-ci ne sont pas laissées à sa décision. Toutefois je suis tout à fait en faveur de l'adoption du calendrier liturgique de la CCC dès que nous disposerons de congés. D'ici-là nous avons fait le choix temporaire de célébrer les dieux en groupe dans la clairière sacrée par des danses, chants, libations/oblations et fumigations plutôt que seuls et en silence chez nous.

Pour le teges, les planches de bois sont hélas à transporter à dos d'homme sur deux kilomètres après une bonne heure de train, ce qui complique un peu l'affaire. Mais je devrais avoir le permis sous peu si mes études m'en laissent le temps.

Nous n'avons pas de photo pour le moment, mais je tâcherai de désigner un photographe attiré pour la prochaine fois ! Pour ce qui est de la "profanation", pour le moment les membres du Clan et tous leurs invités peuvent y pénétrer pendant la saison claire (sauf si la lune est décroissante et le jour pair), ou pendant la saison sombre si la lune est croissante et le jour impair. Le reste du temps, nous laissons la clairière à Caruonos à qui appartient le bois d'après diverses légendes locales, et nous n'y pénétrons point.

Quant à la filiation, autant l'enseignement de la CCC m'inspire un très grand respect, autant les autres obédiences ne nous semblent pas donner d'initiation druidique réellement valable. Même la KGH nous laisse sceptique (bien qu'elle puisse constituer une sympathique base de travail, comme la CCC le prouve).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Mar 2 Déc 2014 - 18:56

Neutral Tiens ? Les messages de Matuos ont encore disparus…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Mar 2 Déc 2014 - 18:58

SoK a écrit:
J'aurais peut-être une définition un peu plus large des branches. La branche rouge est, en Inde, désignée par un mot qui réfère plutôt au gouvernement et au pouvoir temporel qu'aux armes en tant que telles. Quant à la branche bleue-noire, les artisans, marchands et éleveurs en font aussi partie - davantage d'ailleurs que les cultivateurs dans les textes irlandais. Être membre de ces branches est pour moi une "voie des actes" qui possède ses rites et son identité propre, de la même manière qu'être de la branche blanche ne se résume pas uniquement au credo druidique et à un métier intellectuel et/ou un rôle sacerdotal.

Je plussoie votre vision des différentes classes.

Citation :
Sur le "credo", même si j'aimerais ouvrir une discussion à ce sujet ailleurs (question d'orthopraxie par rapport à l'orthodoxie, etc, mais c'est un peu du pinaillage), ça devrait se faire, même si pour mes frères il faudra encore leur confirmation.

Allez-y, cela peut être intéressant…

Citation :
Pour les dates exactes, un étudiant dispose (plus ou moins) de vacances mais celles-ci ne sont pas laissées à sa décision. Toutefois je suis tout à fait en faveur de l'adoption du calendrier liturgique de la CCC dès que nous disposerons de congés.

Cela est bien !

Citation :
D'ici-là nous avons fait le choix temporaire de célébrer les dieux en groupe dans la clairière sacrée par des danses, chants, libations/oblations et fumigations plutôt que seuls et en silence chez nous.

Une « evadeg » en quelque sorte.

Citation :
Pour le teges, les planches de bois sont hélas à transporter à dos d'homme sur deux kilomètres après une bonne heure de train, ce qui complique un peu l'affaire. Mais je devrais avoir le permis sous peu si mes études m'en laissent le temps.

Je n’ai dit que ce serait facile… ceci dit, moi-même mais sur une bien moins longue distance, je vous l’accorde, j’ai transporté à dos d’homme toutes les planches et tous les poteaux de mon Teges. Et je suis sur que moios Brater Matolitus en a fait de même.

Citation :
Nous n'avons pas de photo pour le moment, mais je tâcherai de désigner un photographe attiré pour la prochaine fois !

Ce n’est pas la « célébration » qui m’importe mais le chapiteau… j’aimerais voir s’il ressemble à ce que j’imagine.

Citation :
Pour ce qui est de la "profanation", pour le moment les membres du Clan et tous leurs invités peuvent y pénétrer pendant la saison claire (sauf si la lune est décroissante et le jour pair), ou pendant la saison sombre si la lune est croissante et le jour impair.

Pourquoi ces interdictions ? Ont-elles une raison d’être ?

Citation :
Le reste du temps, nous laissons la clairière à Caruonos à qui appartient le bois d'après diverses légendes locales, et nous n'y pénétrons point.

Cela est juste et bien… car un Lānon est avant tout la propriété du dieu du lieu. On y pénètre exclusivement à des fins religieuses.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de SoK   Mar 2 Déc 2014 - 19:24


la raison, Auetos est que je prend conscience que cette présentation de SoK est en fait une prise de contact en bonne et due forme entre ce groupe et le nôtre... de celà, je n'ai pas à me mêler. je regarde désormais ceci avec bienveillance et toute la distance qui s'impose, eût égard à mon rang.

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Mar 2 Déc 2014 - 21:33

Je m'aperçois que j'ai finalement lancé le sujet à propos du nom des "croyants", ce qui nous amène nécessairement à la croyance.

Oui, "evadeg" pourrait convenir, mais c'est plutôt le terme que nous utiliserions lorsque nous nous retrouvons chez l'un ou l'autre pour s'entretenir et boire un verre en-dehors des fêtes, dédiant chacun une gorgée à Teutatès. Pour les célébrations au nemeton, c'est l'équivalent d'un "gros pûjâ" (si je puis m'exprimer ainsi) qui nous prend généralement une bonne heure, avec processions et chants. Quasiment un sacrifice (yajna), auquel il manque le druide et la liturgie "exacte".

Pour le chapiteau, c'est un grand poteau de quelques 4m au centre de la clairière, type arbre de mai, auquel sont accrochés des bâches plastifiées grâce à un système de cordes reliées aux arbres environnants. Ca permet d'avoir du bois et des affaires au sec. Le sillon de l'aire sacrée est retracée à chaque célébration lors de la procession qui marque son début (l'eau stagne facilement à Lutobrogilos, faisant de tout fossé une véritable douve nid-à-moustiques). Le sanctuaire, qui contient le foyer et l'arbre-cromo, est entouré par des cordes le délimitant et permettant l'ajout de bâches supplémentaires en cas d'intempéries ; quand il fait beau nous préférons nous en passer pour des raisons esthétiques et pour ne pas être gênés. Caruonos n'est certes pas logé dans un hôtel quatre étoiles, mais il semble mieux s'en accomoder que Rosmerta ou Brigantia. Je ne pourrai fournir les photos que quand nous irons sur le terrain à la prochaine célébration : il est un peu trop distant de nos demeures respectives pour s'y rendre souvent.

Les "interdictions de présence" relèvent disons d'un arrangement tacite. La moitié du temps pour nous afin de chanter les hymnes pour les puissances, la moitié du temps pour les puissance afin d'oeuvrer en silence pour nous. Ainsi, malgré le calendrier un peu abusif imposé par nos études, les puissances savent quand nous venons et nous ne les dérangeons point par surprise.

Matuos, je ne représente guère que moi-même et mes deux frères, tous nés une seule fois, ce qui est loin d'être l'équivalent d'un brahmane en mission diplomatique (ça flatterait mon ego, mais bon). Merci pour ton accueil, quoi qu'il en soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Mer 3 Déc 2014 - 11:23

Citation :
Pour les célébrations au nemeton, c'est l'équivalent d'un "gros pûjâ" (si je puis m'exprimer ainsi) qui nous prend généralement une bonne heure, avec processions et chants. Quasiment un sacrifice (yajna), auquel il manque le druide et la liturgie "exacte".

Ah oui, c’est bien plus qu’un simple uestia, c’est une uestis… cela à l’air fort intéressant. Je me demande même si votre « puja » ne pourrait pas s’amalgamer à nos rituels…

Citation :
Pour le chapiteau, c'est un grand poteau de quelques 4m au centre de la clairière, type arbre de mai, auquel sont accrochés des bâches plastifiées grâce à un système de cordes reliées aux arbres environnants…

J’imaginais quelque chose de plus petit, soit une sorte de pavillon en toile surplombant uniquement l’espace sacré… d’accord.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ... de SoK   Mer 3 Déc 2014 - 12:16

SoK a écrit:
Matuos, je ne représente guère que moi-même et mes deux frères, tous nés une seule fois, ce qui est loin d'être l'équivalent d'un brahmane en mission diplomatique (ça flatterait mon ego, mais bon). Merci pour ton accueil, quoi qu'il en soit.

je trouve sans toutefois te connaître que ton approche de la Tradition est d'une exceptionnelle profondeur dans l'âge qui est le tien... je ne suis pas forcément d'accord avec ce que tu énonces mais je ne me sens pas le droit d'écorner ce que je pense être un Don.
Revenir en haut Aller en bas
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Jeu 5 Mar 2015 - 21:11

Étant donné que nous sommes tous ici au courant que l'équinoxe de printemps n'est pas au calendrier de Coligny ni dans aucun festiaire populaire celtique qui nous soit parvenu, je profite de l'approche de ladite date pour me replonger dans une sélection d'hymnes védiques à Ushas, déesse(s) de l'aube. Et tant qu'à faire, les adapter en français (pas mal de noms de divinités passent à la trappe, par exemple les deux premiers vers sont "Agni à l'aube, et Indra nous invoquons à l'aube, et Varuna et Mitra, et les jumeaux Ashvins").




Flamme de l’horizon, éclair du matin,
Nuit et Jour entremêlés, jumelle du crépuscule,
Étoile immense qui es la fortune des bergers,
Liqueur écarlate, nous t’invoquerons, Aurore !

Nous invoquerons ta puissance, ô toi
Qui éclipses même les astres protecteurs,
A laquelle les pauvres, les riches, les forts,
Et les rois eux-mêmes disent : porte-moi bonheur !

Fortune qui nous guide, bonne fortune,
Sois fidèle et favorable à cette chanson.
Ô Fortune, accrois la vigueur de notre clan,
Notre noblesse et l’héroïsme de nos proches !

Que la chance soit de notre côté, maintenant,
A l’aube, au grand midi, ô très généreuse,
Et le soit encore au moment du crépuscule
Quand nous serons en compagnie des Dieux.

Puisse la Fortune nous prodiguer la joie,
Ô Dieux, et le bonheur nous attendre ;
Nous t’invoquons, étendard de lumière,
Afin d’avoir tous une heureuse journée.

Ensemble, nous saluons chaque aube
Qui s’élance dans les cieux sur sa monture,
Ce cheval ailé qui traîne un chariot d’or
Où s’entassent des trésors de bonheur.

Que l’Aurore bénie se lève sur nous pour toujours,
Porteuse de courage et d’amitiés renouvelées,
Luisante comme un torrent de beurre fondu.
Que les Dieux nous bénissent à jamais !

D'après mes recherches étymologiques, je trouve quelque chose comme Uasria pour son nom en gaulois, mais je ne suis guère érudit dans cette langue (j'ai juste appliqué les règles connues d'évolution de la racine indo-européenne *h2ewsos en proto-celtique, et j'ai fait un intermédiaire avec Gwere en breton).

Quelle place pour l'Aube dans notre panthéon, d'ailleurs ? En tant que mère/soeur/épouse/fille de Belenos, peut-on l'assimiler à Belissama (mais certains considèrent qu'elle elle la lune) ? Par l'aspect rouge de l'aube, je la compare aussi à la Morrigane quand elle lave le linceul de Cuchulainn dans le ruisseau, lui prédisant ainsi sa mort. Les deux prophéties de Mag Tuired peuvent aussi représenter respectivement l'aube et le crépuscule du règne de la Tuatha de Dannan sur l'Irlande... mais bon, c'est une vision assez personnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... de SoK   Jeu 5 Mar 2015 - 22:03

C'est assez juste en effet. Et ce poème est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Ven 6 Mar 2015 - 9:54

UARa < UASRa < UASRia < UOSRis (ncf) « aurore »

UASNIa (ncf) « aube »
UASNos/-a/-on (adj) « matinal »


J’ai adoré votre hymne, et pour vous remercier voilà un passage de celui que nous récitons, nous druides de la C.C.C., chaque matin à Aurore…

VOICI QUE LA BELLE JEUNE FEMME QUI LUIT EN SORTANT DU SEIN DE SA SŒUR, LA FILLE DU CIEL, EST APPARUE.
COMME UNE CAVALE ROUGE ET SPLENDIDE, LA SAINTE MERE DES VACHES, L’AURORE, S’EST FAITE L’AMIE DES IEMNI.

O AURORE, AVEC TES BIENS VIENS A NOUS DU HAUT DE LA BRILLANTE VOUTE DU CIEL ; QUE LES RUTILANTS COURSIERS T’AMENENT A LA MAISON DE CELUI QUI VERSE LE MEDU.

LE VOICI VENU, LE METEORE, LE PLUS BEAU DES METEORES !
IL EST NE, SON BRILLANT AVANT-COUREUR QUI SE DEPLOIE,
TELLE QU’ELLE EST INCITEE POUR L’INCITATION DE L’INCITATEUR.
AINSI LA NUIT A CEDE SA PLACE A L’AURORE.

ELLE EST APPARUE, ELLE VIENT, ELLE LUIT, LA FILLE DU CIEL
ET LARGEMENT ELLE DEVOILE LES TENEBRES POUR NOUS RENDRE LA VUE,
ELLE CREE LA LUMIERE, LA BELLE JEUNE FEMME.
A SES COTES LE SOLEIL CHASSE LES VACHES ROUGES, EN SE LEVANT,
ASTRE SPLENDIDE.


Pourquoi passer à la trappe les noms des Dieux « dru-védiques » ?

Agni n’est-il pas Aedis, le feu ?
Indra n’est-il pas Taranis, le dieu porte-foudre ?
Varuna n’est-il pas Ogmios, le dieu lieur ?
Mitra n’est-il pas Carantinos, l’ami, un aspect du Dagodeuos ?
Les Ashvins ne sont-ils pas les Iemni, les jumeaux, enfants de Mara ?

SoK a écrit:
Quelle place pour l'Aube dans notre panthéon, d'ailleurs ?

L’Aurore est vénérée comme la fille du Ciel et du Soleil, une jeune fille qui dévoile ses beautés à ceux qu’elle aime. On la chante parce qu’elle est le signal lumineux du retour d’Aedis, c’est-à-dire qu’elle indique le moment de célébrer la Comarca Beleni.

Et pour ce faire, elle marche en tête du cortège, elle avance devant le char de Belenos lui-même tiré par Epona attelée au timon. Elle est l’annonciatrice, la messagère radieuse.

Citation :
En tant que mère/soeur/épouse/fille de Belenos, peut-on l'assimiler à Belissama (mais certains considèrent qu'elle elle la lune) ?

Pour savoir qui est BELISAMa, « la Très Claire », ouvrons une fois de plus le Rg Veda. Et dans l’hymne 1.113 nous pouvons lire :

LA BRILLANTE EST VENUE TOUTE BLANCHE AVEC SON VEAU BRILLANT ;
LA NOIRE A QUITTE SON SIEGE DEVANT ELLE
DE MEME RACE L’UNE ET L’AUTRE, SE FAISANT SUITE IMMORTELLES
LES DEUX MOITIES DU JOURS PROCEDENT ALTERNANT LEURS COULEURS.

[…]

CETTE FILLE DU CIEL S’EST MONTREE DANS LA LUMIERE
JEUNE FEMME A LA ROBE ECLATANTE
TOI QUI REGNES SUR TOUT LES BIENS TERRESTRES
AURORE BIENHEUREUSE, BRILLE ICI-BAS AUJOURD’HUI.

Alors je ne sais pas pour vous, mais pour moi Belisama est sans contexte un nom, si ce n’est le nom, de l’Aurore.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 689
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: ... de SoK   Ven 6 Mar 2015 - 12:10

Auetos a écrit:
Alors je ne sais pas pour vous, mais pour moi Belisama est sans contexte un nom, si ce n’est le nom, de l’Aurore.
Figurez-vous qu'au début, j'avais beaucoup de mal à cerner Belisama, à cause de Belenos. Ainsi je la mentalisais au niveau solaire, non du côté diurne, ce qui n'est pas pour moi la même chose. Elle avait, à mon esprit, quelque chose de Sulis.

Votre réflexion met en accord la claire, brillante avec l'Aurore.
Si l'obscurité appartient à Noxs, et l'Aurore incitatrice précédant le jour absolu ou le ciel, il me semble que le troisième aspect (diurne) est tout aussi différencié et que ces trois couleurs tripartites (noir-blanc-rouge) se rassemblent en une seule déesse finalement, très grande et triple.
Pour ce qui est de l'Aurore, liée à l'Est et à l'Ouest, nous trouvons dans la mythologie germanique un nom : Eostre (Ostara). Avons-nous ce pendant chez nous ? Devrions-nous chercher dans ce nom d'aurore la couleur dorée de l'aurore (aur-or ou auso) qui explique le côté brillant (ou l'allusion solaire) ou toute simplement dans le mot gaullois AUSRO qui signifie aurore ? "De l'aurore" peut se dire Ausrillos/a/on ou Aurillos/a/on. Auril ? Avril ? April ? Ooh ! Grands dieux !

Pour ce qui est de la lune (lugra, leucara), c'est en effet troublant, puisqu'elle est brillante et blanche. Les noms de déesse lui étant attribuées sont souvent déclinées en ART, rappelant terre et ours, comme la Terre finalement. Il y a cependant un couple à ne pas négliger, sœur et frère, qui font allusion l'une à la lune et l'autre à Avallon. Est-ce cet autre monde, terre des ancêtres, dont la luminosité, tel un oengus, varie au gré du soleil ?

Le culte à la lune n'est-il pas un des plus anciens ? Une lumière surgie de l'obscurité ? Cela me rappelle bien un autre personnage dont le nom signifie identiquement la même chose.

Désolé d'empiéter ainsi sur ce journal mais je ne voyais pas où placer ce sujet inspirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3788
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: ... de SoK   Ven 6 Mar 2015 - 16:19

« La déesse Éostre qui était célébrée au cours de l’équinoxe de printemps. L’équinoxe de printemps est le jour où le Soleil se lève exactement à l’Est : East en anglais. Éostre est la déesse de l’Est associée à la déesse Ostara germanique, à la déesse romaine Aurora de l’aurore, à la déesse Éos grecque, à la déesse hindoue Ushas. Elles sont toutes dérivées du même prototype indo-européen du nom de Hausos. » (Wikipedia)

- Ostara vient d'Eostre, déesse lunaire de la fertilité.
- Ostara vient du mot Germain « Ost » ou « Est », une référence pour l'aube et la vie renouvelée
- Ostara et Eoster sont tous deux des noms germaniques de la Jeune Déesse en tant que Dame de l'Aube.

Voilà ce que j’ai glané ici et là sur le net… tout cela, va dans le sens de vos réflexions, Artio’s

Artio’s a écrit:
Avons-nous ce pendant chez nous ?

Selon Monard, oui. Il y aurait une déesse gauloise – attestée – répondant au nom d’AURINIa qui signifie « En Or ».

Citation :
Devrions-nous chercher dans ce nom d'aurore la couleur dorée de l'aurore (aur-or ou auso) qui explique le côté brillant (ou l'allusion solaire) ou toute simplement dans le mot gaullois AUSRO qui signifie aurore ?

Pourquoi pas ?

AURINIos/-a/-on (adj) « en or »
AUROCERDos (n.c.m.) « orfèvre »
AURon < AUSon (n.c.n.) « or »
// AUSos (n.c.m.) « or »

AUSRILLos/-a/-on > AURILLos/-a/-on (adj) « de l’aurore », « matinal »
AUSRo (n.c.f.) « aurore »
AUSRos/-a/-on (adj) « oriental », « levantin »

Citation :
"De l'aurore" peut se dire Ausrillos/a/on ou Aurillos/a/on. Auril ? Avril ? April ? Ooh ! Grands dieux !

Oui, vous avez raison, Avril, du latin aprilis, nom du quatrième mois romain, est dédié à Vénus. « Nous voilà arrivés au quatrième mois où on t'honore particulièrement : tu sais, Vénus, que le poète et le mois sont à toi. » (Ovide, Les Fastes, 4)

Le dictionnaire Gaffiot, rapproche aprilis de l'adjectif apricus (« exposé au soleil, qui aime le soleil, ensoleillé - clair, pur »). Il y a rapprochement entre « avril », « aureus », « Aurélien », « aurélie », « Aurel », « aurore », « Aur », et le dieu doré : le Soleil.

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... de SoK   Sam 7 Mar 2015 - 0:14

SoK a écrit:
Je suis né en Bro Wened

Bro Gwéned en vannetais où l'on ne fait muter les adjectifs féminins qu'après les noms d'êtres vivants et quelques exceptions comme mad, kaer, braz et koh qui mutent après tous les féminins.


Bro Gwéned se prononce Bro Guénèt en bas-vannetais et Bro Djuénèt en haut-vannetais, avec un /ü/ consonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... de SoK   Sam 7 Mar 2015 - 0:19

SoK a écrit:
né Druide par sa ligné

lignée avec e.

On ne naît pas druide. Il y a même une Bretonne sur Face Book qui se prétend "druidesse" ce qui est déjà impossible et pire "druidesse par filiation" !!!

Donc ça voudrait dire qu'un ignorant né dans la bonne lignée serait druide ?!!!

On devient druide par l'étude et par la consécration de ses pairs.

La formule "caste des druides" ou "caste druidique" que je lis quelquefois est ambiguë puisqu'elle peut faire croire - la preuve - qu'on est druide en Gaule comme on est brahmane en Inde.

Ce n'est pas du tout le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bledoorgetos

avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Auernia eti brogio Conuenōn
Date d'inscription : 02/12/2014

MessageSujet: Re: ... de SoK   Sam 7 Mar 2015 - 0:31

SoK a écrit:
Je suis d'accord, Matolitus, sur le fait qu'avoir une approche "ascendante" des trois fonctions n'est pas forcément en conflit avec une triple entrée, ainsi qu'avec Auetos sur l'importance d'avoir une vision évolutive. Là où je pourrais être moins d'accord, c'est sur l'existence effective et structurée de classes producteurs et de combattants respectant leurs devoirs sacrés, mais c'est un détail.

Mon clan a suivi une stratégie inverse (plutôt qu'une vision opposée, dirais-je) pensant que la mise en place d'une classe sacerdotale valable n'était pas possible en l'état actuel des choses. Matolitus et toi êtes tout de même des arguments assez convaincants que nous n'avons pas vu parfaitement juste, même si c'était effectivement impossible pour nous il y a trois ans.

Tu poses aussi peut-être par hasard la question de communautés de croyants comme j'en connais une en Bourgogne qui sont sans druide.

Ils font un peu comme les cathos sans prêtre mis à part qu'ils ne savent pas trop quoi faire contrairement aux cathos.

Je leur ai donné le rituel quotidien tel que je le connaissais avant qu'auetos me donne précisément celui de la CCC.
(Je ne sais pas si j'ai le droit de donner le rituel précis de la CCC, alors je m'abstiens)

ça leur fait un petit point de repère.

Sinon ils aiment les feux permanents et les rituels nocturnes. Bref ils inventent leur religion et admettent qu'elle n'est pas purement celtique.

Pour autant ils sont païens et très proches de nous quant à leurs croyances, reconnaissent nos Dieux, (plus un "awen" dont je me méfie comme de la peste car je crains que ce mot cache un retour de monothéisme. Je ne sais pas si cet "awen" invoqué tout le temps est l'équivalent de Dieu le père, du Saint-Esprit ou de l’Ananmenon, qui ne nous entend pas pourtant.)


Donc d'après ce qu'ils me disent leurs cérémonies sont "présidées" par un homme qui n'est pas druide et ne prétend pas l'être, mais comment faire autrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoK

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 24
Localisation : Pagus Parisii
Date d'inscription : 13/02/2011

MessageSujet: Re: ... de SoK   Sam 7 Mar 2015 - 0:37

[Rajout pour Bledoorgetos qui s'est intercalé : Oui, j'ai eu quelques contacts virtuels avec ces Eduens. Ils m'ont l'air extrêmement respectables, et je devais mener ambassade chez eux cette semaine du fait que je passais en Bourgogne, mais mon déplacement a été annulé. La chose se fera certainement, et je compte donc avoir plus ample discussions avec eux. En attendant, comme nous, ils préfèrent infiniment avoir des Gaulois sans druides que des faux druides sans vrais Gaulois comme cela pullule hélas en bien des lieux - mis à part dans les nemeta de la CCC]

Merci pour votre hymne du matin, qui se défend bien également. Mais du coup, il est composé d'extraits de différents hymnes védiques, non ? (ça titille mon sens de l'orthopraxie, j'avoue).

J'ai métaphorisé les noms des divinités dans le poème pour que le sens profond en soit plus apparent au lecteur actuel (l'Aedis de l'Aube est bien le "Feu de l'horizon", et le Taranis de l'Aube un éclair matinal). Si je l'utilisais comme hymne rituel, je conserverais bien entendu leurs noms : il serait étrange d'honorer les dieux sans les nommer.

Concernant Belisama, effectivement ça semble être un bon nom pour Uara (je préfère user de la forme la plus proche de gwere, du coup, si elle est linguistiquement plausible).

Par contre visiblement dans le fameux 1.113, dans l'avant dernière strophe elle est nommée "mâtâ devânâm" (mère des dieux -> Dea Anna ?) et "bhratî" (haute, élevée -> Brigantia). Du coup c'est peut-être difficile de la rapprocher davantage de Belisama que d'autres déesses.

Aussi, si elle est fille du Ciel et du Soleil, il faut une soleille  : ça ne me gêne aucunement, bien au contraire, puisque c'est ainsi de l'autre côté des Vosges, mais qui est donc l'heureuse élue dans le panthéon gaulois ?

Concernant les rapprochements avec Vénus, avril, ... ça me semble tout à pertinent : Aprilis "mois d'Aphrodite" pour Êastermônath "mois d'Êastre"... surtout si on trouve un autre exemple indo-européen.

Au passage, le lien étymologique entre l'aube, la brillance et l'or sont soutenus par des linguistes respectables ; par contre le culte d'Eostre n'a rien de spécifiquement lunaire dont je me souvienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1tierschemin.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... de SoK   

Revenir en haut Aller en bas
 
... de SoK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Vie pratique :: Journal ...-
Sauter vers: