forum consacré à l'étude du druidisme antique et contemporain.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Modra necht

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connedos
Druide
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 56
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Modra necht   Jeu 11 Déc 2014 - 7:50


Plusieurs groupes appellent la fête du solstice d'hiver "Modra necht". En essayant d'en trouver l'étymologie, voire l'origine, je m'aperçois qu'il n'y a strictement rien (du moins du point de vue internet car, je l'avoue c'est ma seule source à ce sujet).

Cela semble être traduit par "Nuit mère" ou "Nuit des Mères"; cela correspond-il à la "Nuit des Mères" de la tradition nordique qui, si je me souviens, correspond aux 12 nuits précédent le solstice d'hiver?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reliance9.free.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Modra necht   Jeu 11 Déc 2014 - 18:06

Neutral Comment dire…

Si tu ne trouves rien à ce sujet, c’est qu’il n’y a rien à trouver… la commémoration de cette nuit-ci, comme son pendant et de même que les équinoxes, n’est qu’une invention très récente, même pas trois cent ans, mise en place par les promoteurs du néo-druidisme d’outre-manche, et, bien malheureusement, reprise telle quelle par les néo-druides français.

J’en veux pour preuve que nous ne trouvons aucune trace de ces commémorations ni dans les textes mythologiques ni même sur la table de bronze de Coligny…

Commémorer ces points de l’année n’est que du folklore néo-druidique sans aucune réalité historique. Désolé…

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Modra necht   Ven 12 Déc 2014 - 2:39

Effectivement, cette appellation est indoeuropéenne, plus proche des Pays-Bas et de l'Espagne phonétiquement, parceque majoritairement germaine.

Moeder Nacht (néerlandais)
Mother(anglais)
MutterNacht (allemand)
Mor Nat (danois, norvégien, suédois), étrangement
Madre Noche (espagnol)
Madre Notte ( italien)
Mam Noite(Gallois)
Mam Nut (Wallon)
Mater Nox (latin)
Mother night (anglais)
Matte nakts (Letton)
Modir Nott (Islandais)
Mathair Oiche (irlandais)
Mamm Noz (breton)

La fête nordique dite de la nuit des Mères est mentionnée par Bède le Vénérable (De temporum ratione, XIII) qui rapporte cette expres​sion(Modranith) comme désignant, aux temps païens, la veille de Noël. En première approximation, cette appellation atteste une influence celto-germanique irrécusable et renvoie au culte des Mères (Matres, Matrae, Matronae), qui, s'il ne paraît pas avoir été connu de la Scandinavie à proprement parler, a joui d'une popularité bien établie dans tout le reste de la Germania : tant en Allemagne continentale qu'en Frise, on a la preuve de l'existence de divinités féminines de la fertilité-fécondité, conçues d'abord comme donatrices. Modranith signifie en saxon "Nuit des Mères".
Il en découle que cette fête est une importation saxonne ou frisonne en Angleterre, réputée correspondante à la Jule nordique solsticiale.

Mais les romains (matronales) et les grecs fêtaient, en toute logique une fête de ce type au printemps. Au XVe siècle, les anglais fête le Mothering Sunday au carême, plus tard en fin de carême. L'actuelle "fête des mères" est une importation américaine du XXe siècle. Le muttertag actuel allemand se fête donc en mai.

A l'origine, la fête des mères nord-germaine, en toute logique devait fêter la fin de l'hiver et non le retour de la lumière, donc l'arrivée du printemps, ce qui explique que 40 jours avant la pleine lune qui suit l'équinoxe d'automne devait se tenir une festivité germaine approximativement égale à celle d'Imbolc. Je postule donc que cette fête de descendance frisonne et saxonne soit plus acceptable aux temps d'Imbolc qu'en solstice d'hiver, contrairement à ce que notre Vénérable nous rapporte. La proximité de ces peuples avec les celtes devrait renforcer l'idée du cousinage de cette fête avec Imbolc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connedos
Druide
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 56
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Modra necht   Ven 12 Déc 2014 - 10:05

Auetos, je connais ton approche et ta conception des fêtes et je la comprends. Néanmoins, je pense à titre personnel que la très forte survivance à travers les siècles d'une fête populaire aux alentours du solstice d'hiver indique que cette période de l'année avait une importance particulière. Certes, "populaire" ne veut pas dire religieux, mais il me semble que la notion de sacré était fortement enracinée chez les Celtes et selon César lui-même, les Gaulois étaient "très religieux". C'est pourquoi j'ai du mal à concevoir le fait qu'il n'y aurait eu autour du solstice d'hiver qu'une fête "populaire" sans autre dimension religieuse, d'autant plus que le soleil était étroitement lié à leur panthéon.

D'un autre côté, se pose l'opportunité de célébrer actuellement le solstice d'hiver, ainsi que les trois autres rendez-vous solaires alors qu'on n'a aucune certitude qu'il y ait eu quoi que ce soit. Je ne prendrais pas partie et renvoie chacun à ses convictions et compréhensions, dans la mesure où les choses sont faites en sincérité et authenticité, même si cette dernière est très peu étayée.

Pour ce qui est de ce que dit Artio's, je ne sais pas si on peut faire ce "glissement" du solstice d'hiver à Ambiuolcios. Dans Modra Necht il y a Necht (nuit) qui est aussi au moins important que Modra. J'associerais plus facilement la notion de Nuit avec le solstice qui est la nuit la plus longue de l'année, qu'avec Ambiuolcios où il y a déjà des signes bien tangibles du retour de la nature et où les jours s'accroissent déjà de façon significative. Et la "fin de l'hiver" avait-elle la même signification en termes de nature et de météo pour les Germains que pour les Grecs et les Romains?

D'autre part, le Muttertag n'est pas le Mutternacht, et ce dernier a pour moi une dimension spirituelle alors que la Fête des Mères est une fête sociale et qui n'existe en France que depuis soixante-dix ans.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reliance9.free.fr
Auetos
Druide C.C.C.
avatar

Nombre de messages : 3730
Localisation : P.A.C.A. (83)
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: Modra necht   Ven 12 Déc 2014 - 11:32

Pour ma part le glissement, si glissement il doit y avoir, je l’aurais fait dans l’autre sens, du côté des Trinoxtion samoni.

Ainsi, comme l’avait suggéré le druide Magnistirona en son temps…Trinoxtion samoni = solstice d’hiver, Ambiuolcato = équinoxe de printemps, Belotennia = solstice d’été et Luginaissatis = équinoxe d’automne.

Ceci dit, si tu cherche une « nuit des femmes », notre calendrier t’en donne une, Ueilias Uracias, qui sera célébrée, comme l’indique la bande-annonce le miđ dumann at. IIII, 3887 M.T. (18 décembre 2014 è.v.). en cette nuit nous prions la triade féminine ; Morrigane, Bodua et Mara soit le côté guerrier et destructeur de nos déesses...

_________________
٨٧٤٦٥۶
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.celtiacon-certocredaron-credima.gandi-site.net/
Artio's
Druide
avatar

Nombre de messages : 652
Age : 52
Localisation : Liège
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: Modra necht   Ven 12 Déc 2014 - 13:03

Dans mon développement, il y avait un suivi, Artugenos. Saxe puis Angleterre, puis Etats-Unis puis Europe.
Exactement comme pour la Noël. Scandinavie, Angleterre, Etats-Unis puis Europe.
Attention, il ne faut pas associer "germains" et "scandinaves" en terme de vision de saisons.
Cela dit, on peut interpréter nuit en saison mais n'oublions pas l'amour de la nuit pour fêter. Enfin, la fête maternelle majeure selon la tradition.
En conclusion, à chaque moment de l'année, la déesse est vénérée et sa nuit dure 6 mois avec son début, son apogée et sa fin. Selon l'indice solsticial, on peut la considérer. Selon l'indice équinoxial, aussi. Encore, entre deux fêtes celtiques.
Je n'avais que cette piste, mais on en est encore à des conjectures. Et comme tu le dis, nous sommes libres de porter notre attention à ce qui nous semble sacré, sauf si quelque chose préexiste réellement, comme le suggère Auetos : Ueilias Uracias.
Ce que nous affirmons aujourd'hui, demain sera révisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Modra necht   

Revenir en haut Aller en bas
 
Modra necht
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modra necht
» Les sacrifices (néo)druidiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Druuidiacto :: Le (Néo)Druidisme :: Les Fêtes Néo-druidiques-
Sauter vers: